http://www.stagescrime.com/le_stage_de_la_bourboule.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
13 utilisateur(s) en ligne (9utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 13

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





« 1 (2)


Re:
#31
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
nous savions par vos posts venus des USA que vous decouvriez des conditions bien differentes....mon club a en permanence dans ses licenciés les tireurs nord-americains s'installant en Europe pour se perfectionner et je sais ce qu'il leur en coute!...mais ,demandez à un pensionnaire de l'INSEP qui suit des etudes à l'exterieur (et en plus doit des prestations à son club):ce n'est vraiment pas une vie facile !

Date de publication : 15/04/2003 16:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re:
#32
Accro
Accro


Informations utilisateur
Un sponsor se tamponne de la bonne foi. Ce qui intéresse un sponsor, c'est l'image véhiculée par la personne sponsorisée. Le sponsoring n'est pas fait pour récompenser l'effort ou l'honnêteté. Il sert à essayer de récupérer certains aspects de l'image d'un athlète (ou d'un sport, d'une manifestation, etc) pour s'y accoler et, au final, vendre plus auprès de certains publics que l'on sait sensible à ces aspects-là. Illustrations : les sponsors de Cantona dans sa période karatéka, les sponsors de Loana dans sa période aquatique et les sponsors de Poulidor dans sa période troisième âge.

Si Laura Flessel avait un corps cylindrique, le nez crochu, une verrue sur le menton et deux incisives en moins, elle serait moins populaire et aurait moins de sponsors. Si Laura Flessel était championne de lutte libre, elle aurait moins de sponsors aussi. Si Laura Flessel avait fait autant d'efforts pour n'être que vice-championne de sa commune, elle aurait encore eut moins de sponsors. Ce qui est en question, ce n'est pas Laura Flessel elle-même, mais les aspects de son image publique qu'elle a décidé de monnayer.

Ca n'a de plus rien à voir avec son statut, ni avec ses éventuelles autres sources de revenus, ni avec sa façon d'aimer et de pratiquer l'escrime. Même si elle était déjà payée par son club (si donc elle était professionnelle), cela ne lui enlèverait pas son droit d'agir en conséquence si elle s'estimait lésée par tel ou tel organisme dans son activité de location de son image. Que je sache, riches ou pauvres, la justice doit être la même pour tous, non ?

Reste à comprendre pourquoi la fédé devrait être impliquée dans cette activité... seulement quand elle fait une connerie. Quand on est responsable, c'est quand on se plante, mais aussi quand on réussit. Dire que la fédé est responsable du manque à gagner de Laura Flessel, c'est dire aussi qu'elle était responsable de ses gains antérieurs avec les sponsors.

Si donc il existe un contrat entre Laura Flessel et la fédé précisant que cette dernière est associée aux bénéfices de la championne et doit, en contrepartie, mettre en place tel et tel moyens, je trouve que Laura Flessel a bien raison de lui péter dedans. Sinon, c'est un peu gonflé, quand même : je ne me rappelle pas que par vocation, une fédé ait parmi ses missions la bonne santé financière des activités parallèles des athlètes qu'elle chapeaute (remarquez, ça peut faire l'objet d'un débat.).

Quelqu'un sait-il ce qu'il en est ?

Date de publication : 15/04/2003 16:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re:
#33
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Les missions de la FFE doivent être indiquées quelque part dans ses statuts.

Date de publication : 15/04/2003 16:58
michel
-)-----o

"Tout le secret des armes ne consiste qu'en deux choses, à donner et à ne point recevoir"
"Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément."
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Avanti parle juste
#34
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
voila quelques verites bonnes à rappeler !....MAIS la question est peut-etre :toute personne subissant un prejudice du fait d'une autre et POUVANT LE PROUVER(?) est en droit de demander reparation ;je pense de façon generale( sans aucunement considerer un statut d'athlete ou de cover-girl...).....par ailleurs c'est effectivement une bonne question :une fede peut-elle guider ses athletes dans les retombées de leur image ? pourquoi pas ? a titre personnel,je pense que c'est une affaire de pros (cf l'affaire Marionnaud)

Date de publication : 15/04/2003 17:26
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re:
#35
Accro
Accro


Informations utilisateur
Vieuxbretteur a écrit :

"Toute personne subissant un prejudice du fait d'une autre et POUVANT LE PROUVER(?) est en droit de demander reparation."

Certes, mais ça me paraît insuffisant : si on s'arrêtait là, Laura Flessel pourrait carrément attaquer le labo qui a déclaré la positivité de son contrôle. Ou bien l'escrimeuse qui l'élimine prématurément lors d'un tournoi important. Ou encore : un sponsor finance un athlète, celui-ci se vautre en tirant n'importe comment, pour le sponsor, le fric investi est perdu, il subit un préjudice, peut-il demander réparation à l'athlète ? Ou enfin : une fédé lutte contre le dopage, son image de propreté attire des sponsors, un athlète se dope et flingue cette image, les sponsors se barrent, la fédé peut-elle demander réparation à l'athlète ? Doit y avoir des précisions autour de ce principe. Sinon, le tout-juridique à l'américaine, ça te branche, comme fonctionnement ?

Reste que tu as malgré tout raison : demander réparation, Dieu merci, on peut toujours, si on s'estime lésé. Tout comme on peut toujours trouver ça, euh, un peu gonflé, dans certains cas.

Vieuxbretteur a aussi écrit :

"Une fédé peut-elle guider ses athlètes dans les retombées de leur image ? pourquoi pas ?"

Là, mille fois d'accord ! Gérer son image est une activité à part entière, un métier en soi. Comme tout métier, donc, ça s'apprend, même si j'imagine que certaines personnes sont, comme pour tout, douées au départ. La fédé pourrait sensibiliser les tireurs de très haut niveau à ces questions, surtout qu'ils sont souvent jeunes et ne savent pas grand-chose du bizness dans lequel ils s'embringuent.

Date de publication : 15/04/2003 18:07
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


nous sommes d'accord
#36
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
....mais tu ne veux jamais rendre les armes !quelle pugnacité !tu dois etre coriace en piste.... nous pensons la meme chose:ce n'etait pas la peine de chercher des exemples sans similitude (labo, competition...).par contre ,je ne jurerais pas qu'un sponsor ou une fede ne se soit jamais retourner contre un athlete (mais la se pose le probleme de la nature du lien entre eux :les licenciés de la FFE sont des amateurs !!)

Date de publication : 16/04/2003 10:00
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales