Petit abécédaire partiel des phases préliminaires

Date 05-11-2010 23:50:00 | Sujet : Paris 2010

Image originale
A comme Au début, le pari était osé, la réalisation difficile, mais le résultat, c'est que ça y est, les Championnats du monde ont enfin commencé et les athlètes présents sur ces deux jours semblent vraiment heureux d'être à Paris.

B comme Bordel, joyeux, au sein de la Halle Carpentier où tout le monde se mélange et se côtoie au gré des bords de pistes et des gradins, dans toutes les langues.
Très appréciable car à partir de demain, cette foule sera compartimentée et donc séparée, sous la verrière du Grand Palais.

C comme Chaleur dans le gymnase. Chose incroyable pour un mois de novembre. Si cela continue, il n'y aura pas besoin de chauffage au Grand Palais. Une clim peut-être ?

D comme Désespoir face à la bêtise. Que dire d'autre quand deux tireurs iraniens n'ont même pas le droit de se présenter sur leur piste respective parce qu'un Israélien fait partie des adversaires ? C'est troublant de penser que ces athlètes ont travaillé si dur et ne peuvent s'exprimer, ne serait-ce qu'avec leur fleuret à la main....

E comme Enthousiasme communicatif quand Boladé Apithy survole son match de tableau hier et laisse sa joie éclater en fin de match.

F comme Frayeur, petite certes, mais réelle, lors du match de tableau de Julien Pillet. Mené 2/0, il prend le match à son compte en poussant systématiquement son adversaire à perdre un temps sur la préparation. Mais après la pause, le Français a joué avec ses (et nos) nerfs, en produisant à son tour les mêmes fautes que son adversaire : moins de bras, trop de jambes. Le score arrive à 11/10 pour. Heureusement, l'expérience reste son meilleur atout pour se sortir des blancs.

Image originale

G comme Galère pour trouver des places afin d'assister aux phases finales. Cela reste l'un des sujets les plus prisés au bord des pistes.

H comme Ho! It's so cute the french accent.... sentiment de l'ensemble de la communauté présente dans Carpentier quand les annonces micro sont réalisées en anglais!

I comme (l') Ischio-jambier gauche de Terence Joubert qui le lâche sur une retraite. Tristesse de voir un fleurettiste talentueux et méritant sortir sur une civière.

Image originale
J comme Joie des gamins des écoles parisiennes qui troquent les bancs de l'école contre les gradins d'un gymnase, l'espace d'un après-midi.

K comme Kleibrink Benjamin, fleurettiste allemand champion olympique en titre sur piste hier dès les poules. Visiblement, juste un petit tour d'échauffement avant dimanche.

L comme Leçon sur le thème de la distance donnée par Solenne Mary à son adversaire.

Image originale

R comme Rassemblement de toute l'escrime, valide et handisport, dès demain matin.

S comme Spectateurs au rendez-vous pour notre sport...peut-être même un peu trop s'il faut en croire les affiches placardées aujourd'hui expliquant qu'il n'y aurait pas assez de places disponibles pour accueillir tout le monde à la cérémonie d'ouverture demain.

V comme Vergne Carole qui a su se libérer du stress au fur et à mesure qu'elle progressait vers la victoire.

Image originale

Pour finir, (et juste pour le plaisir)

W comme Wiart, Renaud. Le Buster Keaton de l'arbitrage a su aujourd'hui montrer des capacités cachées pour coordonner le verbe à la gestuelle ! Ce talent éclatant devant s'affirmer, que la communauté réunie sur un célèbre réseau social continue sa quête des mille signatures afin d'encourager ce début prometteur.

Image originaleImage originale Image originale




Cet article provient de Escrime Info
http://www.escrime-info.com

L'adresse de cet article est :
http://www.escrime-info.com/modules/news/article.php?storyid=1186