https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/d2053_Page-51.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
75 utilisateur(s) en ligne (65utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 75

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish







Pénurie de maitre d'armes?
#1
De passage
De passage


Informations utilisateur
Bonjour!

Par chez moi nous sommes apparement en pénurie de maitre d'armes...

Je voulais savoir si c'etait une tendance générale ?

Et si oui, quels en seraient les raisons...? salaire, condition de travail, ou trucs dans le genre...

Date de publication : 08/09/2006 15:05
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#2
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
En fait , ça dépend ou .
Il est plus facile de trouver un M.A. dans une grande ville ou a sa périphérie..... ce qui explique que par exemple dans mon département il n' y ait que 5 clubs et 2 M.A.
Ensuite pour ce qui est du salaire , ça dépend entre autres du prix des cotisations et des subventions des collectivités territoriales.
Pour les conditions de travail , chez nous c' est bouffer de la borne ou crever (mais on s' habitue) ce qui n' est pas le cas partout.
Autrement dit , tous les cas de figures existent....;
Perso, je préfère faire 40000 km par ans et habiter a 8km de la mer , mais ce n' est pas le cas de tout le monde.

Date de publication : 08/09/2006 15:13
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#3
De passage
De passage


Informations utilisateur
Citation :
Perso, je préfère faire 40000 km par ans et habiter a 8km de la mer , mais ce n' est pas le cas de tout le monde.

oué tu m'etonnes....

Bon ben en fait, je crois qu'on est pas trop a plaindre quand meme.... Il doit y en avoir une bonne 20aine!!

Le président du club me disait hier qu'apparement, c'est plus dur de trouver des MA pour les petits....

Date de publication : 08/09/2006 15:42
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#4
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
pour les petits quoi ;non c'est pas dure de trouver faudrait juste le payer a sa vrai valeur

Date de publication : 08/09/2006 20:23
"nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir changer les choses ,à penser qu'un autre monde est possible."

et au fait le trostkysme n'est pas une maladie de jeunesse ,n'est ce pas mao ?
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Enquête employabilité
#5
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Je pense que ce sujet peut faire l'objet d'un plus large débat, et prendre comme point de départ l'enquête employabilité qui est disponible sur le site de la FFE (Enquête employabilité).

Cette enquête a été réalisée par HEC Junior Conseil. En fait, ce nom évoque une école qui paraît avoir une certaine notoriété : HEC Paris. HEC Junior Conseil est une association dépendant plus ou moins de HEC, et proposant des études marketing réalisées (semble-t-il) par des étudiants de HEC. Son chiffre d'affaires est de 750000 euros pour 120 enquêtes annuelles : ce qui laisse la facture pour son client à 6000 euros en moyenne (Ce qui est peu cher). Reste à voir ce que l'on obtient pour 6000 euros.
Ce qui est frappant à la lecture de ce rapport, c'est son extrême médiocrité. De la part d'étudiant bac+x, qui subi un processus de sélection (dont une sélection par l'argent, ce qui n'assure pas vraiment leur qualité).
Médiocrité tout d'abord quant au style. Ce qui serait admissible de la part de lycéens, laisse pantois quand on sait que ces personnes-là auront sans doute dans leur carrière professionnel bien d'autres rapports à produire. On se met à rêver que la rue d'Ulm division lettres nous produise de tels rapports : ce qu'il perdrait en méthodologie serait largement gagné en terme de style...
Et hélas, ce rapport n'est justement pas un modèle quant à la méthode. La problématique est au départ très mal posée. Et par la suite, cela ne s'arrange pas : les solutions semblent choisie a priori, le reste du rapport consistant à vaguement les étayer : on marche sur la tête. Les objectifs fixés en début de rapport ne sont clairement pas atteints, faute qu'il y ait une véritable compréhension de la situation globale.
On y voit aussi à l'occasion quelques absurdités : "Dans le même temps l’étude révèle que plus de 80% des MdA interrogés ont au moins le BEES 2." (page 9) : nul part de définition de ce qu'est un BEES (pour ma part, je le sais, mais...) et bien entendu le chiffre est totalement faux... comme le démontre les résultats détaillés qui suivent. La phrase se termine par une affirmation assez vaine "Sur le plan de la formation les MdA semblent donc être au niveau." : quelle formation, pour quoi faire ? Ce n'est hélas qu'un petit exemple de très nombreuses approximations tant de langages, que de concepts. D'ailleurs à propos de concepts, nos chers étudiants peuvent retourner à leur cours d'économie : les notions d'employabilité, d'imperfection des marchés, ou d'élasticité qui sont mentionnés ne sont jamais définies, ni, surtout, remis en juste perspective par rapport au marché du travail des MdA (Maître d'Armes). Par exemple, l'affirmation "élasticité des adhérents aux prix souvent considérée comme forte" ne fait ni l'objet d'une quelconque explication, mais est en plus totalement gratuite puisque étayée par rien du tout.
Petite illustration de la pertinence des propos et de la qualité su style (accrochez-vous) :
Citation :
Mais si certains répondants envisagent qu’on puisse facturer la leçon individuelle aux pratiquants de loisir (doit demeurer gratuite pour les compétiteurs), la majorité a peur de rentrer dans le jeu de l’argent et ne sent pas prêt à la faire payer aux adhérents. D’ailleurs ces derniers accepteront-ils ce principe de payer plus, non-conforme aux habitudes de ce sport ? (sic)

Autre extrait :
Citation :

En outre on ressent une pénurie de MdA sur le marché du travail qui cache bien plus des décalages importants entre offre et demande de MdA (des clubs ont des besoins, des MdA sont disponibles mais ils ne se rencontrent pas) qu’une réelle pénurie.

La seule chose un petit peu embêtante là, c'est qu'à part un questionnaire réalisé sur un échantillon limité, cette affirmation n'est en aucun cas basée sur le nombre de MdA disponible globalement ou en fonction dans les clubs... Donc, on dresse des plans sur la comète...
Je passe sur la naïveté surréaliste de certains commentaires, qui seraient admissibles de la part d'enfants (exemple : "Sur la question de faire payer la leçon individuelle, près de 40% des clubs sont d’accord pour dire que ce serait une solution pour pérenniser l’emploi" : et on voit juste à côté un graphique qui dit que 60% ne sont pas d'accord... et j'en passe de ce style...). J'abrège, il faudrait des pages et des pages pour démonter en détail les affirmations et corriger les erreurs.

Je tire personnellement deux réflexions de ce rapport :
1. HEC Paris n'est manifestement qu'une PETITE école vu la qualité de ce qui y est produit : rapport conformiste et inexploitable, méconnaissance du sujet (placage d'une vague méthode standard !), médiocrité intellectuelle manifeste (à 6000 euros tout de même).
2. Comment la FFE ose mettre sur son site un tel rapport compte tenu de sa haute médiocrité ?
Pour le fond du rapport (je n'ai pour l'instant qu'abordé la forme), je vous laisse le lire... et le commenter. C'est aussi assez drôle.
Bon courage, à vous lire.

Date de publication : 08/09/2006 20:58
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Enquête employabilité
#6
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
EN EFFET après l'avoir lu je n'est rien n'appris d'autres ,en fait pour avoir les conclusions de cette enquete il suffisait juste de l'ecrire car tout MdA connait la situation après cela fait peu etre mieux de dire c'est HEC juniors(N2..... non pas là defaut professionnel) que tartempion

Date de publication : 09/09/2006 08:28
"nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir changer les choses ,à penser qu'un autre monde est possible."

et au fait le trostkysme n'est pas une maladie de jeunesse ,n'est ce pas mao ?
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Enquête employabilité
#7
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Je pense qu'il n'est pas tout à fait inutile de mettre par écrit ce que sait une catégorie de personnes.
Mais, pour cette enquête FFE/HEC, c'est d'une part, très mal fait sur la forme (style et méthode), et d'autre part, ce n'est l'objectif affiché : car sur le plan des conseils qui sont censés être dispensés, c'est vraiment pauvre (pas étonnant car l'analyse est à la base médiocre).

Date de publication : 10/09/2006 15:33
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Enquête employabilité
#8
Accro
Accro


Informations utilisateur
Ce rapport est bourré de fautes d'orthographes, dès les premières pages.
C'est un SCANDALE s'il a été facturé, ne serait-ce que sur ce plan, car une entreprise junior se doit au moins de ne pas faire de fautes d'orthographes dans ces travaux (et s'ils ne savent pas écrire malgré leurs études, il reste les correcteurs automatiques des traitements de texte...bon sang, s'ils n'ont même pas appuyé sur le bouton, ce sont de bons escrots).
Comment osent-ils présenter ça ?
En tant que client je leur aurais tout bonnement balancé le rapport à la figure !

Date de publication : 10/09/2006 17:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#9
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Il ne faut se faire d'illusions : si HEC-junior conseil est une association à but non lucratif, il ne fait pas de doute qu'elle facture chèrement les prestations des étudiants HEC (c'est wikipédia qui donne le CA de 750000 euros pour 120 études l'an).
Qu'HEC junior conseil ose présenter un tel rapport, c'est une chose. Que la FFE, qui l'a payé, ose le mettre en ligne en connaissance de cause, c'en est une autre.

Date de publication : 10/09/2006 17:41
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#10
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
je pense que pour moins cher les meme conclusionS auraient pu etre faites par n'importe quel president de club ou MA a moins que....................................

Date de publication : 10/09/2006 20:23
"nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir changer les choses ,à penser qu'un autre monde est possible."

et au fait le trostkysme n'est pas une maladie de jeunesse ,n'est ce pas mao ?
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#11
Accro
Accro


Informations utilisateur
Le contenu du questionnaire laissait déjà pressentir la piètre qualité de ce que délivrerait l'enquête.

Quand j'étais élève-maître en 97, il y avait eu les assises de l'escrime, et nous avions été priés de faire remplir un questionnaire à peu près similaire, sauf qu'il était (si ma mémoire est bonne) commandité par la FNMA. Il était d'ailleurs nettement mieux fait que celui-ci (toujours si ma mémoire est bonne, ça fait qd même 10 ans). La fédé a-t-elle seulement encore les résultats pour les mettre en corrélation avec cette nouvelle enquête ? Je ne vois pas d'autre intérêt à faire plusieurs fois la même chose.

Mais quoi qu'il en soit, je ne crois pas que ce genre de questionnaire puisse démontrer grand chose. Il s'agit toujours de questions fermées et les limites d'un graphique établi sur les interrogations du type : "de 1 à 5, pensez-vous que les maîtres d'armes sont suffisamment rémunérés" ou encore : "selon vous, les possibilités d'évolution du métier de maître d'armes sont A)nombreuses, B)inexistantes, C)ça dépend" ne sont pas difficiles à évaluer.

En revanche, les cadres de la FFE vont sur les compétitions, discutent avec les maîtres d'armes de club tous les week end, connaissent un tas de maîtres d'armes qui ont des choses à dire et qui pourraient peut-être faire avancer les choses si besoin est. Quand j'ai l'occasion de parler de mon quotidien de terrain avec eux, ils me gratifient souvent d'un "c'est intéressant, je le ferai remonter à la fédé". Très bien, mais

1) est-ce réellement fait

2) ne serait-il pas plus efficace d'inviter des maîtres d'armes à en discuter autour d'une table ou de les appeler.

Vous allez me dire : la FNMA est là pour ça. Mais sa représentativité reste à démontrer. De plus, ce n'est pas nous les maîtres d'armes qui avons un problème d'employabilité, ce sont plutôt les clubs qui n'ont pas de maître d'armes à employer.

Date de publication : 10/09/2006 22:07
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#12
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :

BesYuz a écrit:
Le contenu du questionnaire laissait déjà pressentir la piètre qualité de ce que délivrerait l'enquête.

Ce qui n'empêche pas qu'aujourd'hui on lise cela :
Citation :

Nouvel Obs a écrit :
Selon le classement du Financial Times, sept des dix meilleures écoles de commerce européennes sont françaises. HEC arrive en tête.

Est-ce qu'HEC Junior Conseil est destiné à accueillir tous les canards boîteux d'HEC ?
Citation :

BesYuz a écrit:
De plus, ce n'est pas nous les maîtres d'armes qui avons un problème d'employabilité, ce sont plutôt les clubs qui n'ont pas de maître d'armes à employer.

Et pourtant, ils écrivent...
Citation :

HEC Conseil Junior a écrit:
En outre on ressent une pénurie de MdA sur le marché du travail qui cache bien plus des décalages importants entre offre et demande de MdA qu’une réelle pénurie.

Date de publication : 11/09/2006 19:21
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#13
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
De plus, ce n'est pas nous les maîtres d'armes qui avons un problème d'employabilité, ce sont plutôt les clubs qui n'ont pas de maître d'armes à employer.

Plutôt dire que peu de clubs sont capables d'aligner une proposition viable. La "pénurie des Maîtres d'Armes"vient moins à mon avis d'un manque de formation que d'un manque de débouchés sérieux : combien ont abandonné le métier au cours des 20 dernières années ? Pour se dédouaner on dira qu'ils n'étaient pas "bons"...

Le rapport fait état de "solutions" à l'employabilité des Maîtres d'Armes, et ce sont ces solutions ou ces ouvertures qui me font réagir :

- La leçon individuelle payante : C'était la façon de procéder à l'époque où l'escrime ne servait pas simplement à allumer une lampe. Mais les salles étaient alors des salles privées, gèrées par le Maître, et l'escrime qu'on y enseignait visait à ne pas se faire trouer la peau. Ce qui faisait que le système pouvait fonctionner. Ce système a marché jusqu'à l'orée du XXème siècle, et est devenu caduc avec l'avènement de l'escrime sportive. A titre indicatif, on avance le chiffre de 4000 Maîtres d'Armes en exercice à cette époque. On en est loins aujourd'hui !! Entre temps sont passés les Maîtres issus de l'école militaire, et ceux qui étaient profs de gym, dont ce n'était plus le revenu principal. En outre, la loi de 1901 est passé par là, mettant les clubs entre les mains des bénévoles, ce qui change la philosophie et la donne. La leçon individuelle payante viens en contradiction avec la volonté de mettre l'escrime à la portée de toutes les bourses.

- L'escrime Artistique : C'est à mon avis une fausse piste. L'escrime artistique est une discipline que je juge plus exigeante que l'escrime sportive. Le débouché est le spectacle, et le monde du spectacle se contente de moins en moins d'à peu près. Le public, avec le cinéma, a une certaine idée du combat à l'épée, et rendre des combats attrayants est une discipline à plein temps, pas un à côté d'un club sportif majoritairement dédié à la compétition. Quand à penser que des gens prétiquant l'escrime artistique viendront à l'escrime olympique, ça me paraît une douce rèverie. Non que ce ne soit pas possible, simplement que ça restera une minorité, cantonnée au loisir: les shémas d'une discipline en coopération ne sont pas ceux d'une discipline en opposition.

En ce qui concerne les qualités demandées aux Maîtres d'Armes, il ne fallait par être grand druide pour connaître les conclusions, au vu des questions posées. Un bon Maître d'Armes n'est pas humain ...

Le point positif que je retiens de ce rapport, c'est le fait de poser un nombre de licenciés pour assurer un emploi de Maître d'Armes à temps complet avec les cotisations moyennes actuelles, sans compter sur une aide extérieure : 300. Personnellement je l'estimait à 200, mais le problème reste quasiment le même : comment un Maître d'Armes fait pratiquer autant de licenciés, avec des exigences de résultats de la part de ses dirigeants bénévoles, dans les structures actuelles ? Même sans compter la gestion du calendrier de compètes.... En supposant 2h de cours en moyenne par tireurs, ça fait 26 tireurs par cours, pour 23h d'enseignement pour le M.A.... Et les rythmes scolaires ne permettent pas d'ajouter beaucoup d'heures.


Citation :
Vous allez me dire : la FNMA est là pour ça. Mais sa représentativité reste à démontrer.

Comme toute association, la FNMA a la représentativité que lui octroient ses membres. Plus elle aura de membres, plus sa voix aura du poids. Une majorité de Maîtres pensent ne pas avoir besoin d'un syndicat, ou qu'il ne sert à rien. Cette attitude, née d'un passé ou chacue Maître était son propre patron, ne correspond plus à la réalité d'aujourd'hui ou nous sommes salariés. Même si ce n'est souvent qu'une "forme juridique d'emploi" (dans la pratique nous avons souvent une attitude de "Maître à bord"), nous avons besoin d'un groupement fort pour faire valoir les prérogatives de la profession.

Date de publication : 11/09/2006 22:40
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#14
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

odel a écrit:
Plutôt dire que peu de clubs sont capables d'aligner une proposition viable. La "pénurie des Maîtres d'Armes"vient moins à mon avis d'un manque de formation que d'un manque de débouchés sérieux : combien ont abandonné le métier au cours des 20 dernières années ? Pour se dédouaner on dira qu'ils n'étaient pas "bons"...


Of course, par "employabilité", je veux dire qu'actuellement en france, dans l'absolu, un BE escrime peut avoir un emploi. Maintenant, faut (a)voir la gueule de l'emploi...

Pour en revenir à la FNMA, pourquoi pas, moi j'ai testé et ça ne me correspond pas. (on en reparlera sur un circuit un de ces quatre)
Toujours est-il que j'aimerais réellement savoir si les résultats de l'enquête de 97 sont disponibles quelque part, pour voir s'il serait intéressant de les mettre en corrélation avec la présente enquête HEC.

Date de publication : 11/09/2006 23:28
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#15
Accro
Accro


Informations utilisateur
Citation :

veuve a écrit:
Est-ce qu'HEC Junior Conseil est destiné à accueillir tous les canards boîteux d'HEC ?



Tu as un problème précis avec HEC junior ?

Sur l'hypothèse de l'enquête comme quoi le problème résiderait dans le fait que l'offre et la demande ne se rencontrent pas... Je ne comprends pas bien où ils sont allés chercher cette idée. Tout le monde se connaît, tout le monde se croise, et il y a escrime-info en plus... Ou alors il y a une nuance que je n'ai pas comprise.

Date de publication : 11/09/2006 23:32
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#16
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Un club dans une grande ville qui annonce :"Cherche Maître d'Armes pour 10h" peut trouver, le M.A. complètant avec un autre club. La même demande en province est beaucoup plus problématique : ce genre d'offre seule ne permet pas de vivre.
Globalement il y a du travail, mais très dispersé.

Citation :
Toujours est-il que j'aimerais réellement savoir si les résultats de l'enquête de 97 sont disponibles quelque part, pour voir s'il serait intéressant de les mettre en corrélation avec la présente enquête HEC.

Je dois pouvoir te retrouver ça : cette enquète a été publiée dans le bulletin.

Date de publication : 12/09/2006 10:13
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#17
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Voici les résultats de l'enquète de 97 (chose promise, chose due). Elle porte sur la situation des Maîtres d'armes, et je ne suis pas sûr qu'elle puisse être croisée avec l'enquète fédérale actuelle, mais si certains veulent essayer...
lien : http://mangatohack.free.fr/fichiers/situma97.pdf

Juste quelques précisions :
- la situation a un peu évolué depuis (cette enquète a servi de base au travail de la commission emploi-formation, notament en ce qui concerne l'élaboration des grilles d'évaluation des salaires).
- J'ai fait la numérisation à l'arrache, la qualité n'est pas forcément idéale mais c'est lisible.
- Cette enquète a représenté un travail certain (que je salue), et son analyse a été faite par des Maîtres d'Armes, pas par des pros de la statistique : la mise en forme est plus brute que celle publiée actuellement.
- Cette enquète étant conjointe FFE/FNMA, la publication à l'époque par la fédé aurait été intéressante à mon avis. Juste pour répondre à ceux qui estiment que la publication de l'enquète actuelle ne devrait pas être .

Date de publication : 14/09/2006 00:02
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#18
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
ah la grille des salaires ;heureusement qu'elle est pas respecter sinon je change de metier

Date de publication : 14/09/2006 07:30
"nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir changer les choses ,à penser qu'un autre monde est possible."

et au fait le trostkysme n'est pas une maladie de jeunesse ,n'est ce pas mao ?
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#19
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Informations utilisateur
Citation :
ah la grille des salaires ;heureusement qu'elle est pas respecter sinon je change de metier

Pourquoi ? Ton club te paye plus ?

Date de publication : 14/09/2006 09:28
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Pénurie de maitre d'armes?
#20
Bavard
Bavard


Informations utilisateur
Citation :
BesYuz a écrit :
Tu as un problème précis avec HEC junior ?

Bon, je t’explique, c’est très simple.
En France, il existe un système de grande école, qui permet à une partie de la population d’obtenir un diplôme qui lui permet d’accéder à des postes de haute responsabilité. Le problème n’est pas d’être pour ou contre ces grandes écoles, même si on peut déplorer qu’elles assurent de facto de moins en moins leur rôle méritocratique, et de plus en plus un objectif de reproduction sociale.
Non, le seul constat que je fais, c’est que les HEC se prennent pour les rois du monde : ce sont les étudiants de HEC qui viendront comme auditeur t’expliquer qu’en fait tu n’as rien compris, et qu’eux ils vont te dire comment faire. Ce sont eux qui dirigeront des équipes, et qui vireront ceux qu’ils ne jugeront pas performant selon leurs critères.
Donc, d’accord, ce sont les rois du monde (je crois tout à fait qu’il existe des personnes brillantissime dans notre bas monde) : regarde par exemple ce communiqué triomphal après que HEC a été classé n°1 des écoles de commerce européennes (Ok, roi de l’Europe, alors). Pourquoi pas : après tout, on peut bien être fier de ses résultats.
Mais moi, je suis pratique, je ne m’en tiens pas à la crise d’autosatisfaction. On me présente un travail qui a la couleur du HEC, qui sent le HEC, mais qui est HEC Junior Conseil. En fait, c’est bien du HEC. A mes yeux, je regarde, et je pose la question : comment se fait-il que nos rois du monde ont produits un travail aussi raté, bâclé, pathétique, tant sur la forme (style…), que sur le fond (erreur dans les concepts et méthodes)
Pour résumer, je te renvoie à la morale finale du film spider-man 2 : A grand pouvoir, grande responsabilité.

Citation :
Odel a écrit :
Juste pour répondre à ceux qui estiment que la publication de l'enquète actuelle ne devrait pas être

Oui, je pense sincèrement que la FFE aurait dû prendre le temps de lire ce rapport ; je crois qu’ils n’auraient dû pas en rester à la signature, mais lucidement s’apercevoir de l’extrême médiocrité du résultat. Donc, ne pas le publier, du moins en l’état.
Comment les choses se sont-elles passées. Quelqu’un de haut placé à la FFE, qui est un peu en lien avec les milieux d’affaires (cherchez donc), s’est dit en toute bonne foi : mais tiens donc, il faudrait qu’on travaille cette question du marché du travail des maître d’armes. Et, compte tenu du coût d’auditeur sérieux, il s’est dit que la prestigieuse HEC lui fournirait sûrement un résultat correct pour un prix modeste (au alentour de 7000 euros).
Et bien, ce qui m’embête, c’est clairement que le résultat n’est pas du tout à la hauteur. Et que plutôt que de reconnaître l’échec de cette prestation, on verse dans la petite opération de communication en affichant en ligne le dit rapport. Si j’avais été le président de la FFE, j’aurais (à la rigueur) repris les seuls résultats de sondage (intéressants à titre documentaire, mais guère plus ; il faudrait ôter nombre d’erreurs), et surtout éliminer la partie conseil qui est manifestement écrite par des personnes qui n’ont pris aucunement la mesure de la situation, ne l’ont pas étudiée sérieusement, et ne peuvent certainement pas produire le moindre conseil cohérent et utile (il y a quand même des idées assez ridicules).
Si on regarde le travail de 1997 : on remarque que c’est un simple sondage et non pas un rapport qui prétend fournir des solutions. Ce travail de 97 n’est pas rédigé, mais propose surtout des résultats bruts et croisés : donc, les commentaires sont réduits au minimum. Il pose en plus des questions beaucoup plus pertinentes que le travail de 2006.
Le rapport de 1997 a des objectifs modestes, et il les atteint largement.
Le rapport de 2006 se paye de vouloir conseiller : or, la connaissance de la situation est manifestement exécrable (ex. quand on parle de marché, on parle de prix : or, ils ne sont fichus de fournir une rémunération moyenne ; quand on étudie un marché, on distingue entre la perception des offreurs et des demandeurs : et là on mélange allègrement les réponses des MA avec celles des présidents, sans les distinguer !!!). ETC… ETC….
Un vrai naufrage.

Date de publication : 14/09/2006 14:05
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Escrime-Info : Mentions légales