http://www.stagescrime.com/accueil.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
93 utilisateur(s) en ligne (73utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 92

maimaitre, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







Combat de spectacle et collège !
#1
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Voici des années que j'encadre et forme les élèves de mon collège pour les scènes "combat" de leurs productions théâtrales. A cet égard, l'escrime de spectacle est un élément que j'utilise, au milieu d'autres...

cette année, j'ai eu envie d'aller plus loin et ai proposé à mon établissement, le projet suivant...

en cliquant sur le lien suivant, le descriptif de ce projet qui a d'ores et déja recueilli les bénédictions de mes collègues.

le lien > "de l'âme du texte à la lame de l'épée"

... si cela peut aider d'autres à monter des projets similaires.
_______________

dans la foulée : compte-rendu de début :

première séance vendredi dernier sur 2 heures avec un groupe de 12 élèves de plusieurs classes de 4è (12 élèves = 3 groupes de 4 ou 4 groupes de 3)... en fait, ici, quasiment tous les élèves vont jouer dans les saynettes des uns et des autres car il y a des rôles "combattants", non combattants et figurants... donc tout le monde met la main à la pâte.

concrètement : pendant 1 heure, découverte de la partie canne/escrime, sous une logique sportive ET chorégraphique, puis l'heure d'après, les élèves ont planché sur "leur" scénario.

Pour cela, nous avions sélectionné 8 passages d'oeuvres du répertoire classique (les 3 mousquetaires, le bossu...) ou moderne-littérature jeunesse (mademoiselle Scaramouche, Au nom du roi...). Chaque groupe (4 différents) en à choisi un, qui doit lui servir de "déclencheur d'idées", pour bâtir dialogues et mise en scène.

Nous avons 9 semaines pour caler tout ça pour chaque groupe... !

ps : nous avons été obligé d'adapter le projet théorique aux réalités du terrain (réalités humaines, horaires, d'organisation... et je ne parle même pas des réalités financières); de fait, impossible de trouver un créneau horaire commun aux élèves - le créneau pressenti de fin de journée a été impossible a retenir et à implanter dans les emplois du temps des élèves et des enseignants;
Au final, nous sommes 3 enseignants engagés de manière régulière (eps, anglais-théâtre, et moi) + interventions ponctuelles/spécifiques de musique et arts plastiques...
mais le point positif est que nous aurons une accès à vraie salle de théâtre pour finaliser le travail (représentation)

Date de publication : 18/10/2011 09:23
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Combat de spectacle et collège !
#2
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
Beau projet - accroche toi.
Ça pourrais déboucher aussi dans un échange inter-établissement au niveau national et international - Faut trouver un soutiens de la FFE et AAF (encore qu'elles arrivent à comprendre l'idée porteur d'images pour l'escrime en général)

Date de publication : 18/10/2011 11:05
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Combat de spectacle et collège !
#3
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
excellente idée quand on voit la difficulté a programmer des activités physiques artistiques (obligation réglementaire)et quand on ne se sent pas l'âme d'un danseur. C'est une approche privilégiée, en duo de surcroit qui s'ancre dans le réel et non dans l'abstraction et qui peut accrocher un public a priori réfractaire aux activités dites "artistiques"

Merci de faire partager cette expérience!!

Date de publication : 18/10/2011 23:50
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Combat de spectacle et collège !
#4
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
2eme séance hier;
1ère heure :
En plus de la continuité des fondamentaux "escrime-canne" (déplacements, appuis, cibles et armés), nous avons mis l'accent sur le côté postural, finalisé dans deux techniques "spectaculaires-inhabituelles" de désarmements, propres à démontrer "l'habileté" de celui qui l'exécute; Un constat - évident - : la conscience corporelle n'est pas une chose innée !

puis, comme en danse, nous avons laissé les élèves "créer" un enchainement "libre", incluant des contraintes et des thèmes spécifiques (distance ou cible ou arme particulière (main, pied) à utiliser).
Quelques assauts libres ont permis aux élèves de voir la difficulté de passer ces techniques "spectaculaires" en incertitude.

2ème heure :
Pour l'aspect "écriture", les élèves ont commencé à faire le "déroulé" de leur saynette, et penser à la spécificité de leur personnage - notamment sa personnalité (gentil, méchant, couard, drôle, etc...)

Date de publication : 22/10/2011 12:03
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Combat de spectacle et collège !
#5
Bavard
Bavard


Informations utilisateur

3è séance :



  • heure 1 > du physique ;



après révision des fondamentaux de la fente (difficile, finalement pour des néophytes et completement anti-naturels), nous avons adapté nos exercices de fente à droite et fente à gauche avec des exercices par 3 (deux "méchants" face à un "héros" - qui gagne, forcément !)... de fait, notre séance s'est axée sur ce travail, d'abord en triangle fixe, puis en déplacement, toujours 1 vs 2 (vision périphérique, latéralisation, mobilité différente et tout ça) par la-dessus, nous nous sommes même permis de rajouter un changement de main en coordination (ou pas !) avec le changement de jambe avant en fente, et un rajout de coup de pied (découverte en amorce de la prochaine séance) dans la choré. en fin de séance, les élèves ont du nous monter une choré par trois, avec contraintes : un coup de pied quand ils voulaient, un désarmement obligatoire... et le gentil qui gagne sans trucider ses adversaires ! ... le tout montrable devant ses camarades; contrat rempli ! (evidemment il y a encore des imprécisions, des idées qui auraient pu être améliorées, mais tous sont passés (ce n'était pas obligé !))




  • heure 2 > de la réflexion



le but était le découpage de leur saynette en "scènes" claires, pour leur fixer le déroulement de leur histoire; Eventuellement pointer les incohérences de celles-ci et replacer chaque personnage dans les scènes ou il apparait; certains groupes ont commencé à écrire des bouts de texte.



Date de publication : 12/11/2011 09:56
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Combat de spectacle et collège !
#6
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
4è séance :
1ere heure :
A partir d'un enchainement imposé (croix mixte + enveloppement et riposte à la tête), nous avons bien "pris la tête" à nos pioupiou sur les fondamentaux posturaux et sur les positions de main.
Ensuite, nous leur avons proposé de terminer l'enchainement proposé par une suite "de leur création", avant de les remette dans une logique de vitesse et d'assaut par un "assaut à thème" : ils refont l'enchainement de la séance agrémenté de leur suite et à partir du dernier mouvement, ils partent en assaut à trois points de vie.
En dernière partie de séance, découverte et expérimentation du jeu d'équipe " trollball-variante" : pour expérimenter l'escrime dans d'autres conditions. Un must à continuer !

2è heure :
selon les groupes : Finalisation du synopsis / découpage en scène et rédaction des dialogues...

Date de publication : 23/11/2011 09:07
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Combat de spectacle et collège !
#7
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
5e séance :

1ere heure :
Cette semaine, nous n'avions pas accès à notre gymnase habituel (retenu par une manifestation municipale; dans les petits bourgs, les ressources en bâtiment ne sont pas légion); De fait, le temps étant clément nous avons décidé de faire notre séance dans la cours du collège et donc d'avancer la séance "utilisation de l'environnement et du décor/mobilier de la scène; Utilisant la configuration de la cour, nous avons proposé 3 ateliers :
- combat sur un escalier et un muret
- combat sur un espace arbres et muret
- utilisation des tables de ping-pong et des chaises pour simuler un espace intérieur - taverne, par exemple

après un début de séance technique pendant lequel nous avons abordé 2 nouveaux principes techniques (le passage du combat en ligne au combat en décalage/cercle), et l'utilisation des estocs (ce que nous n'avions pas encore vraiment abordé), les élèves sont ensuite passés sur l'un des atelier, au choix, par groupe de 3 et ont monté un combat calé, avec la consigne spécifique d'utiliser l'environnement...

constat :
- Cela a décuplé leur imagination technique (ils nous ont proposé des enchainements "à eux" sur la base de ce que nous avions déja vu, et ont fait appel à des souvenirs exterieurs - séquences de jeux vidéos)
- Certains ont spontanément imaginé un scénario/prétexte pour caler leur séquence (cela à permis d'aborder la notion de jeu théâtral dans le combat - simuler le coup reçu, les sentiments du combattant, etc...; Ils ont du mal à réaliser que on les regarde dès qu'ils sont sur scène, même s'ils ne combattent pas - défaut que l'on retrouve au théâtre d'ailleurs chez les débutants)
- la technique parfois imparfaite de certains a été rattrapé par leurs capacités physiques (sauter de la table sur le sol, rouler, etc... alors même que l'atelier corps à corps/lutte est prévu la semaine prochaine)

2è heure :
contrat rapide et simple : Finir les dialogues complets de leur histoire... la semaine prochaine, on répète "en vrai" le corps de l'histoire; Ceux qui n'ont pas eu le temps de terminer ont la semaine pour rédiger ou ils devront improviser lors de leur première répétition !

Date de publication : 28/11/2011 11:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Combat de spectacle et collège !
#8
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
6è séance :

Heure 1 :
Dernier thème abordé : le CAC, la boxe et la lutte, pour amener d'autres "dimensions techniques";
Après une sensibilisation aux contacts avec le sol - roulades et autres chutes - , découverte de la notion de "partenariat sur saisises" - accepter le contact du corps de l'autre, son poids, son inertie, "l'action/réaction"etc... -
quelques techniques imposées (2) avant de les faire travailler sur un désarmement amenant au travail de corps à corps.

au final : ils montent un combat qui démarre par une "séquence escrime" suivi d'un désarmement d'un des deux combattant qui, en profite alors, le fourbe, pour attaquer son partenaire désarmé, lequel le maitrise "sans armes" (la classe !).

Heure 2 :
travail de répétition des groupes : ils avaient tous terminés leur dialogues, tapés à l'ordinateur; pendant que deux groupes travaillent sur la mise en scène, deux autres montent les combats effectifs de leur scène, en tenant compte des contraintes de la fiche d'aide et d'autoévaluation que nous leur avons fournis et commentés avec eux.

Date de publication : 15/12/2011 10:06
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Combat de spectacle et collège !
#9
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
7e séance

Rotation des groupes entre la répétition "dialogues/mise en scène/jeu théâtral" et la répétition "chorégraphie/combat"; pendant qu'un groupe repète ses scènes (hormis les combats), les autres montent leur combat (dur, la négociation de groupe, entre ce que chacun veut faire, peut faire, en accord avec les autres), avec de "vraies armes en métal"; c'est l'occasion pour nous de voir/revoir avec eux les notions de sécurité... et de distance (soucis majeur toujours rencontré); il s'avère necessaire de leur donner des moyens simples de garder une trace écrite de leur chorégraphie (notation spécifique codée simple - le "SMS" de l'escrime/canne ?)
L'occasion aussi de voir que l'imagination créatrice n'est pas donnée à tout le monde et que, s'ils regardent beaucoup de films/jeux vidéos où il y a des combats, peu arrivent à se les remémorer et réutiliser ce qu'ils ont vus;
Ils comprennent bien les différentes dimensions du combat, rappelés dans la fiche d'aide fournie, mais ont du mal à sortir de ce qui a été montré, pour "oser créer"...
en discutant avec les collègues EPS, ce constat ressort en cycle "danse"; en discutant avec les collègues de lettres et d'arts plastique, ce constat ressort aussi; il semble donc que les ados regardent des tas d'images, de scénarios, de situations variées... sans les "voir vraiment".
Consommateurs ?

Pour la partie "dialogue/mise en scène", tous ont bien compris (et expérimenté devant un public - ici certains élèves des autres groupes et l'enseignant-répétiteur) que leur histoire devait être parfaitement logique, pour que, sur la scène, le spectateur comprenne. Les dialogues doivent compenser ce que le jeu ne peut montrer et vice-versa. Certains groupes ont donc du se repencher sur leur copie...

Date de publication : 15/12/2011 10:08
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Combat de spectacle et collège !
#10
Accro
Accro


Informations utilisateur
Passionnant ! Il y a des élèves qui ont de la chance ! Ce genre d'engagement sur le terrain fait rayonner l'escrime en général . Bravo cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de post aussi intéressant et positif sur escrime - info ( Je précise :je suis tireur sportif et j'adore la compétition )

Date de publication : 15/12/2011 10:44
Si ton arme ne peut t'éviter la défaite, qu'au moins elle ne t'empêche la victoire .
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales