https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/d2053_Page-51.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
72 utilisateur(s) en ligne (44utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 2
Invités : 70

Nath71, SamERA, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







Escrime de duel
#1
De passage
De passage


Informations utilisateur
Bonjour à tous et à toutes,

J'ai débuté l'escrime artistique au mois de septembre dernier après des années de recherche d'un club.

N'étant pas attiré par l'escrime sportive (pour laquelle j'ai tout le respect qui se doit, bien entendu), je recherchais la "vraie" escrime historique, telle que pratiquée par nos ancêtres, notamment celle du 16e au 18e siècle.

Je me suis donc inscrit à un club d'escrime artistique...et je suis très déçu.

Bien entendu, l'enseignement technique est de très haute qualité. L'apprentissage des parades, ripostes, déplacements, etc... tout est bien là, mais force est de constater que c'est essentiellement en vue de spectacles, festivals et démonstrations en tous genres, ce qui a pour conséquence l'adaptation, pour le spectacle, d'un grand nombre de techniques et d'enchaînements.

Cette adaptation pour le spectacle entraîne le fait que ces techniques "adaptées" sont nettement moins efficace qu'elles devraient l'être. Je prends un exemple tout bête qui est la pression. En combat réel, le mouvement devrait amener le bras de l'adversaire contre son visage afin de le placer dans une position délicate et lui masquer la vue. Mais adaptée au spectacle, cette pression est tronquée à moitié course pour permettre une mise en scène. Et il en va de même pour pas mal d'autres techniques qui perdent ainsi de leur substance efficace.

J'en suis à me demander s'il existe réellement, quelque part, une pratique de ce que j'appelle l'escrime ancienne de combat, à savoir tous les ingrédients de l'escrime artistique, mais sans l'orientation spectacle, un peu comme si on enseignait ce que vulgairement j'appelle "l'escrime de duel".

Nombre d'arts martiaux on cette notion de "pratique traditionnel" ou "pratique ancienne" qui regroupe l'apprentissage des techniques dans un but unique d'efficacité (non en compétition mais en combat réel).

Alors ok, nous sommes au 21e siècle, et il est évident que l'apprentissage de l'escrime dans un but de duel est anachronique, mais tout de même, cela fait partie de notre histoire et de notre patrimoine.

Donc, à votre connaissance, existe-t-il une structure, quelque part qui pratique cette escrime "de duel" ou "escrime ancienne de combat" ? Car j'ai beau fouiller le net je ne trouve rien de tel.

Merci d'avance à tous.

Bonne journée.

Date de publication : 14/03/2011 09:27
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Escrime de duel
#2
Accro
Accro


Informations utilisateur
Tu recherche un club dans une région particulière ?

(cela peut aidé pour les recherches )

Date de publication : 14/03/2011 10:44
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Escrime de duel
#3
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Tu as toujours l'annuaire http://www.amheonweb.net/site/

Date de publication : 14/03/2011 10:49
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Escrime de duel
#4
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonjour, effectivement, vous vous êtes adressé à la fausse adresse. Le but de l'escrime artistique est de créer une image, faire l'illusion pour le plaisir d'un public. Ça implique l'adaptation des techniques utilisées. Et puisque l'EA est plus proche de l'escrime moderne que de l'historique, les techniques emploiées sortent surtout de l'escrime sportive, malgré des jolis costumes et des armes ressemblant, mais que de loin, à des répliques historiques.
Je peux seulement vous conseiller de vous orienter vers les AMHE pour trouver votre plaisir. Commencer vos recherches sur le site d'Ensilium. Son propriétaire n'est peut-être pas l'interlocuteur le plus agréable, mais le site est bien documenté. Si vous êtes dans la région parisienne, passez à la sale d'armes de la Tour d'Auvergne, on y propose une escrime de combat. Il ya aussi Olivier Delannoye, qui enseigne l'escrime de duel à la rapière à Annecy.
Voilà qqs pistes pour vos recherches. Bonne chance.

Date de publication : 14/03/2011 11:28
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Escrime de duel
#5
De passage
De passage


Informations utilisateur
Merci pour vos réponses.

Je suis en région Poitou-Charentes.

Date de publication : 14/03/2011 12:13
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Escrime de duel
#6
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :
Hannibal a écrit :
J'en suis à me demander s'il existe réellement, quelque part, une pratique de ce que j'appelle l'escrime ancienne de combat, à savoir tous les ingrédients de l'escrime artistique, mais sans l'orientation spectacle, un peu comme si on enseignait ce que vulgairement j'appelle "l'escrime de duel".

Nombre d'arts martiaux on cette notion de "pratique traditionnel" ou "pratique ancienne" qui regroupe l'apprentissage des techniques dans un but unique d'efficacité (non en compétition mais en combat réel).


Oui, cette démarche existe, et il a bien fallu la nommer : Arts Martiaux Historique Européens (AMHE). Je suis un peu réservé sur cette expression, mais elle s’est imposée en France sous l’influence internationale. En tout cas, elle a le mérite de rappeler que les techniques anciennes ne se limitent pas à l’escrime ancienne, mais qu’il faut inclure les techniques à mains nues.
Le développement des AMHE ; c’est tout récent. Cela a seulement 10 ans – c’est concomitant au développement d’internet. En effet, pour avoir une démarche sérieuse, face à une tradition tombée en désuétude, le seul moyen est d’accéder à des sources. Or, l’accès à des ouvrages anciens étaient difficiles (sans parler de la barrière des langues) : jusqu’à ce qu’internet permettent une diffusion massives des sources.

Alors même s’il y a un développement notable, cela demeure un tout petit milieu – mais un milieu assez international (internet oblige). Sur un plan français, il est vrai que ceux qui ont commencé à s’intéresser aux sources, cela a été d’abord des personnes de l’escrime artistique, ou de la reconstitution historique (type fête médiévale). Mais leur démarche est, comme vous l’avez-vous-même constaté, trop différente.
Donc, il existe un milieu de AHMEurs, mais qui peuvent avoir des préoccupations plus ou moins diverses (en terme de période abordée, ou d’activité accessoire). Cependant, il ne faut pas s’attendre à l’heure actuelle à tomber sur un milieu très structuré où on trouve des clubs à côté de chez soi, avec en face un « entraîneur » qui vous indique le magasin où vous pouvez aller acheter le matériel nécessaire.
On n’en est pas vraiment là, on est dans une phase de construction. Donc, oui, il existe des structures, oui il y a des gens capables de donner des cours, tel Pierre_al, oui, on trouve le matériel nécessaire pour avoir une pratique sécurisée ; mais il ne faut pas espérer que tout cela se trouve facilement - tout le contraire. La réalité du milieu, c’est plutôt le bricolage et l’huile de coude.

Le portail AMHEonweb, c’est un bon début pour connaître le milieu (dommage que pour un site français cela s’appelle « onweb »).

Pour accéder aux sources, il faut courir sur ces deux sites qui sont à l’initiative de membres de l’HEMAC (Historical European Martial Arts Coalition) : Treatise database , Online Fencing and Martial Treatises
Vous pouvez utilement lire en anglais aussi : SFI

Si vous voulez rencontrer en France des personnes du milieu AHME, rendez-vous à Strasbourg mais dans un an (voir ), ou à Dijon dans un mois et demi (voir ) – enfin à Dijon, mieux vaut parler anglais, car c’est une rencontre européenne et donc il n’y a pas tant de français que cela.


Citation :
Hannibal a écrit :
cela fait partie de notre histoire et de notre patrimoine.


Pour les escrimeurs sportifs, leur patrimoine remonte à un siècle, pas au-delà. Je ne dis pas qu’ils ont raison, mais que plutôt que c’est leur perception des choses, pour peu qu’ils s’y intéressent.

Date de publication : 14/03/2011 20:50
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales