http://escrime-institut-ffe.fr/index.php/diplomes/dejeps/307-formation-des-maitres-d-armes-2020-2021
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
88 utilisateur(s) en ligne (67utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 2
Invités : 86

topaze, duns26, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







y a -t-il un équivalent jubilatoire à la fleche, au sabre?
#1
De passage
De passage


Informations utilisateur
Bonjour,

Après 8 ans de fleuret, 30 ans d'arret (!) et maintenant deux mois de sabre me revoici donc dans une salle d'arme.

Premières impressions: On ne perd pas les appuis, un avantage sur les "vrais" débutants.

Mais quand mené 5-O après 5 touche sur le foutu bras droit (adversaire ayant tout de même 30 ans de pratique du sabre et ancien maître d'arme) l'envie me reviens: placer une flèche. hélas! pas de croisements de jambes au sabre! Suis je donc condamné à avancer en marcher fente en petits sauts en que sais-je? (en passant je mesure toute l'importance des jambes dans le jeu du sabre, bien supérieur, me semble-t-il, à ce que demandait le fleuret. Au sabre il faut énormemment de puissance dans les jambes et un jeu globalement plus physique).
Voilà donc cette question contenue dans le titre. Car au fleuret mené 5-0 c'était clair et net je partais direct en flèche. L'avantage: je ramenais souvent la touche et ça me remettait dans le jeu tout en me dégourdissant les jambes. le pied quoi.

Date de publication : 30/11/2006 10:41
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: y a -t-il un équivalent jubilatoire à la fleche, au sabre?
#2
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
La réponse est un peu dans la question, Le sabre est devenu extremement physique et il te faut apprendre à jouer avec la distance et les changements de rythme et bien maitriser les déplacements. Beaucoup ont remplacé la fléche par un grand bond se terminant par une réception plus ou moins réussie et quelques fois sujette à interprétation pour les arbitres mais ne t'en fait pas trop 5-0 au sabre c'est plus facilement gérable que 5-O au fleuret ou à l'épée (sauf en poule car la )

Date de publication : 30/11/2006 10:52
"Personne ne s'est jamais noyé dans sa sueur"
Ecouter d'abord, parler après
Lehenbizi entzun eta orduan hitz egin

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: y a -t-il un équivalent jubilatoire à la fleche, au sabre?
#3
De passage
De passage


Informations utilisateur
Merci l'Arbitre.
En revanche je ne comprends pas très bien en quoi une situation à 5 O serait plus facilement gérable au sabre qu'au fleuret... (pour moi, pour l'instant, l'escrime est plus un loisir et les objectifs de compétions sont très secondaires mais bon...)

Date de publication : 30/11/2006 22:07
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: y a -t-il un équivalent jubilatoire à la fleche, au sabre?
#4
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Comme le dit Arbitre, le sabre est devenu physique (ne l'a-t-il pas topujours été?) et passé un certain age (et un certain tour de taille) faire tomber dans le vide un jeune lapin de garenne guere plus épais que sa lame , puis lui en poser une petite délicatement sur le masque me procure des joies sans mélange...

Date de publication : 30/11/2006 22:51
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: y a -t-il un équivalent jubilatoire à la fleche, au sabre?
#5
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Je ne prétends nullement connaître grand'chose au sabre, mais ...

J'ai vu, une fois, devant moi, que dis-je, face à moi une "flèche de sabreur".

C'était au CN EHS (oui, oui, c'était bien de l'épée) de Toulouse, le premier après AZF, donc, en 2002.

Les (rares) épéistes de Tarbes avaient convaincu un jeune sabreur ('hachement bien classé au sabre) de venir s'essayer à l'épée. En plus, il lui avaient prêté des épées ni à la pige, ni au poids (humour tarbais ?)

Bref, on arrive au dernier match de la poule : il avait zéro V et moi non plus ! . On se rencontre.

J'étais en petite forme, mais je mène 4-3.

Sur le "allez !", je le vois partir, bras levé, épée verticale, à cloche-pied !
Evidemment, je lui en place une sur son avant-bras bien découvert, et lui, sans faiblir, m'assène un vieux coup du tranchant de sa lame sur le sommet de mon masque ! Mais ça fait mal, en plus !

Puis, comme l'arbitre annonce "5-3, assaut terminé", il gueule : "Hé, il a pas paré, j'avais priorité", puis, revenant à la réalité : "Ho, p... d'arme de m... ! C'est fini, j'y touche plus !"

Mais ça m'avait donné l'occasion de voir une "flèche de sabreur", c'est impressionnant et en plus, à cloche pied, il avançait vachement vite !

Date de publication : 01/12/2006 01:09
Morne en son noir veston, noeud pap' en bois au cou
On dirait du destin la froide sentinelle
D'après Victor Hugo - La légende des siècles
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: y a -t-il un équivalent jubilatoire à la fleche, au sabre?
#6
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

thierry44 a écrit:
Merci l'Arbitre.
En revanche je ne comprends pas très bien en quoi une situation à 5 O serait plus facilement gérable au sabre qu'au fleuret...

C'est sûrtout vrai par rapport à l'épée où le fait de pouvoir laisser l'autre se "découvrir" quand il est forcé d'attaquer pour refaire son retard donne un aventage.
Ca l'est moins au fleuret grâce à la convention, mais la modification des temps a pas mal changé ça, il est plus facile qu'avant d'avoir un jeu défensif, donc aussi de laisser venir l'autre qui court après le score.

En revanche le sabre donne un sérieux aventage au jeu offensif. Celui qui est mené ne se met pas en plus grand danger s'il prend l'offensive.

Date de publication : 01/12/2006 21:02
L'adversaire est con : Il croit que c'est moi l'adversaire alors que c'est lui. J'en ris encore.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: y a -t-il un équivalent jubilatoire à la fleche, au sabre?
#7
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Une équivalence de la flèche... hummmm, ce serait sans doute le bond avant, ca qu'Agecanonix appelle une attaque à cloche pied, ça permet de parcourir une grande distance (légèrement en hauteur qui plus est...) en peu de temps et d'effort mais ça demande un équilibre prodigieux car si tu te loupe, vaut mieux être sur tes deux pieds sinon, sanction....

Date de publication : 01/12/2006 23:25
L'ouverture d'esprit n'est pas forcément une fracture du crâne...

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: y a -t-il un équivalent jubilatoire à la fleche, au sabre?
#8
De passage
De passage


Informations utilisateur
Citation :

sabre45 a écrit:
faire tomber dans le vide un jeune lapin de garenne guere plus épais que sa lame , puis lui en poser une petite délicatement sur le masque me procure des joies sans mélange...


Pas mal.
Et placer un coup d'arrêt bras bien tendu tandis que l'adversaire met toute sa puissance pour venir s'embrocher dessus. C'est bien aussi...

Date de publication : 05/12/2006 22:06
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales