http://www.stagescrime.com/accueil.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
91 utilisateur(s) en ligne (69utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 2
Invités : 89

gregoss44, nasspower, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







motivation...
#1
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
J'ai décidé cette année d'arrêter la compétition. J'avais un assez bon niveau et j'en faisais donc très régulièrement. Mais bon études et autres activités obligent, j'ai choisi d'arrêter. Toujours est-il que du coup, je vais dix fois moins m'entraîner. En fait baisse de motivation chronique. Je suis en train de me rendre compte que c'était vraiment la compétition qui me motivait et me faisaient aimer l'escrime.
Donc j'aurais voulu savoir si il y en a qui ont été dans ma situation et qui ont gardé goût à l'escrime quand même... ou qui l'ont retouvé plus tard ?

Date de publication : 14/11/2005 18:33
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: motivation...
#2
Accro
Accro


Informations utilisateur
Je suis pratiquement dans le meme cas que toi, j'ai arreté la competition il y a maintenant 3 ans apres le passage en sénior, pour me consacrer à l'enseigment de l'escrimet et devenir maitre d'armes. Et figure toi que moi qui été mordu de competition, j'ai perdu toute motivation à y aller rien que pour m'amuser ou meme faire un assaut ou deux pour se faire plaisir. Je n'ai plus aucune envie de faire un effort lié à un assaut d'escrime.
Cependant, pour donner la leçon il n'y a aucun probleme, j'adore ca. J'ai du certainement passer à autre chose.
Et puis, je pense que c'est un cercle vicieux, quand tu est dans ce systeme, tu t'entraine pour la competition et quand tu fais la competition, tu veux que l'entrainement paie. Par contre , dès que tu as pris gout à ne plus rien faire, que tu sors de cette logique pour toi ancien competiteur tu cherches inevitablement un sens à ton activité.
Alors un petit conseil, enseigne, arbitre, soi benevole de ton club...ou reprend la competition mais consacre toi à l'escrime un peu avec un but precis. Sinon tu recherchera toujours le pourquoi de "tu viens encore". Et ca pour un mec qui n'en a pas l'habitude c'est plus dur qu'on ne le croit.

Date de publication : 14/11/2005 21:04
a + enfin...si j'te vois pas avant...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: motivation...
#3
Accro
Accro


Informations utilisateur
moi j'ai commencé l'escrime à 7 ans et jusqu'a mes 16ans je fesais de l'escrime comme ca ,pour le fun et aussi parce que mes parents me pousaient a y aller mais je fesait 3 ou 4 competitions dans l'année. apres à 16 ans j'ai commencé mon apprentissage en patisserie( appetissant non?)et donc j'ai arreté la competition. l'année suivante j'ai pus reprendre et ce fut le depart de ma passion pour l'escrime et de la competition. maintenant je fait 3 entrainements par semaine et environ 15 competitions dans l'année dont 5 à 6 circuits nationaux.alors voila à toi de méditer la dessus.

Date de publication : 15/11/2005 18:46
respect ton prochain et ton prochain te respectera
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: motivation...
#4
Accro
Accro


Informations utilisateur
la motivation est intimement lié au but que tu te fixes, consciement ou inconsciement. en plus, elle vient s'entretenir avec le plaisir que tu peux receuillir en retour lorsque tu es satisfait de ta progression, ou même mieux, de l'acquisition du niveau fixé (ou résultat).
donc, si ton statu change, de compétiteur à... bein, à toi de le définir.. justement!
il s'agit de savoir qu'est ce qui désormais, avec les données actuelles des contraintes ou choix de ta "nouvelle vie", ou tout simplement d'un tournant, peut correspondre à un moment que tu te consacres, pour... à toi de le déterminer.

celà dit,outre l'aspet psycho, il y a aussi l'aspect neuro-physiologique. la sécrétion de neurotransméteurs et diverses substances chimiques lorsqu'il y a une pratique intensive permettent au corps, et donc à la personne, d'en ressentir les bienfaits physiques. ce qui complète également ce que tu pourrais appeller la boucle du plasir.
tout est lié.

mais, quoi qu'il en soit, la motivation est très dépendente du mental, de ta perception des choses, et, en conséquence des moyens que tu t'en donnes!

donc, rien ne sert de demander une recette aux autres, chacun la sienne propre.. le plus important est surtout de ne pas arriver à une limite où l'activité est pratiquée sans plaisir, auquel cas, tout le positif des souvenirs et expériences emmagasinées dans ton sport seront un peu édulcorée, ce qui serait dommage.
chaque chose en son temps à toi de décider ce que tu en fais.

si tu as fait de la compet, et que tu y a pris du plaisir, tu as donc surement pu trouver des raisons à ta motivation du moment.
maintenant, il s'agit de recadrer.
ton plaisir était-il lié au résultat? au challenge? à l'opposition? à la progression? à la technique? bref, à toi de te poser ces questions, pour savoir, désormais, quelles sont alors tes attentes ? et dans quel cadre peut-tu désormais te faire plaisir..

voilà, je m'étends pas plus, si ça a pu te donner des pistes...

bye

Date de publication : 15/11/2005 20:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales