http://kabcom.fr/
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Menu principal
Qui est en ligne
70 Personne(s) en ligne (49 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateurs: 2
Invités: 68

odel, bessemou, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





« 1 (2)


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#31
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

fenc-pumpkin a écrit :
Et beaucoup moins d'arbitres motivés. Tant qu'ils ne seront pas protégés par les DT, ils ne peuvent pas faire bien mieux.
De toute façon lorsqu'il mettent un noir, les DT les retirent pour s'éviter de faire un rapport...


Donc , on est pas prêts de s' en sortir......

Date de publication : 14/02 23:32
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#32
Accro
Accro


Informations utilisateur
Déjà entendu une anecdote selon laquelle il y aurait déjà eu un arbitre qui aurait tenté de cartonner un coach (une histoire de trouble de l'ordre sur la piste). Désavoué par le DT auquel le coach fautif avait demandé intervention, l'arbitre a calmement expliqué sa décision du DT puis, voyant qu'il n'était pas soutenu, il s'est tiré de la salle en les laissant comme des c*ns.

Je regrette juste de ne pas savoir quelles suites ont été données à ça (si suite il y a eu). Mais il y a fort à parier que si ce genre d'incident devait se répéter régulièrement, la fédé serait contrainte d'agir sous peine de rencontrer de grosses difficultés pour la gestion des compétitions.

Enfin, encore faudrait il qu'il y ait assez d'arbitres pour en faire autant. Tant qu'il n'y a pas de problème, ou que celui ci est masqué, il ne peut pas y avoir de solution, puisqu'il n'y a pas de problème.

Personnellement, quand j'ai un jeune arbitre qui débute dans l'exercice, je m'arrange autant que possible pour l'accompagner le plus souvent possible sur place pour les premières compétitions. Parfois, ils apprécient d'avoir quelqu'un vers qui se tourner quand ça coince.

Date de publication : 14/02 23:48
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#33
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :


ronchon a écrit :


Hé Skiipi crache ton venin !!! Tu as l'air d'être au courant de beaucoup de chose pour faire des sous entendus comme ça.

Matthieu doit au moins être éducateur non ? Et autant que je m'en souvienne ça fait une paie qu'il suit les jeunes de son club.

Surtout qu'au LEM ils doivent être quelque uns dans sa situation ( Manu, Fred, et lui à ma connaissance) .



Je ne fais qu'énoncer des faits. Il y en a assez des "MattBastet" qui s'improvisent Maître d'Armes alors que c'est un métier qui nécessite un apprentissage long, précis et méticuleux.
Il y en a aussi assez de ceux qui se donnent le droit de tordre à leur convenance le règlement.

Même pour un tireur de très haut niveau, être tireur et enseignant ce sont deux choses différentes : savoir faire une chose ne veux pas dire savoir l'enseigner. Apprendre à apprendre, cela s'apprend et c'est compliqué. Si pendant les "cours" de "MattBastet" il y a derrière lui un Maître d'armes qui le suit et l'encadre tant mieux, mais cela m’étonnerait puisque comme il l'annonce "se sont ses élèves".
Quand au fait de coacher et encadrer des jeunes pendant les compétitions, là aussi il faut des compétences issues de sa pratique de Maître d'Armes pour prodiguer son enseignement ou plutot ses conseils il ne peut le faire sans un Maître pour l'encadrer : les textes sont clairs, ils sont écrits par une commission spécifique et s'appliquent à tous.
Ce n'est pas parce qu'on suit des jeunes depuis un certains temps que cela rend compétent ou apte à le faire.

Pour préciser ce que je veux dire, par exemple je dessine depuis ma plus tendre enfance pour autant je dessine toujours aussi mal et jamais je ne pourrai enseigner le dessin même en me donnant de grand air. Je ne ferai pas illusion 1 seconde face a un expert.




Citation :


cheben a écrit :


Partageant son point de vue sur plusieurs points ici cités,[...] je ne serais pas contre un peu plus d'argumentation de votre part sur le sujet.




On m'a demandé des arguments, sur pourquoi je souhaite un respect du règlement. Je répondrais simplement : je le connais, donc je l'applique point à la ligne. Cela ne veut pas dire que je le trouve bien ou mal, ni même intelligent ou encore bien fait. Cependant j'accepte les règles qui régissent l'escrime. Les changer car elles sont devenues désuettes est un autre débat.

Appliquer le règlement, cela s’appelle faire preuve d'esprit sportif, d'honnêteté et de fair play. Je sais par les temps qui court que cela peut sonner comme une insulte mais je vous assure que non. D'ailleurs un de nos outils de propagande n'est-il pas justement que notre sport véhicule des valeurs, ce n'est que pour les pub Mr. cheben ? Personnellement j'y suis attaché à ces "vielles valeurs" même si une partie de la nouvelle génération les jettent encore plus aux orties que l'ancienne.

Mais noté l'absurde de la situation me retrouvant obliger de justifier l'application des règles aux quels nous somme soumis. Nous pouvons ouvrir le débat sur le bien fonder de ces règles sans soucis mais tant que ces règles ne seront changer nous ne pouvons selon notre bon vouloir les changer, cela s’appelle tricher.

Je vous rappelle qu'une majorité de compétitions sont intitulées "compétition individuelles" et non "moi et mon coach". Elles sont donc là pour mesurer le niveau du tireur et non celui du tireur et du coach. Quand on comprend cela le point de règlement interdisant de coacher pendant le match prend tout son sens. Voila pourquoi il faut apprendre et comprendre : c'est le rôle d'un Maître. L'apprenti sorcier lui se contentera d’interpréter ce qu'il a cru lire comme il le souhaite, le comprendre de la façon la plus arrangeante selon la situation pour ensuite se targuer des résultats incroyables de "ses élèves" tout en prônant haut et fort que l'on doit respecter l'esprit sportif.

A ne pas respecter ce point on finira par n'avoir que des tireurs dépourvus d'analyse avec un Maître qui télécommande son élève, ridicule ... Comme déjà dit, il faut voir sur le long terme et j'ai conscience du rôle que l'on a jouer dans le développement des enfants que l'on voient. J'ai le malheur de ne pas être obnubilé par le résultat de l'instant, voir même ne penser qu'au bien des élèves, les résultats deviennent du coup secondaire, bien que je sois toujours content POUR L'ENFANT quand celui m'annonce qu'il a réussi une compétition, tout comme je serai content POUR CELUI qui réussit son diplôme d'arbitre, son diplôme d'éducateur son bac, ou quoi que soit d'autre, je me réjouis car il a reussi mais cela reste SA réussite, il en est le premier artisan.



Citation :


MattBastet a écrit :

Pour répondre à skiipy (avec humour tant cela m'amuse) l'apprenti sorcier non diplômé est bien diplômé "animateur fédéral".




Magnifique vous avez donc le droit d'assister un Maître dans ses séances. J'imagine donc que vous vous contenté de cela ? Ah non j'oublié "vos élèves". Cependant je cherche encore les traits d'humour dans votre texte, bien que j'ai mon idée sur leurs localisation.


Citation :


MattBastet a écrit :

Formé auprès de trois Maîtres d'Armes que je qualifierais "d'expérimentés". Chacun avec leur propre pédagogie et dont mon attitude sur le bord de piste tant à présenter quelques similitudes (à tort ou à raison).





Si vous êtes aussi sûr de vos compétences faites les reconnaître par un diplôme vous permettant de réaliser vos activité d'aujourd'hui de façon légale. Ne serai-ce que pour être assuré le jour où peut être vous aurez un accident.

Je vais me permettre de vous ramenez a la réalité, si vous aviez les compétences que vous pensez avoir ce ne serait pas un élève dont vous m'auriez parlé mais une ribambelle. Je suis sûr que là vous allez vous creuser la tête pour citer d'autre nom mais sachez que les élèves qui ont réussis mais qui on était démarchés sur les compétitions ou dans des vestiaires vous ne pouvez pas vous attribuer leurs résultats, ils ont été formés ailleurs, réveillez vous.




Citation :


MattBastet a écrit :

Mon plus haut résultat pour un élève ?





Je pensais que c’était l'élève qui gagnait les matchs mais je dois être idiot.

Ah mais non, j'oublie les apprentis soucier évacuent leurs frustrations d'absence de résultat personnel en la vivant à travers "leurs élèves" et en s'attribuant tout le mérite. Oubliant complètement qui tient l’épée, qui réalise l'action. Pour vous reprendre "MON PLUS HAUT RÉSULTAT". Il est triste que vous ayez besoin de prendre la victoire d'un d'autre.

D'ailleurs comme dit précèdement vous n'avez que lui comme exemple. Les autres sportivement son inexistants mais tout ça je l'ai déjà dit il y a deux jours. A part vous faire mousser sans raison je ne vois pas pourquoi vous le remettez sur le tapis. Je vous ai devancé de 2 jours tout de même.

Et puis, votre "élève" vous avez bien raison de le dire, il y a eu de nombreuses années de travail sur cet élève de la part de Maîtres d'Armes. Pas d'apprenti sorcier.




Citation :


MattBastet a écrit :

Mmh... Nan désolé votre avis ne compte pas . J'apprends chaque jour pour m'améliorer, je n'ai donc pas à "retourner dans mes domaines de compétences"



Il n'y a pas à discuter vous n'avez pas le droit d'enseigner seulement d'assister l'enseignent. Encore une fois je vous encourage à sortir de votre bulle de mirage.


Citation :


MattBastet a écrit :

Euh... Non plus. Je suis certes perfectible mais je suis suffisamment bien entouré de personnes (très) compétentes pour savoir sur quels points je dois progresser




La aussi encore une fois, c'est vous qui prétendez faire partie d'une "caste d'arbitre". Il y a un seul règlement et donc une seule façon d'arbitrer : la bonne. Replongez vous encore une fois dans les textes et si nécessaire ceux de la langue français si la définition "d'interdit" vous est étrangère.

Vous êtes l’archétype même de l'apprenti sorcier, imbu de lui même, se projetant dans "ses élèves", refusant toutes critiques, se cachant éternellement dans son club, derrière 2/3 résultats de gamins qui auraient été bons sans même la présence de qui que se soit et ne voulant jamais se confronter aux autres. Vous êtes une gangrène qui empêche ce beau sport de se développer, je doute que mes mots vous atteignent tant il vous est impossible de vous remettre en cause et de considèrer que votre démarche, bien que très certainement partant de bons sentiments, est totalement nocive.

Tout ceci vous fait peut être rire mais la situation de l'escrime me préoccupe et il y a très clairement un lien entre la multiplication ces dernières années d'apprentis sorcier et la perte de qualité de nos escrimeurs, tant sur le plan sportif qu'humain. Forcément vous n'avez pas les compétences ni les connaissances pour enseigner.

Pour vous le démontrer citez moi et expliquez moi les 4 étapes nécessaires à la réalisation du mouvement.
Je conclurai sur cette question, aller je suis sympa vous n'avez qu'à taper la question sur google et mettre la réponse pour me ridiculiser mais vous et moi saurons que vous ne saviez pas ;)

Date de publication : 15/02 13:54
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#34
De passage
De passage


Informations utilisateur
fenc-pumpkin a bien résumé le sens de ma pensée.
Je n'enfile pas la tenue d'arbitre pour faire la guerre mais bien pour rendre service et contribuer de manière fair-play et juste à la vie d'un sport que j'aime.
Personne n'aime mettre des cartons systématiquement, et tout le monde comprendra que la réflexion est autrement plus délicate pour cartonner un coach que pour sanctionner une faute objective d'un tireur (coup de coquille, passe avant etc.). Il m'est arrivé plusieurs fois de demander poliment à des maitres d'armes de quitter la piste sous peine d'un carton (jaune ou noir) quand j'ai pu sentir que ça allait déraper. Je n'aurai aucun scrupule à sortir le noir s'il le faut, mais je préfère prévenir que guérir.
Le fait est que si un arbitre met un carton noir à un coach, si ce dernier est de base relativement malsain, il va faire la guerre à l'arbitre en question et les compétitions à venir seront des enfers. Je préfère donc dire très simplement aux MA de s'en aller avant que je sorte le carton, ça vaut mieux pour tout le monde, y compris les tireurs et les organisateurs de compétitions.

L'appui des décisions arbitrales par les DT est encore une autre question. Quand on sait que le rapport dûment rédigé par un arbitre suite à un carton noir pour insulte reçue (aux France Senior N2 à Tarbes l'an passé, excusez du peu) n'a jamais été transmis à la FFE, il n'y a pas à s'étonner que l'on ne soit pas motivés pour arbitrer...

Date de publication : 15/02 14:25
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#35
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

NicoNunivu a écrit :
Je ne connais pas l'ampleur de cet effet en sabre et ne saurais donc faire de comparaison mais au fleuret et à l'épée, ce phénomène s'observe également. Cela se fait de façon plus ou moins discrète. L'attitude de l'arbitre varie (certains ferment les yeux, certains font de gros yeux, certains préviennent qu'ils pourraient sortir un carton jaune ou noir, ...). En tous cas je n'ai jamais vu d'arbitre brandir de carton.


Bonjour "NicoNunivu", tu as en grande partie raison mais tout récemment et pas plus tard que le week-end dernier (ce dimanche 11 février 2018) en Coupe du Monde à Barcelone en Équipe Féminine à l'Épée, la rencontre opposant la France à la Russie s'est soldée par un carton jaune pour la personne en bord de piste !
Je ne vous raconte pas la suite sauf si vous insistez !
Mais vous aurez sans doute deviné, lu ou vu, La France ne s'est pas qualifiée.
L'arbitre a bien appliqué le règlement pour "coachning" ou propos intempestif à la 7ème reprise à 2'21"et du coup La France s'incline sur un 2ème carton jaune entraînant le ROUGE dans la minute supplémentaire !
Défaite 31-32 !

Date de publication : 15/02 16:18
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#36
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

Boislau a écrit :
Citation :

NicoNunivu a écrit :
Je ne connais pas l'ampleur de cet effet en sabre et ne saurais donc faire de comparaison mais au fleuret et à l'épée, ce phénomène s'observe également. Cela se fait de façon plus ou moins discrète. L'attitude de l'arbitre varie (certains ferment les yeux, certains font de gros yeux, certains préviennent qu'ils pourraient sortir un carton jaune ou noir, ...). En tous cas je n'ai jamais vu d'arbitre brandir de carton.


Bonjour "NicoNunivu", tu as en grande partie raison mais tout récemment et pas plus tard que le week-end dernier (ce dimanche 11 février 2018) en Coupe du Monde à Barcelone en Équipe Féminine à l'Épée, la rencontre opposant la France à la Russie s'est soldée par un carton jaune pour la personne en bord de piste !
Je ne vous raconte pas la suite sauf si vous insistez !
Mais vous aurez sans doute deviné, lu ou vu, La France ne s'est pas qualifiée.
L'arbitre a bien appliqué le règlement pour "coachning" ou propos intempestif à la 7ème reprise à 2'21"et du coup La France s'incline sur un 2ème carton jaune entraînant le ROUGE dans la minute supplémentaire !
Défaite 31-32 !


En images !
https://www.youtube.com/watch?v=zgtVBlM8EDQ

Date de publication : 15/02 16:18
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#37
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Allez Skipy toi qui parles des valeurs de l'escrime etc etc arretes de te cacher derrière ton écran et dis nous ton identité stp. Comme ca ce sera plus simple pour Matthieu et toi de vous expliquez non?

Et si tu ne veux pas et bien tu feras toi aussi partie de cette "gangrène".

Date de publication : 15/02 17:46
Arbitrez comme vous souhaiteriez être arbitrés et l'escrime y gagnera.

arbitredepee.wordpress.com
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#38
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
"Dévoiler son identité", "pour s'expliquer"... Pfff...
Ils s'expliquent déjà, avec des arguments. Point barre.

Date de publication : 15/02 18:24
Les alcooliques tuent sur les routes. Il faut supprimer les routes. - Olivier de Kersauzon
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#39
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

esiorbma a écrit :
L'appui des décisions arbitrales par les DT est encore une autre question. Quand on sait que le rapport dûment rédigé par un arbitre suite à un carton noir pour insulte reçue (aux France Senior N2 à Tarbes l'an passé, excusez du peu) n'a jamais été transmis à la FFE, il n'y a pas à s'étonner que l'on ne soit pas motivés pour arbitrer...


C'est une autre question ... oui mais tout de même étroitement liée avec le sujet. Car si aujourd'hui l'arbitre peine à faire son travail dans de bonnes conditions, c'est parce que les coachs savent très bien qu'ils n'ont rien à craindre.

Si on arrive à un moment où on sait que le DT fera son boulot sans état d'âme, ça grincera des dents puis ça se fera discret au bord des pistes. On a perdu cette habitude donc les premières victimes feront du bruit, mais ce sera un passage obligé si on veut que tout soit carré. Maintenant, est-ce vraiment ce que l'on veut encore une fois ?

Date de publication : 15/02 18:38
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#40
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

skiipy a écrit :
...
Appliquer le règlement, cela s’appelle faire preuve d'esprit sportif, d'honnêteté et de fair play.
...
Mais noté l'absurde de la situation me retrouvant obliger de justifier l'application des règles aux quels nous somme soumis.
...
Il y a un seul règlement et donc une seule façon d'arbitrer : la bonne. Replongez vous encore une fois dans les textes et si nécessaire ceux de la langue français si la définition "d'interdit" vous est étrangère.

J'approuve, pleins de choses qui sont dites dans un autre sujet.

Date de publication : 15/02 22:00
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#41
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

skiipy a écrit :


[...] qui s'improvisent Maître d'Armes alors que c'est un métier qui nécessite un apprentissage long, précis et méticuleux.
[...] Apprendre à apprendre, cela s'apprend et c'est compliqué.



Alors ça je ne vous le fais pas dire. Pourtant je connais une bonne quinzaine de jeunes qui seront diplomés d'état "maîtres d'armes" à la fin de l'année, et qui pourtant seront loins d'être des maîtres d'armes accomplis et expérimentés.


Citation :

skiipy a écrit :
Citation :


cheben a écrit :


Partageant son point de vue sur plusieurs points ici cités,[...] je ne serais pas contre un peu plus d'argumentation de votre part sur le sujet.




On m'a demandé des arguments, sur pourquoi je souhaite un respect du règlement. Je répondrais simplement : je le connais, donc je l'applique point à la ligne. Cela ne veut pas dire que je le trouve bien ou mal, ni même intelligent ou encore bien fait. Cependant j'accepte les règles qui régissent l'escrime. Les changer car elles sont devenues désuettes est un autre débat.



Non merci, je n'ai pas besoin de plus d'arguments, je demandais un point de vue pédagogique sur le coaching, vous me répondez par un point de vue "légal".
Soit, il n'est pas question de respecter le règlement parce qu'il est juste/bon/bien fait, mais bien parce que sans le cadre qu'il définit autour de la pratique de l'escrime, il devient impossible de pratiquer cette escrime de manière sage, claire et équillibrée.
Je vous rejoins sur ce point malgré mes quelques dérives.

Citation :


J'ai le malheur de ne pas être obnubilé par le résultat de l'instant, voir même ne penser qu'au bien des élèves, les résultats deviennent du coup secondaire, bien que je sois toujours content POUR L'ENFANT quand celui m'annonce qu'il a réussi une compétition, tout comme je serai content POUR CELUI qui réussit son diplôme d'arbitre, son diplôme d'éducateur son bac, ou quoi que soit d'autre, je me réjouis car il a reussi mais cela reste SA réussite, il en est le premier artisan.


Ah mais non, j'oublie les apprentis soucier évacuent leurs frustrations d'absence de résultat personnel en la vivant à travers "leurs élèves" et en s'attribuant tout le mérite. Oubliant complètement qui tient l’épée, qui réalise l'action.



"vous avez le malheur de ne pas être omnibulé". Au contraire, c'est tout a votre honneur.
En revanche je crois que vous êtes dans l'illusion complète si vous croyez que la vaine recherche d'un accomplissement personnel à travers les résultats des élèves est l'apannage des "apprenti sorciers". C'est, à mon avis, celui de nombreux enseignants, parfois talentueux, dans tout les domaines possibles.

Je ne suis pas convaincu que l'humilité nécessaire pour ne pas tomber dans cette dérive sois si simple à atteindre, tout simplement parce que cela découle de tendances humaines et non pas simplement de symptomes propres au maître d'arme ou à l'apprenti sorcier.

Je m'observe chaque jour enseigner et coacher, et même quand on en est conscient, on a tendance à chercher un mérite personnel à travers l'évolution de ses élèves. Quand bien même on estime n'être là que pour guider, tutorer, accompagner, puis laisser l'élève prendre son envol.

Alors, quand on est simplement animateur, et qu'on a pas forcément un engagement -en terme de temps passé à enseigner- suffisant pour prendre conscience de ce genre de tendances égotiques qui se passent en soi...Pas étonnant qu'on se retrouve à croire qu'on a "formé" un tel, et que ça fait ne nous un enseignant, alors qu'on est seulement...un animateur (et non pas un apprenti sorcier).

Effectivement, enseigner demande un haut degré d'humilité. Cette humilité s'apprend, en tout cas je l'espère.

Etes vous maître d'armes skiipy? ou simplement enseignant dans un autre domaine?

Je devrais normalement être maitre d'armes diplomé d'état dans quelques mois, et pourtant je ne serais pas un vrai maître d'arme avant des années...Vous l'avez dit, ce metier ne s'apprend pas en un jour, ni en un an, ni même deux.
Qu'un animateur fédéral n'ait pas un point de vue éclairé sur le monde de l'escrime et de l'enseignement me semble "normal", peut être pourriez vous faire preuve de moins de brutalité et plus de pédagogie envers l'animateur en question?




Citation :

Malicia a écrit :

D'ailleurs, c'est un combat plus large que simplement au sabre ou chez les vétérans.


Citation :

Malicia a écrit :

J'approuve, pleins de choses qui sont dites dans un autre sujet.


Vu votre motivation, il va peut être falloir que vous pensiez à faire une campagne publicitaire pour votre sujet


Date de publication : 17/02 01:04
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#42
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

cheben a écrit :

Non merci, je n'ai pas besoin de plus d'arguments, je demandais un point de vue pédagogique sur le coaching, vous me répondez par un point de vue "légal".



Pour moi l'un n'est pas dissociable de l'autre.
D’ailleurs dans une seconde partie j’évoque mon point de vue pédagogique. Je citerai Bigard "c'est au pied du mur qu'on le voit le mieux". Pour moi il est impératif que l’élève apprenne à se sortir des problèmes seul et donc à développer son esprit d'analyse pour plusieurs raisons : principalement car savoir analyser une situation lui sera toujours utile dans la vie. L'enseignant est là pour éduquer et développer. Il est un des rouages de la construction de l'enfant, bien que cela compte peu pour beaucoup de Maîtres comme vous le dites.
Un second point vient tout de suite renforcer cette idée de laisser l’élève se débrouiller seul. C'est le suivant : pouvez vous être derrière tous les élèves à chaque match de chaque compétition ? Non, d'ailleurs c'est normal.
Donc il doit savoir se sortir de situation compliquée seul car peut être qu'un jour en quart de final d'une coupe du monde ou de la dernière sélective pour les mondes ce jeune sera en grande difficulté et, manque de chance en face de lui c'est un français ; la deux cas de figure : vous avez développé toutes les qualités du jeune donc il a une chance de trouver la ressource pour se sortir de cette difficulté ou alors c'est un élève "telecomandé" et le match fini sur un 15/7.

Il y a encore une bonne centaine de cas où votre élève ne pourra pas avoir de maître derrière lui. Plusieurs compétitions en même temps, tous les tireurs du club tirent en même temps dès le T128.
Bref autant de situations et donc de matchs pièges. Autant de raisons de laisser l’élève rencontrer des difficultés afin qu'il développe sa capacité d'analyse.
Après un échec beaucoup d’élèves auront à cœur d'apprendre pour surmonter le problème et le Maître d'Armes devra trouver les mots et les explications pour lui donner envie de surmonter ce problème. Mais l'élève doit vivre d'autres difficultés en compétition pour ne pas oublier de toujours aller de l'avant.
Si ce n'est pas le cas et que seule la victoire l'intéresse et que malgré tous ses efforts, le Maître d'Armes n'arrive pas à faire passer le message, il y a de toute façon fort à parier que le jeune n'ira pas loin et abandonnera l'escrime dès qu'il sera dans des catégories où les victoires ne seront plus au rendez-vous faute d'avoir acquis les capacités nécessaires.

Ensuite 3ème et dernier point, que j'aborderai dans ce post, et le plus important à mes yeux.
Éduquer le jeune au bon respect de toutes les règles de l'escrime sera utile au jeune dans la vie, à l'école, etc.
Car pensez à l'image que renvoit un Maître d'Armes quand il y a coaching permanent avec un arbitre qui vient lui dire régulièrement de se taire ou non d'ailleurs. Le jeune sera amener à penser, y compris inconsciemment, qu'on a le droit de s’affranchir des règles qui ne nous conviennent pas. Avec le renvoi au jeune d'une image de ce type, le jeune peut s'inscrire petit a petit dans une dérive plus générale concernant les règles à respecter pour la vie en société.
En tout cas le sport doit être une école qui amène à l'inverse de ce type de dérive.

Il vaut mieux développer le sens critique pour qu'il ouvre le débat autour des règles, plutôt que de passer au dessus car dans un cas vous avez quelqu'un qui comprend pourquoi des règles sont nécessaires et sont à respecter tout en ayant la capacité de les trouver mauvaises, dans l'autre quelqu'un qui cherchera à s'en affranchir car c'est le seul exemple qu'il aura eu et qu'on ne lui aura pas donné l'occasion de comprendre pourquoi ce n'est pas la bonne approche, y compris au-delà du sport, dans la vie en général. Dans ce cas vous avez un voyou.


Citation :

cheben a écrit :
Alors ça je ne vous le fais pas dire. Pourtant je connais une bonne quinzaine de jeunes qui seront diplomés d'état "maîtres d'armes" à la fin de l'année, et qui pourtant seront loins d'être des maîtres d'armes accomplis et expérimentés.



Oui, on appelle ça un jeune Maître d'Armes mais il est dans une démarche tout autre par rapport à "MattBastet".
Il reste à l'écoute, a compris que les compétences sont longues à acquérir. C'est impératif, on apprend à tout age et de chacun. Même plus, ils font l'effort de continuer à apprendre sachant qu'ils ne sont pas encore arrivés à maturité dans leur métier, si celle-ci existe vraiment d'ailleurs, mais on peut espérer s'en approcher.
Nous n'avons jamais connaissance à l'avance du chemin à parcourir, mais savoir que l'on doit continuer d'apprendre est déjà preuve d'une grande intelligence.
En effet en sortant du diplôme personne n'est un maître accompli mais chacun à fait un petit pas en avant. Après la grande question est de savoir si on va continuer à avancer.


Citation :

cheben a écrit :


Alors, quand on est simplement animateur, et qu'on a pas forcément un engagement -en terme de temps passé à enseigner- suffisant pour prendre conscience de ce genre de tendances égotiques qui se passent en soi...Pas étonnant qu'on se retrouve à croire qu'on a "formé" un tel, et que ça fait ne nous un enseignant, alors qu'on est seulement...un animateur (et non pas un apprenti sorcier).



Pour moi c'est un vrai problème, quand je vois des entraineurs nationaux hurler en bout de piste, je me dis que l'on marche sur la tête et que ce n'est pas sain.
Il devrait faire preuve de beaucoup plus de recul et se souvenir de qui tient l’arme, qui transpire et qui se fait mal. Le Maître doit toujours se souvenir que chaque match gagné, c'est l’élève qui l'a gagné et que lui ne peut que l'applaudir.

Je vais revenir sur ma définition de l'apprenti sorcier. Tout d'abord il y a le bon Maître d'Armes (celui qui se pose toujours des questions et qui est ouvert d'esprit), le mauvais Maître d'Armes (celui qui pense que c'est bon et qu'il est arrivé parce qu'il a trouvé un job à plein temps), le jeune Maître d'Armes (celui qui vient de passer son DE et qui pourra avec les années passer dans l'une des 2 catégories citées), l'enseignant (il vient de passer son BP mais ne sait pas encore s'il veut aller plus loin ou ne peut pas, les formations pour obtenir - ou pas - les diplômes coûtent chères ...), les diplômes fédéraux (sous l'impulsion du Maître et sous son tutorat il donne un coup de mains à ce dernier) et enfin les apprentis sorciers ayant très souvent uniquement des diplômes fédéraux voir aucun diplôme, ils se considèrent entraîneur, prennent à leurs charges régulièrement des cours entiers sans aucune surveillance et ils savent déjà tout. Ils pensent avoir formé en quelques séances d’immenses champions et ont tout compris à l'escrime en 2 semaines. Rentre dans la case des apprentis sorciers les gens avec un BP qui tiennent un club et qui considère avoir déjà tout compris. Après ceux qui n'ont que le BP car ils n'ont pas pu passer plus de diplômes (disponibilité, argent, etc.) mais qui font l'effort de se former par d'autres biais, eux ils ont tout mon respect. Ils ne seront jamais Maître car c'est un titre donné avec le DE mais seront des enseignants souvent de grande qualité et voir meilleur que certains Maîtres (car ils auront vu le "mur" de très près, les galères sont formatrices).


Citation :

cheben a écrit :
peut être pourriez vous faire preuve de moins de brutalité et plus de pédagogie envers l'animateur en question?



Même si je doute que mes mots l'atteignent, non je ne resterais "carré" car je pense que les choses doivent être dites pour espérer des modifications. Car ce type d'attitude est négative pour l'escrime, elle participe à la précarité du métier de Maître d'Armes car chaque heure de "cours" assurée de cette façon ne sera pas donnée à un jeune diplômé et prive peut être quelqu'un d'un travail. En plus, il y a une telle multiplication de "MattBastet" en ce moment, que je pense qu'il faut dire les choses comme elles sont et arrêter de caresser les gens dans le sens du poil.

Date de publication : 17/02 15:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#43
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

skiipy a écrit :
Ensuite 3ème et dernier point, que j'aborderai dans ce post, et le plus important à mes yeux.
Éduquer le jeune au bon respect de toutes les règles de l'escrime sera utile au jeune dans la vie, à l'école, etc.

Au fleuret c'est mal embarqué...

Date de publication : 17/02 17:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#44
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

LeBouseux a écrit :
Au fleuret c'est mal embarqué...


J'ai bien une solution....

Date de publication : 17/02 18:05
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#45
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

amanrich a écrit :
Citation :

LeBouseux a écrit :
Au fleuret c'est mal embarqué...


J'ai bien une solution....

Je te vois venir

Date de publication : 17/02 18:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#46
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

LeBouseux a écrit :
Citation :

amanrich a écrit :
Citation :

LeBouseux a écrit :
Au fleuret c'est mal embarqué...


J'ai bien une solution....

Je te vois venir

Moi aussi , et je préconise la même .

Date de publication : 17/02 22:49
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#47
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

LeBouseux a écrit :
Citation :

skiipy a écrit :
Ensuite 3ème et dernier point, que j'aborderai dans ce post, et le plus important à mes yeux.
Éduquer le jeune au bon respect de toutes les règles de l'escrime sera utile au jeune dans la vie, à l'école, etc.

Au fleuret c'est mal embarqué...



Pas sur que le comportement des fleuretistes soit le pire des 3 armes

Date de publication : 18/02 07:35
Image redimensionnée
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#48
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

helicoman a écrit :
Pas sur que le comportement des fleuretistes soit le pire des 3 armes


Citation :

skiipy a écrit :
Éduquer le jeune au bon respect de TOUTES les règles de l'escrime



Salut Hélicoman,
Tu crois vraiment que ta réponse est en phase avec ma remarque ou tu me fais une blagounette?

Date de publication : 18/02 10:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#49
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

helicoman a écrit :
Pas sur que le comportement des fleuretistes soit le pire des 3 armes


Exact ! Y'a les sabristes en finale

Date de publication : 18/02 10:26
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#50
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Bien. Autant je ne souhaitais pas continuer à alimenter cette dérive d'un sujet qui au départ concernait le seul coaching en bord de piste dont plusieurs avis ont été donnés, autant là ces attaques incessantes sur ma pédagogie ne m'amusent plus du tout.

Pour remettre un peu les choses dans leur contexte. Ceux qui s'interrogent sur "l'agressivité" de skiipy envers mon cas, sachez que bien évidemment derrière nos pseudonymes nous nous connaissons parfaitement. Nous sommes de la même Ligue et nous avons accepté d'accueillir skiipy durant la saison 2015/2016 pour l'accompagner dans le passage de son BPJEPS. Skiipy est donc un jeune enseignant (tout comme moi, toute considération de diplôme gardée). Mais je reviendrai plus loin sur ce point.

De ce que je lis, et pardonnez-moi si mon interprétation de vos propos sont erronées, les diplômés fédéraux sont là uniquement pour "donner un coup de main" ? Donc que faisons-nous ? On branche les pistes et on fait les échauffements ? Oui nous intervenons en appui du Maître d'Armes et sous sa supervision c'est bien la définition officielle de l'animateur fédéral. Et qu'est-ce que je fais dans mon club ? Ah oui, je donne des cours avec un autre animateur fédéral sous la surveillance et le tutorat de mon Maître d'Armes à qui je demande régulièrement des conseils pour la structure du cours et quelques points techniques qui me font défauts et que je corrige chaque semaine. C'est instructif pour moi et je me plais à progresser sous son expérience. Pour information il nous a même donné une feuille de route en début d'année sur les points à aborder avec nos élèves. Ah "nos élèves" pardon... "Les élèves dont nous avons la responsabilité par délégation d'encadrement du Maître d'Armes lorsque celui-ci est occupé à donner une leçon". Pardonnez-moi ce raccourci de langage simplement dû au temps que je passe avec eux chaque semaine pour les faire travailler et progresser (dans les limites de mes compétences).

En ce qui concerne le passage d'un diplôme de niveau supérieur. Bien évidemment je suis intéressé ! Mais quand on nous oblige à poser des semaines complètes de congés (alors que je n'en dispose que de 5 par an) désolé ce n'est pas possible professionnellement pour moi. Pour passer celui d'animateur, je me suis levé 6WE à 5h du mat pour faire 2h de route tout cela dans le seul but de pouvoir apporter un peu plus de compétences aux élèves dont j'ai la responsabilité par... et cela de manière bénévole. Peut-être aurais-je du rester "dans mes compétences".

Pour le coaching je ne vais pas ressortir mon argumentaire plus haut. Je ne suis pas partisan de la caste "je ne dis rien si tu prends une branlée c'est instructif pour toi". Personnellement quand j'encadre des débutants, je pense (et peut-être je me trompe) qu'il faut souligner à chaud une action afin qu'il la mémorise bien et qu'il en sorte la bonne solution (sans nécessairement lui donner la réponse tout de suite, là je suis d'accord). Après quand il s'agit d'autonomie, nous travaillons en cours sur des jeux d'observation en situation de match "devine quelle action je réalise régulièrement et utilise la bonne technique pour réussir". C'est un bon début à l'entrainement et en compétition il nous est techniquement impossible de suivre tout le monde comme dit plus haut. Ils sont bien confrontés à un travail en autonomie et je me rends compte au fil des années que quand on débrieffe avec eux sur ce qui a posé problème, il n'est pas évident d'obtenir la réponse (un travail de longue haleine c'est sûr mais passionnant).

Bref je ne vais pas ennuyer tout le monde avec ma vision de la pédagogie. Je fais avec mes moyens du bord. Je ne suis pas parfait. J'apprends à chaque cours. Ma seule est unique satisfaction aujourd'hui c'est quand les élèves dont je m'occupe toute l'année viennent me voir à la fin de l'année et me disent "Merci je me suis éclaté cette année et j'a hâte d'être à l'année prochaine !". C'est tout.

Citation :

skiipy a dit :
Même si je doute que mes mots l'atteignent, non je ne resterais "carré" car je pense que les choses doivent être dites pour espérer des modifications. Car ce type d'attitude est négative pour l'escrime, elle participe à la précarité du métier de Maître d'Armes car chaque heure de "cours" assurée de cette façon ne sera pas donnée à un jeune diplômé et prive peut être quelqu'un d'un travail. En plus, il y a une telle multiplication de "MattBastet" en ce moment, que je pense qu'il faut dire les choses comme elles sont et arrêter de caresser les gens dans le sens du poil.


Avant de faire une généralité de ton cas, sachez que si nous n'avons pas souhaité employer les services de skiipy au sein de notre club à la fin de la saison (par vote à l'unanimité au sein du comité directeur) c'est que la méthodologie employée par ce jeune enseignant ne nous a pas convenu, et je reste volontairement évasif sur ce point.

Et parce que je ne suis pas de ce genre là, je me permets de souligner que skiipy, bien que jeune enseignant, possède une rigueur technique qui est tout à son honneur et qui saura être utile à bon nombre d'élèves (et d'enseignants ). Encore faut-il que celle-ci soit employée sous une forme moins abrupte.

Date de publication : 18/02 13:03
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#51
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
On ne nous dit pas tout !




MattBastet semble bien sûr de lui ?
S'il s'agit bien de la personne visée, comment fait-il pour être aussi affirmatif ?

Exrtait des conditions générales du site "escrime-info" :

Citation :
En tant qu'utilisateur, vous êtes d'accord sur le fait que toutes les informations que vous donnerez ci-après seront stockées dans une base de données. Cependant, ces informations ne seront divulguées à aucune tierce personne ou société sans votre accord.



Je me retrouve donc confus car en parcourant mon profil je ne vois pas comment on peut savoir qui je suis.
"Escrime-info" aurait-il pris des libertés avec les conditions générales du site, en révélant une identité .... au demeurant erronée ?
Le non respect des règles, et l'approximation, ne se limiteraient donc pas au règlement de l’escrime ?
Si c’est le cas, je serai très intéressé par l’identité de plusieurs noms sur ce forum !
Comme certainement beaucoup d'entre vous, si du coup on pouvait nous faire un post avec tous les noms, ça devrait passionner ... mais connaissant "escrime-info" je sais que ce post ne verra jamais le jour car ils ont à cœur le respect des règles.

Fondamentalement, c’est l’escrime qui m’intéresse et quand aux assertions ou divagations (au choix du lecteur) sur mon identité je les laisse à ceux qui n'ont rien d'autre à faire.

Date de publication : 18/02 19:39
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#52
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

skiipy a écrit :
MattBastet semble bien sûr de lui ?
S'il s'agit bien de la personne visée, comment fait-il pour être aussi affirmatif ?


Avant on ne le savait pas. Mais, maintenant, avec ta réponse, on en est sûr

Date de publication : 18/02 20:34
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#53
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Après discussion téléphonique avec le "dit-concerné" (ce débat n'ayant plus sa place en publique), il semblerait que Skiipy ne soit pas celui auquel je pensais sans qu'aucune intervention de qui que ce soit sur escrime-info n'ait eu lieu (simple interprétation des réponses apportées par un Skiipy sensiblement bien informé sur l'interne du club et sur ma personne). N'ayant pas la possibilité d'éditer mon post sur ces éléments j'apporte par ce post un démenti sur ma précédente intervention (à l'exception des points concernant la pédagogie).

Date de publication : 18/02 20:51
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sabre : coaching de bord de piste systématique !
#54
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Wauquiez sort de ce corps !

Date de publication : 19/02 07:41
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








Escrime-Info : Mentions légales