https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
62 utilisateur(s) en ligne (40utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 62

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





(1) 2 »


Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#1
Accro
Accro


Informations utilisateur
Chers collègues escrimeurs , confirmés, débutants et en devenir..
Je lance ici un nouveau fil , ayant décidé de franchir le pas ,sur le sens que chacun donne à sa pratique de l'escrime.
Voici une première modeste contribution :
Je trouve que la tradition et l'héritage historique de l'escrime donnent un véritable sens à la pratique de ce sport. Sans passer pour un nostalgique "vielle France", c'est un des aspects qui m'a conduit à pratiquer l'escrime, un petit peu comme le partage d'un patrimoine culturel et sportif.
J'ai été clair, là ?

Date de publication : 22/09/2008 14:11
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#2
Accro
Accro


Informations utilisateur
En fait, plus je lis ce premier post, plus je le trouve obcur..
En fait, de multiples raisons m'ont poussé à enfin commencer l'escrime. En tant qu'adulte presque débutant , j'ouvre cette discussion pour permettre à qui voudra de nous dire ce qui l'a enfin décidé à se mettre en tenue, arme à la main...Quitte à susciter des vocations tardives.

Date de publication : 22/09/2008 14:28
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#3
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Vous avez lancé le débat dans un autre fil. Je reprends ici ma première réponse (vite écrite) avant de poursuivre.

Citation :

Je vais vous décevoir mais vous n’allez rencontrer dans le milieu de l’escrime, hélas, que peu d’intérêt (à tort) pour "l'héritage historique de l'escrime", et vous resterez probablement sur votre faim. Je vais vous expliquer pourquoi.

La recherche sur l’histoire de l’escrime est née au 19e siècle. Il y a un contexte général qui l’explique : un intérêt plus global pour l’histoire (voir par exemple, Viollet-le-Duc, Michelet ou Heinrich Schliemann).
L’intérêt particulier pour l’histoire de l’escrime est né en grande partie de la mode de pièces et des romans de cape et d’épée.
Donc, l’histoire de l’escrime a été marquée par une récupération par le milieu du spectacle. Ainsi, encore aujourd’hui, beaucoup pense que dès qu’on parle histoire de l’escrime, on a affaire aux personnes de l’escrime artistique. L’exemple type est, c’est l’expression : escrime ancienne. Cela devrait se référer à l’histoire de l’escrime, or c’est bien souvent de l’escrime artistique.
J’apprécie énormément Alexandre Dumas, mais vous comprenez que les historiens le voient d’un mauvais œil. De même, l’escrime artistique, c’est sans doute très bien, mais cela n’a rien à voir avec l’histoire de l’escrime.
Les escrimeurs modernes considèrent que l’escrime artistique est une pratique un peu étrangère, et y assimile malheureusement l’histoire de l’escrime, leur propre patrimoine.

Malgré tout, il y a eu de vrais historiens de l’escrime à partir du 19e siècle, comme par exemple, Gelli (italien), Castle (anglais), Vigeant ou E. Mérignac (français).
Mais, malheureusement, là encore, le contexte historique a abouti à un résultat déplorable. Les historiens de l’époque ont considéré, dans une perspective très 19e (le progrès), que l’escrime de leur siècle, celle du fleuret, était le summum du progrès possible.
Aussi, ils se sont coupés l’herbe sous le pied : impossible de convaincre les tireurs de l’intérêt de l’histoire de l’escrime, si on commence par leur dire que ce qu’ils font est déjà ce qu’il y a de mieux.

Donc, aujourd’hui, la vraie démarche, comme je vous l’ai dit dans un autre fil, s’appelle les arts martiaux historiques européens (AMHE).
Ils reposent sur des bases claires : il n’y a aucun progrès historique en escrime ! Les changements qui se produisent ne sont que des adaptations à des contextes différents. Ainsi, l’invention du fleuret répond à un contexte historique. Deuxième base : ces escrimes historiques doivent être étudiées pour ce qu’elles sont : des techniques destinées à l’efficacité (pas au spectacle).

L’escrimeur moderne est très focalisé sur l’efficacité (normale, mais c’est une efficacité dans un contexte particulier), et la compétition.
Son intérêt pour l’histoire de l’escrime, les techniques anciennes, le patrimoine est donc limité. Souvent, ses connaissances ne dépasseront pas le demi-siècle, et ce qui va au-delà sera assez flou dans sa tête.
Dommage, car c’est un sujet passionnant.

L’équitation, la voile, l’escrime, ce sont des activités non sportives qui sont devenus des sports. Mais pour ce qui est de l’escrime, il n’y aucun progrès technique possible pour l’améliorer (le progrès, c’est l’arme à feu, si on peut parler de progrès… sinon, on peut améliorer la sécurité ou le matériel mais cela n’influe pas sur la performance ; contrairement à la voile par exemple) ; sa définition est liée à l’histoire. D’où, l’importance de ce patrimoine pour comprendre ce qu’on fait !


Pour continuer, je dirais que lorsque j’ai commencé, j’ai sans doute été attiré par le côté assez technique de l’escrime. Mais l’escrime a aussi une dimension supplémentaire aux autres sports : ce n’est, à l’origine, pas un sport ; elle a une très vieille histoire.
Vous, qui avez dit ailleurs que vous pratiquez des arts martiaux asiatiques, vous devez le comprendre. Mais dans le cas présent, avec l’escrime, c’est notre propre culture. Pas besoin d’étudier des idéogrammes, inutile d’intégrer des philosophies exotiques.

Or, j’avoue être resté sur ma faim, tant cette tradition est ignorée, laissée de côté dans le milieu de l’escrime sportive. Il est vrai qu’on peut tirer sans se poser de questions : on enchaîne les touches, les victoires, les compétitions, les médailles. Comme dans n’importe quel sport. Mise à part que ce n’est pas n’importe quel sport : il y a une tradition forte, un sens fort (je tiens à préciser que j’exclus totalement les pratiques mystiques ou spirituelles : les arts martiaux orientaux souffrent suffisamment de cela pour qu’on sache que c’est à proscrire ; on n’a pas besoin de gourou).

Je pense qu’il est possible de se rendre compte de cela très simplement. Allez dans une salle d’armes avec un enfant, et laissez-le poser des questions :
- Pourquoi vous êtes habillé en blanc ?
- Pourquoi avec le fleuret, cela ne compte pas lorsqu’on touche au bras ou à la figure ?
- Quand est-ce qu’on a inventé l’épée (moderne) ?
- Pourquoi vous ne portez pas des armures ?
- Pourquoi vous ne vous battez pas trois contre trois ?


Je crains que les réponses à ces séries de questions enfantines ne soient que peu convaincantes, peu pertinentes, de la part d’un grand nombre de tireurs. Tout simplement parce qu’ils pratiquent sous le poids d’une tradition, dont ils ne maîtrisent pas le sens.
J’aurais presque tendance à dire qu’à partir d’un certain niveau (pas débutant), plus les tireurs savent faire (un bon niveau de pratique), moins ils comprennent ce qu’ils font ! Ils privilégient le résultat au sens.
Autre cas : D’autres moins inquiets du résultat privilégient l’aspect convivial des clubs d’escrime. Ce qu'on arrive à trouver dans un peu tous les sports, puisque c'est partager un loisir.
Je pense que c’est dommage pour l’escrime d’ainsi occulter une de ses dimensions, qu’elle perd beaucoup dans l’affaire, à commencer par des personnes qui se tournent vers d’autres pratiques.

Date de publication : 22/09/2008 16:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#4
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Parmi les historiens de l'escrime, Ensiludium oublie Letainturier-Fradin, même s'il est vrai qu'il ne traite pas de l'histoire technique. L'environnement qui accompagnait les formes d'escrime fait également partie de notre patrimoine culturel.
Il est vrai qu'à notre époque, où le but affiché de l'escrime est de remporter des médailles olympiques, ou la performance est mise en avant à tous les niveaux, cet héritage reste nébuleux pour la majorité des escrimeurs.
Les Maîtres d'Armes sont, à la base, des éducateurs sportifs, et la plupars du temps ne connaissent de l'histoire de l'escrime que la partie sportive, et la partie romancée qui sert de support à l'escrime artistique. Bien peu ont l'intérêt ou prennent le temps d'explorer cette histoire. Encore moins essaient les armes à la main de comprendre "comment ça marchait à l'époque".
Il existe néanmoins des escrimeurs qui s'intéressent à cette histoire, et à la manière dont ont évolué les techniques. Pas forcément des Maîtres d'Armes, et pas forcément au sein du monde de l'escrime fédérale.
Après, trouver un sens à la pratique de l'escrime, c'est une démarche essentiellement individuelle, c'est donc à chacun de tracer sa voie, surtout si ce que l'on cherche n'est pas dans le "courant dominant".

Date de publication : 22/09/2008 17:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#5
Accro
Accro


Informations utilisateur
Aujourd’hui, je ne crois pas que l’on puisse rapprocher l’escrime sportive du combat en temps de guerre : En effet, on est trop loin des combats à plusieurs, des armes multiples ( épée, sabre, masse d’arme, lance , etc …) , des terrains variés, etc …
Par contre on reste très proche des techniques de duel : 1 contre 1, même arme, un certain nombre de règles à respecter .

Date de publication : 22/09/2008 17:43
-)---------
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#6
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
un certain nombre de règles à respecter .

Une seule : le bout pointu doit rentrer dans l'adversaire.
1 contre 1 : pas nécessairement
Même arme : pas nécessairement

Exemple : le duel des Mignons. Trois contre trois, et ils se sont battu avec ce qu'ils avaient sur eux. Lorsque l'un des protagonistes qui n'avait pas de poignard demande à son adversaire de laisser le sien, celui-ci lui répond qu'il n'avait qu'à en prendre un. Bilan : 5 morts

Le duel que tu décris, Capitan, est celui du XIXème (au premier sang). Entre l'escrime de bataille (médiévale) et le duel XIXème, il y a trois siècles d'évolutions et d'adaptations, tant sociales que techniques.

En escrime sportive, le but est de toucher l'adversaire. En duel, c'est de ne pas être touché... C'est là la différence majeure entre les deux approches.

Date de publication : 22/09/2008 17:58
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#7
Accro
Accro


Informations utilisateur
" trouver un sens à la pratique de l'escrime, c'est une démarche essentiellement individuelle"

On touche là le fondement de cette discussion : pratique-t-on comme dans n'importe quel autre sport , ou l'escrime, vu sa spécificité , nécessite-t-elle un cheminement particulier ?

Date de publication : 22/09/2008 18:11
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#8
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
pratique-t-on comme dans n'importe quel autre sport , ou l'escrime, vu sa spécificité , nécessite-t-elle un cheminement particulier ?

Cela dépend de chacun. L'escrime ne nécessite pas de cheminement particulier pour être pratiquée en tant que sport. Dans ce cas, c'est une combinaison complexe de physique, de technique et d'aptitudes mentales (je schématise).
Le cheminement particulier, on le trouve lorsque l'on quitte le volet sportif pour explorer le volet culturel.

Date de publication : 22/09/2008 18:24
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#9
Accro
Accro


Informations utilisateur
Est ce seulement la dimension sportive qui incite un débutant adulte à se mettre en tenue ? Ou plutôt tout un lot de mythes et de représentations ?

Date de publication : 22/09/2008 19:00
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#10
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :
Odel a écrit :
Parmi les historiens de l'escrime, Ensiludium oublie Letainturier-Fradin, même s'il est vrai qu'il ne traite pas de l'histoire technique.

Je n’ai pas cherché à être exhaustif et plutôt à sortir du cadre strictement franco-français. Il est vrai que l’histoire de l’escrime peut porter sur des domaines différents : les techniques de combat (c’est plus l’aspect arts martiaux historiques européens), mais aussi le contexte des affrontements (nombreuses histoires du duel, et aussi autres formes de combat), l’histoire des maîtres d’armes, les types d’armes selon les époques...
Citation :
Odel a écrit :
Le duel que tu décris, Capitan, est celui du XIXème (au premier sang). Entre l'escrime de bataille (médiévale) et le duel XIXème, il y a trois siècles d'évolutions et d'adaptations, tant sociales que techniques.

Je n’ai pas grand-chose à rajouter.
Si ce n’est pour insister : l’escrime actuelle est un héritage de la fin du XIXe siècle. Rien n’interdit de viser des pratiques différentes liées à des héritages de périodes différentes.
Simplement, je viserais sur ce qui est correctement reconstituable plus que trois siècles, mais au moins plus du double.

Citation :
anbor31 a écrit :
Est ce seulement la dimension sportive qui incite un débutant adulte à se mettre en tenue ? Ou plutôt tout un lot de mythes et de représentations ?

Comme tout sport certains peuvent s’arrêter à la pratique en compétition.
Comme sport, certains cherchent une progression personnelle, pas forcément liée directement au résultat, mais à une référence plus intérieure (un sentiment de progression, de bien-être).
Comme tout sport, en tant que fait social, certains privilégient la convivialité.

Ce qu’à l’escrime en plus, c’est :
1. une activité historique, non sportive à la base. Donc, on ne peut que se positionner à ce que c’était historiquement et au fond on ne peut guère innover. On reprend presque forcément une forme d’escrime qui a existé : et il y en a eu de multiples.
2. une activité pour laquelle il ne peut pas y avoir de progrès technologiques qui influent sur la performance (par contre des progrès en terme de sécurité ou de confort).
3. une forme sportive qui est celle d’un sport de combat. Ce qui implique opposition, gestion particulière du mental, attention à la sécurité…

Ce qui motive les débutants, j’espère que ce ne sont pas seulement des mythes. Parce qu’en général, ils finissent par s’évaporer. La réalité historique est suffisamment passionnante.

Date de publication : 22/09/2008 21:05
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#11
Accro
Accro


Informations utilisateur
Bien savant celui qui departagera l'histoire du mythe, bien malheureux aussi...

Date de publication : 22/09/2008 21:36
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#12
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

odel a écrit:

Le duel que tu décris, Capitan, est celui du XIXème (au premier sang). Entre l'escrime de bataille (médiévale) et le duel XIXème, il y a trois siècles d'évolutions et d'adaptations, tant sociales que techniques .


Certes, mais c'est au moins une lignée directe entre l'escrime moderne et le duel du XIX eme !( du moins pour l'épée, car le fleuret reste une arme d'exercice et le sabre moderne est bien loin de tout modèle historique !

Citation :

En escrime sportive, le but est de toucher l'adversaire. En duel, c'est de ne pas être touché... C'est là la différence majeure entre les deux approches.


On retrouve cet esprit dans le pentathlon moderne ...

Date de publication : 23/09/2008 11:50
-)---------
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#13
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :
anbor31 a écrit:
Bien savant celui qui departagera l'histoire du mythe, bien malheureux aussi...

Et pourtant, c'est possible, cela a été fait avec succès et cela n'a pas provoqué le malheur de ceux qui sont sortis de la caverne.
Je pense en particulier à la redécouverte depuis une dizaine d'années de la tradition Liechtaurienne (Johannes Liechtenauer) qui a existé entre le XIVe et le XVIe siècle.
L'escrime médiévale n'est pas une escrime forcément d'armure, elle n'est pas uniquement pratiquée par des brutes épaisses qui tapent très fort.
La théorie Liechtaurienne n'est pas moins subtile ou moins technique que celle du fleuret.
Au fond, c'est une très bonne surprise : l'escrime médiévale est bien mieux que celle qu'on voit au cinéma.

Citation :
capitan a écrit:
une lignée directe entre l'escrime moderne et le duel du XIX eme !( du moins pour l'épée

Oui. Mais au fond, ce n'est qu'une question de proximité historique. Qu'est-ce qui nous empêche de reconstituer d'autres périodes ? Est-ce parce que ce serait trop intéressant ?

Citation :
capitan a écrit:
le fleuret reste une arme d'exercice

C'est un affirmation que j'aurais tendance à contester.

Citation :
capitan a écrit:
le sabre moderne est bien loin de tout modèle historique !

Disons qu'il remonte (seulement) au milieu du XIXe siècle et qu'il présente un certain nombre de défaut.

Date de publication : 23/09/2008 13:33
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#14
Accro
Accro


Informations utilisateur
Nous n'engagerons pas ici le débat entre mythe et histoire , entre la définition de l'un et la subjectivité de l'autre...
Disons , pour revenir à l'escrime, que la conception de son histoire pour un nouvel escrimeur revient à la somme de ses mythes...
Quelle arme pratiquez vous Ensiludium et comment êtes vous venu à l'escrime ? Là est le coeur du sujet ?

Date de publication : 23/09/2008 13:41
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Anonymous
Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#15
ensiludium a dit :
Citation :
L'escrime médiévale n'est pas une escrime forcément d'armure, elle n'est pas uniquement pratiquée par des brutes épaisses qui tapent très fort.


On croyait (et certains croient encore) qu'au moyen age, on utilisait des épées très lourde, 2kg et plus. Une troupe de reconstitution historique a fait fabriquer des épées de 4 kg, pour montrer qu'une telle arme , même maniée à 2 mains, est totalement inutilisable. Le poids moyen des épées de l'époque était plus proche des 900g et pouvait descendre encore (comme pour les spathas, armes de cavalerie héritées de l'époque romaine)

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#16
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

anbor31 a écrit:
Bien savant celui qui departagera l'histoire du mythe, bien malheureux aussi...



Laissons le mythe au logis !

Date de publication : 23/09/2008 14:18
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#17
Accro
Accro


Informations utilisateur
Personne ne veut revenir au sujet initial et expliquer ce qui l'a poussé vers notre discipline ????

Date de publication : 23/09/2008 14:21
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#18
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Bon , plus sérieusement,
J' ai débuté tout gamin , j' était fils de Maître d' Armes et je ne me suis pas posé de questions.
vers 16/17 ans j' ai commencé a trouver le truc passionnant et a 60 balais je suis encore dans le bain.

Date de publication : 23/09/2008 14:29
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#19
Accro
Accro


Informations utilisateur
Maître Laruelle, tes adultes débutants t'expliquent-ils ce qui les pousse à s'inscrire ou est-ce un heureux hasard de circonstances ??

Date de publication : 23/09/2008 14:31
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#20
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

Coupdegriffe a écrit:
On croyait (et certains croient encore) qu'au moyen age, on utilisait des épées très lourde, 2kg et plus. Une troupe de reconstitution historique a fait fabriquer des épées de 4 kg, pour montrer qu'une telle arme , même maniée à 2 mains, est totalement inutilisable. Le poids moyen des épées de l'époque était plus proche des 900g et pouvait descendre encore (comme pour les spathas, armes de cavalerie héritées de l'époque romaine)

On peut raisonnablement monter un peu plus haut à 1kg200 ou un peu plus pour des épées à une main et demi.
Je soupçonne que cette légende de l'épée lourde nous viennent du 19e, avec l'intérêt des romantiques pour le Moyen Age, suivis par Viollet-le-Duc. C'est à cette époque qu'on a dû fabriquer de mauvaises répliques sûrement très lourdes et que la légende s'est installée.

Malheureusement, on présente encore mal aujourd'hui les armes : les livres sur le sujet sont souvent le fait de collectionneurs, qui s'attachent à l'esthétique de la garde et laisse tomber tous les aspects liés à la fonctionnalité.
C'est dommage : on ne peut pas avoir en main des armes d'époque : les bonnes descriptions (par exemple le poids !) sont importantes.

Citation :
anchor31 a écrit:
expliquer ce qui l'a poussé vers notre discipline ????

Pour ma part, je l'ai un peu dit : un peu l'aspect technique et la tradition (en gros, le contraire d'un sport de combat où il faudrait taper surtout fort et vite sans réfléchir (j'exagère)).
Après, il y a eu une raison conjoncturelle : un déménagement près d'une salle d'armes.

Mais tout cela est un peu loin : ce n'est au fond qu'une reconstruction mémorielle. Il est difficile de connaître les vraies raisons, on n'est soit pas toujours conscient de ses motivations, soit pas toujours sincère vis-à-vis de soi-même.

Date de publication : 23/09/2008 19:16
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#21
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

anbor31 a écrit:
Maître Laruelle, tes adultes débutants t'expliquent-ils ce qui les pousse à s'inscrire ou est-ce un heureux hasard de circonstances ??

Bon tu sais ,; ça vient pas spontanément, mais je peux faire un sondage, (surtout que cette année je suis servi 10 a Lannion , 6 a Guingamp Une a paimpol)

Date de publication : 23/09/2008 21:50
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#22
Accro
Accro


Informations utilisateur
A la question qu'est-ce qui pousse un adulte à débuter l'escrime :

il était une fois une petite fille de 4 ans qui regardait les JO à la TV (ma fille). Elle est restée scotchée devant l'escrime en disant : "je veux faire ça !".
Il a fallu attendre qu'elle ait le bon âge et ... quand j'ai vu ma fille s'entraîner, faire des compets ... il m'est venu à l'esprit comme une évidence (mais au bout de 5 ans ... je suis un peu lente ...)que je devais avoir été pirate dans une autre vie ou au moins avoir eu un ancêtre pirate ! (voui voui). Et qu'il me fallait reprendre le flambeau pour m'épanouir ; pas seulement en buvant du rhum et en chantant des chansons paillardes. Alors je l'ai imitée et j'ai pris un sabre.

Ma réponse est peut-être un peu légère ... mais elle est véridique ! Tu réclamais des témoignages, en voici un.

Date de publication : 24/09/2008 00:30
Nous fuirons le repos [...] et nous préparerons des jours et des saisons à la mesure de nos rêves - Eluard
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#23
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Pour amener de l'eau au moulin : Réponse que m'a faite une adulte débutante hier soir avant sa première séance : J'en ai toujours révé et ça me trotte dans la tête depuis longtemps. Je trouve ça beau, esthétique, ...

Dis donc Laruelle encore 5 ou 6 es-tu peux monter une équipe de rugby mixte (c'est interessant aussi)

Date de publication : 24/09/2008 09:17
"Personne ne s'est jamais noyé dans sa sueur"
Ecouter d'abord, parler après
Lehenbizi entzun eta orduan hitz egin

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#24
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
C'est par curiosité, et pour connaitre le sport de mes enfants, et parce que l'escrime véhicule des valeurs qui me sont chères qu'à presque 40 ans j'ai osé poser un masque sur ma tête et tenir une épée.
Mais ma témérité a été récompensée bien au-delà de ce que j'avais espéré.
La difficulté première : gérer l'envie de pratiquer ce sport de combat et accepter l'agressivité nécessaire pour mettre des touches - être gentille ne suffit plus...
La première surprise a été la complexité que je n'avais pas du tout appréhendée, et pourtant j'avais passé de longues heures à la salle et dans les gymnases comme spectatrice... La seconde surprise a été d'être capable d'apprendre à gérer cette complexité, un petit peu certes, mais une réelle progression malgré tout...

En tout cas, quand je lis ce forum, ça apporte de l'eau à mon moulin, je ne me suis pas trompée de sport.

Date de publication : 24/09/2008 11:17
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#25
De passage
De passage


Informations utilisateur
C'est pour m'amuser et pour ne pas trop grossir!

Date de publication : 24/09/2008 11:40
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#26
Accro
Accro


Informations utilisateur
Tout ça me conforte dans ma conviction première : il y a bien quelque chose de particulier qui pousse vers l'escrime, différent des autres sports...
Tous vos témoignages vont finir par nous éclairer...

Date de publication : 24/09/2008 14:35
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Anonymous
Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#27
Pour t'aider dans ton enquête, je peux te donner une des motivations d'une débutante de mon groupe, agée environ de 16-17 ans : elle voulait faire un sport "différent". Issue d'une famille sportive (sa soeur aînée est judokate), elle a remarqué que c'était toujours les même sports qui revenaient (foot, tennis, judo ...). Elle a choisi de se démarquer

D'ailleurs, si on réflechit bien, l'escrime a des particularités :

-On n'a pas de prof ou d'entraîneur, mais on suit l'enseignement d'un maître
-C'est le seul sport de combat avec arme (j'exclu bien sûr la "ludo guerre" avec ses tâches de couleur, de même que le kendo qui est un art martial)
-C'est le seul sport de combat sans catégories (de taille ou de poids)

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#28
Accro
Accro


Informations utilisateur
Continuons nos efforts, on va finir par isoler l'ADN de l'escrime et identifier le gène commun à chaque pratique....

Date de publication : 24/09/2008 15:35
"Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains."
"Everything dies, baby that's a fact.
But maybe everything that dies, someday comes back..."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Anonymous
Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#29
Partager !

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Anonymous
Re: Quel sens à la pratique de l'escrime ?
#30
Voilà, c'est mon centième message, le jour de mon anniversaire... Un signe ...

J'ai vu un cas ou l'escrime ne "prenait pas". Il s'agit d'un petit garçon dont le frère aîné est déjà dedans ,qui a essayé, sûrement par mimétisme, et qui n'a pas accroché du tout !

Pour mon cas personnel, on peut parler de véritable coup de foudre pour ce sport. Je vais faire ma cinquième séance ce soir et je suis déjà totalement accro. J'apréhende la période de vacances qui s'approche. Il faudra d'ailleurs ouvrir un fil spécifique pour s'échanger des moyens de résister au manque ...

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales