https://royalescrime.com/
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Menu principal
Qui est en ligne
42 Personne(s) en ligne (3 Personne(s) connectée(s) sur Revue de presse)

Utilisateurs: 1
Invités: 41

maimaitre, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish
Les flux
Si vous n'aimez pas rire, allez pleurer ailleurs !
L'Equipe.fr, Toute l'actualité de l'escrime
Un blog dédié aux livres, aux films et aux jeux video sur l'escrime sportive.
FFE

Site: Le blog de Newzorro

Si vous n'aimez pas rire, allez pleurer ailleurs ! | URL | Flux
Date :: 21/09/2017 09:01:56 (Mettre jour)

19/01/2014 12:04 | 7 lectures


"J'étais sportif mais ça va mieux"



a été selectioné pour concourir au prix Antoine Blondin 2014,



une référence en matière de littérature sportive.



Je remercie ce jury de s'être penché sur mon livre mais aussi toutes les personnes qui m'ont encouragé et donné des ailes pour me lancer dans
l'aventure de ce livre. Sans vous ce livre n'existerait pas.



L'aventure continue...RDV mi-avril pour les résultats de ce Prix...



Allez Newzorro !!!!



<br "couv-livre-copie-1.jpg" height="348" width="500">



Lien direct du livre sur Amazon: link



Lien direct du livre sur FNAC: "http://recherche.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=2!1&Search=j%27%C3%A9tais+sportif+mais+%C3%A7a+va+mieux&sft=1">link



Lien direct du livre sur La Griffe Noire: link



Lien direct du livre sur Cartel: "http://www.cartel-escrime.com/catalog/product_info.php?products_id=295&osCsid=ec90931a8f373e4504dc5cd5b85c786e">link



et bien d'autres...



Et dans toutes vos librairies sur commande


14/11/2013 18:33 | 3 lectures


9782342013726 r-1 "font-size: 10pt; font-family: courier new,courier;"> 



Mon livre: "Jétais sportif mais ça va mieux"



élu meilleur anti-depresseur par les lecteurs est disponible à la vente!



Je suis impatient de lire vos commentaires!



"Un humour piquant et une dérision que vont adorer les amoureux du sport et tous les autres. Un régal!"  



(Grand Corps Malade)





"Une galerie de personnages cocasses dans des situations authentiques. Un récit sans fard, drôle et désinvolte."
 



(Olivier Zilbertin - Le Monde)





"Une vision malicieuse et follement tournée en dérision du sport de haut niveau... vous allez adorer!" 



(Alain Bernard - double champion olympique)





"Un livre jubilatoire, impertinent, inconvenant, impudique et touchant. Impossible de lâcher ce pamphlet. Le lecteur est collé au coeur du
vestiaire le nez dans le sang, la sueur, le camphre et le fou rire!"
 



(Maryse Ewange-Epée - RMC/Moscato show)



 



Voici les liens pour vous le procurer (cliquez dessus pour être téléporté à l'endroit de votre choix)



"http://www.societedesecrivains.com/librairie/livre.php?isbn=9782342013726">     Directement chez l'éditeur



"http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=j%27%C3%A9tais%20sportif%20mais%20%C3%A7a%20va%20mieux">    
Amazon



"http://recherche.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?Search=j%27%C3%A9tais+sportif+mais+%C3%A7a+va+mieux&sft=1&sl=49.195557">     FNAC



Pour les réfractaires à l'achat online inutile de chercher le bouquin en linéaire, je ne m'appelle malheureusement pas Nabila et je ne suis pas un
homme politique... Donc si vous le voulez dans votre librairie il suffit de lui demander de le commander, donnez le titre du bouquin (ils savent faire le reste).



 



9782342013726 r-1


11/07/2013 11:23 | 7 lectures


tarte-a-couille.jpg



 



 



Ça va mieux !



Ça ne rate pas, dès que les vacances approchent c'est toujours la bonne occasion de nous balancer de l' information qui rassure.
Les congés c'est sacré, on ne rigole pas avec ça.



Depuis le début de la semaine ça n'arrête pas...entre Christine Boutin qui démissionne de son poste de présidente du parti
chrétien démocrate ...ah vous ne saviez pas !? Si,si elle l'a confirmé, elle veut se présenter aux Européennes...on ne sait pas pourquoi...on a une petite idée mais on en est pas
sûrs...peut-être qu'elle préfère s'évanouir là-bas, elle a raison il paraît que la moquette y est plus épaisse...et puis quand tu parles à dieu autant monter d'un étage, t'es quand même plus
près !



Autrement on a aussi eu la joie d'apprendre que DSK n'avait pas de problèmes avec les femmes. Ça soulage. Si, si, c'est lui qui
l'a dit...on en a pas beaucoup parlé parce que c'était en anglais sur CNN...quand tu as été le président économique du Monde c'est normal que tu causes braguette et cigare à moustache sur CNN, tu
ne vas pas t'amuser à aller te confesser sur RMC chez Brigitte Lahaie ! On a déjà vu des drames commencer pour moins que ça...



Bref, tout va bien côté femmes pour Dominique. Rien à signaler. A un moment on a un peu eu peur qu'il nous dise qu'il avait la
bequille frivole et la couille agressive, mais non. Il a simplement dû être mis au courant avant nous d'une autre info primordiale tombée en ce début juillet :  



Nos testicules ont du goût.



Ça doit le concerner aussi, pas de raison...au FMI il paraît qu'ils ont des couilles, si, si...en tout cas suffisamment pour
foutre sur la paille celles des Portugais, des Grecs, des Espagnols et bientôt des Français. ça s'appelle les vases communiquant. D'un côté tu siphones les bijoux de famille des Européens et de
l'autre tu remplis les bourses des banques. Côté bon goût tu ne peux pas trouver mieux.







Bref, cette histoire de testicules est vraie, je ne vous mens pas. Ce sont des chercheurs très sérieux de la « National
Academy of Science »
qui s'y sont collés...pas aux couilles, non, voyons suivez un peu...à la recherche qui a permis d'en arriver à cette conclusion. C'est donc officiel, nos
testicules seraient donc pourvues de récepteurs capables d'analyser 2 types de goûts :
le sucré et les acides aminés. Ça va immanquablement révolutionner le kamasutra et la
gastronomie mondiale. Quand le string chocolat-pistache va débouler dans les rayons, vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas au courant. Idem pour le restau, si tu croises un touriste en
train de dévorer une gauffre avec ses couilles, c'est normal...c'est juste un spécialiste du dessert sucré.



Ça rassure pas mal ce type d'info à deux encablures des vacances...surtout pour ceux qui ont la burne pendouillante... Qu'ils se
rassurent, dorénavant ils pourront les laisser folâtrer dans les rues sans avoir peur qu'elles confondent une crotte de chien et un coulis de chocolat. Le monde progresse. Il ne restera plus qu'à
trouver une solution pour tous ceux qui ont les « couilles au cul »...on pense à eux...on compatit.



 



Cette histoire de couilles et de goût, moi j'y crois. De toute façon c'est scientifiquement prouvé. Et puis si vous avez encore
des doutes soyez un peu curieux. Plongez une de vos couilles dans une petite glace vanille-framboise et vous verrez bien qu'elle se rétracte de plaisir pendant que l'autre tire la tronche.



Pour les plus dubitatifs, je vous propose une autre expérience. Il suffit de voir un défilé de mode de Karl Lagerfeld ou de
Jean-Paul Gaultier pour se rendre compte que ces deux adeptes du soit disant « bon goût » ne doivent pas faire confiance à leurs burnes. C'est évident. Les leurs doivent être un peu en
dedans...pas forcément très compétitives côté Mâle...quand tu fais défiler Nabila et Zahia et que tu en fais tes égéries...c'est que tes valseuses sont parties en couille et que tu ne les reverra
plus !



 



Vivement que l'on arrive à prouver que notre cul peut entendre...nous pourrons enfin balancer à ceux qui nous les brisent :
« parle à mon cul, j'ai les oreilles sales ».



 






 



 



Newzorro



RDV sur la homepage pour tous les autres textes



newzorronew





09/07/2013 16:35 | 3 lectures


PicsouMagazine05 c 72422



 



 



Vive les vacances, youpi, ça y est...on y est...enfin pas tous, mais pour certains c'est bon, c'est parti mon
kiki.



Ceci dit, avant d'en profiter il faut quand même être un peu compatissant avec ceux qui n'en prennent pas. Oui j'aimerais tout de même attirer votre attention sur
les politiques qui eux restent sur la brèche. Si, si, c'est officiel, ils vont bientôt nous rejouer "la grande classique" à l'occasion du dernier conseils des ministres...dernières photos, micros
tendus et questions perfides des journalistes: « où allez-vous en vacances ? ».



C'est précisément en entendant la réponse que toi, le vacancier moyen qui a réussi à épargner les 100 euros que le fisc a bien voulu ne pas te ponctionner, oui toi
le nouveau riche, le privilégié, tu vas devoir culpabiliser un peu. C'est la rançon de l'opulence. Normal que tu ne puisses pas en profiter pleinement.



Bref, le ministre va s'employer à te démontrer que contrairement à toi qui ne va rien foutre pendant 1 semaine, 15 jours ou plus, lui va bosser comme un acharné.
Si, si, la preuve c'est qu'avec un gros dossier sous le bras pour faire sérieux, il va t'envoyer en plein dans les gencives : « je vais passer des vacances
studieuses... »
. Il va donc s'occuper de la France alors que toi tu t'occupes du barbeuk. Respect.



Nous n'avons pas plus d'infos sur les dossiers primordiaux qui vont être à l'étude durant leurs congés mais on imagine que ça doit être du lourd, du dossier qui ne
peut pas attendre la rentrée. D'après les premières informations qui nous parviennent dans l'oreillette, Christiane Taubira devrait être très occupée à faire des châteaux de sable pour
contrecarrer le manque de places en prison, pendant que Jean-Marc Ayrault tentera de relancer l'industrie automobile Française en se plongeant dans le moteur de son combi Volkswagen.
Studieux.



Forcement je vous vois railleurs, ironiques...arrêtez immédiatement ! Il en va de l'intérêt supérieur du pays tout de même...soyez responsables. S'il vous faut
des preuves, qu'à cela ne tienne...une fois que vous aurez vu Arnaud Montebourg en maillot et vu qu'il peut avoir le redressement super productif, vous ne pourrez que constater que le mec a la
bosse du boulot comme d'autres ont la bosse des maths.



Ceci dit, attention. Il n'y a pas que les ministres qui travaillent. Les députés y mettrons aussi du leur. D'ailleurs les hostilités ont déjà commencé. Si, si, à
Marseille...comme quoi il y a des mauvaises langues... Bref, à Marseille l'activité estivale du député maire du 6éme et 7éme arrondissement bat son plein. Analyse.



 



Marseille, 34° à l'ombre à proximité immédiate de la plage des Catalans. Une plage située en plein centre ville. Ne me demandez pas pourquoi la plage s'appelle
"plage des catalans", je n'en sait rien du tout. Certes il y a beaucoup de thons...mais je n'en sais pas plus. D'autant qu'il y a aussi pas mal de sardines à l'huile en train de se dorer les
écailles, sans parler du maquereau gominé sauce moutarde! Bref, on ne sait pas bien pourquoi ils ont opté pour le thon à la catalane. N'insistons pas, le Marseillais a la vexation rapide et la
Kalashnikov agile.



Donc, nous sommes à la plage des Catalans là même où Patrick Mennucci est en pleine séance de travail. Ça ne trompe jamais, quand Patrick met un costard cravate en
plein mois de juillet c'est pour bien montrer qu'il est sur la brèche, sur le qui-vive, aux abois... ! Oui Patrick est vigilant pour bien montrer à ses administrés qu'ils peuvent compter sur
lui...il y a quand même les municipales dans moins d'un an ainsi qu'un éventuel remaniement ministériel à venir...ce n'est pas le moment d'aller taper la pétanque au Ricard avec des collègues qui
se grattent généreusement les oeufs de pâques en lâchant des « iiinnculé !!» toutes les 3 secondes... Non, il faut faire dans l'attentif, dans le Rambo de quartier prêt à dégainer au
M16 pour envoyer la sentence d'une rafale précise. De ce point de vue, nous pouvons concéder à Patrick une maîtrise proche de la perfection. En effet, intervenant au sujet de l'agression d'un
Maître Nageur Sauveteur de la Police qui a manqué d'être noyé après avoir été roué de coups par une vingtaine de délinquants, Patrick a sorti l'artillerie lourde. Voila les explications :










 



Oui je sais, c'est d'une violence et d'un courage extrêmes. Patrick sait bien qu'il prend des risques mais peu lui importe, il aime le frisson d'une bonne mesure
radicale annoncée face caméra. Qu'on se le dise, pour lutter contre le fléau de la délinquance, la plage c'est terminé pour les fumeurs et les moins de 13 ans! Dommage que Patrick ne soit pas
ministre, il nous aurait certainement pondu une autre mesure phare de type: interdiction de bouffer du chocolat Suisse pour les plus de 30 ans. A l'heure qu'il est Cahuzac serait encore en train
de chasser de l'exilé fiscal et tous ceux qui se font dans le froc à cause de la peur d'être agressés seraient constipés. Le rêve!



Bref, grâce à Patrick on va quand même pouvoir se dorer la rondelle sans avoir l'oeil sur le sac à main et l'Opinel en stand-by. C'est déjà bien. Merci Patrick,
nous allons en avoir besoin cet été.



 



Pour ceux qui ne sont pas encore au courant il va effectivement falloir faire preuve de beaucoup d'attention pendant ces vacances. Les tentatives d'extorsion ou
bien la mendicité ambulante vont être en plein développement. Les analystes sont formels, il va y avoir du ROM partout. Pas un feux rouge sans que quelqu'un ne vienne faire la manche, te faire
les poches ou bien nettoyer ton pare-brise à la sauvette. Je vous préviens, je serai à la fois vigilant et assez radical. A la première tentative je sévis... Si jamais je vois Claude Guéant,
Jean-François Copé ou d'autres avec un seau et une raclette pour me badigeonner le pare-brise histoire de faire  un petit billet pour l'UMP, je leur balance les essuie-glace avec des jets de
liquide de lavage au vitriol ! Ils auront beau me faire leur tête de cocker abandonné et me dire : « jî pâ d'argent, pitié...pour les enfant dé
l'ouaimpé... »
...ils n'auront rien.



Peut-être qu'au retour des vacances je consentirai un petit effort...on verra. Les gosses ça grandit vite, surtout au niveau des pieds...j'ai du stock de chausses
36 fillette...j'aimerais tellement voir Sarko troquer ses talonnettes pour une bonne paire de Repetto, au moins il pourra se mettre en danseuse avec le bon équipement...



 



Allez, bonnes vacances et faites gaffe aux fumeurs de cigare de plus de 13 ans...



 



Newzorro



 



Retour à la homepage, cliquer sur l'image ci-dessous



newzorrofiligrane width="106">


06/07/2013 09:56 | 2 lectures


logo-basketballhof.jpg



 



Un grand moment de sport vient de débuter sous les yeux inattentifs des
Français. Oui ça y est, c'est parti à Kazan (Russie) pour les 27ème Universiades d'été.



Je précise pour les non avertis que les Universiades ne sont aucunement les championnats de l'univers. Aucun Martien n'est
inscrit et n'imaginez pas un seul instant voir une belle greluche de Pluton en maillot de bain. Non, les Universiades ce sont les championnats du monde Universitaires...preuve irréfutable qu'il y
a bien des sportifs qui ont aussi un muscle cérébral.



Ceci dit, je vous invite à suivre les compétitions, au moins au début...oui laissez tomber la fin c'est moins
intéressant...comment dire sans froisser du monde...et bien si vous avez déjà assisté à une fête étudiante dans votre jeunesse, vous devriez savoir que c'est précisément en première partie que
c'est le mieux. Tout le monde danse, flirt, rigole...alors qu'en deuxième partie tout le monde vomit ou s'essaye à des danses à la Nadine Morano sur le tube de l'UMP « changer le
Monde ». Et je ne vous parle même pas de ceux qui se mettent à confondre un Harlem shake avec Harlem Desir...là on tombe dans de l'outrage, dans de la cuisse galbée frivole tentant se
s'extraire des griffes d'un boutonneux avec 3 grammes d'alcool dans chaque oeil et des valseuses de 12 kilos chacune.



 



Oui, je l'avoue, Newzorro a fait 2 Universiades...Shefield et Buffalo. Non, je ne vous dirai rien là dessus, c'est trop
intime...je ne peux pas...ce ne serait pas correct... !



Non, n'insistez pas...



Bon d'accord !



Vous l'aurez voulu. Une anecdote et puis c'est tout. Oh rassurez-vous pas une trop violente, j'ai pris la plus légère.



 



Tout à commencé en stage préparatoire avant les Universiades de Sheffield, en 1991. Les escrimeurs étaient en stage à
Houlgate...oui c'était pour nous habituer au climat du nord de Angleterre...c'est sérieux les stages avant les Universiades. Nous ne sommes pas en camp de vacance, l'encadrement fait dans le
méthodique et le scientifique. Nous moins, mais eux oui.



Jusqu'à la moitié du stage tout se déroulait parfaitement, entraînements, récupération, apéro bien géré...de la bonne
préparation. Du classique pour tout escrimeur qui se respecte...donc l'équivalent d'une orgie pour un marathonien.



Non, là ou tout s'est mis à déraper c'est quand il a fallu nous rendre au restaurant de mi-stage, un repas qui est censé
entretenir l'esprit de groupe, souder les équipes...autant l'avouer tout de suite, on s'est dé-soudé le foie collectivement. Preuve formelle que même dans la biture l'escrimeur reste
collectif.



Ceci dit, ce n'était pas du tout de la faute des athlètes, non, la faute revient à un maître d'armes répondant au nom de Mitch
la main froide. Michel, de son vrai prénom. Allez savoir pourquoi, le maître s'est levé et a commencé à chanter une chanson paillarde verre levé...ça ne pardonne jamais un concert comme ça. Il a
commencé son tour de chant poétique:



« Dans un vagin de forte tâââilleu



600 000 poux livrèrent batâââilleu



un nombre égal de morpions



qui défendaient l'entrée du con...



Dé profondis...la la, la la



Morpionibus...la la, la la



la la lalala lalalalala... »



Et forcément quand tu as un maitre d'armes qui lance le drame, la troupe doit suivre dans un esprit de discipline.



Le levage de verre s'est donc généreusement mis à côtoyer « le curé de Camaret a les couilles qui
pendent... »
, ou encore le « En revenant de Nantes, de Nantes à Montaigu la digue la digue, de Nantes à Montaigu la digue du cul...» ainsi que d'autres chants faisant
l'éloge du bien être et de la partie fine.



Forcement, au milieu d'une belle mélodie, tu peux parfois tomber sur une fausse note, ça arrive. La notre est venue du toubib de
toute l'équipe...je tiens à préciser que c'était la première fois qu'il était envoyé sur un stage d'escrimeurs. A 35 piges le gars avait déjà eu deux ou trois expériences auprès de groupes de
Louveteaux ou de petits chanteurs à la croix de bois, mais jamais d'escrimeurs ou de sportifs. Bref, il se lève, monte sur la chaise, tend son verre aux cieux et se fait hacher le petit doigt par
le ventilateur au plafond. Ça ne commençait pas forcément bien...Qu'à cela ne tienne, il enchaîne sur une chanson qu'il avait certainement dû beaucoup bosser le samedi soir au Karaoké...un truc
dans le genre duo entre Jean-Pierre François et Didier Barbelivien. Quand tu viens de terminer une bonne Digue du cul, enchaîner là dessus c'est l'entorse cérébrale assurée. Passons...le pire
n'est pas là. Non, là où on a tout de suite vu qu'il avait fait 10 ans d'études mais qu'il n'avait pas dû bien bosser les fondamentaux, c'est quand à la fin de la chanson, pris par l'ambiance, il
s'est fendu d'un : « hé les gars je vous prends tous ici, je vais vous montrer ce que c'est la fête en médecine, c'est parti ». "font-style: normal;">Aille !



Au début on s'est quand même demandé si le gars 'avait pas un peu
anticipé la chose, s'il n'avait pris quelques médocs lui donnant un avantage concurrentiel indéniable pour lutter contre les effets secondaires...oui, on a déjà vu du rusé de beuverie se taper de
la citrate de bétaïne ou d'autre substances masquantes pour pouvoir tenir et être digne en soirée. Ça s'appelle du dopage et les toubibs sont quand même bien placés pour bien maîtriser la
chose.



Quelques heures plus tard, nous avons dû nous rendre à l'évidence, il
n'était pas du tout dopé, absolument pas. Inutile de le faire pisser dans le flacon pour faire un test, il s'était déjà fait le test tout seul en urinant dans son jean. C'était un rapide. En
revanche là ou cela a été plus long c'est quand il a fallu le traîner du restaurant jusqu'à la douche, puis le laver pour éloigner les grumeaux et le reste. Je vous prie de croire que ce n'est
pas simple...surtout quand le gars n'y met pas du sien parce qu'il est en relâchement total y compris au niveau des sphincters...il nous a sorti une « digue du cul » version live de
toute beauté. On a pris des photos...obligé, quand tu es à un concert tu immortalises toujours la scène.



Bref, après le lavement, nous l'avons mis dans son lit en PLS (Position
Latérale de Sécurité) pour éviter le drame du grumeau qui se coince dans la goulotte. Nous l'avons bordé et avons même ajouté un petit sceau juste sous son museau. On était des techniciens, des
vrais scientifiques.



 



Au petit dej' du lendemain, c'est là que nous avons
vraiment eu peur...il est arrivé dans la salle fier comme un neurochirurgien ayant réussi une greffe de cerveau sur Benjamin Castaldi. Il est venu à notre table et nous a
lancé :
« alors les petits joueurs, vous avez vu...j'ai même pas été malade ! » "font-weight: normal;">. On a pas osé lui raconter...



 



Vive les Universiades !



 



Newzorro



 



Retour à la Homepage, cliquez sur
la photo




"http://img.over-blog.com/206x300/6/14/45/91/newzorronew.png" class="CtreTexte" alt="newzorronew" height="159" width="109">





04/07/2013 20:21 | 3 lectures


or-lingot-tresor.jpg



 



Décidément rien ne va plus en ce début d'été...sur le Tour de France 2013
il n'y a absolument rien à signaler. Les fans sont déçus par ce millésime...oui, pour l'instant rien à se mettre sous la dent creuse, même pas un dopé, pas une once d'explication, aucun
« c'est pas de ma faute c'est la faute de mon vélo », ou bien « mon vélo s'est dopé à l'insu de son guidon »...Terrible sécheresse estivale.



Heureusement en ce 4 juillet, jour de fête Nationale aux USA, les festivités ont tout de même atteint la France...oui c'était la
fête à Paris aussi !



Tout à commencé par la conférence de presse en mondiovision de Delphine Batho, pour ceux qui cultivent l'actualité à la mode
Robinson Crusoe je précise que c'était jusqu'à avant hier notre ministre de l'écologie. Bref, Delphine avait dit qu'elle dirait tout suite à son limogeage express...on s'attendait donc au pire.
Ce qui fut le cas.



Voila donc le meilleur passage de cette conférence de presse. Eloignez les enfants, c'est très corrosif :



 






 



 



Ceci dit l'info la plus importante n'était pas là, non. Sur les coups de 18h une news est tombée sur les télex et sur le bec des
twittos comme le calendos est tombé de la bouche du cordeau....



LES COMPTES DE CAMPAGNE DE SARKOSY SONT REJETES PAR LES SAGES DU CONSEIL CONSTITUTIONEL !



Jusque là je vois bien que ça vous en touche une sans faire bouger l'autre. Pour ceux qui sont habitués à se faire refuser un
crédit bancaire à cause d'une verrue plantaire ou par la faute d'un arrière grand père asthmatique, je reconnais que ça ne ressemble pas à de l'info primordiale. Patience...



Je vous passe aussi la réaction fiévreuse et supersonique de Niko le joggeur qui a envoyé une dépêche à l'AFP pour dire qu'il
« démissionne immédiatement du Conseil constitutionnel ». Nicolas ne veut plus être un sage. C'est officiel. Là je vous vois commencer à
flipper...déjà qu'il était sensé être calme, qu'est-ce que ça va être quand il ne va plus devoir rester sage. Du coup de guidon vengeur dans le dos jusqu'à l'élimination karcher en main, toutes
les hypothèses sont envisageables.



Que les adversaires de Niko le cycliste se rassurent, il ne peut pas démissionner, il n'en a pas la capacité
légale. Les textes de la Vème République sont formels. Il est membre à vie dans cette vénérable institution en tant qu'ancien Président. Il devrait donc bouder et ne plus aller siéger au Conseil
Constitutionnel, ce qui ne changera pas grand chose puisqu'il n'y allait déjà pas. Ouf de soulagement au PS où les craintifs grimés en rebelles sont légion.



 



Bref, cette histoire de compte est grave...si, si, elle est grave pour Copé et l'UMP. Le parti était déjà
endetté à hauteur de 30 MEUR et à cause de cette histoire de sages ce sont 10 millions qui ne leur seront pas remboursés par l'état, donc par toi et moi, les cotisants Français moyens.



Là c'est grave ! L'UMP est à la limite du dépôt de bilan... Depuis les supputations les plus folles
circulent :



Copé va t-il devoir mettre la main à la pâte pour renflouer les caisses ? Pas efficace disent certains,
il faudrait en effet vendre les pains au chocolat à 10EUR pièce pour parvenir à réunir une somme conséquente.



Balladur va t-il devoir intervenir en commission de renflouement pour dispenser un cours sur l'utilisation
du Tee-shirt comme trésor insoupçonné ?



Un militant de passage aurait même proposé de passer un coup de fil à Kadhafi en beuglant «on n'a bien
réussi à faire voter les morts, ya pas de raison qu'on n'arrive pas à les faire payer».



Claude Guéant aurait même été vu en train de peindre un tableau Flamand à la sauvette à l'aide de la queue
de cheval de l'assistante de Brice Hortefeux.



Un communiquant très connu, dans un moment d'extase créative, aurait même proposé un nouveau slogan: "La
France Porte...à porte"!







Les rumeurs vont donc bon train en même temps que Copé cherche une solution idéale qui consiste à continuer
de dépenser autant de pognon en salaires, voitures, restaus, honoraires, commissions, pub...tout en faisant rentrer de l'oseille.



Miracle ! Sur les coups de 19h30, la solution est enfin trouvée. Jean-François Copé va
lancer
« une grande souscription nationale ».



En tant que démocrate riche (oui je suis riche d'après la norme Socialiste...), mais pas assez riche à mon
goût et à celui de mon banquier..., j'attends de connaître les modalités de cette souscription et notamment son taux d'intérêt pour prendre ma décision.



Si c'est gratos, c'est à dire sans taux d'intérêt, je m'engage sur l'honneur à quand même aider l'UMP en lui
fournissant gracieusement ma collection entière de livres: « La gestion pour les Nuls ». C'est promis.



En attendant plus de précisions, je vous invite à vous recueillir solennellement sur quelques notes de
musique...



 






 



 



NEWZORRO



 



homepage-button





02/07/2013 14:02 | 3 lectures


Arbitre_cartons__lpkrmd.jpg



 



C'est une scène magnifique qui s'est déroulée hier soir sous les yeux
ravis de millions de téléspectateurs du JT de 20h de France Télévision : Bernard Tapie a fait un Alexandrin.



Le public encore incrédule à 20h16 a finalement dû se rendre à l'évidence : Bernard Tapie est un poète !



Tous les espoirs sont donc à présent permis du côté de Nanard pour prouver son innocence puisqu'entre deux vers et trois rimes
riches, il est parvenu à nous délivrer une citation qui restera gravée dans les meilleures pages de la littérature Française :



C'est un complot...Estoup j'le connais pas, la preuve j'ai mal écrit son nom ! 



Superbe, magistral !



 










Que les plus férus de poésie moderne se rassurent, ils vont pouvoir prolonger l'extase en achetant le livre que Nanard vient de
sortir. Un manuscrit qui trouvera certainement sa juste place dans leur bibliothèque, entre la « Balade contre les ennemis de la France » de François VILLON et le recueil
« Alcools » de Guillaume APOLINAIRE. Quitte à se faire bourrer le mou autant que ce soit en poésie.



D'ailleurs, il se pourrait que les États-Unis apportent eux aussi leur petite pièce à cet édifice littéraire. Oui, grâce à
l'espionnage de la NSA qui a écouté la plupart des pays Européens, nous devrions pouvoir mettre la main sur quelques joyaux de la poésie Française...qui sait, ils ont peut-être un enregistrement
d'une rencontre au sommet de l'état. Une scène qui regrouperait nos plus fins penseurs. Tentons d'y voir plus clair et laissons nous aller à une imagination de bon aloi tant notre curiosité est
grande.



 



Palais de l'Elysée.



Autour d'une jolie table élégamment décorée d'un bouquet de fleurs, quelques penseurs des temps modernes se livrent à une séance
d'échanges verbaux créatifs et propices à la naissance d'une oeuvre littéraire de haute volée...



Il y a là Christine, appelée aussi « Cricri le pince nez ». A côté d'elle Nanard trône tel un phénix. En face de lui
siège un homme qu'il est difficile d'identifier parce qu'il dépasse tout juste de la table malgré de grandes talonnettes. Tout au bout de cette longue table ont pris place Stéphane, dit
« Stefou le jus d'orange » et « Claude visage pale ».



Nanard le phénix prend la parole pour lancer un Alexandrin dont il a le secret et tenter de stimuler la folie créative de ses
comparses :



«filez-moi l'oseille et on n'en parle plus »



Aussitôt Claude « visage pâle », toujours aussi précis et méticuleux quant il s'agit de compter les pieds des vers ou
les biffetons de 500, lui fait remarquer que le compte n'est pas bon...oui, il manque un pied pour faire un Alexandrin !



 



La réplique de Nanard ne se fait pas attendre :



« Toi ferme-là tronche plate...le pied qui manque tu vas te le prendre dans le cul et tu vas partir en orbite
façon spoutnik. Quand les burnés parlent, les couilles d'olive les écoutent...Non mais vous avez-vu ça les gars, l'autre il est incapable de jouer les agressifs quand un journaliste l'accuse
d'avoir siphonné le cash de la police et il vient me donner des leçons à moi... ! »



 



 










 



Le petit de l'autre coté de la table tente de calmer les esprits en même temps que ses talonnettes cherchent vainement à
atteindre le sol sous la chaise :



« Calme toi Nanard, laisse le, il est tendu en ce moment...il essaye de peindre un tableau Flamand avec des bateaux, il
a dans l'idée qu'il y a du blé à faire dans la peinture...je lui ai proposé de repeindre la façade du palais parce que les sbires de Kadhafi l'ont salopé en pissant dessus quand ils sont venus
faire du camping...du coup il s'est vexé ! »



 



Nanard : «Ben qu'il se dé-vexe vite face de pet sinon je vais lui faire goûter du pointu
taille 44...j'te garantis que ça va pas être un plat du pied petit filet...il va prendre du féroce taillé en pointe façon Basile Boli quand il fait un dégagement pour tuer une mouette. Tu connais
« Basile la masse » Claude ? Nan, tu peux pas connaître, toi t'es un gentleman, t'es un cador de salon, t'es un descendant de Van Gogh, tu fais dans la peinture...Putain si t'avais
connu mon Basilou j'te garantis que tu la ramènerais pas...rien qu'à entendre le son de sa respiration sortir par ses naseaux suintants t'aurais peint une toile toute marron et sans
pinceau !



Ouais mon gars, là y'avait de la défense...pas comme toi quand tu fait ta tête de Droppy...nous on tailladais du
tibia au sécateur calibre 12...nous on plantait du fémur et on vendangeait de la rotule....c'était beau... Une envolée lyrique de Di Meco crampons au vent c'était quand même quelque
chose...Leonard de Vinci aurait connu ça il en aurait fait un chef d'oeuvre !».



 



« Du calme Nanard, c'est bon, t'inquiète pas t'auras ton blé »
tranche le petit dont le menton parvient enfin à dépasser le haut de la table.



 



« OK je me calme...45 barres de préjudice moral c'est le minimum, j'ai souffert putain...»



 



«Oui je suis d'accord, mais il faut que nous fassions attention à ne pas froisser le peuple
mon cher Bernard, 45 millions de préjudice c'est beaucoup»
, lâche "Cricri le pince nez" dans un sursaut créatif proche de l'exutoire clitoridien.



 



Nanard enchaîne : « Toi la sauterelle enlève ton pince nez on dirait que tu parles à un troupeau de
bouseux...t'étais encore en train de faire des ronds de jambe avec la truffe dans le chlore que moi j'avais déjà fait le tour de France avec mon équipe...oui madame...j'ai fait le tour moi
madame...j'avais Le blaireau en fer de lance...c'était beau à l'époque le Tour, Hinault tournait au BIO de chez La vie Claire et je lui mettais une pile Wonder dans le cul pour les cols de
première catégorie, ça c'est du sponsoring à l'ancienne...Putain j'aurais gardé mon blé de l'époque que j'aurais monté toute une équipe avec Armstrong en tête de gondole...à l'heure qu'il est il
serait en train de battre le record du tour du monde en solitaire et sans respirer. Si ça c'est pas du préjudice... ! ».



 



« Merci Bernard, tu...» coupe Claude
bille d'olives immédiatement repris par le petit dont le menton dépasse à présent largement la table parce qu'ayant entendu le mot vélo, ses jambes se sont mises à pédaler dans le vide et ses
épaules à gigoter comme celle d'un sprinteur.
« Passons à la rédaction du texte de ton livre, il faut qu'on chiade le passage sur la
justification des 45 millions...il nous faut un paragraphe d'anthologie...un truc à la Henri Guaino, une prose qui ne souffre aucune contestation en quelque sorte, une vraie plume, un cador, une
épée quoi... »



 



Claude « visage pâle » se fend alors d'une suggestion. Les lèvres à peine
entrouvertes et l'oeil craintif, il susurre:
« euh, je propose que l'on fasse appel à nos forces vives en matière de littérature...je propose
Frédéric Levebvre...il est incollable sur Zadig et Voltaire...c'est une référence parait-il ! »



 






 



Nanard réplique du tac au tac : «Non mais vous l'entendez l'autre face de coupable...faut que t'arrêtes les
cachetons...Zadig et Voltaire t'es pas bien non ? Voltaire on peut pas le prendre c'est un mec coupable...tu connais pas la chanson ? « je suis tombé par terre c'est la faute à
Voltaire... » t'es con ou bien ? Si on fait dans le Voltaire on va encore dire que c'est moi qui ai fait le croque en jambe...dans le Zadig je dis pas...mais surtout pas dans le
Voltaire».



 



Et Nanard de poursuivre en calmant tout le monde « Ne vous inquiétez pas, tout est prévu...et voilà le
travail ! »
lâche Nanard fier comme un patron de boucherie chevaline avant le drame des lasagnes Findus. Il leur tend un bout de parchemin
griffonné au Mont-Blanc...quitte à grimper des cols autant se taper le plus haut d'Europe.



Voila mon texte pour justifier les 45 MEUR de préjudice moral par rapport à ce qui est couramment octroyé aux
familles touchées pas un drame :



*« ...mais les plus malheureux d'entre eux  (NDLR les
familles ayant perdu un enfant, celles d'accidentés définitivement handicapés...)
peuvent comprendre même sans connaître les détails d'un dossier complexe, qu'il y a une
différence entre la victime d'un accident parfaitement fatal et celui qui subit pendant si longtemps -20 ans aujourd'hui- un acharnement sans précédent ayant pour objectif avoué son élimination,
sa mort politique, sa mort économique, sa mort symbolique et à la fin sa mort tout court ».



 



De la littérature en bande organisée, de la bonne...



 



Newzorro



 



*passage tiré du livre de Bernard Tapie « Un scandale d'Etat, oui mais pas celui qu'ils vous racontent » Plon.



 



 



Vous voulez savoir comment Marine Le Pen est tombée dans sa piscine: le lien ici: "http://www.newzorro.com/article-la-chute-de-la-maison-france-117901120.html">La chute de la maison France



 



Vous voulez connaitre ce que Tapie a dit aux policiers durant sa garde à vue, le lien ici: "font-size: 18pt;">Laisse aller c'est une valse



 









02/07/2013 14:02 | 3 lectures


Arbitre_cartons__lpkrmd.jpg



 



C'est une scène magnifique qui s'est déroulée hier soir sous les yeux
ravis de millions de téléspectateurs du JT de 20h de France Télévision : Bernard Tapie a fait un Alexandrin.



Le public encore incrédule à 20h16 a finalement dû se rendre à l'évidence : Bernard Tapie est un poète !



Tous les espoirs sont donc à présent permis du côté de Nanard pour prouver son innocence puisqu'entre deux vers et trois rimes
riches, il est parvenu à nous délivrer une citation qui restera gravée dans les meilleures pages de la littérature Française :



C'est un complot...Estoup j'le connais pas, la preuve j'ai mal écrit son nom ! 



Superbe, magistral !



 










Que les plus férus de poésie moderne se rassurent, ils vont pouvoir prolonger l'extase en achetant le livre que Nanard vient de
sortir. Un manuscrit qui trouvera certainement sa juste place dans leur bibliothèque, entre la « Balade contre les ennemis de la France » de François VILLON et le recueil
« Alcools » de Guillaume APOLINAIRE. Quitte à se faire bourrer le mou autant que ce soit en poésie.



D'ailleurs, il se pourrait que les États-Unis apportent eux aussi leur petite pièce à cet édifice littéraire. Oui, grâce à
l'espionnage de la NSA qui a écouté la plupart des pays Européens, nous devrions pouvoir mettre la main sur quelques joyaux de la poésie Française...qui sait, ils ont peut-être un enregistrement
d'une rencontre au sommet de l'état. Une scène qui regrouperait nos plus fins penseurs. Tentons d'y voir plus clair et laissons nous aller à une imagination de bon aloi tant notre curiosité est
grande.



 



Palais de l'Elysée.



Autour d'une jolie table élégamment décorée d'un bouquet de fleurs, quelques penseurs des temps modernes se livrent à une séance
d'échanges verbaux créatifs et propices à la naissance d'une oeuvre littéraire de haute volée...



Il y a là Christine, appelée aussi « Cricri le pince nez ». A côté d'elle Nanard trône tel un phénix. En face de lui
siège un homme qu'il est difficile d'identifier parce qu'il dépasse tout juste de la table malgré de grandes talonnettes. Tout au bout de cette longue table ont pris place Stéphane, dit
« Stefou le jus d'orange » et « Claude visage pale ».



Nanard le phénix prend la parole pour lancer un Alexandrin dont il a le secret et tenter de stimuler la folie créative de ses
comparses :



«filez-moi l'oseille et on n'en parle plus »



Aussitôt Claude « visage pâle », toujours aussi précis et méticuleux quant il s'agit de compter les pieds des vers ou
les biffetons de 500, lui fait remarquer que le compte n'est pas bon...oui, il manque un pied pour faire un Alexandrin !



 



La réplique de Nanard ne se fait pas attendre :



« Toi ferme-là tronche plate...le pied qui manque tu vas te le prendre dans le cul et tu vas partir en orbite
façon spoutnik. Quand les burnés parlent, les couilles d'olive les écoutent...Non mais vous avez-vu ça les gars, l'autre il est incapable de jouer les agressifs quand un journaliste l'accuse
d'avoir siphonné le cash de la police et il vient me donner des leçons à moi... ! »



 



 










 



Le petit de l'autre coté de la table tente de calmer les esprits en même temps que ses talonnettes cherchent vainement à
atteindre le sol sous la chaise :



« Calme toi Nanard, laisse le, il est tendu en ce moment...il essaye de peindre un tableau Flamand avec des bateaux, il
a dans l'idée qu'il y a du blé à faire dans la peinture...je lui ai proposé de repeindre la façade du palais parce que les sbires de Kadhafi l'ont salopé en pissant dessus quand ils sont venus
faire du camping...du coup il s'est vexé ! »



 



Nanard : «Ben qu'il se dé-vexe vite face de pet sinon je vais lui faire goûter du pointu
taille 44...j'te garantis que ça va pas être un plat du pied petit filet...il va prendre du féroce taillé en pointe façon Basile Boli quand il fait un dégagement pour tuer une mouette. Tu connais
« Basile la masse » Claude ? Nan, tu peux pas connaître, toi t'es un gentleman, t'es un cador de salon, t'es un descendant de Van Gogh, tu fais dans la peinture...Putain si t'avais
connu mon Basilou j'te garantis que tu la ramènerais pas...rien qu'à entendre le son de sa respiration sortir par ses naseaux suintants t'aurais peint une toile toute marron et sans
pinceau !



Ouais mon gars, là y'avait de la défense...pas comme toi quand tu fait ta tête de Droppy...nous on tailladais du
tibia au sécateur calibre 12...nous on plantait du fémur et on vendangeait de la rotule....c'était beau... Une envolée lyrique de Di Meco crampons au vent c'était quand même quelque
chose...Leonard de Vinci aurait connu ça il en aurait fait un chef d'oeuvre !».



 



« Du calme Nanard, c'est bon, t'inquiète pas t'auras ton blé »
tranche le petit dont le menton parvient enfin à dépasser le haut de la table.



 



« OK je me calme...45 barres de préjudice moral c'est le minimum, j'ai souffert putain...»



 



«Oui je suis d'accord, mais il faut que nous fassions attention à ne pas froisser le peuple
mon cher Bernard, 45 millions de préjudice c'est beaucoup»
, lâche "Cricri le pince nez" dans un sursaut créatif proche de l'exutoire clitoridien.



 



Nanard enchaîne : « Toi la sauterelle enlève ton pince nez on dirait que tu parles à un troupeau de
bouseux...t'étais encore en train de faire des ronds de jambe avec la truffe dans le chlore que moi j'avais déjà fait le tour de France avec mon équipe...oui madame...j'ai fait le tour moi
madame...j'avais Le blaireau en fer de lance...c'était beau à l'époque le Tour, Hinault tournait au BIO de chez La vie Claire et je lui mettais une pile Wonder dans le cul pour les cols de
première catégorie, ça c'est du sponsoring à l'ancienne...Putain j'aurais gardé mon blé de l'époque que j'aurais monté toute une équipe avec Armstrong en tête de gondole...à l'heure qu'il est il
serait en train de battre le record du tour du monde en solitaire et sans respirer. Si ça c'est pas du préjudice... ! ».



 



« Merci Bernard, tu...» coupe Claude
bille d'olives immédiatement repris par le petit dont le menton dépasse à présent largement la table parce qu'ayant entendu le mot vélo, ses jambes se sont mises à pédaler dans le vide et ses
épaules à gigoter comme celle d'un sprinteur.
« Passons à la rédaction du texte de ton livre, il faut qu'on chiade le passage sur la
justification des 45 millions...il nous faut un paragraphe d'anthologie...un truc à la Henri Guaino, une prose qui ne souffre aucune contestation en quelque sorte, une vraie plume, un cador, une
épée quoi... »



 



Claude « visage pâle » se fend alors d'une suggestion. Les lèvres à peine
entrouvertes et l'oeil craintif, il susurre:
« euh, je propose que l'on fasse appel à nos forces vives en matière de littérature...je propose
Frédéric Levebvre...il est incollable sur Zadig et Voltaire...c'est une référence parait-il ! »



 






 



Nanard réplique du tac au tac : «Non mais vous l'entendez l'autre face de coupable...faut que t'arrêtes les
cachetons...Zadig et Voltaire t'es pas bien non ? Voltaire on peut pas le prendre c'est un mec coupable...tu connais pas la chanson ? « je suis tombé par terre c'est la faute à
Voltaire... » t'es con ou bien ? Si on fait dans le Voltaire on va encore dire que c'est moi qui ai fait le croque en jambe...dans le Zadig je dis pas...mais surtout pas dans le
Voltaire».



 



Et Nanard de poursuivre en calmant tout le monde « Ne vous inquiétez pas, tout est prévu...et voilà le
travail ! »
lâche Nanard fier comme un patron de boucherie chevaline avant le drame des lasagnes Findus. Il leur tend un bout de parchemin
griffonné au Mont-Blanc...quitte à grimper des cols autant se taper le plus haut d'Europe.



Voila mon texte pour justifier les 45 MEUR de préjudice moral par rapport à ce qui est couramment octroyé aux
familles touchées pas un drame :



*« ...mais les plus malheureux d'entre eux  (NDLR les
familles ayant perdu un enfant, celles d'accidentés définitivement handicapés...)
peuvent comprendre même sans connaître les détails d'un dossier complexe, qu'il y a une
différence entre la victime d'un accident parfaitement fatal et celui qui subit pendant si longtemps -20 ans aujourd'hui- un acharnement sans précédent ayant pour objectif avoué son élimination,
sa mort politique, sa mort économique, sa mort symbolique et à la fin sa mort tout court ».



 



De la littérature en bande organisée, de la bonne...



 



Newzorro



 



*passage tiré du livre de Bernard Tapie « Un scandale d'Etat, oui mais pas celui qu'ils vous racontent » Plon.



 



 



Vous voulez savoir comment Marine Le Pen est tombée dans sa piscine: le lien ici: "http://www.newzorro.com/article-la-chute-de-la-maison-france-117901120.html">La chute de la maison France



 



Vous voulez connaitre ce que Tapie a dit aux policiers durant sa garde à vue, le lien ici: "font-size: 18pt;">Laisse aller c'est une valse



 









26/06/2013 17:29 | 4 lectures


18368.jpg



Nooooon....c'est pas possible...pas
lui...papa Jaja !



Si, si, dopé aussi...chopé par une analyse rétroactive, par un rétropédalage sur double plateau.
Gaulé par les progrès de la science 15 ans plus tard...le choc !



Le plus dur là dedans ce n'est pas l'acte lui même, non, personne n'est à l'abri d'un saut de
chaine. Non le plus terrible ce sont les explications... Là on en frissonne, on a le tympan craintif et le bulbe figé.



 



C'est Richard qui a lancé la mode... Le dopage l'a
chopé
« à l'insu de son plein gré » "font-size: 12pt;">. Horrible! Richard en a chialé le pauvre. Remarquez il y a de quoi. Apprendre au petit dej', entre le café et les tartines d'EPO, que l'on est positif alors que la veille
encore on grimpait l'Alpe d'Huez aussi vite que la moto du cameraman, franchement il y a de quoi s'effondrer en larmes.
"font-size: 12pt;">Pour un sportif ces histoires de dopage vicelard qui t'attend au coin du bois c'est effrayant. Tout le monde flippe de se faire agresser par une capsule d'EPO, de se faire
michetonner à la sournoise par une seringue d'anabolisants. Du coup le sportif craintif se met à chercher des produits dopants fourbes planqués dans les armoires à pharmacie...entre un Doliprane
et de la crème pour les cors aux pieds. Forcement au bout d'un moment tu trouves...moi j'ai mis la main sur une boite terrible...pleine de petites pilules marron: les pastilles Pullmol. Si, si,
c'est dopant, promis!  C'est super fourbe une pastille Pullmol. Ça ne paye pas de mine, c'est tout petit, on dirait un bonbon et pourtant si tu en prends une tu montes le Galibier en tirant
la caravane du tour et Gérard Holtz sur son tricycle!
  Je n'invente rien, la preuve c'est sur la liste des produits interdits.



Bref, si tu ne fais pas gaffe et que pendant la nuit tu relâches l'attention, tu peux te faire
avoir. Pourquoi croyez-vous que les cyclards se lèvent la nuit pour pédaler... ? ils flippent les mecs, ils ont peur de la pastille fourbe, ils ont le stress de la seringue agile. Bon, c'est
vrai que s'ils se font piquer ils sont cuits. Oui, ils n'ont aucun moyen de lutter....l'invention de l'excuse n'est pas livrée avec la dose de produit dopant. Les gars sont démunis...quand tu
sors des « à l'insu de mon plein gré » ou des « je ne peux pas dire que ce soit faux, je ne peux pas dire que ce soit vrai » "font-weight: normal;">c'est que tu es au bout du boyau, tu roules sur la jante...



Le constat est évident...les Français ne sont pas au niveau côté
excuses !



Tenez,
p
renez Alberto. Lui c'est du bon en explications...Le pauvre mec est peinard à table quand, pour lui faire plaisir, le cuistot lui apporte un bon steak
de vache Espagnole. Bingo! Le lendemain il passait pour une vache enragée aux yeux du monde entier. Certes, il a souffert, il a été obligé de se justifier mais au bout du compte, il s'en est
tiré. Il a trouvé la bonne explication:
c'est pas moi c'est la vache!



Quelle conne cette vache! "color: #000000;">  Pour perdre un peu de poids et séduire les jolis taureaux de corrida elle s'était certainement mise à brouter en sudisette! Du coup elle avait des traces de plastique
plein les fibres. Rien à voir avec le plastique des sacs de transfusion sanguine, non vraiment rien! Voila, ça c'est de l'excuse !



Prenons un autre cas, le cycliste Belge Franck Vandenbroucke, paix à
son âme,  a tenté de se disculper en disant que le Clenbutérol que l'on avait retrouvé chez lui était destiné à son chien asthmatique. Petite précision: le Clenbutérol, c'est un médicament
qui est prescrit pour les infections broncho-pulmonaires chez le cheval de course. Vandenbroucke devait certainement avoir un Lévrier... C'est plausible, après tout un chien Belge qui retrouve la
frite ça pouvait paraître moins suspect qu'un coureur Belge partant tout le temps en chasse patate. On ne sait pas bien qui l'a cru mais comme souvent en vélo, les chiens aboient, la caravane du
tour passe et le coureur trépasse.



Il y a aussi eu la tentative de Lashawn Meritt, un athlète
américain. Suite à un contrôle Lashawn a révélé qu'il prenait des stéroïdes anabolisants pour augmenter la taille de son pénis. Bon d'accord ça faisait bizarre qu'un grand black veuille se faire
passer pour un petit Japonnais...mais il y a quand même des gens qui ont gobé...pas le sexe non, l'excuse! Suivez un peu.



Enfin, il y a l'excuse médaille d'or. Là on est au sommet de l'art.
Depuis Pline L'ancien on n'a toujours pas fait mieux...:
«c'est pas moi c'est la faute de mon jumeau» "color: #000000;">. C'est Tyler, un coureur cycliste, oui encore un! N'y voyez pas là une tentative d'acharnement envers ces sportifs émérites, je n'y suis pour rien s'ils veulent tous ressembler
à des mobylettes...Bref, Tyler, qui avait des contrôles sanguins stupéfiants, a expliqué qu'il avait un jumeau mort avant la naissance et qu'il avait hérité de tous ses globules rouges.
Fantastique...non mieux, Mondial!



Bref, du vélo en passant par l'escrime, la GRS, le Tarot ou le
curling, il y a des pastilles fourbes qui traînent partout. Sauf en foot!
Le foot c'est clean. Quand les
joueurs se mettent à courir comme des dératés après une première mi-temps de percherons, c'est juste parce que dans le vestiaire l'entraîneur a su trouver les mots justes. Et puis franchement en
foot pas besoin de se doper, ils ont trouvé autre chose, ils font dans le jardinage. Et un petit sac de biffetons près des rosiers, un autre sous l'olivier et en avant Guingamp! Même pas besoin
de courir, le ballon rentre tout seul dans les buts.
Magique !



Il n'y a qu'un sport qui est épargné...le Basket Américain, la NBA.
Pas de dopage non, jamais! Pour les non sportifs je précise que la NBA c'est comme notre basket à nous mais il y a quand même quelques différences. En NBA, le joueur fait un
"color: #000000;">"dunk", puis enchaîne deux pas de «funk» "color: #000000;">en mâchonnant un «chewing-gum»et en restant accroché au panier. Quand le
«dunk»provient d'un «coast to coast» "color: #000000;">dans le  «money time»et qu'il finit "color: #000000;">«in your face», le public fait une «standing ovation»
en lâchant un «oh yeah !» et Georges Eddy nous fait encore sa Jeanne
Birkin!



Quoi qu'il en soit le basket NBA c'est clean. Pas de dopage, 
pas même l'ombre d'une Pullmol. Les gars de 2mètres 10 qui cavalent comme des petits Thaïlandais tentant d'échapper à une visite ministérielle, c'est pas grâce au dopage...promis juré! Si jamais
tu as l'idée de contredire ça, ils t'envoient leur nettoyeur, leur exécuteur des basses oeuvres, le Boss de la NBA, David. Un petit nerveux le gars. C'est d'ailleurs le seul qui soit dopé, ça se
remarque tout de suite...Il est tout petit, tout frêle et pourtant il fait la loi dans les raquettes. Il est dopé aux dollars, c'est sur !



C'est d'ailleurs dans ce seul domaine que nous les Français nous
pouvons rivaliser. Oui des dopés à l'Euro tu en as plein les commissariats en ce moment. Vivement les explications à la sortie pour relever un peu le niveau... !





Newzorro





24/06/2013 12:47 | 6 lectures


129316-menottes.jpg  



C'est un nouveau drame de la vie quotidienne des français
qui vient de se jouer sous nos yeux ébahis ce lundi 24 juin 2013. Bernard Tapie, convoqué par les poulets dans le cadre de l'arbitrage qui lui a permis de se refaire les burnes en or 24 carats, a
été placé en garde à vue.



Même pas mal le Nanard...si, si, il l'a confirmé hier: « j'en ai rien à
foutre »
. Que les flics se tiennent à carreau Nanard n'a pas du tout peur de la fouille
rectale. Ils auront beau fouiller dans les angles, Bernard ne sentira rien.










 



C'est vrai que coté garde à vue, il maîtrise plutôt bien. Déjà il parle le
patois...c'est un sérieux avantage. D'un côté les condés lui doivent déférence et politesse alors que Nanard va leur jouer les Tontons Flingueurs, Le cri du cormoran le soir au dessus des jonques
ou bien Cause toujours tu m'interesses. Ça va faire des étincelles c'est sûr. Ça va envoyer de la maxime à Nanard, générer du nervous breakdoune, du nerf tendu façon string ficelle
brésilien.



 






 



Tenez, tentons sans trop forcer d'imaginer le deuxième jour de garde à
vue...



 



7h du matin...il fait frais dans les geôles de la brigade financière. Bernard
tapie marmonne devant les cours de la bourse défilant sur BFM TV grâce à la petite télé qu'un gardien sympathisant de l'OM lui a fourni en douce. Le cours du café est à la baisse...mauvais
présage qui lui fait remonter le taux de testostérone d'un cran. Il a la tête des lendemains de défaite contre le PSG. Un flic de la brigade financière se pointe devant les barreaux pour le faire
monter à l'interrogatoire.



« Monsieur Tapie, veuillez vous approcher de la porte et montrer vos mains
s'il vous plaît »
lui lance le flic droit dans les oreilles.



La réplique ne se fait pas attendre : « attend
gamin...détend-toi, met du mou dans la gâchette sinon on va pas être copains...on va tranquillement attendre le cours du dollars, j'ai mis 20 plaques sur la baisse...mes mains tu les verras quand
j'aurai fini de me gratter les burnes et que l'oseille chantera Avé maria dans mon larfeuille».



Ambiance tendue. Les hormones sont de sortie.



 



15 minutes plus tard, Nanard est devant le bureau de l'inspecteur principal. Il
est toujours en train de se gratter les partie génitales. Une preuve supplémentaire de son implication dans l'escroquerie en bandaison organisée et le braquemart intempestif.



Nanard est furieux : « tes questions je m'en
badigeonne l'oignon avec un coton tige...tu peux m'asperger les burnes au vitriol et me les épiler à la pince monseigneur que t'auras pas un mot »
"font-style: normal;">lance t-il au flic qui tentait une première approche psychologiquement judicieuse.







« Monsieur Tapie je vous demande de garder un langage correct...à défaut j'ajouterai un outrage à agent
dans l'exercice de ses fonctions »







Tapie "font-style: normal;"> : « vas y gamin, fais toi plaisir...tu me fais pas peur avec tes moustaches à la Freddy Mercury...ça me rappelle les avant matchs OM-Milan
quand Sylvio tentait de nous refiler de la brésilienne aguicheuse avec le persil qui dépasse du string panthère...t'as pas connu Sylvio...un cador le gars, le meilleur des meilleurs pour endormir
un arbitre la veille au soir et lui refiler les photos des agapes le glaive au vent le lendemain avant le match. Un cador j'te dis, pas comme toi gamin. T'as fait quoi dans ta vie pour atterrir
ici ? T'as arrêté en CE2? t'as triché en cours de musique? »







Le flic : "font-weight: normal;">« Monsieur Tapie...pour la dernière fois je v.... »







« C'est bon Derrick, j'arrête, t'énerve pas...va pas te faire un ulcère au cerveau...tes chicots
de lapin de garenne te serviront plus à rien après. Vas-y envoie la sentence, balance ton meilleur coup, fais moi ton Pipo Inzaghi des surfaces de
réparation...j't'attend... »







Le flic (passablement désarçonné) : « nous
allons faire une confrontation cet après midi entre vous, madame Lagarde et monsieur Guéant ».







Tapie : « c'est ça ton péno mon garçon...!? Tu crois faire peur à qui avec ton sac de
billes, t'as même pas un calot dans ta sacoche à burnes et tu veux que je me mette à claquer des valseuses? Tu connais Francis la main froide ? Ça c'est du lourd, c'est pas de la fiote de
commissariat avec les doigts coincés entre la barre d'espace et le ctrl Alt Sup...Francis il avait le doigt raide sur la détente du Beretta, il avait le silencieux fumant et le barillet
mobile...les gars comme toi il les envoyait au terminus des prétentieux entre deux Ricard.







Le Flic : « justement parlons de Monsieur
Richard, le patron d'Orange, il nous a confirmé que vous vous étiez rendu à une réunion à l'Elysée dans laquelle M. Guéant était présent ainsi que... »







«Là j't'arrête tout de suite Freddy...Richard c'est un cave. C'est moi qui l'ai fait mettre chez
Orange. J'avais un forfait illimité et qu'à cause des suicides je commençais à manquer de réseau quand j'allais me dorer la rondelle aux Bahamas...un cave j'te dis...pas fiable...vous avez dû lui
faire croire que vous alliez le travailler en férocité, lui fouiller l'arrière train façon archéologie, et il a paniqué, trop tendre...c'est pas joli de s'attaquer aux
impubères»







Le flic : "font-weight: normal;">« Madame Lagarde nous a dit que si c'était à refaire elle ne referait pas l'arbitrage... »







« Ben voyons...la ballerine elle a passé trop de temps avec les guiboles en l'air et le museau dans le
chlore...elle déraille du bulbe...elle a le neurone d'un nénuphar et la cuisse libertine...t'as vu la lettre qu'elle a fait à Sarko ? C'est pas un courrier...c'est une poésie sado-maso pour
ballerine fétichiste de la talonnette qui veut se faire punir par un nain de jardin. Tu vas voir que ça va énerver la Carla...elle va te lui pondre une chanson et en deux miaulements et trois
accords à la Barbelivien...elle va te lui dégommer le brushing façon karcher. Résultat, après le « Pingouin » on va devoir se tartiner le tympan avec « la cigogne »...tu vas
voir tu vas aimer Freddy, c'est pour toi ces chansons...avec tes airs de piaf affolé ça va te faire chanter le haricot, ça va te réveiller l'oisillon! ».







Le flic: "Monsieur Tapie je noterai sur le PV que vous n'avez pas été coopératif avec les
forces de l'ordre...le juge en tiendra certainement compte...!"







"C'est ça...va y colombo...dis lui aussi que moi les tourmenteurs d'anciens j'les étrille, j'les
pilonne, j'les émascule...j'leur réduit la tête! Quand t'as pas la puissance de feu d'un croiseur ou des flingues de concours tu joues pas avec Nanard. Tu ranges ton pistolet à eau sinon
j't'envoie te faire défriser la moustache au brutal chez Lulu la Nantaise"




 



48 heures de garde à vue plus tard, les flics vont certainement relâcher Bernard Tapie. Ils vont passer à celle de
Guéant. Ça va être plus simple, plus relax...à part pour la peinture le gars n'a aucune conversation...



 






 



Newzorro



Retour sur la homepage Newzorro.com



"noAlign" alt="homepage-button" height="93" width="279">







Escrime-Info : Mentions légales