http://kabcom.fr/
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Menu principal
Qui est en ligne
51 Personne(s) en ligne (31 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateurs: 0
Invités: 51

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







#dusexismeordinaire
#1
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonjour,
J'ai déjà eu l'occasion de m'exprimer au sujet du sexisme "ordinaire" que j'ai pu observer dans le milieu de l'escrime. Allant de comportements discriminatoires (par exemple, on arbitre pas de la même manière une fille et un garçon - j'avais fait un post sur le fait qu'on accepte bien souvent que les filles ne rangent pas leur cheveux : ben oui, ça sert à rien elle ne font pas de "fouetté", jusqu'à ce qu'une jeune cadette en fasse justement un en plein milieu de la natte de son adversaire qui baguenaudait en plein milieu de la cuirasse dans le dos) au sexisme plutôt paternaliste (moins d'efforts, moins d'attentes envers elles, mais elles sont si gentilles et patientes).

La particularité de la FFE c'est qu'elle a : une présidente et une DTN, et que constatons nous régulièrement (et c'est donc plutôt dommage ou étonnant) : lors des compétitions "jeunes" (junior.e.s, cadet.te.s) et bien le nombre d'athlètes pris.e.s en charge n'est pas le même selon que l'on soit une fille ou un garçon.
Par exemple, Epée, Bratislava, cadet.te.s = 4 garçons / 2 filles ; Fleuret, Rome, cadet.te.s = 4 garçons / 2 filles ; Fleuret, Udine, junior.e.s, = 4 garçons / 2 filles,... On me rétorquera que c'est mieux en cadet.te.s que il y a 3 à 4 ans, aucune fille n'était prise en charge... (je vous renvoie aux feuilles de route des compétitions concernées, mais il y a bien d'autres exemples).

Ça c'est également de la discrimination : C'est à dire avoir un comportement différent en fonction de la catégorie sociale à laquelle les personnes appartiennent.

Bref, en tant qu'homme, papa de sportives, que citoyen, ça me saoûle, m'exaspère...
Ça ne servira certainement pas à grand chose, sinon à me "soulager" un peu, mais au moins à travers ce post, je le sais le site est parfois lu par quelques responsables, qu'ils.elles sachent qu'on le voit, que ça ne passe pas tout à fait inaperçu. Et en particulier par les filles. Vous vous demandez pourquoi on a moins de filles à l'escrime, commencez par leur montrer qu'elles ont un égal statut et qu'elles sont respectées en tant qu'athlètes.
#balancetafédé

Bien cordialement

Date de publication : 10/01 18:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#2
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :
shozo78 a écrit :
on accepte bien souvent que les filles ne rangent pas leur cheveux

Et je ne vous dit même pas le nombre de garçons qui reviennent des WC sans avoir remonté leur braguette.
Et on ne leur dit rien, bouh, quelle discrimination !

Citation :
shozo78 a écrit :
ben oui, ça sert à rien elle ne font pas de "fouetté", jusqu'à ce qu'une jeune cadette en fasse justement un en plein milieu de la natte de son adversaire qui baguenaudait en plein milieu de la cuirasse dans le dos

Il est certain que pendant qu'on regarde les couettes des filles, on évite de penser à toutes les violations de règlement qu'induisent les coups lancés.
Je constate qu'on a l'offuscation sélective.

Citation :
shozo78 a écrit :
Par exemple, Epée, Bratislava, cadet.te.s = 4 garçons / 2 filles ; Fleuret, Rome, cadet.te.s = 4 garçons / 2 filles ; Fleuret, Udine, junior.e.s, = 4 garçons / 2 filles,... On me rétorquera que c'est mieux en cadet.te.s que il y a 3 à 4 ans, aucune fille n'était prise en charge...

Non, ne faites pas les questions et les réponses avec en plus votre écritures prétendues inclusives de merde.

Reprenons dans le détail :
* Cadets/Cadettes : d'après les derniers effectifs publiés de la FFE, 2337 cadets 1011 cadettes. Ce qui correspond à 70% de cadets, et 30% de cadettes. Résultat : à Bratislava 66% de cadets, 33% de cadettes ; à Rome 66% de cadets, 33% de cadettes.
* Juniors (h)/Juniors (f) : d'après les derniers effectifs publiés de la FFE, 1589 cadets 815 cadettes. Ce qui correspond à 66% de juniors (h), et 33% de juniors. Résultat : à Udine 66% de juniors (h), 33% de juniors (f); à Rome 66% de cadets, 33% de cadettes.

Conclusion, une quasi-stricte égalité des chances... à partir du moment où on sait compter...

Citation :
shozo78 a écrit :
#balancetafédé

Désolée, mais je préfère #jettetoncretinmechamment

Date de publication : 10/01 19:34
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#3
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Ca alors!

Malicia, vous édictez une règle qui n'appartient qu'à vous: les violations du règlement international constituant un problème grave, tout le reste ne serait donc que crétinerie et jérémiades.

Sur le coup, vous avez peut-être mal ou trop rapidement lu le post de Shozo78...

Les "excuses" avancées par les responsables fédéraux sont variées, selon à qui on pose la question, mais aucun jusqu'à ce jour n'avait osé balancer le prétexte du nombre de licencié(e)s!
Répondre par de la mauvaise foi à l'évocation d'un réel problème, c'est un peu facile. Et méprisant.
A vous lire, il faudrait donc déduire qu'il n'y eut, pendant quelques temps, aucune fille prise en charge parce qu'à l'époque il n'y avait pas de licenciées?

Oui, il y a une vrai discrimination - une différence de traitement - concernant l'escrime féminine. Ca peut vous paraitre secondaire, mais pour les parents de ces filles, c'est une injustice qui, en plus, se mesure en euros. Et c'est donc une double peine.

Ce problème existe - j'ai déjà entendu des arbitres (femmes) estimer que le niveau technique des filles, bof, ça ne méritait pas autant de vigilance et de concentration de leur part. Parce qu'elles-mêmes, étaient loin d'avoir le niveau des escrimeuses qu'elles arbitraient.
J'ai également déjà entendu que, par esxemple, "le fleuret féminin, on s'en fout un peu". Et c'était une personne importante dans la hiérarchie fédérale qui s'exprimait...

Donc, Malicia, votre réponse montre surtout que ce n'est pas un problème dont vous vous souciez - et c'est votre droit - et explique le comique involontaire de votre argument.
Sans excuser votre mépris. Mais là, on touche à la réaction habituelle à laquelle on s'expose dès qu'on a le malheur d'évoquer la différence de traitement entre femmes et hommes.

Eternel problème...


Date de publication : 11/01 07:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#4
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonjour, (je suis un crétin, mais un crétin poli)
Il me semble chère Malicia que vous confondez "égalité des chances" et "égalité de traitement".
Du genre : à travail égal, salaire égal...

Bien à vous

Le crétin

Date de publication : 11/01 08:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#5
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Malicia étant le pseudo derrière se cache un mec (cf : Lexpert) il est tout à fait logique que lorsqu'il s'agit d'un sujet traitant de l'égalité homme-femme, il/elle s'emmêle les pinceaux

Date de publication : 11/01 09:42
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#6
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Ainsi que Ange Scholie etc..... I

Date de publication : 11/01 09:56
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#7
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :
Macca a écrit :
Les "excuses" avancées par les responsables fédéraux sont variées, selon à qui on pose la question, mais aucun jusqu'à ce jour n'avait osé balancer le prétexte du nombre de licencié(e)s!

Bon, apparemment, vous n’avez pas compris, on va vous réexpliquer, c’est juste mathématique.
Par exemple, imaginez qu’il y a 3000 cadets et cadettes, soit 2000 cadets, 1000 cadettes.
La fédération n’a que les moyens d’en envoyer 6 en compétition.
Si vous utilisez une stricte règle égalitariste, vous envoyez 3 cadets, 3 cadettes.
Mais à ce moment-là, chaque cadet a 0,15% chance d’être pris en charge ; et chaque cadette a 0,3% chance d’être prise en charge.

Donc, sous couvert d’égalitarisme, vous doublez les chances lorsqu’on est une féminine.

Contrairement à ce que vous avez cherché à prouver, c’est strictement inégalitaire.
Alors que je vous ai démontré, que 4 cadets, et 2 cadettes, c’était la vraie égalité de traitement, mathématique.

Citation :
Macca a écrit :
A vous lire, il faudrait donc déduire qu'il n'y eut, pendant quelques temps, aucune fille prise en charge parce qu'à l'époque il n'y avait pas de licenciées?

Je justifie la situation présente, pas la situation passée.
(sinon, à ce train-là, on n'a plus qu'à interdire les hommes de compétitions pour quelques années).

Citation :
Macca a écrit :
Ce problème existe - j'ai déjà entendu des arbitres (femmes) estimer que le niveau technique des filles, bof

Ah ? Parce que vous prétendez peut-être que le niveau des femmes est, en général au fleuret, égal à celui des hommes ?
Libre à vous d’être dans le déni de la réalité (une Tocquevillyte aiguë) – mais alors, soyez logique et réclamez que les compétitions soient mixtes ! Au moins, là, on ne risquera plus de parler de vos pseudo-discriminations…

Pendant que vous y êtes d’ailleurs, allez conseiller la fédération de boxe de supprimer les catégories de poids : il n’y a pas de raison qu’un poids mouche ne puisse concourir avec un poids lourd.
De l'égalitarisme, partout.

Citation :
Macca a écrit :
elles-mêmes, étaient loin d'avoir le niveau des escrimeuses qu'elles arbitraient.

Alors, vous préconisez qu’elles préfèrent la vanité et le mensonge plutôt que l’honnêteté et la lucidité ?

Citation :
Macca a écrit :
J'ai également déjà entendu que, par esxemple, "le fleuret féminin, on s'en fout un peu". Et c'était une personne importante dans la hiérarchie fédérale qui s'exprimait...

C’est étrange mais vous faites parler les absents : je ne suis pas sûre que cela ait été dit de cette manière, et dans l’intention que vous prétendez.

Si c’était une personne importante de la hiérarchie de la fédération d’athlétisme, qui vous disent : "le lancer du marteau, on s'en fout un peu". Est-ce que vous allez hurler à la discrimination ? (parce qu’on sacrifie le lancer du marteau par rapport au 60m, au 100m, au 200m, au 400m, au 800m, au 1500m, au 5000m, au 10000m, au marathon, à la perche, au saut en longueur, au lancer de disque ou de javelot...)

Le fleuret féminin français, quelle est sa situation depuis plusieurs années : ce n’est pas brillant. Quelle est la situation de l’escrime française en général ? Elle souffre face à la montée en puissance de nouvelles nations (même si je n’aime trop citer que les JO, les résultats sont là : 16 médailles dans les années 80, 12 les années 90, 16 les années 2000, 3 les années 2010 – le fleuret féminin, il faut remonter aux années 80).
La fédération a des moyens limités, et elle a 6 armes (12 si on met les équipes) : on peut toujours rêver d’être bon partout, mais c’est un rêve. La fédération est face à la réalité, elle doit faire des choix stratégiques en privilégiant un peu plus certaines armes.

Donc, votre "on s’en fout", c’est peut-être plutôt : on a une stratégie du haut-niveau, ce qui implique de se donner des objectifs et donc de faire des choix avec des moyens limités. Par exemple, on va un peu privilégier l’épée hommes, comme objectif prioritaire, par rapport au fleuret femmes qui n’est pas en la situation, pas un objectif prioritaire.

Voyez, cela s’appelle un choix. Et je vais vous apprendre que tout choix est par nature discriminatoire : la seule discussion qui importe, ce sont les motifs qui amènent à faire ces choix.
Tout votre discours qui consiste à vous masquer derrière le mot discrimination, c’est juste pour ne pas avoir à discuter les motifs réels, et ne pas accepter le résultat un fois qu’il a fallu trancher.

C’est vous qui voulez imposer comme unique motif le sexisme : c’est-à-dire une discrimination fondée sur le sexe. Vous accusations sont graves, prouvez vos dires ; car il paraît patent à y réfléchir un peu que là où on est sur des choix fondés sur d’autres critères, et dont vous ne voulez pas entendre parler...

C’est vous qui avez rappelé qu’il y a deux femmes à la tête de l’escrime française... et vous les traitez d'affreuses sexistes, c'est faux, et c'est grave.

Date de publication : 11/01 10:20
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#8
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Malicia, plutôt que de reprendre tous vos arguments, tout à fait intéressants mais à des années-lumières du sujet - ou, disons de l'angle d'attaque dont vous ne voulez manifestement pas entendre parler - je me contenterais de vous dire que non, je n'ai jamais "rappelé qu'il y a deux femmes à la tête de l'escrime française". Vous vous trompez de contradicteur. En revanche je sais que ni moi ni lui ne les avons traitées d'affreuses sexistes.

Il me semble que le premier message était clair et précis. Qu'il ne prétendait pas faire de son sujet LE sujet prioritaire de l'escrime française. Il pointait un problème, maintes fois observé par moult personnes gravitant dans le monde de l'escrime.

C'est un problème de discrimination. Il n'est pas le seul problème de l'escrime. Il n'existe pas que dans l'escrime.

Mais le nier ne sert à rien.

En revanche, l'évoquer régulièrement ne peut pas faire de mal et, allez savoir, peut même faire se délier quelques langues.

J'ajoute que je vous soutiens totalement dans votre croisade contre les violations du règlement par l'arbitrage actuel. Chaque fois que je vous lis, je me sens solidaire de votre démarche - et j'y ai déjà modestement participé.

Souffrez qu'il n'y ait pas que ce seul problème qui vaille la peine qu'on en parle.

Date de publication : 11/01 12:07
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#9
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Du coup , vu qu'il y a plus d'épéiste masculin que de fleurettiste masculin , selon la logique Malicia il devrait y avoir plus de prise en charge fédée à l'épée !

Lors d'une compétition à Modling , le fleuret dame et homme étaient présent le même weekend ... Pour le même prix ( les prix feuille de route fédée ) , les hommes étaient à l'hôtel pyramide ( hôtel luxueux ) tandis que les dames étaient dans un hôtel bien moins luxueux ...

Ceci dit , le problème du sexisme en escrime est bel et bien présent et cela , pas seulement d'un point de vue pécunier . Il n'est pas rare de voir : des matchs de tableau "ordinaire " masculin tiré sur la piste podium pendant que la finale du fleuret dame se tire dans un coin de la salle ; sur les grosses compétitions avec plusieurs salles , l'escrime masculine est bien souvent dans la salle principal alors que les dames tirent dans les salles annexes ( vous allez me dire que c'est parce que les hommes démarrent avant et donc commencent dans la salle principal mais c'est une mauvaise excuse car on peut très bien les faire commencer dans la salle principal puis après les lancer sur les salles annexes pour laisser la salle principal aux dames )

Côté médiatisation , on parle nettement plus de l'escrime masculine que féminine ... Alors oui , les résultats sont meilleurs chez les hommes depuis des années ; mais avec cette logique nous n'arriverons pas à obtenir des résultats à l'escrime féminine !

Néanmoins , des choses ont changé depuis cette année , avec par exemple des départs avec toutes les tireuses sur les circuits européens ( oui oui , avant , chaque fille du fleuret féminin se débrouillait pour aller sur ces compétitions pendant que chez les hommes , des transports groupe france étaient organisé )

Donc des différences hommes femme , oui il y en a , maintenant la fédée alors de vouloir remédier à cela et il ne nous reste plus qu'à croiser les doigts ! =)

Date de publication : 11/01 12:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#10
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonjour,
Oui, je ne comprends rien parce que je suis un crétin.
Ceci dit, il me semble que votre raisonnement initial souffre d'un biais. En effet, si il est vrai qu'il n'y a que 30% de licenciées en France (est-ce la même chose dans les autres pays, j'avoue ne pas le savoir ?), cela n'explique pas le plus faible nombre de compétitrices dans les compétitions internationales. En effet, il y a 12 qualifié.e.s pour les garçons et pour les filles. Donc, c'est parce que moins de pays présentent des filles que des garçons.
Vous venez de découvrir (c'est bien je vous félicite) que les filles, dans le monde, ont moins accès à l'école, au sport, à la compétition de haut niveau, aux emplois bien rémunérés, etc. Et ça, jusque parce que ce sont des filles...

Concernant votre dernier post, vous évoquez des choix fédéraux avec des moyens limités. Peut-être que le problème est (en partie) là dans une sorte de cercle négatif... Elles sont moins bonnes, elles reçoivent moins de moyens, donc...elles sont encore moins bonnes. De plus, ce genre de messages réitère à chaque fois : "vous êtes nulles". C'est effectivement comme cela qu'on crée l'envie et la confiance en soi chez des athlètes. Il y a des initiatives intéressantes dans d'autres sports assez intéressantes. Par exemple, la FI Judo à fait des équipes mixtes (permettrait également à l'épreuve par équipe d'accéder aux JO) ce qui fait qu'on assiste au développement du judo féminin dans des pays où il n'était traditionnellement pas développé mais où l'équipe masculine était très forte (e.g., la Géorgie).

Donc on peut faire les choses autrement. Effectivement, c'est une question de choix, de politique (sportive ou autre). Et si il n'y a pas d'argent pour envoyer plus de 6 compétiteurs.trices, et bien on fait 3 + 3 et pas 4 + 2. Tout autre forme que cette égalité de traitement est discriminatoire parce que basée, non sur la valeur sportive qui évolue selon les armes, selon les années, mais sur le sexe des sportifs.ves selon la règle : toujours plus pour les garçons.

Quant à votre dernière remarque : Très pertinente, cela s'appelle le "Queen Be Syndrom" (le Syndrôme de la Reine des Abeilles), j'ai quelques articles à vous fournir sur cela. En gros, certaines femmes de pouvoir ont tendance à répliquer le système qui leur a permis d'être "la Reine des Abeilles". Oui, je suis d'accord avec vous : c'est mal.

Toute dernière chose : je crois pouvoir dire que vous êtes identifié comme un "troll" sur le site EI (par exemple, la technique que vous utilisez pour reprendre les propos et en faire une interprétation agressive qui renvoie à une réponse du message précédent - et donc aboutit à faire monter la sauce - mais à vous rendre également plus visible sur le site est typique) , mais là vraiment vous êtes au top, on peut vous qualifier de "supertroll" car vous arrivez à faire baisser, par vos interventions la place de l'autre sujet qui vous tient à coeur : le règlement. Vous contribuez à rendre mon post très visible, alors que je pensais qu'il allait disparaître en une 1/2 journée. Moi, ça me fait rire.

PS. Les lanceurs de marteau ne sont pas une catégorie sociale, les femmes si. Ça fait toute la différence.

Date de publication : 11/01 12:30
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#11
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
pour ne pas paraitre sexiste, je dirais que l’Expert nous casse les couilles et Malicia et les ovaires

Date de publication : 11/01 13:06
l'Expert et Malicia : son plaisir : une main sur le clavier, l'autre sous la table...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#12
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :
Macca a écrit :
tous vos arguments, tout à fait intéressants mais à des années-lumières du sujet

Mes arguments sont le cœur même du sujet.
Je prétends qu’au niveau d’une fédération, il peut y avoir discrimination, terme qui est simplement synonyme de choix.
Mais qu’on prétende que c’est actuellement uniquement une discrimination sexiste, c’est mensonger.

Citation :
Macca a écrit :
je n'ai jamais "rappelé qu'il y a deux femmes à la tête de l'escrime française". Vous vous trompez de contradicteur.

C’est vrai, je vous en donne acte, c’est shozo78.

Citation :
Macca a écrit :
il ne prétendait pas faire de son sujet LE sujet prioritaire de l'escrime française.

Dans l’atmosphère de délation et lynchage actuel, vous reconnaîtrez que c’est loin d’être anodin et qu’au contraire l’auteur de ce sujet savait bien ce qu’il faisait en jetant cette polémique (j'attends encore la preuve qu'elle est actuellement fondée).

Citation :
tomatomou a écrit :
Lors d'une compétition à Modling , le fleuret dame et homme étaient présent le même weekend ... Pour le même prix ( les prix feuille de route fédée ) , les hommes étaient à l'hôtel pyramide ( hôtel luxueux ) tandis que les dames étaient dans un hôtel bien moins luxueux ...

Avant de livrer des accusations, ayez l’amabilité d’être précis. Un hôtel moins luxueux, c’est vague ; lequel. L’année ?
Et lors des autres compétitions qui ont suivies ou précédées ? Est-ce que la situation n’était pas inversée ? Parce que sinon, il ne s’agit pas de montrer un bout de la réalité pour la déformer.
Donc, est-ce que c’est systématiquement les féminines qui sont dans des hôtels sous-classés ? Si c’était le cas, oui, il y pourrait un problème.
Donc, vos preuves ?

(et encore… si vous savez que vous avez une équipe qui a un fort potentiel et ramène des résultats, est-ce qu’il serait anormal de les choyer plus ? La discrimination peut être parfaitement et rationnellement justifiée)

Citation :
tomatomou a écrit :
Il n'est pas rare de voir : des matchs de tableau "ordinaire " masculin tiré sur la piste podium pendant que la finale du fleuret dame se tire dans un coin de la salle ; sur les grosses compétitions avec plusieurs salles , l'escrime masculine est bien souvent dans la salle principal alors que les dames tirent dans les salles annexes

Vous savez, au tournoi de Roland Garros, le clou du spectacle, c’est le dernier match.
Et c’est toujours la finale simple homme.

Pourquoi ? Peut-être simplement parce que le niveau des hommes est nettement supérieur, et donc, on met le meilleur en exergue.

Si vous contestez, on a qu’à appliquer la mixité totale, et on verra bien le résultat et la place des femmes.

Citation :
tomatomou a écrit :
Côté médiatisation , on parle nettement plus de l'escrime masculine que féminine ... Alors oui , les résultats sont meilleurs chez les hommes depuis des années ; mais avec cette logique nous n'arriverons pas à obtenir des résultats à l'escrime féminine !

Très amusant : on va médiatiser les échecs pour mieux réussir.
Ce que l’idéologie vous fait dire comme bêtise quand même !

Citation :
shozo78 a écrit :
Oui, je ne comprends rien parce que je suis un crétin.

Bon, je vais vous raconter une fable.
Il existe dans un pays fort lointain, un sport qui est la boxe shozo. Elle est pratiquée uniquement par des femmes, dans deux catégories : les mouches (plutôt du style 1m50, 40kg), les baleines (plutôt du style 1m80, 70kg).

Il y a 100 mouches, 200 baleines dans le pays. Les championnats du monde de boxe shozo s’approchant, le pays, fort pauvre, n’a les moyens que d’envoyer en compétition que 6 boxeuses.

La fédération nationale de boxe shozo applique la stricte égalité, et tranche : 3 mouches, 3 baleines en compét.
Les baleines disent que ce n’est pas juste, qu’elles sont le double des mouches, et qu’on les défavorise, en ne leur donnant 3 places pour les compétitions. Elles estiment que ce choix inique n’est que dû à leur taille, parce qu’on aime pas les grosses : Voilà la vraie raison. C’est de la grossophobie ! shozo79 s’agite sur les forums, et dénonce la discrimination des grosses par la dictature de la minceur.
Après une campagne très efficace, la fédération de boxe shozo décide qu’on va attribuer les places à proportion du nombre de compétiteurs. Il y aura donc finalement 2 mouches, 4 baleines.
Hurlements des mouches, qui disent que ce n’est pas juste, que ce choix inique n’est que de la minçophobie, qu’on n’aime pas les petites minces. shozo77 s’agite sur les forums, et dénonce la discrimination des minces par la dictature de la grosseur.
La fédération nationale de boxe shozo tout honteuse ne sait que faire devant tant de victimes de la vie. Mais il est trop tard.

La compétition de boxe shozo a lieu, et on se rend compte que finalement, le niveau international est très relevé chez les baleines, alors que le niveau international relatif est plus faible chez les mouches. Il y a plus de meilleurs résultats chez nos mouches nationales que chez les baleines du pays !
L’année suivante, la fédération nationale de boxe shozo en tire les conclusions logiques, et tant pis pour les victimes de toutes espèces. Elle enverra 5 mouches 1 baleine, parce qu’elle est persuadée que cela ramènera beaucoup plus de résultats pour son petit pays.

L’année d’après, les mouches ramènent beaucoup de titres. La boxe shozo est très médiatisée et les nombre de licenciés, y compris baleine, augmente…

Voilà, plutôt que d’être guidé par l’égalitarisme, la fédération a décidé de procéder rationnellement, de faire des choix stratégiques pour atteindre des objectifs de titres, dans le cadre de moyens limités (et voyez même, la fédération nationale de shozo n’a pas choisi les meilleures dans l’absolu, mais les meilleures de manière relative – merci David Ricardo).

Ce n’est pas juste ? Oui, mais c’est efficace et vu que les dirigeants de la fédération nationale de boxe shozo jouent leur poste là-dessus, c’est vite vu…

Citation :
shozo78 a écrit :
vous évoquez des choix fédéraux avec des moyens limités. Peut-être que le problème est (en partie) là dans une sorte de cercle négatif...

Non, ce sont des choix stratégiques. Si on détermine qu’investir massivement dans le fleuret féminin pour y obtenir des résultats, cela finira par enlever des moyens et des résultats dans d’autres armes… eh bien rationnellement, on choisit les valeurs sûres, les acquis.
Vous, ce choix stratégique (ce qu’on peut appeler objectivement discrimination) ne vous convient pas personnellement, et vous choisissez alors d’y voir qu’une discrimination sexiste, et vous hurlez au sexisme pour obtenir ce que vous désirez.
Vous ne faites qu’instrumentaliser la cause des victimes de sexisme à vos propres objectifs, c’est déplorable.

Citation :
shozo78 a écrit :
En gros, certaines femmes de pouvoir ont tendance à répliquer le système qui leur a permis d'être "la Reine des Abeilles".

Vous accusez madame Lamour et madame Vallet-Modaine d’empêcher l’émergence de nouvelles fleurettistes pour pouvoir conserver leur pouvoir ! Outre que c’est délirant, ce sont des accusations graves.
C’est une pure campagne de diffamation.

Date de publication : 11/01 18:14
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#13
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Et en matière de diffamation Malicia y connais quelque chose...

Bon quand un modérateur l'empêche définitivement de polluer tous les sujets avec ses trolls qui sont plus débiles les uns que les autres...

Malicia inutile de répondre à ce poste vous, vos arguments sont perpétuellement faux et n'ont de but que de créer la polémique

Date de publication : 11/01 19:18
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#14
De passage
De passage


Informations utilisateur
Est-ce que les arbitres hommes sont plus nombreux que les arbitre femmes ? Est-ce, ce qui expliquerait le fait qu’il y a rarement d’arbitre femme qui officie lors des finales de tableau? Où peut-on expliquer ce constat par le fait que les femmes sont de moins bonnes arbitres que les hommes ? Au quel cas auriez vous une explication plausible sur cet état de fait ? Il fut un temps pas si lointain où l’on utilisait la différence anatomique par rapport au poids du cerveau masculin vs féminin pour en déduire que les femmes ne pouvaient qu’etre Moins intelligentes...

Date de publication : 11/01 19:47
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#15
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

nonopsy a écrit :
Est-ce que les arbitres hommes sont plus nombreux que les arbitre femmes ? Est-ce, ce qui expliquerait le fait qu’il y a rarement d’arbitre femme qui officie lors des finales de tableau? Où peut-on expliquer ce constat par le fait que les femmes sont de moins bonnes arbitres que les hommes ? Au quel cas auriez vous une explication plausible sur cet état de fait ? Il fut un temps pas si lointain où l’on utilisait la différence anatomique par rapport au poids du cerveau masculin vs féminin pour en déduire que les femmes ne pouvaient qu’etre Moins intelligentes...

ah ben là !! on n’en a pas fini avec l’Expert qui ne va pas rater l’occasion de te ruiner !!
A raison d’une diatribre de 10 lignes pour chacune de tes phrases, bonjour la longueur de l’ennui de sa réponse

Date de publication : 11/01 20:12
l'Expert et Malicia : son plaisir : une main sur le clavier, l'autre sous la table...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#16
De passage
De passage


Informations utilisateur
Au temps pour moi...
Pas bcp arbitres f en finale prcq pas assez de f ou prcq trop ptit cerveau ?

Date de publication : 11/01 20:26
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : #dusexismeordinaire
#17
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonsoir,
Il me semble légitime de penser qu'on puisse créer un nouveau pseudo sur EI lorsque le modérateur limite le fait de pouvoir publier des post.
Au-delà de l'évidente provocation "trollesque", je remercie tous les contributeurs pour le fait de maintenir aussi haut le sujet.
Sans vouloir paraître pédant ou professoral, je me permets d'indiquer cette vidéo de Catherine Vidal, neuroscientifique qui apporte quelques arguments de réponse à la question posée ci-dessus.
https://youtu.be/OgM4um9Vvb8?list=PLw9 ... 1cLjVXB5p5jNgwItqBuBgjL4X

Comme tous les "ismes", le sexisme au même titre que le racisme "essentialise" les différences sociales observées. En clair, des tas de scientifiques ont toujours déclaré que les femmes n'étaient pas faites (selon leur nature de femme, donc par essence) pour : sauter à la perche (oui, ça fait descendre les organes génitaux), courir un marathon (physiologiquement impossible),...
Une petite vidéo d'appui : https://youtu.be/lQRDw3joSWc

Ce que j'aime bien chez les femmes, c'est qu'elles ont passé leur temps à démontrer combien tout cela était faux. Le sport c'est parfait pour le faire également...

Également, bien que je sois un crétin, je n'ignore pas que, en tant que fédération olympique, il faut, pour avoir des subventions avoir des médailles mondiales et le "must" olympiques. Les médailles dans les catégories inférieures ne comptent pas. Donc, si vous voulez "survivre" à la tête d'un système, il faut d'abord que celui-ci survive (en premier lieu financièrement), donc on aura tendance à valoriser et soutenir ce qui marche déjà.
C'est à mon avis une erreur.
En premier lieu parce qu'on sait que le nombre de licenciés sportifs "global" (tous sports confondus) n'augmente pas et si une fédération augmente son nombre de licenciés c'est en prenant aux autres fédérations. Le seul potentiel "réserve" est justement celui des femmes. qui elles sont toujours en moyenne moins pratiquantes que les hommes. Donc, si on veut augmenter son nombre de licenciés, la réserve c'est les femmes. J'ai cru comprendre que c'était actuellement un problème pour la FFE.
En deuxième lieu (et corolaire du premier point), les clubs au niveau financier doivent équilibrer leur budget. Si j'étais responsable de club, je n'aurais aucun intérêt à développer une section féminine, puisqu'une saison internationale cadette/juniore (à moins que les parents ne paient) me coutera quelques milliers d'euros, et ce quelle que soit la valeur sportive de mon athlète.
Enfin, il est bien difficile de prévoir si nous aurons d'ici quelques années une future championne olympique ou un futur champion olympique dans nos jeunes actuelles. Par contre, la seule manière d'être certain de ne pas l'avoir, c'est de ne pas développer l'envie de continuer de pratiquer.

Pour finir, même si le sujet est loin d'être clos (je m'exprime à ce propos dans bien d'autres espaces), et au regard des propos qui sont tenus sur le sujet, je ne m'offusquerai absolument pas si le sujet était fermé par les modérateurs. Les choses principales ayant été dites (pas que par moi - l'idée étant comme quelqu'un l'a mentionné de souligner le fait et de rappeler que nous ne sommes pas en accord avec les choix actuellement effectués, je ne reprendrai pas, pour ma part, le fil des messages.

#Pour que les femmes osent : https://youtu.be/t0pkDOmTc2E

Bien cordialement.

Date de publication : 11/01 22:37
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut





  S'enregistrer pour participerSujet verrouillé



Escrime-Info : Mentions légales