https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
68 utilisateur(s) en ligne (50utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 68

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







Faire son jeu ou s'adapter?
#1
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Bonjour,

Une question que je me pose souvent en ce moment est de savoir si le but de l’entrainement est d’arriver à faire son jeu (donc plus ou moins la même chose) contre chaque tireur, ou au contraire de s’adapter et trouver des solutions match par match. Avant, j’étais convaincu que il valait mieux avoir un jeu à soi, mes raisons étaient :

-On s’améliore beaucoup plus vite en n’entrainant que quelques actions spécifiques

-Si on n’entraine que quelques actions, ça devient très difficile pour un adversaire d’avoir le niveau technique pour contrer ces actions

-On s’améliore aussi plus rapidement à la préparation. Chaque touche le but est de mettre l’adversaire dans une position ou on peut exécuter son action

-Il y a peu de match ou on ne sait pas quoi faire contre son adversaire

-L’entrainement devient plus rigoureux, on sait quoi travailler à chaque match

-Si on choisi de s’adapter, on ne peut s’entrainer que contre les styles de jeu des tireurs a son club. Rien ne permet de s’entrainer contre les tireurs «bizarre».

Mais je me suis rendu compte que beaucoup ne sont pas d’accord, et surtout pensent qu’un point clé est d’être intelligent et de savoir réfléchir en fonction de son adversaire. Je continue à penser que avoir un jeu restreint est plus efficace, mais je serais intéressé d’avoir d’autres opinions :)

Date de publication : 24/01/2011 17:00
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#2
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
et que fais tu si ton adversaire s'adapte a ton jeu restreint??? a mon avis plus grand chose et tu prends l'eau de partout

Date de publication : 24/01/2011 17:05
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#3
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
L’idée est qu’avec un jeu restreint, il faut que l’adversaire soit bien meilleur techniquement pour pouvoir s’adapter. Si un tireur passe tous ses entrainements à préparer et faire des contre de sixte, il faudra que l’adversaire soit très bon pour pouvoir les dégager.

Date de publication : 24/01/2011 17:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#4
Accro
Accro


Informations utilisateur
Bonjour,

Voici une réponse partielle à la question mais qui peut permettre de poursuivre la réflexion.

La question est de savoir s'il faut être capable de s'adapter à l'adversaire ou bien faire ce que l'on fait de mieux.

La réponse est les deux. Il faut, à tous les niveaux (débutant..), être capable de s'adapter pour pouvoir imposer son jeu.

En effet selon le type d'adversaire rencontré au cours d'une compétition la stratégie et la tactique employées seront différentes.
Cela commence par l'analyse des systèmes offensif/défensif des adversaires et de leurs forces/faiblesses.
Chaque tireur possède un système défensif différent qui se caractérise par les actions utilisées (parades, retraite), de leur combinaison, du temps d'exécution et de la réponse au stimuli délivrés par l'adversaire. Ainsi, le tireur A fera préférentiellement les parades de quarte-contre de quarte sans reculer pour se défendre et ce dès que l'action offensive de l'adersaire sera engagée, et le tireur B fera les parades de quarte et de sixte avec une retraite seulement au dernier moment. Dans chaque cas la cible à toucher est différente et les moyens d'y arriver sont nombreux. De même pour l'attaque, le tireur A peut privilégier les attaques simples sur la marche tandis que le tireur B multiplie les pressing en bout de piste.

Pour attaquer et se défendre il faut donc analyser le jeu adverse mais est-ce suffisant ?

Une fois analysés les systeme offensif et défensif des adversaires il faut déterminer les actions qu'il sera possible de mettre en place et ce en tenant compte de nos propres forces et faiblesses. Il s'agit ici de faire une comparaison forces/faiblesses entre soi et l'adversaire. Les actions retenues seront celles qui vont permettre de déstabilser l'adversaire et donc de le toucher. Il est donc difficile de croire qu'on va toucher l'adversaire simplement parce qu'on sait ce qu'il faut faire ou ne pas faire. Chacun de nous a des forces sur lesquelles il faut s'appuyer pour gagner le match. Par exemple, si je suis pas très bon en attaque et que mon adversaire est plutôt bon dans ce domaine. Je vais privilégier une straétgie défensive avec laquelle le rapport de force sera inversé.

Le match est gagné dès que l'on a fait se travail ? Et bien non, c'est le début du match et c'est maintenant qu'il va falloir imposer son jeu, celui qu'on a choisi. Il est alors nécessaire de provoquer les erreurs adverses pour en tirer parti, d'imposer son jeu en s'appuyant sur ses qualités physique (vitesse, endurance), technique et psychologique. D'où l'importance d'avoir une palette de coups important et de développer ses qualités physique et psychologique à l'entraînement.

Enfin, il faut s'avoir s'adapter tout au long du match en fonction des situations rencontrées et des modifications opérées par l'adversaires.

Pour établir une bonne stratégie le maître d'armes est souvent de bon conseil. En revanche une fois en piste le tireur doit oppérer ses propres choix (tactique).

Les tireurs de haut niveau ont cette faculté de choisir la stratégie en fonction des adversaires et de s'adapter tout au long du match. De plus, ils font très peu d'erreurs et se retrouvent le plus souvent dans les meilleures situations pour toucher.


Pour répondre au post précédent, faire un contre de sixte c'est bien mais encore faut-il être sur de l'adversaire viendra attaquer dans cette ligne ou bien qu'il n'est sait pas le tromper. Savoir tourner le contre de sixte c'est bien, savoir le mettre en match suffisament souvent pour gagner c'est mieux.


Bon courage !

Date de publication : 24/01/2011 18:05
Il n'y a pas de maîtrise à la fois plus grande et plus humble que celle que l'on exerce sur soi. (Léonard de Vinci)
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#5
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
avoir un bagage technique etoffe va surtout permettre de s adapter tactiquement et de pouvoir developper son jeu

Date de publication : 24/01/2011 18:57
deviens ce que tu es
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#6
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Pour le débutant, il faut effectivement travailler un coup pour lequel il a une prédisposition naturelle, afin de le rendre efficace même contre des tireurs plus aguerris.

Mais pour progresser, il lui faudra vite élargir son éventail de capacités, pour pouvoir passer quand même si un adversaire fait échouer son coup fétiche, sinon il va stagner.

Date de publication : 24/01/2011 19:37
A la fin de l'envoi, je louche.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#7
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Vaste débat... et difficile de ne pas être d' accord avec a peu près tout le monde .Faire son jeu, oui , mais l' adapter a l' adversaire, ou sortir ses coups favoris bien sur , mais après avoir amené l' adversaire a tomber dedans , mais aussi avoir assez de technique pour pouvoir parer a toute éventualité si votre adversaire ne veut pas entrer dans votre jeu .... tirer contre certains a la poignée droite et contre d' autres a l' ortho ....
Bref , c' est pas simple.

Date de publication : 24/01/2011 23:39
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#8
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
completement d accord avec tactico

Date de publication : 24/01/2011 23:40

vive le nord
mais vrai amis se reconnaitront
j ai horreur des focus
j admir beaucoup mes formateurs et je les en remercies
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#9
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Bonsoir

pour résumer il faut savoir tirer avec les orthos et les droites............

Date de publication : 24/01/2011 23:41
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#10
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Simple ne veut pas dire simpliste!

Les croisées de chemin sont multiples, diverses et sans cesse renouvelées. Les décisions prises en assaut auront forcément été influencées en amont par votre connaissance subjective, objective de l'adversaire. Et la part circonstancielle brouillera ces cartes ou celles de l'adversaire, oh glorieuse incertitude du sport!

Pourtant j'oserai poser ceci:
À l'épée:
si tu es attaquant et que tu poses la première touche; demande toi si tu peux gagner 1-0; jouer 14 doubles derrières, ou mettre 14 fois cette même touche. Demande toi si jouer de toutes ces variables ne t'aiderait pas un brin et ne t'offrirai pas plus de réussite...?


Au fleuret:

Il y a d'autres manières d'être attentiste, devenir défensif, ou continuer...Certaines écoles diront qu'il faut continuer ce qui marche...Moi, je dirai qu'à pierre-papier-ciseau, à force de jouer la pierre, l'adversaire vous sort un puit!

Au sabre:...aussi!

La technique offre les dispositions et plus de variations tactiques afin d'imposer son jeu ou contrarier celui de son adversaire.

La répétition de tout les gestes de bases à l'entrainement, puis l'adaptation à mesure, d'un éventail plus grand permet de faire face à plus de situations, plus d'adversaires...
Simplement.

Tomber dans du simplisme, offre la belle opportunité à l'opposant de varier ses façons de te déjouer! Tu pourrais alors me mettre 14 fois la même et m'offrir l'opportunité de comprendre l'intégralité de ton jeu...Il n'y aurait jamais plus de quinzième!

Date de publication : 25/01/2011 10:43
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#11
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Pardon mais que voulez vous dire par s'adapter à son adversaire. Est-ce me dire il a fait trois fois une parade de quarte donc là je vais faire une feinte de coup droit dégager de partis pris ou alors je vais faire une feinte et en fonction de la parade prise je fait un dégagement pour éviter sa sixte ou sa quarte ?


Date de publication : 25/01/2011 13:03
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#12
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
soyons simple
Il faut une démarche simple qui sert de base a votre jeu[ et y adjoindre une bonne garde une bonne fente (équilibrée et placée) une position de main correcte.
Sur cette démarche on va mettre des techniques qui elles seront les plus variées possibles (ce n'est pas si compliqué, prendre ou éviter le fer a droite a gauche en haut en bas etc, il suffit d'un peu d'imagination il n'y a même pas besoin de le travailler spécifiquement)et les utiliser en fonction des situations physiques tactiques etc
Il ne faut confondre avec un ensemble de coups rendu obligatoires par une position particulière du corps ou de la main, dans ce cas la on est dans l'utilisation au mieux de ses défauts, pas dans une construction de jeu

Date de publication : 25/01/2011 15:46
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#13
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
il faut savoir s'adapter pour faire son jeu comme il faut savoir faire son jeu pour s'adapter.

L'idée du débat est davantage centré sur l'entraînement
ou sur la gestion d'un match ? Les propos sont tous intéressants mais traite de sujet différents.

Pour ma part: il faut regarder les différentes écoles pour "constituer" son jeu. Donc à l'entraînement je perfectionnerai
mais je me spécialiserait pas cela n'empêche pas d'avoir une préférence.

Ensuite, en ce qui concerne le débat en situation de match, il s'agit , selon moi d'une redondance. On s'adapte TOUJOURS au jeu de l'autre. EXCEPTE si les deux tireurs ont le même jeu alors la je parle d'imposer le mien.


Date de publication : 22/02/2011 00:57


Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#14
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

mogouail a écrit :
Pardon mais que voulez vous dire par s'adapter à son adversaire. Est-ce me dire il a fait trois fois une parade de quarte donc là je vais faire une feinte de coup droit dégager de partis pris ou alors je vais faire une feinte et en fonction de la parade prise je fait un dégagement pour éviter sa sixte ou sa quarte ?


A l'épée, surtout pas la 2ème solution, malheureux mogouail, ou tu te feras croquer tout cru par les gremlins !

Explication : si tu fais une feinte et que tu attends la réaction adverse pour développer ton attaque, alors :
- au mieux, le gars la fait, la parade de quarte, mais le temps que tu décides, c'est déjà trop tard... Non, n'insiste pas ! Tu vas finir par attaquer en trompant la mauvaise parade ou hors de distance... Attention ! Aïe, je te l'avais bien dit...
- ou au pire, ton adversaire décide carrément d'abréger ton attaque poussive en te déboulant dans la gu... sur ton premier temps. Aïe, ça fait mal aussi !

Non, sérieusement, plus le niveau augmente plus il faut privilégier les attaques "en 1 temps". Je précise, ça peut être deux temps de bras s'il sont enchaînés de parti pris (comme le fameux "engagé-dégagé"), mais ce sera toujours 1 temps de jambes (flèche, fente ou marche et fente - si il n'y a pas de stop entre la marche et la fente).

Date de publication : 22/02/2011 18:41
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Faire son jeu ou s'adapter?
#15
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Ceci va à l'encontre même d'une leçon individuelle : dans un premier temps mécaniser, faire travailler un geste technique le mieux possible et donner certains automatismes, puis réussir à faire en sorte que l'élève le place en fonction des différentes positions proposées, en gros apprendre, puis désapprendre pour adapter ce que je viens d'apprendre.
Je ne sais pas si je suis clair, mais bon il est très tôt

Date de publication : 23/02/2011 04:43
Let's go to the castle of aaaaarrrrrgh!!
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales