http://kabcom.fr/
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Menu principal
Qui est en ligne
41 Personne(s) en ligne (34 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateurs: 0
Invités: 41

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







Marcher sur le pied de son adversaire
#1
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonjour,
En cas de marche involontaire sur le pied de son adversaire, si le pied est toujours tenu, l'arbitre doit il arrêter immédiatement le combat et annuler tout touche portée?
Est ce bien assimilable à du corps à corps?

Merci pour vos avis éclairés.

Date de publication : 24/02 16:05
"Ceux qui ont bien les armes en main ne craignent pas la riposte, d'autant que le fort de leur épée les pare" Etienne Binet 1622
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Marcher sur le pied de son adversaire
#2
Accro
Accro


Informations utilisateur
Encore faut-il que l'arbitre voie la faute car pour moi il y a contact, mais il faut avoir la vue basse.

Date de publication : 24/02 18:57
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Marcher sur le pied de son adversaire
#3
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
D'après le règlement technique t.20 alinéa 1 : Le corps à corps existe lorsque les deux adversaires sont en contact; dans ce cas, le combat est arrêté par l'arbitre
Donc c'est un corps à corps puisqu'il y a contact, même au niveau du pied.

Par contre le corps à corps n'est considéré comme une faute que s'il est volontaire t.20 alinéa 2 : Aux trois armes, il est interdit d'occasionner le corps à corps volontaire pour éviter une touche, ou de bousculer son adversaire. Dans le cas d'une telle faute, l'arbitre infligera au tireur fautif lessanctions prévues par les articles t.114, t.116, t.120, et la touche éventuelle portée par le tireur fautif sera annulée.

Et, spécialement dans le cas de l'épée, le t.63 alina 1 stipule : Le combattant qui, soit par flèche, soit en se portant résolument en avant, occasionne, même plusieurs fois de suite, le corps à corps (sans brutalité ni violence) ne transgresse pas les conventions fondamentales de l'escrime et ne commet aucune irrégularité

Conclusion dans le cas que tu exposes, l'arbitre dit immédiatement "halte" mais n'annule pas la touche éventuellement portée.


Date de publication : 25/02 02:22
L'adversaire est con : Il croit que c'est moi l'adversaire alors que c'est lui. J'en ris encore.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








Escrime-Info : Mentions légales