https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
69 utilisateur(s) en ligne (51utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 69

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





(1) 2 3 4 ... 7 »


Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#1
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
En ouvrant ce sujet, vous devez penser qu’il ne s’agit que de yaka et de fautkon.
Pourtant, je vais essayer de vous convaincre qu’on pourrait enfin développer l’escrime dans ce pays en réalisant une simple petite mesure (et quand même du travail derrière) qui changerait notre modèle qui a failli.
Aucun candidat n’ose le proposer, mais tous caressent dans le sens du poil ceux qui vont les élire, les clubs.

Avant de formuler cette proposition, il faut partir d’un constat. L’escrime a pour partie échoué son développement. Elle stagne à 60000 licenciés. Non, ce n’est pas l’échec de ces derniers années, c’est un échec bien plus ancien, un échec d’un siècle. 60000 ce n’est quand même pas rien au bout d’un siècle, mais c’est à relativiser : en un siècle, la population française métropolitaine a cru de 60%, et la pratique sportive a explosé.
Si, par exemple, on prend le tennis (un sport d’opposition), l’évolution de l’escrime est ridicule. Et on pourrait prendre d’autres exemples en comparaison (judo, badminton…), pour toujours conclure dans le même sens.

Alors, pourquoi cette quasi-stagnation ? Où sont les freins au développement d’un super sport comme l’escrime ?
Il n’y a pas une raison unique à ressortir, ce serait trop facile. Il y a sans doute différentes explications. Mais il est malgré tout des raisons qui sont plus déterminantes que les autres.

Alors ?
L’image de l’escrime ? Mais l’image d’un sport, elle évolue, ce n’est pas un acquis ou un boulet. Prenez le tennis, c’était considéré comme un sport pour rupins avant que de devenir très populaire. L’escrime n’est pas plus un sport bourgeois que ne l’était le tennis. Il suffit que l’escrime se massifie pour que cela tienne de l’évidence.
Le coût de l’escrime ? On peut trouver des sports bien plus coûteux, mais il est vrai que l’escrime, c’est chère pour ce que c’est en comparaison d’autres sports. Quand on prend le coût du tennis, eh bien, il n’est pas admissible que l’escrime soit à ce niveau de prix. Et puis, le coût, ce n’est qu’une donnée qui peut évoluer : quand on massifie, on fait baisser le coût.

Les freins au développement de l’escrime ne sont pas forcément matériels ou d’image. Ce ne sont que les freins que nous nous sommes mis depuis un siècle : ce sont des freins organisationnels. Les clubs d’escrime sont en général très mal gérés, très mal organisés, à l’instar de la fédération : et non par la faute des bonnes volontés, mais parce qu’il existe une tradition pesante qui constitue l’essentiel de ces freins organisationnels.

Je vais prendre un exemple précis et essentiel en comparant les conditions d’affiliation à la fédération de tennis et à la fédération d’escrime.

Citation :
Article 51 affiliations – règlement administratif de la FFT
Pour être affiliée, une association doit avoir la jouissance de ses installations :
- soit, quel que soit le propriétaire…
- soit le propriétaire, étant une collectivité locale ou un établissement public de coopération intercommunale auquel celle-ci est adhérente, en partage l’utilisation…
Mais, par dérogation à cette règle, une affiliation peut être admise :, etc…
…l’association doit fournir le texte de la convention en bonne et due forme par laquelle la collectivité publique lui reconnaît un droit de location onéreux ou symbolique…


Citation :
Article 5.3 - Règlement intérieur de la FFE
Toute association, au sein de laquelle l'escrime est enseignée, n'obtient son affiliation à la FFE qu'après avoir satisfait à l'obligation d'enseignant : disposer d'un enseignant dont le diplôme est inscrit au RNCP et déclaré responsable de l'enseignement en l'absence, disposer d'un enseignant éducateur fédéral intervenant à titre bénévole …


Vous voyez, ces conditions d’affiliation sont le produit d’une histoire, d’une tradition intégrée dans les mentalités.
Pour la FFT, pour s’affilier, il y a l’obligation de terrain.
Pour la FFE, pour s’affilier, il y a l’obligation d’enseignant.

La profession de maître d’armes a été une profession libérale : une salle d’armes existait par le maître d’armes. Il en était le centre, le fondement.
Il y a un siècle, cette profession s’est salariarisée, comme l’essentiel des autres professions. Le maître d’armes n’est plus le centre, mais un employé d’un club.
On n’a jamais tiré les conséquences de cet état de fait. Le monde de l’escrime reste centré sur le maître d’armes, et agrippé à cette tradition périmée, il échoue. Ce n’est pas abaisser les maîtres d’armes que de le dire, ce n’est pas nier leur importance.

Simplement, ce que je veux dire aux candidats, c’est cela : les clubs d’escrime qui vont vous élire, sont pour la plupart assez misérables. La taille moyenne des clubs en France doit être de 60 licenciés : cela signifie en clair, qu’il existe une multitude de petits clubs, qui réunissent une grande part du nombre de licenciés total, qui sont de véritable crève-la-faim. En clair, ils font avec ce qu’ils ont en termes de moyens matériels et humains.

Je dis aux candidats : arrêtez de vous voiler la face et regarder cette réalité. Vos programmes, l’un ou l’autre, ne répond en aucun cas à la réalité de la plupart des clubs. Vous continuez à vous adresser et à apporter des solutions à 10% des clubs qui ont des moyens et vivent dans un certains conforts. Arrêtez de compter sur eux pour le développement de l’escrime : ils ont atteints leur taille maximum. Ce sont les petits qu’il faut aider maintenant.

Comment faire ? Mais mes pauvres, vous rivalisez de yaka fautkon qui n’auront aucun effet sur la réalité dans les années qui viennent. M. Pietruszka croit avoir sauver l’escrime avec son IFFE, et Mme Lamour veut faire de la formation, sa priorité absolue.

Mesdames, messieurs, les candidats : depuis un siècle le monde de l’escrime prend les choses à l’envers, un siècle d’échec. Remettez-vous à penser à l’endroit : ce n’est pas parce qu’on forme une pléthore d’enseignants que l’escrime se développe. C’est le contraire, c’est parce qu’on développe l’escrime qu’on a besoin d’enseignants en masse.

Aujourd’hui, les petits clubs, tous ces crève-la-faim, ce sont eux qui peuvent assurer le développement de l’escrime. Vous ne les connaissez pas, vous ne vous y intéressez pas. On ne vous demande pas de faire le boulot à leur place, de les sauver d’en-haut. Non, au contraire, commencez par leur foutre la paix, laissez-les faire, et contentez-vous de leur faciliter la tâche et de l’aider un peu quand c’est nécessaire (un peu, seulement un peu).

Ainsi, aujourd’hui, j’accuse la FFE de sciemment freiner le développement des clubs d’escrime à cause de ses conditions d’affiliation : ce que la FFE ose appeler dans son règlement, l’obligation d’enseignement. Pitié, faites comme la fédération de tennis, imposez-nous seulement d’avoir une vague salle d’armes, et fichez-nous la paix avec vos exigences d’enseignant.
Comment croyez-vous qu’on fonctionne ? Comme on peut.
Croyez-vous qu’on est contre les enseignants ? Pas du tout, on rêve d’en avoir de nombreux et de compétents.

Oui, mais voilà, on est des crève-la-faim. Avec nos 10-20 tireurs, un enseignant rémunéré, c’est introuvable, pas forcément payable, et donc pas imaginable : même le partage d’enseignant, ce n’est pas la solution miracle. Alors, on bricole, mal.
Mal, mais on existe. Malgré tout.

Alors, laissez-nous vivre, et pour une fois, je ne dis pas à la FFE que j’aimerai lui faire confiance, mais que j’aimerai qu’elle fasse confiance aux clubs. Foutez-nous enfin la paix !!!

Je vous propose une solution : on en reste à la loi et vous abrogez l’article 5.3 du règlement intérieur. La loi, c’est l’obligation de ne rémunérer que les enseignants répondant à des critères précis. Pour le reste, laissez-nous faire. Offrez-nous des possibilités de formation, mais arrêtez avec vos obligations à la con qui nous coule.

Je vais vous dire ce qui va se passer. On va essayer de continuer à se développer. Et je vous le dis, on ne rêve que d’une chose : c’est d’un jour avoir un vrai enseignant d’escrime, auquel on pourra offrir un nombre conséquents d’heures en le payant correctement. Alors arrêtez de nous le foutre par la gueule comme une obligation, alors que pour nous, ce n’est qu’un objectif futur. Nous, ce que l’on veut, là tout de suite, c’est survivre, réussir à grandir, petit à petit, à se développer. Tout le monde y gagnera : le club, la fédé, et l’enseignant qui sera embauché.

En attendant, votre obligation d’enseignant à la con, c’est ce qui empêche et pourrit l’existence de petits clubs, et à part être le résultat d’une tradition caduque, c’est ce qui nuit au développement de l’escrime.

Se remettre à penser à l’endroit, cela concerne aussi la compétition. La compétition, ce n’est pas l’objectif, la compétition, c’est le résultat. On commence par développer un club en loisir, et un jour, on trouve des troupes motivés pour faire de la compétition. Mais la compétition, ce n’est pas l’objectif premier des petits clubs : on pense d’abord à la majorité, et on met les moyens sur la majorité, c’est-à-dire l’escrime comme un sport de loisir. Cela a une conséquence simple, les escrimeurs de loisir ne sont pas les vaches à lait du système. Que ceux qui veulent faire de la compétition en supporte les avantages et les inconvénients.
On n’a pas besoin de pseudo-diversification de l’escrime. Il faut juste nous foutre la paix pour nous permettre de faire croître l’escrime de loisir qui est la priorité absolue, tout le reste ne faisant qu’accompagner cette priorité.

Voilà, le plus beau des programmes, c’est : foutons-leur la paix ! Laissons-les faire leur petite et misérable escrime de loisir, parce que comme cela, un jour, à force d’existence, ils ne seront peut-être plus si misérables que cela, et ils finiront par faire envie. Faites-nous confiance.

Date de publication : 20/01/2013 17:25
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#2
Accro
Accro


Informations utilisateur
Bravo, vous avez tout compris,cela fait 32ans que j'ai des problèmes d'affiliation.

Date de publication : 20/01/2013 17:51
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#3
De passage
De passage


Informations utilisateur
Un message plein de bon sens , qui remet bien le problème de l'escrime au centre des futurs élections. La question est-ce que les candidats sont ils capable d'y répondre?

Date de publication : 20/01/2013 18:13
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#4
De passage
De passage


Informations utilisateur
Tout à fait d'accord avec vous

Date de publication : 20/01/2013 18:18
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#5
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
+1 tt à fait d'accord avec Messire ,je connais des clubs qui fonctionne avec un moniteur et qui marche trés bien et où l'enseignement est de qualité .Dans mon club je me suis retrouvé à devoir enseigner tout seul (educateur fédéral) pendant 1 an et demi (avec 120 licenciers cette année là)suite au licenciement du maître car on ne pouvait plus le payer (nbr licenciers moyen 90) et cela c'est trés bien passer ,j'ai meme eu une éléve championne de france .En FRANCE nous avons beaucoup de bon enseignants (tous diplômes confondus).N'en déplaise à certain mais il y à des moniteurs ,prévost qui vallent des Maîtres et qui permettent à des clubs d'exister et de se développer dans de bonne conditions .L'obligation d'avoir un Maître d'armes est a mon avis contre-productif pour le développement de l'escrime Francaise.

Date de publication : 20/01/2013 18:23
Etre victorieux dans tous les combats n'est pas le fin du fin ; soumettre l'ennemi sans croiser le fer , voilà le fin du fin : SUN TZU
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#6
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

Messire a écrit :
...
Voilà, le plus beau des programmes, c’est : foutons-leur la paix ! Laissons-les faire leur petite et misérable escrime de loisir, parce que comme cela, un jour, à force d’existence, ils ne seront peut-être plus si misérables que cela, et ils finiront par faire envie. Faites-nous confiance.

Eh bien bonne chance, parce que dans le petit monde de l'escrime, rien ne bouge, rien ne doit bouger, car tout est déjà parfait à tous les niveaux.
Si les licenciés y accourent rarement en masse, ou repartent très vite quand par hasard ils le font, c'est qu'ils sont trop bêtes pour comprendre la beauté de l'organisation de ce sport, la prodigieuse sophistication de son matériel créé à la perfection il y a un demi-siècle, le repos des compétitions où on tire en moyenne une seule touche par demi-heure, la grande constance de l'enseignement presque identique à celui du début du siècle dernier, la modicité du prix de la licence pour un service qui n'est pourtant pas complètement nul, etc, etc
Donc surtout ne changeons rien, et végétons doucement, en silence, pas de vague, rien n'est plus agréable que le calme d'une maison de retraite.

Date de publication : 20/01/2013 19:34
A la fin de l'envoi, je louche.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#7
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Entièrement d'accord.

Date de publication : 20/01/2013 19:51
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage.
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#8
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
+1

Date de publication : 20/01/2013 20:27
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#9
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Idem.

Date de publication : 20/01/2013 20:54
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Anonymous
Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#10
tout à fait d'accord..

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#11
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Je suis d’accord avec velizien sur la faillite organisationnelle complète du monde de l’escrime. Et pour ça, que j’en viens à demander à ce qu’on nous foute simplement la paix, tant je suis désilussionné.

Citation :
velizien a écrit :
la beauté de l'organisation de ce sport

Tu prends cinq copains un peu motivés, qui arrivent à se démerder auprès de la commune pour trouver une salle qui convient plus ou moins pour faire de l’escrime. Tu arrives à obtenir un peu d’argent de la communauté de communes, pour commencer avec un peu de matériel.
Là, tu te tournes vers la FFE pour t’affilier, et c’est le coup de poignard dans le dos : non, désolé, passez votre chemin, faut un enseignant.

Citation :
velizien a écrit :
la prodigieuse sophistication de son matériel créé à la perfection il y a un demi-siècle

Oh putain, là c’est le bouquet.
On se fait chier encore à tirer avec des fils au cul. Cela créé des problèmes insensés d’installations du matériel dans les salles. On devrait tous être au sans-fil, cela permet aux petites structures toute la souplesse nécessaire. Mais alors que je vis entouré d’électronique sophistiquée à prix modeste (smartphone, lecteur mp3, apparelts photos et caméras), je me retrouve encore avec des vieux appareils d’escrime pouraves parce que le neuf coûte une fortune. On se fait plumer : pourquoi de simple appareils d'escrime qui ne font pas grand chose coûte plus cher que le smartphone dernier cri ?
Pire que tout : les trois armes. Les armes par elle-même sont différentes, OK, normal. On met un cuirasse pour la zone valable qui différente pour chaque arme ; bon d’accord.
Mais putain, pourquoi on nous fait chier encore avec trois fils de corps différents ? Pourquoi aujourd’hui, il faut trois masques différents. C’est une catastrophe ! On nous invente des conneries avec l’escrime fitness, alors qu’il suffirait qu’on puisse proposer les trois armes à tous, sans en rajouter dans les complications.

Citation :
velizien a écrit :
le repos des compétitions où on tire en moyenne une seule touche par demi-heure

Oui, en gros, on se fait chier en compétition. Mais tu oublies juste deux choses à dire. En plus tu as fait 300km par la route pour venir, et tu te trouves dans un gymnase hyper-bruyant et inconfortable à passer ta journée, dans l’attente.
Tout pour faire fuir, et d’ailleurs, j’ai arrêté la compétition pour ça.

Citation :
velizien a écrit :
la grande constance de l'enseignement presque identique à celui du début du siècle dernier

Les dojos sont pleins, eux. Le milieu du judo, pas de problèmes d’enseignants, tout fonctionne parfaitement.
Ah, c’est sûr qu’on est super-bon techniquement, nous les escrimeurs français. Mais vu qu’on attire plus a personne, ça sert à que dalle que d’être bon, surtout pour des gens qui ne veulent que faire de l’escrime de loisir.

Citation :
velizien a écrit :
la modicité du prix de la licence

Alors là, ça nous achève. Je ne parle même pas du prix du matériel, mais le prix de la licence.
Les gens qui connaissent les autres sports, type judo ou tennis, ils ne comprennent pas comment on peut être aussi cher, et là, évidemment, on finit par passer pour un sport bourgeois.

On nous tue avec toutes ces conneries, mais on est encore 60000, par miracle.

Date de publication : 20/01/2013 21:29
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#12
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Cela rejoint ce que je disais à propos de brevetés fédéraux. Si l'on veut développer l'escrime il faut leur faire confiance... mais aussi derrière former des professionnels en béton armé. Un bon Maître d'Armes n'est pas forcément (seulement) un formateur de champions...

Date de publication : 20/01/2013 21:30
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#13
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
On sent le vecu chez vous tous.... toutes ces reflexions sont pleines de bon sens. Mais quelles liste est prete a prendre en consideration ces bases de developpement?
Deja pas celle de FP car il y a une paire de vielles culottes de peau ( de vache ) dans cette liste qui ont une tres bonne experience dans le secteur de la diminution de pratiquants. J'ai des noms et des chiffres.
En revanche je n'ai rien vu de particulier a ce sujet sur la liste IL.

Date de publication : 20/01/2013 22:11
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#14
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
+1 Le premier vrai message de fond et bien pensé de tous ces échanges pré électoraux. Merci Messire.

Date de publication : 21/01/2013 04:36
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#15
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Deux éléments de réflexion supplémentaires.

Un de nos anciens MA a décidé d'aller tenter sa chance en Grande Bretagne. Sans avoir eu besoin de montrer ses diplômes (il est BE2) il a ouvert un Club à Londres et ça marche plutôt bien pour lui. Des chiffres qui laissent rêveur : cotisation entre 45 et 65 Livres sterling par mois et 10 Livres sterling la leçon individuelle de 20 minutes !

Autre témoignage d'un Italien d'origine qui vit aux USA et avec lequel je suis en correspondance : "Nous pouvons certainement parler d'une école française ou italienne avec toutes leurs variantes, mais il n'y a pas une école américaine. En fait ici, il y a très peu d'intérêt ou de considération pour un fencing coach et tout le monde, moi compris, pourrait ouvrir un club, s'appeler un entraîneur d'escrime, et «enseigner» l'escrime. La fédération américaine ne s'intéresse toujours pas en demandant un processus de qualification / programmation comme condition sine qua non avant de dire que tel ou tel est un entraîneur certifié ou diplômé. Avec mes amis Maestri italiens, je leur dis souvent que, pour moi, c'est comme si dans le domaine de l'écriture des romans, les Américains non seulement ignoraient les règles de grammaire commune, mais même des groupes entiers de lettres de l'alphabet, et pourtant leurs livres ont succès, par fois plus que les tomes élégantes par les Européens qui connaissent les bases de la littérature. La même chose est à mon avis avec la culture d'escrime américaine par rapport à celle de l'escrime française ou italienne. "


Date de publication : 21/01/2013 08:10
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#16
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
C'est tout à fait juste , m^me s'il convient de garantir un minimum de connaissance de base . "Les diplômes ne sont qu'une présomption de connaissance " dans tous les domaines!
IL en parle dans son programme en préconisant de rediscuter avec le ministère un assouplissement en ce domaine , notamment au sujet de la CQP (terme barbare signifiant Certication de Qualfication Professionnelle) . IL faut absoluement activer les procèdures de validations des acquis professionnnels . C'est un principe de réalité .

Date de publication : 21/01/2013 08:55
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#17
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

LAFOFO a écrit :

Isabelle Lamour en parle dans son programme en préconisant de rediscuter avec le ministère un assouplissement en ce domaine



Ca c'est pas gagné...

Date de publication : 21/01/2013 09:12
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#18
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Sans doute, mais ça a au moins le mérite d'être tenté.

Date de publication : 21/01/2013 09:44
J'arrive à un âge où, lorsque l'on veut voir ses parents, il faut se munir d'une pelle. F. Amanrich (1950-2012)



Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#19
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
La CQP reste dans la logique de mettre un professionnel à la tête de tous les clubs. Au rabais, puisque très bas sur la grille, mais un professionnel.
L'idée ici est de pouvoir ouvrir un petit club avec un bénévole (animateur, educateur), voire entre amis, et pouvoir être affilié à la fédération.
Cela ne signifie pas laisser faire n'importe quoi. D'autres fédérations ont développé des mécanismes d'obligations variables en matière d'encadrement en fonction de la taille du club ou de son niveau de compétition par exemple. A partir d'un certain stade le club doit compter un professionnel dans son encadrement, mais il a la masse critique à ce moment pour supporter le coût financier de son emploi.
La logique actuelle nous amène à former des gitans de l'escrime, par l'itinérance ou le niveau de rémunération.
Qu'ensuite un club affilié de cette manière ne puisse être labellisé, normal. Qu'il ne puisse accueillir certains publics sans un minimum d'encadrement, normal aussi.
Mais former des animateurs en ne leur donnant aucune prérogative (encadrement sous contrôle physique du Maître d'Armes, c'est stupide), et des éducateurs fortement incités à devenir professionnels, c'est rendre ces diplômes inopérants pour un développement de l'escrime.

Date de publication : 21/01/2013 09:45
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#20
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Je pense qu' a la lecture de tous ces posts,les deux candidats devraient se poser des questions .

Date de publication : 21/01/2013 10:00
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#21
Accro
Accro


Informations utilisateur
En tout cas pour un simple licencié de base s'intéressant à la vie des clubs et donc de l'escrime, c'est bien sympa de lire des posts de cette nature qui sont imprégnés de vécu...

Date de publication : 21/01/2013 12:01
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#22
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Se poser des questions est une chose et la difficulté des créer et faire vivre les petists clubs ne nous échappe pas .
Après , vous pouvez dire "faites ceci ou cela" mais faire des promesses sans s"assurer qu'il sera possible de les tenir , ce n'est pas sérieux ou plutôt démagogique .
Alors , je vous le dit clairement : OUI l'équipe d'IL est préoccupée par le problème de la formation , à tous les niveaux , qui sous tend le développement de la pratique et l'employabilité .
Mais à condition :
1°D'être sûr que les autorités de tutelle donc le ministère seront favorables aux assouplissemets indispensables de la réglementation
2°que l'enseignement prodigué dans les clubs puissent donnner des bases et des fondamentaux aux jeunes et débutants qui ne seront pas en contradiction avec l'évolution éventuelle de leur parcours pédagogique ultérieur
3°Que les animateurs et éducateurs puissent bénéficier du soutien et de l'accompagnement des MA et de l'équipe technique loco régionale .


Date de publication : 21/01/2013 12:26
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#23
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :
LAFOFO a écrit ;
C'est tout à fait juste

on pourrait croire que vous avez compris quelque chose.

Citation :
LAFOFO a écrit ;
rediscuter avec le ministère un assouplissement en ce domaine , notamment au sujet de la CQP (terme barbare signifiant Certication de Qualfication Professionnelle) . IL faut absoluement activer les procèdures de validations des acquis professionnnels .

Alors que vous n’avez manifestement RIEN compris, de rien, de rien.

Le problème, ce n’est pas la formation, le problème, c’est le développement de l’escrime.
Vous raisonnez toujours à l’envers. Vous pensez qu’il suffit de proposer et de faciliter les formations et que cela suffit.
C’est faux : c’est nécessaire, mais ce n’est pas le point de départ mais le point d’arrivée. Développez l’escrime, et c’est alors que le besoin de formation naîtra.
Ce que vous proposez, c’est vu, c’est revu, et cela n’a jamais marché.

Citation :
LAFOFO a écrit ;
1°D'être sûr que les autorités de tutelle donc le ministère seront favorables aux assouplissemets indispensables de la réglementation

Arrêtez de faire croire que c’est la faute du ministère. C’est la faute, la très grande faute de la FFE, uniquement de la FFE.
Si l’escrime n’essaime pas, c’est que la FFE refuse l’affiliation des petites structures à cause de l’obligation d’enseignant. L’obligation d’enseignant, vous l’avez vu ailleurs, dans un texte officiel ? Ce n’est que le règlement intérieur de la FFE : c’est la FFE rien que la FFE.
C’est la volonté de la FFE, alors arrêtez de botter en touche en disant, c’est le ministère. Le ministère, vous discutez avec lui des offres de certains de formation. Et là, la dernière réforme en matière d’escrime est terrible, puisqu’elle n’est que diriger vers une professionnalisation. Cela, c’est la faute de la FFE pour ce qui concerne les formations fédérales : elle n’avait pas à définir des cadres qui ne sont en théorie que des étapes pour devenir maître d’armes. Le ministère rêve peut être de professionnaliser le milieu sportif, mais la FFE fait tout pour abonder dans son sens.
La FFE est souveraine, qu’elle prenne enfin ses responsabilités et qu’elle explique aux technocrates qu’avant que le milieu soit professionnalisé, nous serons tous mort et il n’y aura plus rien à professionnaliser. Il faut qu’eux aussi prennent les choses à l’endroit : on développe avant, et ensuite, on professionnalise. Parce que je ne suis pas contre les maîtres d’armes, qu’il y en ait partout : c’est totalement nécessaire dès que la structure devient importante.
Mais prenez les choses à l’endroit : n’empêchez pas les structures de grandir, car sinon, vous n’auriez rien au final.

Il y a des solutions, mais comme vous n’arrêtez pas de voir les problèmes au mauvais endroit, vous les loupez. C’est simple : supprimer l’obligation d’enseignant, alléger radicalement les conditions d’affiliation.
Odel a donné une solution claire et nette : faites varier les conditions d’affiliation en fonction du nombre de licenciés. Par exemple, au-dessus, de 120, oui, il faut obligatoirement un maître d’armes à temps plein (c’est un exemple). Au-dessus de 60, il faut un enseignant fédéral avec une couverture pédagogique. Au-dessus de 30 il faut un enseignant fédéral, Au-dessous de 30, il faut… de la bonne volonté. Dans le détail, ce n’est peut-être pas ce qu’il faut exactement, mais c’est l’esprit.

Citation :
LAFOFO a écrit ;
2°que l'enseignement prodigué dans les clubs puissent donnner des bases et des fondamentaux aux jeunes et débutants qui ne seront pas en contradiction avec l'évolution éventuelle de leur parcours pédagogique ultérieur

C’est exactement le type de phrase qui vous discrédite à mes yeux. J’ai dénoncé auparavant le poids de la tradition, et ça y est, on y est. Depuis un siècle, on nous ressasse la qualité de l’escrime française, et du coup, on peut continuer à verrouiller tout le système pour, nous dit-on, assurer la qualité.
Vous ne connaissez manifestement pas tous ces petits clubs crève-la-faim qui constitue le gros des effectifs des licenciés de la FFE..
Où sont les statistiques de la FFE ? Donnez-nous enfin les chiffres : par tranche de 10 licenciés, le nombre de clubs. Vous connaissez la taille moyenne des clubs ?
Chez tous les crève-la-faim, on fait avec ce qu’on a : et la réalité n’est parfois pas brillante, mais on existe, et ce qu’on fait, c’est du loisir : pas de la compétition mais du loisir : c’est interdit ? Et si on attire un jour un gosse qui a du potentiel, on sera ravi qu’il puisse progresser en partant ailleurs. Nous, on ne prétendra prétentieusement pas avoir formé un champion, on dira juste qu’on lui a donné un peu le goût de l’escrime et qu’il a fait le reste avec d’autres. Pour nous, cela nous suffit, parce qu’on n’a pas les moyens d’autres choses aujourd’hui.

Pour finir, je vous pose la question : vous êtes allé voir la fédération de tennis ? Vous leur avez parlé de leurs conditions d’affiliation. Est-ce que vous leur avez posé le problème que celui que vous venez de soulever pour l’escrime.
Je vous aide à formuler :
Citation :
monsieur le président de la FFTennis, ne craignez-vous pas que certains clubs ne donnent pas les bases et les fondamentaux aux jeunes, ce qui pourraient être en contradiction avec l’évolution de leur parcours pédagogique ultérieur ?

Le type, il se roule par terre, mort de rire.

Date de publication : 21/01/2013 14:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#24
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Dans mon département des structures ont mis la clé sous la porte alors qu'elles étaient créés avec un petit local et un peu de matériel.

Pas d'enseignant mais plus d'affiliation = donc pas de problème.

Des bénévoles qui essaient d'animer une pauvre séance... même loisir.

Au delà des problèmes de sécurité (mais ils sont bien là), l'escrime est un sport très technique. Si rapidement, on ne fait pas monter la sauce d'un point de vue technique tout en proposant un circuit compétitif adapté alors les licenciés ne restent pas.

Les petits clubs dont vous parlez et vantez le mérite ne dépasseront jamais les 20 et finiront pas fermer.

Ce qui empêche l'escrime de se développer c'est qu'on ne peut pas acheter son arme dans un magasin de sport et jouer après l'école dans la rue en tout sécurité. C'est tout ya que ça... le reste c'est du pipeau. Pas la peine d'incriminer toutes les instances, de comparer avec les autres sports et tout le tralala.
Il faudrait pouvoir acheter du matériel et jouer comme on prend un ballon, une balle, un volant de bad... les écoles s'équiperaient facilement, les gens feraient l'effort de comprendre les règles et c'est tout.

Les licenciés viendraient donc d'eux même, s'équiperaient à moindre cout et pourraient montrer le nouveau geste technique qu'il ont appris à la salle le mercredi aux copains le dimanche dans la rue.

On aurait même plus besoin d'expliquer l'escrime quand elle passe à la tv.

Date de publication : 21/01/2013 18:00
Morkem
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#25
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
Pas d'enseignant mais plus d'affiliation = donc pas de problème.

Ben si, justement, problème. Parce que pas de possibilité d'échanges ou de rencontres.
L'affiliation permet ou facilite les rencontres avec d'autres structures (stages par exemple), donc est un facteur de progrès pour des petites structures.
L'intérêt de l'affiliation pour une petite structure, c'est la possibilité de trouver des ressources, des guides, qui l'aide à vivre et se développer.

Citation :
Des bénévoles qui essaient d'animer une pauvre séance... même loisir.

On peut apprendre l'escrime par les bouquins, jusqu'à un certain point. Mais cette démarche est plus facile s'il y a des gens pour guider et échanger. Une affiliation, c'est fait pour ça.
Et des associations qui apprennent l'escrime sans maîtres d'armes, j'en connais quelques unes. Pas en escrime sportive, mais le principe reste valable.

Accessoirement, l'existence de telles structures permettrait peut-être d'avoir une publication plus importante sur l'escrime en France, parce que là aussi on est à la ramasse par rapport aux étrangers.

Date de publication : 21/01/2013 20:51
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#26
De passage
De passage


Informations utilisateur
Bonjours ou bonsoir à tous,

Je vais peut être dire une grosse bétise, mais je crois savoir qu'il existe d'autres fédérations que la FFE chez lesquelles un "petit" club, tel que celui décrit dans un post précédent (quelques amis, une salle prêtée, une petite aide municipale pour le matériel, beaucoup de bonnes volontés) pourrait s'affilier.

Un règlement que j'ignore empècherait il une association loi 1901 de s'affilier a la FSGT, à l'UFOLEP ou à une autre fédé omnisport et donc de pratiquer l'escrime ?

Je sais qu'a une époque celà a été fait dans le cadre de certains club FSGT, et que des choses similaires se font dans le milieu "para-scolaire" privé, avec des association d'élèves uniquement licenciés à l'UGSEL par exemple.

Bon après j'ai peut être raté une évolution règlementaire ... Mais dans ce cas vous serez nombreux à me reprendre :)

Date de publication : 21/01/2013 22:36
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#27
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
Je vais peut être dire une grosse bétise, mais je crois savoir qu'il existe d'autres fédérations que la FFE chez lesquelles un "petit" club, tel que celui décrit dans un post précédent (quelques amis, une salle prêtée, une petite aide municipale pour le matériel, beaucoup de bonnes volontés) pourrait s'affilier.

Bien sûr que ça existe. Mais ça ne participe pas à l'évolution de la Fédération Française d'Escrime. Or ici c'est bien l'évolution de la FFE qui nous intéresse.
Alors effectivement on peut considérer que de telles structures ne sont pas viable, que la seule discipline intéressante est l'escrime de compétition etc...
Et surtout que seul un Maître d'Armes est capable de développer un club et de le faire vivre. Dans l'optique de faire du "haut niveau", c'est vrai (dans "haut niveau, j'intègre le benjamin qui tire le régional )
Seulement déjà, le Maître d'Armes est formé uniquement au fleuret, à l'épée et au sabre (les armes sportives). Un peu à l'escrime artistique, d'accord. Le fait que cette activité soit redoutablement chronophage (si l'on veut faire autre chose que mumuse) est un détail. (Le fait que ce soit une discipline de spectacle, donc nécessitant des compétences complémentaires si l'on veut travailler sérieusement aussi d’ailleurs). Il n'est pas formé à appréhender d'autres formes d'escrime qui existent, donc ça limite les adhérents potentiels à la fédération. Le nombre de clubs, aussi.
J'ai toujours dit : 100 000 compétiteurs, on n'y arrivera jamais. 200 000 escrimeurs, c'est parfaitement possible. Juste, il faut leur permettre de pratiquer l'escrime qui les intéressent.

Date de publication : 22/01/2013 00:42
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#28
Accro
Accro


Informations utilisateur
Messire

si vous pensez qu'un comité départemental et une ligue ne servent à rien, donc la FFE, vous pouvez toujours pratiquer l'escrime dans un garage sous votre propre responsabilité.
par contre, si votre projet consiste à développer l'escrime, en participant aux animations de votre CD et de votre ligue, vous devez respecter les règles ministérielles qui imposent à toutes les disciplines un encadrement spécifique dont le diplôme garantit la qualité de l'enseignement, en toute sécurité, dans un sport classé risque 4.
Quant à obtenir une salle municipale pour la pratique de l'escrime, les collectivités locales ont obligation de respecter les directives ministérielles.
La FFE ne fait qu'appliquer ces règles communes à tous les sports délégataires du ministère des sports.
Il y a toujours possibilité d'utiliser un breveté fédéral placé sous couverture pédagogique d'un breveté d'Etat.
Quant à "Lafofo", candidate sur la liste d'IL,emportée dans son élan politicien, déclare : OUI l'équipe d'IL est préoccupée par le problème de la formation........ Mais à condition : 1° d'être sûr que les autorités de tutelle donc le ministère seront favorables aux assouplissements indispensables de la réglementation.
Je suis étonné que Monsieur JF.Lamour, ancien Ministre des sports UMP, n'ait rien fait pour assouplir les contraintes Ministère/FFE, en particulier DTN/Président, lorsqu'il était en poste.
C'est faire beaucoup de promesses et se résoudre à l'illusion faute de pouvoir changer quoique ce soit dans un contexte politique différent.
Dans ces conditions je demande à Madame I.Lamour (ou Spennato-Lamour) de préciser la position de Madame le Ministre des sports sur toutes les propositions de changements touchant la politique sportive de la FFE, la formation et la relation DTN/Président, ce qui permettra d'apprécier ou pas le sérieux d'un programme qui exige l'aval du Ministère.

Date de publication : 22/01/2013 15:49
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#29
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Certes, il faut de la souplesse pour se développer toutefois nous appartenons à un état qui a des règles qui s'imposent à tous. on peut alléger...jusqu'à un certain point.La nouvelle organisations de diplômes, supposée être un allègement, est une usine à gaz avec un formation (sous formation?)dont la base est d'une qualité douteuse, transférée aux clubs en grande partie (pas cher...pour ceux d'en haut!)Ensuite il a été crée des fédé d'escrimes médiévales, a pied, en traineau, a dos d'éléphant mais ne n'est pas l'escrime sportive FFE. Si déjà la FFE évitait d'alourdir la charge en multipliant, sans concertation les règlements à appliquer avant d'être votés...et sans laisser de temps aux clubs pour s'organiser ce ne serait pas si mal!!! Coté cout l'escrime est souvent à des prix comparables au judo. Le tennis après une période faste (l'après Noah), et bien retombé, il n'est qu'a voir le nombre de cours abandonnés, et la chute des licences depuis cette époque.L'organisation des systèmes de sélection et de compétition est un sujet ... complexe auquel réfléchir, d'ailleurs la cour des comptes suggère de réduire le nombre de bénéficiaires d'aides...économie économie... il faudra s'adapter (zones....)

Date de publication : 22/01/2013 17:20
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Appel aux candidats : laissez-nous enfin développer nos clubs !
#30
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
dans les éléments simples pour faciliter la pratique sportive: revenir au surclassement automatique, voir autoriser le double pour les cadets, en tout cas au niveau départemental, supprimer le certificat médical pour les loisirs ( on a pas le droit je sais mais ce serait économique, pratique et simple). En formation avoir des systèmes professionnalisant a temps plein sur 6 mois, (pris en charge) par ex qui assure qualité et efficacité. Et les pistes ne manques pas , mais donner le droit a n'importe qui de faire n'importe quoi non , en tout cas en système organisé.

Date de publication : 22/01/2013 17:31
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




(1) 2 3 4 ... 7 »




[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales