https://www.duhello.fr/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
84 utilisateur(s) en ligne (61utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 83

Granville_50, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Nanashi)

BasBas



Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#1
De passage
De passage


Citation :


Malicia a écrit :

C'est bien votre propre imagination qui vous joue des tours.
Des scandales type affaire Festina, qui occupe les médias pendant longtemps dans leurs unes, ils se produisent sur des faits qui tiennent du pénal, sur un sport et une compétition ultra-exposé.

Il y a plein de scandales sportifs moins retentissants, mais qui finissent par produire leurs effets : par exemple, en matière d'arbitrage, le scandale du patinage artistique.



Mon imagination ne me joue aucuns tours. Vos exemples ne sont en rien comparables. Vous parlez d'une part d'un scandale de dopage dans le cyclisme, et l'autre de scandales de corruption, de magouille et de marchandage dans le patinage.

Même si c'est relié à de l'arbitrage, on est très, très loin de ces considérations, ne vous en déplaise. Il n'est pas question ici de malveillance, de complot pour organiser la victoire de telle ou telle équipe ou nation, de marchandage, de dopage...
Vous n’êtes juste pas d'accord avec l'application du règlement.

Donc je réitère, à moins qu'on découvre que certains arbitres volent délibérément des matchs pour un profit quelconque (et là on parle bien de tricherie), je ne vois pas pourquoi un scandale éclabousserait tout le monde de l'escrime, parce qu'un arbitre à pris une décision sur une touche à 14-14 et que vous (et d'autres) n’êtes pas d'accord avec cette décision.

Date de publication : 19/04 13:17
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#2
De passage
De passage


Étant donné que c'est une décision de fait, pas sur que le TAS puisse dire quoi que ce soit la-dessus.


Citation :

Malicia a écrit :
Oh si !
La fin de toute l'histoire, elle pourrait arriver très vite, avec les arbitres qui cesseraient de tricher en violant le règlement.

Actuellement, il suffit d'un bon gros scandale bien médiatisé.

Tiens, au hasard, au JO : une belle finale, par exemple, avec 5 touches volées à un tireur, et en plus il perd par 14-15 sur une dernière touche volée, avec un arbitrage contraire au règlement.

Et là, imaginez, on passe en boucle sur les télés la touche litigieuse qui fait scandale.
Image redimensionnée

Et là, tous les gens qui n'y connaissent rien, voient la touche en boucle et se disent l'évidence : mais c'est droite qui attaque, comment l'arbitre peut-il dire que c'est gauche.

Et là, rien dans le règlement pour soutenir un tel jugement, et même certains qui montrent que ce jugement est justement l'exact contraire du règlement.
Et la polémique enfle et tout le milieu de l'escrime passe pour une bande de sombres abrutis.

Il faudra peut-être que tout le milieu de l'escrime soit éclaboussé pour qu'enfin, la simple évidence, le respect du règlement soit acquis.

Méfiez-vous, il suffit de peu de chose pour que tout se retourne et cette histoire finisse.


J'imagine que ce n'est pas le but, mais ce post m'a beaucoup fait rire.
À vous lire, on s'imagine qu'il s'agirait d'un scandale d'état, quelque chose de tonitruant, dont le monde du sport aurait du mal à se relever. Heuuuuu, on parle d'escrime là ...
Vous imaginez sincèrement que "les gens qui n'y connaissent rien" vont se soulever que parce que "hey !!! c'est pas ça la phrase d'armes !!! il est nul cet arbitre !!!" Alors qu'ils voient de l'escrime au mieux une fois tous les 4 ans ? Personnellement quand je regarde un sport dont je ne comprends rien aux règles, si l'arbitre fait un truc qui me parait bizarre, tout ce que je me dis c'est que je n'ai pas saisi les subtilités des règles du jeu.

Même au foot ils n'arrivent pas à démocratiser quelque chose comme l'arbitrage vidéo. Et pourtant il y a un paquet de fois où l'arbitre se plante. Et les matchs sont vus par un tout petit peu plus de spectateurs, qui pourraient faire pression pour que cet outil soit employé systématiquement pour contrôler les erreurs. Et pourtant ce n'est toujours pas massivement utilisé.

Donc pour le soulèvement populaire et le scandale éclaboussant le monde du sport, on repassera.

Date de publication : 18/04 21:30
Haut


Re : L avenir du sabre
#3
De passage
De passage


Pourquoi M. Schneider est parti ? Mais parti d'où au juste. Non parce qu'aux dernières nouvelles, M. Schneider était et est toujours "simplement" un MA salarié du CEO. Je n'avais pas eu l'information de sa promotion au niveau fédéral pour entrainer en pôle...

Je n'ai pas la prétention de savoir ce qui se passe dans d'autres clubs. Mais en ce qui concerne la séparation des structures (section académiques, club, académie privée ?), dont Escrime123 parle dans son post, je ne suis pas assez naïf pour croire une seule seconde que c'est ce qui se passe. La preuve en est justement les conditions de départ du pole.

Date de publication : 18/04 21:09
Haut


Re : L avenir du sabre
#4
De passage
De passage


Que ce soit l'entité nationale qui gère le haut niveau ça parait pas un peu normal ??
Si certaines choses ne fonctionnent pas à l'INSEP (et je ne prêtant pas que ce soit le cas, ou si c'est le cas, avoir des solutions à proposer), il ne faudrait pas plutôt travailler la dessus ? Plutôt que de voir des clubs profiteurs qui récupèrent les athlètes pour leur propre profit ?

Nan parce qu'à ce compte, quand sur les réseaux sociaux le CEO indique en gros "Le Cercle d'Escrime Orléanais aura 3 représentants au Jeux Olympiques de Tokyo2020" il faut peut être s'interroger. Car il me semble qu'aux JO ce sont les nations qui participent, pas les clubs ... Donc c'est bien la France qui aura des représentants ...

Date de publication : 17/04 09:17
Haut


Re : L avenir du sabre
#5
De passage
De passage


L'avenir de l'escrime à l'INSEP ???
Vous êtes sérieux la ???
Vous mettez en balance une structure nationale qui relève des statuts d'établissement d'enseignement supérieur, avec des académies privées ?

Citation :

skiipy a écrit :
Citation :

topaze a écrit :
Quelles sont les différences entre le projet du club d'Orleans et les CREFED ?


En effet je suis curieux de voir les réponses apportées


Heuuu que les CREFED sont censés être gérés par les Comités Régionaux pour commencer ? Que ça en fait des structures fédérales et donc par extension qui sont sous la tutelle du ministère des sports ? Et non pas des académies privées, qui pour certaines du coup, vont chercher les tireurs comme certains feraient leurs courses chez Carref***.

Date de publication : 13/04 20:33
Haut


Re : Recherche Maître d'armes à Chatou (78)
#6
De passage
De passage


Je suis toujours aussi amusé de voir que les MA ne regardent les choses que par le prisme de leur formation/compétences/niveau/investissement ...etc.

Sans vouloir dévaloriser quoi que ce soit, un DEJEPS est un diplôme de niveau 5 (soit équivalent bac+2) et un DESJEPS est un diplôme de niveau 6 (soit équivalent licence) . Alors, je ne remets pas en cause le niveau de formation, ni le temps investi, ni quoi que ce soit. Mais juste pour info, un enseignant certifié de l'éducation nationale, touche au bout de 10 ans de carrière environs 1800€ net, et a un niveau master (soit bac+5).

Ensuite, pour revenir à ce qui semble évident pour certains, à savoir qu'un club de 140 licenciés peut sans problèmes employer un temps plein avec un bon salaire.
Comme tout le monde le sait, la rémunération net n'est pas la seule dépense dans le poste "emploi". À titre d'exemple, pour 1500€ net, le cout réel pour le club est de 2320€, soit 27840€ à l'année, sans compter la mutuelle et les heures supplémentaires éventuelles.
Pour un club de 140 licenciés, si on fixe une cotisation à 200€ (sans la licence), cela représente 28000€. Donc tout juste de quoi assurer le poste "emploi". De fait, il reste toutes les autres charges : le matériel, les déplacements, la com', l'administratif, les frais de banque, de téléphonie et internet, d'assurance ...etc.
Alors, on va me rétorquer, qu'il y a les subventions. Mais les subventions, il faut les demander, et faire des dossier de 20 à 50 pages pour obtenir parfois seulement quelque centaines d'euros, voire rien du tout. Donc en terme de source de financement fiable, on a vu mieux.

Alors encore une fois, je comprends la position de certains, et je ne dis pas qu'il n'y a pas d’inconvénients dans le métier de MA (il y en a par ailleurs dans tous les métiers...). Mais il faut aussi essayer de se mettre à la place des gérants de club qui doivent se débrouiller comme ils peuvent. Avec des sources de financement de plus en plus réduites et incertaines.

Date de publication : 28/03 12:03
Haut


Re : Une reprise du sport amateur ( escrime ) à compter de décembre ?
#7
De passage
De passage


Citation :

Escrime-partage a écrit :
Citation :

Nanashi a écrit :
Citation :

Vraiment un grand merci de nous dire comment gérer nos clubs. Mais que ferions nous sans vous ?


Bonjour ( par politesse),

A votre service si cela pourrait modérer votre suffisance.

Dans la vie on apprend toujours de l'autre même si .........................il nous ressemble pas et qu'on le déteste !

Vous l'aviez, sans doute remarqué , le bulletin a été publié le 28.11.22020 sur notre page facebook,

Sportivement,
https://www.parents-escrime-pdl.com/

Sportivement,


Pour commencer, je ne vous déteste pas. En outre, je suis assez grand pour savoir de qui je veux apprendre. En l'occurrence, je ne pense pas avoir besoin d'un "groupe" anonyme donnant des conseils sur sa page facebook pour gérer un club.

De plus, me prêter des propos suffisants lorsqu'on se permet de "proposer au club ...", ou de juger leurs actions "Certains clubs (pas tous à notre grand regret), ont pris quelques initiatives ...", c'est quand même malvenu...
Si je peux, parfois, comprendre la volonté de participer à la vie sportive et associative, la forme que vous employez donne vraiment l'impression que savez mieux que les autres ce qu'il est, ou n'est pas, nécessaire de faire. Or, vous n'êtes pas sur le terrain de ces clubs, vous ne savez pas comment fonctionnent ces structures, avec combien de bénévoles, combien d'enseignants, quelles sont leurs relations avec leurs municipalités ... etc. Donc donner des conseils, c'est facile, mais ça ne résout pas les problèmes.
Ne soyez donc pas étonné que les personnes derrière toutes ces structures, se sentent agacées par la forme de vos propos.

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée (par politesse).

Concernant le sujet du post, nous avons été très surpris de notre côté. Au vu du discours de jeudi soir, nous avions abandonné tout espoir.
Mais c'est une bonne nouvelle. En espérant que ça ne soit pas pour nous en remettre une couche au retour des vacances de Noël :/

Date de publication : 12/12 14:49
Haut


Re : Une reprise du sport amateur ( escrime ) à compter de décembre ?
#8
De passage
De passage


Citation :

Vraiment un grand merci de nous dire comment gérer nos clubs. Mais que ferions nous sans vous ?

Date de publication : 12/12 13:56
Haut


Re : Nouvelles commissions
#9
De passage
De passage


Citation :

Malicia a écrit :
Et je répète ce que j'ai écrit : Zeendoc, c'est un ensemble de documents réservé aux dirigeants.
C'est pensé pour exclure les licenciés de l'information : après tout, ils sont adhérents de leur club, pas de la FFE. On les force à se licencier, mais ils sont pris pour quantité négligeable.
La FFE est une administration qui n'a pas de vocation démocratique.


Mais quel cinéma ...
Vous savez écrire un post sur escrime-info, mais envoyer un mail à votre président de club pour lui demander une info fédérale c'est trop compliqué ?
Critiquer juste pour critiquer, ma parole c'est maladif

Date de publication : 04/12 21:09
Haut


Re : Les effets psychologiques du confinement / reconfinement sur les sportifs
#10
De passage
De passage


Merci pour le lien de la chaine d'une personne qui se présente comme quelqu'un qui "En un claquement de doigts "endormait" les gens pour leur faire vivre des expériences incroyables" ...

https://www.preparationmentale-hypnose.com/a-propos

Sans parler du fait qu'il demande de rejoindre son "club privé" pour profiter de ses conseils exclusifs ...

Référence de la personne ? Sérieux de sa démarche ?
À nouveau, vouloir partager ses idées c'est bien. Mais il faut parfois faire une petit travail de vérification en amont, pour s'assurer de ce qu'on présente.

Date de publication : 21/11/2020 20:12
Haut


Re : Les effets psychologiques du confinement / reconfinement sur les sportifs
#11
De passage
De passage


Bonsoir,

je comprends l'idée sur le fond, mais j'ai un soucis avec la forme.
La FFE n'est pas plus un centre d'écoute que les MA ne sont des psychologues (à de rares exceptions près, salut au maître Aubrit).

Je pense que c'est, ici, plus du ressort des parents, et éventuellement de la structure scolaire.

Loin de moi l'idée de diminuer les compétences des enseignants d'escrime. Mais chacun son métier, et la prise en charge psychologique en est un à part entière.

Quant aux sportifs de haut niveau dont parle votre article, il me semble qu'ils sont déjà suivis par bon nombre de personnes compétentes.

Date de publication : 20/11/2020 23:37
Haut


Re : Escrime à la maison
#12
De passage
De passage


Et même si contentieux il y a, je ne connais que peu de MA qui vont aller menacer des parents...

Date de publication : 13/11/2020 15:21
Haut


Re : Confinement - acte 2
#13
De passage
De passage


Citation :

Malicia a écrit :
Oh, merci, vous êtes trop chou. Vous savez, c'est autant du travail que du talent.

Mais de rien, je le pense. Je suis parfois intéressé au niveau des réflexions sur l'escrime. Et parfois je me paye juste de franches parts de rigolade.

Citation :

Malicia a écrit :
C'est là qu'on voit que vous auriez besoin de cours de droit.

Merci de vous préoccuper de ma formation universitaire, mais cela ne sera pas nécessaire.

Le droit, quelle chose magnifique. Mais tellement arbitraire. Ce monsieur est surement un éminent professeur de droit, mais lorsqu’il parle le droit sur des sujets sur lesquels il (le droit hein, pas le bonhomme) ne devrait pas avoir voix au chapitre, cela n’en reste pas moins qu’un simple gars qui se croit bon de donner son petit commentaire ignorant sur des sujet qu’il ne maitrise visiblement pas.
Les décisions de droit, fussent elle de cour, de conseil constitutionnel ou autres, ne sont en rien des arguments objectifs et impartiaux. Et je me moque royalement de savoir ce que des juristes pensent de sujets qui concernent des faits scientifiques.
Des juristes qui débattent sur le fait de laisser deux personnes du même sexe se marier ou non, c’est à peu prêt du même acabit que s’il on avait des débats juridiques pour statuer sur la rotondité ou la platitude de la Terre.

Alors oui, en 2020 que l’on puisse revenir sur ce genre de sujet, sous couvert de débat juridique, cela relève peut-être de la liberté d’expression. Mais il ne faut pas s’attendre à ce que personne ne dise rien, et ne vienne pas remettre en place ceux ayant ce genre de discours. Donc s’il vous plait, arrêter de vous croire à Salem en 1692.

En outre, à l’heure où chacun juge et émet des opinions à tout va sans prendre le temps de maîtriser un tant soit peu, ou même de s’intéresser au sujet, il serait bon de rappeler que la liberté d’expression devrait plutôt être employée pour exercer son esprit critique, le doute cartésien, et tout un tas d’outils épistémiques qui échappent visiblement à certain lorsqu’il s’agit de réfléchir.

Date de publication : 03/11/2020 21:32
Haut


Re : Confinement - acte 2
#14
De passage
De passage


Je lis ce forum depuis un bon moment sans jamais avoir souhaité intervenir. Mais la quantité d’inepties déversées en seulement quelques message m’emplit d’effrois…

À cette chère Malicia dont je me délecte des posts depuis longtemps déjà. Vous croyez « que la liberté d'expression, c'est aussi le droit de dire des bêtises ou des choses fausses - même quand cela peut déplaire à certains ». Navré de vous l’apprendre mais, l’appel à la violence ou l’incitation à la haine ne sont pas les seules cadres de la liberté d’expression.

Dans votre magnifique exemple, ce très respectable conférencier prend pour postula que le droit au mariage des couples homosexuels, résulte d’un constat de discrimination entre les couple hétérosexuel et homosexuel. Ce qu’il ne semble pas avoir compris, c’est que cela va beaucoup plus loin que cela.
Le libre choix de sa/son compagnon(e) dans un pays libre est tout de même un prérequis basique de liberté individuel. Si l’on revient là-dessus, pourquoi ne pas revenir également sur le mariage arrangé. Ensuite, le principal argument des « anti-mariage pour tous » est le sacro-saint « ce n’est pas naturel ». Haaaa la nature, cette perfection, cette création sublime idéale, cette …ha ben non en fait
.
Donc oui nous sommes libres de nous exprimer sur à peu près tous les sujets, mais il est normal qu’il y ait des recadrages, juridiques lorsque cela est nécessaire, mais aussi sémantiques, ou scientifiques, lorsque chacun se croit bon de donner son petit commentaire ignorant sur des sujet qu’il ne maitrise visiblement pas.

Ensuite, pour ces (cette ?) personne(s ?) derrière le groupe Escrime-partage. Vous dites ici que l’on cherche à vous déstabiliser, d’attaques virulentes, de ton menaçant (ce qui est déjà cocasse quand on voit votre réponse : « Et nous vous suggérons de ne pas prendre un ton menaçant et vous invitons à ne pas vous rapprocher d’un mètre d’un parent », qui se rapproche beaucoup plus d’une menace mais passons). Ce qui expliquerais votre réponse à M. Rodat.

Alors, je ne connais pas M. Rodat, mais il a fait la preuve que la seule question qu’il vous a posé est « J’aurais aimé savoir qui avait la gestion de cette page Facebook ». L’emportement et l’hostilité qui en résultent de votre part sont difficilement compréhensibles. Vous me voyez désolé de votre mésaventure, mais il est normal que des personnes concernées par vos site/Facebook/posts cherchent à savoir qui publie, quand cela engage visiblement l’avis d’un groupe, et surtout que ce groupe prend apparemment position à des niveaux qui dépassent largement l’entretien du matériel d’escrime.

Entendons-nous bien, que des parents s’investissent dans le monde de l’escrime c’est très bien, et il le faut pour la survie de nos structures. Mais lorsque l’on commence à prendre position, et à donner des recommandations sur le fonctionnement des structures fédérales, il est un peu normal que l’on se présente un peu plus qu’un « groupe de parents d’escrimeur ».
Sinon votre avis n’engage que vous. Et dans ce cas, il est normal de pouvoir y porter des critiques sans que vous n’ayez besoin de vous sentir déstabilisé, provoqué ou même attaqué.

Date de publication : 03/11/2020 13:30
Haut






Escrime-Info : Mentions légales