https://www.stagescrime.com/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



Connexion sécurisée

Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
127 utilisateur(s) en ligne (2utilisateur(s) en ligne sur Articles)

Membres: 0
Invités : 127

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Etre traité en licencié : (op)position envers un traitement commercial

Posté par scholie sur 12-10-2004 08:50:06 (2702 lectures) Articles du même auteur
Le texte ci-dessous interpelle chacun des licenciés de la Fédération Française d’Escrime sur une grave dérive de sa politique. Il lui propose une manière de réagir simplement et efficacement. Le texte proposé a une double nature : juridique et militant.



La FFE, en mal d’idée, a décidé cette saison de vendre ses fichiers de licenciés. Ainsi, les licenciés « vendus » auront le plaisir de recevoir des offres commerciales d’entreprise-tiers, peut-être d’ailleurs sans aucun rapport avec l’escrime (encore qu’une lessive... Cela peut permettre de rendre les tenues plus blanches…).

Si la FFE espère en tirer quelques revenus confortables (pendant qu’on y est, les clubs pourraient-ils recevoir un pourcentage sur le chiffre d’affaires ?), il paraît logique d’envisager une certaine réticence du licencié qui, en pratiquant par plaisir son activité sportive, ne souhaite pas tomber dans un système mercantile supplémentaire..

Or, la FFE a choisi de considérer comme présumée, l’acceptation de chacun à recevoir ces offres commerciales émanant d’entreprises tiers tant qu’il n’y aura pas un refus écrit explicite. C’est ce que tous, vous constaterez dès vous aurez en main, le carton accompagnant la nouvelle licence électronique.

Il faut réagir, et d’une part refuser d’être « vendu » (ce que nous permet la loi), et d’autre part exprimer son mécontentement sur ce type de mesure.

MODE D’EMPLOI
Le texte emprunte sa forme aux pétitions :
* Qui fait signer et envoie ? : il peut ainsi être proposé aux licenciés soit par le CLUB soit par N’IMPORTE QUELLE PERSONNE, licenciée ou non ! Les envois peuvent être faits collectivement et en masse. Une même feuille peut servir pour plusieurs clubs, tant qu'il y a de la place.
* Qui signe ? : A faire signer par des personnes majeures : licenciés ou représentant légal du tireur licencié.
* « Je ne me souviens plus si j’ai déjà refusé ou signé ; ou, mon club n’a pas transmis mes coordonnées » : aucune importance, signez de nouveau ; mieux vaut être bien sûr d’avoir refusé, et que la FFE a bien compris le message...

TEXTE DE LA PETITION-REFUS A recopier sur un en-tête de page
--------------------------------------------------------------------------------
Nous, licenciés de la Fédération Française d’Escrime, conformément à l’article 38 de la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, nous nous opposons, à ce que les données nous concernant soient utilisées à des fins de prospection, notamment commerciale.
Par ailleurs, nous déplorons vivement cette initiative de notre fédération, qui aboutit à la marchandisation de notre activité, de notre loisir.
Nous pensons que cette pratique n’est guère dans l’esprit de la mission de service public dont la Fédération Française d’Escrime a reçu délégation. Nous souhaitons que nos rapports avec la FFE restent dans le cadre normal de rapports : fédération à licencié, et nous ne souhaitons pas être considérés, ni traités en prospects* par la FFE.
* Prospect : client potentiel

(Si vous agissez en tant que représentant légal d’un licencié mineur, veuillez cocher la case représentant)

(reste de la page sous forme de tableau)
N°licence…Nom…prénom…Date de naissance…Représentant (case)…Signature
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Discussion
Eaubonne
Publié: 25-11-2005 14:32  
Habitué
Joint: 30-09-2003
De: Lille
Commentaires: 143
 Re: Etre traité en licencié : (op)position envers un trai...
Sauf erreur de ma part, et si je recoit une quelquonque solicitation de tiers-partenaire, la loie nouvellement adoptée (Europe) et transcrite (?) en france interdit la notion de présumée et oblige l'acceptation explicite de "vente" d'information, donc la FFE serait en infraction !
Donc plutôt que de refuser en bloc, nous pourions exiger la remunération de l'emploie de nos infos
Dauchez
Publié: 25-11-2005 19:02  
De passage
Joint: 26-08-2005
De:
Commentaires: 12
 Re: Etre traité en licencié : (op)position envers un trai...
Pour la rémunération de l'emploi de nos infos ça ne se refuse pas !!
Mais objectivement si les entreprises tierces visées par la vente d'infos ont traît à l'escrime et qu'elles sont susceptibles de me proposer des offres promotionnelles sur des articles d'escrime, pourquoi pas ?!
Donc selon moi tout dépend de la façon dont ces infos sont utilisées et à qui elles sont vendues par la fédé. D'ailleurs rien n'empêche les titulaires de la licence de refuser à la fédé la vente dinfos à leur sujet.
Enfin malgré tout je ne veux surtout ps me faire l'avocat de la FFE et c'est vrai que l'accord des licenciés n'aurait pas dû être "présumé".
Donc pour moi tout reste à voir.
flo-
Publié: 26-11-2005 01:54  
Modérateur
Joint: 27-12-2002
De: Lyon
Commentaires: 7877
 Re: Etre traité en licencié : (op)position envers un trai...
Attention : cet article avait été rédigé à l'automne 2004.
Depuis, le formulaire de licence (2006) a été modifié : il comporte désormais deux cases cochables.
- L'une concerne l'autorisation (ou non) pour la FFE de publier la licence sur internet (nom, prenom, date de naissance, n° de licence, et date de validation).
- L'autre concerne l'autorisation (ou non) pour la FFE de communiquer les coordonnées du licencié à des partenaire commerciaux.

Après quelques semaines de fonctionnement, il s'avere que l'opposition à la publication de la licence sur internet peut occasionner quelques soucis au licencié, notamment en ce qui concerne les inscriptions à certaines compétitions.
Escrime-Info : Mentions légales