Du Rififi en Escrime !

Date 08-07-2002 21:17:41 | Sujet : Info internat°

Depuis le mois de dĂ©cembre dernier, le petit monde de l’escrime vit une rĂ©volution. En effet, ce sport emblĂ©matique français qui amène tant de mĂ©dailles, notamment lors des Jeux Olympiques, est menacĂ© d’ĂŞtre amputĂ© par le CIO, ce dernier limitant le nombre d’Ă©preuves Ă  dix quand il en faudrait douze pour introduire le sabre fĂ©minin...

Après plusieurs propositions avancĂ©es par la FIE et son prĂ©sident RenĂ© Roch (toutes rejetĂ©es par les athlètes refusant que leurs Ă©preuves olympiques soient dĂ©naturĂ©es et qui manifestèrent leur refus par le boycott des coupes du monde en fin de saison), le statu quo semble de mise pour 2004 Ă  Athènes, avec a priori pour consĂ©quence immĂ©diate le report du sabre fĂ©minin en tant qu’arme olympique Ă  PĂ©kin en 2008.
Cependant, bien que toute nouvelle dĂ©cision du CIO soit ajournĂ©e Ă  septembre prochain, rien ne semble avoir Ă©tĂ© trouvĂ© pour le moment afin de satisfaire l’ensemble des protagonistes, et ce n’est pas l’Ă©dito en date de juin 2002 dans Escrime Internationale de M. Roch qui va calmer les esprits ! (il est, entre autre, gentiment expliquĂ© aux athlètes d’apprendre Ă  respecter les dĂ©cisions « venant d’en haut », et prises suite « Ă  un vote libre et dĂ©mocratique ». Autrement dit, laissez les personnes compĂ©tentes- payĂ©es Ă  penser pour vous- dĂ©cider, et contentez-vous de transpirer en silence s’il vous plaĂ®t !)… Mais alors que faire face Ă  un CIO (et la FIE) tout puissant qui semble ignorer le travail considĂ©rable que rĂ©alisent les athlètes pendant quatre ans pour le rĂŞve olympique ? Que mettre dans la balance pour inflĂ©chir un comitĂ© fonctionnant pratiquement comme une multinationale, qui laisse les sportifs de plus en plus assujettis aux besoins des tĂ©lĂ©visions-spectacles (ce qui reste le comble pour des sports dits amateurs !) ?
Il est certain, et n’en dĂ©plaise Ă  « ceux d’en haut », que les athlètes « d’en bas » vont continuer Ă  rĂ©sister comme ils le peuvent mais il est Ă  craindre que l’assaut ne soit dĂ©jĂ  tirĂ©, et que les adversaires futurs s’assimilent Ă  des moulins Ă  vent ! MalgrĂ© tout, courage les Don Quichotte, on est avec vous !

P.S : Si vous souhaitez en savoir plus sur les athlètes et leurs revendications, faîtes un petit tour du côté de leur site Assaut Libre.



Cet article provient de Escrime Info
http://www.escrime-info.com

L'adresse de cet article est :
http://www.escrime-info.com/modules/news/article.php?storyid=11