http://www.stagescrime.com/le_stage_de_la_bourboule.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
62 utilisateur(s) en ligne (3utilisateur(s) en ligne sur Articles)

Membres: 2
Invités : 60

mat33, cheben, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

la FIE, la FFE et le dopage

Posté par matpib sur 03-11-2002 17:07:08 (3820 lectures) Articles du même auteur

Revenons sur les cas de dopage récemment apparus dans le petit monde de l’escrime française.


Regardons les choses en face : Laura Flessel a bien été déclarée positive après un contrôle anti-dopage en coupe du monde. C’est un fait avéré. Selon le règlement international (article 608) elle doit être sanctionnée pour cela.

Cet évènement doit être analysé à deux échelles :

Au niveau de la FIE, le cas est simple. Tout cas de dopage avéré doit être sanctionné, qu’il soit intentionnel ou pas, que la fédération nationale soit partie prenante ou pas. La FIE vient de trancher : L. Flessel est sanctionnée de trois mois de suspension et de la perte des points acquis lors de l’épreuve de coupe du monde en cause (et donc la perte de la coupe du monde dans le cas présent). C’est le minimum.
Par contre, la sévérité de la FIE ne peut être valable et reconnue comme juste que si elle est égale pour tous. (Voir par exemple le cas de la sabreuse Iemaieva qui après avoir refusée de se soumettre à un contrôle antidopage n’a même pas été poursuivie !) Il ne peut y avoir deux poids deux mesures.

Au niveau de la FFE, le cas est beaucoup moins simple. Notre fédération est directement en cause dans ce cas de dopage. Il est le résultat d’une erreur manifeste de l’encadrement médical de l’équipe de France d’épée féminine. Cette erreur doit être elle aussi sanctionnée. La seule mise à l’écart du kiné fautif est pour moi terriblement insuffisante.
Il s’agit d’une véritable erreur médicale. Dans la société civile, les kiné n’ont en aucun cas le droit de prescrire des médicaments. C’est pourtant ce qui a été fait. Le responsable médical de l’équipe de France doit donc assumer sa responsabilité et démissionner ou être démis de ses fonctions. Nous ne parlons pas d’un médecin de campagne non familiarisé au sport de haut niveau. Nous sommes ici dans un cadre PROFESSIONNEL de sportifs de haut niveau. Ils (les tireurs, l’encadrement sportif et médical) doivent donc tirer les conséquences d’une telle erreur.
Mais les sanctions ne suffisent pas. Nous devons, nous membres de la Fédération Française d’Escrime, nous retourner sur ce qui s’est passé et réfléchir à la manière dont nous vivons notre sport. Il doit y avoir un examen de conscience profond de nos modes de fonctionnements. L’affaire Attelly qui prend de l’ampleur est aussi le révélateur d’une escrime malade de ne pas parler de ses problèmes. NON l’escrime n’est pas à l’abri du dopage. NON nous ne sommes pas «clean» comme nous avons trop souvent envie de le penser.
Les instances dirigeantes de l’escrime française doivent mettre de côté leurs querelles intestines et bassement politiques pour se mettre à la tâche. C’est une urgence.
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Discussion
vieuxbretteur
Publié: 04-11-2002 17:38  
Fait partie des meubles
Joint: 01-10-2002
De: tabouret de droite au bar du lagardarem lou racing
Commentaires: 2924
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
cher matpib, restons les pieds sur terre ! les kine et infirmieres ont leur arsenal de prescriptions ...meme s'ils n'ont pas de papier à en-tete : la coramine-glucose ,produit vieux de 50 ans? 60 ans? , est absolument typique de cet etat de fait (toute infirmiere effectuant des prelevements sanguins en a dans la poche de sa blouse en cas de malaise à la vue de son propre sang....quant à une action pharmacologique , c'est plus difficile à demontrer!!) Le plus etonnant ,c'est que ce produit figure sur une liste quelconque...là,sont peut-etre des responsabilites à pointer quand on sait l'avance prise par les tricheurs sur la mise à jour de ladite liste. Fais un test: demande à ton medecin s'il a deja fait une fois dans sa carriere une prescription ecrite de coramine-glucose ? la verite est qu'il s'agit là d'un produit oublie, considere comme mineur et donc passe de l'arsenal medical à la prescription paramedicale ( dans de nombreux pays tres" civilises" ,d'ailleurs lesinfirmiers(es) ont le droit de prescrire
vieuxbretteur
Publié: 04-11-2002 17:49  
Fait partie des meubles
Joint: 01-10-2002
De: tabouret de droite au bar du lagardarem lou racing
Commentaires: 2924
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
ceci dit le sujet est tres serieux ; il me semble evident qu' il existe deux categories de faits : la positivite à des produits hautement suspects ou derives ..et la positivite à des medications composites dont un element est prohibe (c'est le cas par exemple de pratiquement tous les medicaments à spot publicitaire, soit-disant efficaces contre grippes et angines)
vieuxbretteur
Publié: 05-11-2002 11:55  
Fait partie des meubles
Joint: 01-10-2002
De: tabouret de droite au bar du lagardarem lou racing
Commentaires: 2924
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
j'aimerais ajouter autre chose qui ne fait plaisir à personne :ces dernieres annees, il y a eu des cas de positivite dans le sabre français et allemand (à ma connaissance, tout au moins) :AU HASCHICH !! .....les athletes ont ete sanctionnes ; quelqu'un peut-il me dire combien de temps apres la fumette ,la reaction reste-t' elle positive ?
Tifox
Publié: 05-11-2002 12:44  
De passage
Joint: 04-11-2002
De:
Commentaires: 16
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
la rumeur veut que ce soit 3 semaines... Pourquoi, une inquiétude quelconque?
A part ça, pour revenir au sujet du dopage : depuis les récentes affaires, il semble que la Fédération Française se soit réveillée, puisqu'on m'a dit que les tireurs des poles avaient recu une lettre de la Fédé rappelant que les escrimeurs devaient se soumettre au suivi longitudinal! Si ma mémoire est bonne, cela fait 3 ans que ce suivi est obligatoire. Pourquoi une telle lettre, alors? La Fédération réaliserait-elle d'un coup qu'elle a négligé cet aspect de l'entraînement et de la lutte contre le dopage? Pourtant rien ne sert de courir, il faut...
Concernant le cannabis, j'espère que la Fédération ne se trompera pas de cheval de bataille, qu'elle n'en fera pas son axe prioritaire de lutte, délaissant le vrai dopage..
vieuxbretteur
Publié: 06-11-2002 10:41  
Fait partie des meubles
Joint: 01-10-2002
De: tabouret de droite au bar du lagardarem lou racing
Commentaires: 2924
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
CAMERA CACHEE....je me suis rendu hier dans deux pharmacies ou je me suis adressé au pharmacien( non à un preparateur ou un stagiaire): "vendez-vous de la coramine-glucose ? tres rarement, c'est un tres vieux produit.....faut-il une ordonnance ? non... savez-vous qu'il est sur la liste des produits interdits aux sportifs ? vous plaisantez!! pourquoi ?.."
Trisha
Publié: 07-11-2002 09:56  
Habitué
Joint: 17-09-2002
De: Troglodyte
Commentaires: 167
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
Ceci confirme exactement ce que à quoi j'ai été confrontée.

Votre "Caméra Cachée" démontre plusieurs problèmes :

1) la sensibilisation au risque
Les prescripteurs : n'y pensent pas systématiquement
Les pharmaciens : s'en fichent royalement puisque de toutes façons, le problème devrait être traité en amont (sur l'ordonnance).

A mon avis, pour que tous les acteurs médicaux prennent en compte ce "risque", il faudrait qu'ils y soient sensibilisés dès leur plus jeune âge (j'entends : pendant leurs études).

2) le manque de communication entre les institutions et les acteurs du secteur santé

C'est comme pr la photo : pour qu'il y ait qqchose sur le papier, il faut de la lumière et du temps d'exposition !

En outre, ceci pose une autre question :

La liste des médicaments interdits est révisée périodiquement par des ajouts, mais y a-t-il des retraits (n'étant pas médecin, j'ai tendance à penser qu'avec l'évolution de la pharmacologie, une meilleure connaissance des substances et de leurs effets secondaires pourrait éventuellement amener à retirer certains produits) ?


Y a-t-il un médecin dans la salle pour me répondre ?
vieuxbretteur
Publié: 07-11-2002 12:17  
Fait partie des meubles
Joint: 01-10-2002
De: tabouret de droite au bar du lagardarem lou racing
Commentaires: 2924
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
TRISHA! je suis enchante de votre reponse et de votre maniere d'aborder la question...je suis docteur en medecine depuis lurette mais c'est la pratique de plusieurs sports qui m'a appris quelques petites choses J'ai peut-etre mal redige mon tout premier commentaire à l'article: ma pensee etait exactement :comment se fait-il qu'une preparation comme la coramine -glucose figure encore sur une liste de quoi que ce soit ?(d'ailleurs un des deux pharmaciens croyait qu'elle n'etait plus fabriquee..) La reponse officielle sera surement :tant qu'un produit a ete interdit et risque de circuler, il doit rester sur la liste...(mais celle-ci est nationale ! on trouve dans certains pays des produits supprimes dans d'autres...) c'est ainsi qu'on arrive à une liste d'environ 1000 produits( que tout champion doit evidemment connaitre par coeur...sur mon site de veterans, j'avais donne quelques exemples puis teste quelques noms aupres d'entraineurs et d'athletes : je vous laisse imaginer le resultat...enfin,derniere remarque pour les organisateurs de competitions : aux chts du monde veterans 2002(Tampa) ,chaque controle anti-dopage a couté 1000dollars l'unite...rien n'est vraiment simple!
michel
Publié: 07-11-2002 15:54  
Fait partie des meubles
Joint: 16-09-2002
De: 44
Commentaires: 4392
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
En fait, ce sont les principes actifs qui sont sur une liste de substances prohibées, et en fait même sur une "sur-liste" de classes de substances.
Et toutes les préparations qui contiennent ces substances sont de fait elles aussi prohibées.
vieuxbretteur
Publié: 22-11-2002 12:05  
Fait partie des meubles
Joint: 01-10-2002
De: tabouret de droite au bar du lagardarem lou racing
Commentaires: 2924
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
je me suis laissé dire (de source tres directe) qu' un club de la region parisienne procede à des controles (reaction au cannabis) sur certains de ses licencies....
ocram
Publié: 22-05-2003 10:26  
Accro
Joint: 02-03-2003
De: Lyon
Commentaires: 338
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
pourquoi n'est-on pas contrôlés systématiquement à tous les circuits? ( je parle pas d'un controle de tous les tireurs mais comme il se fait actuellement PARFOIS un contrôle des 3 premiers et de quelques-uns au hasard ) ça en dissuaderai plus d'un de prendre n'importe quel produit, qu'il soit ou non dans la liste des dopants.
bobosse
Publié: 22-05-2003 12:00  
Fait partie des meubles
Joint: 20-01-2003
De:
Commentaires: 1042
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
Cela a été fait a Toulouse en circuit avec les 3 premiers et 3 tireurs au hasard notamment 2 mineurs sans l'autorisation des parents ni leur présence lors du contrôle.
Tous ces contrôles ont été entaché de vice de procédure, pas de convocation donnée, tierce personne dans le local et pas d'information correcte faite par le médecin présent.






vieuxbretteur
Publié: 22-05-2003 12:31  
Fait partie des meubles
Joint: 01-10-2002
De: tabouret de droite au bar du lagardarem lou racing
Commentaires: 2924
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
et je risque une question :quel somme debourse les organisateurs par controle ? qui connait son montant ? (tout ce que je sais c'est le prix aux USA :cher!)
veeco
Publié: 22-05-2003 17:51  
Accro
Joint: 11-10-2002
De: San Francisco, CA
Commentaires: 426
 Re: la FIE, la FFE et le dopage
Surtout quand on sait qu'aux USA les vices de procedure sont aussi presents et que les controles sont aussi bacles qu'en France.
Escrime-Info : Mentions légales