https://www.stagescrime.com/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



Connexion sécurisée

Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
214 utilisateur(s) en ligne (182utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 214

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





« 1 (2) 3 4 5 6 »


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#31
Accro
Accro


Informations utilisateur
Stoppons les âneries s'il vous plaît. Olivier34 le dit très bien : augmenter leur activité.

Ce qu'il faut comprendre surtout, c'est qu'être enseignant n'est pas que du face à face pédagogique, et encore moins que être uniquement dans la salle d'armes, mais qu'il faut aller à la rencontre des partenaires : écoles, handicap, ehpad, centres aérés... et que tous ces partenaires payent pour avoir un intervenant breveté d'Etat...

C'est l'avantage que nous avons par rapport à d'autres breveté d'Etat d'autres sports et qu'il faut saisir, nous ne saisissons pas suffisamment ce paramètre.

Ce qui coûte cher c'est d'envoyer le maître d'armes en compétition tout un week-end. Catastrophique si on se base sur la convention collective, et peu rentable.

Ensuite il y a plusieurs projets de développement et subvention qui payent du coup pour administrer, ce qui permet d'alléger le nombre d'heure de face à face péda et les remplacer par réparation, administration, rédaction de projet...

Date de publication : 19/02 16:32
Morkem
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#32
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Et le seul sport à distribuer des leçons individuelles gratuites

Date de publication : 19/02 16:35
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#33
Accro
Accro


Informations utilisateur
Dans les petits club il faut permettre aux bénévoles avec un diplôme d’animateur d’ouvrir certains soir et aux maîtres d’armes de ne venir qu’une fois par semaine par exemple. Il n’y a que comme ça qu’on pourra développer les petits club . La contrainte financière baissera ainsi sur l’association qui pourra mieux payer le professionnel…

Date de publication : 19/02 16:35
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#34
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Oriola a écrit :
La contrainte financière baissera ainsi sur l’association qui pourra mieux payer le professionnel…


Alors face à l'argument qui consiste à dire que donner moins d'heures au professionnel, ça va permettre de mieux le payer, faut être bien agrippé à sa chaise pour ne pas en tomber

Date de publication : 19/02 17:25
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#35
Accro
Accro


Informations utilisateur
Mieux payer de l’heure…. Forcément pas beaucoup de club avec pas beaucoup d’adhérents ça limite les possibilités

Date de publication : 19/02 18:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#36
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

Fred a écrit :
Citation :

Oriola a écrit :
La contrainte financière baissera ainsi sur l’association qui pourra mieux payer le professionnel…


Alors face à l'argument qui consiste à dire que donner moins d'heures au professionnel, ça va permettre de mieux le payer, faut être bien agrippé à sa chaise pour ne pas en tomber


Ca peut se défendre si le professionnel en question peut intervenir sur plusieurs clubs.

Si au lieu de faire 20h dans un club payées 20 €/h (chiffres au hasard), il fait 10h payées 25 € mais dans 2 clubs, il s'y retrouve avec 500 €/sem au lieu de 400.

Sauf que pour que ce soit effectivement rentable, il ne faut pas cramer le bénéfice en transport (temps et coût) et donc il faut une certaine densité de clubs. Densité qu'on ne trouve pas dans les petites villes. Et dans les grosses, c'est plus facile de fournir aux MA des horaires plus importants grâce au nombre de licenciés et aux activités externes (écoles, etc.).

Ca n'est pas simple et il n'y a pas de YAKA.

Une solution serait d'avoir un pool de Maitres d'armes pour qui c'est un métier d'appoint. Des gens qui ont une activité rémunératrice au quotidien et qui enseignent l'escrime à côté, leur permettant d'avoir un complément de salaire. Sauf que la formation d'un MA c'est long et difficilement compatible avec l'exercice d'un métier à côté...

Il y a un vrai modèle économique et organisationnel à construire.

Et ça n'est qu'un des nombreux sujets qu'il faudra prendre en main un jour...

Date de publication : 19/02 18:17
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#37
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

Fred a écrit :
Citation :

Oriola a écrit :
La contrainte financière baissera ainsi sur l’association qui pourra mieux payer le professionnel…


Alors face à l'argument qui consiste à dire que donner moins d'heures au professionnel, ça va permettre de mieux le payer, faut être bien agrippé à sa chaise pour ne pas en tomber


Ce qui faut pas lire…
Vraiment certains devraient mieux se renseigner sur la formation d'animateur et le fonctionnement d'un club sportif .
J'espère Oriola que vous n'êtes pas sérieux quant vous écrivez de telle bêtise (je suis polie).
En espérant que votre employeur voie votre post !!

Date de publication : 19/02 18:21
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#38
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

Morkem a écrit :
Stoppons les âneries s'il vous plaît. Olivier34 le dit très bien : augmenter leur activité.

Ce qu'il faut comprendre surtout, c'est qu'être enseignant n'est pas que du face à face pédagogique, et encore moins que être uniquement dans la salle d'armes, mais qu'il faut aller à la rencontre des partenaires : écoles, handicap, ehpad, centres aérés... et que tous ces partenaires payent pour avoir un intervenant breveté d'Etat...

C'est l'avantage que nous avons par rapport à d'autres breveté d'Etat d'autres sports et qu'il faut saisir, nous ne saisissons pas suffisamment ce paramètre.

Ce qui coûte cher c'est d'envoyer le maître d'armes en compétition tout un week-end. Catastrophique si on se base sur la convention collective, et peu rentable.

Ensuite il y a plusieurs projets de développement et subvention qui payent du coup pour administrer, ce qui permet d'alléger le nombre d'heure de face à face péda et les remplacer par réparation, administration, rédaction de projet...


Cette solution c’est donner 45h de face à face pédagogique par semaine.

Non il faut diminuer l’activité. Imposer les cotisations réaliste comme au golf ou à l’équitation ou encore à l’escalade.
A plus de 400 voir 600 euro l’année sans la licence.

20h de face à face pédagogique que se soit en Ehpad en handicap ou autre c’est déjà largement un pleins temps. Un cour sa se prépare, le matériel ça s’entretient et les réunions font partie du taff. Discuter avec les parents c’est pas non plus du loisir rester 30min voir 1heure après les cours sa rentre dans le boulot.

Non faut juste plus de considération pour le métier de MA. Des rémunérations dignes et arrêtez de croire que c’es un boulot facile que tout le monde peut faire.
Laissez ouvrir le club par des bénévoles … La mort programmée de la profession et de notre fédération.

C’est la même idée que celle du gouvernement « ajouter de la flexibilité  pour les employeur » on voit le résultat précarisation des travailleurs chute des salaires dégradation des conditions de travail etc etc

Le jour ou on assumera être un sport de riche comme le golf, le tennis ou l’équitation on avancera vraiment arrêtons de faire du low cost.

Citation :
Si au lieu de faire 20h dans un club payées 20 €/h (chiffres au hasard), il fait 10h payées 25 € mais dans 2 clubs, il s'y retrouve avec 500 €/sem au lieu de 400.


Déjà faudrait que tout le monde intègre que 1h de cour c’est facile 2heure de boulot.

Date de publication : 19/02 18:22
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#39
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Skippy
je suis d'accord avec vous .
Après sur les cotisations pas trop
salle d'arme sur une grande ville ou dans la creuse pas tous a fait le même public.

Date de publication : 19/02 18:27
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#40
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Heu cela dévie du sujet, je crois…

Date de publication : 19/02 18:29
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#41
Accro
Accro


Informations utilisateur
Un petit club disons de 20 licenciés, a les moyens de payer un maître d’armes un soir par semaine. Ça prend tous le budget du club . Avec ce fonctionnement le club ne grossira pas et va végéter . Si un bénévole peut ouvrir un deuxième soir , le club peut se développer,augmenter son nombre de licenciés et peut-être même mieux payer les heures faites par le maître d’armes….
Pas de soucis pour mon employeur….

Date de publication : 19/02 18:30
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#42
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

Oriola a écrit :
Un petit club disons de 20 licenciés, a les moyens de payer un maître d’armes un soir par semaine. Ça prend tous le budget du club . Avec ce fonctionnement le club ne grossira pas et va végéter . Si un bénévole peut ouvrir un deuxième soir , le club peut se développer,augmenter son nombre de licenciés et peut-être même mieux payer les heures faites par le maître d’armes….
Pas de soucis pour mon employeur….



un robot dans une usine, c'est pareil et vous venez l'alimenter une fois par mois
et votre entreprise est viable et acheter un autre robot en gardant la même personne

Date de publication : 19/02 18:34
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#43
Accro
Accro


Informations utilisateur
Dans beaucoup de sport des bénévoles avec des diplômes fédéraux donnent des cours gratuitement sans pour autant qu’il n’y ait pas de professionnels avec des de ou des bp pour d’autres structures. Et ça se passe assez bien pour ces sports ….

Date de publication : 19/02 18:38
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#44
Accro
Accro


Informations utilisateur
Le problème c’est qu’on ne parle pas de la même chose . Si la question est comment mieux payer un enseignant dans un club de 100 licenciés alors certainement qu’augmenter les cotisations est une option. Il faut que la prestation soit à la hauteur du tarif mais c’est cohérent….
Mais moi je vous parle d’un club de 20 licenciés qu’on peut faire passer à 30 ou 50!. Et là désolé mais sans bénévoles c’est la mort du petit club …

Date de publication : 19/02 18:56
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#45
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Faire évoluer un club vers le haut en augmentant les effectifs, c'est possible avec une salle dédiée.

Mais avec une salle d'armes partagée avec le collège voisin, le tennis de table et le basket, on se heurte à une limite.

Faut pax rêver, c'est comme ça !

Date de publication : 19/02 19:04
Morne en son noir veston, noeud pap' en bois au cou
On dirait du destin la froide sentinelle
D'après Victor Hugo - La légende des siècles
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#46
Accro
Accro


Informations utilisateur
Si tous les clubs n’ayant pas de salle dédié sont condamnés à végéter c’est pas très motivant pour un grand nombre de clubs d’escrime en France….

Date de publication : 19/02 19:09
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#47
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Mais c'est déjà le cas, l'escrime végète.

Le seul pauvre dans une club d'escrime c'est le Maître d'armes

Date de publication : 19/02 20:54
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#48
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

koudroua a écrit :
Mais c'est déjà le cas, l'escrime végète.

Le seul pauvre dans une club d'escrime c'est le Maître d'armes


+1

Date de publication : 19/02 21:13
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#49
Accro
Accro


Informations utilisateur
https://www.escrime-info.com/modules/n ... wtopic.php?post_id=324846
Un petit lien sur ce que disait Messire en 2013, en lisant ce qui s’est dit à l’époque j’ai l’impression que rien n’a changé….

Date de publication : 19/02 22:06
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#50
Accro
Accro


Informations utilisateur
Mouais, du blabla tout ça, des moniteurs fédéraux à la tête des clubs il y en a depuis de nombreuses années et ca n'a pas fait avancer l'escrime davantage... hormis proposer de l'escrime un peu partout, c'est vrai.

Nous avons la chance en France d'avoir des pros, diplômés par l'Etat. Donnons leur plutôt des envies d'entreprendre.

Et non pas +1, le maître d'armes n'est pauvre que s'il végète. S'il entreprends il crée une trésorerie qui peuvent l'amener à avoir un second et ainsi de suite.
Effectivement il fait peut-être plus que 35h mais pas pour 1300 euros et pas qu'en face à face pédagogique.

Ce qui a causé le plus grand tord, c'est le salariat des maîtres d'armes. Cela les a empêcher d'entreprendre. Encourageons les a developper l'activité et le nombre de licenciés suivra.

On a de belles formations, une profession protégées par rapport a d'autres pays, mais on les laisse végéter dans un carcan. Ce n'est pas les diplômes qu'il faut enlever seulement le carcan de faire de l'escrime uniquement dans une salle.

Date de publication : 19/02 22:38
Morkem
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#51
Accro
Accro


Informations utilisateur
L’envie d’entreprendre c’est super , mais le problème c’est que le matériel est cher . Un adulte vient sonner à la porte du club mais on a plus de matériel pour l’équiper . Aïe, faut lâcher minimum 500 euros pour l’équiper ou alors on perd un licencié ce qui serait dommage… mais si on rachète de l’équipement car le nôtre n’est plus aux normes ben on a plus de tune pour payer le prof parce que la commune ne donne plus de subvention….
La réalité d’un petit club c’est ça , et c’est possible de dépasser ces problèmes et de développer la structure jusqu’à ce qu’elle puisse réellement offrir un boulot à qq , mais dans un premier temps il faut l’énergie du bénévolat . Mais si vous avez d’autres solutions je suis preneur….

Date de publication : 19/02 23:04
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#52
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

Morkem a écrit :
Mouais, du blabla tout ça, des moniteurs fédéraux à la tête des clubs il y en a depuis de nombreuses années et ca n'a pas fait avancer l'escrime davantage... hormis proposer de l'escrime un peu partout, c'est vrai.

Nous avons la chance en France d'avoir des pros, diplômés par l'Etat. Donnons leur plutôt des envies d'entreprendre.

Et non pas +1, le maître d'armes n'est pauvre que s'il végète. S'il entreprends il crée une trésorerie qui peuvent l'amener à avoir un second et ainsi de suite.
Effectivement il fait peut-être plus que 35h mais pas pour 1300 euros et pas qu'en face à face pédagogique.

Ce qui a causé le plus grand tord, c'est le salariat des maîtres d'armes. Cela les a empêcher d'entreprendre. Encourageons les a developper l'activité et le nombre de licenciés suivra.

On a de belles formations, une profession protégées par rapport a d'autres pays, mais on les laisse végéter dans un carcan. Ce n'est pas les diplômes qu'il faut enlever seulement le carcan de faire de l'escrime uniquement dans une salle.


Le nombre de club a 70-120 licencié ou le MA fait 45h de face à face pédagogique payer à 1300e je ne les compte plus suffit de voir toutes les offres que l’on a tout les ans.
Se qui représente facile 90h par semaine en annualisé. Difficile de dire qu’il entreprend pas …
Si le seul pauvre d’un club d’escrime c’est le MA. Une réalité. Que l’on préfère occulter.

Entreprendre c’est beau. Sauf que 90% des présidents on pas pour projet de motiver le MA ou son bien être suffit de voir combien il est dure de négocier une augmentation les président préférant toujours payer des déplacement ou du matériel pour les compétiteurs. Plutôt qu’un salaire digne.

Nos formations sont catastrophique aujourd’hui avoir un BP, DE ou DES escrime ou les trois ne fait pas de vous un enseignant il atteste juste que vous savez tourner un contre de sixte et encore pas toujours.

Le problème des MA c’est un budget fédéral de 8millions il y a 700k euro pour le développement.

Tout les ans je vois des articles avec des projets de salle d’escrime qui n’ont pas vue le jour car la fédération ne met pas un centime sur la table et les mairie et autre collectivité sont toujours surprises par ça car dans les autre sport les fédération mettent la main à la patte. C’est fou encore récemment un projet à 200k n’a pas vue le jour alors qu’il manquer je crois 20 ou 30k et 0 de la fédération résultat un club décourager de 70/90 licencié qui ferme.

Le problème on accompagne jamais nos MA dans leur envie d’entreprendre
Non on leur vole leur meilleur tireur pour les mettre dans des pôles. Après quoi on les oubliés complètement. Et souvent les EN critique ces même MA qui les alimentent en trieurs disant à longueur de journée combien ces MA sont nul.

Date de publication : 19/02 23:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#53
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

skiipy a écrit :

Le nombre de club a 70-120 licencié ou le MA fait 45h de face à face pédagogique payer à 1300e je ne les compte plus suffit de voir toutes les offres que l’on a tout les ans.
Se qui représente facile 90h par semaine en annualisé. Difficile de dire qu’il entreprend pas …
Si le seul pauvre d’un club d’escrime c’est le MA. Une réalité. Que l’on préfère occulter.

Entreprendre c’est beau. Sauf que 90% des présidents on pas pour projet de motiver le MA ou son bien être suffit de voir combien il est dure de négocier une augmentation les président préférant toujours payer des déplacement ou du matériel pour les compétiteurs. Plutôt qu’un salaire digne.

Nos formations sont catastrophique aujourd’hui avoir un BP, DE ou DES escrime ou les trois ne fait pas de vous un enseignant il atteste juste que vous savez tourner un contre de sixte et encore pas toujours.

Le problème des MA c’est un budget fédéral de 8millions il y a 700k euro pour le développement.

Tout les ans je vois des articles avec des projets de salle d’escrime qui n’ont pas vue le jour car la fédération ne met pas un centime sur la table et les mairie et autre collectivité sont toujours surprises par ça car dans les autre sport les fédération mettent la main à la patte. C’est fou encore récemment un projet à 200k n’a pas vue le jour alors qu’il manquer je crois 20 ou 30k et 0 de la fédération résultat un club décourager de 70/90 licencié qui ferme.

Le problème on accompagne jamais nos MA dans leur envie d’entreprendre
Non on leur vole leur meilleur tireur pour les mettre dans des pôles. Après quoi on les oubliés complètement. Et souvent les EN critique ces même MA qui les alimentent en trieurs disant à longueur de journée combien ces MA sont nul.


+1

Date de publication : 19/02 23:54
"S'élever pour vaincre"
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#54
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

skiipy a écrit :
Citation :

Morkem a écrit :
Mouais, du blabla tout ça, des moniteurs fédéraux à la tête des clubs il y en a depuis de nombreuses années et ca n'a pas fait avancer l'escrime davantage... hormis proposer de l'escrime un peu partout, c'est vrai.

Nous avons la chance en France d'avoir des pros, diplômés par l'Etat. Donnons leur plutôt des envies d'entreprendre.

Et non pas +1, le maître d'armes n'est pauvre que s'il végète. S'il entreprends il crée une trésorerie qui peuvent l'amener à avoir un second et ainsi de suite.
Effectivement il fait peut-être plus que 35h mais pas pour 1300 euros et pas qu'en face à face pédagogique.

Ce qui a causé le plus grand tord, c'est le salariat des maîtres d'armes. Cela les a empêcher d'entreprendre. Encourageons les a developper l'activité et le nombre de licenciés suivra.

On a de belles formations, une profession protégées par rapport a d'autres pays, mais on les laisse végéter dans un carcan. Ce n'est pas les diplômes qu'il faut enlever seulement le carcan de faire de l'escrime uniquement dans une salle.


Le nombre de club a 70-120 licencié ou le MA fait 45h de face à face pédagogique payer à 1300e je ne les compte plus suffit de voir toutes les offres que l’on a tout les ans.
Se qui représente facile 90h par semaine en annualisé. Difficile de dire qu’il entreprend pas …
Si le seul pauvre d’un club d’escrime c’est le MA. Une réalité. Que l’on préfère occulter.

Entreprendre c’est beau. Sauf que 90% des présidents on pas pour projet de motiver le MA ou son bien être suffit de voir combien il est dure de négocier une augmentation les président préférant toujours payer des déplacement ou du matériel pour les compétiteurs. Plutôt qu’un salaire digne.

Nos formations sont catastrophique aujourd’hui avoir un BP, DE ou DES escrime ou les trois ne fait pas de vous un enseignant il atteste juste que vous savez tourner un contre de sixte et encore pas toujours.

Le problème des MA c’est un budget fédéral de 8millions il y a 700k euro pour le développement.

Tout les ans je vois des articles avec des projets de salle d’escrime qui n’ont pas vue le jour car la fédération ne met pas un centime sur la table et les mairie et autre collectivité sont toujours surprises par ça car dans les autre sport les fédération mettent la main à la patte. C’est fou encore récemment un projet à 200k n’a pas vue le jour alors qu’il manquer je crois 20 ou 30k et 0 de la fédération résultat un club décourager de 70/90 licencié qui ferme.

Le problème on accompagne jamais nos MA dans leur envie d’entreprendre
Non on leur vole leur meilleur tireur pour les mettre dans des pôles. Après quoi on les oubliés complètement. Et souvent les EN critique ces même MA qui les alimentent en trieurs disant à longueur de journée combien ces MA sont nul.


+1

Date de publication : 20/02 00:19
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#55
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

skiipy a écrit :
Citation :

Morkem a écrit :
Mouais, du blabla tout ça, des moniteurs fédéraux à la tête des clubs il y en a depuis de nombreuses années et ca n'a pas fait avancer l'escrime davantage... hormis proposer de l'escrime un peu partout, c'est vrai.

Nous avons la chance en France d'avoir des pros, diplômés par l'Etat. Donnons leur plutôt des envies d'entreprendre.

Et non pas +1, le maître d'armes n'est pauvre que s'il végète. S'il entreprends il crée une trésorerie qui peuvent l'amener à avoir un second et ainsi de suite.
Effectivement il fait peut-être plus que 35h mais pas pour 1300 euros et pas qu'en face à face pédagogique.

Ce qui a causé le plus grand tord, c'est le salariat des maîtres d'armes. Cela les a empêcher d'entreprendre. Encourageons les a developper l'activité et le nombre de licenciés suivra.

On a de belles formations, une profession protégées par rapport a d'autres pays, mais on les laisse végéter dans un carcan. Ce n'est pas les diplômes qu'il faut enlever seulement le carcan de faire de l'escrime uniquement dans une salle.


Le nombre de club a 70-120 licencié ou le MA fait 45h de face à face pédagogique payer à 1300e je ne les compte plus suffit de voir toutes les offres que l’on a tout les ans.
Se qui représente facile 90h par semaine en annualisé. Difficile de dire qu’il entreprend pas …
Si le seul pauvre d’un club d’escrime c’est le MA. Une réalité. Que l’on préfère occulter.

Entreprendre c’est beau. Sauf que 90% des présidents on pas pour projet de motiver le MA ou son bien être suffit de voir combien il est dure de négocier une augmentation les président préférant toujours payer des déplacement ou du matériel pour les compétiteurs. Plutôt qu’un salaire digne.

Nos formations sont catastrophique aujourd’hui avoir un BP, DE ou DES escrime ou les trois ne fait pas de vous un enseignant il atteste juste que vous savez tourner un contre de sixte et encore pas toujours.

Le problème des MA c’est un budget fédéral de 8millions il y a 700k euro pour le développement.

Tout les ans je vois des articles avec des projets de salle d’escrime qui n’ont pas vue le jour car la fédération ne met pas un centime sur la table et les mairie et autre collectivité sont toujours surprises par ça car dans les autre sport les fédération mettent la main à la patte. C’est fou encore récemment un projet à 200k n’a pas vue le jour alors qu’il manquer je crois 20 ou 30k et 0 de la fédération résultat un club décourager de 70/90 licencié qui ferme.

Le problème on accompagne jamais nos MA dans leur envie d’entreprendre
Non on leur vole leur meilleur tireur pour les mettre dans des pôles. Après quoi on les oubliés complètement. Et souvent les EN critique ces même MA qui les alimentent en trieurs disant à longueur de journée combien ces MA sont nul.


Ok pour un +0,5, je suis un peu d'accord sur certains points mais vous mélangez plein de choses différentes ce qui rend le discours peu clair.

Et notamment par exemple votre critique de la formation des enseignants, je ne pense pas que vous la connaissez... Notre enseignant est sorti de formation il y a quelques années, et avec un peu d'expérience il est tout à fait compétent. On ne peut pas être nostalgique des militaires et dire que nos enseignants ne savent pas se vendre. 2 philosophies de formation différentes.

Quand aux clubs qui proposent des 10h par ci par là, ok mais n'est ce pas à ces dirigeants de proposer davantage ? Plutôt que de payer des déplacements à leurs tireurs pourquoi ne payent ils pas davantage leur enseignant et l'encourager à entreprendre ? C'est bien la faute de quelques bénévoles (pas tous dans le même sac) qui préfèrent jouer la compétition que le développement de l'activité de leur enseignant. Donc pas non plus entièrement la faute de la FFE. Après je ne jette pas la pierre aux petits clubs qui veulent juste ouvrir 2 après midi pour animer l'escrime dans un village, ils n'ont effectivement pas besoin peut-être d'un enseignant diplômé d'Etat mais à ce sujet il faudrait peut-être en parler à votre comité départemental/régional. Que font il ?

Mais effectivement le problème mérite d'être débattu mais pas au détriment d'une solide formation et d'un diplôme d'Etat.

Date de publication : 20/02 08:36
Morkem
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#56
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Étant tous dans le même bateau, et voulant tous la même chose mais peut-être avec des moyens différents, au lieu de nous jeter la pierre dés qu'une personne se pose des questions, ce n'est pas la peine de l'agresser immédiatement mais accepter ces doutes et craintes car vu ou nous en sommes, cela mérite en effet de se poser des questions pour toutes les futures listes électorales qui vont, ou devraient arriver pour la présidence de notre FFE,,, Restons courtois, et acceptons des idées et ou des positions et avis différents dans l'entente.... En effet, prévoir une poussé des licenciés que post Paris 2024 et donc par le très haut niveau me semble extrêmement dangereux car regardez Tokyo 2021, presque personne malgré l'image dynamique de Romain C a su donner à l'escrime avec son jeu ultra télévisuel,, Des leaders de gros clubs m'ont tous dit qu'il n'y a quasiment rien eu après les JO au pays du soleil levant,,,
Après, plus il y a des enseignants qui peuvent vivre de leur métier de MA plus l'offre sera importante et plus la demande devrait suivre,,,, devrait car les tarifs pour une certaine classe sociale n'est pas donné,,,
Je reste comme vous tous en attente des programmes des candidats pour avoir une idée,,, puis viendra le temps des choix,,,,
Amicalement
Marc

Date de publication : 20/02 10:09
Maître adoré et vénéré ou simplement MAV !!
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#57
Accro
Accro


Informations utilisateur
Pour moi il y a 2 sujets . La mauvaise valorisation du métier de maître d’armes et le développement des petites structures.
Sur le salaire des maîtres d’armes, je pense qu’il est possible de l’améliorer en ajoutant une activité d’auto entrepreneur en plus du salaire. Par exemple à partir de m17 la leçon individuelle est payante, directement de l’élève aux maîtres sur la partie auto entrepreneur. Le club accepte qu’une partie du cours puisse être utilisé à cela . En plus le maître peut proposer des programmes de prépa physique ou remise en forme en fonction du profil. C’est une idée comme ça, je ne sais pas si c’est possible…
Sur le développement des petits clubs je vais prendre un exemple concret. Un petit club de 25 licenciés est ouvert tous les lundis soir par un maître d’armes. Le club n’évolue pas depuis des années. Un papa , ancien escrimeur voudrait ouvrir le samedi matin pour les jeunes. Il est motivé et aide déjà un peu le maître les lundi . Sa motivation n’est absolument pas financière. Il est épéiste. Pour ouvrir le samedi, il va falloir passer un diplôme d’arbitre épée, un diplôme d’arbitre fleuret, un diplôme d’animateur et un diplôme d’éducateur 1 . Il va vraiment falloir qu’il soit motivé… c’est trop compliqué, en 1 an il faut qu’il puisse ouvrir. Il aura en plus les conseils du maître le lundi . Si le nombre de licenciés augmente grâce à lui le club pourra peut-être augmenter le maître d’armes, investir dans du matériel…. ….

Date de publication : 20/02 10:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#58
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

Oriola a écrit :
Pour moi il y a 2 sujets . La mauvaise valorisation du métier de maître d’armes et le développement des petites structures.
Sur le salaire des maîtres d’armes, je pense qu’il est possible de l’améliorer en ajoutant une activité d’auto entrepreneur en plus du salaire. Par exemple à partir de m17 la leçon individuelle est payante, directement de l’élève aux maîtres sur la partie auto entrepreneur. Le club accepte qu’une partie du cours puisse être utilisé à cela . En plus le maître peut proposer des programmes de prépa physique ou remise en forme en fonction du profil. C’est une idée comme ça, je ne sais pas si c’est possible…
Sur le développement des petits clubs je vais prendre un exemple concret. Un petit club de 25 licenciés est ouvert tous les lundis soir par un maître d’armes. Le club n’évolue pas depuis des années. Un papa , ancien escrimeur voudrait ouvrir le samedi matin pour les jeunes. Il est motivé et aide déjà un peu le maître les lundi . Sa motivation n’est absolument pas financière. Il est épéiste. Pour ouvrir le samedi, il va falloir passer un diplôme d’arbitre épée, un diplôme d’arbitre fleuret, un diplôme d’animateur et un diplôme d’éducateur 1 . Il va vraiment falloir qu’il soit motivé… c’est trop compliqué, en 1 an il faut qu’il puisse ouvrir. Il aura en plus les conseils du maître le lundi . Si le nombre de licenciés augmente grâce à lui le club pourra peut-être augmenter le maître d’armes, investir dans du matériel…. ….



C'est une excellente idée,, S'il veut rester dans ce 'petit' club qui ne peut lui payer un plein temps car pas assez de licenciés, cela peut l'aider grandement que d'avoir une aide d'un papa ou maman qui bien-sûr ce doit d'avoir un minimum de compétences et qualifications pour des raisons de sécurité évidentes,,,

Date de publication : 20/02 10:36
Maître adoré et vénéré ou simplement MAV !!
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#59
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Je dis ça sans en être sur à 100%, mais pour moi un bénévole n'a pas d'obligation de qualification pour enseigner l'escrime. S'il y a présence d'un membre de bureau du club? dans ce cas, si ce Papa épéiste souhaite filer un coup de main, il entre au bureau du club et puis voilà...
Non? je dis une bêtise?

Date de publication : 20/02 11:12
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rémy Delhomme candidat à la présidence de la Fédé
#60
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

skiipy a écrit :
Souvent ces emploi sont payer en passion

Et on demande 45h de face à face pédagogique parce que vous comprenez vous avez vos vacances scolaire
Les président devraient comprendre que 20h de face à face pédagogique c’est un pleins temps et que 1.300€ n’est pas un salaire


Je vous en prie, laissez "grandir" les candidatures et ne projetons pas nos phantasmes positifs ou négatifs sur des femmes et des hommes qui reflechissent à cet instant sur le devenir de la Fédération.
Bien sur, il leur faudra présenter leur programme puisque ce sont les Clubs qui vont voter. Il y aura surement des tournées de candidats dans les régions...
Il va falloir se déterminer à trouver une organisation capable d'être à l'écoute des candidats pour favoriser la reflexion.

Bon, quant à l'emploi... effectivement... Pas facile.
Mais (oui, il y a un "mais")
L'emploi associatif est d'ordre privé et soumis à la Convention Collective qui est ce quelle est, mais elle a le mérite d'exister.
Quant au nombre d'heures, il y a les 35 heures par semaine ou l'annualisation du temps de travail pouvant permettre d'être libre lors des vacancs scolaires. Quant au salaires, ils sont également fixés, pour le minimum par la CCNS...
Et pour faire évolurer la CCNS pourquoi les salariés de l'Escrime ne forment pas des organisations d'ordre synicales ?
Ce n'est pas la Fédération qui est en charge de la CCNS ou de l'emploi...
Bon courage à tous.

Date de publication : 20/02 11:12
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales