http://www.stagescrime.com/accueil.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
95 utilisateur(s) en ligne (84utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 95

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Feraud)

BasBas



Re : Est-ce que le racisme existe
#1
Habitué
Habitué


Citation :

Escrime-partage a écrit :
Pour ceux ou celles qui ne semblent ou qui ne veulent pas comprendre ce " phénomène haineux " qu'est le racisme dans le sport, voici un témoignage de Pauline RANVIER

Alors, sauver le monde avec ce style de clip, j'ai comme des doutes... Deux gonzesses qui tirent dans Paris, il faut chercher l'intérêt (et en plus, cela ne tire pas très bien, elles ont l'air un peu gelée), et pour y voir de la tolérance, c'est vraiment tiré par les cheveux.
D'ailleurs à propos de cheveux, sur la blanche, rien à dire, mais alors la noire, il y a un problème : l'article 115 du règlement oblige à attacher les cheveux et les mettre sous la tenue. Là, c'est clair, elle se prend un carton jaune, et si cela continue, un rouge.
Voilà, du blanc, du noir, du jaune, du rouge : il ne manquait plus que les Schtroumpfs sur le champ de mars.

Donc, je n'ai pas trop vu le racisme, par contre, le sponsor, une marque de matériel d'escrime, je l'ai bien remarqué.
C'est pour faire quoi, ce clip, rappelez-moi ?




Date de publication : 14/12 13:29
Haut


Re : Esct-ce que le racisme existe dans l
#2
Habitué
Habitué


Citation :

Macca a écrit :
Procès d'intention, vous dites? Mais vous n'arrêtez pas!

Propos initial de Macca du 10/12/20
Citation :

Macca a écrit :
Féraud, je ne sais pas qui vous êtes, mais vos propos résument tout ce que je déteste, tout ce qui freine notre volonté de nous civiliser un peu plus: vous minimisez, vous comparez, vous raillez, vous méprisez, vous banalisez. C'est à mes yeux tout le contraire de l'attitude que nous devons avoir.

Rodomontades de moralisateur qui occulte les faits et maintenant les arguments qui le contrent. Vous brassez du vent depuis un certain temps.
Vous préférez au final la position victimaire (qui est aussi celle par laquelle vous débutiez) ; l'attitude du gaucho de base.

Idéologue certes, mais idéologue médiocre.

Date de publication : 13/12 17:07
Haut


Re : Esct-ce que le racisme existe dans l
#3
Habitué
Habitué


Citation :

Macca a écrit :
il ne vous viendrait pas à l'esprit de dire, par exemple: "Isabelle Huppert est blanche".

Si?

Évidemment que si !
Si j'ai à désigner Isabelle Huppert parmi un groupe de 50 personnes noires, je dirais la "blanche" ; au milieu de 50 personnes blanches, cela n'aurait aucune utilité.
Cela s'appelle "discriminer" : Établir une différence entre des personnes ou des choses en se fondant sur des critères distinctifs.
Et la seule manière de juger si c'est approprié, c'est si le critère distinctif est pertinent ou non (dans le contexte).

Vous croyez que lorsque vous êtes dans un pays africains, les africains vont se torturer les méninges en se demandant s'ils vont oser dire ou nom qu'Isabelle Hupert est blanche, parce qu'ils pourraient passer pour d’abominables racistes ?

Sebastian Colţescu a dit s’adressant à l’arbitre principal : « C'est le Noir ici, va voir et identifie-le » : il cherche simplement à désigner un individu au milieu d'un groupe, et il utilise un critère physique. Parce que c'était un critère distinctif (pertinent dans le contexte) de la personne qu'il voulait désigner pour le sanctionner, non à cause de sa couleur mais pour une connerie qu'il avait dû faire.

Vous faites juste partie de ces Précieuses ridicules actuelles qui lancent des procès d'intention à tout va : lorsqu'on cherche à corseter le langage, c'est qu'on veut enfermer la pensée.
C'est de l'idéologie.

Date de publication : 13/12 08:32
Haut


Re : Esct-ce que le racisme existe dans l'escrime ?
#4
Habitué
Habitué


Citation :

Macca a écrit :
Je ne vois pas quelle méthode vous me reprochez, je n'en propose aucune, et pour faire quoi?

Je vous reproche d'accuser un homme sans vous intéresser aux faits, parce que c'est plus simple d'hurler avec les loups médiatiques, de préjuger, alors que le dossier est vide.

Citation :

Macca a écrit :
Je n'ai ni méthode ni idéologie, je ne comprends pas pourquoi vous me prêtez des intentions répréhensibles!

Comme on dit, c'est le cocu qui est le dernier au courant.
Pourquoi vous m'écrivez alors que j'ai osé dire ici : Omar Sy est noir. D'après vos critères, c'est du racisme ordinaire, donc je suis un raciste. Et si je prétend que Laura Flessel est une femme, je suis en plus un sexiste ordinaire.

Quand on refuse de voir les faits, quand on veut empêcher que les autres nomment la simple réalité, c'est qu'on vit avec des lunettes idéologiques.
Et il existe bien aujourd'hui une idéologie qui vise à imposer le silence, à provoquer un climat de crainte latente, pour empêcher de simplement nommer des réalités (une attaque contre la langue et contre les concepts) : notamment matérialisée par la cancel culture.
Et cela a des résultats concrets.

Sebastian Colţescu : canceled.

Date de publication : 11/12 13:27
Haut


Re : Esct-ce que le racisme existe dans l
#5
Habitué
Habitué


Citation :
Macca a écrit :
en France, désigner quelqu'un par sa couleur de peau , c'est du racisme ordinaire

Vous sortez cela d’où ? Il y a une loi ? Des décisions de Justice ? C’est qui qui a décidé ça ? Votre petit doigt qui décrète ?
Sebastian Colţescu est-il poursuivi par la Justice française pour les propos qu’il a tenus ? Alors que cela s’est passé sur notre territoire et que la Justice française est bien compétente, même s’il n’est plus en France. Allons-y carrément, si vraiment c’est du racisme ordinaire... Pourquoi on n’y va pas ? Hein ?

Les faits, le contexte.
Voici la phrase traduite de Sebastian Colţescu s’adressant à l’arbitre principal : « C'est le Noir ici, va voir et identifie-le ».
Identifie-le ! On parle de problème d'identification !

Le type en question avait fait une connerie, dont on ne sait pas la nature (il y a des faits qui bizarrement passent à la trappe médiatique), c’était pour l’exclure. Il est au milieu d’autres. On le désigne par ce qui le distingue le plus.
S’il est roux, vous faites quoi vous : vous dites, il aurait des choses dépassant de son crâne avec une couleur particulière ?
Ce n’est pas raciste de dire Omar Sy est noir, ou de dire c’est un black.
Par contre, lui faire remarquer à titre personnel, hors de propos, sa couleur, c’est grossier et ce peut être raciste.

Cela n’a jamais été le propos de cet arbitre et vous l’accusez de ce qu’il n’a pas fait.
Au fond, vos méthodes, valent-elles mieux que celle d’un raciste ?

Citation :
Macca a écrit :
Il sera sanctionné de quelques matches de suspension

Que vous êtes généreux ! Un arbitre qui traiterait quelqu’un, de sale négrot, par exemple, dans le cadre de ses fonctions, je ne suis pas persuadé qu’il faudrait qu’il réarbitre un jour. Le tarif mérite d’être plus lourd et que la justice s’en mêle.
Sebastian Colţescu risque de 10 matchs, minimum et jusqu’à pire.

Vous le voyez arbitrer un match dans le futur et tenter de sanctionner un joueur de couleur ? Avec le scandale totalement frelaté qu’on vient de nous fabriquer.
Il est foutu : il devait s’en sortir en Roumanie, d’être arbitre payé correctement, sa vie va devenir bien plus difficile.
Pour quoi ? Plaisir à quelques idéologues qui ne veulent pas reconnaître leur totale méprise.

On ne résout pas une injustice par une autre injustice.

Date de publication : 10/12 21:02
Haut


Re : Est-ce que le racisme existe dans l'escrime ?
#6
Habitué
Habitué


Citation :

Macca a écrit :
Je rappelle que désigner quelqu'un par sa couleur de peau n'est pas excusable une seule seconde, quelque soit le contexte.


Les faits ! Reprenez les faits.
S'adresser à quelqu'un à partir d'une de ses caractéristiques physiques est malpoli et grossier.
Par contre, désigner un tiers en reprenant une caractéristique physique, cela se fait très naturellement pour tout un chacun : tu as vu la femme ? le grand ? le noir ? le roux ? l'aveugle ?
Par contre, s'adresser à une personne en lui précisant sa caractéristique : la femme, le grand, le noir, le roux, l'aveugle. C'est blessant (et même pourrait être raciste vis-à-vis d'un noir).

Les faits : il y a un problème, un arbitre désigne à un autre arbitre une personne par une caractéristique physique : noir (au milieu d'un groupe probablement de personnes qui ne le sont pas en majorité) - il y a du monde, de la tension, il va au plus simple. Et il y a méprise de la part de ceux qui l'entendent (ils comprennent "nègre" alors que c'est le mot "noir" en roumain).

Oui, le contexte importe. Non, pour vous, la réalité n'importe plus parce que vous avez une solution unique à tous les situation, qui vous permet de préjuger : coupable.
Vous êtes un idéologue qui défend son idéologie au sacrifice des faits, de la vérité, et de l'arbitre en question : tout cela est "cancellé". Cet arbitre, il ne compte pas à vos yeux (on verra sa sanction... plutôt que vos fantasmes), bouc-émissaire, sacrifié sur l'autel de prétendus bons sentiments derrière lequel se masque une idéologie.

Allez, réclamez vite qu'on renomme en escrime le carton noir en n carton.

Date de publication : 10/12 12:50
Haut


Re : Esct-ce que le racisme existe dans l'escrime ?
#7
Habitué
Habitué


Macca, vous faites sans doute partie d'une partie de cette gauche qui cherche à trouver des victimes à défendre pour devenir ensuite les pires bourreaux : c'est une mécanisme qu'on aura bien connu au 20e siècle, et qui est reparti très fort en ce nouveau millénaire.
Votre procédé est devenu de nos jours classique : s’offusquer le plus possible pour que les faits soient occultés et qu'on ne les discute pas, des fois que...
Évidemment, s'il s'agissait d'une injure raciste sur territoire français, la Justice se serait saisi des faits, et les faits, là, il aurait bien fallu les discuter, contradictoirement. Mais c'est plus pratique d'instituer le tribunal médiatique, qui retire la parole (le micro) à la défense,comme vous le faites : paraît-il qu'on appelle cela "cancel".
Toute cette histoire, elle aura pour résultat qu'un arbitre voit carrière terminé, sur une méprise (inavouable). Si le type n'était pas raciste, amer, on vient de lui donner une occasion de le devenir.
En attendant, continuez à fantasmer pour chercher vos coupables...

Date de publication : 10/12 10:08
Haut


Re : Esct-ce que le racisme existe dans l'escrime ?
#8
Habitué
Habitué


Les faits, rien que les faits

Discussion entre deux arbitres roumains : l'entraîneur-adjoint d'une équipe est exclu du terrain par l'arbitre principal.

Alors, l'exclu se met à accuser le quatrième arbitre de l'avoir désigner l'arbitre principal de "negro", soit nègre, ce qui est fort méprisant. Horreur le N word ! On monte sur ses grands chevaux.

Or, il s'avère qu'en fait, il a parlé en roumain à un autre roumain en utilisant un mot "negru" qui veut dire noir en roumain. Mince, la gène, on s'offusquerait un peu vite ? Ce ne serait pas méprisant mais une méprise ?
Heureusement, un malin trouve la parade : il n'aurait pas dit "blanc" si cela avait été un blanc.

Ben, comment dire ? Si j'ai 20 noirs et trois blancs devant moi, si, si, je t'assure que pour me faciliter la vie, je dirais blanc pour désigner à un tiers de qui je parle.
Je sais, c'est terriblement simpliste, mais si j'avais su que le type avait une maîtrise de philosophie, j'aurais dit le type à la maîtrise de philosophie. Mais là, utiliser la couleur d'une peau qui dénote, cela va plus vite. S'il avait été plus grand que les autres, j'aurais dit le grand.

Allez, emballement médiatique : on oublie que l'autre se sauve de l'exclusion du terrain, et que la carrière de l'arbitre se termine là, sur une méprise.

Donc, sachez-le, si vous désignez à un tiers, ne dites pas : la "femme", c'est horriblement sexiste ; etc...
D'ailleurs, ne dites rien, puisqu'on veut vous faire taire.
1984

Alors du racisme, en escrime ? Pourquoi pas, qu'est-ce qui protégerait le milieu ?
Tout comme dans les médias, dans le foot ou en escrime, il y a des cons ; non, on n'est pas non plus protégé manifestement.

Date de publication : 09/12 21:47
Haut


Re : Les effets psychologiques du confinement / reconfinement sur les sportifs
#9
Habitué
Habitué


Image redimensionnée

Date de publication : 22/11/2020 19:10
Haut


Re : Les effets psychologiques du confinement / reconfinement sur les sportifs
#10
Habitué
Habitué


Exercice de renforcement mental :

Image redimensionnée

Date de publication : 21/11/2020 15:57
Haut


Re : Les effets psychologiques du confinement / reconfinement sur les sportifs
#11
Habitué
Habitué


Citation :

Escrime-partage a écrit :
Cela donne l'idée que vous faites des femmes.


Je prie l'autre moitié de l'humanité de me pardonner, et je remplace :

Image redimensionnée

(Escrime-partage, afin d'éviter tout problème, veuillez bien noter que cet individu n'est pas homosexuel)

Et vive le sport !

Date de publication : 21/11/2020 14:38
Haut


Re : JO
#12
Habitué
Habitué


On est en pleine pandémie, et il y en a pour vouloir dans 9 mois, brasser des populations de tous les continents pour les réunir ensemble.
Oh, du calme, on parle peut-être de vaccin, mais pas encore de populations vaccinées.
Là, au nom du sport, il nous prépare la vague 2022.

Date de publication : 21/11/2020 13:08
Haut


Re : Les effets psychologiques du confinement / reconfinement sur les sportifs
#13
Habitué
Habitué


Petit papa noël risque de ne pas passer pour tout le monde cette année.
Est-ce que la FFE pourrait offrir un cadeau à tous ? Du style :

Image redimensionnée

Date de publication : 21/11/2020 13:00
Haut


Re : Sabre Laser et pourquoi pas?
#14
Habitué
Habitué


Citation :

Bussy_Amboise a écrit :
En résumé l'artistique n'est pas respectable vu que le niveau n'est pas bon par rapport à ce qu'on peut voir au cinéma.

Alors, en fait, non, pas du tout. Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit : certes, ils sont très mauvais, même si je peux concevoir que pour atteindre ce médiocre niveau, il faut quand même avoir produit certains efforts.
Non, la question est ailleurs.

Le Théâtre et Cinéma, je ne rentre pas dans le détail, mais au fond, cela n'a rien à voir.
D'ailleurs, personne ne va au théâtre pour voir les duels dans Cyrano de Bergerac ou celui de Hamlet : on y va pour tout sauf ça... Par contre au cinéma...

Le combat au cinéma, c'est assez spécifique, cela attire. Mais c'est très particulier.
Regardez :




Je ne crois pas que les actrices aient un talent particulier pour ce combat : ce n'est pas un problème de niveau.
C'est un problème de "trucage" - mais pas le trucage numérique, récent : là, le seul trucage, c'est un tube en caoutchouc.

Non, le truc réellement important, c'est le découpage en plan : plus besoin d'être bon physiquement en combat. On va couper la scène en plan de quelques dixième de seconde, pris selon un angle particulier (avec des cascadeurs pour certains).

Et on arrive à être très impressionnant sur un geste d'un dixième de seconde. Et si on a des as du montage, on arrive à quelque chose d'impressionnant, rythmé, bien qu'hypertruqué.

Toute chose qui ne peut être faite dans l'escrime artistique.
Et c'est pire pour les tenants de sabre laser en polycarbonate : car leur référence est purement cinématographique.
J'aurais pu parler du combat de Christopher Lee en tant que comte Dooku : vous croyez qu'il était bon à son âge pour un combat ?

Non, le problème, ce n'est pas le niveau du pratiquant, c'est que le cinéma, en tant référence, utilise des moyens inatteignable par l'escrime artistique (et je ne parle pas du numérique mais juste ce qui existe déjà depuis Méliès).

Excellent soit l'escrimeur artistique, sa performance ressemblera toujours à une bouse par rapport à son modèle cinématographique.

Citation :

Bussy_Amboise a écrit :des amateurs qui aiment ce qu'ils font et n'ont pas d'autre prétention que ça...


Ah non !
Les escrimeurs artistiques prétend se montrer, de faire dans la démonstration.
Quand je suis sur les pistes, l'épée à la main, qu'on me regarde ou pas, ce n'est pas la question.
Les escrimeurs artistiques à tube ou pas ont des prétentions à spectacle, et ils nous infligent de bien trop longue souffrance.

Date de publication : 17/09/2020 12:32
Haut


Re : Sabre Laser et pourquoi pas?
#15
Habitué
Habitué


Citation :

ballestra a écrit :
Je vous plains

Ah ! Moi, j'avoue que vous ne me faites même pas pitié.
Juste un peu de gêne mêlée d'indifférence.

Là, je parle bien d'escrime artistique : la sabre laser en polycarbonate, il a aussi une autre forme, celle d'un combat de tuyau qui était l'objet de ma question.
Pour la forme chorégraphiée des pratiquants de tube, c'est bien de l'escrime artistique.
Et l'escrime artistique (tuyau ou pas), comment dire... c'est la gêne. C'est comme lorsque dans une famille, on a un idiot : il vous fait un peu honte.
En fait, l'escrime artistique, cela tient vraiment du pathétique. Moi, je vois bien d'où cela sort, les fantasmes qu'il y a derrière.
C'est né avec le théâtre, mais c'est surtout le cinéma qu'il la porte maintenant.

On aurait envie de dire aux pratiquants d'escrime artistique : mais décrevez-vous les yeux pour regarder les combats dans les films.
Au cinéma, cela va durer cinq minutes au pire. On vous met des effets pyrotechnique, de la musique, des décors, des costumes (renommés cosplay chez les tubeurs)... bon, vous allez me dire que les escrimeurs dits "artistiques" (si on est gentil avec eux), ils essaient de faire pareil (sans y arriver).
Non, ils n'ont rien compris. Les plans sont hyperdécoupés au cinéma : on n'est plus du temps d'Errol Flynn se battant dans un long plan séquence. Là, tout est découpé en plans très courts.
Cela permet deux choses : d'abord, cela rythme le combat pour que l'attention ne retombe pas. Ensuite, cela permet de masquer tous les défauts techniques, les insuffisances des acteurs : si c'est bien fait, cela paraît fluide, rythmé, sans défaut.

Revenons aux adeptes de l'escrime artistique à tuyau ou pas. Évidemment, c'est fait en spectacle vivant, donc, plus de découpage : on se retrouve avec l'équivalent de long plan séquence, laborieux, qui semble durer des plombes, bourré d'incohérence, avec aucune esthétique réelle tant c'est au fond raté techniquement de bout en bout. Vous n'êtes absolument pas à niveau de votre modèle cinématographique.
Voyez, l'escrime artistique, c'est comme un rapport sexuel sans plaisir : c'est long, on se demande ce qu'on fait là, on se sent un peu vaseux, colleux et dégoûté.
Et pour celui qui s'agite dans l'affaire, celui pour lequel tout n'est plus que dans sa tête, c'est un peu de l'onanisme.

Les pratiquants d'escrime artistique, ils y croient. C'est le fond du problème. Comme je le disais, c'est un peu notre idiot de la famille. On se sent obliger de les regarder, plutôt par pitié, et au final, on se retrouve un peu colleux et dégoûté. Mais eux, ils sont très contents.

Pourtant, quelle médiocrité ! Dans le théâtre amateur, les acteurs peuvent être médiocres : mais s'ils on un bon texte, ils peuvent transcender et on en tire quelque chose. Dans l'escrime artistique, c'est sans texte : c'est le vide abyssal d'un combat sempiternel. Ne reste qu'une chorégraphie, l'agitation désordonnée des corps, sans aucune beauté. Du point de vue de la danse, c'est laid.

Aux escrimeurs artistiques, j'aurais en vie de leur dire : grandissez, faites quelques chose de votre vie. Il existe des arts : le théâtre, la danse... Pratiquez-les, vous n'arriverez jamais à être aussi mauvais qu'avec l'escrime artistique.
L'escrime artistique est sans intérêt, personnellement, j'en fuis toutes ses représentations : mais hélas, elle colle un peu comme je le disais. Et aujourd'hui, elle vient à nouveau nous embarrasser se croyant nouvelle à cause d'un bout de tuyau lumineux, qui ne nous illumine pas plus d'un quelconque talent.

Tout ce que je viens de dire est illustré par Solaris et Tenebris, qui a le bon goût malgré tout, de ne pas infliger trop de ses tubes sur Youtube : https://youtu.be/x8CK9yOerEI

Le sabre laser en polycarbonate, c'est aussi autre chose que de l'escrime artistique, donc je reviens à ma question :

Citation :
En quoi la sabre laser (en fait, c'est du polycarbonate) est différent de l'épée, du fleuret, du sabre, du kendo, de la canne de combat, etc...

Date de publication : 17/09/2020 09:25
Haut


Re : Sabre Laser et pourquoi pas?
#16
Habitué
Habitué


Citation :

ballestra a écrit :
Montée à partir de rien il y a 5 ans...

Euh ?
La République en marche : 400000 adhérents, 260 députés, un président de la République ?

Citation :

ballestra a écrit :
de nombreuses interventions dont une à l'U Arena devant 30.000 spectateurs

D'habitude quand on veut me vendre de la semoule, on rajoute plutôt "Vu à la télé" (ce que fait d'ailleurs intensivement la FFE).

Heureusement, on a Youtube avec deux de vos gonzes.




Allez, on part de 326 vues, je pense vous faire monter à 340, avec le flux de passionnés qui vont se précipiter.

Citation :

ballestra a écrit :
http://solaris-tenebris.fr/

Ah, je vois que votre assoc. accepte les dons.
Ça tombe bien, je viens de refaire mon électricité, il me reste des chutes de tuyaux PVC : ça vous intéresse pour votre académie de bout de tuyau ?

Bon, sinon, s'il y a des adultes dans le coin, ils peuvent répondre à ma question.

Citation :

En quoi la sabre laser (en fait, c'est du polycarbonate) est différent de l'épée, du fleuret, du sabre, du kendo, de la canne de combat, etc...

Date de publication : 16/09/2020 16:22
Haut


Re : Sabre Laser et pourquoi pas?
#17
Habitué
Habitué


Citation :

laforce85 a écrit :
c'est complètement différent ! ☺️


Sans blague : complètement ?
Différent de quoi ?
Allez-y, vous êtes sur un sujet consacré au sabre laser : Faites-nous rêver !
En quoi la sabre laser (en fait, c'est du polycarbonate) est différent de l'épée, du fleuret, du sabre, du kendo, de la canne de combat, etc...

Date de publication : 16/09/2020 14:02
Haut


Re : Comment se passe votre reprise sous la Covid???
#18
Habitué
Habitué


La pandémie ? Une seule solution, éliminer les vecteurs de propagation pour avoir définitivement la paix.
J'ai passé tous mes adversaires au fil de l'épée.
J'attends que le camion poubelle vienne ramasser les corps et on n'en parle plus : risque de contamination ZERO.

Date de publication : 11/09/2020 12:57
Haut


Re : Sabre Laser et pourquoi pas?
#19
Habitué
Habitué


Citation :
Oriola a écrit :
Dans tous les cas si un club propose de se diversifier par de l’escrime artistique, du sabre laser , de l’escrime de duel , de l’escrime fitness ou autre

* escrime artistique = chorégraphie avec une arme blanche à des fins de spectacle
* sabre laser = combat avec des tuyaux de plastique
* escrime de duel = escrime de duel
* escrime fitness = gymnastique singeant les mouvements d'escrime
* autre = babyfoot ?

L'escrime de duel, c'est de l'escrime. Pas le reste.
Dans mon club d'escrime, qu'on occupe les gamins de 6 ans avec du plastique, cela ne me gène pas, ils ont le temps de grandir. Par contre, je ne vois pas ce que j'ai en commun avec les autres gamins de 30 ans.

Citation :
Oriola a écrit :
c’est tout bénéfice pour tout le monde . Les adhérents qui font du sport et se font plaisir et le prof qui s’assure un peu plus de licenciés !

Alors, autant intégrer la Fédération d'escrime à celle de football : pour les adhérents, pour les profs.
Par contre pour l'escrime...

Non, je suis injuste. Je vois bien l'idée foireuse derrière tout ça : le petit fait d'escrime, pendant que maman fait du fitness, et papa fait du tuyau de plastique.
Enfin, tant qu'à faire, un bar à putes dans le club, ça ferait plus de licenciés.

Citation :
Oriola a écrit :
Après pour vraiment remonter en nombres de licenciés il faut avant tout promouvoir « l’escrime classique « 

C'est justement ce qui n'est pas fait : ni par la FIE qui ne se préoccupe strictement que des JO (le reste peut crever), ni par la FFE qui s'est lancée dans une course en avant à la diversification qui lui fait perdre son âme.

On brode en perdant le cœur de son activité qu'on ne défend plus. Et un jour, on disparaît.
Sauf si avec leur succès en toc, ce sont les combattants au tuyau qui nous absorbent dans leur Fédération des chevaliers du plastoc

Date de publication : 06/09/2020 17:14
Haut


Re : Sabre Laser et pourquoi pas?
#20
Habitué
Habitué


Citation :

Oriola a écrit :
Au moins avec le sabre laser , on bouge dans tous les sens ...


Cela va intéresser la fédération de gym.
Image redimensionnée


ou de danse
Image redimensionnée

Cela dit, il faut reconnaître que que plutôt de voir deux barbus se taper dessus avec un tube en plastique lumineux .
au moins, c'est plus agréable
Tiens, c'est peut-être moi qui vais me transférer en gym ou danse , au moins, les choses seront claires.

Citation :

Oriola a écrit :
alors qu’en escrime classique on ne bouge que sur une ligne droite !!!


Je sais qu'il y a des obsédés du règlement, mais qu'est-ce qui vous empêche, au juste, de vous brancher sur un appareil sans fil pour tirer dans tous les sens ?

Vous manquez d'inspiration.
Image redimensionnée

Date de publication : 06/09/2020 11:12
Haut


Re : Sabre Laser et pourquoi pas?
#21
Habitué
Habitué


Citation :

aran22 a écrit :
Enfin de l'escrime de sorcier....

Un bout de plastique lumineux qu'on remue, et vous y voyez de la sorcellerie.
Tout est dans la tête.

Date de publication : 05/09/2020 13:17
Haut


Re : Candidatures à la présidence de la FFE 2020-2024
#22
Habitué
Habitué


Добрый день

Citation :

prime a écrit :
Laissons lui sa chance une saison ou deux avant de le juger.

Vu qu'on a une liste de candidats qui veut faire du sabre laser une troisième arme, on en n'en est pas à parler de "laisser une chance", comme si c'était le dernier inventaire avant liquidation.

Citation :

prime a écrit :
Il a de réels atouts pour susciter un intérêt durable.

Ah ça, on verra : plutôt pur effet de mode - attendons que Disney bousille bien la franchise pour que cela devienne ringard.

Citation :

prime a écrit :
Il est très ludique, instinctif, fiable et peut être pratiqué à tous âges.

On dirait que là, vous parlez justement d'escrime (enfin, d'épée surtout, parce que fiabilité et fleuret ou sabre, cela se discute).

Citation :

prime a écrit :
Vouloir attirer d'autres publics avec de nouvelles pratiques est une démarche parfaitement normale; voire même, nécessaire.

Effectivement.
Mais la FFE, c'est une fédération d'escrime : pas de foot ou de vélo ou autres arts comiques. Regarder autre chose que l'escrime, c'est problématique.
L'escrime artistique, ce n'est pas de l'escrime et cela mérite plutôt d'aller dans une fédération de danse et autre chorégraphie.
Ou alors, on peut faire un paquet cadeau avec le sabre laser, et on donne ça à la Fédération française des jeux de rôles grandeur nature.
C'est de ce niveau-là, les costumés.

Citation :

prime a écrit :
Pensons aux sports qui ont diversifié leur pratique avec succès comme le cyclisme et les sports de glisse. Alors, pourquoi pas l'escrime ?

Oui, diversifions.
Le kendo, c'est de l'escrime - mais c'est noyé dans la fédération de Judo.
La canne de combat, ils sont oubliés dans la fédération de boxe : la FFE n'a jamais daigné les regarder.
Les AMHE ont crée leur fédération, parce que la FFE ne s'intéressait qu'à ses sports olympiques.

Date de publication : 30/08/2020 19:00
Haut


Re : Candidatures à la présidence de la FFE 2020-2024
#23
Habitué
Habitué


Привет

J'ai feuilleté les programmes de tous ces farceurs.

La liste "Ensemble..." présente un point 24 s'intitulant "Quand escrime rime avec histoire" :et ils y mettent le "laser"...

La liste "Agir..." nous vend du sabre laser à tous les étages avec pour projet d'en faire la 4e arme.

Tant qu'à faire du licencié, puisque l'escrime n'est plus l'essentiel, on se met tous en short avec un ballon pour taper dedans avec les pieds, et on recrutera plus.

Date de publication : 30/08/2020 11:17
Haut


Re : Retour sur mon expérience de paris d
#24
Habitué
Habitué


Citation :

audepia a écrit :
J’ai découvert qu’on pouvait parier sur les championnats d’escrime avec le site d’un bookmaker (il me semble que c’est le mot correct). Le risque était soi-disant faible mais les gains pouvaient être importants. Je me suis inscrite et j’ai déposé une somme d’argent. Même en suivant les côtes de pari du site en ligne, j’ai perdu mon argent. Je précise que c’est la première fois que j’avais essayé de jouer, je ne suis une habituée, ni une joueuse.

J’ai essayé de parier un peu plus pour rattraper ma perte mais j’ai fini par perdre beaucoup plus qu’au départ.


Incroyable, on en apprend une bien bonne.
Alors, si on joue, on pourrait perdre ? Et on nous aurait rien dit !

Nous, on croyait tous que les bookmakers, les sites de paris en ligne, les casinos ou la française des jeux, c'était en fait de manière cacher des milliardaires philanthropes qui cherchaient à distribuer subrepticement leur fortune en faisant gagner les joueurs.
Vraiment incroyable, des gens qui vous prennent votre argent, alors que d'habitude les gens y cherchent à vous le donner.

Citation :

audepia a écrit :
Je ne cherche pas à ce qu’on me plaigne


Aucun risque.
Mais enfin, laissez-moi quand même vous proposer une bonne adresse pour trouver de l'aide.

Image redimensionnée

Date de publication : 26/06/2020 17:24
Haut


Re : Table ronde sur l
#25
Habitué
Habitué


Citation :

Ricounet a écrit :
juste un détail, la moitié de l'humanité, euh, ce serait des femmes, mais chut, faut pas l'ébruiter


Oui, il ne faut pas l'ébruiter, parce que c'est juste une connerie (espèce de propagateur de fake news).

Comme le rappelle l'Institut national de la démographie, les hommes constituent une majorité sur Terre.
C'est tout à fait normal, puisque dès la naissance, il naît plus d'hommes que de femmes.
Ce sexe ratio à la naissance (H/F) est aussi supérieur en France. Pourtant, dans notre pays, en dépit du génocide pratiqué par la majorité oppressive des hommes sur les femmes, génocide renommé dans la novlangue médiatique actuelle "féminicide", il y a au final plus de femmes que d'hommes (alors qu'au départ, c'est l'inverse).
Car les hommes ont apparemment cette faculté de beaucoup plus mourir que les femmes, malgré toute la maltraitance qu'ils font subir à leur animal de compagnie préféré (mince, les hommes tuent beaucoup beaucoup plus d'hommes qu'ils ne tuent de femmes).
Mais continuons à penser tous ensemble librement et surtout médiatiquement, qu'un homicide de femme, c'est un scancale, alors qu'un homicide d'homme, c'est juste un malheur.

Mais bon, apparemment, la bien-pensance totale vous amène à bêler ensemble pour obtenir la parité ou autre discrimination positive, selon le vocabulaire nov-languien, y compris en escrime.
Alors que les femmes pratiquant l'escrime sont très minoritaires, que les femmes enseignant l'escrime sont encore plus minoritaires (et encore encore plus à l'épée, met avis), il faudrait sortir de notre manche la godiche de service.
C'est la réalisation du programme finale du féminisme (simple avatar de la toute bien pensance) : "Une femme sera vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important, on désignera une femme incompétente".
Donc, oui, il aurait fallu trouver une godiche, non pour relever le niveau, mais juste pour cocher la case.
Minorités de toutes conditions, unissez-vous pour la lutte : il nous faut des arabes, des borgnes, des homosexuels, des nains, des autistes.......
Il nous faut cocher les cases pour valider l'idéologie victimaire.

Citation :
topaze a écrit :
Remarque : je souscris il faut féminiser… on n’est pas obligé de fixer un taux à atteindre mais 0% ce n’est pas terrible…

Bon courage à la nana qui arrivera la première dans une de ces vidéos, parce qu'elle passera pour la godiche de services (ce qu'elle ne sera pas forcément, mais à force de tout rabaisser à un niveau victimaire...)

Date de publication : 19/04/2020 15:08
Haut


Re : Table ronde sur l
#26
Habitué
Habitué


Citation :

skiipy a écrit :
Je regrette quant à moi le nombre de passage où l'on parle pour ne rien dire.


Oui, mais Rémy Delhomme a pu faire son placement de produit.

Citation :

julian a écrit :
Si déjà on pouvait se rapprocher du pourcentage de licenciées, ça serait pas mal.

Alors, pour une table ronde d'enseignant, madame Michu qui a débuté l'épée en septembre à Trifoully-les-Oies, elle n'aurait pas été à sa place.
Si vous étiez un tant soit peu logique, vous demanderiez plutôt qu'on se rapproche du pourcentage de femmes enseignant l'épée (et non de celui de licenciés) : d'ailleurs quel est-il, ce pourcentage, vous qui vous passionnez pour ce style de sujet..

J'ai trouvé aussi qu'il y avait peu d'arabe, c'est pas représentatif de la population française.
Egalement, les protestants étaient manifestement sous-représentés.
Quant aux homosexuels, je ne suis pas sûr que leur représentation était à un niveau convenable.
J'estime aussi, qu'il manquait de nains, d'autistes... d'institutrices, de puéricultrices, de administratrices, de dessinatrices...

J'adore...

Date de publication : 19/04/2020 12:58
Haut


Re : La FFE hors la loi?
#27
Habitué
Habitué


Non, non, la FFE ne respecte pas cette loi :
- Si -25% de femmes licenciés => au moins 25% de femmes dans les instances.
- Si +25% de femmes licenciés => au moins 40% de femmes dans les instances.

Non, simplement, la FFE ne respecte pas la loi... ce qui est normal quand la loi est de la mer-de.
L'article dit "L’escrime est un cas limite, avec 27,7 % d’adhérentes et 26,5 % de femmes dans son comité directeur."
Donc, l'escrime devrait avoir au moins 40% dans ses instances.
Eh oui, stupide ! Faudrait faire du remplissage de femmes à tout prix.
Si j'étais une femme, ça m'attristerait d'être traitée ainsi.

Moi, je pense que lorsqu'on a en escrime quasiment un quart de femmes et que dans les instances, on est dans une situation normale.

Mais voilà, on vit dans un monde d'extrêmistes qui passent leur temps à chercher à nous faire culpabiliser de manière imaginaire afin de nous faire appliquer des solutions absurdes à la cons. On vit chez les fous.

Vous savez, les gilets jaunes, la détestation des français des médias, du monde politique, c'est exactement à cause de ce type de choses.
Faut juste dire que cette loi c'est de la mer-de et qu'on nous prend vraiment pour des cons en nous bourrant le crâne sur des sujets à la con.
C'est insupportable !!! Et on écrit ça dans notre loi à nous en autre nom.
Ben, moi, je ne me sens pas représenté par les gens qui s'occupent de ça et pas des vrais problèmes

La parité, cela m'en touche une sans faire bouger l'autre, comme disait Chirac.
C'est un sujet dont je n'ai rien à foutre dans ma vie, et qui n'intéresse que des fondamentalistes extrêmistes qui mènent la barque médiatique.

Date de publication : 28/02/2020 17:30
Haut


Re : Violences sexuelles: une thérapie à coups de sabre ?
#28
Habitué
Habitué


Citation :
bla bla bla bla bla bla
... une panoplie qui couvre le corps et le visage, ce qui le transfère.
bla bla bla bla bla bla


Il manque une explication sur le choix symbolique du sabre.
L'arme d'estoc, c'est l'acte de pénétration. On évite et on choisit le sabre l'arme absolument pas martial, donc la moins conflictuelle possible, comme toute notre société d'une subtile fadeur !
Le sabre, arme de plat, telle la platitude de la pensée qu'il y a derrière tout cela.

bla bla bla bla bla bla...

Date de publication : 15/01/2020 13:52
Haut


Re : Débuter l
#29
Habitué
Habitué


Citation :

Ricounet a écrit :
Je ne comprends pas la notion d'honnêteté .

Ah. Alors, il faut que j'aille ouvrir le dictionnaire à votre place pour vous aider ?

Si deux personnes pratiquent une activité consistant à se renvoyer une balle de chaque côté d'une table, vous n'allez quand même pas dire HONNÊTEMENT que c'est un art martial ou un sport de combat : le ping-pong, c'est un sport d'opposition, mais il n'y a pas de combat.

Donc, notre ami se pointe en disant qu'il a fait du karaté et vous lui fourguez du sabre, qui n'est pas un art martial.
Le sabre serait honnête s'il respectait les principes sur lesquels on annonce qu'il est basé : à savoir, c'est censé être une arme de taille, tel que c'est affiché, et en fait, on n'y respecte pas le simple principe fondamental du plan de coupe.

Citation :

Ricounet a écrit :
Pourquoi une arme de l'escrime moderne serait plus ou moins honnête qu'une autre ?

cf. ci-dessus.

Citation :

Ricounet a écrit :
Respecter les règles (du moment) c'est respecter l'aspect martial.

Ah bon ? Donner des coups de plats avec son sabre, parce que c'est dans le règlement, c'est donc logique et martial.
Vous pensez étrangement, de manière extrêmement conservatrice.

Citation :

Ricounet a écrit :
Mais depuis, l'électrification a imposé la révolution du sabre, et tant mieux.
...
alors le temps d'escrime ne peut être respecté qu'en accélérant l'exécution du geste pour se plier au niveau de technologie disponible

Vous en êtes à un stade de réflexion où vous vous satisfaites de l'invention de la roue alors que il y a des voitures partout dans les rues.
Il n'y a pas de technologie qui nous contraignent vraiment si fortement, il n'y a que des choix de paresses et d'approximation. Renseignez-vous sur les technologies actuelles.

Citation :

Ricounet a écrit :
Si l'appareil électrique du sabre impose un temps de blocage si court qu'orienter sa lame "tranchant sur cible" devient impossible

Mon dieu !
RIEN dans l'arrivée de l'électricité n'a autorisé l'usage des plats : c'est le contraire, vous utilisez l'électricité pour justifier l'usage des plats.
L'électrification des armes est à la base destinée à permettre de signaler la matérialité des touches.
On a fait le choix, car c'est un choix et la technologie n'a rien imposé, d'aller au-delà de la matérialité des touches, et on a introduit des temps de blocages pour limiter l'allumage des lampes (ce qui fait plaisir au public qui n'y comprend rien, et aide les arbitres paresseux).
Mais à la base, l'électricité n'est là que pour allumer des lampes, et on aurait pu en rester là. On aurait pu trouver un autre moyen, tel que la convention, pour déterminer si la lampe qui s'était allumée donnait la priorité. Et dans la convention, on aurait pu imposer le respect d'un plan de coupe.
D'ailleurs, on aurait dû à cette fin, changer la forme de la lame, et lui donner des vrais plats. Si on donne des plats à la lame, on commence à réintroduire la notion de plan de coupe.

On a fait les mauvais choix. Du moment qu'on a électrifié, on est allé trop loin, et on s'attend que les tireurs tirent à la vitesse de la lumière : ce sabre n'a plus aucun sens.
A cause de choix, et pas par la faute à pas de chance.

Citation :

Ricounet a écrit :
C'est une contrainte, donc une règle

La seule contrainte d'un art martial, c'est :
1. le combat
2. la sécurité

Citation :
Et on y lit la sempiternelle même bêtise habituelle : "un riche héritage historique qui date de la renaissance"
Mais se battre à l'arme blanche, cela date de l'Age de bronze !
Pourquoi oublier qu'avant la Renaissance, on dispose déjà de traités médiévaux d'escrime ?

Le milieu de l'escrime n'a jamais assumé être un art martial, et cela continue dans tous ces choix (qui ne sont pas si contraints).

Date de publication : 11/01/2020 09:23
Haut


Re : Débuter l
#30
Habitué
Habitué


Citation :
Ricounet a écrit :
Des assauts en 5 touches, 10 ou 15 ne simulent pas un combat à mort ou au 1er sang.

Tout à fait, et c'est pour cela que les première compétitions d'épée se pratiquaient en une seule touche.
Mais cela déplaisait à certains "champions" ou une partie du public.

Citation :
Ricounet a écrit :
Nous, licenciés FFE, sommes tous des morveux qui font mumuse, même les plus belliqueux et radicaux. Les 3 armes sont codifiées et vouloir faire le lien avec un "vrai" combat, bah, c'est franchement risible.

En MMA, on peut faire des combats à peu près "vrai", mais on ne se tue pas.
Reconnaissez qu'en escrime, on ne peut pas faire de vrai combat, car le résultat est majoritairement définitif...
Par contre, si on pense pratiquer un art martial, on peut tendre le plus possible à une forme d'honnêteté (ce que n'est pas le sabre).

Citation :
Ricounet a écrit :
la mensur où l'enjeu n'est pas qu'un classement d'egos dans une liste plus ou moins large.

La mensur, c'est juste faire mumuse pour se faire peur et n'en tirer que des balafres.
Ce n'est pas un art martial, c'est un jeu de gens qui n'ont pas tout à fait grandi (comme le sabre laser, d'ailleurs, mais sans les balafres).

Date de publication : 10/01/2020 14:05
Haut



(1) 2 3 4 ... 6 »



Escrime-Info : Mentions légales