https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/d2053_Page-51.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
61 utilisateur(s) en ligne (36utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 60

esc_974, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





(1) 2 3 4 ... 11 »


évolution escrime artistique
#1
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Après les Sables, je disais dans un précédent post qu'il fallait que les escrimeurs artistiques se structurent, mettent en place un groupe de travail afin de faire des propositions à la FFE.
Pour lancer le débat :plusieurs points peuvent faire discussion
J'ai volontairement mis tout en vrac, sans hierarchie pour permettre au fil du fil de structurer notre réflexion

1: Composition du jury
2: Les niveaux de pratiques dans les clubs
3: Si l'escrime artistique est la quatrième arme, il faut un état des lieux de cette pratique et mettre en place rapidement une commission d'armes sous la responsabilité directe de la Fédération.
4: transparence (notes, réunion, etc..)
5: la place de l'AAF dans ce travail ?
6: le développement de la pratique
7: la formation des maîtres d'armes
8: la place de la compétition ?
9: la création de compétitions régionales
10: l'utilisation des cadres fédéraux compétents (je pense au CTS du Nord)
11: la formation des juges arbitres
12:la création de fonds de ressources

etc....

Tout cela devrait faire l'objet d'une discussion large puis d'une rédaction en groupe de travail
Bonne fée, Jérôme,Chafouine sont partants il en faudrait d'autres
Amitiés à tous...
Yannick

PS: essayons de garder le même fil, ça permet de rendre la discussion plus lisible.

Date de publication : 24/05/2004 18:33
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#2
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Première question avancée par Bonne fée, c'est sport ou spectacle. Pour moi la réponse est claire, c'est un sport et s'il est spectaculaire tant mieux.

Mais pour se référer au patinage artistique, ne confondons pas Holiday on Ice et les championnats.
Idem pour nous, ne confondons pas les spectacles et autres animations que nous pouvons faire et ces championnats.

Ils sont là pour mettre en valeur notre sport et étendre sa notoriété.

Alors avant de passer aux compétitions régionales, il faudrait encore améliorer le réglement et éclaircir les notations.

Je pense que l'aspect technique devait compter pour 6 points et l'aspect artistique pour 4 points. Cela permettrait d'insister sur l'aspect spectaculaire (indispensable pour la notoriété) sans nuire au niveau technique qui aux Sables était très élevé et en progrès par rapport à Bourges.
Dans la note technique, je mettrai à égalité les trois critères (technique, habileté et maîtrise). Parce que, si on dispose de référence à partir du 13e siècle pour la pratique de l'escrime, à quoi se référer pour un combat antique de gladiateurs ?
La recherche technique sera forcément toujours dépendante des sensibilités de tel ou tel juge par rapport à tel ou tel type d'escrime.
Pour l'aspect artistique, je mettrai 1 point pour interprétation, originalité, costumes et mise en scène.
Ca permettrait à mon sens de renforcer le côté spectaculaire et laisserait un peu plus de chances aux amateurs face aux professionnels puisque j'ai lu plusieurs remarques concernant les maîtres d'armes etc...

Maintenant pour ce qui est de l'organisation fédérale, je ne maîtrise pas beaucoup.

Voilà pour l'instant

Jean-Luc, du CEL

Date de publication : 24/05/2004 21:27
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#3
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
"Bien d'accord avec toi
L'organisation était vraiment super
Et les compétiteurs dans leur grande majorité beaux et gentils
Et puis je voudrais aussi au risque de déplaire remercier l'AAF parce que même si le réglement est ce qu'il est, même si les notes ne sont pas disponibles, même si les critères ne sont pas toujours clairs, c'est quand même une chance de pouvoir disposer d'un championnat pour notre discipline et que malgré tous les défauts qu'on peut constater, c'est l'occasion de se retrouver tous les deux ans pour faire la fête ensemble.
Pour faire évoluer tout ça dans le bon sens, rdv sur le fil de yannick qui à juste titre souhaite qu'on ne s'éparpille pas sur une multitude de sujets"
JLN du CEL

Juste une petite précision, l'organisation d'un championnat de France devrait être un évenement fédéral, que la Fédération laisse l'AAF organiser, définir les régles, modifier le réglement, choisir les juges arbitres ne me semble pas normal. L'organisation des CF artistique devraient répondre aux mêmes critères que l'organisation des CF aux armes olympiques. De la même façon la création de catégories jeunes (juniors et même cadets) apporterait à notre discipline un sang neuf, quitte à adapter le réglement (il n'est plus à une adaptation près)
Dans mon club, une quinzaine de mômes font de l'escrime artistique, ils sont dans une démarche sportive, je ne comprends pas qu'on leur interdise la compétition.
En ce sens,il me semble qu'il est temps que la direction technique nationale s'intéresse à notre discipline.
Amitiés
Yannick

Date de publication : 24/05/2004 21:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#4
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
A mon avis, il n'est pas nécessaire d'instaurer des catégories, mais plutôt d'adapter le règlement. En effet, il est écrit que les moins de 18 ans ne peuvent se battre qu'au bâton. Hors, dans mon club, k'escrime artistique est ouverte aux candidats à partir de 15 ans. S'ils ont envie, au bout de 2 ans d'entraînement acharné, de participer aux championnats de France, pourquoi n'auraient-ils pas le droit d'utiliser les armes alors qu'ils les utilisent au club?

Il faudrait donc, à mon avis, baisser l'âge réglementaire pour utiliser les armes

Date de publication : 24/05/2004 21:37
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#5
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Concernant l'âge, je suis d'accord avec vos remarques. Mais qu'en est-il de la responsabilité civile ? En cas d'accident, comment s'assurer que les parents ne vont pas faire un procès au maître d'armes etc... Aujourd'hui, la mode est toujours à chercher un responsable.
La solution ca me semble etre le baton et les armes en latex. Même si c'est dommage.

Date de publication : 24/05/2004 21:45
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#6
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

jln a écrit :
La solution ca me semble etre le baton et les armes en latex. Même si c'est dommage.


Et être disqualifiés à cause du latex??? On ne peut se présenter qu'en intemporel si on utilise des armes en latex!! Voilà la solution pour l'instant :
médiéval : bâton
Grand siècles : cannes en guise de dagues/rapières
Intemporel : armes en latex..

On ne peut âs mettre des armes en latex en grand siècle ou en médiéval!!

Date de publication : 24/05/2004 21:48
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#7
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Correction. Les armes en latex c'était pour d'évenutelles compétitions jeunes.
Pour les compétitions seniors, je crois qu'il n'y a pas d'autres recours que le baton.

Date de publication : 24/05/2004 21:51
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#8
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Le problème de la sécurité est un faux problème, l'utilisation des armes avant 18 ans peut se concevoir si l'encadrement est solide, si les régles de sécurité sont respectées. Dans n'importe quelle animation au plus profond de mon Berry, ou dans ma Bretagne chérie, des asso mettent en scène des jeunes avec des armes de théatre (rapière, haches etc) dans des conditions de sécurité limites, alors au sein d'un club avec un MA responsable l'accident devrait être rare.
Dans mon club, les enfants peuvent commencer à 7 ans, et je peux vous assurer que leur plaisr à jouer est immense, les plus de quinze s'entraineront l'année prochaine avec les adultes.
Quant aux armes en latex, pourquoi pas ? mais par expérience les enfants et adolescents n'y sont pas trop sensibles, par contre elles marchent du tonnerre avec les asso de jeux de rôles.
Amitiés Yannick

Date de publication : 24/05/2004 22:01
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#9
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
En tous cas, je pense qu'il n'y aura pas assez de participants à des compétitions de jeunes. Dans mon club, on ne fait pas d'escrime artistique avant l'âge de 15 ans pour des questions de maturité. Dans notre groupe, il n'y aurait que 4 personnes en compétition jeunes, et nous ne nous entraînons aps et ne préparons pas quelque chose en fonction de l'âge des collègues. Pour ceux qui nous ont vus, un de nos anglais a eu 18 ans 2 mois avant les championnats de France. S'il les avait eu après, comment aurait-on fait?

Date de publication : 24/05/2004 22:08
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#10
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Nous aussi on entraine les ados à partir de 15 ans. Et pour les spectacles on assume également de mettre en scène des combats avec eux.
Mais je persiste à distinguer compétition et spectacle. Que donnerait un combat de deux enfants de 8 ans à l'épée romane au niveau de l'anachronisme ? Je n'ai jamais vu de représentation dans l'art médiéval de combats entre enfants avec des armes réelles? Uniquement avec des armes en bois.
Enfin, restons solidaires de la fédération que nous appelons à la rescousse pour l'organisation. Les enfants peuvent parfaitement pratiquer l'escrime moderne de 7 à 14 ans et passer ensuite à l'escrime artistique. C'est d'ailleurs le discours que je tiens à mon fils de 7 ans.

A plus

Date de publication : 24/05/2004 22:14
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#11
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Autre sujet qui fâche, les notes: que le jury ne les publie pas me paraît surréaliste. existe -t-il un sport à notation (Gym, Patinage, Karaté, Danse,etc.) où le public, les sportifs ne connaissent pas les notes? Un classement sans la publication des notes n'est pas sérieux. Il ne s'agit pas de mettre en cause le jury, mais il y a la vraiment une aberration. Il est urgent de former des juges arbitres, de pouvoir donner les notes à la suite de chaque numéro après pourquoi pas une mini délibération. Mais la publication après discussion et après tous les numéros,entre les membres du jury ne peut que laisser planer des doutes , il faut si nous voulons prendre notre place en tant que sport nous rapprocher des régles communes .
Amitiés
Yannick

Date de publication : 24/05/2004 22:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#12
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
"Pour ceux qui nous ont vus, un de nos anglais a eu 18 ans 2 mois avant les championnats de France. S'il les avait eu après, comment aurait-on fait? "

Ben comme nous. Parce que chez nous il aura 18 ans en juillet et résultat il n'a même pas pu faire le mouvement d'ensemble (pourtant question dangerosité, c'est assez limité).

Date de publication : 24/05/2004 22:18
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#13
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Pour les notes, entièrement d'accord. Il faut au moins les mettre à la disposition des compétiteurs avec la note technique et la note artistique (le détail après est moins important mais serait le bienvenu puisqu'il est précisé dans le réglement).
Donner les notes à la suite de chaque numéro, ce serait bien mais peut-être pas pratique vu la durée de la compétition. Mais au moins après chaque catégorie, on devrait connaître les notations (tout en conservant l'anonymat des juges).

Date de publication : 24/05/2004 22:23
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#14
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Dans le contexte actuel, évidemment. Mais dans notre département nous organiserons dès la saison prochaine un championnats départemental artistique avec un imposé à la canne et un libre canne et bâton. La commission escrime artistique de notre ligue, réfléchit de son coté à une épreuve de ligue. Il faut bien entendu élargir les catégories mais je suis sûr qu'il y a là un vrai potentiel.
Pour ce qui est de la maturité, nous travaillons depuis bientôt dix ans dans diverses structures médico social avec des adolescents en difficulté, l'escrime artistique en ce qu'elle est une activité de partenariat permet justement une maturation . La dialectique entre le sport d'opposition qu'est l'escrime sportive (le combat) et sa symbolisation au travers l'escrime artistique amène ces adolescents à modifier leur approche du conflit. En cela par exemple cette activité peut être commencé très tôt. Je ne parle pas là des avantages en terme de motricité etc...
Amitiés
Yannick

Date de publication : 24/05/2004 22:30
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#15
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :
Que donnerait un combat de deux enfants de 8 ans à l'épée romane au niveau de l'anachronisme ? Je n'ai jamais vu de représentation dans l'art médiéval de combats entre enfants avec des armes réelles? Uniquement avec des armes en bois.

Tu est sûr que ce n'est pas pousser le soucis de l'historicité un peu trop loin ?
Parce que si on pousse cette logique au bout, personne n'est un combattant médiéval, personne n'est un vrai chevalier/mousquetaire/spadassin...donc personne ne devrait combattre. Et pourtant on fait comme si, on endosse un rôle, et le spectateur tacitement accepte cette fiction.

S'il peut le faire pour un adulte, pourquoi ne le peut-il pas le faire pour des enfants ?
C'est d'autant plus logique que ce sont des combats-jeux pour de faux et que les enfants sont même plus à leurs place dans ce genre de jeux que nous adultes enfants-attardés.

Et donc si des gamins peuvent s'éclater et s'amuser en toute sécurité pour le plus grand plaisir des spectateurs, moi je dit allons-y !

Et puis pour finir, je rappelerais qu'au moyen-age on ne devenait pas adulte à 18 ans et que les adolescents étaient présents en masse dans les combats et autres tournois. Il me semble même que l'âge moyen du 1er combat d'un jeune noble était de 14-16 ans.

Date de publication : 24/05/2004 22:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#16
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

Michael a écrit :
[quote]Et donc si des gamins peuvent s'éclater et s'amuser en toute sécurité pour le plus grand plaisir des spectateurs, moi je dit allons-y !

Et puis pour finir, je rappelerais qu'au moyen-age on ne devenait pas adulte à 18 ans et que les adolescents étaient présents en masse dans les combats et autres tournois. Il me semble même que l'âge moyen du 1er combat d'un jeune noble était de 14-16 ans.


D'accord avec toi pour la sécurité et je trouve le projet de yannick super intéressant avec canne et bâton.
OK pour les combats médiévaux et d'ailleurs j'ai pas de souci pour les ados à partir de 15 ans

Mais pour ce qui est de faire passer un enfant pour un chevalier, c'est comme si du haut de mes 1.90m j'essayais de jouer un hobbit de façon réaliste

Date de publication : 24/05/2004 22:46
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#17
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Pour l'aspect historique, et pour la naissance de la notion d'enfance, se réferer au livre d'Ariés sur l'histoire de l'enfance sous l'Ancien Régime.
L'escrime artistique avec les enfants est riche de milles facettes, on peut aborder sous un angle ludique une multitude de notions (historiques, mais aussi littéraires..)
L'Education Nationale d'ailleurs si elle oublie de plus en plus l'escrime sportive aux armes traditionnelles fait de plus en plus appel à l'escrime artistique (PAE, projet d'école, classe Relais etc..)
Amitiés
Yannick

Date de publication : 24/05/2004 22:49
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#18
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Pour me faire une idée plus précise des pratiques , pouvez vous me raconter comment ça se passe dans vos clubs? age des pratiquants, nombre, financement, rapport avec les autres armes?

Pour nous (Bourges Escrime SOLO) , notre club c'est 120 licenciés , 20% d'escrime artistique (les pratiquants peuvent être polyvalents mais c'est à peu près la proportion) , une quinzaine de jeunes , les autres adultes, certains loisirs d'autres engagés dans des spectacles, animations etc.. Notre club pratique la competition dans toutes les armes, nous considérons de plus en plus l'escrime artistique comme une arme à part entière. Les rapports sont cordiaux mais il existe encore des préjugés. La découverte de l'activité permet de les faire taire. Les passerelles sont de plus en plus nombreuses. L'activité est encadrée par un MA spécialiste, les autres MA ne sont pas formés à l'escrime artistique. Les financements sont croisés sport pour l'essentiel mais aussi une part culture.
La municipalité nous aide et commence à comprendre l'intérêt en terme d'animation de notre structure.
Nous disposons d'une salle spécifique escrime sportive, elle sert aussi à l'escrime artistique.
Nous organisons tous les ans des séries de stages et de rencontres avec différents MA Chevalier, Camboni, Rostaing, Carliez etc. Nous pensons qu'au travers de ces rencontres nous pourrons progresser.
Voilà
Amitiés
Yannick

Date de publication : 24/05/2004 23:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#19
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

Yannick a écrit :
L'Education Nationale d'ailleurs si elle oublie de plus en plus l'escrime sportive aux armes traditionnelles fait de plus en plus appel à l'escrime artistique (PAE, projet d'école, classe Relais etc..)

Pas tout à fait d'accord. Notre Maître d'Armes fait beaucoup d'initiation dans les écoles et en para-scolaires d'escrime moderne mais peut-être qu'il s'agit d'une exception régionale.
Pour les projets, ca me semble en effet évident puisqu'on peut regrouper sport, théâtre, histoire etc...
Bref je n'ai rien contre l'escrime artistique pour les enfants mais il faut que notre discipline monte en puissance pour organiser des compétitions de grande envergure qui dépassent le niveau local. Comment ils ont fait le patinage artistique pour en arriver où ils sont ?
Amitiés
JLN

Date de publication : 24/05/2004 23:20
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#20
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

Yannick a écrit :
Pour me faire une idée plus précise des pratiques , pouvez vous me raconter comment ça se passe dans vos clubs? age des pratiquants, nombre, financement, rapport avec les autres armes?

J'ai pas toutes les infos sous la main mais je les rassemble dans la semaine
A bientot
JLN (CE Lons)

Date de publication : 24/05/2004 23:27
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#21
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Levallois, 450 adhérents en escrime, 20 en escrime artistique. Sans commentaire...

Date de publication : 24/05/2004 23:28
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#22
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
L'escrime moderne est plus contraignante en matériel (et je ne parle pas des normes CE !!!), en escrime artistique des cannes un t Shirt et zou...Mais c'est vrai que les animations escrime moderne existent encore (bien heureusement d'ailleurs).
Pour le dévellopement, plus nous nous structurerons, plus nous nous rencontrerons plus nous serons crédibles.
Je pense sincérement qu'une compet tous les deux ans c'est diablement insuffisant.
Amitiés
Yannick

Date de publication : 24/05/2004 23:28
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#23
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

Yannick a écrit :
L'escrime moderne est plus contraignante en matériel (et je ne parle pas des normes CE !!!), en escrime artistique des cannes un t Shirt et zou...Mais c'est vrai que les animations escrime moderne existent encore (bien heureusement d'ailleurs).
Pour le dévellopement, plus nous nous structurerons, plus nous nous rencontrerons plus nous serons crédibles.
Je pense sincérement qu'une compet tous les deux ans c'est diablement insuffisant.
Amitiés
Yannick

Sauf que préparer des numéros sur un an, c'est un sacré défi quand on est amateur. Si le niveau monte régulièrement, c'est peut-être aussi grâce à cet intervalle.
Pourquoi ne pas alterner les championnats de France et du Monde. On aurait au moins un coup de projecteur médiatique régulier. Mais il faudrait organiser des championnats dans les autres pays pour avoir des championnats du monde de qualité.

Date de publication : 24/05/2004 23:44
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#24
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Tout d'abord les notes :
10 points, c'est ridicule. Ca équivaut en gros a dire, pour chaque critère choisit : bon ou nul. Aucune nuance. C'est pas un jugement ca ! Enfin pas selon moi.
A supposer qu'on garde les même critères, il faudrait pouvoir, même pour les moindres, avoir la nuance la plus faible : zero, faible, moyen, bon. Donc partir sur une note de 40 points, au moins . Hors il y a beaucoup de critères à définir, qui sont à l'heure actuelle amalgamés, j'ai l'impression.

Je lance, comme ca, (ca demanderai beaucoup d'ajustage, il n'y a rien de travaillé là dedans), des critères :
-jeux des acteurs/compétiteurs
-historicité de l'escrime utilisé
-historicité des costumes
-qualité des costumes
-esthétique de l'escrime
-cascades
-mise en scène générale
-réglage chorégraphique (par exemple, il est inadmissible que, comme dans un certain nombre de numéro présentés au France, des armes volent vers le public !!!)
-scénario et dialogues (à séparer ?) (qualité/historicité/etc.)
-bon usage de l'escrime par rapport au scénario
-etc...

Là, on commence a retrouver tout les différents courants que l'on peut avoir dans l'escrime artistique. En donnant suffisamment de nuance et d'importance à chaque parti, cela permettrai de concourir face à des concurrants ne visant pas le même type d'escrime artistique !
Cependant, côté jugement, il est évident que cela devient très difficile...

Sinon, tant que j'y suis... J'ai pas mal entendu dire que la musique ne devait pas être anachronique sinon c'etait de l'intemporel. C'est une blague ? Ca change quoi au type d'escrime pratiqué ? Aux costumes utilisés ? Enfin c'est juste une parenthèse, juste un petit détail qui m'amusait.

Bon, sinon quand on parle d'enfant pratiquant l'escrime artistique avec de véritables armes... Si ils sont très bien encadrés (un maitre d'arme pour 6, en gros), ok, sinon, ca reste des armes, qu'il y ait un fil ou non, et donc ca reste dangeureux. Mais le leur interdire par soucis d'historicité...déjà, ils ont le droit à l'intemporel, et puis quand on voit que l'une des meilleurs troupes fait du médiéval en utilisant leurs épées comme des rapières... Je crois que des gamins de 8 ans n'ont rien de choquant après ça. Ensuite, on peut facilement contourner le problème en inventant un scénario adéquat. Oui, sur ce point, je suis neutre, en fait

Sinon, comme je l'ai entendu dire au Sables : Ces championnants sont finalement assez jeune, pour un sport/spectacle (je me mouille pas), donc il est normal qu'il y ait beaucoup de chemin à faire avant d'atteindre une forme consensuelle et efficiante.

Je souhaite donc bon courage à tous ceux qui travailleront sur tous ces sujets, qui y metteront leur temps et leurs passions, et je les remercie d'avance.
Pour ma part, je vais dormir...

Date de publication : 24/05/2004 23:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#25
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

Sinon, tant que j'y suis... J'ai pas mal entendu dire que la musique ne devait pas être anachronique sinon c'etait de l'intemporel. C'est une blague ? Ca change quoi au type d'escrime pratiqué ? Aux costumes utilisés ? Enfin c'est juste une parenthèse, juste un petit détail qui m'amusait.

Pas de souci pour la musique mais alors pourquoi mettre en intemporel des combats en costumes uniquement parce qu'on est sur le tournage d'un film ou dans le récit d'un livre ?
Je repense au magnifique film de Kenneth Brannagh Henry V (magnifique n'engage que moi) qui commence par quelques minutes de présentation des décors par le metteur en scène en costume contemporain. Est-ce qu'il doit être considéré comme intemporel à cuase de ça ?
Merci de votre avis, je vais aussi me coucher.

Date de publication : 25/05/2004 00:14
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#26
Accro
Accro


Informations utilisateur
Salut à tous !

Ah ! Comme je n'aimerais pas être à la place du jury car non seulement il est bien difficile de juger des spectacles -- on y trouve forcément une part de subjectif -- mais en plus on est forcément critiqué de toute part... Combien je n'aimerais pas être responsable du réglement, en sachant que forcément il ne conviendra pas à tout le monde...

Pour ma part, j'aurais bien du mal à déterminer exhaustivement quels sont les critères permettant à juger un spectacle. Dans les autres sports à notations, il y a des figures imposées, des techniques documentées avec un niveau de difficulté. Difficile de faire de même en escrime artistique, d'autant que la difficulté dépend surtout de l'enchainement. À mon sens, il est difficile de faire mieux que déterminer quelques grands critères généraux et demander au jury de noter en son âme et conscience. Il doit être possible de lui faire confiance.

Maître Chevalier propose quand à lui de composer un jury de cinq maîtres d'armes qui ne noteraient que la technique et deux personnalités du spectacle qui noteraient uniquement l'artistique. Cela se défend.

Pour ma part, je pense qu'il faudrait préciser dans le réglement que l'on ne peut à la fois être membre du jury et présenter des tireurs et que l'on ne peut pas être rédacteur du réglement et en même temps concourir ou présenter des tireurs. Je pense également que déterminer les periodes par les armes utilisées plutôt que par le scénario est une plutôt bonne idée.

Enfin, je suis partisant d'une certaine souplesse dans le réglement, afin de ne pas trop brimer la créativité, quand bien même cette dernière se nourrie des contraintes.

Je voulais dire quelque chose de plus mais cela me sort de la tête alors j'y reviendrais.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 25/05/2004 00:14
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#27
Accro
Accro


Informations utilisateur

Ca me reviens : je pense qu'il est essentiel de donner les notes car cela permet de s'améliorer encore et encore.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 25/05/2004 00:18
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#28
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Là je suis d'accord, il est essentiel de donner les notes afin de savoir ce qu'il faut changer ou améliorer. dans l'idéal, il faudrait une explication écrite pour tous les participants de la paart du jury nous disant pourquoi de telles notes mais bon...

Date de publication : 25/05/2004 00:20
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#29
Accro
Accro


Informations utilisateur

Salut à tous !

Citation :

Pas de souci pour la musique mais alors pourquoi mettre en intemporel des combats en costumes uniquement parce qu'on est sur le tournage d'un film ou dans le récit d'un livre ?


Tiens, j'en profite pour ajouter mon avis autours des problèmes de catégories. Au cours des championnats, il y a quelques remarques qui ont été faites au niveau des choix des troupes. Voici pour ce que j'ai pu entendre et mon avis sur le sujet :

Il a été reproché à Levallois d'avoir utilisé du rock'n'roll sur leur spectacle. À mon sens, cela ne peu être vu comme un motif suffisant pour les déclasser en intemporel. En effet, réglementairement, le choix de la catégorie se fait sur le scénario et pas sur la mise en scène. Leur scénario était l'évocation de la guerre de cent ans, c'est tout à fait médiéval. Par contre, à mon avis, ce choix était un peu dommage parce que la musique ne correspondait pas au rythme de leurs combats : je pense que, quitte à faire le choix d'une telle bande sonore, ils auraient carrément du danser dessus tout en se battant, en tout cas jouer sur cet aspect décalé. Ceci, par contre, aurait eut pour effet de les classer en intemporel car des chevaliers qui danse sur du rock'n'roll constitut un scénario intemporel.

Certains ont pensé que les guerriers du CocaZe (le "Z" en clin d'œil au présentateur) aurait dut être intemporel, je dois reconnaître que moi aussi dans un premier temps. Leur scénario est l'évocation des divertissement des guerrieurs de cette région à l'époque, je ne vois donc pas pourquoi, finalement, il faudrait voir ça comme de l'intemporel.

On a souvent dit que le Cartouche de Scaramouche aurait du être intemporel. Une fois de plus, ça a été mon avis sur le coup, sans doute parce que Scaramouche a déjà plus d'une fois fait une erreur à ce niveau. Pourtant, je pense que, finalement, Cartouche était bien grand siècle. Au contraire, je pense que leur "Dix règles d'un duel," présenté à Bourges en 2002, était bien intemporel. Quel est la différence entre ce dernier et Cartouche ? Dans les dix règles d'un duel, la voix off intéragissait avec les personnages, elle leur donnait des ordres. Elle faisait donc partie du scénario. Or, cette voix off était bien une voix contemporaine s'adressant à des combattants Grand Siècle, un mélange des époques que l'on peu à raison qualifier d'intemporel. À l'inverse, la voix off de Cartouche n'interagissait pas avec l'histoire, elle se contentait de l'expliquer, certe avec humour et en faisant des clins d'œil aux specateurs mais cela ne modifie pas le scénario. Il s'agit bien d'un élément de mise en scène, non de scénario. Nombreuses sont les troupes ayant recourt à une voix off. D'ailleurs, la voix off du duel médiéval du TUC présente bien des similitudes avec celle de Cartouche : elle aussi explique l'histoire, elle aussi présente les personnages qui alors se mettent en évidence pour les spectateurs, elle aussi s'adresse directement au public. Ceci ne change rien au fait que leur duel est totalement médiéval. Je pense qu'il en va de même avec Cartouche, qu'il faut bien faire la différence entre scénario et mise en scène.

On a également dit que les costumes du duel grand siècle de Scaramouche le classait en intemporel. En vérité, leur scénario était surtout proche de Barry Lyndon, donc grand siècle. Le fait est que leurs costumes n'étaient pas terrible, ils ont d'ailleurs été les premiers à le reconnaître mais cela ne me semble pas un motif de déclassement. Par contre, si cela a été sanctionné au niveau de la note artistique c'est parfaitement normal.

On a également dit que le duel grand siècle de Scaramouche n'était réglementairement pas un duel. C'est vrai. Bon, ceci étant dit, je pense finalement qu'il faudrait un peu plus de souplesse dans le réglement car ce spectacle me semble vraiment être un duo. Après, si une troupe présente un duo dans lequel une tierce personne apporte des armes et puis n'a plus vraiment de fonction, se contente de jouer les potiches sur scène, cela me semble surtout une erreur de mise en scène qui devrait être sanctionnée dans la note artistique.

Pour finir, j'ai entendu parler d'un duel que je n'ai pas vu dans lequel l'un des tireurs sortait de scène, pour être remplacé par un autre. Il semble que le réglement précisera maintenant que dans un duo les combattants doivent être les même du début à la fin. Cela me semble normal.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 25/05/2004 00:59
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: évolution escrime artistique
#30
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Pour ma part je crois que nous aurions à simplifier les catégories, les armes utilisées permettant de trier les participants, faire disparaître intemporel et grand siècle pour privilégier une orga nisation autour
1 utilisation d'armes médiévales
2 utilisation de rapières , fleurets, épée

Ce qui permettrait de densifier la competition, qui permettrait de voir s'affronter les meilleurs (TUC, Scaramouche, CREATS,CGV etc..) dans les mêmes catégories.

Amitiés Yannick

Date de publication : 25/05/2004 08:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




(1) 2 3 4 ... 11 »




[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales