https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
58 utilisateur(s) en ligne (47utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 57

Bussy_Amboise, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





« 1 (2) 3 »


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#31
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Laruelle 22, j'adore

Date de publication : 02/06/2013 12:25
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#32
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

PatCha a écrit :
Laruelle 22, j'adore

Sur ce coup-là, moi non (sauf respect).

En conclusion de son message (post #29) et après avoir listé un certain nombre de problèmes réels tels que :

"Lorsque tous les clubs auront un local fonctionnel et équipé,qu' a chaque rentrée on ne sera plus confrontés a des problèmes pour équiper les gamins , quand les calendriers des compétitions permettront a tous de progresser sans ségrégation entre les bons , les mauvais , les moyens et ceux qui s' accrochent ,quand les clubs auront les moyens de payer les M.A. pour le travail effectif qu' ils font , quand certains dirigeants arrêteront de vouloir apprendre leur boulot aux M.A..."


En conclusion, donc, Laruelle22 écrit :

"Quand le charbon de bois fleurira, on y arrivera peut-être".


Qu'est-ce que ça veut dire ? Laissez-tomber camarades, la partie est perdue d'avance ? Vos combats sont des chimères ? Moi j'ai tout essayé, j'ai pas réussi, vous êtes de doux idéalistes, attendez plutôt que les poules aient des dents ou alors, en dernier recours, pissez dans les violons ?

Pour moi non. Le "turn over" de nos effectifs est inévitable, ça c'est vrai. En revanche, laisser entendre comme Laruelle22 qu'on ne peut rien faire pour l'atténuer (autant "attendre que le charbon de bois refleurisse"), ça c'est faux. Archi faux.

Les remarques sur ce point de Stf-Fencer au post #27 (de même que les celles de BESC42 au post #30) sont tout à fait pertinentes et mériteraient d'être prises davantage en considération.

Date de publication : 02/06/2013 15:37
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#33
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
C'était le ton humoristique qui m'a fait dire , j'adore.
27 oui on sait attirer et non retenir. Cela on le sait depuis longtemps. C'est donc toute notre approche pédagogique (pour ceux confrontés à ce problème) qui est à revoir. Mais 27, il faut y réfléchir !!
30 quelques pistes proposées aux M.A. et la fédé. Oui réfléchissons.
Je pense surtout que les jeunes arrivent à l'escrime avec une vision qui est très loin de celle que nous leur proposons. Effectivement, il faut se remettre en question. La majorité de nos M.A. en est elle capable ? Chez les jeunes et les moins jeunes, les causes ne sont pas les mêmes !! et puis certains se disent: Les effectifs sont suffisants pour nous faire vivre et s'en contentent.
Je ne dis bien sur pas qu'il ne faut rien faire. Heureusement certains doivent avoir des idées mais dans notre profession, malheureusement, on ne partage pas facilement soit par conviction personnelle soit par peur d'être soit catalogué ou moqué.

Date de publication : 02/06/2013 16:00
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#34
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Bon, c' est vrai qu' avec l' expérience on devient parfois fataliste et un peu provocateur, mais si j' étais complètement blasé , je n' aurai certainement pas pris la trésorerie de mon club après mon départ en retraite comme M.A.

Date de publication : 02/06/2013 16:33
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#35
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

laruelle22 a écrit :
.. je n' aurai certainement pas pris la trésorerie de mon club après mon départ en retraite comme M.A.


Et ben bravo Noël !!!!! Piquer les sous de ton club pour partir en retraite, belle mentalité

Date de publication : 02/06/2013 17:02
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#36
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

laruelle22 a écrit :
Bon, c' est vrai qu' avec l' expérience on devient parfois fataliste et un peu provocateur, mais si j' étais complètement blasé , je n' aurai certainement pas pris la trésorerie de mon club après mon départ en retraite comme M.A.

Ah ben alors, tout va bien. Y a encore de la sève dans le bois ! Tu m'as fait peur, tout à l'heure, avec ton charbon !

Date de publication : 02/06/2013 17:44
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#37
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

ensiludium a écrit :
Je crains qu’il soit un peu excessif de parler d’escrime originelle quand on remonte d’aujourd’hui à seulement un peu plus d’un siècle.
...
Fondateur ? Fondateur de l’escrime comme sport, alors.
Effectivement, je ne prenais en compte que la partie sportive de l'escrime, l'aspect arme réelle, de guerre ou de duel, ne m'attire pas, bien qu'elle soit bien sûr à l'origine du sport. Au fait, peut-on considérer les tournois du moyen-âge, voire les combats de gladiateurs, comme du sport plutôt brutal ?

Citation :

ensiludium a écrit :
Un flash, sur la pointe de l’arme ?
L’environnement est bien trop lumineux (il y a des normes de luminosité pour les milieux sportifs) pour qu’on perçoive un tel flash.
Je ne pense pas, on voit bien les flashs eux-mêmes, pas forcément la projection de leur lumière. Mais il y aurait quand même des problèmes techniques: percer l'embase pour laisser passer la lumière l'affaiblirait peut-être trop, et le laser du flash résisterait-il aux chocs.

Citation :

ensiludium a écrit :
équiper les masques avec un flash avant qui déclenche quand ça touche ... c’est déjà fait.

Disons plutôt que ça a été fait, mais que ce qu'on voit à la télé (ou plutôt qu'on distingue un tout petit peu à cause de la lumière ambiante), ce sont simplement des lumières dans le masque qui ne servent à rien, puisqu'elles ne sautent pas aux yeux juste au moment de la touche, même au ralenti.

Citation :

ensiludium a écrit :
Il suffirait que se popularisent les appareils sans fil. Mais vu le prix excessif (au regard de la technologie utilisée), ce n’est pas encore pour maintenant.

On peut vraiment s'interroger sur le prix prohibitif des équipements sans fil. Est-ce vraiment la bonne techno qui a été adoptée, ou une simple bidouille s'inspirant de l'existant ? Il me semble qu'en utilisant des technologies de traitement du signal plutôt que le classique traitement du courant/voltage électrique, on pourrait faire plus simple et bien moins cher. Bon, y a plus qu'à se retrousser les manches alors.

Citation :

ensiludium a écrit :
En restant dans la prospective, pour ma part, je me dirigerais plutôt vers un système à base de caméra couplée à un système d’analyse des images.
Ca me semble encore un peu compliqué pour l'escrime, surtout en temps réel.

Citation :

Stf-Fencer a écrit :
j'ai plutôt l'impression que le problème n'est pas d'attirer du monde. Chaque année, on a un lot de nouvelles têtes, surtout après les JO. Non, le vrai problème, c'est qu'on arrive pas à garder les nouveaux venus
Ce n'est pas propre à l'escrime, et pour en avoir discuté lors des réunions associatives avec des responsables de clubs d'autres sports (judo, tennis, foot, rugby, macramé, ...) , on a pu constater que les jeunes zappent beaucoup partout. Un genre de système de vases communicants où la concurrence, la vitrine, la notoriété et le on-dit sont importants. Il faut donc essayer de les retenir le plus longtemps possible en étant attractif, ludique et facile d'accès. Parmi les passants, seuls quelques-uns s'accrocheront et ce n'est qu'à eux qu'il faut proposer une discipline plus exigeante pouvant mener à rejoindre les champions. Quand on la propose aux autres, ils fuient ailleurs. Et c'est dur de faire comprendre ça aux maîtres d'armes, qui sont formés et valorisés pour sélectionner une élite sportive, et pas pour tenir un centre de loisir.

Date de publication : 02/06/2013 19:43
A la fin de l'envoi, je louche.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#38
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

velizien a écrit :
on voit bien les flashs eux-mêmes, pas forcément la projection de leur lumière. Mais il y aurait quand même des problèmes techniques: percer l'embase pour laisser passer la lumière l'affaiblirait peut-être trop, et le laser du flash résisterait-il aux chocs.


Un laser ? Un laser fait une tache de lumière, de quelques millimètres, (pas un flash). Et cette tache, même continue, elle bouge à la vitesse de la pointe.
On ne peut pas la percevoir correctement.

Citation :

velizien a écrit :
On peut vraiment s'interroger sur le prix prohibitif des équipements sans fil. ... Bon, y a plus qu'à se retrousser les manches alors.


Je ne suis pas du tout spécialiste de l'électronique, pourtant, je ne suis pas persuadé que cela soit si compliqué.
J'aurais presque le rêve d'une fédération internationale qui mettrait à disposition gratuite le plan d'un tel appareil, avec un mode d'emploi pour le réaliser : rien ne l'interdit.
On obtiendrait peut-être pas un appareil pour les compétitions, mais simplement un appareil pour les salles d'armes qui simplifierait la vie des entraînements.

Citation :

velizien a écrit :
[un système à base de caméra couplée à un système d’analyse des images] me semble encore un peu compliqué pour l'escrime, surtout en temps réel.

Je suis dans le prospectif, comme Pietruszka avec ses épées lasers.
Cela dit, je suis persuadé qu'avec des moyens financiers très conséquents, on est déjà techniquement capable de le faire. Les technologies de capture de mouvement ('motion capture') sont au point, elles sont déjà couplées avec des reconstitution en image de synthèse en temps réel : cela existe.
Après, avec des moyens, on monte en puissance de calcul, on améliore les caméras pour qu'elles filment en haute vitesse.
La base technologique, elle existe déjà : mais les coûts sont dissuasifs.

Citation :

velizien a écrit :
Au fait, peut-on considérer les tournois du moyen-âge, voire les combats de gladiateurs, comme du sport plutôt brutal ?

Le week-end dernier, j'assistais à une compétition de débardage à cheval et de labour à cheval. Pour moi, c'est déjà une forme sportive.
Donc, je ne vois pas pourquoi on s'acharnerait à vouloir faire naître absolument le sport au 19-20ème siècle (cf Une compétition sportive aux 17e-18e siècles).
Toutes les activités physiques réalisées alors qu'elles dépassent la stricte nécessité, me paraissent pouvoir être qualifiées de sport.

Citation :

velizien a écrit :
l'aspect arme réelle, de guerre ou de duel, ne m'attire pas, bien qu'elle soit bien sûr à l'origine du sport.

Non, il ne faut pas tout mélangé.
Oui, les armes réelles, quelles qu'elles soient, si elles sont utilisées pour tuer ou blesser, je pense qu'effectivement, cela ne nous concerne plus, si ce n'est d'un point de vue historique ou sociologique.
Par contre, il ne faut pas jeter par la même occasion les diverses escrimes qui ont existé. Parce qu'on peut tout à fait les reprendre, sans armes létales, et les pratiquer.
Et là, on est dans une démarche quasiment-sportive.
Voilà un exemple de tournoi l'épée longue (type 15e siècle) qui s'est déroulé en France, il y a trois mois.




Et ce style de tournoi est en train de se développer sur un plan continental (intra-Europe, ou intra-Amérique) pour différentes armes (ou plutôt simulateur d'armes, comme l'est le fleuret, l'épée ou le sabre actuel).

Après avoir regardé cette vidéos, là aussi, vous pourrez dire que vous n'avez pas compris grand chose, comme le font les béotiens du fleuret. Et pourtant, ce qu'on voit, ce sont des techniques d'époque qui sont utilisées (retrouvées grâce aux traités d'escrime d'époque), dans le cadre d'un règlement quasi-sportif (pour ne pas dire totalement...).

J'en rajoute une couche : un tournoi à la rapière, il y a six mois (en Suède).



Vous ne trouvez pas que cela ressemble... à du sport ? Voire même à de l'escrime ?

Date de publication : 02/06/2013 21:45
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#39
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Ridicule!!!
Mais ceci dit, il y a des choses que l'on peut mettre tout de suite en application:
Citation :

Ca n'est pas pour tout de suite, mais << on peut imaginer qu'un jour, les touches provoqueront une gerbe d'étincelles, ou une lumière au point de contact >>, dixit FP.


Il suffit de foutre les appareils directement sur le 220 volts et d'augmenter l'intensité à 1000 ampères, et là vous allez en voir des gerbes d'étincelles!!!!!

Date de publication : 02/06/2013 21:49
"Si vous sautez dans un puits, la providence n'est pas obligée d'aller vous y chercher"

(Proverbe Persan)

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#40
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Juste une suggestion sur la visibilité des touches : ne peut-on envisager une solution chimique ? Réactivité du tissu aux chocs ?

Date de publication : 02/06/2013 23:27
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#41
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

ensiludium a écrit :
Citation :

velizien a écrit :
... le laser du flash résisterait-il aux chocs.

Un laser ? Un laser fait une tache de lumière, de quelques millimètres, (pas un flash). Et cette tache, même continue, elle bouge à la vitesse de la pointe.
On ne peut pas la percevoir correctement.
Je me suis trompé de mot, je voulais dire "la led du flash", et je pense qu'on la verrait puisqu'elle serait arrêtée au moment de l'impact et de son flash.
Mais ce serait techniquement plus complexe qu'un flash dans le masque.

Date de publication : 03/06/2013 00:43
A la fin de l'envoi, je louche.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#42
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Post 38 c'est vrai on dirait de l'escrime et en plus les pistes rondes s'intègrent bien plus facilement dans un gymnase sans parler des cinq arbitres à trouver alors qu'aux France on n'en a déjà pas un par piste !!

Date de publication : 03/06/2013 07:39
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#43
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Nebe a écrit :
Ridicule!!!

Mmmmm....

Quand Borsody débarque avec sa méthode de sabre après la guerre de 14, "ses détracteurs prétendent qu'il ne forme pas des escrimeurs mais des acrobates" (c'est pas moi, c'est Raoul qui le dit). On connaît la suite.

A chaque époque sa conception du ridicule.

Date de publication : 03/06/2013 10:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#44
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
J'étais tombé une fois sur une vidéo montrant des cuirasses électriques de fleuret qui s'allumaient en vert ou en rouge lorsque elles étaient touchées. C'était Un prototype coréen je crois mais je ne retrouve pas cette vidéo.

Date de publication : 03/06/2013 10:31
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#45
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Markovitch a écrit :
Citation :

Nebe a écrit :
Ridicule!!!

Mmmmm....

Quand Borsody débarque avec sa méthode de sabre après la guerre de 14, "ses détracteurs prétendent qu'il ne forme pas des escrimeurs mais des acrobates" (c'est pas moi, c'est Raoul qui le dit). On connaît la suite.

A chaque époque sa conception du ridicule.


Peut-être, mais de là à voir ses propositions comme émanant d'un visionnaire.....

Date de publication : 03/06/2013 11:50
"Si vous sautez dans un puits, la providence n'est pas obligée d'aller vous y chercher"

(Proverbe Persan)

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#46
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
tout ça a l'air sympa mais je me pose une simple question :

Est ce que je regarderais plus volontiers à la télé des compétitions de tir à 100m au pistolet si les tireurs avaient des visières colorées, des cibles avec la zone touchée qui flashe et des pistolets colorés qui s'allument dès que la détente est en pression ?

Pas sur .. pour ne pas dire non !

On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre




Date de publication : 03/06/2013 13:12
l'Expert et Malicia : son plaisir : une main sur le clavier, l'autre sous la table...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#47
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :
velizien a écrit :
Je me suis trompé de mot, je voulais dire "la led du flash", et je pense qu'on la verrait puisqu'elle serait arrêtée au moment de l'impact et de son flash.

Je vais redire ce que j’ai déjà dit : je ne vois pas comment on peut percevoir une simple LED dans un environnement lumineux. A part, mal ?

Citation :
BESC42 a écrit :
ne peut-on envisager une solution chimique ? Réactivité du tissu aux chocs ?

C’est en tout cas une très bonne idée sur le principe. Techniquement, ce n’est pas forcément de la chimie mais plutôt de la physique : dispositif à base de piézoélectricité combiné à des cristaux liquides inclus dans le tissu. Je dépose immédiatement le brevet.

Citation :
Patcha a écrit :
Post 38 c'est vrai on dirait de l'escrime et en plus les pistes rondes s'intègrent bien plus facilement dans un gymnase sans parler des cinq arbitres à trouver alors qu'aux France on n'en a déjà pas un par piste !!


Bien, votre réponse est ironique.
Pas possible, trop compliqué ?
Vous connaissez le judo ? une piste de 9 mètres de côté et trois arbitres.

Vous me direz que, sans doute, le milieu du judo est infiniment plus malin que celui de l’escrime (voire plus performant, vu qu’ils recrutent 10 fois plus de licenciés)

Date de publication : 03/06/2013 14:12
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#48
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
En tout cas #38 on a retrouvé Scrimi (vidéo 1) et le ludo escrime (vidéo 2) !

J'irais même jusqu'à dire que l'on sait d’où vient l'idée des duo dans les formations de cadres fédéraux (#21 vidéo 2 sur le mur).

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ! (vu qu'on parlait de chimie ^^)

Date de publication : 03/06/2013 17:57
Morkem
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#49
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Sauf qu'au judo, c'est vrai ils sont beaucoup plus nombreux en tant que licenciés mais jamais 450 dans un circuit national. Alors le nombre de pistes et le nombre d'arbitres ...

Date de publication : 03/06/2013 18:08
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#50
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :
Patcha a écrit :
Sauf qu'au judo, c'est vrai ils sont beaucoup plus nombreux en tant que licenciés mais jamais 450 dans un circuit national. Alors le nombre de pistes et le nombre d'arbitres ...


Bon, j’ai vérifié vos propos concernant le judo. Par exemple (je n’ai fait qu’un seul test), prenons les championnats de France 1ère division qui se sont déroulés à Montpellier sur un week-end au Park&Suites Arena.
Donc, les 24 et 25 novembre 2012, sur un même site, je compte 231 participants hommes, et 242 participants femmes .
Ce qui nous donne un week-end à 473 participants en un même lieu.
Allez, question d’être sûr, j’ai testé aussi un tournoi cadet à Marseille le 04/11/12 : 344 filles et garçons… sur un seul jour !
Je renonce à continuer, mais ne vous gêner pas pour vérifier : Résultats des compétitions nationales.
Et je rappelle pour finir : une zone de combat pour le judo, c’est 80m² (une piste d'escrime, c'est 3 fois moins).

Donc, je réitère ma conclusion précédente : le milieu de l’escrime semble beaucoup moins malin que le milieu du judo, si ce n’est beaucoup moins performant (en termes d’organisation, ou de nombre de licenciés).

Il faut peut-être cesser de se donner de mauvaises excuses, et de porter tous ses espoirs sur les JO (que le Judo n’a intégré qu’en 1964) pour se développer.

Alors un peu d'introspection et d'ouverture d'esprit.

Date de publication : 03/06/2013 19:21
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#51
Accro
Accro


Informations utilisateur
Petite idée pour rendre les touches plus visibles (puisque c'est un soucis pour les spectateurs non initiés comprennent et voient quelque chose) : plutôt que d'introduire des laser (franchement, on va passer pour des gamins et perdre notre crédibilité sportive à faire passer ce genre de technos au premier plan c'est mon avis), simplement rendre les lames "réfléchissantes". Ca vaut ce que ça vaut mais bon, tant qu'à faire, proposons.

Pourquoi ne pas essayer de polir la surface des lames pour qu'elles renvoient plus de lumière ou recouvrir les lames d'un métal réfléchissant pour les épreuves médiatisées ? Avec un fond sombre et une lumière sur piste, ça devrait rendre les lames visibles, on percevrait mieux leurs mouvements et il serait plus facile pour le profane de voir ce qu'il se passe. Le spectateur a déjà pas mal d'éléments pour comprendre qu'il y a eu touche, mais son problème, c'est qu'il ne la voit pas parce qu'il ne voit pas les lames.

Mais au final, passé tous ces artifices, je continue de penser que la solution pour le développement de notre sport n'est pas dans les médias.

Citation : PatCha

"27 oui on sait attirer et non retenir. Cela on le sait depuis longtemps. C'est donc toute notre approche pédagogique (pour ceux confrontés à ce problème) qui est à revoir. Mais 27, il faut y réfléchir !!"

Je suis d'accord, je n'ai jamais prétendu l'inverse. Mais certains éléments proposés par le post 28 apportent un début de réponse. Je pense, en tant que simple tireur qu'il y a quelques petites choses faisables (après j'ignore tout des ressources en argent et en temps que ça demande donc je vais peut être dire des idioties) :

1) Compétitions :

- organiser plus de compétitions de proximité (maxi régionale) afin de donner accès à des évènements aux licenciés qui n'ont pas le niveau pour faire plus qu'un tour de poule et un assaut éliminatoire (surtout pour eux). Bien sûr, pas de sélection pour y participer. Reste à voir si les maîtres d'armes pourraient encore sacrifier des weekends supplémentaires ... ce dont je doute.

- pour ces compétitions, trouver une formule pour que chacun tire un maximum d'assauts (facile à dire je sais mais essayons)

2) S'occuper des débutants (attention, je ne parle pas ici des petites catégories), je m'explique : je ne vise pas là les maîtres d'armes qui font ce qu'ils peuvent pour gérer tous leurs élèves, ça fait beaucoup de monde avec des objectifs bien différents. Si le débutant n'aspire pas forcément à devenir un compétiteur, il attend cependant de se sentir progresser et de comprendre le jeu et pourquoi il se prend des bâches. L'idéal, ce serait de trouver un moyen pour qu'il sente qu'on s'occupe de lui et qu'on se préoccupe de son progrès.

- Peut être que l'on pourrait encourager davantage des élèves expérimentés à y contribuer en prenant 5 minutes après assaut (ou pendant) pour expliquer et montrer quelques trucs de base. Perso, c'est une chose que je fais de moi même parce qu'on l'a fait pour moi au départ, et je peux vous assurer que le débutant apprécie énormément ce genre d'initiatives. L'idéal étant d'avoir des animateurs/éducateurs sous la main mais à défaut, ce pourrait être une alternative.

- Autre idée : organiser un peu plus de séances d'assaut par équipes afin de "forcer" l'échange entre le débutant et ses équipiers. En général, les équipiers se soutiennent et une telle rencontre peut être très instructive pour un débutant (et en plus, ça facilite l'intégration). La rencontre par équipes permet aussi aux tireurs expérimentés de vivre des mises en situation en fin de rencontre (bénéfice sur le plan tactique et gestion intelligente d'assaut).

3) Montrer plus rapidement des actions intéressantes techniquement. Je m'aventure en terrain glissant et m'attaquant aux méthodes des maîtres d'armes mais ce que je vais dire là ne remet en aucun cas en cause leur enseignement. Il est certes important d'insister sur la bonne exécution des actions les plus simples (coup droit, fondas, quarte-riposte au fleuret) pour faire adopter une base technique suffisante. Sans cela, difficile d'imaginer réaliser des actions plus complexes qui font souvent appel aux notions apprises avec les mouvements simples. Mais si on tarde trop à aborder les actions complexes et intéressantes (feintes, parades indirectes, fondas "avancées") il sera difficile au débutant de s'amuser en assaut et de s’imprégner du jeu en piste. Quand ça dure trop, il peut se lasser et finir par se démotiver en ne comprenant pas la finalité. On ne peut pas se battre juste avec des actions directes. Le débutant doit en permanence sentir qu'il apprend l'escrime.

Ce que je proposerais, ce serait d'aborder assez vite l'existence des actions intéressantes afin de faire sentir au débutant qu'il apprend en permanence et de lui faire comprendre la logique du jeu en piste. L'escrime, c'est piéger, c'est faire faire à son adversaire ce qu'on veut lui faire faire. Et je pense qu'après avoir entrevu cette finalité, l'apprentissage plus poussé des actions simples sera reçu par le débutant avec plus d'enthousiasme.

Maintenant, je le répète, ce que je dis vaut ce que ça vaut et je ne prétend absolument pas que mes propositions sont les bonnes.

Date de publication : 03/06/2013 23:48
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#52
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
On devrait pouvoir y arriver avant la floraison du charbon de bois

Date de publication : 04/06/2013 14:28
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#53
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

laruelle22 a écrit :
On devrait pouvoir y arriver avant la floraison du charbon de bois

Ah ben tu vois ! Quand tu veux...

Et tu as raison, le post de Stf-fencer ci-dessus est particulièrement stimulant pour les vieilles branches que nous sommes. Il y a plein de bonnes idées dedans (toutes ne sont pas nouvelles, mais ça fait plaisir de les voir remises sur le haut de la pile).

De la place de dirigeant que j'occupe, en tous cas, je plussoie des quatre mains les points 1 et 2. Pour le point 3, a bisto de nas, l'idée me va bien, mais ce n'est pas dans mes compétences et je ne saurais pas trop en juger.

Merci à Stf-fencer pour les bourgeons.

Date de publication : 04/06/2013 22:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#54
De passage
De passage


Informations utilisateur
Le débutant que je suis à l'escrime apprécierait d'avoir un tel maître d'armes!Ce n'est pas le cas dans mon club actuellement, ou les débutants sont laissés pour compte et doivent se débrouiller avec les plus aguerris,qu'ils finissent par lasser, ou prendre une leçon payante si ils veulent un temps soi peu progresser!

Date de publication : 05/06/2013 07:51
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#55
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Bien sûr l' animation et l' intégration des débutants au niveau de la salle d' armes est un élément majeur si on veut garder nos escrimeurs adultes , qui de surcroît peuvent devenir par la suite dirigeants , arbitres ou cadres bénévoles.
Le club aurait tout a y gagner et le M.A. aussi , mais pour y parvenir , il ne faut pas tout axer sur l' élite , et on peut y arriver.
Il faut aussi crééer des tournois ouverts avec des formules sans élimination, ça existe aussi ! , mais le calendrier des compétitions est assez dense , et c' est difficile de trouver des dates (on peut toutefois y parvenir avec un peu de bonne volonté).

Date de publication : 05/06/2013 11:01
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#56
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

velsheda a écrit :
Le débutant que je suis à l'escrime apprécierait d'avoir un tel maître d'armes!Ce n'est pas le cas dans mon club actuellement, ou les débutants sont laissés pour compte et doivent se débrouiller avec les plus aguerris,qu'ils finissent par lasser, ou prendre une leçon payante si ils veulent un temps soi peu progresser!


Comme je le dis dans l'article que j'ai écrit au sujet de mon blog, l'escrime à un problème culturel avec ses débutants qu'elle néglige au profit d'une éventuelle "élite".

Ce n'est sans doute pas partout pareil, mais je sais que dans la pratique des Maîtres d'armes, beaucoup font garderie la première année. Ils délèguent l'apprentissage à un jeune moniteur qui fait sans doute du bon boulot mais se cantonne à de l'animation. Ou alors le MA fait lui même l'animation en proposant que du "maître à dit" ou "1, 2, 3 soleil".

C'est aussi aux dirigeants de donner de bonnes conditions de travail à un MA, notamment en lui donnant la possibilité de s'occuper d'un groupe constitué uniquement de débutants.

Date de publication : 05/06/2013 12:45
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#57
Accro
Accro


Informations utilisateur
Au risque de me répéter, je pense qu'on a tendance à sous estimer les bénéfices que peuvent apporter des échanges d'expérience entre camarades. Un tireur expérimenté qui prend un peu de temps (ne serait-ce que 5 min après chaque assaut avec le débutant) pour montrer deux trois trucs de bases au débutant apporte un triple avantage :

- le débutant se sent considéré, on s'inquiète de son épanouissement et de ses ambitions (on a d'ailleurs un témoignage au post 54)
- il s'intègre mieux, on s'intéresse à lui
- le maître d'armes n'assure plus complètement seul la gestion simultanée des plus aguerris et des novices, il doit quand même s'en occuper mais en cas d'indisponibilité, il saura que les autres ne le laisseront pas dans son coin. Il pourrait peut être même mesurer le niveau de motivation de ses nouveaux élèves et détecter ceux qui sont susceptibles de s'investir sérieusement dans l'escrime (ils sont doués pour observer du coin de l’œil sans qu'on s'en rende compte) de cette manière

Bien sur, ça ne vaut pas une leçon, mais je pense que cet élément est un moyen simple d'entretenir l'enthousiasme chez les débutants. Les rencontres par équipe lors de certaines séances peuvent aller dans ce sens également. Voir mon point 2).

Date de publication : 05/06/2013 17:55
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#58
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
velsheda a écrit :
dans mon club actuellement, ou les débutants sont laissés pour compte et doivent se débrouiller avec les plus aguerris,qu'ils finissent par lasser, ou prendre une leçon payante si ils veulent un temps soi peu progresser!


Il est temps de changer de club !

Citation :
olivier34 a écrit :
Ou alors le MA fait lui même l'animation en proposant que du "maître à dit" ou "1, 2, 3 soleil".
Stf-Fencer a écrit :
Bien sur, ça ne vaut pas une leçon


Quand même, entre les deux extrêmes, on a à disposition autre chose ! Une leçon collective aux débutants, c'est très bien : les fondamentaux, les mettre en face les uns des autres avec des exercices, des assauts à thème.

Les clubs qui abandonnent les débutants à leur sort les prennent pour des couillons : ils croient qu'ils vont payer pour un service nul mais qu'ils vont financer les compétiteurs ! Les escrimeurs de loisir ne sont pas les vaches à lait du système.
Il faut arrêter avec le tout-compétitif. A commencer par les collectivités locales qui devraient non pas valoriser les résultats compétitifs, mais le nombre de licenciés et la qualité du club.
Évidemment, c'est plus facile de regarder les breloques que de faire dans le qualitatif... donc, on se tourne vers la facilité.

Sinon, pour revenir à Pietruszka, ses propos sur les sabres laser ont dû être influencé par la communication des championnats du monde de Budapest.

Image redimensionnée


Il y a même une pub sur ces chapionnats dans la revue de la FIE avec un sabre laser.
Les organisateurs ont axé leur communication sur le cinéma (avec un poil d'ironie, car il invite les spectateurs à venir voir les tireurs en vraie 3D). - (et en plus deux fautes d'orthographe sur l'affiche)

Le seul problème, c'est qu'entre l'escrime vue sur piste et celle de cinéma, il y a un tel écart que cela paraît deux mondes différents.
Donc, c'est une pub bas de gamme, qui peut créer plus de frustration que d'incitation.

C'est quoi la prochaine étape ? On essaie d'imiter le catch ?

---------------------------------

Note de dernière minute, j'ai trouvé la référence aux sabres laser :



Cela a le mérite d'être drôle mais la réalité l'est moins.

Date de publication : 06/06/2013 10:14
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience"
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#59
De passage
De passage


Informations utilisateur
My two cents.

Pour faire de l'escrime dans une salle parisienne ouverte à tous vents (comprendre : dotée d'une IMMENSE baie vitrée), je peux assurer que toutes les séances nous amènent des spectateurs. Ça va du simple quidam qui s'arrête 30 secondes pour regarder à celui qui va rester 15-20 minutes, voire plus...

Je ne sais pas s'il y a meilleur sport que l'escrime pour faire sa propre publicité. Je suis bien incapable de dire si ça nous a déjà rapporté des licenciés, ou à d'autres clubs, mais ça suscite indéniablement la curiosité. Alors la TV est-elle indispensable ?

J'étais à Budapest toute la semaine passée pour les championnats du monde (folie, je sais), et je dois aussi avouer que je me suis parfois fait chier. Une fois que tu n'y vas pas pour voir le jeu d'un tireur que tu apprécies, ou soutenir les Français, des assauts d'escrime, ça reste... un peu chiant

Donc je suis plutôt d'accord avec ce qui se dit ici et là : je pense humblement que le principal problème de l'escrime ne vient pas de son attractivité, mais du plaisir que l'on en retire, plaisir qui tient indéniablement à la compréhension du sport. Chaque année, au premier cours on est 50, après un mois guère plus de 20...

Date de publication : 13/08/2013 23:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pietruszka parle de sa vision de l'avenir de l'escrime
#60
De passage
De passage


Informations utilisateur
En tant que parent d'escrimeuse, j'aimerais faire part de mon ressentit même si vous allez peut-être le trouver insignifiant. Je ne pense pas que le problème de la médiatisation TV de l'escrime change grand chose au fait d'obtenir de nouvelles inscriptions ou bien de fidéliser les plus jeunes. Plusieurs problèmes se posent à mon avis :
- Déjà en premier le coût de l'inscription et du matériel
- le coût des déplacements et leur fréquence pour les compétiteurs, ainsi que la pratique des études en parallèle
- et bien sûr il faut intégrer le fait que les clubs ne se situant pas dans les villes universitaires perdent leurs jeunes (les entraînements ayant lieu dans la majorité des cas en semaine et non le week-end pour cause de compétitions)

Mais je pense surtout que pour garder les plus jeunes, il faudrait peut-être les faire tirer plus souvent en équipe. Quand ils arrivent au niveau des compétitions départementales, pourquoi tout de suite les lâcher en épreuves individuelles, ne serait-il pas plus judicieux de les faire tirer d'abord en équipes afin qu'ils se sentent moins seuls face à l'adversaire , qu'ils se motivent entre eux et se soutiennent en cas d'échec. Je pense que ça leur donnerait plus de confiance et d'assurance pour aborder ensuite les épreuves individuelles (il ne faut pas oublier qu'ils sont très jeunes). D'autre part je pense que ça ne pourrait que créer une dynamique constructive au sein du club. Voilà, c'est juste un regard que je pose, après vous en faîtes ce que vous voulez, j'ai une grande admiration pour ce sport et ces maîtres d'armes, toute fois il est peut-être trop individualiste pour les plus jeunes qui se sentent rassurer par la collective.

Date de publication : 14/08/2013 08:58
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales