https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
145 utilisateur(s) en ligne (120utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 145

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





(1) 2 »


Les étirements en escrime
#1
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Ce sujet pour parler des étirements en escrime :

- quelle place leur accordez-vous lors de vos entraînements ? (Début, fin, les deux / encadré ou laissé libre à chacun)

- quels étirements faites-vous faire ? (général ou spécifique à l'escrime)

- comment organisez-vous le temps alloué aux étirements de manière à ce que ce ne soit pas rébarbatif ?

Date de publication : 24/10/2012 10:47
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#2
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Sujet à polémique que voilà.

Je vais essayer de répondre de façon la plus complète possible.

Déjà on ne fait pas d'étirement en début de séance, les étirements ce font sur des muscles chauds.
Pourquoi ? Le fait d'étirer un muscle (ici froid) peut et va entraîner des micro lésions au niveau musculaire ce qui va donc avoir comme effet de fragiliser le/les muscle(s) et donc avoir un effet inverse de ce qui est désiré. De plus des études on prouvé que les étirements vont réduire l'explosivité du muscle. Ce qui est important pour notre sport. (Attention pas tous les types d'étirements vont diminuer votre explosivité musculaire, cela va dépendre du type d'étirement, du temps passé dessus, en combien de série etc...)

Pour ce qui est des étirements en fin de séance, ils ne vont pas aider la récupération (ou du moins de façon relative). La nutrition, le type de repos vont eux, plus agir sur la récupération.

Donc que puis-je faire ?

Eh bien personnellement je fais des étirements plutôt en fin de séance et de type passif. En faite je ne fais pas des étirements, je fais plus des exercices de souplesse (là aussi caractéristique importante dans notre sport). Pour ce faire je vais étirer, assouplir tout les groupes musculaires qui sont le plus sollicité lors de l'entraînement, compétition. Donc oui des étirements spécifique à l'escrime, enfin aux muscles sollicités. Principalement les muscles des jambes (quadriceps, ischio-jambiers, solaires etc...) et cela pendant au moins 45 secondes. Et bien sûr on souffle lorsqu'on va "chercher loin". Cela permet un retour au calme et aussi d'améliorer sa souplesse.

-Pour les quadriceps debout ou allongé sur le ventre tu attrapes la pointe du pied et tu rabats ton pied sur ta fesse.

-Pour les Ischio-jambiers, tu te mets debout, et tu vas toucher tes pieds sans plier les genoux.

-Pour les mollets, debout tu places la pointe de pied en hauteur exemples: escaliers, livres...


Voilà j'espère avoir répondu à tes questions.

Thanatos.

Date de publication : 24/10/2012 14:52
Ne laisse pas tomber dans l'oublie les serviteurs du passé, mais honore-les à jamais!
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#3
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
pourquoi a polemique je trouve que c est un bon sujet et trouve que ta a peut pres tout dis sans trop approfond
ta reponse est simple clair est je trouve efficace

Date de publication : 24/10/2012 21:29

vive le nord
mais vrai amis se reconnaitront
j ai horreur des focus
j admir beaucoup mes formateurs et je les en remercies
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#4
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
ne pas confondre étirements et assouplissements. les étirements en début de séance sur muscle froid se font.

Date de publication : 24/10/2012 23:10
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#5
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
chacun a son point de vus

Date de publication : 24/10/2012 23:14

vive le nord
mais vrai amis se reconnaitront
j ai horreur des focus
j admir beaucoup mes formateurs et je les en remercies
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#6
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

par nivian sur 24/10/2012 23:10:58

ne pas confondre étirements et assouplissements. les étirements en début de séance sur muscle froid se font.


Hum. J'ai du mal à concevoir que quelqu'un puisse faire des étirement avant même d'avoir commencé son échauffement.

C'est un peu comme certain tireurs qui viennent et te disent "tu viens on s'échauffe en tirant ?".
Chacun sa méthode, mais après il faut pas s'étonner d'avoir des courbatures qui sont du à un mauvaise échauffement qui peut aller jusqu'à la blessure.

Prenons un autre exemple votre voiture, ou même les voitures de F1 vous croyez qu'ils démarrent le moteur et de suite après ils font du 300km/h ? S'ils veulent casser le moteur effectivement c'est ce qu'il faut faire. ^^.

Je sais très bien que l'échauffement est ,excusé moi le mot, "chiant" et qu'on préfère tirer (même si dans mon cas j'aurais plus besoin de leçon au plastron). Mais bon là on s'éloigne quelque peu du sujet.

Nivian tu as tout à fait raison il ne faut pas confondre étirement et assouplissement, la différence ? En gros le temps passé dessus. Les étirements vaut mieux ne pas rester plus de 10 secondes, alors que pour les assouplissements c'est l'inverse il faut rester "assez" longtemps, 45 secondes.
Pourquoi une différence de temps ? Si vous restez plus de 10 secondes et que vous voulez faire des étirements vous risquez de rendre "insensible" votre muscle ce qui entraîne une perte d'explosivité. Étant en STAPS (fac de sport) certains prof nous disent qu'on peut faire des étirements en cours d'échauffement, pour échauffer les tendons et articulations. Ok, mais faire les bon étirements avec le bon temps pour ne pas entraver la séance. Cela demande une certaine gymnastique (pas physique celle là ^^). Pour ma part je préfère bouger mes articulations "moi même". Pied joints je fais des cercles avec mes genoux etc...

Voilà pourquoi je préconise de faire plutôt de l'assouplissement en fin de séance plutôt que des étirements. De plus les étirements ne vont pas entraîner une augmentation de la souplesse (ou tellement peu par rapport à l'assouplissement).

Pour terminer je dirais qu'il n'y a pas de science exacte dans le monde du sport. Certaines personnes/études vont dirent A alors que d'autres personnes/études diront B. On peut dire que les deux on tord et les deux on raison.
L'échauffement doit être une préparation physique et mental pour la séance/compétition dans les meilleurs conditions physiques et mental possible tout en évitant la blessure.




Date de publication : 25/10/2012 09:46
Ne laisse pas tomber dans l'oublie les serviteurs du passé, mais honore-les à jamais!
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#7
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Thanatos a écrit :
C'est un peu comme certain tireurs qui viennent et te disent "tu viens on s'échauffe en tirant ?".
Chacun sa méthode, mais après il faut pas s'étonner d'avoir des courbatures qui sont du à un mauvaise échauffement qui peut aller jusqu'à la blessure.


Alors là, je me sens visé J'ai toujours fait ça et je n'ai jamais eu ni courbatures ni blessures. Je pense qu'on peut s'échauffer en tirant. Le tout c'est d'avoir suffisamment de modération pour le faire de manière progressive.


Date de publication : 25/10/2012 10:18
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#8
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :
Alors là, je me sens visé J'ai toujours fait ça et je n'ai jamais eu ni courbatures ni blessures. Je pense qu'on peut s'échauffer en tirant. Le tout c'est d'avoir suffisamment de modération pour le faire de manière progressive.


J'en étais sur que quelqu'un viendrait faire la remarque.

Alors oui j'en connais aussi qui font ce genre d'échauffement. (il faut bien avouer que cela m'arrive des fois mais j'essaye d'éviter au max et surtout je le fais quand je sais que mes jambes sont "chaudes".) Mais contrôler sa force lors d'un assaut il faut avouer que ce n'est pas facile et à la fin l'assaut échauffement ce finit souvent en véritable assaut avec un échauffement de 2-5 minutes.

Je pense que tu serais bien mieux dans tes jambes après un échauffement correct. A la limite si tu connais tes limites (pas fait exprès pour le jeu de mot ^^) ok pourquoi pas. Mais lors des compétitions tu fais pareil ? Tu vas chercher un tireur de ton club ou non et tu tires "simplement" avec lui pour t'échauffer ? Combien de temps ? Tu es progressif au niveau de l'intensité ?

Alors oui je suppose que tu vas être progressif que tu fais ça pendant genre 10-20 minutes en changeant de partenaire. Ne le prends pas mal mais cela est-il vrai ? Cela est-il réalisable à chaque compétition ? Ah là c'est plus difficile. ^^

Citons ce que dit Daniel POPELIN dans son livre "Escrime Enseignement et entraînement".

P. 167 " Observation du comportement d'un fort pourcentage de tireurs, au cours d'une compétition (du niveau local au niveau national) :

Entre l'appel et le départ du premier tour de poules, il s'écoule un long moment, la plupart du temps gâché par les tireurs qui ne font rien. Ils restent longuement assis, certains continuent leur nuit en somnolant, d'autres prolongent ou entament leur petit déjeuner, certains font la conversation. Puis, peu à peu, ils ce mettent lentement en tenue et continuent à attendre, sans autre souci que de laisser passer le temps. Quelques minutes avant le rassemblement qui expédie la première poule sur une piste, certains trottinent autour du gymnase ou dans les couloirs, quelques audacieux se risquent parfois à l'extérieur; quelques scrupuleux ajoutent des assouplissements et des étirements."

Ce qu'il faut retenir ici c'est que déjà le temps est mal utilisé par la plupart des compétiteurs lors des compétitions. L'échauffement sert à deux choses :

-La première à éviter les blessures.
-La deuxième arriver sur la piste prêt à tout donner, être prêt pour le "combat".

Si l'échauffement n'est pas correctement fait vous arriverez sur la piste (comme une fleur ?), votre adversaire sera, lui, peut être "chaud" et les trois premières minutes risquent d'être difficile. Le temps de monter le rythme cardiaque, que les muscles arrivent à une température de "travail" si on ajoute la minute de pause entre chaque tiers temps on est vraiment prêt lors du dernier tier temps. Si l'adversaire en face est du même niveau et qu'il s'est échauffé, il est fort probable de perdre ce match. Pourquoi ? Juste parce qu'on était pas préparé. Cela arrive souvent, même à moi... (enfin ça changerait pas grand chose que je sois correctement échauffé et que l'adversaire non de toute façon )

Ce que je veux dire c'est qu'il ne faut pas négliger l'échauffement, je sais que c'est pas drôle, chiant c'est tout ce que vous voulez mais c'est indispensable. (oui je recrache mon cour ^^) Le mieux à faire c'est de faire cela entre amis pour ce motiver, faire des exercices tout bête, comme les fonda (aie j'en connais certains qui vont avoir des boutons rien qu'en lisant cela ).

Un bon exercice qui fait vite monter le rythme cardiaque et fait travailler les jambes = la corde à sauté. Vous faite 30 secondes de cordes, 30 secondes de récupération cela trois fois c'est déjà très bien. Vous ajoutez 1 minutes de fonda 1 minute de pause 1 minutes de fonda 1 minute de pause. 3x3 sprints à fond. et vous finissez avec un assaut tranquille (avec thèmes ?). Et vous serez prêt.




Date de publication : 25/10/2012 10:51
Ne laisse pas tomber dans l'oublie les serviteurs du passé, mais honore-les à jamais!
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#9
De passage
De passage


Informations utilisateur
Sur ce sujet, vous pouvez consulter un très bon livre qui se nomme : guide pratique des étirements sportifs.
Il explique très bien quels sont les étirements à effectuer en début de séance, en cours de séance et en fin de séance (idem pour compétition). Egalement une partie sur l'entretien des qualités de souplesse.
Ilcomprend des planches explicatives avec temps de travail...
Pour ce qui est des étirements en début de séance, l'idéal est de les faire après un échauffement musculaire d'environ 10 minutes et de les associer à des exercices dynamiques (talons fesses, genoux poitrines...).

Date de publication : 25/10/2012 11:06
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#10
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Thanatos, je ne prétends pas que ce que je fais est bien. Ni que ce soit un modèle à suivre. Cependant, je pratique l'escrime depuis plus d'un demi-siècle (oup!) et je fais pratiquement toutes les compétition du C-N vétéran.

Je m'échauffe sur la piste avec deux ou trois partenaires différents et pendant au moins un quart d'heure. Je le fais progressivement sans chercher à toucher à tout prix. Le but étant de monter tranquillement en puissance. Ca marche, alors pourquoi changer ?

Ce que je vais dire va surement en choquer plus d'un mais tant pis ! J'enseigne l'escrime depuis 1970. Lors des cours en salle je ne fais jamais faire d'échauffements aux gamins de moins de 12-13 ans. On part directement sur les fondamentaux.

En revanche, pour les plus grands, je leur fais faire un échauffement traditionnel. Et, lors des compétitions, il n'est pas question qu'ils s'échauffent en tirant.


Date de publication : 25/10/2012 11:18
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#11
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Amanrich, je ne voulais pas te braquer ou autre dans ce que je disais, j'exprimais simplement mon opinion de "jeune" (presque un quart de siècle ) rien de plus. Si cela marche pour toi et que tu contrôles tes échauffements je n'ai rien à redire. Hélas ce n'est pas la majorité et c'était dans ce sens là que je voulais aller.


Citation :

Lors des cours en salle je ne fais jamais faire d'échauffements aux gamins de moins de 12-13 ans. On part directement sur les fondamentaux.


Que je te rassure il n'est pas obligé de faire des échauffements aux enfants de moins de 12 ans. En gros avant que commence la puberté.

Ils ont des fibres musculaires "tellement" élastiques que cela ne leurs feront rien.

Pour ceux qui n'y croient pas on va prendre un exemple (j'aime mes exemples ^^). Prenons une cour récréation, des enfants jouent au loup, font des accélérations et sont souvent à leur max. Vous croyez vraiment qu'avant de jouer ils font "attend Paul on s'échauffe avant de courir" ? Non ils ne le font pas et ne ce blessent pas pour autant. Et des études on prouvé cela. Le seul intérêt de faire des échauffements aux enfants c'est que cela deviennent un réflexe, une habitude et que plus tard ils le feront naturellement.

Date de publication : 25/10/2012 11:37
Ne laisse pas tomber dans l'oublie les serviteurs du passé, mais honore-les à jamais!
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#12
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Ne t'inquiète pas, tu ne me braques absolument pas Discuter pour échanger des idées et des expériences est, on ne peut plus profitable. Même si l'on est pas toujours d'accord.

D'accord avec toi pour les pré-puberts. De toutes façons, ils sont échauffés en permanence. Tous ceux qui ont élevé des enfants le savent que trop bien

De là à leur faire faire des échauffement pour les habituer pour plus tard, je ne suis pas convaincu.

Date de publication : 25/10/2012 14:31
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#13
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
entierement d'accord avec toi thanatos

Date de publication : 25/10/2012 15:02
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#14
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
+1 et l'échange est enrichissant

Date de publication : 25/10/2012 15:05
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#15
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Amha si quand j'étais minos si l'on m'avait appris à m'échauffer et a m'étirer peut-être que j'en aurais gardé le reflexe et que j'éviterais bon nombre de douleurs, mais ce n’était pas dans l'air du temps de pratiquer l'échauffement a part comme le dit si bien Amanrich, accroche-toi et on y va en douceur

Date de publication : 25/10/2012 15:38
il y a trois sortes d'hommes les vivants, les morts et ceux qui vont en mer
Qu'il est doux de s'asseoir sur le bord de l'oued pour voir passer le cadavre de son ennemi
Un exploit n'est souvent qu'un tour de con qui a réussi
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#16
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Tes réponses Thanatos sont très approximatives... ce qui fait qu'elles sont partiellement fausses.

Mais bon enfin une excellente discussion sur l'entraînement. Ca va nous changer des élections à deux balles.

Donc : il n'y a aucune confusion, aucun sujet polémique. Les étirements sont très important pour la performance en sport. Je ne comprends pas ce qui a pu créer la confusion. Une étude de G Cometti est bien parue sous le nom "Limites du stretching dans la perf sportive" mais la plupart des gens ne se sont focalisés sur les contres indications !

Ensuite : des étirements avant la séance ET sur muscle froids sont parfaitement possible ! Oui car la mise en tension progressive va justement échauffer le muscle.

Il n'est pas tout à fait vrai également que les étirements vont tuer l'explosivité du muscle. Les étirements passifs long et les assouplissement oui bien sur. Mais que fais tu des mises en tension dites "actives" et "dynamiques" ?

Enfin : "Pour les Ischio-jambiers, tu te mets debout, et tu vas toucher tes pieds sans plier les genoux."
Ca étire tout sauf les ischios (sauf si tu es un bout de bois). Tu vas jouer sur ta colonne vertébrale.

Enfin il y bien beaucoup de chose à dire et je t'encourage à traiter de manière structurée la question.

Le message #11 est en revanche à peu prêt exact. D'où les échauffements ludiques conseillé lors des formations de jeunes cadres. Ce qui ne veut pas dire pour autant que les enfants ne se blessent jamais !

Edit :
Je ne peux pas m'empécher de revenir la dessus :
"Vous faite 30 secondes de cordes, 30 secondes de récupération cela trois fois c'est déjà très bien. Vous ajoutez 1 minutes de fonda 1 minute de pause 1 minutes de fonda 1 minute de pause. 3x3 sprints à fond. "
J'espère que tu as écris ça sans réfléchir car je pense réellement que tu vas te foirer sur tes sprints. A moins que tu ne pensais à "accélération" plutôt que "sprint" ?

Date de publication : 25/10/2012 17:18
Morkem
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#17
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :
Nivian tu as tout à fait raison il ne faut pas confondre étirement et assouplissement, la différence ? En gros le temps passé dessus. Les étirements vaut mieux ne pas rester plus de 10 secondes, alors que pour les assouplissements c'est l'inverse il faut rester "assez" longtemps, 45 secondes.


Ca c'est strictement faux. Une fois encore tout dépend du type d'étirement.

Citation :
Pour ma part je préfère bouger mes articulations "moi même". Pied joints je fais des cercles avec mes genoux etc...


Ca ca date des années 80.


Date de publication : 25/10/2012 17:29
Morkem
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#18
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
pour moi l echauffement dans n importe quel sport est tres important est ce a n importe quel age
j ai un petit de 2002 qui c est claquer sur une fente (en forme de jeu car il a trop pousser

Date de publication : 25/10/2012 22:25

vive le nord
mais vrai amis se reconnaitront
j ai horreur des focus
j admir beaucoup mes formateurs et je les en remercies
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#19
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Je suis content de voir que la discussion intéresse et que les avis sont assez partagés sur le sujet.

Pour ma part, je pense que l'échauffement est indispensable dès le plus jeune âge (sous forme ludique ou non)ce qui donne les bonnes habitudes, le goût à l'effort dès le plus jeune âge.

Afin de rebondir sur ce que dit Morkem, que proposerais-tu comme programme d'étirements pour des enfants ?

Date de publication : 25/10/2012 23:28
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#20
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonsoir à tous,

Je me permets d'intervenir sur ce sujet afin d'apporter ma contribution sur ce sujet passionnant. Je vais essayer d'être le plus précis possible et le mieux organisé dans ma réponse. Il est aujourd'hui important de ne pas mélanger les différentes notions (échauffement et étirement), et de ne plus véhiculer des "fausses" vérités qui sont encore très ancrées dans la culture sportive.

Dans la pratique sportive, on a trouvé de nombreuses vertus à la pratique des étirements : préparation à l'effort, récupération, prévention des blessures avec plus ou moins de réelles connaissances. Aujourd'hui nous en connaissons d'avantage sur les réels effets et sur la chronologie à mettre en place pour une bonne pratique.

Tout le monde a bien compris qu'il n'y a pas une famille unique d'étirements mais plusieurs : Passif (la plus utilisée et connue) / Actif / Activo-Dynamique / Balistique. Quand on parle d'étirement il faut déjà maîtriser ces différents modes d'étirements ainsi que les paramètres (durée, tension, répétitions, séries ...).

Doit-on s'étirer avant l'effort ?
Pour préparer un muscle il faut l'échauffer. L'échauffement se fera par l'augmentation de la vascularisation musculaire, ce qui se fait par une alternance de contraction et de relâchement. La répétitions de mouvements dynamiques permettra de répondre à ce besoin. Si un escrimeur veut utiliser des étirements dans son échauffement, il faudra éviter des étirements passifs au profit d'étirements plus spécifiques à l'activité (balistiques et/ou activo-dynamiques). Ces étirements ne seront évidemment qu'une partie de l'échauffement.

S'étirer sur un muscle chaud ou un muscle froid ?

Rappelons que nous sommes visco-élastique, c'est-à-dire sensibles à la température. Un muscle froid va donc offrir une résistance au mouvement pouvant entraver une gestuelle sportive. Chaud les résistances sont moindres. Ainsi plus le muscle est chaud plus il est facile à étirer.

Les étirements diminuent-ils le risque de blessures ?
Oui et Non. Lorsque l'on regarde la bibliographie, il est à noter que le mécanisme de blessure par overstretching est très rare (même si cela arrive). Le mécanisme le plus fréquent est celui d'une tension excessive et soudaine au sein du muscle. Nous avons donc besoin de muscles prêts à réagir à toutes sollicitations. Une fois encore, c'est un échauffement bien conduit complété par des étirements spécifiques qui permettra cette vigilance musculaire (pas de passif).

S'étirer après l'effort ?
L'effort (et plus particulièrement par les contractions excentriques) va provoquer des micro-lésions musculaires : raccourcissement mécanique et une destruction protéinique (responsable des "courbatures" (DOMS). Il faudra donc trouver un équilibre. Le plus souvent nous cherchons après un effort à redonner simplement au muscle sa longueur initiale par des étirements passifs de courte durée (15s-20s) entre 2 et 5 fois par groupe musculaire. Les courbatures étant liées à la destruction protéinique, les étirements ne vont pas permettre de les diminuer (ce n'est pas ce que l'on doit chercher en s'étirant).

Et les douleurs ?
L'étirement passif va permettre d'insensibiliser les récepteurs ce qui donne cet effet de bien être. Mais cela ne change rien aux micro-lésions d'où l'importance de bien doser ses étirements pour ne pas aller dans l'excès qui entraînera l'augmentation des micro-lésions et des douleurs dans les heures suivantes.

Pour terminer parce que cela commence à être long (seuls les plus motivés liront!) voila quelques remarques en vrac :
- N'oublions pas que nous avons un capital raideur, et qu'une personne raide ne deviendra jamais souple. Le vieillissement augmentant cet enraidissement. Il est donc nécessaire d'entretenir ce que l'on a (aussi pour les vétérans!).
- D'un point de vue pratique, il est important d'habituer ses sportifs à une routine d'échauffement qui devra être individualisée. Cette routine se met en place à l'entraînement et pas uniquement en compétitions... Il faut donner des repères.
- Ne nous moquons pas des années 80, dans le domaine de la préparation physique en escrime, nous sommes loin d'avoir atteint ce qui se faisait à cette époque...

Il y a encore beaucoup à dire mais je m'arrête alors si vous avez des questions, des compléments ou des contradictions à apporter n'hésitez pas.

Erwann
Kiné du sport / Prépa Physique


Date de publication : 26/10/2012 00:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#21
Accro
Accro


Informations utilisateur
Que recherche-ton exactement en faisant faire du vélo aux rugbymens ( notamment aux avants ) à leur sortie de terrain ? Cela serait-il applicable à l'escrime ?

Date de publication : 26/10/2012 00:32
Si ton arme ne peut t'éviter la défaite, qu'au moins elle ne t'empêche la victoire .
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#22
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Quelque soit le sport, l'objectif après l'effort sera d'optimiser la récupération.
Nous avons à notre disposition de nombreux moyens qu'il faut savoir choisir et combiner dans le bon temps le plus souvent en fonction de ce qui est accessible : nutrition, hydratation, sommeil, cryothérapie, étirements, hammam, jacuzzi... et bien sur la récupération active où le "décrassage du lendemain" a eu (voir a encore) ses heures de gloire.

Faire du vélo juste après un effort aura pour but de rembourser plus rapidement la dette d'oxygène produit par l'effort.

Pourquoi du vélo et pas le traditionnel footing ? Parce que c'est moins contraignant (pas de chocs).
Pourquoi juste après l'effort ? Car cela limite les effets physiologiques à distance de l'effort.

Dans le cas du rugby, il arrive également que certains joueurs rentrent à nouveau sur le terrain après leur remplacement. C'est donc aussi une façon de limiter la baisse de la température intramusculaire, de la vascularisation.

Peut-on appliquer cela à l'escrime ? On a pas de terrain, pas de vélo en bord de piste, pas de remplaçants... Donc pas besoin de copier sur un autre sport, il suffit juste de comprendre le notre et de faire en fonction des moyens disponibles.
Tout comme l'échauffement, il n'y a pas de recettes miracles, il faut juste savoir s'adapter, individualiser et être dans la spécificité de l'activité.

Erwann

Date de publication : 26/10/2012 01:29
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#23
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Exceptionnel. Je ne peux pas être plus précis et juste que Wanoo.

Simplement pour revenir sur la boutade des années 80, l'échauffement des articulations telle qu'on pouvait la faire à un moment : c'est à dire la "mobilisation articulaire" exécuté en faisant tourner les genoux, chevilles, poignées etc... ne sert pas à échauffer ! Elle ne sert qu'à retrouver ou augmenter l'amplitude et la mobilité.

Pour échauffer efficacement, il faut "charger".
Chevilles, genoux et articulations du bassins seront donc échauffés utilement pendant un simple trottinement/course/vélo/etc (chargé avec le poids du corps : vélo moins que course forcément).
Afin d'échauffer poignées, coudes, épaules, (doigts) il suffira d'adopter par exemple la quadrupédie.
Enfin pour la nuque, en faisant attention à la sécurité, on peut envisager les excellentes routines de luttes consistant à mettre la tête sur un tapis et le poids du corps progressivement dessus (les oui, non, et roulement sont tout à fait inutile sauf si l'on se place dans un cadre de mobilisation articulaire).

Ceci est à remettre bien sur dans le cadre du sport. Est il utile de tout faire en escrime ? La nuque est ultra sollicité en lutte, beaucoup moins en escrime par exemple.

Date de publication : 26/10/2012 07:01
Morkem
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#24
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Pas d'accord, vu le nombre d'escrimeurs qui ont la grosse tête, l'échauffement de la nuque n'est pas inutile...

Date de publication : 26/10/2012 10:26
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#25
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
idem pour les chevilles

Date de publication : 26/10/2012 10:57
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#26
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Merci wanoo tout est dit

Date de publication : 26/10/2012 11:47
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#27
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonsoir, tant mieux si j'ai pu éclairer certaines positions sur les étirements ou les confirmer.
Alors continuons d'apporter quelques précisions.

Revenons aux années 80 :
Citation :

Morkem a écrit :
Simplement pour revenir sur la boutade des années 80, l'échauffement des articulations telle qu'on pouvait la faire à un moment : c'est à dire la "mobilisation articulaire" exécuté en faisant tourner les genoux, chevilles, poignées etc... ne sert pas à échauffer ! Elle ne sert qu'à retrouver ou augmenter l'amplitude et la mobilité.

Il ne faut pas rejeter catégoriquement ce type de pratique, car elle a tout à fait sa place dans l'échauffement de l'escrimeur (pour celui qui le souhaite).
Ce type de travail est ce que l'on peut appeler "rodage articulaire" qui aura comme effet physiologique une sécrétion de synovie, essentielle dans la lubrification articulaire. Cela rentre donc parfaitement dans le cadre de l'échauffement.

Est ce le plus important ? Non - Est ce que cela peut être utilisé ? Oui - Est ce que tout le monde doit faire comme ça ? Non, chacun fait comme il veut tant que l'échauffement est structuré et répond aux besoins de l'effort à venir.
Ne soyons donc pas aussi catégorique (on ne cherche pas à élire un programme plutôt qu'un autre dans cette discussion...).

Citation :

Morkem a écrit :
Enfin pour la nuque, en faisant attention à la sécurité, on peut envisager les excellentes routines de luttes consistant à mettre la tête sur un tapis et le poids du corps progressivement dessus (les oui, non, et roulement sont tout à fait inutile sauf si l'on se place dans un cadre de mobilisation articulaire).
Ceci est à remettre bien sur dans le cadre du sport. Est il utile de tout faire en escrime ? La nuque est ultra sollicité en lutte, beaucoup moins en escrime par exemple.


Pour parler des routines des lutteurs, il est clair qu'il ne faut pas se calquer sur eux. Ils font des choses assez incroyables qui demandent des années d'entraînements et ne présentent aucun intérêt pour les escrimeurs.
Je me répète mais chacun son sport, chacun ses contraintes. Chez nous, pas besoin d'un rachis cervical de lutteur ou de 1ère ligne. Quelles sont les amplitudes du rachis cervicales nécessaires en escrime ? Le rachis cervical va t-il être contraint ? Le rachis cervical travaillera t-il en statique ou en dynamique ? etc...
Il suffit de regarder la photo jointe. Nous ne faisons pas face aux mêmes problématiques.

Conclusion : Il ne suffit pas de regarder les autres, soyons logiques et capables de justifier ce que l'on fait en fonction de l'analyse précise de notre sport.

Erwann

Joindre un fichier:



jpg  (34.98 KB)
5823_508acb6158fec.jpg 650X486 px

Date de publication : 26/10/2012 19:41
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#28
Accro
Accro


Informations utilisateur
Les compétitions d'escrime sont souvent, disons, longues ...Les intervalles entre les matchs souvent pénibles ( sauf pour les vétérans qui en profitent pour discuter ou qui animent la buvette ) Alors quels types d'échauffement intermédiaires ? Question subsidiaire : la compétition ne risque-t-elle pas de devenir une très longue séance d'échauffement ?

Date de publication : 26/10/2012 20:11
Si ton arme ne peut t'éviter la défaite, qu'au moins elle ne t'empêche la victoire .
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#29
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Selon les dernières littératures, la sécrétion de la synovie est bien plus efficace quand l'articulation est "chargée" que lorsqu'elle n'est que mobilisée par des rotations.

L'histoire de la lutte est anecdotique. C'était juste pour l'image de la mobilisation de la nuque. Bref...

Pour fourbisseur, les effets bénéfiques de l'échauffement (ou d'une activité physique) étant perdu après une quinzaine de minutes, il faut effectivement se ré-échauffer régulièrement ou bien garder une activité physique durant toute la compétition.

Date de publication : 26/10/2012 22:21
Morkem
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les étirements en escrime
#30
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Je n'ai aucune compétence sur ce sujet (comme d'autres intervenants d'ailleurs), mais j'aimerais quand même ajouter mon grain de sel à ce sujet, et même deux grains.

Comme Amanrich, je pratique en général l'échauffement sur la piste en échangeant des touches avec d'autres tireurs à rythme lent au début et en accélérant très progressivement afin de faire chauffer les muscles, tendons, os (ah non, ça se chauffe pas les os !), et ça ne me réussit pas trop mal depuis plusieurs dizaines d'années.
Je préfère de loin cette méthode pour 3 raisons: d'abord par hédonisme parce c'est plus agréable que la gymnastique, ensuite par économie parce que ça permet de ne chauffer que ce qui est utile à notre sport, et ensuite par expérience parce que j'ai pu constater que la majorité des bobos gênant pour s'escrimer arrivaient aux gens justement en s'échauffant (sans doute mal, mais je ne ferais pas mieux, je suis bien moins bon en gym qu'en escrime).

Seconde remarque, s'adressant cette fois aux organisateurs de compétitions. Je trouve vraiment lamentable qu'ils nous fassent attendre interminablement avant le tableau, avant de nous imposer soudain de nous rendre immédiatement sur la piste pour tirer le premier match long et éliminatoire. C'est totalement anti-physiologique.
On a donc le choix entre tirer brutalement sur des muscles redevenus froids, ce qui est le meilleur moyen de les casser, ou rester en activité en permanence pendant l'attente et arriver déjà bien fatigué sur la piste.
Sachant qu'ils ont déjà perdu une voire plusieurs heures parce qu'ils ne maîtrisent pas leur logiciel (eux devraient s'échauffer les jours précédents en répétant les manips), ils pourraient au moins nous donner une demi-heure pour nous remettre à la température adéquate.

Date de publication : 27/10/2012 11:40
A la fin de l'envoi, je louche.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales