http://www.stagescrime.com/accueil.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
66 utilisateur(s) en ligne (45utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 2
Invités : 64

Fred, odel, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







guyart
#1
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
GUYART EN DIRECT CHEZ RUQUIER

Date de publication : 23/09/2004 19:17
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyart
#2
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

KRILLIN a écrit :
GUYART EN DIRECT CHEZ RUQUIER


T'as été rapide.

- Guyart a été super, je ne suis que débutant mais sa façon de parler et de penser m'a séduit. Il réafirme à la télévision la noblesse de l'escrime. Je suis heureux d'apartenir à la famille de l'escrime car l'état d'esprit est basé sur le respect. Une très bonne représentation télévisuelle, sa rareté publique fait son charme et son mystère (je parle de l'escrime).

Vive l'escrime, vive la France .

Date de publication : 23/09/2004 19:39
- Si ton épée est trop courte, allonge-là d'un pas. [Proverbe hongrois]

- Sans le duel, on ferrait de l'escrime tranquillement. [Jules Renard]
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyart
#3
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
sobre,clair, net et précis.
bien quoi!

Date de publication : 23/09/2004 19:46
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyart
#4
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Naoned a écrit :
- Guyart a été super, je ne suis que débutant mais sa façon de parler et de penser m'a séduit.

Son évolution depuis Nîmes 2001 m'impressionne tant du point de vue jeu, que personnalité.
Il est beaucoup plus fort : d'ailleurs, il pourrait peut-être devenir psychologue-coach de Fabrice Jeannet...
Citation :

Naoned a écrit :
Il réafirme à la télévision la noblesse de l'escrime. Je suis heureux d'apartenir à la famille de l'escrime car l'état d'esprit est basé sur le respect.

Noblesse ? Va donc voir sur le forum "petite cuillère en argent" parce qu'içi c'est un forum de prolo.
Respect ? Ouais, comme tous sports de combat, et en plus que sur les pistes. Et puis, te fais pas d'illusion mon petit débutant : l'escrime, c'est dégommer un type avec une arme blanche.

Date de publication : 23/09/2004 20:11
D'abord cela fait rire, ensuite cela fait réfléchir.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyart
#5
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

scholie a écrit :
Noblesse ? Va donc voir sur le forum "petite cuillère en argent" parce qu'içi c'est un forum de prolo.

- Je parle de la noblesse de la discipline, pas de celle des sportifs !!!!!

Citation :

scholie a écrit :
Respect ? Ouais, comme tous sports de combat, et en plus que sur les pistes. Et puis, te fais pas d'illusion mon petit débutant : l'escrime, c'est dégommer un type avec une arme blanche.

- L'esrime est un sport d'échange, on n'est pas là pour tuer son adversaire, sinon on va au front faire la guerre ou on retire ses protections et on se bat à l'épée traditionnelle. La devise de l'escrime tu dois surement la connaitre : Honneur aux armes - Respect au maître.
Les combats au fleuret, au sabre et à l'épée sont le symbole de l'honneur et de la défense des faibles.

Date de publication : 23/09/2004 23:45
- Si ton épée est trop courte, allonge-là d'un pas. [Proverbe hongrois]

- Sans le duel, on ferrait de l'escrime tranquillement. [Jules Renard]
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyart
#6
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Naoned a écrit :
Il réaffirme à la télévision la noblesse de l'escrime. Je suis heureux d'appartenir à la famille de l'escrime car l'état d'esprit est basé sur le respect. scholie a écrit :

Noblesse ? Va donc voir sur le forum "petite cuillère en argent" parce qu'ici c'est un forum de prolo.
Respect ? Ouais, comme tous sports de combat, et en plus que sur les pistes. Et puis, te fais pas d'illusion mon petit débutant : l'escrime, c'est dégommer un type avec une arme blanche.

quel sens de la diplomatie Scholie et pourquoi faire semblant de ne pas avoir compris le propos de Naoned ? mauvaise humeur et coté grattoir ? Degommer est un terme peu gracieux et si l'escrime se resumait a ça, autant flinguer un keuf dans un jeu video ( je presume que tu possedes une playstation ou consort ,comme tout concierge qui se respecte ? ). Bref tu peux mieux faire et tu nous l'a deja prouvé ! un petit effort...

Date de publication : 24/09/2004 22:26
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyart
#7
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

- L'esrime est un sport d'échange, on n'est pas là pour tuer son adversaire, sinon on va au front faire la guerre ou on retire ses protections et on se bat à l'épée traditionnelle.


Si, on est là pour tuer son adversaire.

Symboliquement, d'accord, mais si tu retires cette symbolique, tu retires l'objet même de l'escrime.


Quant à Brice Guyart, je n'ai malheureusement pas vu l'émission, mais mes petits élèves (8-10 ans) m'ont rapporté qu'à la question "pourquoi n'exultez-vous pas lorsque vous mettez la 15e ?", il avait répondu que tant qu'on n'avait pas salué l'adversaire, le match n'était pas fini. Bel exemple d'intégration d'une notion essentielle de la codification des sports de combat.
On tue l'autre symboliquement, dans un espace temps situé entre deux saluts, qui matérialisent le début et la fin. Je me tue à le leur faire répéter pour leur blason jaune...

Chapeau en tout cas, ça fait bien longtemps que j'admire ce que fait Guyart. Pour un maître d'armes, que ce soit sur la piste ou en dehors, c'est un régal de le voir évoluer.

Date de publication : 26/09/2004 01:48
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyart
#8
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :
L'esrime est un sport d'échange, on n'est pas là pour tuer son adversaire, sinon on va au front faire la guerre ou on retire ses protections et on se bat à l'épée traditionnelle. La devise de l'escrime tu dois surement la connaitre : Honneur aux armes - Respect au maître.


D'accord pour la devise, mais en général, quand tu te lèves à 6h30 pour un National et que tu n'as pas un peu envie de pourfendre le type en face de toi, tu rentres chez toi te recoucher à 8h00.

Date de publication : 01/10/2004 16:35
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyartL'esrime est un sport d'échange, on n'est pas là pour tuer son adversaire, sinon on va au
#9
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Honneur aux armes et respect au maître... Ah, le folklore. Cela a toujours un côté desuet et charmant.

Date de publication : 01/10/2004 18:04
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyartL'esrime est un sport d'échange, on n'est pas là pour tu
#10
Accro
Accro


Informations utilisateur
j'ai raté ça mais on m'en a beaucoup parlé alors si qqn avait l'enregistrement...
J'en demande trop là? je pensais que bonne-fée et rapetou exauçaient les voeux

Date de publication : 01/10/2004 18:22
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyartL'esrime est un sport d'échange, on n'est pas là pour tu
#11
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

olivier34 a écrit :
Honneur aux armes et respect au maître... Ah, le folklore. Cela a toujours un côté desuet et charmant.


Oui, le genre de folklore dont on aime à se rémémorer le souvenir, l'oeil mouillant, un cigare à la bouche, autour d'un bon cognac...



Respect au maître, encore, ça se discute, pourquoi pas au fond, s'il le mérite, mais honneur aux armes, j'ai rarement vu quelque chose d'aussi con.

Honneur aux raquettes de tennis, et honneur aux maillots de bain !!


Date de publication : 02/10/2004 00:41
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyartL'esrime est un sport d'échange, on n'est pas là pour tu
#12
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Brice Guyart chez Ruquier

Pour ceux qui ont raté l'émission, j'ai retranscrit, avec le maximum d'exactitude, l'interview de Brice Guyart par Laurent Ruquier et son équipe.

Chroniqueurs présents : Christophe Alévêque, Annie Lemoine, Peri Cochin, Philippe Geluck, Gérard Miller, Elsa Fayer.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Entrée de Brice Guyart sur le plateau en tenue complète, masque sous le bras salut au public fleuret à la main.

Laurent Ruquier : Bonsoir, bienvenue.
Brice Guyart : Bonsoir
Laurent Ruquier : J’ai failli vous piquer votre médaille !
Christophe Alévêque : Va falloir tenir Annie Lemoine !!!
Rire général
Laurent Ruquier : Vous, vous avez eu une médaille d’or, j’l’ai dit, c’est une médaille d’or, la seule médaille d’or, j’me trompe pas, individuelle qu’on ai eu en escrime !
Brice Guyart : C’est ça !
Laurent Ruquier : Donc vous êtes plutôt fier quand même !
Brice Guyart (Timide) : Oui, oui, oui.
Laurent Ruquier : Vous aviez eu une médaille, aux Jeux Olympique précédent, mais par équipe.
Brice Guyart : Par équipe, à Sydney, oui.
Laurent Ruquier : Donc c’est votre première médaille d’or ! ?
Brice Guyart : Oui
Laurent Ruquier : Individuelle. Au fleuret. Alors rappelez-nous la différence entre les différentes disciplines. Alors le fleuret par rapport…bon, le sabre c’est plus gros !?
Brice Guyart : Oui. Ca se tient comme un marteau (Geste lié à la parole), et on peut toucher avec le tranchant de la lame et avec la pointe. Alors qu’au fleuret et à l’épée, on peut toucher uniquement avec la pointe. Et on touche la surface heu… qu’on appel le tronc, la surface métallique que je porte sur moi. Donc ça fait contact et ça allume les petites lampes rouges et vertes qu’on peut voir sur le côté. A l’épée, y a pas de cuirasse métallique, on peut toucher partout, sur tout le corps et c’est le premier qui touche qui marque un point et qui a raison.
Laurent Ruquier (En montrant Brice Guyart) : Là, c’est le tronc, vous, vous devez viser le tronc.
Brice Guyart : Voilà, c’est ça !
Laurent Ruquier (A Philippe Geluck) : Vous aimez l’épée (les pets) vous ?
Rire général, brouhaha
Laurent Ruquier : Peri Cochin, une petite question pour Brice Guyart.
Peri Cochin : Quelles sont les qualités que développes l’escrime ?
Brice Guyart : J’peux faire une comparaison avec le judo, heu…, ça implique le respect de l’adversaire, de l’arbitre, c’est un jugement humain, il peut se tromper. Ca implique de savoir qu’il y a des règles et qu’on doit s’y tenir. De plus, l’entraîneur, qu’on appel «maître d’armes » en escrime, on l’appel «maître » et on le vouvoie.
Laurent Ruquier :Alors c’est vrai que ce n’est pas facile à suivre toujours à la télévision parce que…bon, alors y’a un petit voyant qui s’allume, moi j’trouve, en fait qu’on devrait, finalement, ne pas vous protéger, on verrait du sang, on saurait qui a gagné ! !
Rire général et huée.
Annie Lemoine : Y’en a eu, y’en a eu ! Non mais y’a eu du sang.
Elsa Fayer : Qui est ce qui s’est fait trancher la main, de part en part ?
Laurent Ruquier : Ca c’est pas au fleuret ça !
Brice Guyart : Il s’est pas fait trancher la main !!
Elsa Fayer : Oui, enfin c’est la lame qui a transpercé la main, c’est terrible ça !!
Brice Guyart : Oui, il s’est fait transpercer, c’est Damien Touya, au sabre. Ca n’est as arrivé dans l’année une seule fois, où c’est arrivé, c’est aux Jeux Olympiques devant toutes les télés.
Elsa Fayer : Et il a continué !
Laurent Ruquier (d’un air vaillant) : Mais il a continué quand même tel Zorro.
Brice Guyart : Et ils ont remporté la médaille d’or par équipe.
Philippe Geluck : Mais tout de même c’est une arme, au départ, c’était une arme, c’était un vrai combat meurtrier, c’est devenu un sport. Est-ce que vous pourriez éventuellement, l’envisager comme arme de défense contre quelqu’un ?
Elsa Fayer (En rigolant) : Vous promener dans la rue avec votre, ha, ha, comme ça !!!
Brice Guyart : Déjà ça impliquerai que je promène avec, mais heu…, non j’fais pas ça…Quand j’ai commencé l’escrime (A 4 ans), j’faisais ça dans cet esprit là justement, de duel, heu…, comme les mousquetaires, comme Zorro, c’est clair…
Laurent Ruquier : Comme d’Artagnan quoi !!!
Brice Guyart :…après ça a évolué, c’est un sport, c’est…
Philippe Geluck : Parce que vous auriez vos chances face à un judoka, avec une arme comme ça, non moucheté ?
Brice Guyart : Ha non ! J’n’aurais pas la prétention de dire ça.
Philippe Geluck (S’adressant aux autres chroniqueurs) : Hé, les gars vous êtes prêts ? Mais heu…, face à des types qui font du tire par exemple ? (chaques chroniqueurs sorts une fausse arme à feux de dessous la table (Mitraillette, pistolet)
Rire général, légers applaudissements. Brice fleuret à la main se protège avec son masque sans le mettre.
Elsa Fayer : Alors, on fait moins le malin !
Brice Guyart : C’est bon j’me rends.
Laurent Ruquier (A Elsa Fayer) : Elsa, impressionnée ?
Elsa Fayer : Ah, carrément impressionnée, puis j’trouve que c’est élégant, il est beau, non ? (A Annie Lemoine) : On est deux sur le coup si tu permets !
Brice Guyart : Non-merci.
Annie Lemoine (A Elsa Fayer) : Tu ne t’adresses pas à moi comme ça !
Elsa Fayer : Non, non, mais en plus il a une petite copine, tout le monde l’a vu aux Jeux Olympiques. Alors justement…
Laurent Ruquier : C’est vrai ! Elle est apparue, elle vous a prise dans ses bras, au moment où vous avez gagné contre l’italien. Alors là votre petite copine, votre petite copine ! Non, votre fiancée, votre compagne.
Elsa Fayer : … non mais on vous a un petit peu reprocher dans la presse d’avoir té un petit peu impassible lorsque vous avez été victorieux, vous n’avez témoigné aucune émotions.
Laurent Ruquier : Il n’allait pas la sauter devant tout le monde non plus !!
Rire général, applaudissement, huées, croix de censure avec les doigts de la part de Brice Guyart avec une certaine gêne de pudique dans le regard.
Peri Cochin (A Laurent Ruquier) : Tu vas te prendre un coup de fleuret derrière les oreilles.
Elsa Fayer : Finalement on avait l’impression qu’elle était plus contente que vous quoi, on aurait dit qu’elle vraiment elle savourait la victoire et vous pas.
Laurent Ruquier : C’est un peu vrai ça quand même !
Elsa Fayer : Pourquoi vous, vous n’avez pas éclaté de joie.
Brice Guyart : Ouais, ouais, donc on me l’a souvent demandé. Tout simplement parce que j’finis mon match, donc je sais que j’ai mis la dernière touche, ça j’en suis conscient, je sais que le match n’est pas fini temps que je sert pas la main de mon adversaire, et que je salue pas l’arbitre, le public et l’adversaire. Enfin c’est des choses qu’on nous a apprises, donc c’est ce que je fais et après heu…Si quand même, je sais ce que j’ai fait, je sais que j’ai gagné mon match et j’me dit à ce moment là, bah…y’en a plus derrière, j’suis allé au bout de la compétition, c’est une joie très intérieure et c’est quelque chose qui boue en moi, donc ça ressort pas forcément tout de suite sur l’instant.
Elsa Fayer : Mais au delà du sport, vous riez ou alors vous êtes toujours comme ça, c’est genre une espèce de…
Brice Guyart (D’un faux air abattu) : Non non, j’suis triste et tout…
Rire général et applaudissement
Elsa Fayer : Non mais parce que j’me fait du souci !
[conversation nulle avec Gérard Miller qui le bat au jeu pierre/feuille/ciseau, et qui se vante ainsi d’avoir battu un champion olympique]
Annie Lemoine (Se levant et se dirigeant à la place de Brice Guyart) : excusez-moi, permettez, juste alors ; un, deux, trois ; bravo (et lui fait la bise)
Rire général et applaudissement
Brice Guyart : Je préfère ce jeu là !
Laurent Ruquier (A Christophe Alévêque) : Christophe Alévêque, l’escrime ? J’suis sûr que vous adorez à, vous avez un petit côté d’Artagnan !
Christophe Alévêque : J’adore l’escrime, sport que, avant la discussion, je n’s’avais pas que je pratiquais. Et à haut niveau puisque mon épouse m’appelle « Maître » !!!
Rire général
Christophe Alévêque : Alors, moi qui ai suivi quand même de prêts les Jeux Olympiques. En voilà un, d’abord, qui a rempli son contrat, c’est à dire qu’il a gagné, hein, parce que j’étais quand même dans le stade olympique avec mon drapeau
Peri Cochin : Ah ça, on le saura !!
Christophe Alévêque : Ah oui, non mais la honte !
Laurent Ruquier : Est-ce que vous êtes aller voir l’escrime au moins ?
Christophe Alévêque : Mais non, y avait plus de place !
Brice Guyart (très souriant) : Ca marche !
Christophe Alévêque (satisfait) : En voilà un qui n’saute pas dans tous les sens, en hurlant, en gesticulant. Qu’est ce que ça peut m’énerver les mecs qu’ont gagner comme ça, surtout en foot, qu’arrache leurs t-shirts, qui s’foutent à poil. Enfin arrêtons quoi !!!! En voilà un qui n’est pas victime de la pression. Alors ça c’est un mot qu’on a entendu pendant les Jeux Olympiques, gérer la pression, faire attention à la pression, c’est pas compliqué quoi !! J’veux dire. Quand ma femme me mets la pression….j’en bois deux et puis voilà !
Rire Général
Christophe Alévêque : Par contre, l’année dernière on a reçu, c’était à peu prêts à la même époque, (aux autres chroniqueurs) vous vous rappelez les heu…, 3ème et 4ème des championnats du monde d’athlétisme, depuis on les a surtout vu dans le tour de piste médiatique ; sur des panneaux publicitaires, et heu…est-ce que vous avez le mental aussi solide que quand vous heu…tirez ? C’est tirer qu’on dit ?
Brice Guyart : Ouais, on dit tirer !
Christophe Alévêque : Voilà, bon pour une fois je…
Rire
Christophe Alévêque : Est-ce que vous allez faire attention à tout ça, parce que ceux qui l’ont fait ça n’a pas très bien réussi ?!
Brice Guyart : Ouais, bien sûr j’vais faire attention, heu…j’vais vous dire là, j’ai hâte de reprendre l’entraînement et de m’y remettre et de refaire de la compétition.
Christophe Alévêque : Vous êtes beaucoup sollicité ou … ?
Brice Guyart : Beaucoup je sais pas. Oui, j’suis sollicité et c’est maintenant qu’il faut le faire, après les jeux et puis, parce qu’après j’ai d’autres objectifs en tête, y a les jeux de Pékin dans quatre ans et j’vais pas les préparer en faisant des sollicitations médiatiques.
Laurent Ruquier : Montrons une dernière fois la médaille d’or de Brice Guyart. (Au public) Vous pouvez vous lever pour applaudir notre champion olympique. Merci Brice Guyart, au revoir
Brice Guyart : Au revoir.

Brice Guyart s’en va sous les applaudissement et une « standing ovation ».

Date de publication : 02/10/2004 19:48
- Si ton épée est trop courte, allonge-là d'un pas. [Proverbe hongrois]

- Sans le duel, on ferrait de l'escrime tranquillement. [Jules Renard]
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: guyartL'esrime est un sport d'échange, on n'est pas là pour tu
#13
Accro
Accro


Informations utilisateur
merki

Date de publication : 02/10/2004 20:37
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales