http://www.stagescrime.com/le_stage_de_la_bourboule.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
58 utilisateur(s) en ligne (2utilisateur(s) en ligne sur Articles)

Membres: 1
Invités : 57

Gerlinux, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Fabrice Jeannet a reçu le Challenge Feyerick.

Posté par Anonymous sur 07-01-2006 12:23:14 (3174 lectures) Articles du même auteur
[Article traduit de l'italien, paru sur SchermaNet]

À l’occasion du Congrès de la Fédération Internationale qui s’est déroulé à Doha (Qatar) les 12 et 13 novembre derniers, - congrès au cours duquel ont été ratifiées d’importantes modifications des statuts et ont été fixés les nouveaux temps de signalisation électrique du fleuret -, l’épéiste français et vice-champion du monde 2005, Fabrice Jeannet, a reçu le prestigieux trophée « Challenge Feyerick » puisque, quoiqu’il ait été vaincu en finale par le russe Pavel Kolobkov, a montré beaucoup de respect et de considération envers son adversaire dans tous ses interviews aux médias. Ceci constitue une preuve exemplaire du Fair – Play et des valeurs éducatives véhiculées par l’escrime.


Le Challenge Feyerick est la reconnaissance introduite en 1946 par la FIE dans le but de perpétuer la mémoire du Chevalier Feyerick, secrétaire général de cet organisme de janvier 1933 jusqu’en mai 1940, année où il tomba au Champ d’Honneur pendant qu’il déclenchait une offensive contre les envahisseurs de sa patrie.
Toutes les années impaires, le Congrés de la FIE nomme une commission spéciale composée de 5 membres qui proposent la remise de ce titre honorifique à un personnage ou à une organisation qui s’est distingué pour ses qualités éthiques et morales : ceux qui sont décorés du prix reçoivent en cadeau non seulement une médaille et le Diplôme d’honneur, mais l’inscription de leur nom sur le socle du trophée.
Durant ces soixantes dernières années, les lauréats provenant de la France ont été M. René Lacroix (1952), M. Pierre Ferri (1961), Commandant Bontemps (1969), M. Henri Dulieux (1975), MM. Edgard et René Mercier (1991).

Image redimensionnéeL’éditorial de la revue “Escrime Internationale” 53/2005 , rédigé par le Président René Roch, s’intitule « Ethique » et commence en rapportant textuellement les mots prononcés par Jeannet à un journaliste de L’Equipe, au sujet des résultats obtenus aux récents Championnats du Monde qui ont lieu à Leipzig.
« Je suis content de l’éducation que mes parents m’ont donnée. Ils m’ont inculqué des valeurs : le respect des gens, la politesse, l’honnêteté. Je suis assez fier du résultat ».
L’auteur de cet extrait souligne le caractére essentiel de l’éthique dans l’escrime actuelle, laquelle est dans l’obligation de trasmettre des valeurs, comme le respect de l’adversaire, la courtoisie, et spécialement l’humilité, qui doivent se manifester pendant toute la durée de l’assaut, du salut au public jusqu’à la fin du combat.
L’éthique doit être conçue comme une manière de vivre et être pratiquée au moyen d’une conduite correcte, afin que les spectateurs puissent se reconnaître dans une discipline qui se différencie des autres par la portée de ses principes moralement intègres.


Un escrimeur qui s’est révélé en nombreuses circonstances un modèle de loyauté et de rectitude est Fabrice Jeannet. Jeannet, comme la plupart des bleus, est originaire d’une ex-colonie de la France - aujourd’hui Département d’Outre-Mer - : en effet, il est né à Fort de France, la capitale de la Martinique.
Fabrice, qui a eu 25 ans le 20 octobre dernier, a commencé à faire ses premiers pas en 1984 sur les estrades de son club d’appartenance martiniquaise, l’AEF Fort de France, suivi par le Maître Jean-Marie Grubo, exhorté par ses parents et incité par le désir de rivaliser avec son frère aîné, Jérôme.

En 1997 il a laissé définitivement la Martinique pour partir vers Reims; au CREPS de cette ville d’abord où s’entraînait son frère : le moins âgé des Jeannet s’est élevé aux honneurs de la chronique rapidement en remportant le titre de vice-champion mondial junior.
Mais pour monter sur la marche la plus haute du podium en cette catégorie, il lui a suffi d’attendre seulement deux ans : en 2000, à South Bend, il remporta la compétition individuelle et celle par l’équipe.
Cette carte de visite lui ouvre la porte de l’équipe nationale senior, menée par Hugues Obry, avec laquelle il débute à Nîmes 2001 en s'octroyant deux médailles de bronze, en individuel – après avoir été battu par le gagnant Milanoli – et en équipe.

Son parcours sportif se poursuit avec l’obtention de l’argent mondial à Lisbonne en 2002, suivi du succès avec ses camarades tricolores. À ce moment-là son Maître, Michel Sicard, a fait ces déclarations: « Jeannet, c’est le talent à l’état pur (…) . Jeannet est un créatif : il aime mettre de l’esthétique et de la beauté dans son jeu. L’homme ? Derrière sa grande gentillesse, son côté fun et cool, sommeille un type extrêmement déterminé… Fab est tellement fort : il sait faire tellement de choses que, parfois, il veut trop étaler toute sa palette, trop montrer tout ce qu’il peut réaliser. Aujourd’hui, il commence à être capable de tirer trois à quatre touches, de la même manière, sans avoir l’envie de changer. Résultat, il n’en est que plus efficace » . Dans le même contexte, le Champion Olympique à Los Angeles 1984, Philippe Boisse, a exprimé un avis concordant : « Pour moi, Jeannet égale Riboud : même taille, même apparence de facilité cachée derrière beaucoup de travail... Comme moi, Jeannet aime s’amuser sur la piste, aime construire, mettre la touche quand il a envie et où il a envie. Il est actif, les met où il les prend. Il ne subit pas. C’est lui qui décide, point ! Il sait ce qu’il est et sait ce qu’il veut. Son plus grand ennemi ? Lui-même ! » .

Image redimensionnéeSa confirmation décisive est prouvée par l’or mondial gagné à La Havane en 2003, en vainquant l’ukrainien Khvorost. Dans son palmarès se détache le triomphe aux Jeux Olympiques d’Athènes, conquis avec son frère, Eric Boisse et Hugues Obry, aux frais de l’Hongrie de Kulcsar et Boczko ; mais, dans la même manifestation, a été enregistrée la sensationnelle victoire de l’helvétique Marcel Fischer, tandis que Jeannet a dû se contenter de la cinquième place, car il avait été battu dans les quarts de finale par Boisse, qui fut lui-même vaincu par Kolobkov dans le match pour obtenir la médaille de bronze.

En octobre passé, en Saxe, Jeannet s’est incliné en face de Sa Majesté Kolobkov, vainqueur du titre à Sydney en 2000, qui a réalisé le carré du poker mondial, après les succès remportés en 1993, 1994 et 2002. Des mots après le match ne transparaissaient pas de traces d’amertume ou de déception : « J'ai essayé de me donner à fond. Je me suis même éclaté, mais il n'y a rien à dire: Kolobkov, c'est presque l'épéiste parfait. Il maîtrise tous les paramètres du jeu ” .

Actuellement Fabrice, 85 kilos sur un 1,93 de taille, tireur au Racing Club de France à Paris, s’intéresse beaucoup à la musique : ses goûts embrassent le reggae jusqu'au rock, en passant par le métal.

Il dit de lui-même : « Je pense être quelqu'un d'assez honnête. Même si je peux parfois faire preuve de mauvaise foi, je finis généralement par le reconnaître » . Selon lui l’escrime est « une discipline alliant finement les aspects physiques, tactiques et techniques. C'est un sport plein de stratégie, de subtilité, qui t'oblige à avoir en permanence une optique de progression pour rester au sommet».





Un remerciement spécial pour le Webmaster.
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Discussion
lemuhotd
Publié: 07-01-2006 20:38  
Accro
Joint: 04-06-2005
De: Vosges
Commentaires: 317
 Re: Fabrice Jeannet a reçu le Challenge Feyerick.
Fabrice est l'image parfaite d'un sportif auquel nos jeunes tireurs peuvent s'identifier.Il véhicule les valeurs de notre sport, reste humble lors des victoires qu'il sait fêter et profiter pour le bonheur de tous ceux, qui, derrière leur petit écran, portent dans leur coeur le lien qui guide vers le podium, vers l'éthique.
Merci, Fabrice.
Fred
Publié: 10-01-2006 13:45  
Fait partie des meubles
Joint: 15-09-2002
De: Amiens Métropole
Commentaires: 4068
 Re: Fabrice Jeannet a reçu le Challenge Feyerick.
..et quid des déclarartions pas franchement amicales que Fabrice Jeannet a prononcé à propos de Bas Verwijlen ou de Yoeri Van Laecke (pour ce dernier, par exemple, après les D1 2005) ?
Escrime-Info : Mentions légales