http://www.stagescrime.com/le_stage_d_ete.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
49 utilisateur(s) en ligne (40utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 48

sweater, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Alatriste)

BasBas



Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#1
Habitué
Habitué



Date de publication : 16/02 21:21
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : "changements tactiques
#2
Habitué
Habitué


Si un des relayeurs n'est pas dedans, il pourra être remplacé pour éviter son naufrage.

(Ce commentaire me rappelle quelque chose, lol)

Date de publication : 13/02 16:00
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Prieur SL
#3
Habitué
Habitué


Je te remercie.

Date de publication : 03/02 09:42
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Prieur SL
#4
Habitué
Habitué


@ Gregoss :
ma veste a plus de 17 ans, je l'ai réparée, recousu le passant entre jambe et changé les scratchs plusieurs fois... je suis aujourd'hui plus sur l'idée de lui donner une retraite bien méritée.

@ Amanrich :
oui, l'essentiel est ce qu'il y a dans la veste, c'est pourquoi je veux lui donner un maximum de confort.

Je connais bien le matériel allstar, avec lequel j'hésite (startex), mais pas cette nouveauté Prieur.

Si certain ont déjà pu comparer les deux (matière, respirabilité et coupe), je suis preneur de leurs avis.

Date de publication : 02/02 20:24
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Prieur SL
#5
Habitué
Habitué


Après de nombreuses années de bons et loyaux services, ma veste doit tirer sa révérence (boucle de fermeture éclair morte).

Me voici donc à devoir faire mon choix qui pourrait se porter sur une Prieur SL.

Avez vous des retours et/où avis pour m'aider dans mon choix?

Date de publication : 02/02 10:45
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : CdM EHS Heidenheim 09-11/01/2020
#6
Habitué
Habitué


C'est bien, va défiler pour la planète arrête de me saouler avec tes certitudes de gars qui croit tout savoir sur tout et sur tout le monde.
Si bien t'es plus vieux que moi et roule en SUV, et projettes via ton clavier ta bêtise et ton hypocrisie.
Tu ne m'intéresses pas, je te laisse là, allé bon vent.

Date de publication : 14/01 09:21
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : CdM EHS Heidenheim 09-11/01/2020
#7
Habitué
Habitué


Citation :

Valiullin a écrit :
ok boomer!


Par contre, commencer un échange ainsi est limite insultant.

Date de publication : 13/01 17:02
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : CdM EHS Heidenheim 09-11/01/2020
#8
Habitué
Habitué


En effet, après en nouveau visionnage, j'ai trouvé ce qui m'ennuie dans ce match et qui n'a pas forcément de lien avec la règle de non combativité, autant pour moi.

Ce n'est donc pas tant le fait qu'ils mettent une dizaine de touches en 25 secondes (ce qui pourrait être cohérent avec leur profil offensif), que le fait que leur jeu, en tous cas celui de Park, sur la fin de match donne clairement l'impression qu'ils veut en finir au plus vite et donc qu'il se "jette au petit bonheur la chance".

Date de publication : 13/01 16:55
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : CdM EHS Heidenheim 09-11/01/2020
#9
Habitué
Habitué


Je viens de regarder la finale individuelle, et je me suis ennuyé.

Est ce une conséquence de la règle de non combativité? Mais je trouve que les matchs durant lesquels il y a une touche toutes les trois secondes ont perdu de leur intérêt.
J'apprécie de voir la mise en place d'une tactique de jeu qui mène à la touche et malheureusement, plus ça va et plus je vois un jeu de "ça passe ou ça casse".

Cela ne concerne pas tous les matchs mais j'ai l'impression que ça se reprend.

Date de publication : 12/01 10:40
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Débuter l
#10
Habitué
Habitué


Soit féro est frustré de n'avoir aucun adversaire face à qui défendre sa vie comme à la belle époque (car lui n'est pas là pour "jouer" à l'escrime!), soit il s'agit plutôt d'un bon vieux troll frustré d'avoir une vie inintéressante.

En gros, faut tirer un coup (d'épée ou autre).

Mais surtout il pourri une discussion qui va finir par dégoûter notre, j'espère, futur camarade.

Date de publication : 10/01 13:30
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : CdM EHS Heidenheim 09-11/01/2020
#11
Habitué
Habitué


Et BOREL/BIABIANY.

Sans compter que BONNAIRE aurait pu affronter l'un d'eux.

Merci pour votre sens de l'observation.

J'espère que vous n'êtes pas escrimeur mais juste spectateur sinon je n'ose imaginer le nombre de touche que vous prenez sans même les voir venir.

Date de publication : 10/01 11:10
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : CdM EHS Heidenheim 09-11/01/2020
#12
Habitué
Habitué


Plusieurs matchs franco-français.

Ça gâche des chances d'avoir plus de nos tireurs plus loin dans la compétition.

Date de publication : 10/01 10:09
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Débuter l'escrime à 22 ans
#13
Habitué
Habitué


Pfff

Date de publication : 09/01 14:12
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Débuter l'escrime à 22 ans
#14
Habitué
Habitué


Toutes tes questions auront trouver réponse plus haut.

Je ne peux donc que répéter:
- qu'on peut commencer l'escrime à tout âge (j'ai des débutant qui ont plus de 50 ans)
- qu'étant déjà sportif tu n'auras aucune difficulté physiquement
- que tu peux choisir l'arme de ton choix. Puisque tu as fait du karaté, tu dois avoir une certaine rigueur et conscience qu'il faut un minimum de travail avant de s'exprimer et s'amuser dans ces arts. Avec le bémol que ton maître sache t'intégrer à un groupe de sabreurs qui sera certainement déjà constitué, les sabreurs adultes débutants sont très rares

Enfin, pour avoir connue une karatéka qui s'est mise à l'escrime, il est vrai qu'il est important de rapidement éduquer ton corps à déclencher de la pointe et non des jambes. Mais ça, tu le découvriras par toi même via l'enseignement de ton maître d'armes.

En conclusion, lance toi, tu découvriras un sport riche dans lequel tu t'épanouiras tant physiquement que mentalement.


P.s.: Petit aparté, je ne pratique pas plus que ça le sabre mais je prends plaisir à en regarder car même si ça va très vite, les phrases d'armes sont pour moi souvent plus lisibles qu'au fleuret.

Date de publication : 06/01 09:35
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Ysaora Thibus dans Libé
#15
Habitué
Habitué


Merci.
J'avais déjà vu de tels images avec des koréens.
C'est très intéressant a voir.

Petite réserve toutefois sur la diffusion de ces réalisations entre le halte et le allez qui prendront beaucoup de temps.

Mais on est sur la bonne voie.

Date de publication : 19/12 17:46
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#16
Habitué
Habitué



Date de publication : 19/12 17:40
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Ysaora Thibus dans Libé
#17
Habitué
Habitué


Avez vous lien pour voir cette réalisation?

Date de publication : 19/12 13:55
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Ysaora Thibus dans Libé
#18
Habitué
Habitué


Je suis d'accord avec vous, mais il s'agit d'exceptions.
Qui deviennent encore plus exceptionnelles, si je puis dire, si on considère l'individuel.

Date de publication : 18/12 13:08
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Ysaora Thibus dans Libé
#19
Habitué
Habitué


Enfin, l'escrime en général et l'épée en particulier, est très peu télégénique.
En faire un spectacle attrayant au quidam sera difficile.
C'est un sport qui se pratique plus qu'il ne se regarde.

Date de publication : 18/12 11:52
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Ysaora Thibus dans Libé
#20
Habitué
Habitué


Je trouve bien triste de considérer les phases de préparation à de la non combativité.
Il n'y a pas une touche toutes les trois secondes mais il ne se passe pas rien sur la piste (sauf exceptions).
Ce serait comme mettre un carton jaune à un joueur d'échec pour non combativité quand il réfléchi à son prochain coup et ses conséquences.
Puis, par ailleurs, l'épée est l'arme qui s'apparente le plus à celle du duel où il vaut mieux prendre le temps plutôt que perdre la vie. (je sais que cette notion n'est plus d'actualité dans ce qui est aujourd'hui un sport, mais bon...)

Date de publication : 18/12 11:36
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Ysaora Thibus dans Libé
#21
Habitué
Habitué


Malicia, je ne suis pas d'accord avec vous.
A l'épée, l'attente est synonyme de retard dans l'action.
Il est donc primordial de sans cesse être dans l'action, même si celle-ci équivaut à préparer ou contre-carrer une attaque, par un déplacement, un mouvement de pointe...Ce qui pour un fleurettiste sera peut-être trop fin à appréhender.
(!!!ceci est une blague, je pratique aussi le fleuret et les fleurettistes sont mes amis puisque nous faisons tous de l'escrime!!!)

Date de publication : 18/12 10:38
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Ysaora Thibus dans Libé
#22
Habitué
Habitué


La complexité se cache parfois dans la simplicité.

Joindre un fichier:


pdf Complexité trois armes.pdf Taille: 291.17 KB; Vues: 166

Date de publication : 16/12 16:36
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Ysaora Thibus dans Libé
#23
Habitué
Habitué


" Elle reste fidèle à l’arme d’initiation de tous les escrimeurs et escrimeuses. «J’étais douée avec cette arme, je n’ai pas eu envie d’en changer. Je suis plus cérébrale, le fleuret me correspondait mieux. Mais je suis aussi hyper généreuse et impatiente dans mon escrime, j’ai besoin de bouger. A l’épée, on est plus dans l’attente.» "


Date de publication : 16/12 15:23
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : CdM EHS Berne 22-24/11/2019
#24
Habitué
Habitué


Après la parade d'octave de l'italien, la lame de Y. BOREL n'est pas dans le dos de ce premier, c'est d'ailleurs pourquoi il avance la jambe (et le bras) pour bloquer la remise.

Date de publication : 28/11/2019 17:20
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : CN Épée Vétérans 2&3 Novembre 2019-NANTES
#25
Habitué
Habitué


Citation :

Bussy_Amboise a écrit :
Un autre élément à prendre en compte :

Ce week-end, un arbitre m'a "volé" 2 touches (reconnaissant posteriori son erreur).

Mais je n'ai rien dit pour deux très bonnes raisons :

- La première c'est que je n'ai jamais pris ça comme une agression personnelle et que parfois, ça tombe dans l'autre sens. Quand une décision discutable de sa part a été dans l'autre sens, j'en ai été bien heureux. Mon adversaire a peut-être à son tour râlé en son for intérieur, mais tout s'est terminé avec le sourire.
La discussion ultérieure avec l'arbitre a permis de comprendre son jugement et de s'expliquer. Et au final, ça a fait progresser tout le monde, lui dans son arbitrage, moi dans la façon dont une action peut-être perçue de l'extérieur.

- La seconde, c'est que si j'ai eu 2 touches refusées abusivement, j'ai surtout eu 10 ou 15 touches non marquées parce que j'ai fait des erreurs. Une attaque mal préparée, PAF santion. Une prise de fer pas assez ferme, PAF sanction. Une marche un peu trop longue, PAF sanction.
Le premier responsable des touches "injustes", c'est moi.

Quand je ne prendrai que des touches parfaitement construites par mon adversaires et que je marquerai toutes celles que je veux, je pourrai éventuellement me permettre de reprocher aux autres leurs imperfections.
D'ici là, et même si une erreur d'arbitrage n'est jamais agréable à subir, je vais surtout me concentrer sur mes propres défauts.
Et il y a du boulot...


Voilà des propos pleins de bon sens.
Rien à rajouter, tout est dit.
Merci.

Date de publication : 06/11/2019 10:17
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Championnats du Monde Vétérans 2019 Le Caire
#26
Habitué
Habitué


La toute première touche de PATTERSON est somptueuse!
A montrer dans toutes les écoles d'escrime.

Date de publication : 08/10/2019 17:25
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Bilan des Crefed épée, et des pôles france..
#27
Habitué
Habitué


Ce que je veux dire, c'est :
- combien de temps dure le cursus (jusqu'à quelle catégorie)?
- et, y a-il obligation de résultats?

Date de publication : 07/10/2019 08:55
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Bilan des Crefed épée, et des pôles france..
#28
Habitué
Habitué


J'ai une question qui me tarode: une fois un CREFED intégré, jusqu'à quand y reste-t-on? Peut-on en sortir par choix et/ou par décision de l'encadrement?

Date de publication : 05/10/2019 14:30
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Lutetia 2019 - Elite épée M20 Paris
#29
Habitué
Habitué


Bon, 20h15, rien...
En espérant qu'elles, au moins, sachent où elles en sont.

Date de publication : 28/09/2019 20:17
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut


Re : Circuit européen
#30
Habitué
Habitué


A la lecture de ce règlement, une question m'est venue:
L'EVF n'a pas adopté le français comme langue officielle ?...

Et en mon for intérieur j'ai senti mon petit cœur se fendiller.

Date de publication : 09/09/2019 16:02
Pour être maître de son adversaire, il faut commencer par être maître de soi.
Haut



(1) 2 3 4 »



Escrime-Info : Mentions légales