http://www.stagescrime.com/accueil.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
102 utilisateur(s) en ligne (69utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 102

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







Escrime XVIIIe siècle - Ecole française - Quels parcours d'initiation ?
#1
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Je m'intéresse tout particulièrement à l'escrime du XVIIIe siècle de "l'école française". Grâce aux versions numériques de certains traités et à la générosité de ceux qui mettent à disposition leurs travaux de transcription et d'analyse des traités, avec l'aide de divers ouvrages (livres et DVD) et forums francophones ou anglophones, j'ai pu me faire une idée du panorama de cette escrime.

Toutefois, il me manque, pour profiter pleinement de toute cette matière, un cheminement didactique. Par quel ouvrage "simple" commencer ? Quel chemin suivre pour aller vers le plus complexe ?
Faut-il progresser chronologiquement, du plus ancien vers le plus récent ? Ou, au contraire, commencer par le plus récent pour remonter dans le temps pour comprendre d'où vient cette escrime-là ? Est-il préférable de lire Angelo avant Girard, remonter à Liancour avant d'aborder Danet ?

Je suis donc preneur de tout conseil en la matière. Merci d'avance.

Date de publication : 22/03/2010 21:09
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Escrime XVIIIe siècle - Ecole française - Quels parcours d'initiation ?
#2
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Cela dépend où on veut aller, ce qu’on veut faire.
Étudier les traités, c’est une chose ; reconstituer les armes à la main, c’en est une autre.

D’abord, en tant qu’escrimeur moderne, on n’est pas non plus totalement dépaysée. Une fois qu’on a compris qu’une des spécificités dans les termes utilisés, c’est de nommer les bottes, en général quarte, tierce, seconde, quarte basse, flanconade… le reste ressemble à ce qu’on connaît, avec des variations de vocabulaire. Le problème, c’est justement de bien différencier avec ce qu’on fait aujourd’hui : et là, je crois que c’est une question d’esprit, plus que de pure technique. Et l’esprit, ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple à retrouver.

Pour ce qui est d’un ordre à suivre, je crois que là, cela dépend ce qu’on veut faire. Si c’est pratiquer les armes à la main, il faut à mon avis, prendre un traité (un bien complet), et s’y tenir en l’étudiant du début à la fin.
Si c’est pour lire les traités, il faut commencer par les plus simples : je dirais Girard, parce qu’il y a beaucoup de gravures, et un texte court, comme cela on s’en imprègne ; peut-être après, on peut enchaîner sur Angelo. Liancourt, ce n'est pas vraiment bien structuré, Labat, cela me semble beaucoup plus clair pour commencer, etc...
Mais il faut comprendre aussi que ce n’est pas tout à fait la même escrime : il y a vingt ans qui séparent Girard et Angelo, il y a déjà des différences tout en restant dans une continuité.

Il y a des différences liées à l’approche de l’auteur, mais il y a aussi des différences liées à l’approche que l’époque a de l’escrime. C’est un peu ça que j’appelle l’esprit et qui n’est pas simple.

Date de publication : 23/03/2010 22:05
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Escrime XVIIIe siècle - Ecole française - Quels parcours d'initiation ?
#3
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Merci pour cette réponse détaillée.

J'espère pouvoir trouver un formateur ou, à tout le moins, un partenaire pour pratiquer une reconstitution de cette escrime l'arme à la main (dans des conditions de sécurité "d'aujourd'hui", si je peux me permettre l'expression). Toutefois, pour l'instant, j'en suis plutôt à ma découverte par les livres.

Je ne me penche pas sur ces traités dans l'optique de les analyser comme le ferait un chercheur sur les arts martiaux historiques européens. Je les aborde plutôt en curieux, mais avec une envie d'aller au-delà de la seule surface, pour tenter d'en apprécier ce que vous appelez "l'esprit". Et je comprends très bien que ce soit justement quelque chose de difficile à appréhender.
N'étant pas capable, dans l'immédiat, de comprendre les finesses des "différences dans la continuité", je cherchais donc des conseils pour une première approche, une porte d'entrée, et un cheminement qui m'éviterait d'être confronté, dans cette première approche, à un traité qui serait une rupture par rapport à ceux qui précèdent, par exemple.

A ce jour, mes yeux se portent surtout vers les traités de Girard, Angelo, Demeuse et Danet, dont je dispose des fichiers numériques (originaux numérisés, ou retranscriptions publiées par vos soins dans le Conservatoire, selon le cas).


Pour pratiquer les armes à la main, vous conseillez de "prendre un traité (un bien complet), et s’y tenir en l’étudiant du début à la fin". Y a-t-il un traité qui, selon vous, pourrait correspondre mieux que les autres à votre propre conseil ?

Date de publication : 25/03/2010 20:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Escrime XVIIIe siècle - Ecole française - Quels parcours d'initiation ?
#4
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
je suis assez d'accord avec Ensiludium. Pour ce qui est de démarrer le traité de Girard est à la fois clair dans son énoncé, progressif dans la difficulté. Il y a effectivement des correspondances à trouver en ce qui concerne certains termes, dont les sens ont pu changer ou dériver.
De plus le traité de Girard (1740) permet d'appréhender un auteur d'une escrime qui paraît assez "stabilisée". Chez Liancour, 60 ans plus tôt, ce n'est pas encore tout à fait le cas.
Je suppose que si tu t'intéresses au sujet, c'est que tu as déjà des bases d'escrime assez conséquentes, sinon on peut craindre que tu te fourvoies sur certains aspects (mais qui peut se targuer d'être dans "le vrai", surtout pour l'esprit de la discipline)
Mais tu verras que c'est un travail passionnant...

Date de publication : 11/04/2010 19:52
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Escrime XVIIIe siècle - Ecole française - Quels parcours d'initiation ?
#5
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :
je suis assez d'accord avec Ensiludium. Pour ce qui est de démarrer le traité de Girard est à la fois clair dans son énoncé, progressif dans la difficulté. Il y a effectivement des correspondances à trouver en ce qui concerne certains termes, dont les sens ont pu changer ou dériver.
De plus le traité de Girard (1740) permet d'appréhender un auteur d'une escrime qui paraît assez "stabilisée". Chez Liancour, 60 ans plus tôt, ce n'est pas encore tout à fait le cas.

Va donc pour Girard !

Citation :
Je suppose que si tu t'intéresses au sujet, c'est que tu as déjà des bases d'escrime assez conséquentes, sinon on peut craindre que tu te fourvoies sur certains aspects (mais qui peut se targuer d'être dans "le vrai", surtout pour l'esprit de la discipline)

Je ne prétends pas avoir "déjà des bases d'escrime assez conséquentes". Ma pratique de l'escrime sportive (à l'épée) est assez récente : j'ai démarré "sur le tard", il y a 2 ans environ, à plus de 40 ans.
Mais je dirais que j'ai l'envie d'apprendre, et que je pense pouvoir, pour éviter de me fourvoyer, compter avec l'aide avisée d'un maître d'escrime très "branché" lui aussi par cette escrime de l'école française.
Quant à l'esprit de la discipline, je ne prétends pas connaître le chemin pour le trouver. Mais j'espère pouvoir rencontrer d'autres gens qui s'intéressent au sujet et apprendre par divers contacts.

Citation :
Mais tu verras que c'est un travail passionnant...

Je n'en doute pas une seule seconde !

Date de publication : 13/04/2010 17:37
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales