https://www.duhello.fr/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
129 utilisateur(s) en ligne (1utilisateur(s) en ligne sur Rubrique-à-brac)

Membres: 3
Invités : 126

gregoss44, olivier34, Oriola, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish
Au menu de la Rubique-à-brac
Rubrique-à-brac >
  • Accueil de la Rubrique-à-brac
  • Reportages
  • Jeux Olympiques 2004
  • L'escrime aux JO – Statistiques et anecdotes
  • L'escrime aux JO – Statistiques et anecdotes

    Publié par michel le 12-Aug-2004 15:50 (4169 lectures)

    L'escrime aux JO – statistiques et anecdotes par Michel

    Le plus médaillé

    L'Italien Edoardo Mangiarotti a décroché 13 médailles olympiques (1 or et 2 bronze en épée indiv, 1 argent en fleuret indiv, 4 or et 1 argent en épée par équipes, 1 or et 3 argent en fleuret par équipes), sur 5 JO (1936, 1948, 1952, 1956 et 1960).

    La plus médaillée

    La Hongroise Ildiko Ujlaki-Rejto a remporté 7 médailles olympiques au fleuret (2 or, 4 argent et 1 bronze) en 5 JO consécutifs de 1960 à 1976.

    Le plus titré

    Le Hongrois Aladar Gerevich a remporté 7 titres olympiques, dont 6 consécutifs par équipes entre 1932 et 1960.

    La plus titrée

    Il y en a 2 : la Soviétique Yelena Belova-Novikova et l'Italienne Giovanna Trillini, toutes 2 au fleuret, triples championnes olympiques par équipes plus un titre individuel.

    Le plus médaillé lors d'une même édition

    Il y en a 3 qui ont remporté 5 médailles lors des mêmes JO : l'américain Albertson Van Zo Post (1904), l'Italien Nedo Nadi (1920) et le Français Roger Ducret (1924).

    La plus médaillée lors d'une même édition

    Il y en a 21 qui ont remporté 2 médailles lors des mêmes JO. Certaines ont réalisé ceci pendant plusieurs JO : 3 fois pour Giovanni Trillini (Italie - 1992, 1996 et 2000), 2 fois pour Ildiko Ujlaki-Rejto (Hongrie - 1964 et 1968), Yelena Belova-Novikova (URSS - 1968 et 1976), et Valentina Vezzali (Italie - 1996 et 2000)

    Le plus titré lors d'une même édition

    L'Italien Nedo Nadi a remporté 5 titres en 1920 : les 3 titres par équipes, et le fleuret et le sabre en individuel.

    La plus titrée lors d'une même édition

    Il y en a plusieurs qui ont remporté 2 titres lors des mêmes JO : au fleuret Ildiko Ujlaki-Rejto (Hongrie - 1964), Yelena Belova-Novikova (URSS - 1968), Pascale Hachin-Trinquet (France - 1980), Anja Fichtel-Mauritz (Allemagne de l'Ouest - 1988), Giovanni Trillini (Italie - 1992) et Valentina Vezzali(Italie - 2000), et Laura Flessel-Colovic (France - 1996) est la seule à l'avoir réalisé à l'épée

    Le plus vieux médaillé

    L'Américain Charles Tatham avait 50 ans et 251 jours lorsqu'il a terminé vice-champion olympique par équipes au fleuret en 1904.

    La plus vieille médaillée

    La Hongroise Ilona Elek avait 45 ans et 72 jours lorsqu'elle a terminé vice-championne olympique individuelle au fleuret en 1952.

    Le plus vieux titré

    Le Hongrois Aladar Gerevich avait was 50 ans et 179 jours quand il a remporté au sein de l'équipe hongroise le titre par équipe au sabre en 1960.

    La plus vieille titrée

    La Hongroise Ilona Elek avait 41 et 78 jours quand elle a gagné le titre individuel au fleuret en 1948.

    Le plus jeune médaillé

    Le Cubain Ramon Fonst avait 16 ans et 287 jours quand il a remporté le titre individuel à l'épée en 1900.

    La plus jeune médaillée

    La suissesse Sophie Lamon avait 15 ans et 224 jours quand elle est devenue vice-championne olympique par équipes à l'épée en 2000.

    Le plus jeune titré

    Le Cubain Ramon Fonst avait 16 ans et 287 jours quand il a remporté le titre individuel à l'épée en 1900.

    La plus jeune titrée

    L'Allemande Helene Mayer avait 17 ans et 225 jours quand elle est devenue championne olympique individuelle au fleuret en 1928.

    Le plus médaillé à l'épée hommes

    L'Italien Edoardo Mangiarotti a décroché 8 médailles olympiques à l'épée (5 or, 2 argent, 1 bronze) lors de 5 JO (1936, 1948, 1952, 1956 et 1960).

    La plus médaillée à l'épée dames

    La française Laura Flessel-Colovic a décroché 3 médailles olympique à l'épée (2 or, 1 bronze) en 2 JO (1996 et 2000).

    Le plus médaillé au fleuret hommes

    L'Italien Giulio Gaudini (3 or, 1 argent, 2 bronze), et les Français Philippe Cattiau (2 or, 4 argent), Christian d'Oriola (4 or, 2 argent) et Daniel Revenu (1 or, 5 bronze) ont tous remporté 6 médailles olympiques au fleuret.

    La plus médaillée au fleuret dames

    La Hongroise Ildiko Ujlaki-Rejto a remporté 7 médailles olympiques au fleuret (2 or, 3 argent, 2 bronze) lors de 5 JO (1960, 1964, 1968, 1972, 1976).
    Elle était sourde de naissance.

    Le plus médaillé au sabre hommes

    Le Hongrois Aladar Gerevich a remporté 9 médailles olympiques au sabre (7 or; 1 argent, 1 bronze) lors de 6 JO (1932, 1936, 1948, 1952, 1956 et 1960).

    La plus médaillée au sabre dames

    1e apparition du sabre dames aux JO en 2004.

    Le plus titré à l'épée hommes

    L'Italien Edoardo Mangiarotti a décroché 5 titres olympiques à l'épée lors de 4 JO (1936, 1952, 1956 et 1960).

    La plus titrée à l'épée dames

    La Française Laura Flessel-Colovic a remporté 2 titres olympiques à l'épée lors des mêmes JO (1996).

    Le plus titré au fleuret hommes

    Le Français Christian d'Oriola a remporté 4 titres olympiques au fleuret sur 3 JO (1948, 1952 et 1956).

    La plus titrée au fleuret dames

    La Soviétique Yelena Belova-Novikova (1968, 1972, 1976) et l'Italienne Giovanna Trillini (1992, 1996, 2000) ont chacune remporté 4 titres olympiques au fleuret.

    Le plus titré au sabre hommes

    Le Hongrois Aladar Gerevich a remporté 7 titres olympiques au sabre lors de 6 JO (1932, 1936, 1948, 1952, 1956 et 1960).

    La plus titrée au sabre dames

    1e apparition du sabre dames aux JO en 2004.

    Le plus d'apparition au Jeux

    Le record est de 7, et est codétenu par le Danois Ivan Osiier, qui a participé à tous les JO de 1908 à 1932, et sa dernière apparition remonte à 1948. Sa carrière olympique s'est donc étalée sur 40 ans. En 1988, la Suédoise Kerstin Palm est devenue la première femme à participer à 7 JO. Ses 7 apparitions sont consécutives, de 1964 à 1988 et elle doit être à ce jour la seule femme à avoir participé à 7 JO.

    Médaillés multiports

    7 escrimeurs ont été médaillés aux JO en escrime et dans un autre sport : Victor Boin (Belgique - Water polo 1908 et 1912, escrime 1920), Gustaf Dyrssen (Suède - Pentathlon moderne 1920 et 1924, escrime 1936), Nils Hellsten (Suède - Gymnastique 1908, escrime 1924), Otto Herschmann (Autriche - Natation 1896, escrime 1912), Fernand de Montigny (Belgique - Hockey sur gazon 1920, escrime 1908, 1912 et 1920), Holger Nielsen (Danemark - Tir et escrime 1896) et Sven Thofelt (Pentathlon moderne 1928, escrime 1936 et 1948)

    L'Autichien Adolf Schmal a teminé 4e de l'épreuve de sabre des JO d'Athènes en 1896. Il avait gagné ses 2 premiers aussauts, quand la famille royale de Grèce entre dans le stade. Les organisateurs décidèrent de recommencer la compétition pour que le roi pût voir l'intégralité des rencontres, et il perdit les matches qu'il avait gagnés précédemment. Deux jours plus tard, il monta 3 fois sur le podium... en cyclisme.

    Médaillés multinations

    Vladimir Resnitschenko a été médaillé pour 2 nations différentes, à chaque fois lors de l'épreuve d''épée hommes par équipes : en 1988 pour l'Union Soviétique (3e) et en 1992 pour l'Allemagne (1er).

    D'autres tireurs ont aussi été médaillée pour 2 nations, suite à l'éclatement ou à la fusion de pays) : Sabine Bau (Allemagne de l'Ouest 1988 et Allemagne 1992, 1996 et 2000), Elmar Borrmann (Allemagne de l'Ouest 1984 et 1988, Allemagne 1992), Zita-Eva Fukenhauser (Allemagne de l'Ouest 1984 et 1988, Allemagne 1992), Grigory Kiiyenko (Equipe Unifiée 1992, Russie 1996), Ilgar Mamedov (URSS 1988, Russie 1996), ), Anja Fichtel-Mauritz (Allemagne de l'Ouest 1988, Allemagne 1992 et 1996), Stanislav Podznyakov (Equipe Unifiée 1992, URSS 1996 et 200), Arnd Schmitt (Allemagne de l'Ouest 1988, Allemagne 1992), Ulrich Schreck (Allemagne de l'Ouest 1988, Allemagne 1992), Andrey Shuvalov (URSS 1988, Equipe Unifiée 1992), Udo Wagner (Allemagne de l'Est 1988, Allemagne 1992), Monica Weber-Koszto (Allemagne de l'Ouest 1984, Allemagne 1992, 1996 et 2000), Thorsten Weidner (Allemagne de l'Ouest 1988, Allemagne 1992), Valery Zakhrevich (Equipe Unifiée 1992, Russie 1996)

    Un seul a eu des médailles sous 3 drapeaux différents : Pavel Kolobkov (URSS 1988, Equipe Unifiée 1992, Russie 1996 et 2000).

    Médaillés multiarmes

    Epée et Fleuret : Gaston Amson (France - Epée en 1920 et 1928, Fleuret en 1920), Désiré Beaurain (Belgique - Epée en 1908, Fleuret en 1924), George Calnan (Etats Unis - Epée en 1928 et 1932, Fleuret en 1932), Philippe Cattiau (France - Fleuret en 1920, 1924, 1928 et 1932, Epée en 1932 et 1936), Tommaso Costantino (Italie - Epée et Fleuret en 1920), Ramon Fonst (Cuba - Epée en 1900 et 1904, Fleuret en 1904), Lucien Gaudin (France - Fleuret en 1920, 1924 et 1928, Epée en 1924 et 1928), Ashot Karagyan (URSS - Epée et Fleuret en 1980), André Labatut (France - Fleuret en 1920, 1924 et 1928, Epée en 1924), Edoardo Mangiarotti (Italie - Epée en 1936, 1948, 1952, 1956 et 1960, Fleuret en 1948, 1952, 1956 et 1960), Jozsef Marosi (Hongrie - Epée et Fleuret en 1956), Fernand de Montigny (Belgique - Epée en 1908, 1912 et 1924, Fleuret en 1924), Alberto Pellegrino (Italie - Epée en 1956, 1960 et 1964, Fleuret en 1960), Jean Piot (France - Epée et Fleuret en 1932), Saverio Ragno (Italie - Epée en 1932 et 1936, Fleuret en 1948), Frank Righeimer (Etats Unis - Epée et Fleuret en 1932), Jozsef Sakovits (Hongrie - Fleuret en 1952 et 1956, Epée en 1956), Vladimir Smirnov (URSS - Epée et Fleuret en 1980), Charles Tatham (Etats Unis - Epée et Fleuret 1904)

    Fleuret et Sabre : Baldo Baldi (Italie - Fleuret et Sabre en 1920), Tibor Berczelly (Hongrie - Sabre en 1936, 1948, et 1952, Fleuret en 1952), Laszlo Berty (Hongrie - Sabre en 1912 et 1924, Fleuret en 1924), Erwin Casmir (Allemagne - Fleuret en 1928 et 1936, Sabre en 1936), Manuel Diaz (Cuba - Fleuret et Sabre en 1904), Julius Eisenecker (Allemagne - Fleuret et Sabre en 1936), Giulio Gaudini (Italie - Fleuret en 1928, 1932 et 1936, Sabre en 1932 et 1936), Aladar Gerevich (Hongrie - Sabre en 1932, 1936, 1948, 1952, 1956 et 1960, Fleuret en 1952), August Heim (Allemagne - Fleuret et Sabre en 1936), Gustavo Marzi (Italie - Sabre en 1928, 1932 et 1936, Fleuret en 1932 et 1936), Renzo Nostini (Italie - Fleuret et Sabre en 1948 et 1952), Giorgio Pellini (Italie - Fleuret en 1948 et 1952, Sabre en 1952), Ugo Pignotti (Italie - Fleuret en 1928 et 1932, Sabre en 1932), Sandor Posta (Hongrie - Fleuret et Sabre en 1924), Oreste Puliti (Italie - Fleuret en 1920 et 1928, Sabre en 1920, 1924 et 1928), Zoltan Schenker (Hongrie - Sabre en 1912 et 1924, Fleuret en 1924), Odon Tersztyanszky (Hongrie - Sabre en 1924 et 1928, Fleuret en 1924), Richard Verderber (Autriche - Fleuret et Sabre en 1912)

    Epée et Sabre : Marcello Bertinetti (Italie - Sabre en 1908 et 1924, Epée en 1924 et 1928), Vincenzo Cuccia (Italie - Epée et Sabre en 1924), Miguel de Capriles (Etats Unis - Epée en 1932, Sabre en 1948), Jetze Doorman (Pays-Bas - Epée en 1912, Sabre en 1912, 1920 et 1924), Willem Hubert van Blijenburgh (Pays-Bas - Epée en 1912, Sabre en 1912 et 1920), Adrianus de Jong (Pays-Bas - Epée en 1912, Sabre en 1912, 1920 et 1924), Oreste Moricca (Italie - Epée et Sabre en 1924), Dino Urbani (Italie - Epée et Sabre en 1920)

    Sabre et Canne : William Grebe (Etats-Unis - Sabre et Canne en 1904)

    Epée, Fleuret et Sabre : Roger Ducret (France - Fleuret en 1920, 1924 et 1928, Epée en 1924, Sabre en 1924), Aldo Nadi (Italie - Epée, Fleuret et Sabre en 1920), Nedo Nadi (Italie - Fleuret en 1912 et 1920, Epée en 1920, Sabre en 1920), Abelardo Olivier (Italie - Sabre en 1908, Epée en 1920, Fleuret en 1920), Georges Trombert (France - Epée, Fleuret et Sabre en 1920)

    Un seul escrimeur a remporté au moins une médaille individuelle dans 4 disciplines (Epée, Fleuret, Sabre et Canne) : l'Américain Alberston Van Zo Post en 1904.

    Le français Roger Ducret a remporté 3 médaillesindividuelles au cours des mêmes JO en 1924 (or au fleuret, argent à l'épée et au sabre).

    Une seule escrimeuse a remporté au moins une médaille au fleuret et à l'épée, à chaque fois par équipes : l'Italienne Margherita Zalaffi (fleuret 1988 et 1992, épée 1996).

    Titrés multiarmes au cours d'une même édition

    Manuel Diaz (Cuba - Fleuret et Sabre en 1904), Ramon Fonst (Cuba - Epée et Fleuret en 1904), Alberston Van Zo Post (Etats Unis - Fleuret et Canne en 1904), Baldo Baldi (Italie - Fleuret et Sabre en 1920), Tommaso Costantino (Italie - Epée et Fleuret en 1920), Aldo Nadi (Italie - Epée, Fleuret et Sabre en 1920), Nedo Nadi (Italie - Epée, Fleuret et Sabre en 1920), Abelardo Olivier (Italie - Epée et Fleuret en 1920), Oreste Puliti (Italie - Fleuret et Sabre en 1920), Dino Urbani (Italie - Epée et Sabre en 1920), Roger Ducret (France - Epée et Fleuret en 1924), Lucien Gaudin (France - Epée et Fleuret en 1924 et 1928), André Labatut (France - Epée et Fleuret en 1924), Philippe Cattiau (France - Epée et Fleuret en 1932), Jean Piot (France - Epée et Fleuret en 1932), Edoardo Mangiarotti (Italie - Epée et Fleuret en 1956).

