http://www.stagescrime.com/le_stage_de_la_bourboule.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
74 utilisateur(s) en ligne (51utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 2
Invités : 72

Placebo, didao, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish





« 1 (2) 3 »


Re: Labellisation des clubs
#31
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Merci Jeloso
Quelqu'un m'a soufflé dans l'oreillette par ailleurs (merci à lui aussi), qu'il y avait un article relatif au "document unique" sur Wikipedia. C'est vrai que j'aurais pu commencer par là...

J'y suis allé jeter un oeil ce WE et j'ai remarqué qu'il y avait un petit point en contradiction apparente avec ce que tu dis, Jeloso (et ce point a quand même son importance... vu qu'il conditionne l'obligation pour mon club, d'afficher - ou non - le document en question).

Toi tu dis (c'est moi qui souligne) :
Citation :
(...) toute entreprise ou association EMPLOYANT 1 OU DES SALARIES doit relever dans un document unique une évaluation (etc.)

Mais je lis sur Wikipédia (c'est toujours moi qui souligne) :
Citation :
En France, le document unique a été créé par le décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001. Il est la transposition, par écrit, de l'évaluation des risques, imposée à tout employeur par le Code du Travail (article R. 4121-1 et suivants du code du travail français). Il est obligatoire pour TOUTES LES ENTREPRISES ET ASSOCIATIONS DE PLUS DE 1 SALARIE. L'absence de document unique, en cas de contrôle de l'inspection du travail, peut être sanctionné de 1 500 euros d'amende par unité de travail et de 3 000 euros par unité de travail en cas de récidive. En cas d'accident de travail ou de maladie professionnelle, la responsabilité civile de l’employeur peut être engagée si la faute inexcusable est reconnue entraînant une réparation du préjudice subi (souffrances morales et physiques, esthétiques...) et une cotisation complémentaire en remboursement de la rente majorée servie par la sécurité sociale.(...)

Si tu as raison, Jeloso, je dois afficher le document unique. Si c'est Wikipédia, vu que mon club n'a qu'un seul salarié, j'en suis dispensé (seuls les clubs DE PLUS DE UN salarié seraient concernés).

C'est kikaraizon, ladidon ?

Date de publication : 22/09/2008 09:10
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#32
Accro
Accro


Informations utilisateur
Allez, pendant que certains font la tête, d'autres se rendent utiles :

Citation :
Code du travail :
Article L4121-3 : L'employeur, compte tenu de la nature des activités de l'établissement, évalue les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs, y compris dans le choix des procédés de fabrication, des équipements de travail, des substances ou préparations chimiques, dans l'aménagement ou le réaménagement des lieux de travail ou des installations et dans la définition des postes de travail.
Article R4121-1 : L'employeur transcrit et met à jour dans un document unique les résultats de l'évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs à laquelle il procède en application de l'article L. 4121-3.
Cette évaluation comporte un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l'entreprise ou de l'établissement.
Article R4121-2 :
La mise à jour du document unique d'évaluation des risques est réalisée :
1° Au moins chaque année ;
2° Lors de toute décision d'aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail, au sens de l'article L. 4612-8 ;
3° Lorsqu'une information supplémentaire intéressant l'évaluation d'un risque dans une unité de travail est recueillie.
Article R4121-3 : Dans les établissements dotés d'un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, le document unique d'évaluation des risques est utilisé pour l'établissement du rapport et du programme de prévention des risques professionnels annuels prévus à l'article L. 4612-16.
Article R4121-4 : Le document unique d'évaluation des risques est tenu à la disposition :
1° Des membres du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou des instances qui en tiennent lieu ;
2° Des délégués du personnel ou, à défaut, des personnes soumises à un risque pour leur santé ou leur sécurité ;
3° Du médecin du travail ;
4° Des agents de l'inspection du travail ;
5° Des agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale ;
6° Des agents des organismes professionnels de santé, de sécurité et des conditions de travail mentionnés à l'article L. 4643-1 ;
7° Des inspecteurs de la radioprotection mentionnés à l'article L. 1333-17 du code de la santé publique et des agents mentionnés à l'article L. 1333-18 du même code, en ce qui concerne les résultats des évaluations liées à l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants, pour les installations et activités dont ils ont respectivement la charge.


En conclusion, à aucun moment, il n'est indiqué une condition de nombre de salarié.
Cette obligation légale s'appliquant aux employeurs... on est employeur dès le premier salarié !

Mais je n'ai pas terminé !

Je vous rappelle que pour avoir la labellisation, il faut avoir une trousse de secours, et faire de l'affichage :

Citation :
Article R322-4 du code du sport :
Les établissements mentionnés à l'article L. 322-1 dans lesquels sont pratiquées des activités physiques et sportives doivent disposer d'une trousse de secours destinée à apporter les premiers soins en cas d'accident et d'un moyen de communication permettant d'alerter rapidement les services de secours.
Un tableau d'organisation des secours est affiché dans l'établissement et comporte les adresses et numéros de téléphone des personnes et organismes susceptibles d'intervenir en cas d'urgence.


Et ce n'est toujours pas terminé, encore de l'affichage pour la labellisation :

Citation :
Article R322-5 du code du sport :
Dans tout établissement où est pratiquée une activité physique ou sportive doit être affichée, en un lieu visible de tous, une copie :
1° Des diplômes et titres des personnes exerçant dans l'établissement les fonctions mentionnées à l'article L. 212-1, ainsi que des cartes professionnelles (Note : les enseignants rémunérés (légalement !)...
3° De l'attestation du contrat d'assurance conclu par l'exploitant de l'établissement conformément à l'article L. 321-1 (Note : responsabilité civile).


Donc, je vous propose à tous de consacrer un mur entier aux affichages obligatoires : document unique, consignes de sécurité, diplômes et cartes professionnelles, attestation d'assurance... et tout ce que je n'ai pas encore détecté.

Vous remarquerez qu'il est amusant que la labellisation consiste surtout à respecter la loi !

Date de publication : 22/09/2008 09:47
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#33
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

sOupporteur a écrit:
Donc, je vous propose à tous de consacrer un mur entier aux affichages obligatoires : document unique, consignes de sécurité, diplômes et cartes professionnelles, attestation d'assurance... et tout ce que je n'ai pas encore détecté.

Vous remarquerez qu'il est amusant que la labellisation consiste surtout à respecter la loi !


A Amiens, on vient d'acheter des tableaux d'affichage...

Date de publication : 22/09/2008 10:03
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#34
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :
Fred a écrit:
A Amiens, on vient d'acheter des tableaux d'affichage...

Je propose qu'on renvoie toutes les affiches de la FFE à la FFE, en leur expliquant qu'on n'a pas assez de place sur les murs...

Date de publication : 22/09/2008 10:06
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#35
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Je viens de prendre contact avec le Service Prévention de la CRAM de ma région (j'ai trouvé les coordonnées sur le site de l'INRS...).

Et là, pas de doute (mais de toute façon personne n'en doutait), Jeloso et s0upporteur... vous avez raison (et c'est Wikipédia kator ) !

La contrainte légale s'applique à tout employeur (qu'il ait 1 salarié ou plusieurs).

Petite info supplémentaire : pas de format imposé pour ce document (qui peut être sur papier ou sur informatique) et pas d'affichage (mais il doit pouvoir être présenté, le cas échéant, aux émissaires de l'état chargés d'en contrôler l'existence). Il ne semble pas que ce soit nécessaire de faire trop compliqué non plus...

Ils ont été un peu étonnés par ma demande, à la CRAM (manifestement il ne doit pas y avoir plétore de masses de quantités d'associations sportives à faire la démarche...), mais super sympas. La conseillère m'a proposé de m'envoyer immédiatement une brochure-guide pour la rédaction du "document unique" en question. Ah ben... (que j'ai dit)... c'est pas de refus !

A suivre...

Date de publication : 22/09/2008 10:55
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#36
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

Markovitch a écrit:
(manifestement il ne doit pas y avoir plétore de masses de quantités d'associations sportives à faire la démarche


Parce que tu te vois expliqué à ton salarié, qui est en l'occurrence un maître d'armes, quels sont les risques pour sa sécurité ? Je crains que ce soit plutôt lui qui te l'apprennent.

Beaucoup de ses affichages sont sous contraintes d'amende. Alors, pour revenir à la responsabilité des dirigeants, il est vrai qu'ils risquent leur responsabilité pénale en plus de celle de l'association.

Mais bon... Trouvez-moi une jurisprudence qui condamne un dirigeant pour ça (cela peut arriver mais dans des cas extrêmes, où cela était évident...). En escrime, les risques sont limités, et le maître d'armes, compte tenu de sa formation, les connaît bien mieux que son employeur.
Les magistrats n'appliquent pas bêtement la loi : l'infraction sert à contraindre les récalcitrant mais il y a sans doute que très rarement condamnation pour le principe.

Enfin bon : la contrainte s'appelera dorénavant labellisation.

Date de publication : 22/09/2008 11:20
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#37
Accro
Accro


Informations utilisateur
je viens d'aller voir sur le site de la CRAM (de ma région) : elle met à disposition une documentation de plusieurs milliers d'octets (au format PDF)...
Et les entrées ne retrouvent pas l'enseignement ou la pratique d'un sport...

Il me semble que le Document Unique ne concerne donc pas l'Education Nationale !
et par voie de conséquence l'enseignement en général et du sport en particulier !!

Mais je me trompe sans doute...

Date de publication : 22/09/2008 11:21
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#38
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
sOupporteur a écrit:
En escrime, les risques sont limités, et le maître d'armes, compte tenu de sa formation, les connaît bien mieux que son employeur.

Po po pop ! Comme tu y vas !

Pour ce qui concerne la partie spécifique de son activité professionnelle (sa "spécialité" ou son "coeur de métier" en somme), ça oui, tu as entièrement raison, ça ne fait pas de doute (c'est pour ça, en premier lieu, qu'on a recours à ses services, d'ailleurs).

Mais pour le maniement de la meuleuse, de l'acétone et du fer à souder, par exemple - si la réparation du matos fait contractuellement partie des missions assignées au MA, on est bien obligés de tenir compte des opérations techniques qu'elle suppose - euh... faut voir.

Si le MA est fraîchement diplômé et/ou s'il n'est pas très porté sur le bricolage (et même si la formation des MAs inclut des éléments de pratique ou de connaissance relatifs à la réparation des armes, ce que j'ignore), n'empêche qu'il peut quand même s'avérer pertinent d'identifier des risques au sujet de ce genre d'activités "périphériques" (ainsi que, le cas échéant de donner des conseils et/ou de prendre les précautions afférentes).

Ceci dit, je suis bien d'accord, une salle d'armes c'est pas non plus une usine AZF, et le tour du "danger" doit être assez vite fait...

Date de publication : 22/09/2008 12:33
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#39
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Concerne le document unique.

Pour ma part, cela fait un an qu'il est en place. Je me suis inspiré d'un existant dans une Salle d'Armes dont je corresponds avec le Président.

Aspect positif: cela permet une évaluation constante des risques et des réponses à y apporter, soi-même, ou en relation avec la structure qui héberge la Salle d'Armes : la municipalité, par exemple.

C'est vrai, la forme de ce document est libre et il appartient à chacun de l'élaborer. J'avais pris contact avec un inspecteur du travail et un avocat spécialisé dans le droit social. Pour eux, il est clair qu'en cas d'accident du travail important, c'est la première chose qui sera vérifié : l'affichage... (c'est vrai que le contenu ne sera pas un élément à charge... Pourquoi ??? )

Pourquoi ? parce que ce document est évolutif et doit être révisé chaque année. Franchement, ce n'est pas compliqué. cela concerne les risques envers le ou les salariés.

Pour ma part, j'ai opté sur un tabeau avec une identification des risques.
Exemple : blessures, accident de la route, incendie,...
Autre partie du tableau, les mesures préventives et correctives prises : c'est basic et simple : pour les blessures, pharmacie à la Salle, et en correctif : vérification semestrielle... D'autres éléments, affichage des n° d'urgence.

Pour les accidents de la route, mon ami Président avait basé sa reflexion, entre autres, sur la responsabilité du transport de jeunes mineurs, l'amplitude horaire etc...

Bon, je ne vais pas vous en faire le détail...

Autre exemple, l'an passé, mon ami Président a su que la structure qui l'acceuille allait mettre à disposition des clubs, en libre accès de secours (comme les extincteurs) un défibrilateur. Dans le document unique, à la rubrique des risques d'accient en salle, il lui fallait intégrer ce dispositif. S'est posé l'aspect de la formation. Il parait que cela est simple, mais, selon le corps médical, il apparait des réticences d'utilisation, quand le besoin en est urgent. Donc, en mesure corrective, il a négocié une formation de base à la municipalité en demandant aux membres de son Conseil d'Administration d'y participer, y compris son MA. Cette formation va être dispensée par une association de prévention cardiologie qui avait fait ce même constat.

En résumé :
Identification : Malaise cardiaque
Mesure préventive : mise en place d'un défibrilateur dans le gymnase
Mesures correctives : néant (ce sera pour l'an prochain)
Information : relais de l'emplacement du matériel dans la Salle d'Armes
Formation : dispensée par l'Association de cardiologie le...
Pilote de ce point : le médecin du Club*
Délais : selon l'association de cardiologie
* par délégation du Président

Point négatif du document unique... il faut le faire, l'afficher, le mettre à jour... une fois par ans... et oui, c'est obligatoire !

En ce qui me concerne, cela me prend 20 mn pour le réviser, le mettre en forme et l'imprimer... le faire valider par mon CA et 2 minutes pour l'afficher dans le bureau... une fois pas an.


Bizzz à tous
JB

Date de publication : 22/09/2008 20:10
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#40
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
ci suit un lien qui vous informera, avec le téléchargemet d un guide
http://www.inrs.fr/htm/frame_constr.h ... D%20887/%24File/Visu.html
"Evaluation des risques professionnels. Questions-réponses sur le document unique

La formalisation des résultats de l'évaluation des risques dans un document unique est une nouvelle disposition réglementaire introduite dans l'article R. 230-1 du code du travail. Elle suscite de nombreuses interrogations.
Cette brochure a pour objet de fournir quelques éléments de réponses aux questions les plus fréquemment posées sur cette exigence.
Compte tenu de la nouvelle codification du code du travail, entrée en vigueur le 1er mai 2008, le lecteur pourra se reporter à la table de concordance parue sur le site Légifrance pour actualiser les références réglementaires mentionnées dans ce document."

Date de publication : 23/09/2008 08:56
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#41
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Merci à tous (Jeloso, sOupporteur, Bob49, JB007, Beraldie et j'en oublie peut-être, qu'ils m'excusent) pour toutes ces informations sur le "document unique" dont il est question dans la liste des critères pour l'obtention du label E.F.E. (et pour le lien vers les ressources documentaires de l'INRS). Avec un peu de chance, tout cela n'aura pas servi qu'à moi...

Personnellement, j'ai maintenant tout ce qu'il faut en matière de documentation et de conseils sur ce point particulier.

Y a plus qu'à faire (comme disait ma Grand-Mère) ...

Date de publication : 23/09/2008 09:35
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#42
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
J'ai eu le dossier au club...
Parmi les points remarquables, j'ai relevé que le président s'engage à expliquer aux adhérents et aux Maîtres d'Armes l'intérêt du label EFE. Belle preuve de la considération en laquelle nous sommes tenus par la fédé...
Je jette l'éponge. Je n'ai pas le sentiment d'avoir ma place là-dedans, je laisserais à mon président le soin de m'expliquer.
Entre autres sur le label "nouvelles pratiques"... Je pense que l'escrime de duel entre dans le tiroir "escrime artistique", et qu'il y a semble-t-il une formation pour celà. Je demande à voir quelqu'un formé à l'escrime artistique donner un cour à des duellistes...

Date de publication : 26/09/2008 13:15
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#43
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Bonjour,
La labellisation est sans doute une bonne idée de base, mais comme souvent elle a été déviée de son objectif initial. Il me semble que le label EFE ne présente aucune utilité puisque ses contraintes sont remplies lors de la demande d'affiliation.. De plus demander leur avis au Comités Départementaus et aux Ligues paraît judicieux puisqu'ils sont les plus proches des clubs. Toutefois pourquoi identifier clairement les Comités Départementaux comme référents sur cette action et leur nier leurs autres responsabilité (je pense entre autres aux modules de formations initiateur et moniteur) c'est à mon sens leur dire " vous n'existez que lorsque nous le décidons". D'autre part je suis extrémement curieuse de voir combien de temps prendra cette labélisation et ces passages de relais...là encore on alourdit également la tâche des Comités Départementaux et Régionnaux qui ne sont composés que de bénévoles.Les CTS pourraient avoir un rôle à jouer lors de visites aux clubs afin d'emettre un avis qui aiderait les CD et CL, eux sont rénumérés...
La politique de l'enterrement sous une tonne de paperrasse commence vraiment à me taper sur le systéme (surtout qu'après l'ordre vient le contreordre cf: formation BE2 annulées qui date de ce matin), je sais c'est une année élective et il faut se montrer et montrer que l'on a une existence, mais est ce vraiment judicieux de pourrir la vie des Dirigeants et/ou Me d'Armes....
Quelle que soit l'équipe en place après les élections, je souhaite simplement qu'elle réfléchisse AVANT d'agir et éventuellement (mais là peut être un voeux pieux) de se mettre à la place de la base.
Sur ce je vais travailler sur les calendriers des différentes compétitions pour mes adhérents...et oui normalement je devrais manger mais bon!
bon week end (profitez en)

Date de publication : 26/09/2008 13:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#44
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

odel a écrit:
J'ai eu le dossier au club...
Parmi les points remarquables, j'ai relevé que le président s'engage à expliquer aux adhérents et aux Maîtres d'Armes l'intérêt du label EFE. Belle preuve de la considération en laquelle nous sommes tenus par la fédé...
Je jette l'éponge. Je n'ai pas le sentiment d'avoir ma place là-dedans, je laisserais à mon président le soin de m'expliquer.
Entre autres sur le label "nouvelles pratiques"...

Allez, Odel, fais pas la tête !

Aurais-tu préféré l'inverse, à savoir que les MAs soient destinataires des dossiers de labellisation et que mission leur soit confiée d'expliquer à leurs présidents l'intérêt (s'il en est !) du label EFE ?

Mais tu as raison, la formule employée - à défaut de dénoter comme tu l'en suspectes, un manque de considération pour ton métier - est plutôt maladroite... (elle ne l'eut pas moins été dans l'autre sens ).

Bon. Mon MA et moi, on a réglé la question : l'intérêt de la labellisation, on essaye de se l'expliquer mutuellement, comme ça, pas de chichis. Alors ça va parce qu'on s'entend super bien, mais n'empêche que c'est pas facile parce qu'on est tous les deux un peu bouchés...

Date de publication : 26/09/2008 13:52
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#45
Habitué
Habitué


Informations utilisateur
cest comme pour les écussons (pardon blasons!!) je comprends pas grand chose et voit pas trop lutilité.........je suis pret à écouter les explications de mon président mais uniquement autour dune bonne bière

Date de publication : 26/09/2008 23:10
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#46
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Citation :

Markovitch a écrit:
Bon. Mon MA et moi, on a réglé la question : l'intérêt de la labellisation, on essaye de se l'expliquer mutuellement, comme ça, pas de chichis. Alors ça va parce qu'on s'entend super bien, mais n'empêche que c'est pas facile parce qu'on est tous les deux un peu bouchés...

Voilà qui est sage.

Mais ce n'est pas le tout de prendre le départ de la course aux labels... Mais comment les CDE et les Ligues vont mettre en place le système qui avait été énnoncé au début de cette idée, à savoir, "aider les clubs à trouver leur projet en fonction de leur réalité locale, de leurs apsirations..."

Ayant lu de façon plus approfondie ce dossier... je retrouve le sentiment que j'avais eu lors de l'annonce de "l'événement" à Vichy... l'assurance qualité arrive dans nos clubs... aujourd'hui, cela a l'avantage d'être clair.

Par contre, je me fais quelques soucis pour, ce que l'on appelle "les petits clubs", comment se situer, quels sont les critères des CDE pour receuillir et évaluer les dossiers, de même pour les Ligues... et que fait-on pour les clubs qui ne pourraient même pas obtenir l'EFE ? (pratiquement, en dehors des bonnes intentions, ou attentions, déjà largement exprimées... oui, pratiquement !
Bizzz
JB

Date de publication : 27/09/2008 10:35
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#47
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
Par contre, je me fais quelques soucis pour, ce que l'on appelle "les petits clubs", comment se situer, quels sont les critères des CDE pour receuillir et évaluer les dossiers, de même pour les Ligues... et que fait-on pour les clubs qui ne pourraient même pas obtenir l'EFE ? (pratiquement, en dehors des bonnes intentions, ou attentions, déjà largement exprimées... oui, pratiquement !

Ben pratiquement j'ai l'impression qu'ils se dem... Un référent de ligue a été désigné, mais à ma connaissance pour l'instant mon CD n'a pas reçu de consigne particulière. Mon président de CD attend d'ailleurs de moi que je l'aide à comprendre ce truc .
Pour les clubs qui ne pourront obtenir l'EFE ? Ben ils continuent de vivre, ou se débrouillent pour acquérir les éléments pour l'avoir. La seule précision est qu'en cas de refus de label, ce refus doit être expliqué au club par courrier. Après, l'aide est à la discrétion des CD et ligues, en fonction de leur volonté, de leurs moyens, de leur influence.
D'un autre côté, pour ne pas avoir le label de base il faut ne pas être en conformité avec la loi, et s'entraîner dehors.
Parce que "1 à 4 pistes", si j'ai deux pistes de 10m par 1m, avec 50 cm autour, ça le fait, non ?

Date de publication : 27/09/2008 10:56
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#48
Accro
Accro


Informations utilisateur
Là où je suis d'accord avec Odel, c'est que l'essentiel des critères du label "École française d'escrime", c'est le simple respect de dispositions légales ou fédérales. C'est quand même un peu fort de café !
Par contre, là où je vois quand même un handicap pour les petits clubs qui fait que sur un criètre ils seront exclus du label, c'est la question de l'encadrement. Je suppose que quand on réclame un BE, c'est non comme pour l'agréement FFE, un BE de couverture pédagogique, mais une vraie présence d'un BE. Et là, les petits clubs ne peuvent pas : parce qu'il n'y a pas assez de BE ; que la solution serait de partager un BE ; mais qu'un BE entre avoir "son" club et se partager entre plusieurs petits clubs préfèrent la première solution.
Donc, voilà me semble-t-il comment on va écarter les petits clubs de tout label. Alors que ce sont eux qui permettent de mailler le territoire et c'est ça qui donne un potentiel de développement.

Date de publication : 27/09/2008 11:45
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#49
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Aux comités départementaux de mettre des BE (ou équivalents futurs) à disposition des clubs . De toute façon, les clubs sans maître d'armes ne produiront jamais de champions...Donc ils ne peuvent avoir de label

Date de publication : 27/09/2008 12:41
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#50
Accro
Accro


Informations utilisateur
Les documents sur la labellisation sont en ligne : http://www.escrime-ffe.fr/SITE_FFE/labellisation/labellisation.htm

Je remarque tout de suite une absurdité.
Pour être label EFE, il faut 1 à quatre pistes électriques ou non. Mais ce n'est la même chose si on est 50 dans le clubs où si on est 500 !
Même chose pour le label prestige : 5 à 8 pistes électriques avec dégagement. Encore une fois, 8 pistes cela peut se révéler très insuffisant pour un accueil correct.
C'était des ratios qu'il fallait imposer : en fonction du nombre de piste, du nombre de membres, et des horaires d'ouverture.

Et puis au fond, toute cette histoire, c'est comme l'histoire des médailles pour le bac. Cela amuse la galerie mais cela ne coûte pas grand chose à celui qui distribue.
En fait, la FFE va distribuer des bons points et des jolies images, mais au final : aide = 0, subvention = 0. Démerdez-vous !!!!!!!!

(la preuve : "La labellisation va permettre de reconnaître le travail des enseignants, le dévouement des bénévoles..." ; bons points, jolies images)

Date de publication : 30/09/2008 20:27
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#51
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Sauf si les DDJS se mettent à prendre le critère des labels pour estimer la qualité/le travail d'un club et accordent les "meilleures" subventions aux clubs les mieux labellisés...

Et là, on n'aura que des perdants dans l'histoire !

Date de publication : 30/09/2008 20:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#52
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
J'ouvre une parenthèse
Samedi il y avait l'assemblé générale du département.Le responsable de la ddjs nous à expliqué qu'il avait une envelloppe de 22 000€ pour l'escrime et que 13 000€ ont éte distribué en 2007/2008 dû aux manque de dossiers remplis.Que l'année prochaine l'enveloppe sera en diminution pour l'escrime car les clubs ne remplissent pas assez de dossiers de subventions .Cela fait réfléchir devant cette occassion d'aider les clubs et qu'ils ne repondent pas présent .N'es ce pas Monsieur Fred !!!!
Je referme la parenthèse

Date de publication : 30/09/2008 21:53
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#53
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :
lejardinier a écrit:
Que l'année prochaine l'enveloppe sera en diminution pour l'escrime car les clubs ne remplissent pas assez de dossiers de subventions .


Donc, cela prouve que si les clubs n'ont pas même la force de remplir un tel dossier pour avoir cet argent, c'est qu'ils en ont assez des contraintes administratives qui se multiplient sur le dos des bénévoles.
Si pour de l'argent, on ne remplit les dossiers, on ne le fera encore moins pour la labellisation, qui est cacahuète : une distribution de bons points et jolies images.

Date de publication : 30/09/2008 22:27
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#54
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :

lejardinier a écrit:
N'es ce pas Monsieur Fred !!!!


moi je n'ai que des présidents ultra compétents qui ne ratent jamais un dossier de subvention...

Date de publication : 30/09/2008 22:48
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Anonymous
Re: Labellisation des clubs
#55
Elles subventionnent les augment' des faillots ces subventions?

(nous on a carèment un prix du lèche-cul alors... )

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#56
Dort sur place
Dort sur place


Informations utilisateur
Bonjour,

C'est pas aussi évident. Il y a des départements où, par exemple, l'enveloppe du CNDS est déjà pré affectée à des priorités avant la distribution suivant les dossiers. Dans un département (car je ne sais pas si les départements voisins sont identiques) la priorité du CNDS est de favoriser l'action de l'escrime en milieu "Collèges" des zones dites "difficiles".

Or, certains clubs témoignent que la subvention, en fonction des frais que cela engendre, ne permet pas de s'y retrouver en matière de rentabilité. Alors, les dossiers ne sont pas déposés et il risque fort à la DRJS de se voir avec des fonds non distribués.

Je ne crois pas qu'il faille classer brutalement les dirigeants entre les bons et non compétents. Le travail administratf, en matière de demandes de subventions, même de partenariat, n'est pas évident pour tous. Ce sont de sacrés méandres et il arrive à certains de louper le coche au bénéfice de ceux qui sont mieux informés ou ont de meilleurs moyens humains.

Je pense qu'au sein des CDE, une dynamique de ressources à l'adresse des dirigeants serait une bonne chose et aurait au moins, le mérite d'un esprit de solidarité... Mais c'est de la volonté de chacun !

Quant à ce qui a été décrit au niveau de la labellisation, c'est vrai, cs risques existent... Mais comment les "petits clubs" pourront être aidés dans leurs projets par les Ligues ou les CDE ? Là, je ne vois rien encore...

Bizzz
JB

Date de publication : 01/10/2008 13:34
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#57
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Le dossier pour le label de base n'est pas tres compliqué à mettre en place, il n'est que le reflet de l'excellent travail de nos clubs.
Et même si nous n'avons pas choisi ces contraintes de communications, nous sommes dans un monde de communication et le label peut être un tres bon outil, ou à utiliser comme tel. Il ne suffit plus de faire bien, il faut le faire savoir.
Et quand je lis tous les accros du forum, je constate que la communication ne nous rebute pas...

Date de publication : 01/10/2008 14:51
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#58
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

Thalestris a écrit:
Le dossier pour le label de base n'est pas tres compliqué à mettre en place, il n'est que le reflet de l'excellent travail de nos clubs

Prenons un exemple : Le club des Lames tordues situé dans le département du 96.

Il réunit 60 membres.
Il dispose d’un local de 10 mètres sur 4 mètres, avec une piste non électrique.
Comme le local est partagé avec le club de danse qui l’occupe 4 jours de la semaine et le samedi, l’escrime ne peut se pratiquer que le lundi soir : horaires fixés de 18H à 21H. Les WC sont dans la cour, il n’y a pas de vestiaire. Tout se passe bien en été mais l’hiver, l’installation de chauffage peine à faire décoller la température au-dessus de 14°.
Les enseignements sont dispensés par un initiateur couvert pédagogiquement par un maître d’armes qui officie à 60 kilomètres de distance dans le département.
Pour ce qui est du matériel, il n’y a aucun problème. Tout est simplifié puisqu’il n’y a pas de matériel électrique : pas besoin de réparation. Le stock de matériel, c’est une dizaine de vestes, de masque et de fleuret. Cela suffit, compte tenu de l’exiguïté des locaux, tout le monde ne peut pratiquer en même temps.
Pour la paperasse, tout est à jour : les statuts et le règlement intérieur ont été rédigé il y a trente ans. Le président se charge de la communication, il affiche dans la salle, on peut appeler et envoyer un mail chez lui (il a un ordi. pour les licences). L’AG avec le vote et le PV vite rédigé se produit bien une fois l’an : de toute façon, il n’y a pas d’autres candidats... Le vote se fait par acclamation.

Les Lames tordues vous annonce qu’elles viennent de recevoir le label Ecole Française d’Escrime.

Citation :

Thalestris a écrit:
Et même si nous n'avons pas choisi ces contraintes de communications, nous sommes dans un monde de communication.


Que c’est creux comme discours.

Nous sommes dans le monde du spectacle, dans le monde du paraître, de la manipulation. Ceci se pratique du plus haut niveau (politique : gouvernement et le PdR, économique : affaire Enron, catastrophe lié à la crise des subprimes voir Le B.A-BA de la crise des Subprimes) au plus bas niveau, fortement incité à se vautrer dans la manipulation (le mot communication est déjà une manipulation).
(Au moins, lorsqu’on est manipulé et qu’on a fini par aussi devenir manipulateur sous l’incitation générale, on n’ose plus reprocher aux autres ce que soit même on pratique intensivement : quelle ironie !!!)

Cela, c’est lucide.

Date de publication : 01/10/2008 15:47
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#59
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Faut-il alors rester dans son coin, et regarder passer le train ? Ou sommes-nous capables de changer les règles du jeu ?

Date de publication : 01/10/2008 15:56
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Labellisation des clubs
#60
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

Thalestris a écrit:
Le dossier pour le label de base n'est pas tres compliqué à mettre en place, il n'est que le reflet de l'excellent travail de nos clubs

Prenons un exemple : Le club des Lames tordues situé dans le département du 96.

Il réunit 60 membres.
Il dispose d’un local de 10 mètres sur 4 mètres, avec une piste non électrique.
Comme le local est partagé avec le club de danse qui l’occupe 4 jours de la semaine et le samedi, l’escrime ne peut se pratiquer que le lundi soir : horaires fixés de 18H à 21H. Les WC sont dans la cour, il n’y a pas de vestiaire. Tout se passe bien en été mais l’hiver, l’installation de chauffage peine à faire décoller la température au-dessus de 14°.
Les enseignements sont dispensés par un initiateur couvert pédagogiquement par un maître d’armes qui officie à 60 kilomètres de distance dans le département.
Pour ce qui est du matériel, il n’y a aucun problème. Tout est simplifié puisqu’il n’y a pas de matériel électrique : pas besoin de réparation. Le stock de matériel, c’est une dizaine de vestes, de masque et de fleuret. Cela suffit, compte tenu de l’exiguïté des locaux, tout le monde ne peut pratiquer en même temps.
Pour la paperasse, tout est à jour : les statuts et le règlement intérieur ont été rédigé il y a trente ans. Le président se charge de la communication, il affiche dans la salle, on peut appeler et envoyer un mail chez lui (il a un ordi. pour les licences). L’AG avec le vote et le PV vite rédigé se produit bien une fois l’an : de toute façon, il n’y a pas d’autres candidats... Le vote se fait par acclamation.

Les Lames tordues vous annonce qu’elles viennent de recevoir le label Ecole Française d’Escrime (EFE).

Citation :

Thalestris a écrit:
Et même si nous n'avons pas choisi ces contraintes de communications, nous sommes dans un monde de communication.


Que c’est creux comme discours.

Nous sommes dans le monde du spectacle, dans le monde du paraître, de la manipulation. Ceci se pratique du plus haut niveau (politique : gouvernement et le PdR, économique : affaire Enron, catastrophe lié à la crise des subprimes voir Le B.A-BA de la crise des Subprimes) au plus bas niveau, fortement incité à se vautrer dans la manipulation (le mot communication est déjà une manipulation).
(Au moins, lorsqu’on est manipulé et qu’on a fini par aussi devenir manipulateur sous l’incitation générale, on n’ose plus reprocher aux autres ce que soit même on pratique intensivement : quelle ironie !!!)

Cela, c’est lucide.

Citation :

Thalestris a écrit:
Faut-il alors rester dans son coin, et regarder passer le train ? Ou sommes-nous capables de changer les règles du jeu ?


Le label EFE est fait pour presque tout le monde l'ai (site FFE : "très bientôt tous les clubs pourront communiquer sur l’attribution « E.F.E. » qui leur sera accordée").
Quand certains parlent d'assurance qualité, c'est de la foutaise. Il n'y a pas d'engagement de qualité (comme dans les entreprises, c'est du blabla dans les faits ; juste un système de pouvoir, comme je l'ai écrit avant). Et puis de toute façon, cette assurance-qualité comme la norme ISO 9001, cela n'est pas du tout dirigé vers le grand public. Donc, ces labels, ce sont des machins purement administratifs, pour la FFE (qui aura du boulot pour lire tous les dossiers), et pour les financeurs.
Mais pas pour les tireurs, qui s'en foutront (parce qu'ils connaissent la réalité du terrain).

Là où je trouve pas mal la démarche, c'est pour les autres labels. Parce que cela permet de distinguer un effort particulier, c'est pas mal pour manager sur un objectif de club. Mais le problème, c'est que cela n'engage la FFE à RIEN, c'est juste un bon point, une jolie image, et de la paperasse.
Quel est l'effet attendu : sur les collectivités locales, les sponsors.
OK, OK. Mais vous croyez vraiment qu'ils ont à foutre des labels FFE, des critères qu'ils ont établis. Ces labels, cela change éventuellement d'une fédé à une autre (au moins une norme ISO 9001 tout le monde comprend ce que cela signifie, c'est universelle. Pour les comprendre, il faut à chaque fois regarder le contenu.
Ne croyez-vous pas que les financeurs, ils vont plus vite de fixer leurs propres critères par rapport à leurs objectifs que de prendre ceux de la FFE, de faire leur propre reporting plutôt que de le déléguer à la FFE ?

Date de publication : 01/10/2008 19:44
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales