https://www.stagescrime.com/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



Connexion sécurisée

Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
115 utilisateur(s) en ligne (86utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 115

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





(1) 2 »


Une affaire d'honneur
#1
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Paris 1887. À cette époque, seul le duel fait foi pour défendre son honneur. Clément Lacaze, charismatique maître d’armes se retrouve happé dans une spirale de violence destructrice. Il rencontre Marie-Rose Astié, féministe en avance sur son époque, et décide de lui enseigner l’art complexe du duel. Ils vont faire face aux provocations et s'allier pour défendre leur honneur respectif.





Réalisation : Vincent Perez
Avec Roschdy Zem, Doria Tillier,
Damien Bonnard, Vincent Perez.

Date de publication : 29/12 12:54
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#2
Accro
Accro


Informations utilisateur
Super film, mais pas sûr qu'il reste longtemps à l'affiche. Mercredi nous étions 4 dans la salle. Le public préférant le film de jeff Panacloc.

Date de publication : 29/12 20:16
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#3
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
https://youtu.be/Wn7iMRQ4meA?si=4L50YVQVnyPTTHEk

Un petit cours sur le duel par un spécialiste.

Date de publication : 30/12 10:56
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d
#4
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Pour ma part, je l'ai découvert hier matin et vu hier soir.
C'est un bel hommage à cette époque, autour du thème central du duel. L'image est belle, les décors et le contexte juste, des acteurs sont remarquables : Rozdy Zem en maître d'armes taiseux, Guillaume Gallienne impeccable, j'ai beaucoup aimé Damien Bonnard qui incarne bien son personnage.
Doria Tillier n'est pas tout à fait à l'aise dans son rôle. C'est un défaut du scénario que d'ajouter une seconde trame : celle du féminisme. Vincent Perez avoue lui-même que c'est un greffe à son projet initial, et ce n'est guère traité et n'apporte pas grand-chose : c'est assez artificiel.
Si le film tient par la qualité de ses comédiens principaux, il y a quelques problèmes dans les "troisièmes" rôles et certains figurants : ils ne sont pas dans le ton. On en sent mal à l'aise dans leur costume et leur haut de forme ; tenir une canne, cela les indispose manifestement. Dans l'idéal, il faudrait leur faire porter leur costume pendant un mois pour qu'ils sachent comment le vivre (cela les élimerait aussi un peu...).
Les reconstitutions en termes de décors, même de costumes sont tout à fait remarquables : on sent qu'il y a eu un travail sur l'iconographie pour être fidèle (sympathiques hommages à des personnages de l'époque, tel Adolphe Tavernier). Par contre, pour un film historique, le manque de moyens se fait sentir par le peu de plans extérieurs. Oui, on aurait envie de sortir de la salle d'armes, de respirer et voir subrepticement le Paris de l'époque. On a droit à un plan d'un personnage de dos, dans une rue : plan par dessous pour manifestement voir le moins possible de la rue (et éviter les difficultés de reconstitution). Avec un budget un peu supérieur, les Illusions perdues faisaient mieux.
Évidemment, on ne peut s'empêcher la comparaison avec Les Duellistes, le premier film de Ridley Scott, et véritable chef-d’œuvre. Une affaire d'honneur ne peut pas tenir la comparaison. L'image est Ridley Scott est somptueuse, et le plan final est juste époustouflant : des frissons. Et puis, le scénario... Une affaire d'honneur cherche à donner des gages à notre époque, or à force de vouloir être à la mode, on risque de se démoder. Les Duellistes est une adaptation du roman de Joseph Conrad, l'auteur d'Au cœur des ténèbres (adapté de manière contemporaine avec Apocalypse now de Coppola). Conrad, lui, est intemporel : vous ne comprendrez pas le lieutenant Féraud, parce que le mystère de l'âme humaine vous échappe. Le Colonel Berchère, interprété par Perez lui-même, est un peu trop caricatural.
Le principe des deux films est le même : mettre en scène des duels. Une affaire d'honneur est remarquable dans ses reconstitutions : l'assaut public, la salle d'armes, le duel en rase campagne. Il y a quand même des erreurs fondamentales : prétendre, comme le fait un personnage "En matière de combat, tout est permis". Vincent Perez a lu les codes du duel et il sait que c'est exactement l'inverse. Or, un duelliste qui bouscule, qui projette de la terre au visage de son adversaire, des témoins qui restent cois, un directeur de combat qui ne crie pas halte et n'intervient pas alors qu'un combattant est gravement touché : non, ce n'est pas possible. Certes, c'est du cinéma, pas un documentaire : mais il y a quand même différentes manières de faire du cinéma (Les Duellistes réputé pour ses reconstitutions). Faute de goût, l'assaut de fleuret se fait contre un maître d'armes espagnol (Laurent Laffite ?)... si on connaît l'époque, il aurait dû forcément être italien !
Et en matière d'escrime, comment dire : là, cela pique un peu les yeux. Sur le duel au pistolet ou celui au sabre, c'est bien. Celui au sabre est même le morceau de bravoure, car il se fait à cheval : c'est très difficile à mettre en scène, c'est dangereux. Le résultat n'est pas grandiose, mais il est très valable. Par contre... L'assaut public de fleuret, c'est complètement erroné par rapport à l'escrime qu'on pratique à l'époque. Le duel à l'épée, ce qu'on voit n'a guère de sens. Lorsque je dis cela, sans parler des traités d'escrime fort nombreux, on a le cinéma qui a débuté à cette époque, on peut se baser donc sur des films d'archives de vrais duels ou d'assaut au fleuret. Là, on trouve des parades de sabres, au fleuret ou à l'épée, voire même quasiment des coups de taille. On est très loin du jeu "ramassé" de l'époque, où les fleurets sont engagés et les épées toujours en ligne. On dira une fois encore, c'est du cinéma... Certes, mais en comparant avec Les Duellistes, il n'y a encore pas photo. Les Duellistes, ce n'est pas parfait, mais bien plus cohérent (le second duel de Duellistes dure une minute et basta : il faut oser). Oui, c'est du cinéma, mais il n'est pas non plus interdit d'inventer et chercher des voies nouvelles. Pour poursuivre la comparaison, je dirais qu'Une affaire d'honneur se veut un film de cape et d'épée (ce qui induit des défauts), alors que Les Duellistes avaient bien d'autres ambitions.
Pour conclure, un bon film, mais limité dans ses moyens et ses ambitions.

Date de publication : 30/12 12:26
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#5
Accro
Accro


Informations utilisateur
Je serai un peu plus indulgent sur les assauts. Oui, on peut reprocher un certain manque de moyen mais est-ce vraiment nécessaire ? Dépenser des fortunes pour reconstituer de belles vues de Paris de l'époque, à coup d'effets numériques aurait-il fait un meilleur film ?

Parlons de l'escrime :

Ca reste un film, pas un documentaire. On n'est pas dans l'ultra-réalisme.
A l'opposé le risque aurait été de tomber dans de la pure escrime de spectacle qui est certes très esthétique mais qui n'a rien de réelle.

Là, on a selon moi un juste milieu qui était difficile à trouver.

J'ai particulièrement apprécié le premier duel dans la salle d'arme. Et justement, on a énormément de contact de lames. Liaisons et oppositions sont au coeur de cet assaut de fleuret. Je ne retrouve pas le reproche que fait ensiludium. On voit bien que c'est une chorégraphie léchée mais justement, elle s'inspire bien plus de l'escrime de l'époque que de l'actuelle.

Ensuite pour le premier duel d'épée, on voit le combat dégénérer petit à petit. Il passe d'une escrime scolaire, appliquée, à un jeu plus brutal et désordonné au fur et à mesure qu'un des protagonistes se rend compte qu'il est démuni.

Ensuite, qu'en est-il de la réalité ? Les traités de duel, c'est une chose mais comment se déroulaient les vrais combats ? Je ne serais pas étonné qu'il y ait eu ce genre de parades grossières et de combat brouillon.

Et tout cas, on a pour moi un beau film d'escrime. Différent des duellistes dans son objectif et donc difficile à comparer mais cette Affaire d'honneur mérite d'être vue.

Date de publication : 04/01 14:22
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#6
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Je suis allé voir le film ... et , ma compagne et moi-même étions les seuls dans la salle de cinéma de Nevers.
C'est bien la première fois que je vois cela , et pourtant le film est très bon et les com ans agréables à regarder et bien filmé.

Date de publication : 04/01 15:54
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#7
Accro
Accro


Informations utilisateur
Ooooh ben je comprends que les salles soient vides, même les amateurs d'escrime n'en ont pas entendu parler... il faut se donner les moyens de faire la pub de son film aussi, comment une production française peut ne pas avoir un minimum d'exposition médiatique? D'autant que la bande annonce est esthétiquement convaincante. Les dialogues ont l'air assez plats en revanche, on est pas sur du Cyrano ^^'

Je vais aller le voir mais je ne crois pas qu'il battra Les Duellistes de Ridley Scott dans mon panthéon personnel

Date de publication : 04/01 17:13
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#8
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonjour à tous.
J'ai vu ce film. Et bien sûr on pourra tous faire des commentaires. Pour les duels à l'épée, nous avons une escrime de "cinéma" : des coups de taille, et des grandes parades , nécessaires pour être restitués par la caméra. Quand Mme d'Astié se bat en duel, je me suis surpris à penser "pourquoi joue-t-elle en force à vouloir résister aux battements de son adversaire? Il faut jouer du dérobement et contre-attaque aux avancées! " . L'ambiance des salles d'armes , les entrainements et leçons me paraissent assez crédibles. Bien sûr le "en duel, tous les coups sont permis" me semble irréaliste. Le Maître d'Armes aurait dû lui dire "Il y a des règles à respecter, mais attention , votre adversaire tentera de les interpréter à son avantage".

Bref j'ai apprécié ce film, même s'il n'y a pas une exactitude rigoureuse en terme d'escrime. J'ai découvert qu'il y a eu des duels au sabre à cheval, de même des duels entre hommes et femmes.

Date de publication : 05/01 14:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#9
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonjour à tous.
J'ai vu ce film. Et bien sûr on pourra tous faire des commentaires. Pour les duels à l'épée, nous avons une escrime de "cinéma" : des coups de taille, et des grandes parades , nécessaires pour être restitués par la caméra. Quand Mme d'Astié se bat en duel, je me suis surpris à penser "pourquoi joue-t-elle en force à vouloir résister aux battements de son adversaire? Il faut jouer du dérobement et contre-attaque aux avancées! " . L'ambiance des salles d'armes , les entrainements et leçons me paraissent assez crédibles. Bien sûr le "en duel, tous les coups sont permis" me semble irréaliste. Le Maître d'Armes aurait dû lui dire "Il y a des règles à respecter, mais attention , votre adversaire tentera de les interpréter à son avantage".

Bref j'ai apprécié ce film, même s'il n'y a pas une exactitude rigoureuse en terme d'escrime. J'ai découvert qu'il y a eu des duels au sabre à cheval, de même des duels entre hommes et femmes.

Date de publication : 05/01 14:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#10
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Très sympa ce film, j'ai mis un peu de temps à aller le voir mais j'ai été agréablement surpris, les scènes de combat sont amplifiés au niveau des mouvements pour avoir un rendu cinéma mais ça fonctionne, les décors et costumes sont top, le scénario casse pas trois bottes à un tireur mais fonctionne, un bon petit film.

J'espère que les recettes seront pas trop faméliques, on était vraiment pas nombreux dans la salle.

Date de publication : 19/01 23:34
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#11
Accro
Accro


Informations utilisateur
Certes, les salles ont l'air d'être bien vide. Cependant, n'ayez crainte, le CNC veille au grain. Vous savez bien, chaque fois que vous allez au cinéma, la dîme est prélevée par le CNC qui comble les trous des films déficitaires, conformes à l'idéologie officielle de la nouvelle Église de notre temps.
Soyez rassurez Une affaire d'honneur est bien subventionné par le CNC, puisque le film coche toutes les cases CNC pour obtenir de telles subsides. Alors, voilà :
* On a bien un homosexuel, certes refoulé, époque oblige.
* On a bien une femme noire, parée comme un perroquet tout le long du film (et pourquoi pas une ceinture de bananes, pendant qu'on y est - limite raciste).
* On a bien une féministe, totalement hystérique, en venant de manière récurrente exiger un duel, comme si elle n'avait pas plus important à faire dans la vie que d'envisager sa mort. Le programme féministe est bien atteint : rabaisser la femme au niveau de l'homme.
En conclusion, petit film, petit talent ; mais bon budget, du moment que le film montre bien son asservissement aux wokes.
L'idéologie semble beaucoup faire pour la médiocrité bien lisse du cinéma actuel : tout le monde n'a pas le talent d'un Polanski.

Date de publication : 20/01 11:13
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#12
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Ah oui donc Marie-Rose Astié de Valasayre est une invention woke.

C'est vrai qu'une féministe se battant en duel en 1887 c'est totalement aberrant ça n'a pas pu exister, ah les satanés wokistes qui voudraient réécrire l'histoire pouah.

Mince, on me souffle dans l'oreillette que Marie-Rose Astié à bien existée, était bien une féministe et se battait bien en duel.

Alors certes pas contre des hommes puisque ceux ci comme dans le film refusaient le duel mais contre des femmes, dont une américaine pour défendre l'honneur des infirmières françaises.
Elle a aussi fondée la ligue des escrimeuses.
La liberté du film est donc de la faire affronter un homme en créant une situation ou ce duel parait plausible.
Quelle wokisterie.

C'est assez exceptionnel de considérer qu'une femme demandant un duel est une hystérique, alors qu'un homme qui faisait de même était un parangon de vertu et d'honneur. Votre cerveau est donc resté bloqué quelque part en 1800.

Mais bon vous vouliez juste déverser votre bile alors vous agitez l'épouvantail woke parce que ça fait peur aux petits retraités même si ni eux ni vous ne serait capable d'en donner une définition même si votre vie en dépendait.

La fermeture des PMU entraine l'exode de tous les alcooliques grands penseurs vers internet, et c'est un fléau encore plus grand que le wokisme.

Date de publication : 20/01 13:49
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#13
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonjour, que viennent faire les retraités dans votre dialogue ?

Date de publication : 20/01 17:42
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#14
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Si c'est tout ce que vous en avez retenu:
Le mot woke tel qu'il est utilisé ici par Feraud est juste un épouvantail qui n'a pas de substance, tu y met dedans tout ce dont tu as peur ou ne comprend pas et c'est un procédé fortement utilisé par certaines chaines de télé et hommes politiques sur une catégorie de citoyens particulièrement vulnérable à ce genre de discours, les retraités.
Plus en décalage avec le monde actuel, regardant beaucoup plus la télé que le reste de la population, sortant généralement moins, ayant moins les codes de générations plus jeunes, ils sont beaucoup plus perméable à ce genre de discours.

Ca veut pas dire que tous les retraités sont similaires et que tous les jeunes sont immunisés à ce genre de discours mais ça ressort assez fortement statistiquement.


Bref digression, gression.

Date de publication : 20/01 22:29
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#15
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :
botha a écrit :
Ah oui donc Marie-Rose Astié de Valasayre est une invention woke.

Voyez, je ne vous donne pas tort. Marie-Rose Astié de Valasayre est bien une invention woke.
Une invention de Claire Tastayre, une féministe agitée qui s’est inventée un personnage à particule.
Les femmes de réel talent n’avaient pas besoin de particule, elles : George Sand (la baronne Dudevant !) ou Colette.

Citation :
botha a écrit :
C'est vrai qu'une féministe se battant en duel en 1887 c'est totalement aberrant ça n'a pas pu exister, ah les satanés wokistes qui voudraient réécrire l'histoire pouah.

Mince, on me souffle dans l'oreillette que Marie-Rose Astié à bien existée, était bien une féministe et se battait bien en duel.

Oh, mais madame a lu Wikipédia.
Vous auriez pu vous contenter de regarder les interviews de Vincent Pérez, et ce qu’il y répétait sur Claire Tastayre.



Ce film devait être un film d’hommes, parce que c’était une affaire d’hommes. Pérez a fini par y rajouter Claire Tastayre, et cela se sent nettement dans le scénario (d’ailleurs sa co-scénariste et épouse avoue ses buts « sociologiques » et démonstratifs). C’est une intrigue secondaire qui est collée tout à fait artificiellement.
Qu’il fasse un film sur Claire Tastayre, pourquoi pas, mais dans ce film, c’est une parenthèse qui nuit à la qualité générale du film…
C’est quoi alors ? Y coller une bonne femme pour que cela plaise à la ménagère de moins de 50 ans pétrie de féminisme ? Obtenir les subsides du CNC qui a des exigences de parité ?

Citation :
botha a écrit :
C'est assez exceptionnel de considérer qu'une femme demandant un duel est une hystérique, alors qu'un homme qui faisait de même était un parangon de vertu et d'honneur.

Réclamez un duel ne tient pas de l’hystérie. Le réclamer pour une mauvais raison, oui, c’est de l’hystérie, même pour un homme, et c’est même déshonorant.
Claire Tastayre et Miss Shelley étaient ensemble en Belgique pour "l’amélioration du sort des femmes". Miss Shelley aurait dit du mal de la France, et Claire Tastayre la provoque en duel.
Claire Tastayre n’est pas en charge de régler les offenses faites à la France ou aux Français. S’il y a eu offense, elle ne porte pas sur sa personne. Sauf que Claire Tastayre a le melon, et est manifestement une agité du bocal qui s’en est pris d’ailleurs à beaucoup d’autres (dont d’autres féministes d’ailleurs).
Le sale comportement de Claire Tastayre est-il plus excusable parce que c’est une femme ou pire, une féministe ?

Citation :
botha a écrit :
Le mot woke tel qu'il est utilisé ici par Feraud est juste un épouvantail qui n'a pas de substance, tu y met dedans tout ce dont tu as peur ou ne comprend pas

Bien sûr : tout comme les mots nazi, fasciste, stalinien n’ont aucune substance. N’est-ce pas, c’est purement imaginaire ?
Suite à la décision (sanction ?) de l’Académie des Oscars, dans les prochaines années, ne seront plus oscarisables les films qui n’auront pas leur quota de groupes sous-représentés : femmes, non-blancs, homosexuels, transgenres, et des freaks en tous genres (je vous laisse deviner, leur imagination est sans limite : à quand l’arrivée massive des retraités, objectivement sous représentés ?). On a déjà largement ressenti la vague dans toutes les séries : et notamment sur la qualité du résultat.
En France, les choses sont plus insidieuses, plus souterraines, avec le CNC à la manœuvre. Une affaire d’honneur a manifestement subi une dérive wokiste. Je répète mes exemples : un homosexuel refoulé, une femme noire (désastreusement attifée, ce qui devrait interroger) et une féministe…
Pourquoi pas des homosexuels dans les films, des femmes noires, des féministes ? Effectivement, pourquoi pas. Là n’est pas le problème : cela le devient quand c’est clairement du rajout wokiste idéologique, fait contre le cinéma.
Une affaire d’honneur n’est pas un mauvais film. Peut-être aurait-il été meilleur sans cela.
Il faut cesser de croire que le cinéma est une affaire de morale.

Date de publication : 21/01 13:04
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#16
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Je ne sais pas si j'ai bien lu Wikipedia mais en tout cas :

-Je sais écrire de Valsayre et pas de Valasayre

-Je sais utiliser le mot Woke à bon escient et pas n'importe comment, le pseudonyme d'une femme féministe du 19ème siècle n'est pas une "invention woke"

- Alors se servir d'autres femmes féministes pour cracher sur une autre c'est un concept intéressant, elles vous auraient toutes renvoyés du trou ranci dont vous provenez.

- Madame n'a pas lu wikipedia, monsieur à lu wikipedia, déduire que parce que mon pseudo fini par la lettre A que je suis une femme c'est du grand art, ne changez rien.

- Au contraire l'ajout de Marie-Rose dans le scénario c'est la seule chose qui le rend intéressant parce que sans ça on a le droit à "il est méchant alors je dois le tuer parce que je suis gentil" c'est un peu léger. C'est pas pour autant que le scénario est dantesque non plus, mais il est un peu plus sympa et nous permet de découvrir une figure historique.

- Miss Shelley? Qui est donc Miss Shelley? Toutes les sources parlent d'un duel contre Miss Shelby? Vous vous emmêlez encore les pinceaux ou vous avez accès à des sources historiques que nous ignorons? Lire Wikipedia parait déjà être une prouesse.

- Ah mais j'oubliais que vous étiez présent en 1886 et avez pu assister à toutes les actions qui ont menés à ce fameux duel. Juger de la pertinence d'un duel 130 ans après qu'il se soit déroulé, vu le peu d'informations qui nous sont parvenues c'est beau. Vous avez déjà pas le bon nom des 2 duellistes, alors donner un avis éclairé sur la légitimité ou pas du duel me semble légèrement hors de votre portée.
D'ailleurs certaines sources anglophones parlent d'insultes à l'encontre de Astié par Miss Shelby, on est bon comme motif duel pour outrages ou c'est une lubie de femme hystérique encore?

- Oh mon dieu on osé mettre en scène une figure historique ayant bien existé à cette période et étant bien lié au sujet du film. Vite brûlons tous les wokistes.

A part mener une croisade personnelle contre une pseudo invention wokiste qui vous forcerait à voir des homosexuels, des féministes et des gens de couleurs dans les films (spoiler ils existent aussi dans la réalité, même en 1887) quel est le but de votre intervention?

Je me demandais pourquoi les forums d'escrime francophone étaient si peu actifs comparés aux anglophones mais je comprends assez rapidement quand on voit les spécimens qui trainent la.
Au plaisir de ne jamais vous croiser sur une piste.

Date de publication : 21/01 17:01
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#17
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

botha a écrit :
- Miss Shelley? Qui est donc Miss Shelley? Toutes les sources parlent d'un duel contre Miss Shelby? Vous vous emmêlez encore les pinceaux ou vous avez accès à des sources historiques que nous ignorons? Lire Wikipedia parait déjà être une prouesse.

Genevieve Shelley.
Vous invoquez des sources historiques alors que vous êtes juste capable de lire Wikipédia et que vos sources historiques, ce ne sont pas des articles contemporains qui recopient toujours la même erreur.
Lisez plutôt des articles de 1886-1887 (je vous laisse chercher dedans, je n'ai pas de patience avec les gens qui ont des difficultés).
https://www.retronews.fr/journal/le-vo ... 5-apr-1886/2273/3639531/1
https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/4403300

Citation :

botha a écrit :
-Je sais écrire de Valsayre et pas de Valasayre

Tastayre, c'est son patronyme.
C'est un vrai délice que vous me reprochiez ma faute de frappe, alors que votre orthographe est un supplice.

Citation :

botha a écrit :
Au plaisir de ne jamais vous croiser sur une piste.

Je vous aurais bien proposer sur le pré, mais c'est impossible, nous ne sommes manifestement pas du même milieu.

Date de publication : 21/01 17:38
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#18
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Alors j'ai aussi un article du 27 mars 1886 parlant de miss Shelby, et je n'arrive pas à trouver de traces d'une Genevieve Shelley à cette époque si des personnes ont plus de sources qu'ils les partagent.
https://www.retronews.fr/journal/le-pe ... en/27-mars-1886/2/67520/3

Hmmm donc on rajoute le mépris de classe à la liste de vos qualités, vraiment un être infect sous tous rapports.

Date de publication : 21/01 18:10
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#19
Accro
Accro


Informations utilisateur
Bon et bien moi je n'ai pas tellement aimé le film : je me suis ennuyée au bout de 3/4 d'heures, quand j'ai compris qu'on ne verrais que des duels... ça manquait de profondeur, de références et de contexte historiques.
Des assauts qui mélangent sabre, épée, fleuret... Les gardes des épées ne me semblaient pas d'époque (qu'en pensent les historiens ?). Bref, personnellement j'ai été déçue.

Date de publication : 23/01 16:10
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d
#20
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

raiemanta a écrit :
Bon et bien moi je n'ai pas tellement aimé le film : je me suis ennuyée au bout de 3/4 d'heures, quand j'ai compris qu'on ne verrais que des duels... ça manquait de profondeur, de références et de contexte historiques.

C'était un peu le principe du film, il fallait s'attendre à des duels. Quelqu'un a déjà cité les duellistes de Ridley Scott, et il n'y a pas photo entre les deux films sur un même thème.
Le problème, c'est le scénario. M. Pérez, il aurait dû expliquer à sa co-scénariste, Mme Pérez, qu'elle était bien gentille, mais que le sujet du film, ce n'était pas les féministes et que peut-être on pouvait éviter d'introduire des approches trop socio-idéologiques (que madame revendique).
A force de vouloir faire du militantisme, on fait du mauvais cinéma.

Date de publication : 23/01 17:08
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#21
Accro
Accro


Informations utilisateur
Cette hystérie réac anti "woke" est tellement fatigante. "Woke" entre guillemets parce que l'image que tu te fais de ce mot, sorte d'ennemi imaginaire qui te terrorise et te persécute à la fois, n'a strictement rien à voir avec la réalité. C'est un travestissement de la réalité issu des campagnes de fearmongering de Fox News, QAnon et toute cette m...

Tu dis que tu ne veux pas voir d'homosexuel, de noirs ou de femme forte au cinéma? Dont acte. Tu es donc un homophobe raciste et misogyne. Et alors franchement, l'hommage à Polanski... bon, j'ose espérer que tu partages quand même pas ses penchants pédo. N'empêche que défendre un vieux dégueu à tendances pédo, juste parce qu'il fait des bons films où les femmes sont des potiches soumises et où on ne voit pas de noirs et d'homosexuels dans des positions mélioratives...... pffff. C'est affligeant quoi.

Enfin bon, vu la teneur du reste de tes contributions à ce forum, je ne suis pas surpris. Un vieux bonhomme rabougri, chafouin, aigri, amer et malheureux.

Date de publication : 25/01 00:28
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#22
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Mais le "woke", c'est pas un instrument de cuisine asiatique ?

Date de publication : 25/01 07:16
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d
#23
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

Valiullin a écrit :
"Woke" entre guillemets parce que l'image que tu te fais de ce mot, sorte d'ennemi imaginaire qui te terrorise et te persécute à la fois, n'a strictement rien à voir avec la réalité. C'est un travestissement de la réalité issu des campagnes de fearmongering de Fox News, QAnon et toute cette m...

Il est vrai que des médias facho-nazio-anonymo-crypto-travesti lance des campagnes immondes. Il y a même un qui a osé suggérer que l'académie des oscars donnerait dans le wokisme ; et qu'on pourrait s'interroger sur les objectifs de l'académie des césars (qui a osé ne pas nominer Un affaire d'honneur, en dépit des quelques garanties fournies... comme quoi, ça ne fait pas tout).

Citation :

Valiullin a écrit :
Tu dis que tu ne veux pas voir d'homosexuel, de noirs ou de femme forte au cinéma? Dont acte.

Ah bon, J'ai dit cela ? Alors merci, de venir libérer la parole des victimes, selon le procédé habituel.
J'en profite d'ailleurs pour aussi dénoncer tes agissements de fond de pizzéria où tu sacrifies des enfants pour récupérer et revendre leurs organes, et utiliser les restes en garnitures.
Voilà, voilà, on continue à se faire du cinéma, " rien à voir avec la réalité" (sic) : un peu woke, donc pas très bon.
Image redimensionnée

Date de publication : 25/01 08:26
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d
#24
Accro
Accro


Informations utilisateur
Ça y est !
J'attendais le moment où ça allait s'insulter, et ça n'a pas manqué.
Le moment où, à court d'argument, quelqu'un allait balancer des mots sonnant comme des sentences à l'autre.
C'est beau comme l'humain est prévisible.

Date de publication : 25/01 09:23
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d
#25
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

Alatriste a écrit :
Ça y est !
J'attendais le moment où ça allait s'insulter, et ça n'a pas manqué.
Le moment où, à court d'argument, quelqu'un allait balancer des mots sonnant comme des sentences à l'autre.
C'est beau comme l'humain est prévisible.


Parce que si on résume les faits :
La première version du script a été revue en ajoutant l'intrigue féministe parce que c'était un peu creux.

Le souci c'est que le film n'est pas pour autant un film écrit pour être un film féministe. Ca n'est pas sa raison d'être. Cette intrigue n'est donc pas toujours très bien intégrée dans le scénario, ce qui fait qu'on se demande parfois où le film veut aller, indépendamment de nous montrer un panel de duels.

Et... c'est tout.

Venant de vérifier qu'on était bien sur escrime-info, je me disais qu'on pourrait revenir aux premiers commentaires intéressants, qui parlaient de notre perception de l'ESCRIME dans le film ?

Date de publication : 25/01 10:09
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d
#26
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

Alatriste a écrit :
Ça y est !
J'attendais le moment où ça allait s'insulter, et ça n'a pas manqué.

Vous avez parfaitement raison.
Citation :

Valiullin a écrit :
Un vieux bonhomme rabougri, chafouin, aigri, amer et malheureux.

Là, c'est pour l'injure.
Citation :

Valiullin a écrit :
Tu dis que tu ne veux pas voir d'homosexuel, de noirs ou de femme forte au cinéma? Dont acte. Tu es donc un homophobe raciste et misogyne.

Là c'est pour la diffamation.
Citation :

Alatriste a écrit :
C'est beau comme l'humain est prévisible.

Bien sûr que c'est prévisible : c'est le fond de commerce du wokisme. C'est habituel, déjà dans le sujet sur Olga Kharlan, on a suggéré que j'étais payé par Poutine.
Moi, je suis peut-être viril mais correct : je ne diffame pas et je n'insulte pas.
La suite est prévisible : c'est leur "cancel". C'est la culture de l'effacement, ils veulent effacer les propos de ceux ne vont pas dans leur sens. Le but de ces injures et ces diffamation, c'est comme pour les autres sujets, de les faire fermer par les modérateurs : c'est déjà-vu, tellement habituel et prévisible.

Citation :

Tycho a écrit :
Parce que si on résume les faits :
La première version du script a été revue en ajoutant l'intrigue féministe parce que c'était un peu creux.

Le souci c'est que le film n'est pas pour autant un film écrit pour être un film féministe. Ca n'est pas sa raison d'être. Cette intrigue n'est donc pas toujours très bien intégrée dans le scénario, ce qui fait qu'on se demande parfois où le film veut aller, indépendamment de nous montrer un panel de duels.

Et... c'est tout.

Écoutez, vous n'êtes peut-être pas d'accord, mais au moins, vous avez lu et compris.
Par contre, il m'a semblé nécessaire de problématiser et généraliser.
Est-ce que le cinéma est un art ou pas ? Est-ce que le cinéma doit être le reflet de la société ou pas ?
Personnellement, je considère que le cinéma est abîmé par les quotas qu'on veut lui imposer, selon une idéologie communautariste ou woke (peu importe le mot).
Hollywood a fait ce choix : d'accord, mais Hollywood a manifestement l'intention de produire du contenu pour des salles de cinéma ou des plateformes : l'art n'est peut-être plus sa préoccupation, et donc on obtiendra du mauvais cinéma et des produits de contenu.
Je pose la question en France, on se refuse à dire les choses clairement mais où pourtant, il se passe quelque chose (je peux illustrer). Sur Une affaire d'honneur : est-ce que ce film a coché des cases de quotas ? Mon opinion, c'est que c'est le cas.
A la fin du film, on a le générique et le menu de sa conception : soyez honnête, si vous appliquez des quotas hors des préoccupations artistiques, dites-le là. Que le grand mouvement de libération de la parole et de transparence soit appliquée.
Après, chacun jugera en son âme et conscience du résultat.
Est-ce que le cinéma reste un art ?

Citation :

Tycho a écrit :
Venant de vérifier qu'on était bien sur escrime-info, je me disais qu'on pourrait revenir aux premiers commentaires intéressants, qui parlaient de notre perception de l'ESCRIME dans le film ?

Pas terrible terrible, mais cela a été dit. Pérez a été bon dans d'autres films de cape et d'épée, mais il ne sait pas filmer les armes de cette période.

Date de publication : 25/01 10:54
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d
#27
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Oui bien sûr Feraud vous êtes le lapin blanc de cette histoire.
C'est vous qui avait choisi de faire dévier cette discussion sur le wokisme en balançant à tort et à travers "féministe hystérique" "femme noire parée comme un perroquet". Un un peu facile d'arriver avec de l'essence et un briquet dans une soirée et s'étonner que la maison prenne feu.
Vous saviez très bien ce que vous faisiez , des petites références à Polanski histoire d'échauffer un peu l'audience, parce que oui on ne cite pas un cinéaste mondialement connu avoir été juger pour viol sur une gamine de 13 ans quand on veut juste un débat posé sur la qualité d'un film.

"Je vous aurais bien proposer sur le pré, mais c'est impossible, nous ne sommes manifestement pas du même milieu"
Un exemple de votre virilité et votre correction sûrement.

Donc maintenant qu'on a bien dévié sur une conversation stérile et injurieuse parce que vous en avez décidé ainsi ne venez pas jouer les innocents et assumer votre rôle un peu, en tout cas vous le feriez si étiez aussi "viril" que vous l'affirmez.

Date de publication : 25/01 11:56
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d'honneur
#28
Accro
Accro


Informations utilisateur
Je fais partie des heureux gagnants du concours organisé par la FFE et Gaumont autour du film Une affaire d'honneur.
J'ai gagné 2 places.
... Chouette
Dans mon département ce film n'est plus projeté que dans 2 petites salles (pas Gaumont donc) sur un seul horaire.
... Zut ça se complique

Date de publication : 25/01 18:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d
#29
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

botha a écrit :
C'est vous qui avait choisi de faire dévier cette discussion sur le wokisme

Je comprends bien ce que vous dites ?
Si je critique ouvertement le wokisme dans le cinéma, je mérite d'être insulté et diffamé ?
Je suppose que vous êtes le style d'homme qui pense que si une femme portant une mini-jupe se fait violer, c'est qu'elle le mérite bien parce qu'elle a provoqué ?
Vous savez lorsqu'on fait un sport de combat, il est indispensable de savoir conserver son sang-froid.
Les questions que je pose semblent voler un peu trop haut pour certains : Est-ce que le cinéma est un art ou pas ? Est-ce que le cinéma doit être le reflet de la société ou pas ?
Citation :

yopyop a écrit :
Je fais partie des heureux gagnants du concours organisé par la FFE et Gaumont autour du film Une affaire d'honneur.
J'ai gagné 2 places.
... Chouette
Dans mon département ce film n'est plus projeté que dans 2 petites salles (pas Gaumont donc) sur un seul horaire.
... Zut ça se complique

Félicitations, vous reviendrez nous dire votre appréciation du film et de l'escrime qu'il présente.

Date de publication : 25/01 22:42
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Une affaire d
#30
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Feraud a écrit :
Vous savez lorsqu'on fait un sport de combat, il est indispensable de savoir conserver son sang-froid.
Les questions que je pose semblent voler un peu trop haut pour certains : Est-ce que le cinéma est un art ou pas ? Est-ce que le cinéma doit être le reflet de la société ou pas ?


Lorsqu'on fait du sport (de combat ou non), l'une des premières choses que l'on apprend c'est qu'il faut respecter son adversaire.
On apprend aussi l'humilité.

Date de publication : 26/01 12:51
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut





  S'enregistrer pour participerSujet verrouillé



[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales