https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
106 utilisateur(s) en ligne (81utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 106

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (beb)

BasBas



Re: Est-il possible d'être maître d'arme et dirigeant d'un club ?
#1
Habitué
Habitué


Deux arguments, à mon sens, s'opposent à ce qu'un salarié (peu importe qu'il soit MA, secretaire, emplois fictifs ou directeur administratif) appartienne aux organes de direction de l'association.

Le premier, d'ordre théorique, est la séparation entre les fonctions d'exécution et celles de direction et de gestion.

Néanmoins, la présence d'un salarié au Comité Directeur/ Conseil d'Administration est souvent envisagé.

Le second est le risque important de remise en question par l'administration fiscale du caractère désinteressé de la gestion ( le critère généralement admis est de 3/4 du SMIC). Les conséquences de cette gestion désinteressée est essentiellement fiscale, mais pour de petites structures à la structure économique fragile, c'est vital.


Date de publication : 14/12/2010 11:21
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: grands clubs médaillés....petits clubs Formateurs ?
#2
Habitué
Habitué


Comment valoriser de manière efficace et pertinente la formation sans passer par le biais d'indemnisation sonnante et trébuchante?

Monter des partenariats entre clubs (structure haut niveau et clubs/filialles régionaux) ?

Comment faire redescendre l'ascenceur sans que cela ne donne lieu à une course à l'échalote et à l'interessement?

Le poisson se mord la queue. Soit ce n'est qu'un retour symbolique et donc pas efficace, soit il est efficace et donc il créera un effet d'aubaine.


Date de publication : 08/09/2010 11:59
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: EDS/EHS 2010 Boulazac
#3
Habitué
Habitué


Le club organisateur gère comme il l'entend le produit de la vente de ticket d'entrée payant.

Des lors que l'information est publique, chacun s'adapte comme il l'entend.

J'avoue que l'aspect caritatif me laisse dubitatif, autant assumer directement de demander à payer pour assister à un spectacle sportif. On sait d'ors et déja que le public potentiel est réduit au cercle des amis des participants et à quelques curieux...

Le pretexte caritatif repose sur une hypocrisie initiale.

Et pour le coup, sans jouer à du P. BERGE, le business du caritatif est toujours du business.

Un glissement vers le developpement du "care" si cher à nos amis d'outre-atlantique...?

Pour revenir sur la radinerie supposé des escrimeurs... Quand on voit ce que les moutons que nous sommes comme escrimeur de base, il me semble sain qu'on soit attentif à ce qu'on paye....

Si effectivement la somme peut paraitre faible dans son montant, ce n'est pas anodin... Je doute que ce soit le premier combat à mener, mais pas de quoi en tirer de grand leçon morale sur la radinerie supposé des français, qui ne font qu'appliquer de sains preceptes "woerthien"...;)

Date de publication : 28/05/2010 11:11
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: a-t-on tous les droits
#4
Habitué
Habitué


@ Fred,

La question n'est pas théorique, en effet, JPTH peut s'estimer victime des propos tenus dans le corps de l'article.

En l'espece, il s'agit de l'application de la Loi de 1881 sur la presse qui a vocation à s'appliquer.

Je passe la question des délais de prescriptions, vu que tout ces articles sont présent sur le net.

Sur le fond, tout dépend de ce que JPTH désire obtenir ( de l'argent, un droit de réponse, une condamnation symbolique). Je te renvoi vers la lecture des articles 29 et suivants de la dite loi http://www.legifrance.gouv.fr/affichT ... 070722&dateTexte=20100408

Il s'agit d'une pure appréciation de fait par la juridiction, et une étude casuistique des mots employés par le rédacteur (journaliste et ou éditeur du site de la ligue (mais faut approfondir sur le régime de responsabilité)).

Je sais ne pas avoir complétement répondu à la question... Pour une consultation, j'attend un coup de fil de l'interessé...

Date de publication : 08/04/2010 10:25
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


CN Cadet/ttes - Aix en Provence - 4/04/2010
#5
Habitué
Habitué


Comme chaque année à la même période, l'Aix Université Club Escrime a le plaisir d'organiser une épreuve du circuit national cadet et cadettes.

L'ensemble des informations sont disponibles sur le site dédié :

http://www.challenge.auc-escrime.com/

Comme la saison précédente, nous allons diffuser en semi-direct les résultats de la compétition tout au long de la journée.

En esperant que le soleil soit de la partie, et les sourires aussi...

Date de publication : 26/03/2010 12:37
Haut


Re: Escrime 2010
#6
Habitué
Habitué


@Chaoui:

Pas besoin de se braquer ainsi, et d'assimiler tout contributeur à un membre hostile aux championnats du monde à PARIS.

Pour répondre directement, je me suis tapé les 14 pages et effectivement c'est essentiellement un reglement de compte entre pissoune et toi même. 1/1 balle au centre.

Oui, j'ai lu la documentation qui appelle ce commentaire: une offre de prix peu lisible et pas facile à décrypter.

Pour autant, je n'ai ni affirmé que c'était cher (c'est tjs relatif par essence) ni qu'il fallait que ce soit gratuit.

Il est même normal qu'un spectacle sportif de cet ampleur soit payant, simplement il faut proposer une structure d'offre adaptée au besoin de la demande.

Pas besoin de faire un scandale, d'autant que ce n'est pas particulierement vendeur comme attitude..;)

Date de publication : 05/02/2010 18:25
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Escrime 2010
#7
Habitué
Habitué


Quand je vois qu'il faut 14 pages de forum pour expliquer une tarification, j'en conclu qu'au dela de la question des prix et du débat de la composition des offres, l'offre proposée n'est pas claire ou facilement compréhensible par le consommateur (oui le mot est laché mais il faut appeller un chat un chat).

Date de publication : 05/02/2010 18:11
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Courrier de Yannick Le Cleac h au président
#8
Habitué
Habitué


Effectivement, une réponse touffue mais révélatrice de la conception du débat et de la démocratie.

Cela étant dit, je me permet de faire une petite remarque @ FRED.

EI n'est pas l'unique et le seul lieu où le débat peut s'instaurer, et les membres des commissions ou de la FFE n'ont pas une obligation de répondre sur EI.

Néanmoins, force est de constater qu'aucunes discussions n'a lieu ailleurs n'ont plus.

Tu tires les conséquences de leur silence ou de leur absence ici, mais c'est plus le fonctionnement interne de la FFE et son manque de démocratie interne que je critiquerais que l'absence de réponse sur EI (sachant que le décisionnaire n'a pas une obligation de s'expliquer mais simplement en tant qu'élu un besoin de discussion et d'argumentation pour être reconduit (oui démocratie interne)).

Cela étant dit, je releverais plutôt qu'EI a su s'imposer dans le paysage de l'escrime au point que certains membres de commission ou d'élus, à titre officiel, prennent la peine de venir répondre aux interrogations suscités par leur décision.

Date de publication : 27/01/2010 16:39
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Courrier de Yannick Le Cleac h au président
#9
Habitué
Habitué


Discuter le bilan, la gestion de l'équipe en place me semble être plus que pertinent pour la base non elective (oui à trois degré et encore) que nous sommes.

Autant assimiler la personne de FP à celle du président de la République est une manière de détourner le débat de façon peu interessante. C'est un autre débat, pas ininteressant mais l'amalgame est un procédé réthorique qui ne marche justement qu'avec les foules.

Attendre des débats qui ont lieu ici autre chose que le plaisir de débattre, d'échanger des idées et des points de vue me semble illusoire et vain.

ça n'empêche pas de s'exprimer mais je doute de l'impact de nos aussi brillants soient ils arguments sur la politique fédérale à court et à long terme.

Date de publication : 20/01/2010 16:07
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Courrier de Yannick Le Cleac h au président
#10
Habitué
Habitué


@ Pissoune:

Je me permet d'exprimer à haute voix, ce que tout le monde aura rectifié de soi même.

500 x 10 = 5.000 et non 50.000

Il ne faut donc pas diviser par 2 mais par 10.

Cela étant, je suppose qu'il s'agit d'une faute de frappe de ta part.

Date de publication : 20/01/2010 11:34
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: De l'intérêt de respecter les règlements
#11
Habitué
Habitué


@ Pissoune:

Ma remarque sur la profession exercé par le SG était ironique, je sais bien que tout avocat n'est pas à l'aise avec le droit administratif, d'où ma surprise de la condition exprimée par l'appel d'offre d'être en plus licencié auprès de la FFE. Avocat, spécialisé ou affinité avec le dt adm et escrimeur, bonjour la note d'honoraire.

N'ayant toujours pas l'acte introductif d'instance sous les yeux, je m'interroge simplement sur l'option procédurale prise et sur la caractérisation d'un éventuel préjudice.


Mais tout ça me fais penser à l'affaire TFC c/ LFP pour l'affaire des faux passeports de l'ASSE, et dans mes souvenirs le CE (oui pas le TA) saisi en premier et dernier ressors n'avait pas annulé les résultats ni même modifié les résultats du Chpt de France de foot.

Comparaison n'est pas raison...

Date de publication : 07/01/2010 09:07
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: De l'intérêt de respecter les règlements
#12
Habitué
Habitué


La saisine du TA n'est pas surprenante, l'appel d'offre en ligne l'est plus, le critère de pratique de l'escrime l'est plus. A la place de la FFE je choisirais un avocat compétent, pas un avocat escrimeur, et pourtant notre secretaire général est de la profession.

Petite remarque, je me demande comment la SEL a caractérisé son préjudice. L'annulation des Chpts N1 de fleuret doit être leur demande principale, mais comment ont ils évaluer le préjudice subis, ça titille ma curiosité.

Je vois venir les pertes de subventions du fait de la descente (au fait sont ils descendu en N2), la perte d'une chance de conquérir le tire de champions de France.

J'avoue je suis curieux...

Date de publication : 06/01/2010 19:04
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Toulon EHS 5 et 6 décembre 09
#13
Habitué
Habitué


Effectivement, pour valoriser l'épreuve qualificative du samedi, il n'y a pas mieux que la présence du n°1 mondial français.

Néanmoins j'avoue que je ne trouve pas ça super cohérent. Ce n'est pas le drame de l'année pour Gauthier Grumier qui devrait se qualifier facilement pour le dimanche, mais l'incohérence de la règlementation est atterrante.

Un système de protection pour les meilleurs tireurs afin de leur éviter de passer par les qualifications qui ne protège pas le n° 1 mondial, je dois avouer que ça m'échappe.

Mais j'ai cru comprendre que les services juridiques de la FFE avait autre chose à faire que de dépoussiérer la règlementation sportive.

Date de publication : 01/12/2009 19:52
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Apprendre à entretenir et réparer son propre matériel en escrime
#14
Habitué
Habitué


Merci de répondre à un problème que je n'avais pas encore.

Des outils bien conçus et pédagogiques.

Date de publication : 11/11/2009 13:35
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Sus aux vilains !
#15
Habitué
Habitué


ça, c'est le charme de tout monde de bénévoles, un miminum interessé par la question.

Mais sans chercher à détenir la vérité absolue, je pense qu'on peut réussir à trouver un consensus sur une dynamique globale ou sur une direction globale.

A la marge, on discutera toujours.

Date de publication : 05/11/2009 16:56
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Sus aux vilains !
#16
Habitué
Habitué


L'idée d'une reflexion en amont démocratique et référendaire semble séduisante...mais mais.

Mais hélas l'organisation de notre pyramide formellement démocratique et foncièrement endogame ne donne pas les garanties suffisantes pour ce type d'exercice. Du moins sous toutes réserves.

Au demeurant il faudrait que des idées émergent en amont de la discussion en amont de la prise de décision. C'est là où nous nous en sommes.

Date de publication : 05/11/2009 15:57
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Sus aux vilains !
#17
Habitué
Habitué


Quand l'analyse des echos rejoint celles des puristes de l'escrime. Je dois avouer être coi.

Ma lecture de cet article n'est pas tout à fais la même. Il ressort de celui ci que devant le spectacle sportif proposé depuis de nombreuse année au profit d'un nombre réduit de sport, les autres disciplines doivent trouver d'autres vecteur de développement économique, notamment autour du loisir.

Ce constat a été fait ici à de nombreuse reprise, l'escrime ne concurrencera pas le foot pour des raisons endogenes et d'autres exogenes.

Cela étant dit le business de la randonné est plus cruel que vous ne semblez l'envisager, et son absence de médiatisation ne le rend pas plus pur pour autant (hormis pour l'air qu'on y respire).

la prise en compte de l'escrime loisir, c'est une tendance lourde, mais pour autant avoir pour seule obsession la bavette au fleuret, voila qui fleure bon l'ulcere à l'estomac.

Auj', le licencié le plus rentable pour n'importe quel club, c'est l'adulte loisir qui paye sans soucis, qui ne fais pas de competition dans l'année, qui est bénévole voir arbitre, dans une discipline qui le nie totalement des lors qu'il ne fait pas de résultat.

L'escrime française repose sur ses épaules. A t'on envie de tuer la poule aux oeuf d'or ou pas?

De plus, qu'est ce qui empêche au sein des clubs de tenter des choses, d'experimenter?

Nous savons que les dirigeants sont encore issus de la conception tt competitions, mais pourquoi ne pas faire emerger une nouvelle génération qui cherche d'autres axes de développement ???

La FFE, comme toute fédé, a les avantages de ces inconvients. Le tout compétition conduit aux désintérêts pour d'autres formes de pratique, qui laisse toutes libertés aux acteurs de terrain pour faire autre chose que pérorer, mais agir...

Date de publication : 05/11/2009 09:41
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Sus aux vilains !
#18
Habitué
Habitué


Quand je dis qu'on discerne mal les lames à la TV, c'est simplement les propos rapportés par des relations ne pratiquant pas l'escrime.

A titre individuel, je me suis régalé avec les CM a ANTALAYA, la diffusion sur le net était excellente.

Simplement c'est une histoire d'éducation au regard pour des non pratiquants.

Ce qui me navre c'est d'être focalisé autour d'une diffusion sur un grand média à 21h. Il existe aujourd'hui plein de support de diffusion type internet, ayant un cout moins élevé que la tv (oui j'ai cru comprendre que fut un temps, contrairement à d'autres sport, la FFE produisait elle même les images).

Des plateformes sur le net existent. N'ayant pas de poids, historique auprès de certains diffuseurs, autant en profiter pour innover technologiquement, à défaut de surfer sur la vague verte.

Les critères de nombres d'adhérents, de résultats sportifs, de CA sont des critères quantitatifs. On en connait les écueils, faire du plus à défaut de faire du mieux.

Il faudrait y joindre des critères qualitatifs. Avoir des licenciés, c'est bien, avoir des licenciés impliqués c'est mieux, avoir des licenciés arbitres, c'est mieux, avoir des licenciés impliqués.

Pour mesurer l'implication des licenciés, des outils statistiques existent.

Se focaliser sur le nombre de licenciés nous conduit droit dans l'écueil d'avoir des consommateurs d'escrime servit par quelques nobles âmes désintéressées pliant sous le poids des contraintes fédérales, sociales.

Je ne voudrais pas que sous le discours d'une pseudo démocratisation de l'escrime à fond perdu, on perde la qualité unique de notre discipline, ce qui nous a fait plonger, chacun à son niveau.

Le tout derrière un haut niveau toujours plus déconnecté de la base de la pyramide.

Je ne voudrais pas passer pour un anti footeux de base (oui j'aime le foot) mais l'exemple donné par la FFF devrait nous faire réfléchir. Ils ont des adhérents, d'énormes ressources financieres, mais sont confronté à des difficultés sociales particulières qui conduisent des gens à se tirer dessus autour d'un stade.

Concernant la réforme des compétitions, effectivement c'est une réforme qui permet de gagner en lisibilité et qui sait en visibilité.

Au niveau national, le systeme actuel permet aux acteurs du terrain de tenter des micro-expériences à titre experimental (oui c'est tautologique).

Des organisateurs de compétitions ponctuellement réussissent à rendre extrêmement lisible les compétitions. Mise à jour en direct des résultats, mise en ligne de photos.

Reste à trouver les moyens de gérer une diffusion en direct. Cela à un coût que jamais la FFE ne voudra pas assumer.

Devant la carence de la FFE, les clubs (oui les gros) peuvent prendre le relais pour chercher l'innovation organisationnelle (je pense notamment au club de LEVALLOIS qui organise des épreuves hors circuit diffusé sur le net- belle performance d'organisation pour un club d'escrime)

C'est le seul axe que je vois.

Date de publication : 30/10/2009 19:12
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Sus aux vilains !
#19
Habitué
Habitué


Alors on va reformuler pour Fencer.

L'idée de mon propos n'était pas de dire qu'il ne fallait pas évoluer ni s'ouvrir aux autres mais simplement que le mieux est l'ennemi du bien.

Poursuivre des chimères ne conduira pas au développement sain de l'escrime.

Phantasmer convaincre le public se précipiter en masse aux championnats de France d'escrime plutot que de se vautrer devant la Champion's Leagues est illusoire.

Je me permet de relever que tu ne sembles pas contester le discours dominant des non-pratiquants qui regardent de l'escrime.

Alors pourquoi ne pas s'appuyer sur ce constat?

Oui l'escrime propose des gestes, des phrases d'arme à couper le souffle. Oui tout le monde peut comprendre, oui un effort pedagogique doit être fait dans ce sens là.

Mais comparer un coupé dégager à l'impression visuelle dégagé par Usain Bolt sur 100 m est purement réthorique.

Mais désolé de me répéter, le mode de visualisation du sport essentiellement par l'image ne permet pas d'appréhender la beauté de ce geste et sa dimension de combat.

Oui on ne voit pas la lame d'une épée, on la devine en mouvement. Alors comment apprécier le geste???

Cela étant dit, si le but du jeu n'est pas de stagner, mais progresser pour progresser, sans but explicite ni dynamique conduit tout corps à l'obesité.

Aujourd'hui la FFFootball est obèse, malade de son succès. Vous admirez la facade, la devanture pleine de droits TV, de millions, de diffusions TV, et les matchs du dimanches aprem' en DHR, les difficultés liés à l'arbitrage sont passé sous le tapis.

Le nombre de licenciés, le chiffre d'affaire, l'exposition médiatique ne sont pas les seuls critères pertinents pour apprécier le succès du développement d'une Fédé.

Entretenir des débats picrocholins sur la pertinence de telles ou telles options ne fera que briser le constat suivant: on est d'accord.

Oui se regarder le nombril et ne pas ouvrir la porte aux curieux et sympathisants est absurde.

Tout le monde est pour un développement de l'escrime, le débat porte sur la direction à prendre.

Date de publication : 30/10/2009 16:14
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Sus aux vilains !
#20
Habitué
Habitué


La question est donc de faire spectaculariser l'escrime, la rendre simplement visible pour un non-pratiquant.

Oui l'escrime est un sport elitiste, dans le sens où il est non spotanément compréhensible. Combien de gens retiennent de l'escrime son côté esthétique mais regrettent ne pas dicernre les mouvements de la lame, ni même les règles du jeu.

Difficile de vendre un sport qui quoiqu'on y fasse sera toujours moins spectaculaire que le foot, le tennis ou un 100m.

Pour autant, le darwininsme sportif ne doit pas nous faire tourner la tête, l'escrime peut tout à fait vivre, se developper sans avoir besoin d'être diffusé en mondio-vision sur une chaine de tv.

Oui il existe des champions français qui permettent de donner une visibilité temporaire à l'escrime.

Mais c'est l'arbre qui cache la forêt.

Fondamentalement, est ce grave que l'escrime soit un "petit sport" et une "petite fédé" qui nous limite à l'anonymat?? Pourquoi vouloir être plus gros que le boeuf?

Que gagnerait l'escrime a être une grosse fédé?

L'idée n'est pas de developper un gros chiffre d'affaire mais de créer des bénéfices (pas nécessairement économique ou financier en l'espece).

Date de publication : 30/10/2009 14:43
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Sus aux vilains !
#21
Habitué
Habitué


Il ne fallait pas prendre ceci pour un reflet de ma conviction mais bien un constat de l'existant. Voila la maniere dont raisonne un donneur d'ordre, une commune, un CG, et a fortiori dans le privé. Une exigence de visibilité par les résultats ou l'organisation de manifestations.

Des lors pour exister aux yeux de ces partenaires, il faut bien entrer en partie dans la danse.

En effet, contrairement à d'autres sport, l'escrime est une discipline couteuse en matériel et en installation.

Des lors une reflexion sur une diversification de la pratique, une ouverture pour à la fois attirer des pratiquants et travailler différement doit être menée.

Mais pour le coup, ce mouvement doit partir de la base et remonter les échelons de la pyramide de la FFE...

La question est donc de savoir si collectivement on se suffit de ce mode de fonctionnement, et dans ce cas la minorité demeure minoritaire, soit de prendre en compte ce type de reflexion collectivement.

Par ailleurs, rien ne nous oblige d'être de bons petits soldats, les prises d'initiatives ne sont pas interdites au sein de nos clubs, pour justement experimenter, dialoguer, chercher.

Date de publication : 30/10/2009 10:34
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Sus aux vilains !
#22
Habitué
Habitué


ça semble effectivement ridicule, néanmoins l'essor du sport a toujours été lié aux médias (cf le tour de France et l'ancêtre de l'Equipe). Dans le cadre d'une problematique lié au financement du sport, effectivement la visibilité est le critère le plus pertinent et efficace. Que cela plaise ou pas, la question est politique certes.

La valorisation économique de la performance sportive passe par une consommation du sport, donc par une diffusion, une vision.

Le projet d'organisation des CM 2010 s'inscrit dans cette logique là. Toutefois, ça semble plutôt mal parti pour transformer l'essai.

Cela n'ote nullement d'intérêt à la pratique que nous connaissons toutes et tous dans nos clubs pour transmettre et partager, chacun à sa maniere, notre plaisir de pratiquer ce sport.

Il n'en demeure pas moins que nous sommes dépendant du haut de la pyramide, tant quant à l'organisation interne que du point de vue du financement. Nous bénéficions d'un coup de projecteur lors de ces grands evenements, qui se traduit en terme d'adhérents essentiellement.

Faire le pari de rester invisible, travaillant dans l'ombre est une erreur de ce point de vue. Nous ne prendrons que le risque de voir se sectariser une discipline déjà peu populaire. Sans les succès sportifs des Equipes de France, l'escrime serait une pratique en voie de disparition en France, un des berceau de ce sport.

A mon sens, la FFE n'a d'autre choix que de réussir les projets de visibilité à l'égard du grand public.

Date de publication : 29/10/2009 10:40
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Changement de club pour septembre
#23
Habitué
Habitué


Je ne suis pas là pour prendre la défense de MAQUOUILLE que je ne connais à aucun titre. Mais cessons l'hypocrise à propos des transferts de tireurs. Je ne nie pas que les montants en cause sont peu élevé en numéraire mais peuvent en pourcentage representé une part importante du budget d'un club. On est aujourd'hui pour certains clubs d'escrime au même stade que le rugby pré-pro.

On trouve un job via le réseau municipal, on finance une formation, on prend en charge des déplacements, ça peut représenter une somme à l'année relativement importante, et surtout ça représente le facteur déterminant d'arrivée du tireur/se.

Ce n'est pas de l'achat? de la négociation alors....

Date de publication : 01/10/2009 10:42
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Arbitre
#24
Habitué
Habitué


Je ne suis pas vétéran, mais en tant que seniors, j'ai participé à des épreuves où l'auto-arbitrage est de mise. Pratique, ça coute moins cher à l'organisateur, mais ça arbitre par définition mal, le degré d'implication dans cette tache étant hautement aléatoire. Et remonter sur la piste après avoir arbitré ne permet pas de réellement se concentrer, surtout pour se coltiner un italien taquin....

Bref, un emplatre sur une jambe de bois où le serpent de mer de l'arbitrage, qui n'est pas propre à l'escrime mais bien au sport en général.

ps: je confirme, la classe ronchon, moi à cette heure ci j'étais au bar...;)

Date de publication : 09/07/2009 12:16
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: La perfide Albion un genoux à terre?
#25
Habitué
Habitué


Dans le fond, ça m'arrange que ce soit London 2012 et non Paris 2012. On aurait été confronté aux mêmes difficultés de financement. Ne nous leurrons pas, ce type de grands évènements sportifs ont tous la même structure de financement. Bref je leur laisse ce plaisir et gérer la gestion des équipement inutiles après leur utilisation quasi unique.

Bref, un déficit de moins pour la France

Date de publication : 19/06/2009 13:47
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Ota devait-il tirer les championnats de France ?
#26
Habitué
Habitué


Certes le juge est la personne à même de trancher un litige. Mais il ne faut pas oublier les règles internes de la FFE. Avant la saisine du TA, il ne faut pas omettre la saisine préalable de la commission juridique ou de celles des épreuves sans oublier la commission de conciliation pardevant le CNOSF.

Et apparement, ça parle beaucoup ici, mais personne n'est allé au bout. En même temps l'interprétation de "continuité de résidence" par une instance sportive et par une juridiction administrative, vive la casuistique....

Date de publication : 18/05/2009 23:15
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Ota devait-il tirer les championnats de France ?
#27
Habitué
Habitué


Le respect du règlement pour le règlement ne présente aucun intérêt en soit. Il est opportun de s'interroger sur les raisons qui gouvernent à l'instauration de ce règlement, de ce qu'il permet d'éviter et des comportements qu'ils imposent.

Après on peut faire des jésuitismes et de la glose. De l'argent dans l'escrime il y en a, ne nous leurrons pas, il y en aura peut être plus. Toutefois effectivement dans la mesure où le classement final est identique aux revenus/ chiffres d'affaire des clubs, on réalisera combien c'est vain et combien l'escrime française a perdu de son identité. Enfin... pour le haut niveau uniquement...

Contrairement à Fred, je ne pense pas qu'argent égale bonne santé du sport.

Tout dépend de l'origine de l'argent, de son utilisation et de son circuit (rien à voir avec l'escrime, mais la présence de pétrodollar dans le foot uk n'est pas nécessairement signe de sa bonne santé malgré trois demi finaliste sur 4 en Ch.League).

Il ne faut pas se leurrer, l'arrivée d'argent au sein de club permet d'acheter des résultats (non je ne parle pas de corruption directe) et nuit à l'aléas du résultat, et n'est pas en soi une bonne nouvelle.

Mais j'ai l'impression d'assister malgré tout à une guerre picrocholine.

Date de publication : 18/05/2009 17:34
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Ota devait-il tirer les championnats de France ?
#28
Habitué
Habitué


Avec les tireurs étrangers, il y aura plus de tireurs à recruter, et donc plus de club potentiellement attractif afin de créer des écuries artificielles mais présentes sur les podiums. C'est une façon de créer de la concurrence et de valoriser les clubs.

Un étranger n'aura peut être pas le même tropisme parisien. Alors finalement, n'est ce pas la meilleure des manière de re-oxygéner les championnats de France par équipe??

Au dela de la boutade, je me permettrais de signaler que cette année les grosses écuries style LPR- Levallois n'ont pas réussis à un hold up total (cf les résultats des matchs aller retour en quart)...

Date de publication : 18/05/2009 15:29
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Ota devait-il tirer les championnats de France ?
#29
Habitué
Habitué


On me fera pas croire qu'OTA n'est même pas défrayé ou indemnisé. Le voyage entre Tokyo et Marseille n'est pas totalement donné quand même... Et sans oublier les faux frais, mais là n'est pas la question.

Date de publication : 18/05/2009 14:50
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut


Re: Ota devait-il tirer les championnats de France ?
#30
Habitué
Habitué


Apparemment, c'est à la fois une question générale et concernant le cas particulier d'un tireur, qui est ici dénoncé.

Si j'ai bien suivi la logique du règlement. Le but est, en conformité avec le principe de libre circulation des personnes et de la liberté d'association, de permettre à n'importe quel tireur de pouvoir tirer en France. Ce qui en soi ne pose pas de difficulté a priori.

C'est dans un second temps qu'une question de principe peut apparaitre.Et à mes yeux, elle ne concerne pas nécessairement le cas OTA (d'après ce qui est de notoriété publique), c'est la licence de circonstance, le "one shoot" pour, dans un intérêt bien compris des clubs et du tireurs, utiliser le règlement pour permettre à un étranger, sans lien avec le club ni avec la France, de venir se faire trois sous voir un peu plus, et au club de renforcer son équipe pour une épreuve importante, type championnat de France.

D'une part, ne soyons pas de mauvaise foi. Les liens qui unissent certains clubs à certains tireurs de HN français n'ont pas d'autres raisons d'être que la participation aux épreuves par équipe. En général ils ne s'entrainent pas au sein du club et n'ont adhéré au club qu'en raison d'un financement contractualisé. Bref pourquoi se limiter à la France et ne pas faire de même avec des tireurs étrangers??

D'autre part, effectivement, ça traduit, une fois encore, le divorce qui semble se faire entre le HN et la masse des tireurs (même certains des meilleur(e)s françai(e)s) et le développement d'une sorte d'escrime à deux vitesses.

Je ne vois pas pourquoi il faudrait que des étrangers justifient de relation plus affirmée avec un club qu'un tireur français, dont souvent il ne s'agit pas du club formateur.

Si, après la question soulevé est de pure circonstance pour fonder une demande d'annulation du quart de finale entre AIX et SEL, ce n'est pas de la compétence d'EI et des forumeurs mais bien d'une commission de la FFE, et encore faut-il que la saisine ait eu lien.

Dans ce cas, la question est bien de définir le terme "s'il peut justifier d'une continuité de résidence en France durant cette période". L'interprétation du texte appartient à la commission juridique a priori. On peut toujours en gloser par ailleurs

Date de publication : 18/05/2009 14:14
Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre.
[Eric Cantona]
Haut



(1) 2 3 »



Escrime-Info : Mentions légales