https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/d2053_Page-51.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
96 utilisateur(s) en ligne (66utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 96

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





« 1 2 (3)


Re: Toucher ou porter le coup
#61
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

ouraf a écrit :
Moi je penses que pour mettre tous le monde d'accord on crée 2armes:
- On garde le fleuret moderne
- Et on fait une section escrime sportive d'autrefois...

Euh, section sportive d'autrefois ? C'est quoi au juste l'escrime que tu pratiques : ça serait justement pas un truc d'autrefois ?

Juste un petit point sur les enjeux.
La démarche d'escrime ancienne est en plein développement. Même si elle a quelques accointances avec l'escrime artistique, elle s'en distingue radicalement.
On n'est certes pas obligé de pratiquer l'escrime ancienne... MAIS
Encore une fois, nous pratiquons un art de combat désuet, et qui ne se définit que par son passé.
Ensuite, et pour l'avenir... Rappellez-vous ce qui s'est passé pour le fleuret à la fin du XIXème siècle : il a été remis en cause radicalement par l'épéisme moderne, parce que son "efficacité" était considérée comme douteuse (il a été sauvé, met avis de peu, pour cause d'absence de l'épée électrique à l'époque).
Pensez-vous, compte tenu du fort développement de l'escrime ancienne, et des très nombreuses recherches (malheureusement, pas suffisament en France), que l'escrime "sportive" va rester indemne ?
Je pense qu'on remettra en cause de plus en plus sa valeur, et qu'il faut la modifier dans un certain sens que vous aurez compris...
Le réveil risque d'être douloureux.

Date de publication : 28/06/2004 13:56
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#62
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

ouraf a écrit :
Moi je penses que pour mettre tous le monde d'accord on crée 2armes:
- On garde le fleuret moderne
- Et on fait une section escrime sportive d'autrefois...


pourquoi le fleuret et pas l'épée ???
A ce propos j'aimerais connaitre la part des pratiquants "épée" et "fleuret" en France en % !

Date de publication : 28/06/2004 14:00
-)---------
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#63
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

scholie a écrit :

La démarche d'escrime ancienne est en plein développement.

Pensez-vous, compte tenu du fort développement de l'escrime ancienne, et des très nombreuses recherches (malheureusement, pas suffisament en France), que l'escrime "sportive" va rester indemne ?
Je pense qu'on remettra en cause de plus en plus sa valeur, et qu'il faut la modifier dans un certain sens que vous aurez compris...
Le réveil risque d'être douloureux.


Qu'elles sont les voies qui ont déjà été developpées ou présentées à travers le monde, en dehors de l' "estocade" ?

Date de publication : 28/06/2004 14:13
-)---------
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#64
Accro
Accro


Informations utilisateur
"pourquoi le fleuret et pas l'épée ???
A ce propos j'aimerais connaitre la part des pratiquants "épée" et "fleuret" en France en % !"
Pas de probleme pour l'épée Capitan on peut faire la même chose...

Scholie si je dit sa c'est pour une raison simple...
Je simplifie:
-Tu representes ceux qui veulent revenir à une escrime plus "traditionnel"
-Moi je veux que l'escrime reste comme elle est aujourd'hui...
C'est un débat sans fin on serat jamais d'accord... D'ou mon idées (qui n'engage que moi) de créer 2sections...
Voili Voila...

Date de publication : 28/06/2004 19:50
Si l'important n'est pas de gagner, pourquoi compte-t-on les points ?

[Vince Lombardi]
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#65
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

capitan a écrit :
Qu'elles sont les voies qui ont déjà été developpées ou présentées à travers le monde, en dehors de l' "estocade" ?

L'estocade n'est pas vraiment de l'escrime ancienne. C'est plutôt un mode d'amélioration de l'escrime sportive, mais inspirée par cette démarche d'escrime ancienne.
Les autres voies d'amélioration de l'escrime sportive : et bien, il n'y a pas.
La FIE veut modifier des règles : mais reste à savoir pour quelles raisons ; Médiatiques ou autre ? Cependant, si on lit bien entre les lignes, deux articles paruent dans escrime internationale semble loucher du côté escrime ancienne.

Sur le plan international (en anglais), il y a beaucoup de travaux publiés : le plus vieux traité d'escrime du monde le I.33, le traité d'escrime médiévale de Liechtnauer-Ringeck, le traité de rapière de Capo Ferro... Il y a des grosses organisations anglo-saxonnes : l'AEMMA, l'HACA.
Sur un plan français : ARDAMHE, Jf-Gilles, ESCRIME, RAPIERES ET FINES LAMES, les rencontres internationales de Dijon, Gérard Six qui s'est occupé de réédition en petits tirages et qui prépare la réédition de l'un des plus beau traité paru...
Tout cela, c'est de l'escrime ancienne : l'étude des techniques pratiquées dans l'histoire avec les diverses armes d'époque (et pas dans une optique artistique).

Disons, que ça enfle, ça enfle... et ça va éclater... à la figure des escrimeurs sportifs.
Par ce que franchement, si on s'interroge sur la manière dont pourrait évoluer l'escrime, c'est du côté de l'escrime ancienne qu'il faut aller voir.
Je crois que l'escrime sportive a besoin de cette évolution, mais pas n'importe quoi, mais pas forcément de l'escrime ancienne... retrouver ses racines. L'escrime ancienne et l'escrime sportive ne se confondront pas, mais deviendront enfin (par la faute des oeillères de l'escrime sportive) complémentaires.

Date de publication : 28/06/2004 20:07
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#66
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

ouraf a écrit :
Scholie si je dit sa c'est pour une raison simple...
Je simplifie:
-Tu representes ceux qui veulent revenir à une escrime plus "traditionnel"

Absolument pas.
C'est l'escrime sportive actuelle qui est hyper-traditionnaliste.
Quels sont les épéistes, par exemple, qui se rendent compte qu'ils pratiquent une simulation de duel au premier sang ? Ils s'en foutent, tu me diras.
Ben, ouais, et c'est bien ça le problème. Je n'ai pas envie qu'on laisse l'escrime à des gens qui s'en foutent.
Je ne prêche pas pour qu'on fasse tous de l'escrime ancienne, mais pour que l'escrime sportive évolue, qu'elle sorte des traditions dans lesquelles elle est engoncées, sans s'en rendre compte, qu'elle retrouve son véritable esprit... sans forcément pratiquer des armes anciennes.

P.S. Je te rassure pour l'escrime ancienne, elle se passe et passera très bien de l'escrime sportive. Et, je te rappelle une petite chose : si la FIE cherche à modifier les règles, c'est bien parce qu'il y a un petit malaise... Donc, ne compte pas trop garder ton escrime actuelle, telle quelle.

Date de publication : 28/06/2004 20:16
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#67
Accro
Accro


Informations utilisateur
"Ils s'en foutent, tu me diras.
Ben, ouais, et c'est bien ça le problème. Je n'ai pas envie qu'on laisse l'escrime à des gens qui s'en foutent."
Tu consideres l'escrime comme quoi?

"si la FIE cherche à modifier les règles, c'est bien parce qu'il y a un petit malaise... Donc, ne compte pas trop garder ton escrime actuelle, telle quelle"

Si CERTAINES personnes de la FIE...

Date de publication : 28/06/2004 22:51
Si l'important n'est pas de gagner, pourquoi compte-t-on les points ?

[Vince Lombardi]
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#68
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
Sur le plan international (en anglais), il y a beaucoup de travaux publiés : le plus vieux traité d'escrime du monde le I.33, le traité d'escrime médiévale de Liechtnauer-Ringeck, le traité de rapière de Capo Ferro... Il y a des grosses organisations anglo-saxonnes : l'AEMMA, l'HACA.


Scholie tu oublie une organisation qui sévit outre-atlantique et dont le modèle peut avoir du succès chez nous : la SCA Rapière.

An Tir Rapier Combat

Dans le groupe d'escrime ancienne que nous avons au club, la majorité s'orienterait vers ce genre de tendance ludique.

Date de publication : 28/06/2004 23:38
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#69
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

odel a écrit :
Scholie tu oublie une organisation qui sévit outre-atlantique et dont le modèle peut avoir du succès chez nous : la SCA Rapière.

An Tir Rapier Combat

Dans le groupe d'escrime ancienne que nous avons au club, la majorité s'orienterait vers ce genre de tendance ludique.


Je ne connaissais pas An Tir Rapier COmbat...
Tu les cites : C'est du quarante troisième degré ?
Les deux premières choses sur lesquelles je suis tomber :
* En démonstration, j'aime boire : - de la bière - du vin - des alcools forts - de vieux alcools - tout ce qui me tombe sous la main - je ne bois pas d'alcool
* Page suivante consultée : comment construire sa rapière en PVC.

Je continue... et développe ensuite.
Citation :
ouraf a écrit :
Si CERTAINES personnes de la FIE...

Objection votre honneur : des décisions ont été déjà prises, et on peut dire dorénavant la MAJORITE de la FIE.
Citation :
ouraf a écrit :
Tu consideres l'escrime comme quoi?

L'escrime est un art de combat, à l'arme blanche.
Sans être un spécialiste des arts martiaux, ni un de leur laudateur, je pense qu'il y a des comparaisons possibles. Ainsi, il y a plusieurs dimensions dans les AM (et ça semble se bouffer le nez d'ailleurs), qui n'existe pas en escrime.
La tendance lourde ancienne de l'escrime, c'est l'aspect sport de compétition : c'est bien la compétition, jusqu'à un certain point ; on finit par dérivé, et n'avoir plus qu'en vu de gagner... à tout prix (= dopage, techniques abérrantes...). C'est un modèle qui s'essoufle, et il y a développement de nouvelles approches (vétéran, loisir, artistique, ancienne). Le coup de pied de l'âne peut être de mauvais résultats aux jeux olympiques : à partir de là, on arrêterait de vouloir orienter l'escrime dans la seule voie de la compétition.
L'escrime-loisir se développe : bonne chose... à condition que... là, aussi on peut tomber dans le n'importe quoi, et c'est le sentiment que j'avais avec le site de Tir rapier combat. On va finir par penser plus aux saucisses-merguez qu'à l'escrime. On va transformer les clubs en club de rencontre. Je ne suis pas contre les saucisses-merguez... mais, bon, d'abord l'escrime, les saucisses-merguez c'est secondaire.
Voilà, d'où la nécessité de se souvenir d'où vient l'escrime, et à quoi elle sert... Ainsi, on peut développer une politique de l'offre qui évite le n'importe quoi ; politique qui offre une diversité d'approche : loisir, artistique, ancienne, compétition... dans le respect de l'escrime.

Date de publication : 29/06/2004 11:57
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#70
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Considerer la SCA sans avoir même pris le temps de comprendre ce qu'il en est exactement montre à quel point tu manques d'ouverture et c'est bien la démonstration inverse que tu veux faire Scholie ..Je t'invite donc à consulter le site officiel de la sca afin de pouvoir comprendre ce qu'est cette organisation , ce qu'elle fait et propose avant de tirer sur l'ambulance ou alors dis que cela ne te convient pas mais ne dis pas que c'est une kermesse...c'est un style ou une approche différente mais qui mérite le coup d'oeil..

Date de publication : 29/06/2004 13:49
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#71
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Rectification, moi je n'ai parlé que de "An Tir Rapier Combat", et j'ai bien précisé que c'était ce sur quoi j'étais tombé en premier... et qui ne m'a pas rassuré.

Date de publication : 29/06/2004 15:25
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#72
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
j'ais rien compris, c'est en anglais et en costume. Déjà que j'ai bien du mal avec l'anglais moderne, alors la out of order the daddy.
Bof! au vue des images c'est de l'escrime de spectacle. Ca me fait penser a ces joyeux drilles qui se déguise pour nous refaire azincourt ou la bataille de crécy, ou encore mieux la bataille des pyramides.
je prefere ce qui se fait en Gaule, la au moins je comprend.

Date de publication : 29/06/2004 15:28
il y a trois sortes d'hommes les vivants, les morts et ceux qui vont en mer
Qu'il est doux de s'asseoir sur le bord de l'oued pour voir passer le cadavre de son ennemi
Un exploit n'est souvent qu'un tour de con qui a réussi
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#73
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Oui, il y a bien un problème de langue, mais qui reflète aussi le peu de dynamisme français à comparer... (enfin, je ne dis pas ça pour décourager ceux qui font quelque chose en France).
C'est en costume ? Seulement éventuellement. Moi, personnellement, ce n'est pas du tout un truc qui me branche. Pratiquer une arme, oui, mais pas costumé : simplement, le faire en costume, c'est aussi permettre de mieux reconstituer : car, on pratiquait une arme avec une certaine tenue... et cela peut changer les données...
Escrime de spectacle... certainement pas. Disons que la frontière n'est pas parfaitement claire : en gros, l'escrime artistique, c'est du combat arrangé, on travaille en coopératif (c'est un peu comme de la dance, des gestes prédéfinis). L'escrime ancienne, cela n'a rien avoir : c'est plus facilement du duel, c'est-à-dire un travail en opposition (comme en escrime sportive) (même si on peut aussi répéter des gestes prédéfinis... mais comme en escrime sportive lors d'une leçon...).
Enfin, je comprend qu'on ne soit pas attiré par le côté qui paraît folklorique... Mais, encore une fois, ce qui compte, c'est plutôt la technique, l'opposition, l'adaptation à son adversaire, la tactique... le combat (comme en escrime sportive).

Date de publication : 29/06/2004 15:40
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#74
Accro
Accro


Informations utilisateur
En bref ce que recherche scholie c'est de l'escrime sportive, Mais, avec de vraies armes, et des règles qui permettent d'en rester au niveau du sport de combat, sans risque de blessure ????

Date de publication : 29/06/2004 16:00
-)---------
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#75
Accro
Accro


Informations utilisateur

Si CERTAINES personnes de la FIE...

Scholie a ecrit :
Objection votre honneur : des décisions ont été déjà prises, et on peut dire dorénavant la MAJORITE de la FIE.

Combien d'épeistes et de sabreurs votent à la FIE pour des questions concernant le fleuret...? et Inversement...!

Scholie a ecrit :
L'escrime est un art de combat, à l'arme blanche.
Sans être un spécialiste des arts martiaux, ni un de leur laudateur, je pense qu'il y a des comparaisons possibles. Ainsi, il y a plusieurs dimensions dans les AM (et ça semble se bouffer le nez d'ailleurs), qui n'existe pas en escrime.
La tendance lourde ancienne de l'escrime, c'est l'aspect sport de compétition : c'est bien la compétition, jusqu'à un certain point ; on finit par dérivé, et n'avoir plus qu'en vu de gagner... à tout prix (= dopage, techniques abérrantes...). C'est un modèle qui s'essoufle, et il y a développement de nouvelles approches (vétéran, loisir, artistique, ancienne). Le coup de pied de l'âne peut être de mauvais résultats aux jeux olympiques : à partir de là, on arrêterait de vouloir orienter l'escrime dans la seule voie de la compétition.
L'escrime-loisir se développe : bonne chose... à condition que... là, aussi on peut tomber dans le n'importe quoi, et c'est le sentiment que j'avais avec le site de Tir rapier combat. On va finir par penser plus aux saucisses-merguez qu'à l'escrime. On va transformer les clubs en club de rencontre. Je ne suis pas contre les saucisses-merguez... mais, bon, d'abord l'escrime, les saucisses-merguez c'est secondaire.
Voilà, d'où la nécessité de se souvenir d'où vient l'escrime, et à quoi elle sert... Ainsi, on peut développer une politique de l'offre qui évite le n'importe quoi ; politique qui offre une diversité d'approche : loisir, artistique, ancienne, compétition... dans le respect de l'escrime.


Pour moi l'escrime c'est avant tout un sport pour me depenser... physiquement et mentalment...


Date de publication : 01/07/2004 01:20
Si l'important n'est pas de gagner, pourquoi compte-t-on les points ?

[Vince Lombardi]
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#76
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Scholie si tu regarde un peu dans le détail le site de An Tir, tu verra que s'il y a le côté kermesse, il y a également des aspects intéressants, entre autres en ce qui concerne l'utilisation appliquée des techniques historiques.
Pour un certain nombre de pratiquants, le costume fait partie intégrante de la démarche et de la pratique, même si ce costume est très libre en regard de l'Histoire. Une manière de se "sentir d'époque". Et pour des pratiquants d'une activité de loisir, l'aspect "saussisses-merguez" est important dans la mesure ou c'est l'occasion de partager autre chose que des coups d'épée. Les troisièmes mi-temps des escrimeurs sportifs adultes n'en sont guère éloignées.

Date de publication : 01/07/2004 09:12
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#77
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Ouraf a écrit :
Combien d'épeistes et de sabreurs votent à la FIE pour des questions concernant le fleuret...? et Inversement...!

Ce n'est pas une guerre d'armes. On peut ne pas pratiquer une arme, et se rendre compte du malaise...
Un bon escrimeur peut avoir une arme de prédilection, mais il me semble impossible d'être vraiment complet sans toucher à toutes les armes (même en restant spécialisé).
Citation :

Ouraf a écrit :
Pour moi l'escrime c'est avant tout un sport pour me depenser... physiquement et mentalment...

Ouais... Bien, ce sont des motivations tout à fait valable pour devenir tireur, et faire de l'escrime.
MAIS, c'est très insuffisant comme motivation quand il s'agit d'enjeu tel que l'avenir de l'escrime.
Citation :

Odel a écrit :
Et pour des pratiquants d'une activité de loisir, l'aspect "saussisses-merguez" est important dans la mesure ou c'est l'occasion de partager autre chose que des coups d'épée.

Je n'ai pas dit le contraire, tout le monde apprécie... Mais, simplement, n'oublions pas qu'on est là pour l'escrime... Et, il y a un petit risque quand même que le loisir puisse faire tourner au n'importe quoi.
Il faut le supplément d'âme dans tout ça, pour ne pas dire l'âme de l'escrime, en proposant quelque chose de cohérent.
Et actuellement perfectible, en enrichissant l'escrime, par exemple, avec des têtes de pointe longue course...

Date de publication : 01/07/2004 21:01
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#78
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
foufurrieux tu dis qu'il n'y a pas de reel problemes a l'epee mais moi j'aimerai affirmer le contraire
regarde la qualite de vie des maitre d'arme BE2 crois tu que c'est normal avec ce niveau de qualification d'etre paye des fois moin que le smic pour etre tous les week end aux quatre coins de la france et voir ses enfants grandir sans la presence de ses parents?
regarde un sport comme le judo (pour ne citer que lui) les profs sont tranquils ils ont trois competes dans l'annee au maximum a une heure de leur lieu de vie et ils sont payes de la meme façon sinon mieu que nos chers maitre d'arme...
a mediter...
foufurieux a écrit :
Je ne sais pas pourquoi, mais l'allongement de la course me semble représenter comme un risque pour les tireurs... pour être sûr d'allumer, il faudrait vraiment "forcer" sur la lame et ne pas relacher son bras après la touche, afin d'être sûr de marquer...

pour les plus jeunes, et pour ceux qui n'ont pas une très bonne maîtrise, ça amènerait à faire des coups autrement plus violents... (à mon avis, la touche au pieds assurera la victoire, car l'adversaire sera hors d'état de marcher après se l'être prise...) voire carrément dangereux...

il faudrait donc repenser également les tenues... (ces serait fun, remarquez, juste après le passage au CE )

enfin... qui trouve qu'il y a un problème majeur à l'escrime ? (sur le plan du sport même, et non de sa publicité / qualité de vie des enseignants) de ce que j'ai pu suivre sur ce forum, à part quelques rares exceptions, il semble qu'il y ait un problème au fleuret (d'arbitrage et de corrélation règles/réalité plus qu'autre chose) mais je ne crois pas qu'il y ait de réel problème à l'épée par exemple (seule arme que je connaisse bien)[/quote]

Date de publication : 07/07/2004 01:07
Image redimensionnée
(\__/)
(='.'=)
(")_(")
la domination du lapin s'ettend
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#79
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Pour les MA en quoi est-ce différent à l'épée?
Effectivement comme toi Xena je ne vois pas de pb majeur en escrime. Quand Scholie présente l'évolution sportive de la discipline comme une aberration, il faudrait peut-être avant demander aux escrimeurs ce qu'ils en pensent.
Moi personnellement, je ne vois pas de problèmes de fond dans notre sport. Selon moi, historiquement l'escrime ne vient pas du duel mais fut créé pour s'y entrainer, faire du sport ou même se divertir. C'est toujours dans cet esprit que les armes ont évoluées (coups lancers au fleuret, flèche, etc....) et je ne vois pas ce qu'on y trouve à redire.

Date de publication : 07/07/2004 10:54
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#80
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
L'aspect sportif de l'escrime n'est-il pas apparu dès le milieu du XVIIIe ? Je n'ai pas de documentation sous la main mais je crois me rappeler que des tireurs comme le ch. de Saint-George avait une vision plutôt "sportive" de l'assaut.

De quand dateraient les bifurcations et l'éventuelle évolution parallèle des escrimes militaire, civile (duels) et sportive ? (Civil/mili, j'imagine que ça remonte à fin XVe, début XVIe)

Date de publication : 07/07/2004 12:57
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#81
Accro
Accro


Informations utilisateur
http://www.diaam.com/ab/escrime_ancienne/projection8.html
Sur ce lien un bref récapitulatif de l'histoire de l'escrime "du champ de bataille au sport". Ah ce chevalier de Saint-Georges!!! Un mulâtre qui a su s'imposer ds la haute société, ds l'escrime et la musique alors que l'esclavage existait encore. Intéressez-vous à ce personnage. A lire "la treizième mort du chevalier" de Daniel Picouly. Bye.

Date de publication : 07/07/2004 14:55
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#82
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
Lindir a écrit :
je crois me rappeler que des tireurs comme le ch. de Saint-George avait une vision plutôt "sportive" de l'assaut

Oui, très à la mode Saint George. Il a été remis à l’honneur avec la biographie d’Alain Guédé en 1999. Depuis on a enregistré certaines de ces œuvres musicales, et il y a eu le livre de Picouly. Personnellement, je n’avais jamais lu du Picouly, et la « la treizième mort du chevalier » m’a dissuadé d’en relire. Je suis actuellement dans la série des 4 tomes des aventures du Capitaines Alatriste de Perez-Reverte, et là, je dois dire que ça, c’est de la littérature (bien supérieur à son médiocre « Maître d’escrime »).
Si on aime le chevalier de Saint George, Il y a le spectacle dans le parc de Versailles : Le Chevalier de Saint-George, un africain à la cour, fin août et début septembre par Bartabas.

Est-ce le même Lindir qui vient de s’inscrire sur une forum d’escrime ancienne ?

Date de publication : 07/07/2004 22:10
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Toucher ou porter le coup
#83
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
Rom a écrit :
Quand Scholie présente l'évolution sportive de la discipline comme une aberration, il faudrait peut-être avant demander aux escrimeurs ce qu'ils en pensent.
Moi personnellement, je ne vois pas de problèmes de fond dans notre sport. Selon moi, historiquement l'escrime ne vient pas du duel mais fut créé pour s'y entrainer, faire du sport ou même se divertir. C'est toujours dans cet esprit que les armes ont évoluées (coups lancers au fleuret, flèche, etc....) et je ne vois pas ce qu'on y trouve à redire.

Manifestement, c’est un problème que je rencontre de manière récurrente sur ce forum : le problème de la pratique sportive. C’est un débat qui doit être mené : qu’est-ce que le sport, l’escrime est-elle un sport, l’escrime se limite-t-elle à un sport ?… en arrière plan, l’avenir de l’escrime.

Vous vous référez au passé. Commençons par cela. Sans doute l’escrime a-t-elle connu deux transformations majeures. Tout d’abord, sa « civilisation » à la Renaissance : c’est-à-dire qu’elle est sortie des champs de bataille pour être pratiqué avant tout dans la société civile sous la forme du duel. Ensuite, l’abandon progressif de la pratique des duels a conduit à sa transformation en sport.
Le sport doit être entendu comme une activité physique de divertissement. L’escrime ayant perdu sa valeur martiale, puis son intérêt d’autodéfense dans la vie civile, on peut légitimement s’interroger sur ce à quoi sert l’escrime aujourd’hui. Bien évidemment, elle n’a plus qu’un intérêt sportif.
Reste à savoir ce qu’est un sport. Est-ce une pratique tournée uniquement sur l’aspect physique ? A ce moment là, les sportifs sont des espèces de décérébrés qui ont des objectifs uniquement hygiénistes. Je ne pense pas que le sport corresponde à cela (encore que, pour certains sports…). Empressons-nous de réconcilier esprit et corps (pour peu qu’il reste dissociable, ce qui reste à prouver). Le sport est certes une activité physique, mais une activité physique de divertissement ! Et le divertissement, cela se passe dans la tête, et c’est une question d’ordre psychologique : tout d’abord, chacun n’a pas la même conception du divertissement, ensuite, il y a des questions de motivations.
Je fais une petite parenthèse sur l’aspect compétition : ce n’est qu’une petite partie de la pratique sportive, et on a tendance à se focaliser dessus, jusqu’à confondre sport et compétition, notamment dans le milieu de l’escrime, et aussi sous l’influence d’une forme de sport devenu « professionnel », chose curieuse.
L’aspect motivation est intéressant, et complexe : on peut pratiquer parce qu’on est doué et qu’on réussit, parce que les membres du club sont sympas, parce que le milieu qui fréquente les salles permet de se constituer un certain entre gens. Gérard Six fait des études sur la pratique de l’escrime : mais, l’aspect motivation est bien complexe à comprendre : la psychologie individuelle est chose compliquée, et on peut ne faire des généralités qu’en simplifiant qu’outrageusement.
Donc, en rester à la demande des escrimeurs ne me semble pas suffisant. Tout d’abord, dire que les gens sont satisfait de leur pratique, cela tient un peu de la méthode Coué : j’ai l’impression que les études ont démontré un fort turn-over (qu’il faudrait pouvoir comparer…) ; certes, on peut toujours trouver le dernier carré des convaincus qui pratiqueront encore à 120 ans, et évidemment, on aura des réponses de ce type : c’est parfait.
En fait, dire qu’il faut demander aux escrimeurs, je crois que cela tient un peu de la démagogique. Parce qu’en fait, entre les motivations avouées et les motivations réelles, il y a une différence certaine. Encore, une fois, l’analyse psychologique des choses, c’est bien gentil, mais cela a ses limites.
Et donc, face à une approche par la demande, plus ou moins psychologisante, j’opposerais une approche par l’offre. Si j’ai une politique cohérente, volontariste pour proposer quelque chose de par trop absurde, peut-être arriverai-je à des résultats.
Donc, voilà : plutôt que de dire tout va bien, je préférerai avoir une fédération qui affiche des objectifs clairs et ambitieux, et qui offre une pratique « séduisante ».

MAIS, qu’est-ce qu’une pratique séduisante, allez-vous me dire.
Et bien, tant pis si je tombe dans les travers de notre époque, et que j’utilise une formule un peu creuse, mais je dirais qu’il faut : du SENS.

Et du SENS, l’escrime est peut-être l’un des sports qui peut se parer d’en avoir. Ça, c’est une chance fabuleuse pour nous. Vous aurez des tireurs, parce ce que vous leur proposerez une activité qui a du SENS, qui a ce supplément d’âme que peu d’autres sports peuvent leur offrir. Franchement, c’est quoi le sens du tennis de table ? Balancé la baballe de l’autre côté du filet : c’est un peu limité (Cela dit, je ne déteste pas le ping-pong).
L’escrime, encore une fois, c’est un sport de combat, un art, qui consiste en la simulation d’un duel à l’arme blanche. Cela a vraiment un sens, cela correspond à une pratique historique riche, cela fournit un objectif imaginaire.

C’est simple : si on rêvait un peu. Parce que reconnaissez que si vous dites à vos tireurs : ce jeu consiste à « toucher » l’adversaire avec le bout en métal de la perche que vous tenez… Bof, bof… ) C’est vrai qu’on peut avoir ce genre de description pour d’autres sports, mais pas pour l’escrime). J’espère que vous ne vous limitez pas à cela. J’espère que vous comprenez que les personnes qui pratiquent ont sans aucun doute un imaginaire qui va un tout petit peu plus loin concernant leur pratique. Imaginaire qu’ils n’expriment pas forcément.

Donc, je rêve d’un monde de l’escrime qui se mettrait à se souvenir un peu de son passé, du sens que sa pratique porte, et non plus seulement de quelques résultats positifs aux jeux olympiques. Je rêve d’une fédération qui prendrait en compte ce sens, et qui irait dans la direction du développement de cet imaginaire là… même, si, dans le monde contemporain, on n’assume pas vraiment la violence que nous portons en nous, parce qu’au fond l’escrime est faite pour tuer ou blesser, et qu’encore maintenant, on doit simuler cela (il y a une différence entre être violent, et être conscient que l’on peut être violent : il faut assumer le côté sombre…).

Il y a d’autres sports qui ressemblent à l’escrime : ceux de la même catégorie, c’est-à-dire les sports de combat. Les boxes, la lutte, les différents arts martiaux orientaux. C’est intéressant de regarder aussi ce qui se passe chez eux. L’escrime a cet avantage sur le noble art, qu’elle correspond à une violence beaucoup plus maîtrisée. Pour les arts martiaux orientaux, il est intéressant de constater qu’il existe un vrai débat, tout à fait similaire à ce que j’essaie de développer : une lutte entre un aspect sportif tourné vers la compétition, et une approche qui conçoit la pratique comme un art, c’est-à-dire la recherche de la perfection, avec tout son SENS, ses aspects philosophiques (parfois mystiques, pour ceux qui aiment ça).
Le parallèle est tout à fait intéressant, et on retrouve bien cette lutte entre une pratique essentiellement axée sur la compétition et le résultat à tout prix, et de l’autre une pratique dirigée sur la recherche de la perfection (donc par rapport à un sens fort). On retrouve également la conscience d’une certaine démartialisation progressive des arts martiaux. Ainsi, dans les arts martiaux japonais, on parle de Bugei pour les techniques de combat utilisés au moyen âge sur les champs de bataille, de Bu-jutsu pour les techniques qui ont suivi, et liées à un contexte moins violent, et de Budo pour les techniques plus récentes, ou la violence est amoindrie au profit du sens, de la recherche de la voie. Par exemple, le judo, dont l’ancêtre est le jiu-jitsu, s’affiche clairement comme une pratique sportive, pour laquelle les techniques sont beaucoup moins violentes puisqu’on en a évacué les coups dangereux ; à côté de cela, il y a des arts martiaux qui ont des objectifs et des techniques beaucoup plus violentes ; ils sont complémentaires. (Le développement des arts martiaux chinois est aussi le signe d’un certain retour aux sources).

Pour revenir à l’escrime, doit-elle continuer à s’éloigner de tout réalisme, de toute violence (simulée, évidemment) ? N’est-il pas tant de développer une nouvelle approche, complémentaire (politique de l’offre), qui ferait sans doute du bien à l’escrime en général ?

Je pense que le développement de l’escrime ancienne est le véritable signe de cette recherche de sens en escrime. Elle attire un nouveau, un autre public, et fournira ce supplément d’âme à l’escrime dite sportive. Et encore un fois, sur ce forum, je ne parle et pense avant tout qu’à l’escrime sportive… et donc, à son adaptation, voire à son renouveau.

Date de publication : 07/07/2004 22:12
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales