https://www.stagescrime.com/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



Connexion sécurisée

Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
123 utilisateur(s) en ligne (96utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 122

maimaitre, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







Re : commission d'enquête - troll
#1
Accro
Accro


Informations utilisateur
Il faut préciser pour tous qu'il s'agit d'une commission d'enquête sur les violences notamment sexuelles et les finances des fédérations : le mariage de la carpe et du lapin.
Le rapport fait par la journaliste du Monde étant d'une particulière malhonnêteté intellectuelle, son article étant très orienté, je crois utile que chacun regarde la vidéo de la prestation de Bruno Gares qui est en ligne : entre 2 heures 36 minutes et 3 heures 46 minutes.

Lisez l'article et vous comprendrez que Bruno Gares aurait prétendu devant cette commission que les fédérations ne pourraient pas suspendre à titre conservatoire des licenciés; je cite l'article "Mais, contrairement à ce qu’affirme M. Gares, les fédérations sportives ont bien le pouvoir de le faire [des mesures conservatoires]". A 2 heures 55 minutes, Bruno Gares répond "le président de la fédération ne peut pas prendre de mesures conservatoires, c'est le président de la commission de discipline". Tout simplement, Bruno Gares connaît l'article 12 du règlement disciplinaire de la FFE.
Jamais Bruno Gares n'a prétendu que la suspension par la fédération était impossible.
Au contraire, à juste titre, Bruno Gares rappelle que la FFE est soumise au droit et est responsable de toutes les sanctions qu'elle prononce.
Ainsi, il donne un exemple montrant que la fédération pourrait être lourdement condamnée si elle prenait avec légèreté des mesures de suspension. Et je vous rappelle que dans ce cas, c'est nous, avec nos licences qui paieront.

D'ailleurs, l'intervention de Jacqueline Felzine, présidente de la commission éthique et déontologie de la Fédération française d’escrime, est assez pathétique. Elle se plaint à un moment que la FFE lui réponde en droit et qu'on le lui fasse sentir. Parce que pour Jacqueline Felzine, la vie est simple : s'il y a une plainte, c'est forcément qu'il y a un coupable, donc tous les moyens sont bons. Jacqueline Felzine, elle n'envisage la présomption d'innocence : elle ne conçoit pas que la personne accusée pourrait être innocente et la procédure, c'est bien connu, n'est qu'une gêne vers une inéluctable condamnation.
Cela ne se passe pas comme cela dans la réalité. Il y a des procédures qui n'aboutissent à rien, parce qu'on ne peut pas établir la culpabilité de la personne accusée. D'ailleurs, tout simplement parce que parfois, la personne en question est innocente ! Ce n'est pas parce qu'il y a une plainte qu'il y a culpabilité.

La différence entre Bruno Gares et Jacqueline Felzine, c'est que Bruno Gares, lui, il a été aux responsabilités et il devait les assumer. Jacqueline Felzine, elle ne préside qu'un comité Théodule sans pouvoir ni responsabilité.
Jacqueline Felzine, elle peut jeter le droit aux orties, le bébé avec l'eau du bain et critiquer la FFE à tout va, puisque tout ce qu'elle dit n'a aucune importance et aucune conséquence. C'est la position de facilité.

La rapporteuse de la commission, Sabrina Sebaihi, une écolo, sort une énormité très à la mode : "Le préalable, c'est de croire la victime. C'est l'étape n°1" : c'est la défaite absolue de la pensée.
D'abord, on n'est victime que si les faits sont établis : devant la justice, on est plaignant, et s'il y a ensuite une condamnation, on devient victime. "Croire la victime", cela reviendrait à croire à la culpabilité de la personne accusée, le contraire de la présomption d'innocence. Les mots doivent être justes : on prend en compte la plainte du plaignant et on instruit à charge et à décharge sur une éventuelle infraction pour déterminer une culpabilité (pas une innocence).
Peut-être même que la personne que se prétend victime est en fait coupable de dénonciation calomnieuse (rassurez-vous, il y a très très rarement condamnation sur ce chef, vu qu'il faudrait prouver la mauvaise foi, ce qui est souvent impossible).

Pour finir, tout ce petit monde, en particulier Jacqueline Felzine, s'est étonné qu'un président de club coupable (là, pour le coup, bien coupable et inscrit au Fijais) de détenir des images pédo-pornographiques puisse continuer à faire de l'escrime. Oui, il a été condamné, mais ce sont sans doute des faits strictement étrangers à sa fonction de président de club et même à l'escrime. Il ne peut plus déjà être président ni même éducateurs (titre qu'il possédait) - et il est précisé dans la vidéo que ce n'est pas un prédateur sexuel, donc je suppose qu'il n'y a rien eu dans le club en question.
Bruno Gares a répondu avec un grand bon sens que c'est la loi, et que la personne condamnée a le droit de continuer à faire du sport.
Oui, c'est à la justice de condamner. La FFE, elle gère des comportements sportifs et les infractions en lien avec l'escrime : la FFE n'est pas un justicier qui doit s'en prendre à un tireur pour des faits étrangers. A quand une fédération qui exclut un braqueur de banque parce ce n'est pas bien ? Jacqueline Felzine ne comprend pas qu'on lui parle de réhabilitation : à quand les chaînes à vie pour celui qui est condamné, à quand le marquage ? Et on va lui interdire d'aller chercher du pain parce qu'il passe devant une école primaire ?

Tout cela sent la moraline et le règlement de compte. Les mots tiennent lieu de vertu à ceux qui en manquent. C'est tellement valorisant de vouloir s'instituer juge et réclamer des sanctions à tout va.
Arrêtez avec vos réseaux sociaux de vouloir tout régenter et la laisser la justice agir, dans le respect du droit, et non avec votre petit doigt mouillé dans la moraline.
Il ne faut pas rêver sur les fédérations : elle sont dans des positions très difficiles, car elles n'ont pas les moyens d'enquête et elles risquent gros en termes de responsabilité si elles agissent avec légèreté. En fait, c'est mission impossible pour elle.
Bruno Gares s'est très bien exprimé devant cette commission.

En s'en prenant aux fédérations, c'est bien entendu un moyen de détourner l'attention de la responsabilité de l'État dont c'est le véritable rôle d'agir efficacement et dans le respect du droit contre des infractions pénales, avec des sanctions adéquates (ce qui est peut-être loin d'être le cas dans beaucoup de domaine).

Date de publication : 27/10/2023 18:26
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#2
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Ah oui il est lâché ! La commission éthique de la FFE est dubitative quant à l'action de la commission de discipline. Gros malaise.

Tiens j'ai retrouvé ça dans ma boite mail, vous savez du temps où l'équipe de Gares faisait la belle, quand on se faisait draguer au bord des pistes et sur nos pages facebook.

"J’aurais pu renoncer. Renoncer devant l’ampleur de la tâche. Devant la courbe du nombre de licenciés qui d’année en année ne cesse de chuter. J’aurais pu me dire que c’est une fatalité. J’aurais pu céder. Céder face aux attaques, aux chausse-trappes et aux conseils désabusés."


Sous serment, il a annoncé un nombre de licences à 29 000 à son arrivée pour remonter à 5? 000, grâce à ses efforts.
Sous serment.
29 000.
29 000 sous serment.
Combien ?
29 000 ?
Sous serment, oui.

A mais c'était en cours d'année ! Je suis trop bête pour comprendre.

Comment cette bande pour ne pas employer un terme napolitain peut-elle avoir l’indécence de rester en place ?
Pour la photo aux JO bien sûr ! Avec l'ancien président qui siège à la FIE.
Tutto va bene.

Ecoutez si vous avez le temps ce que dit Mme Felzines. Sous serment elle aussi.

Les articles ne viennent pas de twitter ou facebook. Le Monde, l’Equipe c’est du sérieux.

Date de publication : 27/10/2023 18:37
Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#3
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

Tuta a écrit :

Comment cette bande pour ne pas employer un terme napolitain peut-elle avoir l’indécence de rester en place ?


Gros malaise il a justement démissionner.

Sur le reste Mr feraud a raison.
La justice c’est l’affaire de l’état. Les fédérations non pas compétence pour juger ni les moyens. Il faut mettre fin à ces justices privées car on cour au désastre.


Cette commission essaye de rejeter les fautes de l’état qui supprime les moyens de la justice sur les fédérations qui non pas compétences et ne peuvent pas avoir compétence.
Le seul rôle cas à jouer la fédération c’est celui d’accompagner les personnes vers les moyens légaux et laisser la justice faire sont travaille. Pas celui de faire de la moraline à deux francs.

Il est choquant de parler de victime pour une plainte. C’est un mensonge, cette députer mériterais d’être poursuivi car ce sont des propos fallacieux que de prétendre qu’une plainte vaut preuve et culpabilité.

Une plaignante est une plaignante rien de plus.
Je comprend maintenant pourquoi tant de collègue d’autre sport interdisent leur club aux femmes avec des furie pareil
Coupable avant tout et enchaîner à vie. Ça donne envie de consacrer son temps et son énergie à enseigner dis donc.

Je je reviendrais même pas sur les propos dits qu’il faudrait interdit à une personne de faire du sport alors que celle-ci a été écarté de toute responsabilité…
C’est d’ailleurs complètement illégal. J’attend avec impatience que ces dames fassent un excès de vitesse en ville pour que l’on interdisent à vie de conduire et sortir de chez elle après tout elles auront mis en danger la vie d’autrui cela vaut bien un enfermement à vie sans autre forme de procès. Absurde vous en conviendrez. Comme leur propos ubuesque.

Le seul propos intéressant est qu’il y aurait des traitements différenciés pour des affaires similaires de personne reconnu coupable.
Aucune question poser la déçu c’est pour tant la une défaillance de la fédération et une suspicion plausible de corruption.
Pourquoi aucune question ? La on serait sur quelque chose d’utile et pertinent
Plutôt qu’essayer d’enfumer tout le monde et de rejeter les fautes de l’état sur des fédérations.

Date de publication : 27/10/2023 19:16
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#4
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

skiipy a écrit :
Citation :

Tuta a écrit :

Comment cette bande pour ne pas employer un terme napolitain peut-elle avoir l’indécence de rester en place ?


Gros malaise il a justement démissionner.

Sur le reste Mr feraud a raison.
La justice c’est l’affaire de l’état. Les fédérations non pas compétence pour juger ni les moyens. Il faut mettre fin à ces justices privées car on cour au désastre.


Cette commission essaye de rejeter les fautes de l’état qui supprime les moyens de la justice sur les fédérations qui non pas compétences et ne peuvent pas avoir compétence.
Le seul rôle cas à jouer la fédération c’est celui d’accompagner les personnes vers les moyens légaux et laisser la justice faire sont travaille. Pas celui de faire de la moraline à deux francs.

Il est choquant de parler de victime pour une plainte. C’est un mensonge, cette députer mériterais d’être poursuivi car ce sont des propos fallacieux que de prétendre qu’une plainte vaut preuve et culpabilité.

Une plaignante est une plaignante rien de plus.
Je comprend maintenant pourquoi tant de collègue d’autre sport interdisent leur club aux femmes avec des furie pareil
Coupable avant tout et enchaîner à vie. Ça donne envie de consacrer son temps et son énergie à enseigner dis donc.

Je je reviendrais même pas sur les propos dits qu’il faudrait interdit à une personne de faire du sport alors que celle-ci a été écarté de toute responsabilité…
C’est d’ailleurs complètement illégal. J’attend avec impatience que ces dames fassent un excès de vitesse en ville pour que l’on interdisent à vie de conduire et sortir de chez elle après tout elles auront mis en danger la vie d’autrui cela vaut bien un enfermement à vie sans autre forme de procès. Absurde vous en conviendrez. Comme leur propos ubuesque.

Le seul propos intéressant est qu’il y aurait des traitements différenciés pour des affaires similaires de personne reconnu coupable.
Aucune question poser la déçu c’est pour tant la une défaillance de la fédération et une suspicion plausible de corruption.
Pourquoi aucune question ? La on serait sur quelque chose d’utile et pertinent
Plutôt qu’essayer d’enfumer tout le monde et de rejeter les fautes de l’état sur des fédérations.


Bonjour
Eh bien ce sport a beaucoup de progrès à faire avec vos propos sur les Dames.
Encore un fan de pierre de Coubertin sur ce forum.
N'oubliez pas, c'est une femme qui vous a donné le jour (une furie.. peut-être).

Date de publication : 27/10/2023 19:35
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#5
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Prenez quand même le temps d'écouter les parlementaires dans cette commission avant de conclure avec un lieu commun. Elles font franchement froid dans le dos.

Date de publication : 27/10/2023 20:47
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#6
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

Tuta a écrit :
quand on se faisait draguer au bord des pistes et sur nos pages facebook.

Des faits d'une extrême gravité. Surtout n'hésitez pas puisque vous avez les mails à dénoncer publiquement le coupable.
Je propose l'exclusion à perpétuité de l'escrime, 30 ans de prison, et de lui graver sur le front le jugement au burin.
Vous avez bien raison, vous n'avez rien pour être dragué.

Citation :

Tuta a écrit :
Ecoutez si vous avez le temps ce que dit Mme Felzines. Sous serment elle aussi.

Elle raconte n'importe quoi de bout en bout, fait montre de son incompétence.... mais sous serment.
C'est elle-même qui semble dire qu'elle ne connait rien au droit.
Donnez-lui les clefs qu'elle installe la guillotine, ça va être de l'expéditif.
Ce style d'individu, ce sont des justiciers dans l'escrime (sixième opus de justiciers dans la ville).

Mais allez-y si vous voulez défendre ses propos discutons-en : citez-la si vous osez, comme l'a fait cette journaliste partiale.

Date de publication : 27/10/2023 20:47
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#7
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

ploplop a écrit :
[quote]

Bonjour
Eh bien ce sport a beaucoup de progrès à faire avec vos propos sur les Dames.
Encore un fan de pierre de Coubertin sur ce forum.
N'oubliez pas, c'est une femme qui vous a donné le jour (une furie.. peut-être).


Vous savez la constitution et la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen sont des progrès communément admis

Pour tant vous admirez des propos qui vont à l’encontre même de ces textes fondateurs.

Les propos tenue par ces personnes renvoi à la chasse à l’hérétique. Où il fallait prouver ne pas être le suppôt de satan attacher à une pierre et sauter dans la rivière. Et où les sorcières devait brûler.
C’était choquant ça l’est toujours.

Je suis résolument pour que les personnes soient mieux accompagnées et écouter.
Mais écouter ne veux pas dire croire sur parole. Il faut des preuves.
Sinon demain quand vous serez accusés vous allez être bien embêté. On vous soumettra au supplice du feu.

Oui il faut plus moyens à la justice pour quelle face la lumière plus rapidement
Oui les fédérations doivent accompagner les plaignantes.
Non les fédérations ne doivent pas se substituer à la justice
Non un accusé n’est pas une personne coupable
Non un accusé ne doit pas être sanctionné
Seul une personne dûment jugée et reconnu coupable doit avoir à payer le prix des erreurs commises.
Sinon quoi on fait payer, on détruit des vies et après oups désolé bon chance pour refaire ta vie avec le visage marquer au fer rouge ?
Mais je suppose que votre propos est il y a eu beaucoup d’abus maintenant on remplace des abus par d’autre abus ? Jamais coupable a toujours coupable ? Plutôt que de donner à la justice les moyens de faire sont boulot ?

Qu’elle est votre problème avec ce discours ?
Il fut un temps où les français se sont battus pour préserver la constitution et la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen. Car se sont ces texte qui aujourd’hui vous protège des spoliations et des abus des puissants. On devrait avoir à cœur de ne laisse aucun angle attaqué.
Plutôt que aujourd’hui accepter ces discours d’un autre temps je rappelle que la présomption d’innocence encore une fois fut un grand pas en avant pour le peuple ! Il faut remonter au moyen âge pour trouver des gens rire de ce principe !

Date de publication : 27/10/2023 22:06
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#8
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Brève de comptoir

Date de publication : 27/10/2023 22:26
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#9
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

ploplop a écrit :
Brève de comptoir

Pas sympa pour les piliers de bars

Date de publication : 27/10/2023 22:39
l'Expert et Malicia : son plaisir : une main sur le clavier, l'autre sous la table...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#10
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Schopenhauer Stratégie 29.

Merci d’avoir confirmé que la raison n’était pas de votre camp.

Le seul perdant restera la France et nos enfants.
Laissez pareil dérive se produire sous nos yeux. J’aurai honte à votre place.

Date de publication : 27/10/2023 22:45
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d
#11
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bravo, Monsieur FERAUD !

De votre hauteur de vue, et de votre reflexion, vous abreuvez de votre loghorée, avec, sans doute, délectation, votre point de vue basé sur une analyse qui ne semble aucunement basée sur des faits tangibles.

Allez, mon petit, vous écrivez pour pouvoir vous lire, comme on s'écoute parler... Bon, c'est vrai, c'est votre style...

Mais je me demande si, un jour, une personne de votre club est signalée pur des faits de violence envers votre propre enfant, je suis sur que vous aurez la patience d'attendre les décisions de justice en laissant la personne et votre enfant se cotoyer...

Mes maigres connaissances, m'ont appris, car je reste, malgré mon grand age, sensible à baser mes connaissances sur du concret, que c'est la justice qui condamne, l'administration qui protege le plaignant (que l'on appelle la victime) et le fédéral qui peut prendre des dispositions conservatoires...

Ces dispositifs sont indépendant les uns des autres, je crois (me le confirmez vous ?)

Au fait, savez vous ce que veut dire conservatoire ?

Surtout, Monsieur ferraud poursuivez vos écrits et tirez en des ouvrages, je serai un de vos premiers lecteur !

Date de publication : 28/10/2023 00:21
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#12
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
En effet, nous ne pouvons nier une qualité de Monsieur Féraud, celle de la constance. Constance dans la fatuité certes, mais constance tout de même.

Comme Papylepee donc, j'en viens presque à espérer les messages de notre héraut... sur n'importe quel sujet, et surtout, surtout, sur n'importe quoi!

C'est un peu notre Asterix à nous quelque part. D'un œil à la fois las et curieux, nous attendons patiemment, et un peu stupidement il faut bien l'admettre, la prochaine production de Monsieur Féraud.
Une fois sous nos yeux, et une fois rasséréné de se trouver en terrain connu, vient tout de même inévitablement la déception de retrouver les mêmes antiennes, les mêmes névroses, derrière chaque tentative argumentaire. Et se dessine alors en creux un rapport à l'ordre et à la femme assez éclairant sur votre psyché, Monsieur Féraud. Si véritablement, la figure maternelle vous hante à ce point, peut-être que cela mériterai un traitement plus approprié que celui qui consiste à se défouler sur un forum publique vous ne pensez pas?

Oui, vous avez raison, moi aussi je devrais consulter.

Bisous Féraud.

Date de publication : 28/10/2023 01:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d
#13
Accro
Accro


Informations utilisateur
Revenons au sujet.
Avez-vous regardé l'audition de Bruno Gares et Jacqueline Felzine ? (à partie de 2 heures 36 minutes)
Evidemment non. Vous préférez blablater à partir de vos fantasmes et des comptes-rendus malhonnêtes de journalistes orientés.

Citation :

papylepee a écrit :
c'est la justice qui condamne, l'administration qui protege le plaignant (que l'on appelle la victime) et le fédéral qui peut prendre des dispositions conservatoires...

Ces dispositifs sont indépendant les uns des autres, je crois (me le confirmez vous ?)

Au fait, savez vous ce que veut dire conservatoire ?

Vous avez tort. L'article L212-13 du code du sport permet au préfet de suspendre les éducateurs et les arbitres (article mentionné dans le règlement disciplinaire applicable jusqu'au 23/10/2023 - et disparu dans le nouveau règlement !). C'est d'ailleurs ce que réclame Bruno Gares : que l'Etat prenne ses responsabilités. Vous oubliez aussi que si un juge d'instruction est saisi, il a les moyens de suspendre la personne visée. L'Etat peut suspendre, protéger, sanctionner.
Bruno Gares sait très bien ce que c'est une mesure conservatoire, il l'explique clairement et il n'a pas besoin d'un article du Monde malhonnête pour l'apprendre. La commission discipline de la FFE l'a d'ailleurs pratiqué (contrairement à ce que la journaliste du Monde laisse entendre), et la personne visée a fait un recours.
Bruno Gares explique les conséquences d'une suspension. Jacqueline Felzine dit que 90% des cas se sont des éducateurs qui sont mis en cause. Ainsi, si on suspend, on prive de rémunération. Si l'affaire n'aboutit pas, le salarié est tout à fait en droit de faire une recours contre la fédération qui l'a suspendu. Bruno Gares explique que si cela met un an, cela veut dire que la fédération risque de payer 100000€ (chiffre qui doit être inspiré de l'affaire du directeur général de la FFE pour une histoire de licenciement sans rapport avec le sujet qui nous préoccupe). J'ajoute que Bruno Gares parle d'une vingtaine de signalement. Vous faites la multiplication, vous tombez sur 2 millions d'euros, et avec ça, des frais d'avocat en plus.
Bruno Gares tient un discours de vérité : la fédération n'a pas les moyens d'enquête (simplement obliger quelqu'un à parler), elle n'a pas les moyens financiers (de payer des indemnités conséquentes). Soit la fédération ne fait pas, et elle sera mise en cause si les faits sont avérés, soit elle suspend et elle sera mise en cause si les faits ne sont pas avérés.
La fédération a gros à y perdre... et la fédération, c'est nous.
Il existe une SOLUTION : l'Etat.
Si ce sont des faits de nature pénale, c'est la mission de l'Etat d'intervenir et de prendre les mesures nécessaires (y compris conservatoire, puisque j'y suis évidemment favorable lorsque c'est approprié - mais pour cela, il faut avoir enquêté pour le dire et connaître les faits).
L'Etat tente de se décharger de sa mission sur les fédérations : s'il y a des faits, qu'il y ait une plainte que l'Etat interviennent.
Ce n'est pas aux fédérations, loin du lieu des faits, sans moyens véritables, qui peuvent agir : ou alors fort mal et de manière expéditive. Le pénal, ce n'est pas leur domaine (encore heureux), et il ne s'agit pas de mordre sur le domaine régalien. Le pénal, ce n'est pas pour les fédérations sportives : elles peuvent agir efficacement, suspendre, mais sur des choses claires et simples - pas des affaires complexes qui nécessitent de vraies enquêtes.
C'est commission d'enquête repose sur un faux débat : si l'Etat agissait correctement, on ne demanderait pas aux fédérations l'impossible.

Citation :

papylepee a écrit :
Mais je me demande si, un jour, une personne de votre club est signalée pur des faits de violence envers votre propre enfant, je suis sur que vous aurez la patience d'attendre les décisions de justice en laissant la personne et votre enfant se cotoyer...

J'aime bien quand on parle d'enfant, c'est vendeur.
Bruno Gares, qui est d'un grand bon sens, vous répondrait simplement : si vous êtes parents, sortez votre enfant du club. N'attendez pas qu'une mesure soit prise qui interviendra toujours trop tard à vos yeux, même de la part de l'Etat.
Ce ne sera jamais assez rapide de toute manière, parce qu'il y a des garanties procédurales (parce que les innocents, cela existe aussi).
Donc, à l'évidence, agissez plutôt que de vous agiter.

Date de publication : 28/10/2023 10:23
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d'enquête
#14
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Très très cher Monsieur Feraud,
Vos propos ont eu l’avantage de m’inciter à revisionner l’audition de Monsieur GARES et Madame FELZINES avec grand intérêt.

En préliminaire, sur un plan purement formel, en disant « la vérité, toute la vérité, rien que la vérité », Madame FELZINES s’expose au risque de 2 ans de prison et 145.000 € d’amende si elle est confondue de parjure…
Question à vous Monsieur Feraud :
Pour les allégations, affirmations et autres accusations rapportés par votre « brillant » exposé, êtes-vous prêt au risque de telles peines et prêter serment devant la commission d’enquête ?
Si oui, alertez la Commission d’enquête, si non, taisez-vous au risque de vous heurter sur le principe de la libre expression, mais à un moment, il faut savoir prendre ses responsabilités

Vous qualifiez la Commission présidée par Madame FELZINES de « Commission Théodule ».
Question à vous Monsieur Feraud :
Que savez-vous de cette commission ? Expliquez-vous, Monsieur Feraud, les escrimeurs français veulent savoir !

Certes, Monsieur GARES a été aux responsabilités, ce que vous opposez à celles de Madame FELZINES…
Question à vous Monsieur Feraud :
Que savez vous de la responsabilité de bénévoles qui s’engagent au service d’une fédération, autrement de de baver plus ou moins lâchement derrière votre écran ? Il est vrai que baver est plus facile que nettoyer…

Pour terminer, parce que je pourrais plus encore vous questionner, j’ai pu observer, lors d’une compétition, à quel point vous pouvez congratuler une personne en face de qui vous étiez, alors que quelques semaines auparavant, vous la « démontiez » sur EI…
Question à vous Monsieur Feraud :
Ai-je raison, ai-je tort de coucher par écrit ce témoignage, sous couvert de mon anonymat, sans y apporter de preuve, simplement ma bonne foi d’anonyme qui n’a pas envie de subir vos propos désobligeants qui n’ont rien de constructifs…

Monsieur Feraud, si vous mettiez votre engagement au service de votre intelligence pour agir positivement à renforcer notre fédération au service des escrimeurs, je suis sûr, Cher Monsieur Feraud, que nous pourrions êtres amis, même avec cette grande, très grande différence d’âge qui me confère un peu de sagesse, si j’ose !

Date de publication : 28/10/2023 10:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d
#15
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

Feraud a écrit :
Bruno Gares, qui est d'un grand bon sens, vous répondrait simplement : si vous êtes parents, sortez votre enfant du club. N'attendez pas qu'une mesure soit prise qui interviendra toujours trop tard à vos yeux, même de la part de l'Etat.
Ce ne sera jamais assez rapide de toute manière, parce qu'il y a des garanties procédurales (parce que les innocents, cela existe aussi).
Donc, à l'évidence, agissez plutôt que de vous agiter.


Bravo est grand merci du conseil,
Si j'ai bien compris, dans ce cadre, il faut "sortir" et éloignerla victime (ou plaignant) de son sport et maintenir le mis en cause...

Merci du conseil !!
Et bien, figurez vous, pour en avoir échangé avec Monsieur GARES, je ne crois pas le trahir en vous informant que ce n'est pas son point de vue...
A force de supputer, on se perd...
Mais, merci encore de vos préieux conseils

Date de publication : 28/10/2023 10:58
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d
#16
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :
papylepee a écrit :
m’inciter à revisionner l’audition de Monsieur GARES et Madame FELZINES avec grand intérêt.

L'audition a eu lieu il y a deux jours, et vous auriez déjà besoin de REvisionner.
Vous seriez plus honnête d'avouer que vous venez de visionner pour la première fois.
Et encore, est-ce bien sûr ? Vous êtes incapable de citer le moindre propos tenu lors de ces plus d'une heure d'audition.

Citation :
papylepee a écrit :
En préliminaire, sur un plan purement formel, en disant « la vérité, toute la vérité, rien que la vérité », Madame FELZINES s’expose au risque de 2 ans de prison et 145.000 € d’amende si elle est confondue de parjure…

Ce n'est pas parce que Jacqueline Felzines dit des conneries que pour autant elle se parjure : je l'ai écrit, elle fait juste montre de son défaut de compétence sur un plan juridique - embêtant quand ce sont justement des questions juridiques.
Cette dame préside la commission éthique et déontologie : ça, c'est de la moraline pur sucre. C'est le doigt mouillé sur ce qui est bien ou pas bien. Cela brasse du vent en s'autoinstituant supérieur (sur un plan prétendument moral)
Là, on parle d'affaires sérieuses qui ont des conséquences juridiques. Mieux vaut faire du droit plutôt que de la morale, ce sera plus efficace.
Jacqueline Felzines supporte mal que les juristes de la FFE lui répondent en droit sur des affaires de nature juridique : c'est consternant. Jacqueline Felzines est juste une personne dangereuse parce qu'elle ne comprend pas dans quel cadre elle s'exprime : un cadre juridique, avec des droits et des garanties que même elle pourrait être conduite à revendiquer l'application pour sa propre personne. Elle a manifestement une vision simpliste des choses, donc dangereuse compte tenu des conséquences.

Citation :

papylepee a écrit :
Vous qualifiez la Commission présidée par Madame FELZINES de « Commission Théodule ».
Question à vous Monsieur Feraud :
Que savez-vous de cette commission ? Expliquez-vous, Monsieur Feraud, les escrimeurs français veulent savoir !
"Comité théodule" ; c'est une référence gaullienne, s'il vous plaît.
En gros, cette commission a mis en place des actions d'associations : c'est-à-dire en résumé, c'est les autres qui bossent (et pour quel résultat ?)
La cellule faits graves : la définition de faits graves, on attend encore... Si cela tient du pénal, je suis au regret de vous dire que cela concerne la justice avant tout (L'Etat) et pas un comité théodule.
Elle prétend avoir recueilli 18 déclarations dans cette cellule lors d'une saison et même avoir rédigé un rapport d'activité. Qui l'a lu, où est-il ? Qu'est-ce que de telles déclarations ont concrètement apporté aux situations ?
Elle regrette la baisse du nombre de déclarations (de 18 à 8) : elle pourrait se dire que son action a porté ses fruits. Non, elle préfère reconnaître l'inefficacité de son action ! Dont acte.
Madame Felzine est aussi référente violence et honorabilité. L'honorabilité, elle nous explique que c'est un foirage. Ils espèrent régler un énorme problème d'ici février (et avec des problèmes techniques ridicules). C'est gérer de manière désastreuse. Le côté préventif de l'honorabilité, c'est très bien sur le principe. Le problème c'est que le ministère et la FFE ont transformé cela en usine à gaz.
L'Etat devrait gérer la question de l'honorabilité, c'est son rôle. Encore une fois, il se défausse sur les fédérations.

Citation :

papylepee a écrit :
Que savez vous de la responsabilité de bénévoles qui s’engagent au service d’une fédération

Etre bénévole n'empêche pas d'avoir des comptes à rendre quand on fait des choses au nom des autres avec des effets sur les autres : c'est trop facile d'avoir le pouvoir et de ne pas accepter critique ou responsabilité sous l'excuse qu'on est bénévole.
De toute façon, les bénévoles en question, une fois encore, ne font pallier les insuffisances de l'Etat : ils n'ont pas les moyens, pas les compétences, ni même sans doute la force ou l'implication nécessaire.
Que Jacqueline Felzines se présente à la présidence de la FFE et qu'elle nous montre. Lorsque la FFE aura été condamnée en série pour des suspensions inadéquates, on se contentera de mettre la clef sous la porte au vu de désastre : fin du problème.

Citation :

papylepee a écrit :
Si j'ai bien compris, dans ce cadre, il faut "sortir" et éloignerla victime (ou plaignant) de son sport et maintenir le mis en cause...

Vous êtes dans la plus totale hystérie. Evidemment. Aucune mesure ne sera assez rapide : vous-même vous dites qu'il faut protéger. Si on est en danger, on se protège d'abord soi-même. Sans attendre que d'autres agissent.
Ce que vous dites n'a aucun sens. Parce que c'est totalement abstrait totalement en dehors de faits précis. Vous êtes comme Jacqueline Felzines, vous vous contentez de prendre des affaires jugées pour faire l'inspecteur des travaux finis et donner des leçons de morale. Mais dans la réalité, lorsqu'on est confronté à la réalité, c'est plus compliqué. Evidemment, si on considère que la "victime dit forcément la vérité", alors tout devient si simple !
Il y a des faits clairs, avec des preuves claires, qui permettent de décider une suspension, vite et bien. Et puis, il y a des faits gris, des ambiguïtés, où là, on ne sait pas comment cela va tourner, parce qu'on ne sait simplement pas.
Si vous suspendez à tort une personne innocente, vous produisez une victime. Mais ce type de victime, cela ne vous intéresse pas, puisqu'elle ne peut pas exister à vos yeux, tout étant si simple.
Et puis, si c'est un éducateur et que le club ferme ses portes pendant un an suite à la suspension ? Et qu'au bout d'un an, on se rend compte qu'il n'y a rien dans le dossier ?
Pour vous, tout est si simple, pas de conséquences !
On ne peut suspendre un mis en cause que sur des éléments d'une gravité suffisante : et cela, ce n'est pas du jugement facile à l'emporte pièce. De toute façon, si rien n'est fait et que c'est grave, rassurez-vous cela retombera aussi sur le club.

Pour conclure, le sens de mon message est : l'Etat doit se charger des affaires pénales et qu'il arrête de se défausser sur les fédérations et les clubs. Vous êtes plaignant, portez plainte et que l'Etat joue son rôle, c'est ce qu'il faut réclamer. Du droit, pas de la moraline.

Date de publication : 28/10/2023 14:37
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : commission d
#17
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Quel Homme, ce Feraud...

Si vous saviez, si vous connaissiez bien votre fédération, ses acteurs, ailleurs que dans vos poubelles, plutôt que de vous énerver sur vos propos...

Si vous saviez, vous n'écririez pas le quart de la moitié de vos propos.

Je relève, quand même, le courage que vous manifestez à proférer des insultes et de la diffamation gratuite...
C'est grave pour un sois disant redresseur de torts.

Quant à poursuivre ce dialogue de sourd, point pour moi, je croyais vraiment à votre intelligence, point sans faut, c'est mon erreur, je le confesse.

En tout cas, vous n'assumerez jamais vos paroles si ce n'est par la diffamation, le dénigrement, sans connaitre une vérité que vous fuyez. Bon courage dans ce fourvoiement ! Grand bien vous fasse.
Bye !

Date de publication : 28/10/2023 15:36
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut





  S'enregistrer pour participerSujet verrouillé



[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales