https://www.challenge-aramis.com/aramis-coaching
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
55 utilisateur(s) en ligne (1utilisateur(s) en ligne sur Articles)

Membres: 0
Invités : 55

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Frédéric Pietruszka lance sa campagne

Posté par michel sur 30-10-2003 18:43:26 (3351 lectures) Articles du même auteur
C'est le titre paru dans les Dernières Nouvelles d'Alsace mercredi 29 octobre 2003, concernant la candidature de Frédéric Pietruszka à la présidence de la FFE. (Merci à Bibus de nous l'avoir fait parvenir)

Comme cela a déjà été dit précédemment, Escrime-info souhaite donner la parole à tous les candidats à cette élection (Frédéric Pietruszka étant le seul à s'être déclaré jusqu'à maintenant), et ne prendra pas position en faveur de l'un ou l'autre des candidats. D'une manière générale, nous diffusons tout message pouvant informer nos lecteurs !


Frédéric Pietruszka lance sa campagne

Après Daniel Baal, président pendant huit ans de la fédération française de cyclisme, la fédération française d'escrime pourrait bientôt propulser un Alsacien (d'adoption) à sa tête. Frédéric Pietruszka brigue la succession de Pierre Abric.


Rares sont les champions des grandes disciplines olympiques à avoir revêtu, une fois leur carrière terminée, l'habit de président de leur fédération. Les doigts d'une main et le pouce de l'autre suffisent pour les compter. Jack Guittet, champion du monde d'escrime au début des années soixante, Jean-Pierre Lacoux et Robert Busnel, internationaux de handball et de basket-ball, ainsi que, plus près de nous, Michel Bernard, l'ancien grand athlète rival de Jazy, et Philippe Durand, champion olympique d'équitation, ont été portés à la présidence de leurs fédérations. Quant à Francis Luyce, ex-recordman du monde, il est toujours président de la fédération française de natation. Ils pourraient bientôt être rejoints par un ancien champion du monde junior (1973), puis médaillé de bronze aux Mondiaux seniors (1974) d'escrime et champion olympique par équipes au fleuret à Moscou (1980). Frédéric Pietruszka, installé en Alsace - il habite Ittenheim - depuis 17 ans, devenu directeur de la Promotion d'Adidas-France, président de Strasbourg-Escrime, a décidé de se porter candidat à la succession de Pierre Abric. L'actuel président de la FFE, en poste depuis dix-huit ans, ne briguera plus le renouvellement de son mandat. La campagne est lancée.

«Ce n'est pas logique»

- Quel est le moteur de votre ambition, Frédéric Pietruszka ?
- Mon amour pour l'escrime. J'ai la certitude que tout ce que la vie professionnelle m'a apporté, je le dois en grande partie à elle. J'ai besoin de lui rendre un peu ce qu'elle m'a donné. Et puis, pourquoi le cacher, j'ai envie de me faire plaisir dans un milieu qui m'a apporté tant de joies.
- Vous êtes président de Strasbourg-Escrime. Qu'est-ce qui vous pousse à viser le pouvoir fédéral ?
- La présidence de la FFE, c'est le seul levier susceptible de modifier les choses. Je pars d'un constat. Quel est le gamin qui, un jour ne s'est pas pris pour Zorro ? Or, le nombre de nos licenciés stagne. Nous en comptons 46 000 aujourd'hui alors que nous en étions déjà à 40 000 il y a en trente ans. Ce n'est pas logique. Dans le même temps, le judo est passé à plus de 500 000. En homme de marketing, je me suis posé la question : pourquoi ? Ma réponse : parce que notre "produit" n'est pas adapté aux jeunes, aux enfants.

«Une approche plus ludique»

- C'est-à-dire ?
- La culture de notre sport est très ancienne, mais... en décalage avec la culture d'aujourd'hui. A l'heure des game-boy, l'approche de notre discipline est trop ingrate, trop technique. Il faut la rendre beaucoup plus ludique, mener les gamins à l'assaut très rapidement. Il faut qu'ils s'amusent, se livrent à des « un contre un », des « deux contre deux », des « quatre contre quatre » et pourquoi pas des « dix contre dix » dans des cours d'école, avec des armes en plastique...
- Vaste programme...
- Sans doute. Mais je me suis fixé un objectif : atteindre les 100 000 licenciés en huit ans. En rendant l'escrime plus attractive...
- Vous parlez comme un président élu...
- (il sourit)... Il n'y a aucune animosité entre le président Pierre Abric, qui a été mon "kiné" en équipe de France, et moi. Il ne se représentera pas au terme de son mandat. Mais je ne me lance pas seul dans l'aventure. A mes côtés figurent l'ex-champion olympique Philippe Boisse et Patrick Picot, l'actuel capitaine de l'équipe de France d'épée.

«Pas un opposant»

- Serez-vous l'homme d'une rupture avec les années passées ?
- Je ne suis ni un opposant, ni un homme de rupture. La preuve : quatre membres de l'actuel comité directeur, dont les Alsaciens Philippe Burcklé et Jean-Pierre Kessler, vice-président de la FFE, rejoindront mon équipe. Mais, c'est vrai, je ne suis pas prêt à simplement gérer les acquis. Si je suis élu, je ferais bouger les choses.
- Comment ?
- Avec mes amis, nous avons des idées, des tas d'idées. Et notamment un plan en trois volets.
- Lesquels ?
- Un : développement des clubs et de la formation des cadres. Il y a vingt ans, en matière d'enseignement de l'escrime, la France était LA référence mondiale. C'est fini, hélas.

«Mieux "vendre" l'escrime»

- Pourquoi cela, selon vous ?
- Parce qu'on a eu tendance à céder à la facilité. Nous avons toujours des entraîneurs nationaux de très haut niveau (Michel Sicard, Patrice Menon), mais, vu les coûts, on a lésiné sur la formation des maîtres d'armes. Il faut reposer de vrais critères de qualité.
- Revenons aux deuxième et troisième volets de votre plan ?
- Le deuxième: harmoniser le développement des différentes armes sur l'ensemble du territoire. Actuellement, il y a déséquilibre. Prenez le sabre : hormis quelques fiefs, tels Paris, Tarbes, Gisors et... Strasbourg, il n'y a guère de vrais foyers. C'est dommage.
- Le troisième ?
- "Marketer" l'escrime, la « vendre », si vous préférez. Pour l'heure, nous dépendons à 70% du ministère. Il faut impérativement développer les ressources propres ou privées. Et j'ai quelques idées... Il y en a une, très simple : si une douzaine de grands matches de gala, à l'instar de celui de Strasbourg, étaient organisés un peu partout en France, nous aurions douze superbes occasions de provoquer un nouvel élan, même s'il est difficilement mesurable. Servons-nous de nos forces. L'image de l'équipe de France est très bonne; elle n'est pas assez utilisée. Nous avons tellement d'hommes de grande valeur dans notre milieu, des pasionnés. Nous n'exploitons pas cette manne formidable.

«Où l'on ne s'entraide pas, on n'avance pas»

- Vous jetez là, quand même, un sacré caillou dans la mare...
- Non. Je suis le premier à reconnaître que beaucoup de choses ont été réalisées en vingt ans, avec peu de moyens. La gestion est saine et le haut-niveau performant. Simplement, j'ai le sentiment que la politique fédérale est trop axée sur le haut-niveau. Il faut davantage s'occuper de la vie de la base, mener des actions en direction de la masse. Mais tout cela est évidemment lié aux moyens. Et sans moyens, il n'est pas aisé de mettre en pratique des projets novateurs. Je le sais et ne veux surtout pas donner de leçon. Ce que je veux, c'est reposer le fonctionnement fédéral sur des valeurs partagées : la solidarité, la générosité, la confiance, le respect. Dans un milieu où germent des oppositions, où l'on ne s'entraide pas, on n'avance pas.


Propos recueillis par Michel Kapfer - Dernières Nouvelles d'Alsace


Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Discussion
scholie
Publié: 04-11-2003 13:33  
Fait partie des meubles
Joint: 12-07-2003
De: Troll officiel d'EI
Commentaires: 1330
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
.
bobosse
Publié: 04-11-2003 18:35  
Fait partie des meubles
Joint: 20-01-2003
De:
Commentaires: 1042
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
POUR TE RAFRAICHIR LES IDEES

Fred fait partie de la génération des golden'REVENU boys des coupes d'europe, des cht du monde ou de france mais aussi plein de jeunes formés par lui et accompagnés sur toutes les pistes de France.

C'est un Escimeur, presque un épéite, un amoureux de l'escrime qui n'atend rien en retour si ce n'est le plaisir des hommes et femmes en tenue d'escrimeur ou en plastron.

La notoriété il l'a, les médailles mondiales ou olympiques aussi, je crois que c'est seulement le sourire de gamins derrière un masque qui le fait courir.
scholie
Publié: 05-11-2003 09:34  
Fait partie des meubles
Joint: 12-07-2003
De: Troll officiel d'EI
Commentaires: 1330
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
.
bobosse
Publié: 05-11-2003 11:07  
Fait partie des meubles
Joint: 20-01-2003
De:
Commentaires: 1042
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Tu as raison sur le fond.

Je pense que durant l'année tous les escrimeurs pourront interroger les candidats de vive voie sur les pistes.

Par ailleurs tous les escrimeurs peuvent aussi exprimer leurs souhaits, de préférence par écrit en faisant des propositions avec argumentaire.

Il ne doit pas y avoir d'exlusion, le monde de l'escrime est trop petit, tout le monde est utile.
Avanti
Publié: 05-11-2003 12:12  
Accro
Joint: 10-01-2003
De:
Commentaires: 275
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Dis, Bobosse, entre "le plaisir des grands", "le sourire des petits", "on a besoin de tout le monde"... Des internautes bien au fait de ces choses te voient comme un des meilleurs escrimeurs du siècle précédent, tu te positionnes déjà pour devenir le plus grand démagogue du millénaire en cours ? Toi qui penses que les escrimeurs sont intellectuellement plutôt bien dotés, crois-tu qu'ils vont se laisser endormir par des "vous pouvez toujours nous écrire" ???



Plus sérieusement, j'espère que la démarche de Scholie (celle-là, hein, pas celle de sucrer les touches au pied à l'épée, ô sacrilège) sera couronnée de succès. Ce qui me tracasse, dans ce cadre, c'est :

1/ le budget à trois ans qui a dû être mis en place : combien, et quels moyens pour quels postes ? Quelles proportions, par exemple, pour le haut niveau, pour le loisir, pour la formation des maitres ? Combien de sous pour les défraiements des huiles, pour les pubs ?

2/ il est question de vendre l'escrime. C'est vaste. Que désire vendre notre futur président, très concrètement ?

3/ je trouve que dans les décisions de la fédé actuelle, les souhaits des escrimeurs, quel que soit leur niveau, ne sont même pas entendus. Cela va-t-il continuer ou bien une procédure visant à recueillir leur opinion, fut-ce à titre purement consultatif, sera-t-elle mise en place ?

Voilà, Bobosse, les questions existentielles que je me pose, et voilà donc pourquoi, encore une fois, j'espère que Frédéric Pietruszka accèdera à la demande de Scholie.
scholie
Publié: 05-11-2003 12:31  
Fait partie des meubles
Joint: 12-07-2003
De: Troll officiel d'EI
Commentaires: 1330
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
.
bobosse
Publié: 05-11-2003 14:31  
Fait partie des meubles
Joint: 20-01-2003
De:
Commentaires: 1042
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Je répondrai d'abord à la question 3

effectivement une meilleure procédure doit ètre mise en place dans chaque ligue pour que la fédé répondent aux questions des escrimeurs. La procédure actuelle ce sont les questions écrites soit au comité directeur de la ligue soit au comité directeur de la fédé mais peu de personnes utilise cet outil.


Ensuite la question 2

Nous sommes un des sport ou il existe le moins de partenaire commerciaux qui bien sur utilisent l'image de l'équipe nationale mais peuvent aussi ètre des relais en région. Ceci est un des aspects du Marketing, mais il existe aussi un marketing ou si tu préfères un lobbying envers les collectivités que les clubs font plus ou moins bien et la FFE doit apporter un soutien effectif.

Sur la question 1 Le budget n'est pas sur 3 ans mais année par année sur 4 ans. les finances de la FFE sont accessibles à tous, les indemnisations des huiles n'existent pas encore mais pourraient exister en fonction de la nouvelle loi sur le sport qui n'est pas terminée.


Quand je vous dis d'écrire ce n'et pas une formule démago mème si elle y ressemble je crois que la new FFE a besoin de toutes les idées et doit en discuter, ne rien imposer.


Ex / Doit on faire plus de circuit cadet et junior supprimer les zones?.

Faut il faire des
interzones par armes?

Faut il des circuits par niveau ?.

Faut il des circuits par équipes?.

Faut il des circuits loisirs, vétérans, relai à l'italienne, et qui doit les gèrer ?.

Doit on promouvoir un circuit régional benjamin par exemple le samedi AM

Si vous etes internautes et qu'un sujet vous passionne écrivez pour proposer vos services et vos idées aux candidats futurs mais aussi à la FFE actuelle.
scholie
Publié: 05-11-2003 18:22  
Fait partie des meubles
Joint: 12-07-2003
De: Troll officiel d'EI
Commentaires: 1330
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
.
Bibus
Publié: 05-11-2003 21:03  
Bavard
Joint: 03-03-2003
De:
Commentaires: 56
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Je voudrais apporter mon témoignage , en réponse aux nombreuses questions sur Fred (également lues sur un autre fil) .Bobosse nous a donné son point de vue , après l'avoir cotoyé au plus haut niveau pendant de longues années .Mon témoignage sera celui d'un membre de Strasbourg-escrime envers son président .
Le coté passion et disponibilité est toujours présent .Fred n'est pas un président fantôme (ou carte de visite , au choix) .Il paye beaucoup de sa personne (sauf sur la piste en ce moment!) , n'a pas hésité à mettre le plastron lorsque nous avons été en panne de maître d'armes.Outre la connaissance parfaite et amoureuse de son sport , il a un carnet d'adresses dont il nous fait bénéficier, et de part sa profession, a bien en tête la problêmatique marketing et promotion dont la FFE a besoin pour que l'escrime puisse se développer .

Que demander de plus ?Son bilan ?Il a à Strasbourg remonté une équipe dirigeante et une équipe technique , développé avec un succès reconnu par tous, le tournoi de Strasbourg et la rencontre de gala avec l'équipe de France.
Trisha
Publié: 06-11-2003 10:23  
Habitué
Joint: 17-09-2002
De: Troglodyte
Commentaires: 167
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Mer permettez-vous de poser une question : sans mettre en cause l'enthousiasme et les compétences de M. Pietruzka, compte-t-il garder une double casquette d'équipementier et de prédident en cas d'élection ?
Moi ca me generait un peu.... Eliriez-vous Ernest-Antoine Seillières à la Présidence de la République ?

On ne peut pas représenter deux intérêts contraires (ou tout du moins divergents).
bobosse
Publié: 06-11-2003 16:11  
Fait partie des meubles
Joint: 20-01-2003
De:
Commentaires: 1042
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Ernest non mais peut tre le patron de FO


Par ailleurs c'est mettre en doute les qualités morales de fred et surtout les qualités intellectuelles de son futur bureau.
Belette
Publié: 06-11-2003 18:50  
De passage
Joint: 17-01-2003
De: Terre
Commentaires: 18
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Bonjour à tous,

je ne comprend pas l'aspect de la divergence des objectifs, ici il me semble que nous sommes plutôt dans le cadre de la convergence.
Il mesemble que la différence de représenation public entre l'escrime et l'équipementier est telle que le risque est plus important pour ce dernier

Ensuite, il me semble inconcevable de mettre en cause la probité (est-ce le bon mot ?) de M. Pietruska.
Il suffit de regarder ses actions passées.
athléte, dirigeant, partenaire etc... il a déjà fait bcp pour l'escrime, et même surement plus que bcp d'autres avec le même parcours.
je suis certains de ne pas en avoir fait autant !
scholie
Publié: 06-11-2003 19:27  
Fait partie des meubles
Joint: 12-07-2003
De: Troll officiel d'EI
Commentaires: 1330
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
.
Avanti
Publié: 06-11-2003 19:57  
Accro
Joint: 10-01-2003
De:
Commentaires: 275
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Là-dessus, les statuts de la fédé disent : "Sont incompatibles avec le mandat de Président de la Fédération les fonctions de chef d’entreprise, de président de Conseil d’Administration, de Président et de membre de directoire, de Président de conseil de surveillance, d’administrateur délégué, de directeur général, directeur général adjoint ou gérant exercées dans les sociétés, entreprises ou établissements dont l’activité consiste principalement dans l’exécution de travaux, la prestation de fournitures ou de services pour le compte ou sous le contrôle de la fédération, de ses organes internes ou des clubs qui lui sont affiliés. Les dispositions du présent article sont applicables à toutes personnes qui, directement ou par personnes interposées, exerce en fait la direction de l’un des établissements, sociétés ou entreprises ci-dessus visés." De ce côté-là, donc, rien d'irrégulier, apparemment.

Sinon, Belette, la divergence est ici : au moment de la signature d'un contrat entre la fédé et Adidas, les intérêts divergent. Certes, tous deux ont intérêt à signer le contrat, mais l'un a intérêt à obtenir le maximum de prestations pour le minimum de prix, l'autre a intérêt à faire payer le plus cher possible le moindre service. En général, ça se négocie (la bonne foi et l'honnêteté n'empêchent pas la divergence des intérêts et les âpres discussions), mais si le même décideur est partie prenante dans les deux camps, ça peut se compliquer un brin : on peut exiger de lui d'être honnête, mais peut-on lui demander d'être schizophrène ?

Et bon, ce n'est pas mettre en doute l'honnêteté de Frédéric Pietruszka que d'imaginer que s'il doit tenir ses engagements envers la FFE, il doit aussi être loyal envers son employeur et défendre de son mieux les intérêts de ce dernier, qui ne sont guère philanthropiques et qui ne sont pas ceux de la FFE.

Dans la première lettre d'intentions de Frédéric Pietruszka, il est question d'un moratoire destiné à mettre au clair ce problème. Peut-être nous en dira-t-il plus là-dessus lors de son intervention ici ?

Sinon, Trisha, faut pas s'inquiéter des conflits d'intérêts, regarde les Italiens, ils ont bien élu Berlusconi, ils ont l'air d'en être contents, non ?

Lagrandefaucheuse
Publié: 06-11-2003 23:54  
Habitué
Joint: 03-03-2003
De:
Commentaires: 121
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Question au futur candidat (et Président...? )

Pourrait-il ou des membres de son "équipe" donner sa position concernant le "forfait" aux championnats d'Europe junior.

Et notamment donner leurs avis sur les raisons invoquées par la FFE

- Voyage fatiguant..trop de route effectuée en car ! (aller à Tauber en car..cela ne sembla pas fatiguant à la FFE !! )

- Non participation des meilleurs nations européennes...la lecture des résultats prouvent qu'il y a soit une mauvaise foi notable de la FFE, ou que les autres fédés..ce sont foutu de sa gueule 'non, on y va pas..." histoire d'éviter de tirer les petits français...

En bref face à cette actualité..quelle est leur position..

Messieurs le / les "candidats"..à vos claviers !
odel
Publié: 07-11-2003 10:58  
Fait partie des meubles
Joint: 27-09-2002
De: Annecy
Commentaires: 2593
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Lagrandefaucheuse excuse moi de le dire comme ça mais je pense que c'est du point de détail.

Ce qui m'interesserais plutôt, ce sont les projets de restructuration et de développement de la profession de Maître d'Armes.

- Quelles modifications au niveau de la formation pour l'adapter au marché du travail actuel et futur (cad aux attentes des clubs) ? Entre autres dans la perspective d'augmentation du nombre de licenciés, quelle évolution dans l'approche de la formation pour permettre à des Maîtres d'Armes de clubs pour travailler avec plus de tireurs ?

- Quelles évolutions pour permettre un marché du travail réel avec une perspective de carrière motivante et un niveau de rémunération correct, seule direction pour voir entrer en formation des candidats capables et motivés ?

- Quelles formes d'aides aux bénévoles des clubs afin de leur permettre de créer de vrais emplois pérénisables dans le temps ?

- La fédé actuelle fonctionne en partant du principe que les clubs doivent travailler pour elle quasiment sans retour. Qu'en sera-t-il avec son équipe ?

- Au niveau de la filière d'accession au haut niveau quel est le projet d'articulation entre les clubs et les pôles, et la politique d'implantation envisagée de ceux-ci pour les rendre accessibles géographiquement parlant pour le plus grand nombre ? Accessoirement également pour permettre aux clubs de continuer à bénéficier de l'apport des jeunes qui vont en pôle autrement que par leurs éventuels résultats ?

- Dans un autre domaine, quelle est la politique envisagée concernant des pratiques de l'escrime de loisirs, indispensable si l'on veut augmenter le nombre de licenciés....

Ces points me paraissent importants pour l'évolution et le développement de notre sport, et c'est plus sur ce terrain que j'attend des réponses de nos futurs élus.
escrimeurtresrouge
Publié: 20-11-2003 09:42  
Fait partie des meubles
Joint: 30-05-2003
De: une banlieu rouge
Commentaires: 2176
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
surtout si on est dedans !!!!!!!!!!!
desolé mais pour le baron et le secretaire de FO c'est le meme sac
en fait tout le monde il est gentil mais attention a la bureaucratisation
POUR l'election il y a 2 choses :l'equipe sera t'elle apprecié par tout les presidents de ligue,et ne fera t'elle pas trop épée (remarque celle d'avant faisait tres fleuret )
vieuxbretteur
Publié: 20-11-2003 13:51  
Fait partie des meubles
Joint: 01-10-2002
De: tabouret de droite au bar du lagardarem lou racing
Commentaires: 2924
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
ANECDOTE :il est trop fatigant pour des juniors de faire un long trajet en car......mais la FFE envisage de convoyer les veterans en 2004 de Paris en Autriche en car
bobosse
Publié: 20-11-2003 14:41  
Fait partie des meubles
Joint: 20-01-2003
De:
Commentaires: 1042
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
C'est pas grave d'y aller en car je vais bien à Lourdes en autobus
gabyl
Publié: 21-11-2003 09:37  
Habitué
Joint: 18-11-2003
De:
Commentaires: 143
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Pietruska est quand même plutôt fleurettiste, non ?
vizir
Publié: 21-11-2003 10:20  
De passage
Joint: 17-11-2003
De:
Commentaires: 4
 Re: Frédéric Pietruszka lance sa campagne
Commentaire enlevé par les modérateurs.
Escrime-Info : Mentions légales