https://www.stagescrime.com/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



Connexion sécurisée

Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
190 utilisateur(s) en ligne (131utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 189

tonydz, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#1
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
J'ouvre ce fil pour faire suite à une discussion embrayée ailleurs à propos de la manière dont les 3 armes ont évolué les unes par rapport aux autres (en termes d'effectifs) sur les 10 dernières années.

Quelques chiffres ont déjà été avancés (par NicoNunivu, entre autres) sur la base de la comparaison des années 1999 et 2008 (de minimes à Seniors, et chez les garçons classés seulement) au travers desquels semblait se dessiner une légère diminution (autour de 0,5% en 9 ans) de la proportion des pratiquants des armes conventionnelles.

Or il semblerait que cette observation ne soit pas vraie dans toutes les catégories d'âge.

Si on observe la distribution des minimes aux trois armes, sur l'ensemble de la période 1999-2008, voilà ce que ça donne (désolé, je ne sais pas ce qui se passe sur le site de la FFE, mais les classements minimes pour l'année 2005-2006 sont "introuvables"):

Ann. -Fleuret -Sabre --Epée ---Armes Conv.
1999 45,15% 17,69% 37,16% 62,84%
2000 45,85% 16,11% 38,04% 61,96%
2001 45,28% 16,36% 38,36% 61,64%
2002 43,60% 17,44% 38,97% 61,03%
2003 43,29% 17,17% 39,54% 60,46%
2004 42,99% 17,63% 39,38% 60,62%
2005 44,85% 18,73% 36,42% 63,58%
2006 ? ? ? ?
2007 44,65% 20,05% 35,30% 64,70%
2008 44,13% 20,22% 35,65% 64,35%

Alors au final on se rend compte que, chez les minimes garçons classés :

a) les armes conventionnelles qui avaient pas mal perdu, en proportion, entre 1999 et 2004 (-2,22%) se sont très bien rattrapées entre 2005 et 2007 (+4,08%) et qu'elles ont reperdu un petit peu de terrain en 2008 (-0,35%). Il n'en reste pas moins que, globalement, sur la période 1999-2008, les armes conventionnelles ont GAGNE 1,51% en proportion des effectifs (minimes, garçons et classés).

b) cette augmentation en proportion des effectifs des armes conventionnelles entre 1999 et 2008 est dûe à l'augmentation (depuis 2005) de la proportion de sabreurs (+2,53%) alors que les fleurettistes, eux, sont en diminution (-1,02%)

Voili voilou. Reste que ce sont là, j'en conviens, des données très partielles (mais pas partiales !) dont on ne saurait étendre les conclusions à l'ensemble des effectifs (toutes catégories d'âge, hommes et femmes, classés et non classés).

Quand j'aurai 5 minutes, je ferai la même chose sur les cadets. Si quelqu'un veut continuer...

Date de publication : 17/10/2008 10:48
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#2
Accro
Accro


Informations utilisateur
Données intéressantes .
à partir de là, on peut se poser plusieurs questions :
1) pourquoi une augmentation des armes conventionnelles sur les 10 dernières années ?
2) Pourquoi une telle répartition entre ces 3 armes ?
3) pourquoi, arrivé en junior, la tendance s'inverse entre le fleuret et l'épée qui devient majoritaire ?
4) ...?

Premier élément de réponse : le fleuret est présent dans les "jeune" catégories parce que c'est une arme d'initiation dans une majorité de club, ce qui explique sa prédominance en "cadet" et "minime".

Date de publication : 17/10/2008 11:23
-)---------
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#3
Accro
Accro


Informations utilisateur
On pourrait émettre les hypothèses suivantes qui demandent confirmation par les chiffres :
- la croissance du nombre de licenciés doit se faire par le bas (petites catégories), donc au fleuret. La croissance globale du nombre de licenciés se traduirait donc par un accroissement global du nombre de fleurettistes (en valeur absolue) malgré une faible diminution en valeur relative, du fait de l'accroissement du sabre.
- en vieillissant, les tireurs arrêtent ou vont vers l'épée. Rarement l'inverse...Le nombre d'épéistes augmente avec les catégories, jusqu'à inverser la tendance.
- quant à la croissance du sabre, n'est ce pas dû au développement du sabre féminin ?

A confirmer par les statistiques...

Date de publication : 17/10/2008 11:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#4
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
capitan a écrit:
à partir de là, on peut se poser plusieurs questions :
1) pourquoi une augmentation des armes conventionnelles sur les 10 dernières années ?

Oui... enfin, pour être plus exact, les armes conventionnelles n'ont réellement commencé à "reprendre du terrain" par rapport à l'épée que SUR LES 4 DERNIERES ANNEES SEULEMENT (2005-2006-2007-2008), grâce au retour du fleuret (qui avait touché un point bas en 2004) et surtout grâce à une progression régulière du sabre (en augmentation quasi-ininterrompue depuis 8 ans). De 1999 à 2004 le vent soufflait plutôt dans l'autre sens (dans les voiles de l'épée).

Tout ça pour les minimes garçons classés, hein ! (pas de généralisation hâtive )

Date de publication : 17/10/2008 11:41
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#5
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Est-ce que la diminution du nombre d'épéistes minimes ne correspondrait pas avec l'obligation faite aux clubs de faire tirer aux armes conventionnelles jusqu'à la catégorie benjamins. Je reformule car je ne suis pas sûr d'avoir été clair. Il me semble qu'à un moment donné (quand, je nesais plus), la Fédération a plus ou moins interdit les compétitions de benjamins (et à fortiori de pupilles ou de poussins) à l'épée. Les clubs "spécialisés" à l'épée n'ont-ils pas pour certains eu recours à une arme conventionnelle pour satisfaire les plus jeunes tireurs demandeurs de compétitions. Et ces tireurs n'ont-ils pas par la suite souhaté rester avec leur fleuret ou leur sabre ?
Beaucoup de questions auxquelles je n'ai pas de réponse mais je ne ses pas étonné que l'évolution positive des armes conventionnelles chez les minimes correspondent aux retombées de cette mesure.

Date de publication : 17/10/2008 12:11
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#6
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Citation :

NicoNunivu a écrit:
... Il me semble qu'à un moment donné (quand, je nesais plus), la Fédération a plus ou moins interdit les compétitions de benjamins (et à fortiori de pupilles ou de poussins) à l'épée...


A l'épée, c'est seulement en pupilles et poussins qu'il n'y a pas de compètes. En benjis, c'est le "Réglement pour les épreuves de jeunes" qui s'applique.

Date de publication : 17/10/2008 14:48
Morne en son noir veston, noeud pap' en bois au cou
On dirait du destin la froide sentinelle
D'après Victor Hugo - La légende des siècles
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#7
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Suite de notre affaire...

Mais cette fois, voici ce que ça donne du côté des CADETS (désolé Mesdames et Mesdemoiselles, n'y voyez pas ombrage, ce n'est pas affaire de sexisme, mais je commence par les plus gros effectifs...).

Notez bien : je ne tiendrai pas compte, cette fois, des années 1999-2000-2001 parce qu'il a dû se passer beaucoup de choses sur le plan de l'organisation des compétitions entre 2001 et 2002 (effectifs de fleurettistes et d'épéistes classés multipliés par 3 !!!), de sorte que ça fausserait tous les résultats.

Donc on va reprendre tout ça calmement à partir de 2002. Et là, attention, accrochez vos ceintures, les résultats ne sont pas exactement ceux auxquels je m'attendais personnellement :

Ann. -Fleuret -Sabre --Epée ---Armes Conv
2002 38,64% 15,68% 45,68% 54,32%
2003 36,96% 17,19% 45,85% 54,15%
2004 37,19% 17,35% 45,47% 54,53%
2005 38,23% 17,68% 44,09% 55,91%
2006 37,70% 18,93% 43,37% 56,63%
2007 38,86% 16,07% 45,07% 54,93%
2008 41,04% 19,83% 39,13% 60,87%

En gros, ça veut dire que chez les cadets garçons classés :

a) les armes conventionnelles ont GAGNE 6,55% entre 2002 et 2008 en proportion des effectifs.

b) les deux armes, fleuret et sabre, ont "gagné du terrain" mais le sabre plus que le fleuret (+2,40% pour le fleuret et + 4,15% pour le sabre).

c) on notera qu'il s'est passé un évènement en 2008 : pour la première fois (de l'histoire de l'escrime moderne, peut-être ?), l'effectif des fleurettistes cadets classés était supérieur à celui des épéistes cadets classés (41,04% contre 39,13%).

d) l'année 2008, tout particulièrement, semble avoir été extrêmement profitable aux armes conventionnelles (respectivement +2,18% pour le fleuret et +3,76% pour le sabre !) et vraiment pas terrible en revanche, pour l'épée (-5,94%).

Donc, pour l'instant, le "recul des armes conventionnelles" dont on avait initialement fait l'hypothèse, ne me semble PAS confirmé (on serait plutôt tentés - mais ne cédons pas à la tentation - de faire l'hypothèse du contraire...).

Parce qu'attention, je le redis, ce ne sont pour l'instant que des données partielles (mais toujours pas partiales) et il ne s'agit pas d'en tirer des conclusions générales pour l'ensemble des licenciés (et encore moins pour l'ensemble des escrimeurs qui, rappelons-le, ne sont pas tous, ni classés, ni même licenciés, ah mais !)

Par ailleurs, ces résultats sont obtenus à partir des données chiffrées présentes sur le site de la FFE (modules "Classements" des années antérieures) et je n'ai pas personnellement les moyens de vérifier ces données chiffrées (mais j'ai l'avantage de ne pas être le seul dans ce cas, ce qui limite considérablement le pouvoir de mes éventuels contradicteurs, niark ! niark !)

Et pour ce qui me concerne, ce sera tout pour ce soir. On verra pour les Juniors une autre fois. Là, j'ai le tableur Excel qui chauffe et les fils en passe de se toucher !

Date de publication : 18/10/2008 00:04
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#8
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Citation :

Markovitch a écrit:

Notez bien : je ne tiendrai pas compte, cette fois, des années 1999-2000-2001 parce qu'il a dû se passer beaucoup de choses sur le plan de l'organisation des compétitions entre 2001 et 2002 (effectifs de fleurettistes et d'épéistes classés multipliés par 3 !!!), de sorte que ça fausserait tous les résultats.


Comme le rappelait Michel dans une autre discussion, jusqu'en 2001 le classement national pour les cadets et juniors ne tenait compte que des circuits nationaux.
A partir de 2002 on ajoute deux épreuves locales (en principe 1 de ligue + 1 de zone), notées "FFE1" et "FFE2", avec un coef bien inférieur à celui des circuits nationaux, mais qui permettent à un plus grand nombre de tireurs d'être classés nationalement. Ce qui était d'ailleurs l'objectif de cette réforme.

Date de publication : 18/10/2008 18:17
bode lanmè pa lwen Image redimensionnée
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#9
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
flo- a écrit:
Comme le rappelait Michel dans une autre discussion, jusqu'en 2001 le classement national pour les cadets et juniors ne tenait compte que des circuits nationaux.
A partir de 2002 on ajoute deux épreuves locales (en principe 1 de ligue + 1 de zone), notées "FFE1" et "FFE2", avec un coef bien inférieur à celui des circuits nationaux, mais qui permettent à un plus grand nombre de tireurs d'être classés nationalement. Ce qui était d'ailleurs l'objectif de cette réforme.

Merci pour cette précision, flo-. C'est vrai que j'avais oublié ce post de Michel.

Je reprends maintenant le fil de ma petite enquête sur l'évolution des effectifs selon les armes.

Voilà ce que ça donne, pour les JUNIORS, cette fois (toujours entre 2002 et 2008) :

Ann. -Fleuret -Sabre --Epée ---Armes Conv
2002 36,75% 17,48% 45,77% 54,23%
2003 36,09% 15,93% 47,98% 52,02%
2004 35,81% 16,68% 47,51% 52,49%
2005 36,87% 17,42% 45,71% 54,29%
2006 35,37% 17,93% 46,69% 53,31%
2007 35,00% 14,66% 50,34% 49,66%
2008 34,76% 14,65% 50,59% 49,41%

Alors on voit quoi, exactement :

a) En dépit de quelques fluctuations, la distribution des effectifs entre les 3 armes est restée à peu près stable entre 2002 et 2006 (une petite augmentation de + 0,92% du ratio d'épéistes sur la période). En moyenne et toujours entre 2002 et 2006, on a grosso-modo une distribution des juniors à 47% pour l'épée et 53% pour les armes conventionnelles.

b) Mais à partir de 2007, TOUT CHANGE. Il s'est passé quelque chose en 2007 qui a énormément profité aux épéistes (qui augmentent subitement de +3,65%) et c'est d'ailleurs cette année là, que, pour la première fois (de l'escrime moderne ?) l'effectif des épéistes juniors garçons classés est passé devant celui des "conventionnels" (fleuret + sabre). Et ce basculement des juniors garçons vers l'épée s'est confirmé en 2008. Qu'est-ce qui s'est passé en 2007 ? Est-ce que quelqu'un saurait expliquer ce dernier phénomène ?

Donc, pour résumer mes trois posts précédents il semble assez clair, quand on regarde les 3 catégories Minimes, Cadets et Juniors, que la distribution des effectifs entre les 3 armes :

1 - est très largement favorable aux armes conventionnelles chez les MINIMES (environ 65% pour les armes conventionnelles et 35% pour l'épée sur les deux dernières années)

2 - reste assez largement favorable aux armes conventionnelles chez les CADETS mais la différence se réduit (environ 60% pour les armes conventionnelles et 40% pour l'épée en 2008)

3 - devient très légèrement favorable aux épéistes chez les JUNIORS (environ 49,5% pour les armes conventionnelles et 50,5% pour l'épée).


Une petite observation aussi, concernant cette fois l'évolution des effectifs en VALEUR ABSOLUE (données qui n'apparaissent pas dans les tableaux que je vous ai fournis, vu qu'il s'agit de pourcentages, mais je peux vous envoyer les chiffres si vous voulez), non plus entre les armes, mais entre les catégories d'âge :

En valeur absolue, donc, on observe une chute importante des effectifs entre chaque catégorie, et ce dans toutes les armes :
- entre la catégorie Minimes et la catégorie Cadets (-33,47%)
- puis entre la catégorie cadets et la catégorie Juniors (-33,02%).

Conclusion : environ UN TIERS DES TIREURS GARCONS CLASSES (toutes armes confondues) S'EVAPORE ENTRE CHAQUE CATEGORIE D'AGE, et le phénomène est d'autant plus significatif pour ce qui concerne le passage de la catégorie cadets à la catégorie Juniors, que cette dernière regroupe des tireurs nés sur 3 années... Peut-être qu'il faudrait se pencher sur ce phénomène "d'évaporation" des tireurs (au moins autant que sur la question du recrutement de nouveaux adeptes), si on veut atteindre les fameux 100 000... Enfin, je dis ça, je dis rien...

En revanche, il y a quelque chose dont les observations ci-dessus ne tiennent pas compte, et qui pourrait avoir un impact sur l'interprétation des résultats (dans la mesure où ce que l'on compte, ce sont des tireurs CLASSES), c'est précisèment le phénomène du "surclassement". Comment a évolué la pratique du surclassement ces dernières années ? personnellement, j'ai l'impression qu'il y a de plus en plus de tireurs surclassés. Et du coup, ça pourrait bien fausser un peu (dans quel sens ?) les statistiques présentées ci-dessus...

Mais bon, on va faire avec pour l'instant, en attendant que quelque statisticien, plus avisé que moi, trouve la parade et puisse du même coup, préciser les résultats.

La suite avec les seniors un de ces quatre...

Date de publication : 23/10/2008 10:22
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#10
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
En valeur absolue, donc, on observe une chute importante des effectifs entre chaque catégorie, et ce dans toutes les armes : - entre la catégorie Minimes et la catégorie Cadets (-33,47%) - puis entre la catégorie cadets et la catégorie Juniors (-33,02%). Conclusion : environ UN TIERS DES TIREURS GARCONS CLASSES (toutes armes confondues) S'EVAPORE ENTRE CHAQUE CATEGORIE D'AGE, et le phénomène est d'autant plus significatif pour ce qui concerne le passage de la catégorie cadets à la catégorie Juniors, que cette dernière regroupe des tireurs nés sur 3 années... Peut-être qu'il faudrait se pencher sur ce phénomène "d'évaporation" des tireurs (au moins autant que sur la question du recrutement de nouveaux adeptes), si on veut atteindre les fameux 100 000... Enfin, je dis ça, je dis rien...

Dans le cursus sportif, la catégorie Minimes correspond à l'entrée en compétition. Un certain nombre de jeunes décrochent à la fin de cette catégorie en se rendant compte qu'ils ne sont pas fait pour ça. Le même phénomène se produit entre Cadets et Juniors, un certain nombre qui y ont cru dans un premier temps lâchant le morceau.
D'autre part, il y a le coût des saisons de compétition pour les parents. En cadets et juniors, avec le jeu des surclassements, la facture grimpe vite. Si le jeune a des résultats, cela incite les parents à suivre, sinon ils vont l'amener à mettre un bémol. Le suivi des études entre aussi en ligne de compte : si le jeune a des difficultés, les parents mettent le holà aux déplacements.
C'est aussi une période où pour les jeunes les centres d'intérêt changent. Une saison de compétition, c'est contraignant, et un certain nombre n'ont pas envie de poursuivre ces contraintes.
Le basculement vers une activité de loisir correspond souvent à un basculement d'arme vers l'épée. Ce qui fait qu'on retrouve une partie de ces jeunes dans cette arme.
Le mode de fonctionnement de l'escrime est basé sur la compétition, et la sélection. Ceux qui savent ne pas être sélectionnables décrochent, car ils n'ont aucun espace d'expression (en dehors de s'orienter vers l'arbitrage ou l'enseignement, mais cela n'attire pas forcément et c'est aussi un investissement non négligeable).
Il faut ajouter à ces considérations que les règles d'arbitrage ne favorisent pas les petites structures, ce qui amène à réduire le nombre de tireurs à déplacer en cadets mais surtout en juniors.
Si la fédération veut garder cette population, elle doit trouver un autre modèle de fonctionnement pour les accueillir.

Date de publication : 23/10/2008 14:34
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#11
De passage
De passage


Informations utilisateur
Bonjour, entre ton premier post et celui-là tu sembles avoir retrouvé les classements 2006, où ça ?
Pour ma part je ne les trouve toujours pas …

Date de publication : 27/04/2009 19:23
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#12
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Citation :

kalbas a écrit:
Bonjour, entre ton premier post et celui-là tu sembles avoir retrouvé les classements 2006, où ça ?
Pour ma part je ne les trouve toujours pas …


Ben ... là !

pas trop suivi le fil, mais ça, je peux y répondre

Date de publication : 27/04/2009 19:44
Morne en son noir veston, noeud pap' en bois au cou
On dirait du destin la froide sentinelle
D'après Victor Hugo - La légende des siècles
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quid de l'évolution des effectifs selon les armes...
#13
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
Agecanonix a écrit:
Ben ... là ![/url]
pas trop suivi le fil, mais ça, je peux y répondre

Beuh... tu peux peut-être y répondre... mais ça n'empêche que les classements minimes ne sont toujours pas là où tu dis (on parle de la saison 2005-2006).

Moi en tout cas, quand je clique sur les liens "Minimes" de l'année en question (quelle que soit l'arme), j'obtiens l'affichage d'une page "Erreur 404"... ("La page est introuvable. Il se peut que la page que vous recherchez ait été supprimée, ait changé de nom ou soit momentanément indisponible." Etc.).

Ce curieux phénomène n'a pas varié depuis mon post initial... et ça m'étonnerait un peu que ça vienne de mon navigateur...

Date de publication : 28/04/2009 19:13
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales