http://kabcom.fr/
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Menu principal
Qui est en ligne
49 Personne(s) en ligne (31 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateurs: 0
Invités: 49

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





(1) 2 »


Règles expérimentales non combativité
#1
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
C'est dans le rapport 2017 (commission des règlements).

Mais on ne s'affole pas !

1) Ca n'est pas encore validé par le congrès (a moins que j'ai loupé un épisode ?).

2) Ca ne sera appliqué que dans les compètes FIE (donc pas pour les épreuves nationales)

3) Et avant que les constructeurs sortent des appareils à DEUX chronos, il passera de l'eau sous les ponts ...

Joindre un fichier:


pdf Non combattivite epee.pdf Taille: 9.66 KB; Vues: 613

Date de publication : 04/09 14:01
Morne en son noir veston, Le chronomètre au cou
On dirait du destin la froide sentinelle
D'après Victor Hugo - La légende des siècles
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#2
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
C'est bien comme règlement, ce n'est pas DU TOUT compliqué à appliquer.

(et je ne parle même pas de la lisibilité pour les spectateurs)

Date de publication : 04/09 14:06
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#3
Accro
Accro


Informations utilisateur
un troisième chrono calé sur 1 min 38 sec déclenche l'entrée de la vachette !

Date de publication : 04/09 15:05
La Garde meurt mais ne se rend pas ....
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#4
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Je ne sais pas à quoi carburent ceux qui ont pondu cette règle, mais ce n'est surement pas au jus de neurones

Date de publication : 04/09 15:15
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#5
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Visiblement la FIE a pris conseil auprès du GORAFI(E).
Pablo Mira sort de ce corps...

Date de publication : 04/09 16:09
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#6
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Et la marmotte mais le chocolat dans le papier alu ...

Date de publication : 04/09 17:24
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#7
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Renseignements pris auprès de mes contacts (nombreux) à la Fédé (et j'ai le bras long) cette nouvelles règle sera faite en plusieurs temps.
Un première expérience aura lieu au sabre à Koblenz les 13 et 14 avril 2018, puis une seconde au fleuret à Goppingen les 14 et 15 avril 2018.
Suite à cela, cette nouvelle règle sera appliquée à l'épée.

Date de publication : 04/09 18:01
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#8
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Tester de la non combativité sur des compétitions de sabre et de fleuret? L'escrime a vraiment changé alors !....D'autant plus que le document commence par le mot "Epée"

Date de publication : 04/09 18:06
Image redimensionnée
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#9
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
C'est absurde !
Cette règle va à l'encontre de l'esprit de notre sport et risque de le rendre encore moins lisible pour des gens extérieur.

De plus elle permet aux tireurs qui sont dans une mauvaise situation de limiter la casse voir même combler leur retard.

Il est possible avec cette règle de mener au score et de devoir attaquer pour que l'adversaire ne marque pas sans rien avoir à faire. C'est encore plus affligeant s'il y a seulement un point d'écart.

Quand aux matchs de tableau, impossible de tirer un maximum de profit d'un passage à vide de l'adversaire ou de fait d'avoir trouvé une faille dans son jeu puisqu'il sera sauvé par la pause automatique à 5 et/ou 10 touches.



Date de publication : 04/09 18:25
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#10
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Citation :

roi-des-crepes a écrit :
....D'autant plus que le document commence par le mot "Epée"


Le document traite aussi de la NC au fleuret et au sabre. Mais je n'ai extrait que la partie "Epée".

(Pour fleuret et sabre, aucune modif par rapport au t.87 actuel)

Date de publication : 04/09 19:54
Morne en son noir veston, Le chronomètre au cou
On dirait du destin la froide sentinelle
D'après Victor Hugo - La légende des siècles
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#11
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Je vois que je suis dans la minorité mais j'adore ce changement de règlement. Ça ressemble beaucoup au service au tennis, il y a un avantage qui alterne avec une notion de break quand le tireur qui n'a pas la priorité touche. A mon avis ça va donner plus de rythme au matchs.


Avec le règlement actuel, on voit beaucoup de matchs où un des tireurs prend l'avantage dans la première moitié puis refuse de prendre de risque dans la deuxième en défendant uniquement. Le changement forcerait le gagnant à faire l'effort jusqu'au bout.

Pour les spectateurs, quand on compare ça aux règles de priorité ça devrait aller.

Ce sera surement un peu difficile pour les arbitres, mais je pense qu'il ne faudra pas attendre très longtemps avant d'avoir l'appli smartphone qui gère les deux.

Date de publication : 04/09 21:09
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#12
Accro
Accro


Informations utilisateur
Totalement stupide pour rester poli!

Cela enlève l'esprit de nos oppositions et de notre sport!
Tester de la non combativité ainsi sur le sabre et le fleuret relève d'une personne qui ne connait rien à notre sport et n'a jamais mis les pieds sur une piste!

Au fait le chrono n' a t il pas été partiellement supprimé au sabre??? Car cette arme était tout sauf NON combative!

Date de publication : 04/09 21:30
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#13
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
t'as juste intérêt à rester hyper lucide...
tu as la priorité, tu bloques le jeu.
donc tu mènes 1-0
puis tu attaques rapidement et ensuite tu rebloque le jeu...

mais non, je te dis que c'est moi qui avais la priorité.
t'es sur ?
ben si je te le dis...

donc on va gagner du rythme dans les matches ? mais perdre du temps pour les changement de priorité, car il va falloir l'indiquer clairement aux tireurs, qui se reposeront donc, non pas toutes les 5 ou 10 touches, mais entre chaque touche.

Date de publication : 05/09 06:24
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#14
De passage
De passage


Informations utilisateur
si j'ai bien compris, plus besoin d'enseigner la riposte, la parade est suffisante puisque tu marques des points sans toucher ton adversaire...

Date de publication : 05/09 08:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#15
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Cette règle sera effectivement appliquée au sabre, mais le temps est ramené à 1/45000ème de seconde
Ok,

Date de publication : 05/09 10:39
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#16
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Qu'est-ce qu'ils nous pondent là. L'apéro fait des ravages !
On fait un sport de raquette ou d'opposition ?!
Quels avantages à cette nouvelle règle... qu'apprendrons nous à nos licenciés ? ce ne sont plus des combats que l'on va faire mais des discussions sur une piste...
Il va bientôt falloir BAC +10 (dans la connerie) pour faire de l'escrime

Date de publication : 05/09 11:54
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#17
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Dans l’esprit de ses promoteurs, cette réforme a pour but une harmonisation des trois armes afin de créer une espèce de symbiose entre l’escrime de compétition et le public.

Pour celui-ci, essentiellement des téléspectateurs car côté gradins c’est morne plaine, notre sport se résume ainsi :

- Une arme où, au «allez» de l’arbitre, les deux escrimeurs prennent le même départ que pour un 100 mètres, style Hussein Bolt mais sur 4 mètres, se tapent dessus ensemble et lèvent tous les deux les bras au ciel pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison. L’arbitre accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. Immédiatement le tireur qui a reçu la touche dessine avec ses doigts un carré ou un rectangle. L’arbitre va voir d’autres arbitres qui, dans un coin, regardent un match de foot sur leur portable, fait semblant de leur demander leur avis et retourne voir ses tireurs pour leur annoncer qu’il avait raison. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Une autre arme où les tireurs s’élancent l’un contre l‘autre, leur lame bien en l’air faisant office de paratonnerre ou de canne à pêche, c’est selon, jusqu’à ce que l’un d’entre eux recule tout au fond de la piste et s’y accroche avec le petit bout du gros orteil. Là encore, les deux lampes s’allument ensemble, quand ce n’est pas quatre, les deux tireurs sautent ensemble de joie pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison et celui-ci accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. En général les tireurs acceptent la décision sauf s’ils sont italiens. Là aussi ils font un carré avec leurs doigts. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Et puis il y a la dernière arme. Celui qui touche le premier a raison. Il n’y a que peu de discussion. C’est clair, net et précis. La lampe s’allume du côté de celui qui est touché. Tout le monde comprend, même les spectateurs.


Et c’est donc dans le souci d’harmoniser de nos trois armes que cette réforme est mise en place. Quelque soit l’arme, téléspectateurs, arbitres et tireurs, tous seront au même niveau. Personne ne comprendra plus rien.

Date de publication : 05/09 15:57
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#18
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

amanrich a écrit :
Dans l’esprit de ses promoteurs, cette réforme a pour but une harmonisation des trois armes afin de créer une espèce de symbiose entre l’escrime de compétition et le public.

Pour celui-ci, essentiellement des téléspectateurs car côté gradins c’est morne plaine, notre sport se résume ainsi :

- Une arme où, au «allez» de l’arbitre, les deux escrimeurs prennent le même départ que pour un 100 mètres, style Hussein Bolt mais sur 4 mètres, se tapent dessus ensemble et lèvent tous les deux les bras au ciel pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison. L’arbitre accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. Immédiatement le tireur qui a reçu la touche dessine avec ses doigts un carré ou un rectangle. L’arbitre va voir d’autres arbitres qui, dans un coin, regardent un match de foot sur leur portable, fait semblant de leur demander leur avis et retourne voir ses tireurs pour leur annoncer qu’il avait raison. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Une autre arme où les tireurs s’élancent l’un contre l‘autre, leur lame bien en l’air faisant office de paratonnerre ou de canne à pêche, c’est selon, jusqu’à ce que l’un d’entre eux recule tout au fond de la piste et s’y accroche avec le petit bout du gros orteil. Là encore, les deux lampes s’allument ensemble, quand ce n’est pas quatre, les deux tireurs sautent ensemble de joie pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison et celui-ci accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. En général les tireurs acceptent la décision sauf s’ils sont italiens. Là aussi ils font un carré avec leurs doigts. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Et puis il y a la dernière arme. Celui qui touche le premier a raison. Il n’y a que peu de discussion. C’est clair, net et précis. La lampe s’allume du côté de celui qui est touché. Tout le monde comprend, même les spectateurs.


Et c’est donc dans le souci d’harmoniser de nos trois armes que cette réforme est mise en place. Quelque soit l’arme, téléspectateurs, arbitres et tireurs, tous seront au même niveau. Personne ne comprendra plus rien.


Excellent !

Date de publication : 05/09 16:06
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#19
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

amanrich a écrit :
Dans l’esprit de ses promoteurs, cette réforme a pour but une harmonisation des trois armes afin de créer une espèce de symbiose entre l’escrime de compétition et le public.

Pour celui-ci, essentiellement des téléspectateurs car côté gradins c’est morne plaine, notre sport se résume ainsi :

- Une arme où, au «allez» de l’arbitre, les deux escrimeurs prennent le même départ que pour un 100 mètres, style Hussein Bolt mais sur 4 mètres, se tapent dessus ensemble et lèvent tous les deux les bras au ciel pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison. L’arbitre accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. Immédiatement le tireur qui a reçu la touche dessine avec ses doigts un carré ou un rectangle. L’arbitre va voir d’autres arbitres qui, dans un coin, regardent un match de foot sur leur portable, fait semblant de leur demander leur avis et retourne voir ses tireurs pour leur annoncer qu’il avait raison. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Une autre arme où les tireurs s’élancent l’un contre l‘autre, leur lame bien en l’air faisant office de paratonnerre ou de canne à pêche, c’est selon, jusqu’à ce que l’un d’entre eux recule tout au fond de la piste et s’y accroche avec le petit bout du gros orteil. Là encore, les deux lampes s’allument ensemble, quand ce n’est pas quatre, les deux tireurs sautent ensemble de joie pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison et celui-ci accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. En général les tireurs acceptent la décision sauf s’ils sont italiens. Là aussi ils font un carré avec leurs doigts. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Et puis il y a la dernière arme. Celui qui touche le premier a raison. Il n’y a que peu de discussion. C’est clair, net et précis. La lampe s’allume du côté de celui qui est touché. Tout le monde comprend, même les spectateurs.


Et c’est donc dans le souci d’harmoniser de nos trois armes que cette réforme est mise en place. Quelque soit l’arme, téléspectateurs, arbitres et tireurs, tous seront au même niveau. Personne ne comprendra plus rien.



Ah oui vraiment très bon

Date de publication : 05/09 18:24
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#20
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
L'épée était la seule arme compréhensible par le commun des mortels et la plus susceptible de se développer à grande échelle. Tu touches, tu marques, point barre. Le duel quoi. Maintenant, même devant un match d'épée mes amis non escrimeurs me diront : "Ben c'est joli mais on comprend rien du tout, alors on va regarder dix minutes pour te faire plaisir mais c'est tout, hein !" Limite, j'aurais pu comprendre la suppression de la touche double, même si j'y tiens, comme tout escrimeur qui se respecte. Vouloir donner plus de rythme ne me semble pas pertinent. Les épéistes sont parfois attentistes, c'est vrai, mais un match ça ne dure pas une heure non plus. Lorsque des tireurs ne font "rien" pendant quelques dizaines de secondes, c'est parce qu'ils sont en pleine confrontation psychologique, pas parce qu'ils s'endorment !

PS : magnifique, amanrich !

Date de publication : 05/09 19:02
Auteur du roman Les Lames Sauvages et traducteur de L'escrime dans la peau de Sergei Golubitsky et de The Master's Notebook de Rémy Delhomme.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#21
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

amanrich a écrit :
Dans l’esprit de ses promoteurs, cette réforme a pour but une harmonisation des trois armes afin de créer une espèce de symbiose entre l’escrime de compétition et le public.

Pour celui-ci, essentiellement des téléspectateurs car côté gradins c’est morne plaine, notre sport se résume ainsi :

- Une arme où, au «allez» de l’arbitre, les deux escrimeurs prennent le même départ que pour un 100 mètres, style Hussein Bolt mais sur 4 mètres, se tapent dessus ensemble et lèvent tous les deux les bras au ciel pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison. L’arbitre accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. Immédiatement le tireur qui a reçu la touche dessine avec ses doigts un carré ou un rectangle. L’arbitre va voir d’autres arbitres qui, dans un coin, regardent un match de foot sur leur portable, fait semblant de leur demander leur avis et retourne voir ses tireurs pour leur annoncer qu’il avait raison. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Une autre arme où les tireurs s’élancent l’un contre l‘autre, leur lame bien en l’air faisant office de paratonnerre ou de canne à pêche, c’est selon, jusqu’à ce que l’un d’entre eux recule tout au fond de la piste et s’y accroche avec le petit bout du gros orteil. Là encore, les deux lampes s’allument ensemble, quand ce n’est pas quatre, les deux tireurs sautent ensemble de joie pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison et celui-ci accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. En général les tireurs acceptent la décision sauf s’ils sont italiens. Là aussi ils font un carré avec leurs doigts. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Et puis il y a la dernière arme. Celui qui touche le premier a raison. Il n’y a que peu de discussion. C’est clair, net et précis. La lampe s’allume du côté de celui qui est touché. Tout le monde comprend, même les spectateurs.


Et c’est donc dans le souci d’harmoniser de nos trois armes que cette réforme est mise en place. Quelque soit l’arme, téléspectateurs, arbitres et tireurs, tous seront au même niveau. Personne ne comprendra plus rien.


C'est peut-être drôle, mais c'est faux (c'est l'exact contraire). Cette proposition de pseudo-réforme, elle est tout au contraire faite pour le seul télespectateur. Tout ce qui anime les dirigeants depuis plusieurs dizaines d'années, c'est uniquement le télespectateurs, au grand sacrifice de l'escrime, de celui qui pratique.
Donc, ne nous abusez pas : ces docteurs mabuse de l'épée, ils ne cherche qu'une chose, c'est que le match d'épée soit plus animé en limitant la non combativité (un seul "t" de préférence).
L'épée, on l'a dit l'arme du duel (au premier sang)... instaurez des priorités, cela n'a aucun sens ! C'est sûrement destiné à soigner le spectacle audiovisuel.

La situation actuelle catastrohpique du fleuret, elle est précisément là, dans cette volonté de privilégier le télespectateur plutôt que l'escrimeur (encore que... depuis le temps que cela dure, on a même des arbitres et des tireurs qui ne se rende même plus compte de ce qu'est une attaque sur la préparation... vu qu'ils ne savent plus ce qu'est une attaque).
Donnez des priorités à des gens qui avancent bras court, cela se voit beaucoup mieux sur le petit écran d'un béotien, plutôt que le subtil allongement d'un bras, le placement de la pointe, pour aller toucher par son déplacement.

Il faudrait ouvrir les yeux : l'instance internationale fonctionne contre les escrimeurs (les vrais) et pour les télespectateurs.

Il n'y a pas 36 solutions : soit on attend de changer la FIE (...), soit les escrimeurs agissent à la base pour sauver leur sport. Il faut protéger notre pratique contre ses réformes et ne simplement plus tirer selon des règlements (ou des pratiques illégales - cf. fleuret) absurdes... Tirons correctement dans les salles et ne tentant plus de copier les pratiques défaillantes imposées dans les compétitions internationales.

Date de publication : 05/09 19:37
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#22
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Malicia a écrit :
Citation :

amanrich a écrit :
Dans l’esprit de ses promoteurs, cette réforme a pour but une harmonisation des trois armes afin de créer une espèce de symbiose entre l’escrime de compétition et le public.

Pour celui-ci, essentiellement des téléspectateurs car côté gradins c’est morne plaine, notre sport se résume ainsi :

- Une arme où, au «allez» de l’arbitre, les deux escrimeurs prennent le même départ que pour un 100 mètres, style Hussein Bolt mais sur 4 mètres, se tapent dessus ensemble et lèvent tous les deux les bras au ciel pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison. L’arbitre accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. Immédiatement le tireur qui a reçu la touche dessine avec ses doigts un carré ou un rectangle. L’arbitre va voir d’autres arbitres qui, dans un coin, regardent un match de foot sur leur portable, fait semblant de leur demander leur avis et retourne voir ses tireurs pour leur annoncer qu’il avait raison. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Une autre arme où les tireurs s’élancent l’un contre l‘autre, leur lame bien en l’air faisant office de paratonnerre ou de canne à pêche, c’est selon, jusqu’à ce que l’un d’entre eux recule tout au fond de la piste et s’y accroche avec le petit bout du gros orteil. Là encore, les deux lampes s’allument ensemble, quand ce n’est pas quatre, les deux tireurs sautent ensemble de joie pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison et celui-ci accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. En général les tireurs acceptent la décision sauf s’ils sont italiens. Là aussi ils font un carré avec leurs doigts. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Et puis il y a la dernière arme. Celui qui touche le premier a raison. Il n’y a que peu de discussion. C’est clair, net et précis. La lampe s’allume du côté de celui qui est touché. Tout le monde comprend, même les spectateurs.


Et c’est donc dans le souci d’harmoniser de nos trois armes que cette réforme est mise en place. Quelque soit l’arme, téléspectateurs, arbitres et tireurs, tous seront au même niveau. Personne ne comprendra plus rien.


C'est peut-être drôle, mais c'est faux (c'est l'exact contraire). Cette proposition de pseudo-réforme, elle est tout au contraire faite pour le seul télespectateur. Tout ce qui anime les dirigeants depuis plusieurs dizaines d'années, c'est uniquement le télespectateurs, au grand sacrifice de l'escrime, de celui qui pratique.
Donc, ne nous abusez pas : ces docteurs mabuse de l'épée, ils ne cherche qu'une chose, c'est que le match d'épée soit plus animé en limitant la non combativité (un seul "t" de préférence).
L'épée, on l'a dit l'arme du duel (au premier sang)... instaurez des priorités, cela n'a aucun sens ! C'est sûrement destiné à soigner le spectacle audiovisuel.

La situation actuelle catastrohpique du fleuret, elle est précisément là, dans cette volonté de privilégier le télespectateur plutôt que l'escrimeur (encore que... depuis le temps que cela dure, on a même des arbitres et des tireurs qui ne se rende même plus compte de ce qu'est une attaque sur la préparation... vu qu'ils ne savent plus ce qu'est une attaque).
Donnez des priorités à des gens qui avancent bras court, cela se voit beaucoup mieux sur le petit écran d'un béotien, plutôt que le subtil allongement d'un bras, le placement de la pointe, pour aller toucher par son déplacement.

Il faudrait ouvrir les yeux : l'instance internationale fonctionne contre les escrimeurs (les vrais) et pour les télespectateurs.

Il n'y a pas 36 solutions : soit on attend de changer la FIE (...), soit les escrimeurs agissent à la base pour sauver leur sport. Il faut protéger notre pratique contre ses réformes et ne simplement plus tirer selon des règlements (ou des pratiques illégales - cf. fleuret) absurdes... Tirons correctement dans les salles et ne tentant plus de copier les pratiques défaillantes imposées dans les compétitions internationales.


allons bon !! l'Expert est rentré de vacances !!

Date de publication : 05/09 20:56
l'Expert et Malicia : son plaisir : une main sur le clavier, l'autre sous la table...
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#23
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

amanrich a écrit :
Dans l’esprit de ses promoteurs, cette réforme a pour but une harmonisation des trois armes afin de créer une espèce de symbiose entre l’escrime de compétition et le public.

Pour celui-ci, essentiellement des téléspectateurs car côté gradins c’est morne plaine, notre sport se résume ainsi :

- Une arme où, au «allez» de l’arbitre, les deux escrimeurs prennent le même départ que pour un 100 mètres, style Hussein Bolt mais sur 4 mètres, se tapent dessus ensemble et lèvent tous les deux les bras au ciel pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison. L’arbitre accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. Immédiatement le tireur qui a reçu la touche dessine avec ses doigts un carré ou un rectangle. L’arbitre va voir d’autres arbitres qui, dans un coin, regardent un match de foot sur leur portable, fait semblant de leur demander leur avis et retourne voir ses tireurs pour leur annoncer qu’il avait raison. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Une autre arme où les tireurs s’élancent l’un contre l‘autre, leur lame bien en l’air faisant office de paratonnerre ou de canne à pêche, c’est selon, jusqu’à ce que l’un d’entre eux recule tout au fond de la piste et s’y accroche avec le petit bout du gros orteil. Là encore, les deux lampes s’allument ensemble, quand ce n’est pas quatre, les deux tireurs sautent ensemble de joie pour montrer à l’arbitre qu’ils ont raison et celui-ci accorde la touche, un peu au pif, à l’un ou à l’autre. En général les tireurs acceptent la décision sauf s’ils sont italiens. Là aussi ils font un carré avec leurs doigts. Ni les tireurs, ni l’arbitre et encore moins les spectateurs n’y comprennent quelque chose.

- Et puis il y a la dernière arme. Celui qui touche le premier a raison. Il n’y a que peu de discussion. C’est clair, net et précis. La lampe s’allume du côté de celui qui est touché. Tout le monde comprend, même les spectateurs.


Et c’est donc dans le souci d’harmoniser de nos trois armes que cette réforme est mise en place. Quelque soit l’arme, téléspectateurs, arbitres et tireurs, tous seront au même niveau. Personne ne comprendra plus rien.

Bravo !
Je souscris à 100% !

Date de publication : 07/09 08:09
J'ai toujours dit ce que je devais dire... Même si je n'aurais pas dû le dire.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#24
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Aïe Aïe Aïe! L'épée est mal embarquée... Malheureusement sont en grande partie responsable de ce qu'il se passe. L'attitude de certaines et certains épéiste, persistant à laisser des "minutes sans touche", ou à laisser plusieurs relais vides lors des rencontres par équipes à contraint les instances à réfléchir à des solutions pour redonner vie aux matchs d'épée. Et on sait ce que ça donne quand des commissions qui sont complètement déconnectées des sportifs et des enseignants, se mettent à réfléchir...
Malheureusement cela pendait au nez des épéistes...
c'est regrettable car les épéistes Français notamment les hommes ne souffraient pas trop de ce phénomène de passivité constante ce qui faisait à mon avis leur force.

Date de publication : 07/09 09:22
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#25
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
là on est en plein délire! L'épée avait l'avantage d’être simple pour les spectateurs, là c'est la complexification pour le plaisir. la non combativité actuelle est plus que suffisante voir déjà excessive quand il y a combat, ensuite quand les tireurs font le choix de la non combativité, s'ils sont d'accords pour jouer ce jeu hé bien on passe à la suite, c'est logique et pas besoin d'en remettre une couche.

Date de publication : 07/09 15:31
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#26
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

cacawette a écrit :
là on est en plein délire! L'épée avait l'avantage d’être simple pour les spectateurs, là c'est la complexification pour le plaisir. la non combativité actuelle est plus que suffisante voir déjà excessive quand il y a combat, ensuite quand les tireurs font le choix de la non combativité, s'ils sont d'accords pour jouer ce jeu hé bien on passe à la suite, c'est logique et pas besoin d'en remettre une couche.

Entièrement d'accord avec ça!

Date de publication : 08/09 11:46
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#27
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

amanrich a écrit :
- Et puis il y a la dernière arme. Celui qui touche le premier a raison. Il n’y a que peu de discussion. C’est clair, net et précis. La lampe s’allume du côté de celui qui est touché. Tout le monde comprend, même les spectateurs.

La lampe s’allume du côté de celui qui est touché?
Nostalgie du siècle dernier?

Date de publication : 08/09 12:31
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combativité
#28
Accro
Accro


Informations utilisateur
Et si cette règle est validée par les instances incompétentes, qui va financer les mises à jour ou l'achat des appareils dans les petits clubs?
Il serait tout de même idéal de pouvoir s'entrainer dans les conditions de la compétition.

On peut en tirer au moins un point positif, ces instances incompétentes qui ont pondu cette règle savent que l'on est passé aux armes électriques, exit le fleuret sec...

Moi perso, je verrai 2 améliorations pour notre sport:
- Expérimenter le fleuret sans la touche non valable
- Rendre les tenues nationales plus visibles

Date de publication : 09/09 08:44
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combativité
#29
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Le sabre sans les priorités !

Date de publication : 09/09 09:28
Auteur du roman Les Lames Sauvages et traducteur de L'escrime dans la peau de Sergei Golubitsky et de The Master's Notebook de Rémy Delhomme.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Règles expérimentales non combattivité
#30
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

LeBouseux a écrit :
Citation :

amanrich a écrit :
- Et puis il y a la dernière arme. Celui qui touche le premier a raison. Il n’y a que peu de discussion. C’est clair, net et précis. La lampe s’allume du côté de celui qui est touché. Tout le monde comprend, même les spectateurs.

La lampe s’allume du côté de celui qui est touché?
Nostalgie du siècle dernier?


Ah oui ! j'ai connu cette période, et quand on voyait un match à la télé, si le score affiché était de 8 - 3, par exemple, il fallait comprendre que c'était celui qui avait 3 qui menait car il n'avait été touché que 3 fois.

Sinon cette règle dénature un peu plus la logique de l'épée : ou pourra marquer des points sans toucher l'adversaire. C'est vrai que c'est possible actuellement avec les cartons rouges et la sortie arrière de la piste, mais leur influence sur le jeu reste très limité. Là, le point "sans touche" va avoir une influence bien plus considérable sur le plan tactique.
Bah, pour reparler d'escrime vintage, qui se souvient au sabre des priorités destinées à limiter le nombre de simultanées ? Vous savez, en-garde-prêt-allez et paf, deux sprinteurs qui se rentraient dedans, car c'était l'époque où la flèche était autorisée.
Eh bien, on tirait une priorité au sort et en cas de simultané, c'était celui qui avait priorité qui marquait le point. Après, la priorité changeait de côté.
Je pense que ceux qui ont pondu cette règle à l'épée s'en sont inspiré.

Date de publication : 09/09 09:48
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








Escrime-Info : Mentions légales