https://www.stagescrime.com/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



Connexion sécurisée

Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
169 utilisateur(s) en ligne (39utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 169

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (escrimochocolat)

BasBas



Re : commission d'enquête
#1
De passage
De passage


Grands merci aux modérateurs :)

Revenons sur ce que nous apprends l’audition de M. Bruno Gares (ancien président de la FFE) et Mme Jacqueline Felzines (représentante de la commission éthique de la FFE) auprès de la Commission d’enquête de l’assemblée relative aux dysfonctionnements des fédérations et organismes sportifs. J’ai pris la peine de regarder en entier.
Les articles du Monde et de l’Équipe sont intéressants mais un peu brouillons et incomplets.

En introduction, la présidente et la rapporteuse de la commission ont interrogé M.Gares sur l’état de la Fédération Française d’Escrime à moins d’un an des jeux. Côté administratif, la DTN est partie, une enquête de l’inspection générale est en cours et le président a démissionné. Côté sportif, c’est la valse des entraineurs nationaux dans toutes les armes.
Bruno Gares répond qu’il avait de grandes ambitions pour l’escrime accès sur la formation mais qu’il a fini par démissionner pour raisons personnelles et notamment en raison d’un manque à gagner au niveau de ses revenus (à relativiser avec les précisions qu’apporte l’article de l’Équipe). Pour le reste il n’est responsable de rien et dit ne pas connaître les motifs de l’enquête de l’inspection générale.
C’est conforme au discours habituel de M. Gares. C’est un grand visionnaire incompris et qui n’est en rien responsable des tracas administratifs, financiers, organisationnels ou sportifs accumulés sous sa présidence.

Les échanges se sont ensuite portés sur la gestion des affaires de type harcèlement et notamment à caractère sexuel. Plus d’une 20aine de cas par ans.
Mme Felzines (que je ne connaissais pas) fait part de sa sidération quant aux suites qui sont données au plaintes des licenciés notamment en cas de comportement inappropriés auprès de la commission de discipline. Des délais d’instructions parfois très longs et les décisions incompréhensibles. Elle cite le cas de 2 affaires. Un animateur fiché FIJAIS (Fichier des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes) est exclu de la FFE pour 10 ans. Un président également fiché PIJAIS est écarté des fonctions administratives mais peu continuer à être licencié et venir s’entraîner en club. Elle en vient à se demander si la baisse du nombre de plaintes n’est pas la traduction de la lenteur et l’incompréhensions des décisions qui sont prises par la commission de discipline et de l’effet dissuasif que cela peut susciter. Comment accompagner et protéger les victimes, c’est un vrai sujet.
M. Gares explique quant à lui, que prendre des mesures d’éloignement conservatoires peut coûter très chers si les faits ne sont ensuite pas reconnus par la justice. (Il est bien placé pour savoir ce qu’il en coûte de virer un salarié pour incompatibilité d’humeur avec sa personne). Il renvoi également au rôle de chacun, président, commission de discipline, ministère des sports. Là j’y connait rien, mais l’article du Monde aborde le sujet.

Personnellement, je trouve la démarche parlementaire intéressante. En auditionnant plusieurs fédérations (je n’ai pas regardé les autres auditions), cela doit permettre de se rendre compte si les dispositifs réglementaires existants permettent d’apporter la protection attendue par les licenciés, les bénévoles, les salariés lorsque des comportements répréhensibles sont commis. Soit cela fonctionne dans certaines fédérations, et cela sous-entends qu’il y a un défaut de connaissance ou de moyens voire de la malhonnêteté. Soit cela pose problème dans toutes les fédérations et cela sous-entend qu’il faut revoir la chaîne des responsabilités licencié, club, fédération, ministère. La solution est sous doutes entre les deux.

À suivre…

Date de publication : 28/10/2023 18:17
Haut


Re : Critères de sélection M20
#2
De passage
De passage


La feuille de route est accessible via l'intranet.
Sinon prenez les résultats du CN n°1 d'Henin-Baumont et au-delà des 5 qualifiés de droits, recherchez ensuite parmi les 20 premiers ceux qui s'entraînent au quotidien avec les 3 responsables de la délégation au titre du Pole France Releve, du CEP ou de Meulun et vous obtiendrez la liste des tireurs que la Commission a "choisi" ! cqfd

Date de publication : 25/10/2023 09:18
Haut


Re : Critères de sélection M20
#3
De passage
De passage


Merci pour ces précisions.

Le règlement général précise :

4. EPREUVES SELECTIVES POUR LE CHAMPIONNAT D’EUROPE
Chaque commission d’armes définie au préalable les critères de sélection pour chaque épreuve
sélective (Cf. Règles spécifiques de sélection par arme et catégorie d’âge).

Le règlement spécifique précise :

Coupe du Monde Istanbul (TUR)
Quotas : 12 (+2 remplaçants sur la feuille de route)
Critères de sélection :
- Les sélectionnés aux championnats du monde et d’europe en 2023 (3)
- Les 4 premiers de l’EN1 à Henin Beaumont sans décalage.
- Choix de la commission

Sauf erreur, 2 tireurs présents au championnat du monde 2023 sont encore en M20, dont 1 sur le podium de l'EN1.
Cela fait donc 5 tireurs sélectionnés d'office.
Reste 7 tireurs (+2 remplaçants) à sélectionner.
Rien ne précise dans les règlements que le choix de la commission est réservé aux seuls tireurs entrainés au quotidien par les responsables de la délégation. Et rien ne l'empêche.

Date de publication : 23/10/2023 10:04
Haut


Critères de sélection M20
#4
De passage
De passage


Bonjour à tous

En fleuret homme M20, il est étonnant de constater que, pour la première épreuve mondiale à Istamboul, seuls les tireurs entrainés par Me Veron (entraineur de la délégation et du pole relève), Me Le Bleis (chef de délégation et entraineur du CEP) ou Me Riano Torres (Chef de délégation, club de Meulun) ont été sélectionnés, indépendamment des résultats du premier CN d'Henin-Baumont ou du classement national en cours ou de l'année dernière.

Le règlement explique que cela relève des choix de commission. Cette fameuse commission (dont on se pas trop qui la compose) a-t-elle été réunie ? La commission d'arme fleuret valide-t-elle ce mode de faire ?

Bonne journée
Escrimochocolat

Date de publication : 23/10/2023 07:58
Haut


Re : épreuves nationales M20
#5
De passage
De passage


Bilan du week-end de compétition M20 pré-bac :

Côté Epée l'épreuve a été modifiée du mercredi pour le samedi ... et 25% de compétiteurs en mois.
Côté Fleuret un pré-tournoi masculin du samedi maintenu mais inutile faute de combattants ... et surtout environ 40% d'escrimeurs en moins.

Bilan :
- des frais d'hôtel ou d'annulation inutiles pour les clubs et les escrimeurs
- des maîtres d'armes, des arbitres, des parents, des bénévoles mobilisés pour rien
- un manque à gagner pour les organisateurs
- 20 places de perdus en moyennes pour les M20 première année dans la course au championnats de France
- un message clair de la FFE envers les jeunes > on s'en fou de vos études !

Plouf

Date de publication : 20/03/2023 15:49
Haut


Re : épreuves nationales M20
#6
De passage
De passage


Bon ... la Direction technique nationale et la commissions d’armes Epée semblent s'être rendu à l'évidence :

https://www.escrime-ffe.fr/fr/actualit ... formation-importante.html

On attend toujours l'avis de la Direction technique nationale et la commission d’armes Fleuret !

En espérant que l'année prochaines la Direction technique nationale et les commissions de toutes les armes ne feront pas la même erreur :)

Bon bac pour les uns ... bonne compet pour les autres :)

Plouf

Date de publication : 15/03/2023 19:38
Haut


épreuves nationales M20
#7
De passage
De passage


Bonjour à tous

Le week-end prochain auront lieu des compétitions nationales M20 à l'épée (Colmar) et fleuret (Hénin-Beaumont). Ces épreuves auront lieu la veille des épreuves de spécialité du BAC ... déterminantes pour ParcouSup !
Pour les jeunes bacheliers qui sont à moins de 2h de routes ça reste possible, dans la limite des nécessités de révisions et l'accord des parents :) ... pour ceux qui doivent traverser la France entière c'est raisonnablement pas jouable !

Il est regrettable que la FFE n'en ai pas tenu compte.
Certes en M20, entre les partiels, examens, stages ... il est impossible de proposer un calendrier satisfaisant à partir de 2eme semestre ... mais là les dates étaient connues et concernent plus ou moins 1/3 des jeunes concernés. C'est limite inéquitable dans la course aux qualifications pour les France.

Démonstration en chiffres :

Epreuve Nationale 1 Epée (oct) > 253 inscrits
Epreuve Nationale 2 Epée (dec) > 279 inscrits
Epreuve Nationale 3 Epée (mars) > 204 inscrits ... environ -25%

Epreuve Nationale 1 Fleuret (nov) > 278 inscrits
Epreuve Nationale 2 Fleuret (fev) > 210 inscrits
Epreuve Nationale 3 Fleuret (mars) > 167 inscrits ... environ -30%

Epreuve Nationale 1 Sabre (oct ) > 174 inscrits
Epreuve Nationale 2 Sabre (nov ) > 166 inscrits
Epreuve Nationale 3 Sabre (fev ) > 156 inscrits ... environ -10%

Peut-être serait-il envisageable pour les années à venir de concentrer un max d'épreuves nationales au premier semestre pour les M20 ?
A bon entendeur ...

Plouf

Date de publication : 14/03/2023 09:21
Haut


Re : Réflexion sur les circuits nationaux
#8
De passage
De passage


Bonjour à tous

La localisation des compétitions est une chose ... mais le planning pose aussi question.

Cette année 2 compétitions nationales M20 sont organisées ... la veille des épreuves nationales du BAC (à Hénin-Beaumont pour le Fleuret et à Colmar pour l'Epée).

Autrement-dit les M20 premières années perdent d'office une chance de participer aux championnats de France ... ou du moins sont quasi déclassés de N1 à N2, de N2 à N3 ou N3 à rien du tout !
Certes à partir de la catégorie M20 tous les escrimeurs sont susceptibles de passer des examens, épreuves, soutenances, stages ... surtout au 2ème semestre ... néanmoins les dates d'épreuves du BAC sont nationales et connues depuis septembre. Visiblement la FFE n'a pas estimé nécessaire d'en tenir compte pour maintenir un minimum d'équité entre les escrimeurs M20 et encourager et motiver les plus jeunes M20 à poursuivre l'escrime en parallèle de leurs études !
Quel manque de respect pour les jeunes escrimeurs et leurs familles !

Bonnes épreuves du BAC pour les uns, bonne compétition et éventuellement championnat de France pour les autres !

Plouf

Date de publication : 01/03/2023 18:14
Haut


Re : Circuit National M20 Henin
#9
De passage
De passage


Bonjour et merci pour l'info.
Il est cependant fort regrettable que la FFE organise une compétition nationale M20 la veille des épreuves du BAC ... cela illustre un certains manque de respect envers les jeunes escrimeurs qui doivent concilier études et compétions.
Bonne compétition pour les autres !

Date de publication : 17/02/2023 15:11
Haut


Re : Quels circuits régionaux pour le classement national ?
#10
De passage
De passage


Et surtout ... puisque le règlement prévoit que seules les "Épreuves régionales, identifiées par les Comités régionaux" sont prise en compte dans les classements nationaux (RÈGLEMENT DES ÉPREUVES - ART 13.2).
Comment identifier l'ensemble des épreuves régionales concernées (avant qu'elles aient lieu :) !?

Date de publication : 15/11/2022 13:38
Haut


Re : Quels circuits régionaux pour le classement national ?
#11
De passage
De passage


Bonjour à tous
Cela rejoint la discussion entamée sous la bannière "Compétitions comptant pour le classement national".

Le vrai problème est qu'à ce jour rien ne permet d'identifier les compétitions régionales prises en compte dans les classement nationaux.

Certaines feuilles de routes le mentionnent, d'autres non ?! Il faut soit être "opportunément bien informé" soit avoir de la chance ... tout ceci n'est pas très équitable voir malhonnête !

Il faudrait a minima que les feuilles de routes soit renseignées et que la liste des compétitions concernées soit publiée sur le site de la FFE et intégrée au calendrier. Je suppose que ce problème relève de la "Commission d'Armes". Existe-t-il une procédure pour la saisir ?

Cordialement.

Date de publication : 14/11/2022 17:23
Haut


Re : Compétitions comptant pour le classement national
#12
De passage
De passage


Bonjour à tous

Cette année les classement nationaux M17/M20/séniors prennent en compte certaines épreuves régionales (dans certaines limites).
On comprend l'idée de soutenir et dynamiser l'échelon régionale. Cela a des répercutions pour les sélections européennes dès le début d'année, pour éviter les pré-tournois sur les épreuves nationales et pour les sélections au championnat de France en fin d'année.
Mais attention, toutes les épreuves régionales ne sont pas prises en compte ... seulement les "Épreuves régionales, identifiées par les Comités régionaux." RÈGLEMENT DES ÉPREUVES - ART 13.2

Néanmoins le mode d'identification de ces épreuves est assez curieux !
Prenons l'exemple des FHM17 ... mais il est probable que des situations équivalents apparaissent dans les autres catégories.

- 1ère épreuve régionale prise en compte > Poitiers le 24/25 sept > à l'époque le site FFE ne permettait pas de consulter les feuilles de routes > il fallait donc ... soit aller consulter l'ensemble des sites régionaux ou des clubs ou être opportunément biens informés > cela a profité aux tireurs d'aquitaine et parisiens qui raflent les 4 premières places en M17 ... la bonne affaire :)
- 2ème épreuve régionale à points > Montpellier 22/23 oct > le feuille de route est bien dispo sur le site de la FFE mais rien ne mentionne le fait que l'épreuve soit prise en compte dans le classement nationale !?! > d'ailleurs seuls des tireurs d'Occitanie ont participés ... un peu facile :)
- 3ème épreuve > Petit-bourg 22/23 oct > on comprend aisément que seuls des tireurs de Guadeloupe et Martinique aient participés > néanmoins aucune infos explicite ne figure dans la feuille de route !?
- 4ème épreuve identifiée > La Rochelle 19/20 oct encore en Aquitaine !!! > la feuille de route dispo sur le site FFE précise que les résultats seront "pris en compte pour le classement national M17, M20 et sénior." > pas d'inscrits à ce jour ... mais il est fort probable qu'il y ait plus d'aquitains et de parisiens que de marseillais, alsaciens ou nordistes :)
- d'autres épreuves régionales rapportent peut-être des points mais elles sont pas clairement identifiées ... il faut attendre la mise à jour des classement pour découvrir tout ça ... après coup :)

Autant le fait de promouvoir et récompenser la participation aux épreuves régionales est louable ... autant le non-accès aux infos et le choix des épreuves posent en l'état de sérieux problèmes d'équité.
Ne serait-il pas possible que les épreuves éligibles soient annoncées clairement et à l'avance sur le site de la FFE et soit par exemple ajoutée au calendrier nationale ?
Qu'en pensez-vous ?

Cordialement
Plouf

Date de publication : 06/11/2022 18:37
Haut






Escrime-Info : Mentions légales