https://www.facebook.com/duhelloapp/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
61 utilisateur(s) en ligne (40utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 60

Escrime-partage, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





« 1 2 (3)


Re : L avenir du sabre
#61
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Désolé escrime123 mais pour le départ du pôle relève il s'agit d'une décision de sauvegarde de la fédé car elle a été mise devant le fait accompli et la volonté de Maitre Schneider de ne plus partager les structures ni les entrainements avec le pôle. Les filles d'Orléans ont été sommées de choisir entre les 2 structures .
Il est important de rétablir cette vérité... mais je sais que là je ne vous apprends rien.

Date de publication : 18/04 13:04
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#62
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
La bonne question pourquoi Schneider est parti ?
Pourquoi les athlètes ont fait tell ou tell choix ?

Il y a pire comme situation, proposer aux athlètes de choisir dans quel cadre s’entraîner

On a connu pire.
Comme devoir faire avec un entraîneur dont on ne veut pas, que l’on a pas choisit et dont on doute des qualités a bah les athlètes vive cela depuis toujours vu qu’ils ont 0 choix.

Ne pas avoir de choix voilà quelque chose de bien contraignant.

Même si l’entraîneur est très bon se qui arrive souvent heureusement.

Date de publication : 18/04 15:43
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#63
De passage
De passage


Informations utilisateur
Pourquoi M. Schneider est parti ? Mais parti d'où au juste. Non parce qu'aux dernières nouvelles, M. Schneider était et est toujours "simplement" un MA salarié du CEO. Je n'avais pas eu l'information de sa promotion au niveau fédéral pour entrainer en pôle...

Je n'ai pas la prétention de savoir ce qui se passe dans d'autres clubs. Mais en ce qui concerne la séparation des structures (section académiques, club, académie privée ?), dont Escrime123 parle dans son post, je ne suis pas assez naïf pour croire une seule seconde que c'est ce qui se passe. La preuve en est justement les conditions de départ du pole.

Date de publication : 18/04 21:09
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#64
De passage
De passage


Informations utilisateur
Bonsoir à tous,

Vu le nombre de vues (+5400), nous voyons bien l’interêt du sujet.

Concernant l’avenir du sabre féminin et en restant objectif.

Concernant la séparation du pôle France sabre et le club orléanais:
Comme tout le monde le sait, cette séparation a été diligenté par Maitre Schneider. En demandant aux licenciés du club de faire un choix entre les 2 entités car il avait décidé, de son propre chef, de ne plus entrainer les filles du pôle pour la saison 2020/2021. La FFE a du se contraindre à contre coeur et dans l’urgence à délocaliser le pôle. Sans cela il serait belle est bien resté à Orléans. Cette affaire montre que la gestion de structures de haut niveau n’est pas chose facile. Quelles étaient les réelles intentions du Maître d’armes alors que sportivement tout était réuni pour la performance ?


Si vous regardez l’effectif féminin orléanais des saisons 2018 à 2020, il réunissait certaines des meilleures tireuses ou à fort potentiel nées entre 2000 et 2003 des 4 coins de la France. Tout cela était bien normal car elles faisaient parties du pôle France relève. La diversité de ce groupe a procuré une émulsion efficace au vue des résultats nationaux et internationaux. Un tel groupe aurait eu un très grand avenir si ses membres auraient pu continuer leur formation ensemble. Peu importe la structure d’accueil et les formateurs. Plus de la moitié des tireuses ont suivi le pôle, pourquoi si tout était si parfait à Orléans?

Un an après cette division, nous pouvons remarquer que malgré un groupe mixte d’une trentaine de très bons tireurs, plus l’aide d’une académie privée, et des entrainements réguliers, les résultats ne sont plus au rendez-vous. Car si nous nous référons aux résultats et parce que seul les résultats comptent, les quelques compétitions françaises et surtout les mondiaux du Caire ( sans les nations majeurs de la Hongrie, l’Italie et l’ Allemagne), nous ont révélé l’incapacité de cette sélection a s’imposer dans cette compétition si réduite. Alors qu’elle aurait du logiquement la dominer en individuel et en équipe. Ce qui a manqué sans doute est de la cohésion de groupe (entraineurs et tireuses) mais pour cela il faut s’entendre !
Certains pourront dire que la cause était la pandémie mais c’était pareil pour tous les pays.
Ce ci peut mettre un grand doute sur l’efficacité du projet Orléanais car ils ont eu plusieurs mois de préparation et leur mot à dire sur la sélection. De plus l’image du club en prend un gros coup et perd en crédibilité vis à vis des autres clubs nationaux qui fournissent les tireurs. Pour quel raison ce projet fonctionnerait pour les prochaines saisons ?
Il faut aussi savoir que tous ces problèmes n’aident pas les parents et les tireurs dans leur choix et cela influera sans doute sur leur futur effectif.

Seul la qualité et le sérieux du groupe permet l’évolution . Mais aujourd’hui sur notre territoire, en M20 sabre dame, même si vous cherchez bien, il n’y a pas suffisamment de personnes pour faire 2 groupes de très haut niveau. Les études et l’avenir avec la pandémie vont considérablement bouleverser la donne. Toutes ces modifications de structure dans un temps si particulier ne pressage rien de sûr.

Pourrions nous trouver une solution commune ou complémentaire dans l’interêt des athlètes ?
Toutes ces rivalités de clubs sont bien légitimes dans le championnat français mais très mauvaises pour notre délégation à l’international.

Pourquoi nous devrions changer un système qui fonctionne, en tout cas au sabre dame sénior. Car elles font partie des meilleures et gagnent très régulièrement au bon moment. Ce qui prouve quand même que notre programme de formation n’est pas si mauvais à terme. il doit être amélioré et mieux accompagné peut être. Il serait donc inconscient de croire que la solution ultime passerait par un groupe restreint de personnes qui déciderait de tout changer sans prendre l’avis des acteurs de cette discipline.
En tout cas, à 3 mois des JO, la division prend le dessus. Il n’y a pas pire en terme de timing.


Je peux vous dire que toute cette histoire ne donne pas envie d’envoyer les jeunes talents dans ces structures. Et s’ils ne font pas le déplacement, aucun projet ne pourra fonctionner. Libre à chaque club de se positionner et d’expliquer leur point de vue à leurs licenciés qui feront leur choix en conscience. Nous avons le devoir de faire en sorte que l’avenir de ce sport français reste sur des bonnes valeurs sportives et dans les meilleurs conditions. J’espère que ces quelques mots ferons écho et qu’ils permettront de trouver une solution collective.

Date de publication : 18/04 21:57
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#65
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Oui alors je suis un non sachant sur le sujet et je débarque complètement mais de mémoire, au pôle d'Orléans, il y avait un cadre technique de la fédération.

Il est devenu quoi ? Il a pas eu son mot à dire sur le sujet ?

Date de publication : 18/04 22:17
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#66
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
il s'est couché devant gares qui a du lui promettre un poste. il est dans la commission honneurs et patrimoine cad aux archives.

Date de publication : 18/04 23:08
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#67
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Ce n'est pas de lui que je parle. Lui n'était pas responsable du pôle mais des équipes de France jeunes.

Date de publication : 18/04 23:18
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#68
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
il a disparu vous avez raison. il s occupait d escrime a la maison aux dernieres nouvelles . mais pour l autre vous avez tout de suite trouve de qui je voulais parler !

Date de publication : 18/04 23:22
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#69
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Si je comprends bien (parce que vous êtes tous hyper informés et du coup c'est difficile quand on part de zéro...):
1. Un MA salarié du club d'Orléans a pris l'initiative de "virer" le pole SD de sa salle pour inviter quelques temps plus tard l'académie de Me bauer.
Sans rien connaitre du dossier, tout ceci devait être organisé selon des conventions, contrats et financements, c'est curieux de se "laisser mettre dehors en urgence"...

2. Le pôle a été contraint de se délocaliser en urgence et a au passage perdu la moitié de ses effectifs.
On comprend la difficulté des familles à organiser le quotidien de leurs adolescentes à potentiel sportif aussi rapidement en contexte de crise covid qui plus est. La question est comment le pôle a t il prévu de se reconstruire ?

3. L'académie de Me Bauer, comme toute structure privée, cherche des adhérents pour vivre et aurait eu de bonnes accroches commerciales du côté de l'INSEP. Aller chercher des licences "de luxe" pour décrocher des subventions, on connait. Mais est-ce que l'académie est affiliée à la FFE ? Les membes garderont-ils leur licence de club ?

4. Ce projet a l'air d'avoir effectivement la même finalité que l'INSEP : fabriquer des champions internationaux. L'accompagnement de l'INSEP ne s'arrête pas aux seuls resultats par contre...
La FFE trouvera-t-elle son compte a recolter des médailles "grâce" à cette structure ? Y a-t-il un arrangement possible, une rétribution, une commission à la performance ?

5. Les infos sont difficiles à trouver, il y a beaucoup de suppositions, difficile de réfléchir et d'y voir clair...

Date de publication : 20/04 09:23
Les alcooliques tuent sur les routes. Il faut supprimer les routes. - Olivier de Kersauzon
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#70
Accro
Accro


Informations utilisateur
Finalement je ne saurai pas si V Anstett est maître de armes... en tout cas, vu les débats, j ai bien fait de poser la question de l avenir du sabre. Hélas les posts ne me rassurent pas, ça manque quand même de visibilité et de communication. On se sent seul... et apparemment certains sportifs aussi puisqu ils vont chercher un ailleurs... qui sera sur le banc de touche en compet ? L entraîneur de l insep, celui du club, l ancien DTN ou entraîneur d un temps passé (sans idée de remettre en cause les compétences, ni jugement de valeur) ou l ancien collègue d équipe qui aurait voulu aussi y aller...
bref qui vivra verra...

Date de publication : 21/04 23:00
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L avenir du sabre
#71
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Pour ce qui est de l'avenir et des jeunes qui sont en pôle et en club pour moi il n'y a pas photo.
Si vous regardez le pôle relève féminin aujourd'hui il y a 8 filles formées à
Gemenos
Racing
Charenton
Tarbes
Maison Alfort
Gisors
Meylan
Thionville
Une vraie richesse qui les sort du formatage de club. Chacune s'enrichi auprés des autre autres.
J'espère que d'autres viendront rejoindre ce groupe.

Date de publication : 22/04 10:13
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales