https://www.facebook.com/duhelloapp/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
176 utilisateur(s) en ligne (128utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 3
Invités : 173

aran22, Eifersucht, odel, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







Confinement - acte 2
#1
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonsoir à toutes et à tous ,

Voici notre dernier bulletin d'humeur concernant le confinement acte 2 :

https://www.facebook.com/Parents-Escri ... ire-358963861578487/?rc=p

Sportivement,
https://www.parents-escrime-pdl.com/

Date de publication : 30/10/2020 20:43
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#2
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
J'aimerai bien savoir qui se cache derrière le "nous" de parents escrime pays de la Loire :)
Ils sont si nombreux que ça ?

Date de publication : 31/10/2020 23:35
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#3
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

AntoineRODAT a écrit :
J'aimerai bien savoir qui se cache derrière le "nous" de parents escrime pays de la Loire :)
Ils sont si nombreux que ça ?


Bonjour,

C'est la énième fois que vous essayez de nous déstabiliser ( notamment par messagerie privée) avec vos questions provocatrices.

Parce que nous ne voulons pas polémiquer avec vous, nous avions décidé de ne pas vous répondre, mais à titre exceptionnel :

Ne vous inquiétez pas, nous sommes suffisamment nombreux pour oeuvrer au plan informatif dans l'intérêt " GENERAL " de l'escrime particulièrement à l'adresse des parents d'escrimeurs.

Et nous avons, également, beaucoup de soutiens même au delà de notre région.

Nous ne donnerons pas suite à vos prochaines provocations.

Nous vous suggérons de pratiquer la " vraie escrime " pour apaiser le corps et l'esprit .

Cordialement,
https://www.parents-escrime-pdl.com/

Date de publication : 01/11/2020 11:50
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#4
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Du soutien de gens qui ne vous connaissent pas vraiment alors!!

Date de publication : 01/11/2020 21:28
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#5
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Bonjour,

Alors tout d'abord je n'essaye pas de déstabiliser mais simplement comprendre qui est derrière cette page. Bien que dans la vraie "escrime" nos avançons masqué, je n'ai pas de pseudo sur EI ou sur internet en général, moi. Si poser une simple question est à considérer comme de la déstabilisation ?
Je crois que nous avons tous à gagner à savoir avec qui on échange et connaitre les sources que l'on cite.

Tant de colère et de corroux pour une simple demande de "mais qui est-ce ?" ne remettent pas en cause l'intérêt de certaines communications réalisées. Ma foi...

De notre côté nous avons également beaucoup réfléchi avant de répondre et nous avons décidé de conclure ainsi : Merci à toi pour ta réponse !

Quant aux "énièmes tentatives de déstabilisation", je laisse juger nos lecteurs avec la capture d'écran en pièce jointe de mon unique message sur la page Facebook en janvier 2019.

Belle semaine et surtout vive l'escrime

Joindre un fichier:



jpeg  Imports - 1 sur 1.jpeg (77.48 KB)
26459_5f9fd552aa5dd.jpeg 538X878 px

Date de publication : 02/11/2020 10:46
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#6
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
quelle image insoutenable !!

je me demande ce qui me retient de dénoncer Antoine à la haute autorité de la censure

Date de publication : 02/11/2020 11:19
l'Expert et Malicia : son plaisir : une main sur le clavier, l'autre sous la table...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#7
Accro
Accro


Informations utilisateur
Tout site web a une obligation légale de déclarer un responsable de publication (et pas seulement le nom de l'hébergeur / créateur du site). Il suffit donc d'aller sur la page web de ces fameux parents...
Oh surprise, il n'y a rien, à part les informations sur l'hébergeur.
Nous avons donc un site qui ne respecte pas les obligations légales.
Cela dit, il y en a beaucoup, ne serait-ce que par ignorance de cette legislation.

Creusons donc juste un tout petit peu plus :

https://whois.gandi.net/fr/results?search=parents-escrime-pdl.com

Voilà qui est beaucoup plus édifiant : Le nom de domaine a été réservé en passant par une société américaine dont le but est de masquer le déclarant. On atteint un degré de paranoïa assez incompatible avec un simple groupement de parents d'escrimeurs :

Il y a une vraie volonté de cacher qui est derrière cette page.

Ca, ce sont les éléments factuels.

Ensuite, à chacun d'en déduire ce qu'il veut...

Date de publication : 02/11/2020 13:19
A la fin de l'envoi, je touche... ou pas...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#8
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

Bussy_Amboise a écrit :

https://whois.gandi.net/fr/results?search=parents-escrime-pdl.com

Voilà qui est beaucoup plus édifiant : Le nom de domaine a été réservé en passant par une société américaine dont le but est de masquer le déclarant. On atteint un degré de paranoïa assez incompatible avec un simple groupement de parents d'escrimeurs :

Il y a une vraie volonté de cacher qui est derrière cette page.

Ca, ce sont les éléments factuels.

Ensuite, à chacun d'en déduire ce qu'il veut...


Est-ce que ce n'est pas tout simplement la plateforme de création de site web qui réserve les noms de domaine ?

Dans tous les cas, j'ai du mal à comprendre en quoi le fait de demander des infos sur l'identité du groupe est une question provocatrice et déstabilisante.

Date de publication : 02/11/2020 15:20
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#9
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Bussy_Amboise a écrit :
Tout site web a une obligation légale de déclarer un responsable de publication (et pas seulement le nom de l'hébergeur / créateur du site). Il suffit donc d'aller sur la page web de ces fameux parents...


L'article 6 de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique dispose :

Citation :
III.-1. Les personnes dont l'activité est d'éditer un service de communication au public en ligne mettent à disposition du public, dans un standard ouvert :
a) S'il s'agit de personnes physiques, leurs nom, prénoms, domicile et numéro de téléphone et, si elles sont assujetties aux formalités d'inscription au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers, le numéro de leur inscription ;
b) S'il s'agit de personnes morales, leur dénomination ou leur raison sociale et leur siège social, leur numéro de téléphone...


Et ce long article s'achève ainsi :

Citation :
2. Est puni d'un an d'emprisonnement et de 75 000 Euros d'amende le fait, pour une personne physique ou le dirigeant de droit ou de fait d'une personne morale exerçant l'activité définie au III, de ne pas avoir respecté les prescriptions de ce même article.


En fait, cet article de loi est d'une maladresse assez touchante par cette expression "l'activité est d'éditer un service de communication au public en ligne".
Tout individu normalement constitué comprendra que si on a un site internet... c'est qu'on a l'activité d'éditer un service communication au public en ligne.

Eh bien, non, et on le comprend en lisant la suite.

Citation :

2. Les personnes éditant à titre non professionnel un service de communication au public en ligne peuvent ne tenir à la disposition du public, pour préserver leur anonymat, que le nom, la dénomination ou la raison sociale et l'adresse du prestataire mentionné au 2 du I, sous réserve de lui avoir communiqué les éléments d'identification personnelle prévus au 1.


Ainsi, on sort de l'obligation tous ceux qui procèdent "à titre non professionnel" : expression encore très ambiguë.
Ainsi, le site service-public ne s'en sort pas en termes d'interprétation, prenant pour synonyme sites de non-professionnel, les sites de particuliers. Et là, cela cloche, parce que peut-on dire parfois qu'une association agit à titre professionnel, mais parfois pas du tout. Je renvoie par exemple aux positions très subtiles en matières de fiscalité des associations.
Certes, la jurisprudence et l'interprétation de certains laisseraient à penser qu'une association aurait une édition professionnelle. Je pense que c'est contestable et que le texte est bien plus ambiguë qu'il n'y paraît.
Ainsi, prétendre qu'une association de parents d'élèves" aurait une activité professionnelle, c'est très tirer par les cheveux... et un jour tout cela sera contesté.

Toujours est-il quand dans notre cas présent, je ferai remarquer que parents-escrime-pdl.com, on ne sait pas s'il s'agit d'une association ou d'un particulier. En cherchant dans le journal officiel des associations, je n'ai pas vraiment réussi à trouver une association de ce type.
Aussi, on ne peut affirmer en raison de l’ambiguïté de la la loi et de la raison de fait ci-dessus énoncée qu'il y aurait une violation de la loi (qui est sanctionnée par 75000 euros d'amende !).

Citation :

Escrime-partage a écrit :
C'est la énième fois que vous essayez de nous déstabiliser ( notamment par messagerie privée) avec vos questions provocatrices.


Là, bien évidemment, on frise le ridicule.
Escrime-partage a un compte sur escrime-info, un site internet et c'est tout - cela n'a pas d'autre valeur.

C'est peut-être désagréable d'avoir des gens qui parlent comme "parents d'enfants escrimeurs des Pays de Loire" - mais évidemment, ils ne parlent pas au nom de tous les parents, mais de leurs seuls adhérents potentiels.
Après tout, il existe des fédérations de parents d'élèves : plusieurs mêmes. On ne reproche pas à une fédération lorsqu'elle s'exprime de ne pas représenter tous les parents : non, elle ne représente que ses adhérents.
Et savoir qui sont les adhérents, c'est inaccessible, c'est une question de vie privée, l'information ne peut être délivrée.

Ces gens peuvent ne pas répondre : mais leur poser la question de leur nombre n'est pas non plus outrageant, ni vraiment provocateur.

En résumé : Vive l'anonymat sur internet !
Parce que ce qui compte, ce n'est pas qui parle, mais le message qui est délivré.

Et ça, cela conduit bien plus à exercer son esprit critique plutôt que de vouloir se coller automatiquement derrière la bannière d'un porte-parole.

Date de publication : 02/11/2020 16:18
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Image redimensionnée
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#10
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Soit alors... Vive l'anonymat sur internet comme vous (tu ? on s'y perd maintenant) le dites.

Tu dois certes considérer cela comme malicieux.
Je considère cela comme irresponsable, voire même dangereux.

En tout cas c'est bien triste, moi qui souhaitais simplement savoir qui était derrière ce compte des parents d'escrimeurs des PdL.
Passons donc... je vais m'empresser de me créer un compte anonyme :)

En plus mon profil Facebook est bloqué par Parents Escrime PDL. Comme quoi nul n'est prophète en son pays de partage de belles valeurs, bla, bla bla...

Au plaisir de vous voir sur les pistes sans votre anonymat.

Signé : X

Date de publication : 02/11/2020 18:46
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#11
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonsoir à toutes et à tous,

Tout d’abord, nous remercions l’intervenant RODAT pour avoir fait parler de notre site, nous n’en demandions pas tant !

C’est notre droit de vous bloquer M. RODAT car nous ne voulons pas répondre à vos provocations. Et nous vous suggérons de ne pas prendre un ton menaçant et vous invitons à ne pas vous rapprocher d’un mètre d’un parent. Faites votre sport sur les pistes et laissez les gens vivrent leur vie.

Nous sommes heureux de vous annoncer que nous allons fêter ce mois de novembre le 2ème anniversaire de notre ( votre ) site,

Nous allons essayer de répondre, sans être exhaustif, aux différents posts :

Nous vous invitons à bien lire la page d’accueil du site https://www.parents-escrime-pdl.com/ , et vous constaterez aisément que :

1- il ne s’agit pas d’une association 1901,

2- il s’agit d’un site d’information crée par un groupe de parents dont l’objet est bien explicite,

3- le site est hébergé par WIX ( comme indiqué en bas de la page ) qui est un site mondialement reconnu qui héberge des blogueurs, associations sportifs, un nombre important de clubs d’escrime en France et ailleurs,

4- le nom du site est un choix délibéré pour marquer son lieu de naissance dans les pays de loire qui est une région très active en terme d’escrime où beaucoup de parents se connaissent.
Ce nom «  Parents -Escrime Pays de Loire  » n’est évidement pas représentatif ni le porte parole des parents.
On aurait pu l’appeler « les papi de l’escrime des pays de loire  » et cela n’aurait pas été, pour autant, représentatif des vétérans des pays de loire !

5- le nom du site« Parents -Escrime Pays de Loire » est un nom légalement déposée chez l’hébergeur qui protège nos droits au regard de la loi française ; autrement dit nous avons payé pour avoir le nom du domaine numérique qui est inviolable,

6- Comme dans n’importe quel hébergeur légalement reconnu par la loi française, il fallait donner l’identité des ayants droit et des personnes ayant accès audit site. Donc à ce niveau, les dispositions légale sont parfaitement respectées.

La page facebook est également conforme aux conditions d’utilisation de ce réseau social.

Le site Escrime Info connaît également l’identité et l’IP de un des parents.


Maintenant , à la question qui semble empêcher certains de dormir, pourquoi dis donc l’anonymat ?
( au passage ; l’anonymat de beaucoup dans Escrime Info ça ne dérange personne !? )

Un peu d’histoire :

Au départ, certes nous ne voulions pas dans l’immédiat donner l’identité de certains parents pour voir les réactions des uns et des autres quant à l’utilité de ce site d’information , nous n’avons pas été déçus .

Car quelques jours juste après sa création un parent de notre groupe a fait l’objet d’attaques virulentes de certaines personnes des Pays de Loire sur la dangerosité de ce site ( comme si sa création allait tuer quelqu’un ou le priver de nourriture ).
Le parent dont on parle est connu dans les Pays de Loire pour sa gentillesse, sa générosité et sa connaissance du monde de l’escrime .
Ce site a aussi subi d’autres intimidations souvent de façon indirectes par des personnes télécommandées.

Nous avons donc décidé et nous l’assumons de ne donner aucune identité depuis que la chasse aux sorcières a commencé.

Maintenant, posons nous les bonnes questions :

Pourquoi certaines personnes ( souvent les mêmes ) sont exclusivement obsédées par l’identité des intervenants que sur le contenu du site ?

Parce que les informations et la qualité du site les dérangent . Et pourquoi cela les dérange pourtant le site n’est ni attentatoire , ni diffamatoire , bien au contraire, c’est un site avec sa page facebook apportent une valeur rajoutée dans une dynamique constructive ?

Parce que les quelques esprits « malfaisants » n’arrivent pas à produire et tenir à jour un site qui plaît à autant de personnes dan les Pays de Loire et en dehors des Pays de Loire.

Parce que ces quelques esprits « malfaisants » ne vous diront jamais que ce site est bien , c’est nouveau , c’est un complément d’information, ou bien vous pouvez l’améliorer…, non ils passent leur temps à faire un travail de sape.

Nous allons vous raconter une anecdote ( ce n’est pas la seule ) : des parents nous ont rapporté que lorsqu’ils disaient à leur club nous avons vu des informations intéressantes dans le site ou la page facebook de Parents-Escrime PDL, il y a eu 2 types de réactions :

- la majorité des clubs ont consentis à cette démarche,
- une minorité ( toujours les mêmes personnes ) de quelques clubs, ont pestiféré cette démarche en déblatérant tous azimuts contre ce site.

Nous n’avons jamais voulu aborder des sujets ( il ya matière ) qui fâchent dans le monde de l’escrime soit au niveau national ou bien local ou interne aux clubs. Car ce n’est pas pas notre philosophie.

Bref, ce site existe depuis 2 ans et il continuera d’exister tant qu’il y aura des parents qui l’animent et des personnes qui l’apprécient.

Nous avons des parents qui maîtrisent l’informatique, la communication, le droit , connaisseurs de l’escrime.

Ceux qui n’apprécient pas ce site ( c’est leur droit ) ne sont pas obligés de le visiter. Nous leur demandons juste de s’occuper de leur clubs ou de leurs affaires et de nous laisser ouevrer dans notre passion : celle d’informer celles et ceux qui cherchent d’autres informations sur l’escrime.

Nous remercions celles et ceux qui nous suivent et qui nous encouragent.

Nous sommes désolé, pour nous le débat est clos et nous ne répondrons à aucune autre intervention.

Cordialement,
https://www.parents-escrime-pdl.com/

Date de publication : 02/11/2020 20:04
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#12
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Escrime-partage a écrit :
la chasse aux sorcières a commencé.


Oui, c'est d'ailleurs assez drôle, après chaque attentat, tout le monde se met à brandir la liberté d'expression qu'il faut absolument défendre... pour mieux expliquer comment il faut mettre en place une censure... et pas que des appels à la violence (qui doivent être évidemment strictement proscrits... et lourdement sanctionnés).

En gros, il existe un clic de fondamentalistes (et pas que religieux) qui défendent la liberté d'expression... du moins uniquement pour exprimer ce avec quoi ils sont d'accord.

Prenez cet exemple très amusant et grotesque qui se passe au Canada (la partie anglophone qui ressemble plus aux USA).
Heureusement qu'en France, cela ne pourrait pas se passer, n'est-ce pas.

Moi, je crois que la liberté d'expression, c'est aussi le droit de dire des bêtises ou des choses fausses - même quand cela peut déplaire à certains : sans que cela conduise à la violence ou à la prison.
Traitons le peuple en adultes, laissons choisir ce qu'il a envie d'écouter (ou pas), de débattre s'il le juge utile, de manifester son désaccord.

Date de publication : 02/11/2020 22:03
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Image redimensionnée
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#13
De passage
De passage


Informations utilisateur
Je lis ce forum depuis un bon moment sans jamais avoir souhaité intervenir. Mais la quantité d’inepties déversées en seulement quelques message m’emplit d’effrois…

À cette chère Malicia dont je me délecte des posts depuis longtemps déjà. Vous croyez « que la liberté d'expression, c'est aussi le droit de dire des bêtises ou des choses fausses - même quand cela peut déplaire à certains ». Navré de vous l’apprendre mais, l’appel à la violence ou l’incitation à la haine ne sont pas les seules cadres de la liberté d’expression.

Dans votre magnifique exemple, ce très respectable conférencier prend pour postula que le droit au mariage des couples homosexuels, résulte d’un constat de discrimination entre les couple hétérosexuel et homosexuel. Ce qu’il ne semble pas avoir compris, c’est que cela va beaucoup plus loin que cela.
Le libre choix de sa/son compagnon(e) dans un pays libre est tout de même un prérequis basique de liberté individuel. Si l’on revient là-dessus, pourquoi ne pas revenir également sur le mariage arrangé. Ensuite, le principal argument des « anti-mariage pour tous » est le sacro-saint « ce n’est pas naturel ». Haaaa la nature, cette perfection, cette création sublime idéale, cette …ha ben non en fait
.
Donc oui nous sommes libres de nous exprimer sur à peu près tous les sujets, mais il est normal qu’il y ait des recadrages, juridiques lorsque cela est nécessaire, mais aussi sémantiques, ou scientifiques, lorsque chacun se croit bon de donner son petit commentaire ignorant sur des sujet qu’il ne maitrise visiblement pas.

Ensuite, pour ces (cette ?) personne(s ?) derrière le groupe Escrime-partage. Vous dites ici que l’on cherche à vous déstabiliser, d’attaques virulentes, de ton menaçant (ce qui est déjà cocasse quand on voit votre réponse : « Et nous vous suggérons de ne pas prendre un ton menaçant et vous invitons à ne pas vous rapprocher d’un mètre d’un parent », qui se rapproche beaucoup plus d’une menace mais passons). Ce qui expliquerais votre réponse à M. Rodat.

Alors, je ne connais pas M. Rodat, mais il a fait la preuve que la seule question qu’il vous a posé est « J’aurais aimé savoir qui avait la gestion de cette page Facebook ». L’emportement et l’hostilité qui en résultent de votre part sont difficilement compréhensibles. Vous me voyez désolé de votre mésaventure, mais il est normal que des personnes concernées par vos site/Facebook/posts cherchent à savoir qui publie, quand cela engage visiblement l’avis d’un groupe, et surtout que ce groupe prend apparemment position à des niveaux qui dépassent largement l’entretien du matériel d’escrime.

Entendons-nous bien, que des parents s’investissent dans le monde de l’escrime c’est très bien, et il le faut pour la survie de nos structures. Mais lorsque l’on commence à prendre position, et à donner des recommandations sur le fonctionnement des structures fédérales, il est un peu normal que l’on se présente un peu plus qu’un « groupe de parents d’escrimeur ».
Sinon votre avis n’engage que vous. Et dans ce cas, il est normal de pouvoir y porter des critiques sans que vous n’ayez besoin de vous sentir déstabilisé, provoqué ou même attaqué.

Date de publication : 03/11/2020 13:30
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#14
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Merci Nanashi, comme quoi l'anonymat permet aussi la désinhibition des propos censés. Il y avait peu d'exemples jusqu'ici.

Date de publication : 03/11/2020 14:01
Bah, j'comprends pas, ça marchait avant qu'j'y touche.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#15
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Nanashi a écrit :
À cette chère Malicia dont je me délecte des posts depuis longtemps déjà.

Oh, merci, vous êtes trop chou. Vous savez, c'est autant du travail que du talent.

Citation :

Nanashi a écrit :
Le libre choix de sa/son compagnon(e) dans un pays libre est tout de même un prérequis basique de liberté individuel.

C'est là qu'on voit que vous auriez besoin de cours de droit.
Des recours ont été intentés, devant différentes juridictions, et la chose a été jugée, en matière de mariage homosexuel.

Pour commencer :

Citation :
Décision n° 2010-92 QPC du 28 janvier 2011 du Conseil constitutionnel :
Considérant, d'autre part, que l'article 6 de la Déclaration de 1789 dispose que la loi « doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse » ; que le principe d'égalité ne s'oppose ni à ce que le législateur règle de façon différente des situations différentes ni à ce qu'il déroge à l'égalité pour des raisons d'intérêt général pourvu que, dans l'un et l'autre cas, la différence de traitement qui en résulte soit en rapport direct avec l'objet de la loi qui l'établit ; qu'en maintenant le principe selon lequel le mariage est l'union d'un homme et d'une femme, le législateur a, dans l'exercice de la compétence que lui attribue l'article 34 de la Constitution, estimé que la différence de situation entre les couples de même sexe et les couples composés d'un homme et d'une femme peut justifier une différence de traitement quant aux règles du droit de la famille ; qu'il n'appartient pas au Conseil constitutionnel de substituer son appréciation à celle du législateur sur la prise en compte, en cette matière, de cette différence de situation ; que, par suite, le grief tiré de la violation de l'article 6 de la Déclaration de 1789 doit être écarté ;


Voyez, une "différence de traitement quant aux règles du droit", ce n'est qu'une discrimination qui ne dit pas son nom.
Eh oui, notre droit passe son temps à "discriminer" (produits essentiels, pas essentiels, blablabla...).
Ce n'est pas autre chose qu'a dit le professeur de droit en question.

Citation :
CEDH 9 juin 2016, Chapin et Charpentier c/ France, n° 40183/07 :
2. Appréciation de la Cour
48. La Cour rappelle que les États demeurent libres au regard de l’article 14 combiné avec l’article 8 de n’ouvrir le mariage qu’aux couples hétérosexuels et qu’ils bénéficient d’une certaine marge d’appréciation pour décider de la nature exacte du statut conféré par les autres modes de reconnaissance juridique (Schalk et Kopf précité, § 108 et Gas et Dubois précité, § 66).
49. Elle relève que, si à l’époque des faits le mariage n’était pas ouvert en droit français aux requérants, ils pouvaient néanmoins conclure un pacte civil de solidarité, prévu par l’article 515-1 du code civil, qui confère aux partenaires un certain nombre de droits et obligations en matière fiscale, patrimoniale et sociale (voir paragraphe 25 ci-dessus).
50. En cela, la situation se distingue de celle d’autres affaires où la Cour a conclu à la violation des articles 8 et 14 combinés, à savoir l’affaire Vallianatos précitée, où le pacte de vie commune n’était ouvert par la loi grecque qu’aux couples de sexe opposé et l’affaire Oliari et autres, où le droit italien ne prévoyait aucun mode de reconnaissance juridique des couples de même sexe.
51. Pour autant que les requérants font valoir les différences existant entre le régime du mariage et celui du pacte civil de solidarité, la Cour réitère qu’elle n’a pas à se prononcer en l’espèce sur chacune de ces différences de manière détaillée (Schalk et Kopf précité, § 109). Elle note en tout état de cause, comme elle l’a relevé dans cet arrêt, que ces différences correspondent dans l’ensemble à la tendance observée dans d’autres États membres et ne discerne nul signe indiquant que l’État défendeur aurait outrepassé sa marge d’appréciation dans le choix qu’il a fait des droits et obligations conférés par le pacte civil de solidarité (ibidem).
Au surplus, comme rappelé ci-dessus (paragraphe 39), la loi du 17 mai 2013 a ouvert le mariage aux couples homosexuels et les requérants sont désormais libres de se marier.
52. Dès lors, la Cour estime qu’il n’y a pas eu en l’espèce violation de l’article 8 combiné avec l’article 14 de la Convention.
PAR CES MOTIFS, LA COUR, À L’UNANIMITÉ,
1. Déclare la requête recevable ;
2. Dit qu’il n’y a pas eu violation de l’article 12 combiné avec l’article 14 de la Convention ;
3. Dit qu’il n’y a pas eu violation de l’article 8 combiné avec l’article 14 de la Convention.

Décision prise à l'unanimité, de la part de juges venant de différents pays européens et qui étaient tout à fait en mesure d'adopter une position minoritaire (pour le coup, ils ne risquaient rien à s'exprimer, eux)

Le mariage homosexuel n'est pas un droit de l'Homme (ni même de la femme), et je pense tout à fait qu'on peut être contre et avoir le droit de le dire. Vous remarquerez accessoirement, que je ne dis pas ma position sur le fond de la question, mais juste sur le problème de la liberté d'expression.
Ce professeur de droit est professeur des universités, il a, de part son statut, sa liberté d'expression, et comme vous l'imaginez, il est vaguement compétent sur les questions juridiques, il a bien rappelé que ses propos s'inscrivaient dans le cadre de la loi. Ce qui n'a pas empêché le ministre de la Justice de saisir le parquet : simple rodomontade, mais cela satisfait certains qui s'agiteront encore plus la prochaine fois pour obtenir leur dose de criminalisation de tous propos qui leur déplaisent.
Tout cela, cela nous conduit au niveau de ce qu'a subi cette professeure canadienne qui a juste utiliser le mot "Nègre" dans un cadre purement historique et qui s'est retrouvé suspendue. C'est de la chasse à la sorcière qui s'installe, le délit d'opinion et de son expression (là où pourtant, il n'y a pas délit... encore que, vu qu'on tend à tout criminaliser... on ne perd rien pour attendre)

Ce que je vise c'est exactement cette ambiance malsaine et irrespirable, créée par une clique de fondamentalistes qui ne limite la liberté d'expression qu'à ce qui va dans le sens de leur opinion.
Mais ce sont les premiers à prétendre évidemment, que la liberté d'expression, c'est fondamental.

Date de publication : 03/11/2020 19:35
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Image redimensionnée
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#16
De passage
De passage


Informations utilisateur
Citation :

Malicia a écrit :
Oh, merci, vous êtes trop chou. Vous savez, c'est autant du travail que du talent.

Mais de rien, je le pense. Je suis parfois intéressé au niveau des réflexions sur l'escrime. Et parfois je me paye juste de franches parts de rigolade.

Citation :

Malicia a écrit :
C'est là qu'on voit que vous auriez besoin de cours de droit.

Merci de vous préoccuper de ma formation universitaire, mais cela ne sera pas nécessaire.

Le droit, quelle chose magnifique. Mais tellement arbitraire. Ce monsieur est surement un éminent professeur de droit, mais lorsqu’il parle le droit sur des sujets sur lesquels il (le droit hein, pas le bonhomme) ne devrait pas avoir voix au chapitre, cela n’en reste pas moins qu’un simple gars qui se croit bon de donner son petit commentaire ignorant sur des sujet qu’il ne maitrise visiblement pas.
Les décisions de droit, fussent elle de cour, de conseil constitutionnel ou autres, ne sont en rien des arguments objectifs et impartiaux. Et je me moque royalement de savoir ce que des juristes pensent de sujets qui concernent des faits scientifiques.
Des juristes qui débattent sur le fait de laisser deux personnes du même sexe se marier ou non, c’est à peu prêt du même acabit que s’il on avait des débats juridiques pour statuer sur la rotondité ou la platitude de la Terre.

Alors oui, en 2020 que l’on puisse revenir sur ce genre de sujet, sous couvert de débat juridique, cela relève peut-être de la liberté d’expression. Mais il ne faut pas s’attendre à ce que personne ne dise rien, et ne vienne pas remettre en place ceux ayant ce genre de discours. Donc s’il vous plait, arrêter de vous croire à Salem en 1692.

En outre, à l’heure où chacun juge et émet des opinions à tout va sans prendre le temps de maîtriser un tant soit peu, ou même de s’intéresser au sujet, il serait bon de rappeler que la liberté d’expression devrait plutôt être employée pour exercer son esprit critique, le doute cartésien, et tout un tas d’outils épistémiques qui échappent visiblement à certain lorsqu’il s’agit de réfléchir.

Date de publication : 03/11/2020 21:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Confinement - acte 2
#17
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
Nanashi a écrit :
Le droit, quelle chose magnifique. Mais tellement arbitraire.

Arbitraire ? Je cherche : Larousse
Arbitraire : Qui dépend de la volonté, du bon plaisir de quelqu'un et intervient en violation de la loi ou de la justice.
Donc, le droit viole la loi ?

Citation :
Nanashi a écrit :
Et je me moque royalement de savoir ce que des juristes pensent de sujets qui concernent des faits scientifiques.

Ah ?
Je ne savais pas que le mariage homosexuel était un sujet scientifique, et non juridique.
Est-ce que dans toute votre rigueur scientifique (et logique), vous pourriez m’indiquer, les études scientifiques qui donnent un fondement scientifique au mariage homosexuel ?

Citation :
Nanashi a écrit :
Des juristes qui débattent sur le fait de laisser deux personnes du même sexe se marier ou non, c’est à peu prêt du même acabit que s’il on avait des débats juridiques pour statuer sur la rotondité ou la platitude de la Terre.

Ce qui est marrant dans le fondamentalisme, c’est qu’il prend des formes diverses et variés.
D’un côté, vous aurez certains qui affirmeront qu’il est interdit de dire qu’il peut y avoir mariage entre personnes de même sexe, et cela au nom de Dieu, et d’autres qui affirmeront qu’il est interdit de dire qu’il ne peut pas y avoir mariage entre personnes de même sexe, et cela au nom de la science.

Moi, je crois que nous n’avons pas à interdire aux gens de dire des bêtises. Dire que la terre est plate... on est d’accord ou pas, on manifeste son accord ou désaccord : mais ils peuvent le dire, sans qu’on les criminalise.
C’est la liberté d’expression, et contrairement à ce que prétendent les fondamentalistes très très divers et très très variés, elle ne se limite pas à dire uniquement ce qu’ils veulent entendre sous peine de...

Par exemple, quand on en est à suspendre une professeure parce qu’elle utilise dans une perspective historique et non polémique le mot de « nègre », au nom d’une Histoire que certains fondamentalistes veulent réécrire, en corsetant la langue, le débat, la réflexion - on est déjà au-delà du 1984 d’Orwell (de la bêtise encore plus sûrement).

Il est peut-être encore de s’en rendre compte.

[Modérateur] : Discussion qui dépasse largement le cadre de l'escrime. Sujet clos.

Date de publication : 04/11/2020 11:45
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Image redimensionnée
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut





  S'enregistrer pour participerSujet verrouillé



[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales