https://royalescrime.com/
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Menu principal
Qui est en ligne
47 Personne(s) en ligne (32 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateurs: 0
Invités: 47

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





« 1 2 3 4 (5)


Re : Parution du livre "L'Esprit de l'Epée"
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
on peut toujours faire mieux, tout connaître est impossible, mais le livre est bien utile et permet de travailler efficacement !

Date de publication : 28/09 22:19
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Parution du livre "L'Esprit de l'Epée"
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Et que ceux qui critiquent avec le plus de virulence nous montrent ce qu'eux ont écrit !

Date de publication : 28/09 23:30
Auteur du roman Les Lames Sauvages et traducteur de L'escrime dans la peau de Sergei Golubitsky et de The Master's Notebook de Rémy Delhomme.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Parution du livre "L'Esprit de l'Epée"
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Mais ce qui me gêne moi c'est que tu parles de choses que tu ne connais pas Feraud. Tu ne connais rien de ce que ces "maîtres d'armes" ont vécu, ni fait, ni même lu. Tes jugements "à la serpe" (remarque c'est une arme comme une autre, mais alors restes-y et ne nous parle pas d'escrime ) desservent ton propos... que je constate cependant être un peu plus respectueux depuis 2 posts (serais-tu d'ailleurs schizophrène à passer d'un "tu n'y connais strictement rien" ! à "mais rassurez-vous, je ne me mettrai pas à dire du mal de votre livre à cause de cela" un post plus loin ?)


J'ai pratiqué l'escrime artistique, je sais ce que c'est que l'histoire de l'escrime et l'escrime ancienne, je connais également bien l'escrime de spectacle. Moi qui "vient", si l'on peut dire, de l'épée de haut niveau, j'ai aussi pratiqué les 3 armes jusqu'en minime, j'ai monté un certain nombres de numéros et de spectacles montrant les différentes facettes de l'escrime (en hommage à Gilles Louisiade, mon cousin Maître d'Armes qui ne concevait pas de montrer l'escrime autrement que dans toutes ses dimensions, en partant du moyen âge avec masses et fléaux d'armes, en passant par celle des mousquetaires avec dague et rapière, jusqu'à celle qu'on se plaisait à appeler "futuriste" - celles des Jedi par exemple). En as-tu seulement fait et pratiqué autant, en dehors de tous ces fameux livres que tu as lus dans ton fameux canapé ?

Je me suis également interrogé sur ma pratique en regardant d'autres disciplines et lisant d'autres livres : Le "Traité des 5 roues", "L'art chevaleresque de tir à l'arc", "L'esprit du judo", "La voie du karaté"... est-il nécessaire de tout étaler dans une partie d'un livre au risque de perdre la plupart des lecteurs qui recherchent un livre plus "opérationnel" et pratique (si tant est qu'un livre le soit) ? La culture c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale. Et je constate que toi, tu l'étales, tu l'étales, mais alors tu n'en finis pas de l'étaler !!!

Tu vas me dire : mais quid des traités d'escrime ancienne ? Et c'est là que je te répondrai qu'en effet nous n'avons pas été nous replonger dans les traités plus anciens que les Renaud, Thirioux, Clery ou Popelin, qui restent encore pour les Maîtres d'armes que nous sommes, des references...

Pourquoi pas plus loin ? Mais parce l'esprit de l'épée en tant qu'arme historique du duel change radicalement de l'esprit de l'épée sportive. Auparavant la touche c'était la recherche de la mort ou du "1er sang" ... Ça change quand même un peu la donne quand on a 5 ou 15 touches pour bâtir une victoire, sans que normalement il y ait l'un des deux protagonistes qui sorte en sang de la confrontation, n'est-ce pas ? L'exemple le plus marquant est celui du coup double, appelé auparavant "coup des deux veuves" qu'on voulait évidemment éviter et qui devient une donnée tactique plus qu'importante dans l'épée moderne.
Mais sans aller si loin, évoquons la "retraite" au début du siècle dernier (ok j'ai fait un "bond avant" - humour - à travers les âges, tu suis toujours Feraud ?). Celle-ci pouvait être considérée comme une forme de couardise ou de lâcheté : il ne fallait pas reculer. Pendant longtemps, elle fut minimisée dans sa forme tactique. Et si tu as lu attentivement notre livre, tu as pu constater qu'aujourd'hui la "défensive de jambes" est devenue une donnée tactique fondamentale de l'escrime moderne.


Parlons maintenant de la mobilité : qui a "révolutionné" l'épée en y important les petits bonds dans les déplacements ? Harmenberg, qui en parle très bien dans Épée 2.0. Peut on concevoir désormais l'épée moderne sans cette fameuse mobilité avant-arrière qui est apparue au cours des années 70 ? Et ce Monsieur Harmenberg , s'est-il seulement inspiré de tous les auteurs de traités d'escrime du moyen âge jusqu'avant la parution de son livre ?
Est-il donc nécessaire de remonter à toujours plus loin pour avoir la légitimité d'expliquer ou de proposer de nouvelles pistes tactiques à l'épée ? Je te laisse réfléchir.

Bref, que tu aies besoin de te baser sur tous les traités de France et de Navarre pour justifier de poser une nouvelle pierre à la réflexion tactique de l'épée est ta conception et je peux la respecter (à te lire, j'imagine que cela te rassurerait si tu avais un tel projet en tête !). Mais demander à ce que tout le monde ait la même conception que toi pour la manière dont ça devrait être fait, écrit, organisé, structuré, relève franchement de la dictature mentale. Tous les inventeurs dans bien des disciplines auraient avec ta théorie professorale, bien vite baissé pavillon et jamais inventé quoi que ce soit : trop rébarbatif de tout ressortir depuis la préhistoire et la domestication du feu pour avoir l'honorable autorisation du Censeur Feraud de publier la moindre idée dans un domaine quel qu'il soit...

Feraud, toi qui te fends (et encore est-elle bien faite ta fente, le pied arrière à plat ?) d'avoir parcouru la majeure partie des livres historiques de l'escrime (allez, tous, allons y gaiement, la modestie ne t'étouffant pas), tu n'y connais pourtant et manifestement toujours rien à l'épée moderne. Mais tu te permets de donner des leçons de "sommaire" (très sommaires d'ailleurs). Et ça, par contre, ça ne te choque pas ?


Ben moi ça me choquerait. Ceci dit j'attends ton livre sur la tactique de l'escrime à travers les âges avec grande impatience. Et je pense que je ne suis pas le seul, car tu t'es fait plein d'amis dans ce forum

Date de publication : 29/09 00:01
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Parution du livre "L'Esprit de l'Epée"
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Dire que nous avons là un EXCELLENT manuel technique, au sens large, et non pas une œuvre littéraire, suffirait il a conclure le débat?

Date de publication : 29/09 16:59
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Parution du livre "L'Esprit de l'Epée"
De passage
De passage


Informations utilisateur
Yes please

Date de publication : 29/09 21:08
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Parution du livre "L'Esprit de l'Epée"
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
+1 !

Date de publication : 29/09 21:18
"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais" Oscar Wilde
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Parution du livre "L'Esprit de l'Epée"
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :
cacawette a écrit :
Dire que nous avons là un EXCELLENT manuel technique, au sens large, et non pas une œuvre littéraire, suffirait il a conclure le débat?

Alors, cacawette, après n’avoir pas compris ce que je disais, là, tu ne comprends pas ce que dit le livre.
C’est écrit en avant-propos : « …nous avons conçu ce livre comme un nouvel éclairage sur l’approche de l’épée, non pas centrée sur la technique (la littérature existante étant à notre avis amplement suffisante) mais résolument orientée tactique… » ou encore « ce livre n’est ni un traité analytique ni un catalogue de technique… »
Ce n’est pas un manuel technique, mais « une approche tactique et mentale ».

Citation :
billy a écrit :
+1 !

Ah ?
Bon, alors cacawette, si billy est d’accord avec toi, je n’ai que deux hypothèses.
Soit, il n’a pas lu le livre, c’est les deux autres qui l’ont écrit, lui, il a juste choisi le titre.
Soit, il a juste lu le mot EXCELLENT en majuscule dans ton message, et pas lu le reste.
La seconde hypothèse a ma préférence : billy passe son temps à parler d’humilité, mais en fait, si tu fais la moindre réserve sur son livre, cela devient synonyme d’humiliation pour lui. Donc, il préfère ne voir que ce qu’il lui plaît.

Citation :
billy a écrit :
Tu ne connais rien de ce que ces "maîtres d'armes" ont vécu, ni fait, ni même lu.

Tu t’adresses à toi-même ?

Citation :
billy a écrit :
Tes jugements "à la serpe" (remarque c'est une arme comme une autre, mais alors restes-y et ne nous parle pas d'escrime

Tiens, voilà bien là la preuve de l’inculture que tu tenterais de me reprocher : la serpe a son escrime, c’est historiquement vrai.
[img]https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1b/Arte_De_Athletica_12.jpg[img]

Citation :
billy a écrit :
j'ai monté un certain nombres de numéros et de spectacles montrant les différentes facettes de l'escrime (en hommage à Gilles Louisiade, mon cousin Maître d'Armes qui ne concevait pas de montrer l'escrime autrement que dans toutes ses dimensions, en partant du moyen âge avec masses et fléaux d'armes, en passant par celle des mousquetaires avec dague et rapière, jusqu'à celle qu'on se plaisait à appeler "futuriste" - celles des Jedi par exemple).

Un peu comme si tu voulais devenir instructeur militaire en mettant sur ton CV que tu as été figurant dans Apocalypse Now.
Si au moins t’avais joué à zorro étant petit, là je ne dis pas.

Citation :
billy a écrit :
en effet nous n'avons pas été nous replonger dans les traités plus anciens que les Renaud, Thirioux, Clery ou Popelin, qui restent encore pour les Maîtres d'armes que nous sommes, des references...

J’aurais bien aimé le sentir, faute de le voir écrit.

Citation :
billy a écrit :
Mais tu te permets de donner des leçons de "sommaire" (très sommaires d'ailleurs). Et ça, par contre, ça ne te choque pas ?
Ben moi ça me choquerait. Ceci dit j'attends ton livre sur la tactique de l'escrime à travers les âges avec grande impatience.

Non, cela ne me choque pas (d’ailleurs, je ne donne pas de leçon, je livre une critique).
Tu vois, quand je lis le « Le grand Cœur » de Rufin (de l’académieeeeee), je trouve le style d’un niveau troisième, phrase courte : sujet verbe complément. Par ailleurs, le personnage de Jacques Cœur n’est absolument pas incarné, c’est une ombre.
Faut-il que j’aie le Goncourt pour dire ce que j’en pense ?
Dans American Gangster de Ridley Scott, il y une sorte de record du monde du nombre de perches micro filmés dans les plans.
Faut-il que je montre mon diplôme de perchiste pour livrer mon avis ?
Non, billy, personne ne peut interdire aux autres de se livrer à une critique au nom du fait qu’il n’ait pas un œuvre derrière eux.
Trop facile.

Citation :
billy a écrit :
Je me suis également interrogé sur ma pratique en regardant d'autres disciplines et lisant d'autres livres : Le "Traité des 5 roues", "L'art chevaleresque de tir à l'arc", "L'esprit du judo", "La voie du karaté"...

C’est très bien de regarder les autres disciplines de combat, j’approuve.
A condition, de d’abord et avant tout connaître sa discipline…

Citation :
billy a écrit :
Mais sans aller si loin, évoquons la "retraite" au début du siècle dernier (…). Celle-ci pouvait être considérée comme une forme de couardise ou de lâcheté : il ne fallait pas reculer

Baliverne ! N’importe quoi.
C’est une invention complète.
Faut arrêter de prendre pour comptant les romans de chevalerie.

Citation :
billy a écrit :
Parlons maintenant de la mobilité : qui a "révolutionné" l'épée…

Ce n’est pas faux, mais c’est que c’est une généralité, on peut dire la même chose dans les trois armes.
C’est même une métaphore de notre société.

Citation :
billy a écrit :
Mais parce l'esprit de l'épée en tant qu'arme historique du duel change radicalement de l'esprit de l'épée sportive. Auparavant la touche c'était la recherche de la mort ou du "1er sang" ... Ça change quand même un peu la donne quand on a 5 ou 15 touches pour bâtir une victoire, sans que normalement il y ait l'un des deux protagonistes qui sorte en sang de la confrontation, n'est-ce pas ? L'exemple le plus marquant est celui du coup double, appelé auparavant "coup des deux veuves" qu'on voulait évidemment éviter et qui devient une donnée tactique plus qu'importante dans l'épée moderne.

C’est vrai, de manière très relative.
L’escrime comme « sport », cela n’est pas né d’aujourd’hui : des gens qui se battent sans se tuer ou sans blesser, pour s’amuser, avec des ersatz d’armes, c’est millénaire. A tel point qu’on pourrait dire quasiment la même chose des trois armes, encore.

Citation :
billy a écrit :
Est-il donc nécessaire de remonter à toujours plus loin pour avoir la légitimité d'expliquer ou de proposer de nouvelles pistes tactiques à l'épée ? Je te laisse réfléchir.

C’est tout réfléchi, et la réponse est double :
Non, si on veut demeurer à la surface des choses
Oui, sur on veut structurer correctement son propos, aller en profondeur. et ne pas réinventer l’eau tiède.

Voyez, je ne crois pas au progrès en escrime. Il y a des changements, on ne peut le nier, mais ce ne sont que des changements de contexte (changer l’arme, changer le contexte du combat (duel/champ de bataille), changer l’objectif (1er sang/mort).
On n’est pas meilleur en escrime aujourd’hui qu’il y a deux millénaires. On s’adapte juste au contexte.

Et se décaler un peu du contexte, cela permet d’être créatif.
Vous n’êtes pas du tout décalés.

Date de publication : 30/09 20:07
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Parution du livre "L'Esprit de l'Epée"
De passage
De passage


Informations utilisateur
15 ans d'escrime et j'ai compris pas mal de chose en lisant le livre (pourtant je ne suis pas mal à l'aise avec les froissement , croisé ou autre parade en cédant ) merci aux auteurs

Date de publication : 30/09 20:42
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








Escrime-Info : Mentions légales