    Seuls Ramon Fonst (Cuba - Epée et Fleuret en 1904), Nedo Nadi (Italie - Fleuret et Sabre en 1920) et Lucien Gaudin (France - Epée et Fleuret en 1928) ont remporté 2 titres individuels la même année. Ce sont d'ailleurs les seuls à avoir remporté des titres olympiques individuels à 2 armes différentes.

    Seuls les 2 frères italiens Aldo et Nedo Nadi (en 1920) ont remporté au moins un titre olympique à l'épée, au fleuret et au sabre.

    Podium monopolisé par une même nation

    Epée Hommes : France (1908 et 1920), Italie (1936)
    Fleuret Hommes : France (1900)
    Epée Hommes pour Maîtres d'Armes : France (1900)
    Fleuret Hommes pour Maîtres d'Armes : France (1900)
    Sabre Hommes : Hongrie (1912 et 1952), URSS (1976)
    Canne : Etats Unis (1904)
    Fleuret Dames : Allemagne de l'Ouest (1988)

    En famille

    Les frères Italiens Nedo et Aldo Nadi ont terminés 1er et 2e de l'épreuve individuelle de sabre en 1920. Cet exploit a été égalé par les frères Italiens Edoardo et Dario Mangiarotti en 1952 au fleuret individuel.

    Médaillés multisports

    Le seul athlète a avoir obtenu des médailles en escrime et dans un autre sport au cours des mêmes JO est le danois Holger Nielsen, en 1896. En tir, il a terminé 2e au pistolet libre et 3e au pistolet de tir rapide, terminant également 3e de la compétition de sabre individuel.

    L'autrichien Otto Herschmann a été vice-champion olympique de natation sur 100m nage libre en 1896 et vice champion olympique en sabre par équipes en 1912.

    Les suédois Gustaf Dyrssen et Sven Thofelt ont été médaillés aux JO à la fois en escrime et en pentathlon moderne. Pour Dyrseen, c'est l'or en 1920 et l'argent de 1924 en pentathlon, et l'argent en épée par équipes en 1936. Pour Thofelt, c'est l'or en pentathlon en 1928, et en épée par équipes l'argent en 1936 et le bronze en 1948.
    Un autre suédois, Nils Hellsten, a été champion olympique en gymnastique (Concours général par équipes en 1908) et médaille de bronze en épée individuel en 1924.

    Le belge Victor Boin a été médaillé en water-polo (argent en 1908 et bronze en 1912), et en épée par équipes (argent en 1920). Il fut aussi le premier à lire le serment olympique dans l'histoire des JO, en 1920 à Anvers.
    Un autre belge, Fernand de Montigny, faisait partie de l'équipe belge de hockey sur gazon médaillée de bronze en 1920, et a remporté 4 médailles en escrime, à chaque fois par équipes : à l'épée 3e en 1908, 1er en 1912 et 2e en 1924, et 2e aussi en 1924 au fleuret.

    A noter

    L'escrime est un des 5 sports présents à chaque édition des JO depuis 1896, avec l'athlétisme, le cyclisme, la gymnastique et la natation..

    De 1920 à 1984, la France a atteint le podium du fleuret hommes par équipes 14 fois sur 15.

    Le Hongrie a remporté 7 titres olympiques consécutifs au sabre par équipes de 1928 à 1960.

    Pendant 9 JO consécutifs, de 1924 à 1964, c'est toujours un hongrois qui a remporté le titre au sabre en individuel, tout comme en 1908 et 1912.

    L'Italie, double championne olympique en titre à l'épée hommes par équipes, n'est pas qualifiée dans cette discipline en 2004.

    L'Italie est montée 10 fois consécuivement sur le podium de l'épée hommes par équipes, de 1920 à 1964.

    Pendant 6 JO consécutifs, de 1932 à 1960, c'est toujours un italien qui a remporté le titre à l'épée hommes en individuel.

    Un seul tireur a réussi à conserver son titre individuel à l'épée hommes : le cubain Ramon Fonst, vainqueur en 1900 et 1904.

    Deux hongrois, Jeno Fuchs (vainqueur en 1908 et 1912) et Rudolf Karpati (vainqueur en 1956 et 1960), un soviétique Viktor Krovopouskov (vainqueur en 1976 et 1980) et un français Jean-François Lamour (vainqueur en 1984 et 1988) ont réussi à conserver leur titre olympique individuel au sabre. Lamour est de plus le seul à être monté une 3e fois sur le podium individuel, 3e en 1992.

    L'italien Nedo Nadi (vainqueur en 1912 et 1920) et le français Christian d'Oriola (vainqueur en 1952 et 1956) sont les seuls fleuretistes à avoir conservé leur titre olympique individuel au fleuret hommes. D'Oriola était déjà monté sur la 2e marche du podium en 1948.

    La Hongroise Ilona Elek (vainqueur en 1956 et 1960) est la seule fleuretiste à avoir conservé son titre olympique individuel au fleuret dames. Elle était déjà montée sur la 2e marche du podium en 1952.

    Seuls 8 tireurs sont montés 3 fois sur un podium individuel dans la même arme au cours de plusieurs JO : l'Italien Guilio Gaudini (Fleuret Hommes, 3e en 1928 et 1932, 1er en 1936), le Hongrois Aladar Gerevich (Sabre Hommes, 3e en 1936, 1er en 1948, 2e en 1952), le Hongrois Gyozo Kulcsar (Epée Hommes, 1er en 1968, 3e en 1972 et 1976), le Français Jean-François Lamour (Sabre hommes, 1er en 1984 et 1988, 3e en 1992), l'Italien Edoardo Mangiarotti (Epée Hommes, 3e en 1948, 1er en 1952, 3e en 1956), le Français Christian d'Oriola (2e en 1948, 1er en 1952 et 1956), le Français Philippe Riboud (3e en 1980 et 1984, 2e en 1988) et le soviétique Alexandre Romankov (Fleuret Hommes, 2e en 1976, 3e en 1984 et 1988).

    Seules 3 tireuses sont montées 3 fois sur un podium individuel dans la même arme au cours de plusieurs JO : la Hongroise Ilona Elek (2e en 1952, 1e en 1956 et 1960), l'Autrichienne Ellen Muller-Preiss (Fleuret Dames, 1e en 1932, 3e en 1936 et 1948) et l'Italienne Giovanna Trillini (Fleuret Dames, 1e en 1992, 3e en 1996 et 2000).

    L'Italie a gagné au moins une médaille olympique dans 22 des 24 éditions des JO depuis 1896 (seules années blanches 1896 et 1904 [pas d'italiens]). La France en a gagné dans 21 des 24 éditions des JO (années sans médailles 1904 [pas de français], 1912 [la France n'a envoyé aucun escrimeur] et 1960).

    Depuis 1908, soit 21 éditions consécutives des JO, l'Italie a glané au moins une médaille olympique à chaque fois.

    L'Italie a remporté au moins un titre olympique dans 18 des 24 éditions des JO depuis 1896 (années vierges de titres 1896, 1904, 1908, 1964, 1968 et 1980). La France a remporté au moins un titre olympique dans 17 des 24 éditions des JO depuis 1896 (années vierges de titres 1904, 1912, 1936, 1960, 1964, 1972 et 1976). La Hongrie a réussi la même performance, (années sans titres 1896, 1900, 1904, 1920 [Hongrie pas invitée], 1980, 1984, 1996).

    L'Italie a remporté au moins un titre olympique pendant 10 éditions consécutives, de 1912 à 1960.

    La Grèce a remporté toutes ses médailles olympiques en escrime en 1896 à Athènes.


    Naviguer à travers les articles
    Article précédent Portraits des sélectionnés L'escrime, une histoire de famille Article suivant
    Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
    Auteur Discussion
    Escrime-Info : Mentions légales