https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/d2049.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
89 utilisateur(s) en ligne (73utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 89

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





« 1 2 (3) 4 »


Anonymous
Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#61
Fred a écrit :
Il existe plein de sports sous médiatisés, dans lesquels la France ne fait aucun résultat et qui pourtant s'en sortent bien en termes de développement (badminton, squash, karaté...)




il serait temps d'arrêter de dire des inepties : depuis quand la France ne fait aucun résultat en squash :

- Gregory Gaultier & Thierry Lincou : ils ont un immense palmarès sur ces dernières années (champion du monde, vice-champion du monde...), numéro 1 mondial pour Lincou...

- karaté : la France récolte un bon nombre de médailles à chaque championnat du monde.

Ok pour le Badminton, mais cette discipline semble être "réservée" aux asiatiques.

Et pour les anglais et les JO : ils ont tout simplement débloqué un budget trés trés conséquent pour exister et être performant à Londres. Budget qui a été reconduit pour l'olympiade suivante.

C'est bien de disserter et de faire les malins, mais il est bien de vérifier ce que l'on dit.

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#62
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

SuperSarko a écrit :


il serait temps d'arrêter de dire des inepties : depuis quand la France ne fait aucun résultat en squash :

- Gregory Gaultier & Thierry Lincou : ils ont un immense palmarès sur ces dernières années (champion du monde, vice-champion du monde...), numéro 1 mondial pour Lincou...

- karaté : la France récolte un bon nombre de médailles à chaque championnat du monde.



Et qui en parle ? Faire des médailles dont personne ne connaît l'existence sauf ceux qui pratiquent déjà et ne pas en faire, je ne vois pas bien la différence (dans le cadre du débat qui nous intéresse).

Quand au budget des Britanniques certes il était conséquent, mais ce qui est intéressant c'est qu'il a été concentré sur certains sports. C'est la comparaison du devenir de ces sports là et des autres qui est intéressante.

Date de publication : 09/08/2013 15:28
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Anonymous
Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#63
tous les sports ne sont pas médiatiques pour autant (tout dépend dans quel pays on se trouve).

Faire des résultats est quand l'essence même de la pratique en compétition, en déplaise au Baron qui préférait quand à lui participer.

les britanniques ont investi dans la quasi totalité des disciplines et non pas forcément choisi certaines disciplines. L'aviron est une discipline traditionnelle chez eux. Quand au cyclisme, leur médecin sont certainement en avance sur ceux de la FFC

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#64
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
En fait, si l'on lit entre les lignes, tu es d'accord avec moi, Olivier 34. Ce n'est pas l'élite qui fait vivre un sport, mais sans élite, surtout à notre époque, il finit par disparaître.

Mais le fond du problème n'est pas là, notre sujet est "l'escrime française est elle en déclin ?".
Et je continue à prétendre que malgré nos licenciés, malgré nos maîtres d'armes, malgré nos traditions, l'escrime française EST en déclin.
La France n'est plus la référence.

Il faut cesser d'assimiler l'équipe de France avec les clubs de nos campagnes; pour autant, l'escrime reste un sport de compétition (sinon je ne vois pas pourquoi on en organiserait plusieurs centaines tous les ans dans l'hexagone).
Nous sommes actuellement confrontés, dans notre pays, à une équation insoluble: d'une part un manque de maîtres d'armes et un déficit de formation, d'autre part une volonté de maintenir ou augmenter le nombre de licenciés.

Loi de l'offre et de la demande.

L'argent est le nerf de la guerre.

De facto, l'escrime est devenue, bien que les enseignants s'en défendent, un sport élitiste; j'imagine que je ne t'apprendrai pas ce que coûte une saison de minime, de cadet ou de junior s'il participe aux circuits. Pour les clubs des villes moyennes de nos régions, deux solutions:
- soit maintenir les cotisations à un taux peu élevé, ce qui permet de conserver le nombre de licenciés avec un taux de renouvellement de 10 à 40% par an, selon le charisme de l'enseignant et l'ambiance du club; tous les frais des déplacements sont alors à la charge des parents, ce qui implique de solides revenus;
- soit augmenter les cotisations, ce qui induit souvent une baisse du nombre de licenciés, mais peut permettre au club de prendre en charge tout ou partie des frais des compétiteurs, sachant que dans ce dernier cas tous les licenciés mettent la main à la poche pour les 10% qui vont écumer les pistes nationales.

Dans tous les cas, il reste effectivement un noyau dur, celui des mordus, des fanas. On les trouve souvent d'ailleurs dans les comités directeurs.

Voilà quelles sont mes idées reçues "qui ne sont pas partagées par les maîtres d'armes". Parce que ce n'est pas notre maître d'armes qui doit jongler tous les mois avec la budget du club, avec les demandes de subvention, et tout le reste.
Et il est peut-être regrettable à mon sens qu'un stage de présidence de club, d'une durée de deux à trois ans, ne soit pas imposé à tous les cadres techniques régionaux avant leur prise de fonction, pour les confronter à la vraie réalité du terrain. Pas celle des salles, ou l'on discute contre-riposte, priorité et bras court entre deux entrechats.

Pour en revenir à nos moutons, le haut niveau, qui ne représente même pas 1% des licenciés à la lettre (ou dans les chiffres, si tu préfères), mais beaucoup plus dans l'esprit, car ils sont le DRAPEAU de notre escrime, c'est la même chose: soit on y met le paquet, et nos tireurs d'élite deviennent de vrais professionnels, soit on laisse en l'état, et comme le dit l'une de nos sélectionnées de Budapest, ils restent "des amateurs qui essaient de faire de temps en temps une perf contre les pros".

Ce n'est pas à moi d'en décider.

Date de publication : 09/08/2013 15:37
Un maître n'est pas celui qui sans cesse enseigne, mais celui qui soudain apprend.
Joao Guimaraes Rosa

Bénévole pour servir, pas pour se servir.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#65
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

SuperSarko a écrit :

les britanniques ont investi dans la quasi totalité des disciplines et non pas forcément choisi certaines disciplines. L'aviron est une discipline traditionnelle chez eux. Quand au cyclisme, leur médecin sont certainement en avance sur ceux de la FFC


Euh non, ils ciblent leurs investissements. Tout est expliqué .

En résumé : pas de résultats, pas d'argent. Tu appelles ça comme tu veux, moi j'appelle ça de l'investissement ciblé. Je doute que le handball et le waterpolo britannique touchent beaucoup d'argent.

Date de publication : 09/08/2013 15:40
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Anonymous
Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#66
il n'est pas dit que cela concerne que certains sports...

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#67
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Relis bien, et tu verras que ça ne concerne que les sports Olympiques pour commencer, soit 28 disciplines. Les joueurs de squash britanniques doivent attendre le mois de septembre avec anxiété...

Deuxième point : seuls les athlètes avec un potentiel de médaille en 2016 sont aidés. Encore une fois, je doute qu'il y ait un handballeur dans le lot. Mais effectivement il n'est pas formellement écrit que le hand ne toucherait pas un penny.

Date de publication : 09/08/2013 15:49
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#68
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Au fond, dans ce débat, il y a deux questions qui me reviennent sans cesse en tête:

-Si on construit un système de haut niveau pour récolter des médailles, médailles qui vont entrainer un apport en licenciés, que fait on des dits licenciés ? On les entraine pour avoir des médailles et encore et encore ? Donc, en gros, on dégraisse 99,9% du pool pour éliminer ? Est ce qu'on peut encore, à cette échelle, parler de sport de loisir et envisager le simple plaisir de venir faire de l'escrime par gout de l'escrime, et non pas gout de la victoire en public ? Le but est il simplement de construire une machine à subventions (dans un pays où l'argent est un sujet assez fréquent, surtout par son manque) pour entretenir la dite machine ou bien de perpétuer un sport et une discipline qui, dans les salles d'armes, ne rapportent finalement pas de médaille, mais bel et bien un petit plaisir hebdomadaire ? (même si j'entends parfaitement les problèmes posés par les rémunérations d'enseignants, par exemple).

-Si les médailles sont un moyen pour attirer des jeunes générations, sont elles le seul moyen ? Et le plus efficace ? Et Si parier sur un autre mode de publicisation ne ramenait pas 5000 mais 10000 nouveau licenciés sur une période donnée ? Est ce que cela ne vaudrait pas le coup de se poser la question ?

On a beaucoup cité l'exemple du judo, mais la com du judo dépasse de loin les médailles: aspect éducatif, impact sur des valeurs "traditionnelles"... etc etc. Il y a même pas loin de 3 fois, en France, plus de personnes qui font du Judo qu'au Japon (ou il tape déja les 200 000 licenciés).£µ

Cependant, il est vrai que le judo ne se vend pas pour ce qu'il n'est pas : je n'ai jamais vu, sur une affiche de judo, une image de guerriers traditionnels japonais ou des lutteurs bretons. En fait, on y voit du judo. (mais je n'ai pas la science infuse, je peux me tromper.)

Est ce que sur une terre traditionnelle de l'escrime (je ne dirais pas "d'origine", parce que la question reste complexe) il ne faudrait pas jouer "un peu plus" sur cet aspect que sur des médailles qui, mécaniquement, seront plus rares que les décennies précédentes (en espérant quand même que nous remontions la pente)?

Ou carrément lorgner du coté de disciplines d'escrime traditionnelles. Les enfants veulent faire de l'escrime pour faire comme d'Artagnan ? Qu'ils fassent de l'escrime avec une rapière (j'entends escrime d'opposition, en gros, de l'escrime de duel telle que la développe Odel).

Date de publication : 14/08/2013 09:49
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#69
De passage
De passage


Informations utilisateur
Bonjour !

Pierre-Al parle d'un fait que j'avais déjà évoqué sur un de ces forums : pourquoi les enfants viennent faire de l'escrime ?

Leur avez-vous déjà demandé, à nos nouveaux licenciés, s'ils viennent parce qu'ils s'identifient à Zorro ou à un de nos champions ? Et quelle activité leur propose-t-on en face ?

Un maître d'armes m'a un jour dit : "si l'escrime n'a rien de plus à proposer que le foot, pourquoi les enfants auraient plus intérêt à y venir plutôt qu'à aller au foot ?". Et il avait sans doute raison. Si on ne fait, comme le foot, qu'une communication axée sur le haut-niveau, je crois qu'on ne tiendra pas la comparaison... Même si nos résultats étaient meilleurs que ceux du foot ! (difficile à comparer)

Je crois que ce qu'on a à proposer en plus, ce sont :
- des valeurs fortes (comme beaucoup de jeux d'opposition d'ailleurs)
- une histoire riche et dense

Peut-être devrions-nous réfléchir à communiquer sur cela, et du coup à mettre en place dans les clubs des actions qui permettent de répondre à ces deux points (sans doute y a-t-il des choses à inventer ou développer, comme l'escrime de duel d'Odel).

Amitiés

grégo renault

Date de publication : 16/08/2013 17:07
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#70
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Le problème, c'est qu'il faudrait percevoir l'escrime "comme avant" de manière différente de "escrime artistique"... et là...

Date de publication : 17/08/2013 15:34
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#71
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Bonjour , le problème à mon sens c'est le manque d'esprit de ''tueur ''sur la piste de la plus part de nos tireurs de haut niveau . voir certain match des mondes ou le Français mène 14/10 et perd 15/14 à ce niveau le tireur doit être capable de plier le match .On ne doit plus PROTEGER les tireurs lors des épreuves Nationale . Tous aux qualifications du samedi et si des tireurs de l'insep ou des pôles ne passent pas cela voudra dire soit qu il faut bosser plus soit qu ils n ont pas leurs place dans c est centres d entraînement .QUand vous discuter avec des collègues Maître d armes d autres nations , ils rigolent de nôtre système qui protège les soit disant meilleurs tireurs, tireuses.Pour la majorité c est tous le monde sur la piste et que le meilleur gagne et sans avantage aucun et quand il y a des sélections à faire ett bien tu prend dans l ordre du classement national .

Date de publication : 18/08/2013 11:02
Etre victorieux dans tous les combats n'est pas le fin du fin ; soumettre l'ennemi sans croiser le fer , voilà le fin du fin : SUN TZU
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#72
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Je comprends pas très bien cette logique de "protéger"... je suis surement idéaliste, mais comment préparer un escrimeur de haut niveau en le confinant dans un cercle de petite taille sans le faire rencontrer des tireurs de partout, bons, moins bon, physiques différents, techniques différentes...

Je vais passez pour un vieux réac, mais le Musha shugyō (pèlerinage martial au Japon) c'est justement permettre à l'escrimeur de rencontrer de tout. Et généralement, il en ressort grandi. Et souvent un poil plus malin. Bon, aller tataner des gens sur la route n'est peut etre plus du meilleur aspect pour nos escrimeurs modernes, mais les faire voyager, leur montrer que l'escrime ne se limite pas à 15 touches sur une piste sur paris (j'exagère surement) et affronter de tout, par contre....

Date de publication : 18/08/2013 22:03
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#73
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

giplechien a écrit :
Parlons nous ici du déclin de l'escrime française ? A la lecture des messages précédents je n'en suis pas certain; chacun disserte sur la technique, l'histoire, l'environnement, et personne n'aborde LE sujet, à savoir: "l'escrime française est elle en déclin ?" (ce qui implique nécessairement une comparaison avec l'escrime de certains pays étrangers).

Oui, on parle de l'escrime française, mais non, on ne parle pas du déclin de l'escrime française, parce qu'on n'est pas des déclinologues.
Alors, après, certes, on peut constater qu'en un an, les résultats de l'escrime française de haut niveau compétitif ont été mauvais. Mais il se trouve que les 1% que cela concerne directement parmi les escrimeurs français, ne font pas l'escrime française.

Alors, si vous voulez de la comparaison internationale, on peut vous la faire mais alors, la vraie, la grande comparaison, celle qui dure depuis 5 siècles : la comparaison avec l'Italie.

Si vous voulez de la comparaison de résultats sportifs, on peut le faire. Les JO, les championnats du monde, vous savez ce qu'il en est récemment, alors remontons un peu pour ceux qui manque de mémoire.
Citation :
Attaque, riposte et contre-riposte : les relations franco-italiennes et l'escrime (1920-1960) - Histoire du Sport et Géopolitique, L'Harmattan- 2011 - page 25
"Cette montée en puissance de l'escrime italienne se confirme à l'examen des résultats sportifs puisque durant les onze années qui précèdent la Seconde Guerre mondiale, les tireurs Transalpins imposent leur hégémonie avec 30 titres remportés sur les 45 possibles dans les épreuves de fleuret et d'épée contre 13 pour les français...".
etc.


Donc, le discours des déclinologues (discours très marqué à droite historiquement), on l'a déjà entendu à cette époque.
Et où en est-on 60 ans après ?
Cela se résume en quelques chiffres (qu'on va arrondir) que je laisse à votre méditation :
France et Italie, à peu près la même population : en gros, 60 et quelques millions
Licenciés en France : 60000
Licenciés en Italie : 20000

Conclusion, en tant qu'escrimeur ?
Moi, je préfère vivre en France.

Date de publication : 20/08/2013 20:47
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience"
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#74
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

LExpert a écrit :

Cela se résume en quelques chiffres (qu'on va arrondir) que je laisse à votre méditation :
France et Italie, à peu près la même population : en gros, 60 et quelques millions
Licenciés en France : 60000
Licenciés en Italie : 20000

Conclusion, en tant qu'escrimeur ?
Moi, je préfère vivre en France.


Non la conclusion logique serait qu'en tant qu'escrimeur licencié, tu préfères être en France.

Des idées sur le nombre de pratiquants des deux cotés des Alpes ?

Date de publication : 20/08/2013 20:55
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#75
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
On peut squatter une salle et tirer sans licence ? cool, faudra me dire ou et comment :)

Date de publication : 20/08/2013 22:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#76
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

pierre_al a écrit :
On peut squatter une salle et tirer sans licence ? cool, faudra me dire ou et comment :)


Bien évidemment !

On t'a déjà demandé ta licence pour acheter une épée ?

Date de publication : 20/08/2013 23:47
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#77
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

Fred a écrit :
Des idées sur le nombre de pratiquants des deux cotés des Alpes ?

Ce cher Fred paraît effrayé par ces "escrimeurs noirs" qui, à l'instar de la matière noire avec l'univers, empliraient la galaxie des escrimeurs sans qu'on le sache.
Mon cher Fred, donne-nous déjà pour la France le nombre de pratiquants.
Pour l'Italie, tu n'as qu'à demander à la personne qui t'a demandé de traduire l'article, à savoir fab1 sur escrime-info.

Date de publication : 21/08/2013 13:41
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience"
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#78
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
L'idée que j'ai derrière la tête, c'est que la politique de licences n'est peut être pas la même en Italie. Tous les escrimeurs qui pratiquent dans un club ont-ils forcément une licence en Italie ? Tous les clubs sont-ils affiliés ?

En France, il y a quelques années, la FFE annonçait 100000 pratiquants (pour une grosse moitié de licenciés. Je ne sais pas sur quoi ces chiffres étaient fondés, ni à partir de quand on peut se considérer comme pratiquant.


Sinon, c'était juste une occasion de souligner que LExpert fait de temps en temps des raccourcis logiques douteux, mais ça fait son charme aussi


Date de publication : 21/08/2013 13:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#79
Habitué
Habitué


Informations utilisateur

Citation :

Bien évidemment !

On t'a déjà demandé ta licence pour acheter une épée ?


Non, mais pour pratiquer dans une salle d'escrime avec des pistes a peu près droites et un toit au dessus de la tête, oui.

Bref, pour pratiquer de l'escrime sportive, on m'a toujours demandé une licence. Il est évident qu'on peut prendre une épée, un masque, et tirer a la oneagain en plein champ (les pratiquants d'AMHE savent de quoi je parle) mais je ne suis pas "du tout" persuadé qu'on ait beaucoup de personnes qui fassent de l'escrime aux trois armes de cette manière.

Date de publication : 21/08/2013 16:02
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#80
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Il y a plusieurs façon de faire de l'escrime dans une salle d'armes sans avoir une licence FFE :

1 - certains clubs ne licencient pas tous leurs adhérents à la FFE (comme en a récemment témoigné olivier34, mais c'est loin d'être le seul).

2 - il est possible de faire de l'escrime via des fédérations affinitaires ou multisports (FFSU, UNSS, USEP, UFOLEP, FCSAD...)

3 - il est même possible de faire de l'escrime sans avoir de licence du tout, comme c'est par exemple le cas de bon nombre d'étudiants qui pratiquent dans le cadre de leur SUAPS sans pour autant avoir de licence FFSU.


Je ne parle même pas des enfants qui se voient proposer un créneau escrime sur le temps scolaire.

Date de publication : 21/08/2013 16:25
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#81
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Cool, j'aurais appris un truc aujourd'hui...

Date de publication : 21/08/2013 16:52
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#82
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Mouais, enfin Fred fait surtout le malin (qu'on voit arriver avec ces gros sabots du début), et n'apprend quelque chose qu'à ceux qui ne sont pas dans le système.
Après, à quoi servent vraiment ses propos ? on lui met un fait sous le nez, et il brode (en faisant celui pose innocemment une question) pour noyer le poisson.
Parce que s'il y a bien quelques pratiquants (et encore... celui qui fait un fois de l'escrime pendant 1H en FFSU devient pratiquant... un peu vite fait), il reste à démontrer qu'il y aurait sur ce point une différence entre la France et l'Italie. Et il n'y a que fab1 qui a déjà procédé à des comparaisons de système.

Donc, je re-pose mon équation :

Résultats en haut niveau de compétition : Italie quatre fois au-dessus de la France.
(Italie en haut, France bien plus bas)

Licenciés (pour une population semblable) : France quatre fois au-dessus de l'Italie.
[i](France 60000, Italie 20000)
.

Donc, tout dépend des critères comme prend pour formuler le jugement... et perso, je préfère largement le nombre de licenciés pour toutes les conséquences bénéfiques que cela induit.

Date de publication : 21/08/2013 17:31
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience"
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#83
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Mettons le débat sur la matière noire de côté. Vous semblez vous entendre sur le chiffre de 20 000 tireurs licenciés en Italie... moi j'ai toujours entendu le chiffre de 5 000... ce qui marquerait encore plus le différentiel mis en avant par l'Expert...

Une question bête : le thème est "Le déclin de l'escrime française"... c'est quoi l'escrime française ?

Une philosophie ? Un art de vivre ? Un loisir ? Un nombre de licenciés ? Le haut niveau et les médailles ?

...

Date de publication : 21/08/2013 22:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#84
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

cobra a écrit :
Mettons le débat sur la matière noire de côté.

Oui, je crains que cette question soit une impasse qui consomme beaucoup d'énergie pour rien.

Citation :

cobra a écrit :
Vous semblez vous entendre sur le chiffre de 20 000 tireurs licenciés en Italie... moi j'ai toujours entendu le chiffre de 5 000... ce qui marquerait encore plus le différentiel mis en avant par l'Expert...


Le chiffre exact est de 18000, ce qui ne change pas grand chose.
Allez, je vais donner mes sources : Prospettive sulla scherma in Italia, Francia e USA

Citation :

cobra a écrit :
Une question bête : le thème est "Le déclin de l'escrime française"... c'est quoi l'escrime française ?...

NON, surtout pas de telles interrogations sinon le Fred va rappliquer pour dire qu'on fait du mal aux mouches.
On peut légitimement se poser la question, mais au final, il est beaucoup plus opérationnel de se demander quels sont les critères pour mesurer un déclin (et donc si ce déclin est réel).
Ben, moi, j'ai fourni un critères : le nombre de licenciés.
60000 licenciés, même si on peut se plaindre d'une diminution, ce n'est pas si mal en comparaison d'autres pays.

Ce qui ne veut pas dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes... mais, comment dire : l'argument de "c'est la catastrophe", c'est en général pour mieux imposer des changements nommés "réformes" et qui sont du grand n'importe quoi (Voir la Stratégie du choc de Naomi Klein qui explique en détail) . J'ai bien dit qu'à mes yeux, c'était bien l'intention sous-jacente de l'auteur de l'article.

Date de publication : 21/08/2013 23:29
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience"
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#85
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

LExpert a écrit :

[b}Le chiffre exact est de 18000[/b], ce qui ne change pas grand chose.
Allez, je vais donner mes sources : Prospettive sulla scherma in Italia, Francia e USA


Merci LExpert, je suis l'auteur de l'article. Le chiffre exact de licenciés (tesserati) en Italie dans l'article est de 18808 en 2012. En 2013 ils sont 20700 (+10%).


Citation :

LExpert a écrit :

On peut légitimement se poser la question, mais au final, il est beaucoup plus opérationnel de se demander quels sont les critères pour mesurer un déclin (et donc si ce déclin est réel).
Ben, moi, j'ai fourni un critères : le nombre de licenciés.
60000 licenciés, même si on peut se plaindre d'une diminution, ce n'est pas si mal en comparaison d'autres pays.


Effectivement, d'un point de vue opérationnel, le nombre de licenciés est l'un de critères pour mesurer un déclin ou pas; le nombre de médailles aux Jeux Olympiques et Championnats du monde est un autre. Les articles sur l'escrime que j'ai trouvé dans la presse française utilisent ce dernier critère.

Citation :

LExpert a écrit :

Ce qui ne veut pas dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes... mais, comment dire : l'argument de "c'est la catastrophe", c'est en général pour mieux imposer des changements nommés "réformes" et qui sont du grand n'importe quoi (Voir la Stratégie du choc de Naomi Klein qui explique en détail) . J'ai bien dit qu'à mes yeux, c'était bien l'intention sous-jacente de l'auteur de l'article.


Aucun désir de ma part ou de la part du Maestro Toràn d'imposer des changements, mais une invitation à un débat entre ceux qui aiment le sport de l'escrime. Pas besoin d'aller chercher Naomi Klein et se théories. Maestro Toràn, l'auteur de l'article, n'a aucune intention sous-jacente nonobstant ce que vos yeux croient qu'ils discernent.


Pour Fred:

En Italie le 99,99% de clubs d'escrime sont affilié à la FIS et tous le tireurs sont licenciés de la fédé. Il existe quelque club privé ou ils pratiquent le fitness-escrime pour dames, qui n'est pas affilié comme par exemple le club ou "enseigne" Fabio Dal Zotto, medallie d'or individuelle à Montreal 1976, considéré par beaucoup comme le précurseur du fleuret moderne. Les guillemets sont de rigueur car Fabio Dal Zotto a toujour refusé de passer les examens pour être diplômé Maitre d'arme.


Date de publication : 22/08/2013 07:38
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#86
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

fab1 a écrit :
Maestro Toràn, l'auteur de l'article, n'a aucune intention sous-jacente nonobstant ce que vos yeux croient qu'ils discernent.


Pas d'intentions sous-jacentes ???

Mais je crois lui avoir reprocher tout un tas de propos :

Citation :
L'escrime est un événement sportif et doit continuer à l'être si elle veut survivre.


Citation :
« Celui qui se déplace d'abord vers l'autre a l'initiative. »[fleuret]


Citation :
Le « temps d'escrime » est une conceptualisation humaine visant à résoudre un problème qui n'existait pas du tout dans un duel.


Et j'en passe... Et comme par hasard, ce sont des propos qui fonctionnent sur le mode:
1. Le (faux) constat : c'est la catastrophe.
2. Menaces : l'escrime va disparaître du programme des JO (c'est insinué)
3. Planches de sauvegardes inévitables (formulées sous forme de propositions) : l'adaptation de l'escrime aux contraintes spectaculaires.

Et toujours, comme par hasard, tout cela va toujours dans le même sens, celui défendu par les oligarques de la FIE, que Pietruszka a naturellement rejoint : spectaculariation pour passer par la boucle Pub/Fric/Pouvoir.

Alors, pitié : que Giancarlo Toràn fasse des propositions, je le conçois, mais qu'on ne vienne pas nous raconter que c'est la fleur au fusil : tous ses propos sont bourrés d'a priori idéologiques

Tout à fait comme les miens, d'ailleurs : je dis clairement, que je n'ai rien à foutre de regarder de l'escrime à la TV, ce que je veux, c'est la pratiquer et y prendre plaisir. Cela ne m'intéresse pas de contribuer à l'enrichissement de quelques uns et au développement de leur pouvoir. Qu'on ne touche à notre escrime que pour en améliorer la pratique de la base : un développement par le bas (au profit de tous) et pas par le haut (au profit de quelques uns)

Date de publication : 22/08/2013 11:16
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience"
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#87
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Citation :

cannibalox a écrit :
vous devriez partir en vacances les gars, changer d'air, profiter du soleil, souffler un peu quoi...



Je suis d'accord avec cannibalox, prenez l'air envoyé vous en l'air, fête bronzette, le cerveau doit être irrigué

Date de publication : 22/08/2013 15:37
VAMM GOZH Magdalaine[/b]

Ne pas laisser vos affaires à faire à ceux qui ont des affaires à faire, car ceux qui ont des affaires à faire font leurs affaires à faire, et laisse vos affaires à faire.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#88
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
et profitez de vos vacances pour réviser votre grammaire. :)

Date de publication : 22/08/2013 18:44
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#89
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Si ça se trouve, parler de son loisir pendant ses vacances, c'est quelque chose qui se fait :)

Date de publication : 22/08/2013 19:33
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française - 2nde partie
#90
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

BREIZH56 a écrit :
Je suis d'accord avec cannibalox, prenez l'air envoyé vous en l'air, fête bronzette, le cerveau doit être irrigué


Certains ont préféré commenter les résultats des championnats du monde. Pour moi, que ce soit truc ou bien machin, j'en ai rien à foutre, et je me demande comment on peut en arriver à s'emmerder suffisamment pour tomber dans le commentaire de résultats sportifs.

Par contre, quand je vois que France 60000 licenciés, et Italie 20000 licenciés, ben je trouve que cela interroge quelque part.

A chacun ses goûts, vous pouvez retourner dans un sujet de résultats si cela vous convient mieux.

Date de publication : 22/08/2013 21:16
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience"
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales