Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
158 utilisateur(s) en ligne (95utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 2
Invités : 156

Stellan, Granville_50, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Cassagnac)

BasBas



Re : Désastre : escrime, retour vers le passé
#1
Bavard
Bavard


Deux lignes apparaissent clairement : celle de Feraud, qui semble ne recueillir que peu de suffrages, et qui consiste à expliquer le déclin de de l'escrime par son refus d'assumer son statut de sport de combat avec la dose de violence que cela implique ; et celle des éternels optimistes, qui se refusent à considérer l'idée même que l'escrime puisse être en déclin, et qui croient que son développement passera par plus de "fun" et de "coolitude".

Résolument, en tant qu'épéiste de 30 ans, je me place dans la première catégorie. Je suis absolument effaré de voir que la plupart de ceux qui pratiquent ce sport que j'aime tant ne comprennent même pas ce qu'il est, ce qu'il représente, ce qu'il simule. Et je crois que les tenants du cool se mettent le doigt dans l’œil très profond : cette course vers toujours plus d'amusement est précisément ce qui fait que l'escrime ne rencontre pas son public. Pour que l'escrime devienne attractive, il faut au contraire la présenter pour ce qu'elle est : un combat, symboliquement violent, un art de tuer. Ce qui n'est nullement incompatible avec des valeurs de respect, d'élégance dans l'exécution, ou avec l'esprit sportif de manière générale. La plupart des sports de combats et autres arts martiaux n'ont pas cette pudeur.

Au lieu de communiquer sur l'escrime en EHPAD et l'escrime comme thérapie pour femmes battues, la Fédé ferait mieux de restaurer l'image d'une escrime martiale.

Je sais d'avance que je prêche dans le désert, mais au moins je l'aurai dit.

Date de publication : 19/09 10:06
Haut


Re : Cht Monde seniors 15-23/07/2022 - Le Caire
#2
Bavard
Bavard


Citation :

skiipy a écrit :

L’argument martial n’a aucun sens.
L’escrime est un sport. Pas une simulation de combat. Stop au fantasme l’escrime moderne n’a jamais était une simulation de combat. Les raisons sont juste au dessus.

Vous allez vous étouffer pas grave. L’escrime tire son origine et son histoire du combat a l’épée mais est devenu un sport depuis fort longtemps.



Citation :

skiipy a écrit :
Premier point ce n’est pas parce que je dis que nous ne somme pas une simulation de combat que je dis que nous ne somme pas un sport de combat se sont deux chose qui non rien à voir.


Mais enfin... Un sport de combat est, par définition, par essence même,une simulation de combat. C'est en cela qu'il s'agit d'un sport et pas d'un vrai combat, mais il n'est pas possible d'être l'un ou l'autre... C'est un véritable dialogue de sourds. Vous dites que l'argument martial n'a aucun sens, mais ce sont vos propos qui sont complètement absurdes. L'argument martial, comme vous dites, a un sens et il est clair : un sport de combat ou un art martial doivent respecter une logique martiale. C'est à la portée d'un enfant.

M'est avis que votre volonté de défendre la manière dont se pratique actuellement le fleuret obscurcit complètement votre jugement. Vous vous emmêlez les pinceaux. Même moi qui suis épéiste (et qui ai fait un peu de fleuret par le passé) j'ai l'impression de mieux comprendre votre arme que vous,c'est dire...

Date de publication : 24/07 21:33
Haut


Re : Cht Monde seniors 15-23/07/2022 - Le Caire
#3
Bavard
Bavard


Citation :

Mais Luc, l'escrime est devenu un sport, comme l'épée, y a des doubles, imagine que l'on remplace par de vrais armes, et ben 2 morts comme au fleuret.
Le fleuret a évolué en temps que SPORT, il n'y a plus de vrais armes donc les règles ont évolué pour que cela s'applique à l'évolution athlétique des tireurs. L'explosivité à pris le pas sur la technique.


Je suis à chaque fois stupéfait quand je lis cet argument. En toute bonne foi, je ne croyais pas possible qu'on puisse avancer une idée pareille sérieusement et pourtant... Je l'ai vue écrite sous la plume de nombreux fleurettistes qui défendent l'arbitrage actuel.

Mais bon Dieu, ça n'a aucun sens ! C'est révoltant d'absurdité. L'escrime et ses règles n'ont de sens que si on postule qu'il s'agit d'une simulation de combats à l'arme blanche et, en conséquence, que les règles qui s'appliquent épousent cette logique. Ça paraît tellement évident, c'est à la portée de n'importe qui. Si l'"évolution" de l'escrime c'est de ne plus considérer qu'on simule un duel alors ce n'est même plus une évolution, c'est une transformation, une métamorphose complète. Faut trouver un autre nom. Le nawax ou la gloubime, un truc du genre... Cela n'a strictement rien à voir avec une forme d'athlétisation, je le répète, c'est un non-sens.

Ces choses étant dites, et pour revenir au sujet, félicitations à toute la délégation française. Aux épéistes, bien évidemment, qui continuent de démontrer compétition après compétition que nous excellons dans cette arme. Mais aussi aux tireurs des armes de convention qui, après tout, ne font que s'adapter à ce nouveau règlement. On pourrait les blâmer de ne pas plus réfléchir au pourquoi du comment et de ne pas s'emparer du sujet, mais j'ai dans l'idée que ce n'est pas forcément leur rôle. Si demain on remettait les choses à l'endroit, ils auraient certainement le talent pour s'adapter de nouveau.

Date de publication : 24/07 02:36
Haut


Re : Cht Monde seniors 15-23/07/2022 - Le Caire
#4
Bavard
Bavard


C'est constructif, ça, comme réponse...

Date de publication : 23/07 18:12
Haut


Re : Cht Monde seniors 15-23/07/2022 - Le Caire
#5
Bavard
Bavard


Citation :

peterpan a écrit :
Ce qui me fait le plus dresser les poils c'est que se sont systématiquement des Épéistes qui critique le fleuret.Eux qui ne le pratiquent pas. Rien ne vous obligent à regarder si c'est si laid....
Je vous signale juste que la règle de la "non combativité" et maintenant celle de la "passivité" à été instauré à cause des phases interminables sans touches à L'ÉPÉE.
Regarder 2 tireurs bouger sur place et ne pas prendre de risque c'est chiant et la FIE àbien reagit, rappelz vous les championnats du monde en 2001 à Nîmes.....
Puis est arrivé un extra- terrestre " Romain Cannone" qui a décidé de jouer plutôt que t'attendre. Bravo à lui qui a révolutionner l'épée.


Pardonnez-moi, mais... Quel commentaire stupide !
Encore heureux que les épéistes puissent exprimer un avis sur le fleuret ! Jusqu'à preuve du contraire, nos disciplines appartiennent à une même famille et nous partageons un héritage, à la fois historique et sportif, qui nous rend légitimes à nous exprimer. C'est d'ailleurs parce que nous partageons ce socle commun que nous sommes réunis au sein d'une même fédération. Beaucoup de fleurettistes se méprennent en croyant que ces critiques seraient l'expression d'une guéguerre entre les armes... Au contraire, je crois que les épéistes seraient très heureux que le fleuret retrouve un semblant de cohérence car ça participerait au rayonnement de l'escrime en général. Donc rien ne nous oblige à regarder, certes, mais nous pouvons tout de même faire part de mécontentement quand on constate les dérives qui ont lieu dans la pratique de cette arme, quand bien même nous ne pratiquerions pas nous-mêmes.

Sur la non-combativité et la passivité, c'est du blabla... La question n'est pas de savoir si le sport est chiant ou non mais s'il a du sens au regard de ce qu'il est censé simuler, c'est-à-dire un duel à l'arme blanche.

Date de publication : 23/07 17:46
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#6
Bavard
Bavard


Dans un registre qui n'est pas celui des compétitions compilées par Malicia mais bien une vidéo à visée pédagogique promue par la Fédération, je suis tombé sur ce petit tutoriel consacré à l'attaque.

On y voit un fleurettiste, et pas n'importe lequel, le champion de France en titre s'il vous plaît, qui s'entraîne à l'attaque bras court à 1min20 et 2min18.

https://www.youtube.com/watch?v=3cqK-AYpmAk&ab_channel=ESCRIMETV

Date de publication : 10/06 01:01
Haut


Re : Où acheter sa lame??
#7
Bavard
Bavard


Où est-ce que vous habitez ?

Parce que le premier conseil que l'on doit donner à quelqu'un qui veut s'acheter une lame, avant même d'évoquer le fabricant ou le revendeur, c'est d'aller l'acheter directement en boutique et non en ligne.
Surtout si vous êtes épéiste (les lames de sabre et de fleuret sont plus standardisés).

Les lames ne sont pas toutes identiques les unes aux autres, il faut les soupeser, regarder où se trouve leur point d'équilibre, leur rigidité etc.

Pour ma part, qui habite en région parisienne, je privilégie Escrime Diffusion pour l'achat de mes lames et le montage de mes armes.

Par ailleurs, j'aurais tendance à plutôt préconiser les lames françaises de chez Blaise Frères. Elles sont certes plus chères mais elles sont aussi beaucoup plus résistantes que les autres lames. Sur le temps long, il me paraît plus rentable d'investir dans des bonnes lames que de changer des lames bon marché tous les six mois. Et pas de risque d'être impacté par la crise ukrainienne !

Date de publication : 18/03 23:04
Haut


Re : La neutralité du CIO et des fédérations internationales en cas de conflit ?
#8
Bavard
Bavard


Personne ne nie que le sport et la politique sont liés.

Cela dit, ça ne répond pas à la question de savoir au nom de quoi les instances sportives internationales pourraient rompre la neutralité (qui n'est pas synonyme d'apolitisme) qui leur incombent.

Parce que la Russie est un belligérant ? C'est aussi le cas de l'Ukraine, jusqu'à preuve du contraire. Il faudrait donc l'exclure également ? Vous avez l'air de confondre les notions de belligérant et d'agresseur.

La vérité c'est que vous avez une lecture orientée de la situation parce que nous appartenons, en tant qu'Occidentaux, à un camp. Et je pense partager cette grille de lecture... Pour autant, le principe d'une organisation mondiale c'est qu'elle doit composer avec tous les pays du globe dont tous - ô surprise - ne partagent pas la même vision de la géopolitique. C'est pour ça que la neutralité est censée s'imposer.

Date de publication : 02/03 12:06
Haut


Re : La neutralité du CIO et des fédérations internationales en cas de conflit ?
#9
Bavard
Bavard


Citation :

Escrime-partage a écrit :
Le code éthique ( charte ) du CIO stipule dans son Article 1 :


Permettez-moi de pinailler sur la forme. Un article d'un code ou d'une charte ne stipulent pas, ils disposent. Seuls les clauses d'un contrat peuvent "stipuler".

Citation :


Agecanonix a écrit :
Bien sûr, la neutralité ?

Escrime-partage (si vous étiez né à cette époque !) Vous auriez sans doute accepté sans murmure les J.O de 1936 chez Adolf Hitler ?

Voyez vous, parfois sous couvert de neutralité, on se retrouve partisan ! (à l'insu d'son plein gré, évidemment)

Ce n'est jamais simple ...


Voilà, si je puis me permettre à nouveau, un commentaire bien creux. Tout d'abord, comme la souligné Escrime-partage, il est en effet hasardeux de faire un parallèle entre Poutine à Hitler. Il est d'autant plus amusant de faire ce parallèle quand on sait que les plus fervents admirateurs du dictateur allemand se trouvent plutôt dans les rangs ukrainiens du bataillon Azov... Eh oui, la géopolitique est parfois complexe. Et ce n'est pas parce que Poutine est un autocrate et qu'il a déclenché une guerre qu'il devient l'équivalent d'Hitler... Comparaison n'est pas raison.

Par ailleurs, pour ajouter un peu d'eau au moulin, rappelons en effet que dès l'Antiquité l'olympisme a obéi à un idéal de neutralité qui se traduisait très concrètement. Les Jeux antiques entraînaient une trêve entre les différentes cités grecques. Les guerres n'étaient pas interrompues mais les athlètes pouvaient circuler librement d'un territoire à l'autre sans être inquiétés. Eu égard à cet idéal, il est vrai que le positionnement du CIO moderne renie quelque peu l'héritage historique dans la continuité duquel il s'inscrit...


Je précise à toutes fins utiles que je ne suis pas du tout pro-Russes. Mais j'apprécie l'exactitude.

Date de publication : 02/03 00:37
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#10
Bavard
Bavard


Citation :

Fleurettiste a écrit :
Il est vrai que Brice Guyart ne connaît pas grand chose au fleuret. A part l’or olympique qu’a-t-il fait ? LOL !!!


La nullité de l'argument est confondante. Au lieu de vous abriter derrière des évidences et ce que tout le monde sait (Brice Guyart est champion olympique, en effet), vous pourriez essayer de démontrer en quoi l'arbitrage moderne du fleuret est une bonne chose. M'est avis que vous ne le faites pas parce que vous n'avez pas le bagage théorique pour, mais je peux me tromper.

Date de publication : 28/02 17:24
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#11
Bavard
Bavard


Citation :

mortderire a écrit :
D'accord avec toi sauf sur le désintérêt.
Bien avant cette dérive arbitrale, nos gradins n'étaient peuplés que de parents et d'accompagnateurs, à quelques uns près


Je me suis exprimé un peu à la va-vite, j'en conviens.

Je ne voulais pas parler de l'intérêt du grand public en tant que tel, mais plutôt les escrimeurs eux-mêmes, hors fleurettistes. Pour ma part, je suis épéiste et, notamment depuis que j'ai découvert ce fil de discussion, je ne parviens plus à regarder des compétitions de fleuret. Je trouve cet arbitrage tellement aberrant... Alors que quand je regarde des images d'archive je suis totalement conquis par cette arme.

De la même manière, j'évite de regarder des compétitions de fleuret (aux JO entre autres) en compagnie de profanes, parce que je n'ai pas envie qu'ils se fassent une mauvaise image de notre sport.

Date de publication : 27/02 14:03
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#12
Bavard
Bavard


Citation :

Fleurettiste a écrit :
Il est amusant de constater que ce site, qui a quand même pout vocation (ou pour une de ses vocations) de promouvoir l’escrime, publie depuis plus de quatre ans maintenant les élucubrations de quelqu'un qui s’acharne à la discréditer. Comme dirait l’autre, le masochisme a ses limites.


Pour des élucubrations, c'est quand même assez bien argumenté.

Par ailleurs, d'où tenez-vous que le but de ce site est de se cantonner à la promotion de l'escrime ? Il me semble que c'est avant tout un espace dédié aux pratiquants eux-mêmes plutôt qu'un encart publicitaire. Et encore heureux que lesdits pratiquants aient le droit de donner leur avis sur ce qui se passe dans leur sport.

Enfin, la meilleure promotion de l'escrime ne serait-elle pas de mettre fin à ces aberrations arbitrales qui conduisent à un criant manque de cohérence des règles applicables et le désintérêt du public ?

Date de publication : 26/02 23:12
Haut


Re : Tenue 800nw FIE - avis
#13
Bavard
Bavard


Pour avoir utilisé les deux tenues, ma préférence irait plutôt au fabricant anglais. Elle est significativement moins épaisse et offre une meilleure sensation de légèreté à mon sens. Elle tient bien dans le temps a peut-être un peu plus tendance à rétrécir que la tenue allemande. A noter que le revers qui cache la fermeture éclair de la veste peut aussi avoir tendance à "rebiquer" un peu avec le temps... Ce que ne fait pas la tenue allemande.

En synthèse : les deux sont très bien, mais une légère préférence pour la légèreté anglaise.

Date de publication : 21/02 15:48
Haut


Re : Communication : plus personne ne parle d’escrime
#14
Bavard
Bavard


Citation :

FrankVissots a écrit :
Bien d'accord, l'escrime n'aura jamais le rayonnement d'un sport de masse.

Mais je pense que ce n'est pas 'pourquoi pas' mais 'absolument nécessaire'.
Tous les sports majeurs et les sportifs s'y sont mis depuis longtemps déjà, c'est leur (future) source de revenus pour certains, de visibilité pour tous. De nombreux tireurs s'y sont d'ailleurs mis. Mais de manière individuelle.

Qu'on les aime ou pas, les réseaux sociaux sont désormais incontournables.
Il faudrait, en effet, un accompagnement, une 'équipe compétente' comme proposé par DTF-fencer, un sérieux investissement pour visibiliser l'escrime au delà des quelques publications de certains clubs (surtout à la rentrée...) ou des quelques tireurs de l'EdF.

Il me semble que c'est le rôle de la fédération d'impulser ce mouvement bien plus qu'aujourd'hui. Un community manager ne peut pas tout faire ; il faudrait plus de services proposés aux clubs (formations, accompagnement de campagne, voire relais des publications, des conseils réguliers...).

Une agence de communication spécialisée n'est probablement pas à la portée de la FFE mais il faut démultiplier les initiatives (comme celle à Anthony, les portaits de champions, les événements...) et le faire savoir.

Sans cela l'escrime sera encore moins visible demain qu'aujourd'hui, dépassée par des sports plus communiquants.


Très juste. Je souscris entièrement.

Date de publication : 20/02 22:44
Haut


Re : Communication : plus personne ne parle d’escrime
#15
Bavard
Bavard


Citation :

Oriola a écrit :
L’escrime ne rend pas bien à la télévision,lorsque l’on regarde un combat on ne se projette pas du tout dans la situation d’un « duel simulé »…
Je pense qu’il faudrait renouer avec le sens martial de notre sport et que cela le rendrait plus attractif.


C'est exactement ce que j'ai dit au début du sujet. C'est aussi pour laquelle les vidéos comme celle des Lapins Crétins publiée trois commentaires plus haut, et ce malgré ses visées pédagogiques, me sont assez insupportable.

Date de publication : 16/02 20:56
Haut


Re : Communication : plus personne ne parle d’escrime
#16
Bavard
Bavard


Citation :

skiipy a écrit :
Arrêtons de rêver.



Mouais... Entre le fait de rêver que l'escrime devienne un sport spectacle et considérer qu'elle est condamnée à rester un sport élitiste, il me semble qu'il y a un certain nombre de degrés intermédiaires.

Citation :

skiipy a écrit :

Ensuite vous n’avez probablement jamais parler à un néophyte que se soit parents d’escrimeur ou amis qui ne si intéressé pas quand ils voit un match « on a rien vue c’est aller trop vite »
Je ne parle même pas de la pseudo convention.


Déjà, pour commencer, pourquoi ce ton légèrement condescendant ? Pourquoi nous parler comme à des débiles et pourquoi présumer que l'on a jamais parlé à des néophytes ? Nous sommes comme vous. Nous avons bien évidemment déjà parlé d'escrime à des gens qui ne pratiquent pas... Et je dirais que leurs réactions sont quand même plus variées que simplement "on a rien vu c'est allé trop vite".

Quant à la convention, je ne pense pas que ce soit la convention elle-même qui soit trop difficile à comprendre. Les gens n'ont pas besoin de comprendre toutes les règles d'un sport pour l'apprécier... En revanche, il faut qu'ils perçoivent la logique globale. La convention est conçue de manière très logique mais elle n'est pas appliquée correctement (comme le montre bien le topic de Malicia). Dès lors, il suffirait de l'appliquer correctement et d'en expliquer les bases aux non pratiquants. Si elle était appliquée correctement, je suis sûr que le public comprendrait bien mieux...

Citation :

skiipy a écrit :
Les bon score en France de l’escrime est dû aux nombres de médailles et aux heures bien placer des médailles faut arrêter de se voiler la face.


Il y a toujours une part contextuelle dans des scores d'audience... Pour autant, je ne sais pas si n'importe quel autre sport placé à la même heure aurait généré autant de téléspectateurs. C'est ça qu'il faut se demander.

Enfin, question plus globale. Sans rêver à l'impossible, il y a plein de choses à améliorer, vous venez même d'en faire la liste. Alors pourquoi cette posture résignée et pessimiste ?

Date de publication : 16/02 00:11
Haut


Re : Communication : plus personne ne parle d’escrime
#17
Bavard
Bavard


Citation :

Tycho a écrit :

A la télé, on ne voit rien à vitesse normale. Même un pratiquant ne voit pas. Il faut commencer à avoir un très bon niveau, ne serait-ce que pour voir si celui qui a touché est passé dans la sixte ou la quarte...

Ce n'est qu'avec les ralentis, de profil, de dessus, qu'o, voit clairement ce qui s'est passé.


Je ne suis pas tout à fait d'accord. S'il est vrai que le plan en deux dimensions et les ressorts intrinsèques du sport font que c'est moins lisible que... je ne sais pas, moi... le tennis ! on peut tout de même assez bien comprendre ce qui se passe une fois qu'on a pratiqué soi-même. Pas besoin d'être un expert ou d'être très expérimenté.

Par ailleurs, il faudrait faire un peu plus de pédagogie pour les téléspectateurs. Au moins expliquer les cibles et les lignes... Les positions de main, ça devient déjà un poil plus complexe pour un profane. Mais bref, tout ceci n'est pas une fatalité. Comme l'a souligné Macca, l'escrime fait souvent de bons scores d'audience alors que les gens n'y comprennent pas grand-chose. Imaginez un peu si on les initiait aux rudiments les plus basiques !

Il ne faut pas se leurrer, l'escrime ne sera jamais un sport global ou même très populaire. Néanmoins, je reste persuadé qu'il pourrait être beaucoup mieux connu et apprécié si on se donnait les moyens d'adopter une communication idoine. Il ne faut pas se complaire dans l'idée que l'escrime est un sport confidentiel et que c'est comme ça.

Date de publication : 15/02 18:41
Haut


Re : Communication : plus personne ne parle d’escrime
#18
Bavard
Bavard


Citation :

Armagnac a écrit :
Ce qui est incompéhensible c'est que des sports dont la population est beaucoup plus faible en terme de licenciés font l'objet d'une couverture médiatique bien supérieure.
Exemple, le biathlon (bonne journée pour en parler) a 500 licenciés avec les excellents résultats qu'on connait. Deux diffuseurs en concurrence (dont un gratuit) en France pour des audiences assez bonnes et des résultats excellents.
Ils font la une de la presse spécialisée plusieurs fois par an alors que nous 1 fois tous les 4 ans (et quelle une d'ailleurs !).
En terme de sport olympique on est comparable mais avec un nb de licenciés plus developpé et une accessibilité plus elevée chez nous.
ALors où est le pb ? Y a t il des proposition de cession de droit tv gratuitement pour le développement.
Exemple au fleuret le "main event" d'Antony qui est une belle idée pourrait être diffusé non ? le t16 des coupes du monde en france ?
La fédération s'intéresse t elle à cela ? Ou la fédé veut elle vendre des droits qui n'ont pas grande valeur ?
La FF Basket à cedé pour pas cher (peut être même gratuitement) ses droits de diffusion pour l'affiche de chaque journée, et nous on en est où ?


Mon premier réflexe serait de dire qu'un sport comme le biathlon est plus accessible et plus lisible pour un néophyte. L'escrime, dans l'esprit du grand public, pâtit d'une image de sport complexe et incompréhensible (la faute au fleuret ?). Or, avec les explications adéquates, ce n'est pas si compliqué... Faut toucher sans être touché, tuer et survivre. C'est assez basique.

Pourtant, je ne suis pas sûr que cet argument tient quand on voit les très bonnes audiences qu'a faite l'escrime lors des JO de Tokyo. Dès lors, il doit sûrement y avoir un déficit du côté des instances dirigeantes - ce qui me paraît d'autant plus crédible que leur communication est assez mauvaise en règle générale.

Date de publication : 15/02 10:53
Haut


Re : Communication : plus personne ne parle d’escrime
#19
Bavard
Bavard


Citation :

FrankVissots a écrit :
Je suis d'accord avec Cassagnac, sauf sur le point d'avoir un média tenu par des spécialistes. Cela me parait peu adapté pour attirer les foules, car déjà personne n'y comprend rien... à l'escrime. Il faut en sortir pour innover et attirer.


Je me suis peut-être mal exprimé. Mon idée n'était pas de dire que les escrimeurs devaient créer des médias spécialisés mais au contraire des médias grands publics, innovants, destinés à faire sortir ce magnifique sport de son ornière réservée aux connaisseurs.

Je pense qu'il est difficile pour des gens qui sont totalement extérieurs à l'escrime d'en transmettre la passion. Faire aimer l'escrime, cela demande de connaître un peu son sujet.

Malheureusement, je constate que peu nombreux sont les pratiquants qui font concrètement la promotion de leur sport (souvent ils ont dans l'idée que c'est peine perdue). Peut-être aussi parce que les escrimeurs eux-mêmes comprennent de moins en moins leur sport, dont on ne vante plus guère l'héritage historique et que les instances essayent au contraire de rendre le plus contemporain possible.

Pour moi, la Fédération commet deux erreurs en matière de communication :

- Elle essaye de gommer au maximum la dimension historique du sport par peur d'avoir l'air ringard, alors que c'est précisément cette profondeur qui en fait tout le sel.

- Elle gomme au maximum la dimension violente pour vanter la douceur, le côté "art martial qui ne fait pas mal", la sécurité... Pour attirer du monde, il faudrait au contraire valoriser le combat et sa violence symbolique.

Date de publication : 14/02 23:59
Haut


Re : Communication : plus personne ne parle d’escrime
#20
Bavard
Bavard


N'est-il pas un peu vain d'attendre des médias traditionnels qu'ils s'intéressant à l'escrime ? Evidemment, ce serait souhaitable, et on pourrait penser que le contexte s'y prête au vu des récents résultats des Français, mais j'ai l'impression que le problème ne se situe pas là. L'escrime a toujours fait des résultats et a pourtant toujours été boudée par les médias...

J'ai l'impression que l'intérêt des médias pour le sport ne viendra pas avec les résultats mais plutôt avec l'intérêt du public. Se pose dès lors la question de comment susciter l'intérêt du public sans le soutien des médias ? Evidemment, il y a le travail de communication de la fédération (qui me semble être complètement à rebours, en termes de contenu, de ce qu'il devrait être) mais se pose aussi la question des initiatives des escrimeurs eux-mêmes pour faire sortir ce sport de sa seule communauté de pratiquants.

Je trouve triste qu'il n'y ait pas plus de médias spécialisés tenus par des escrimeurs. Je m'étais à un moment pris à rêver de créer une chaîne youtube sur l'escrime avec des interviews de champion, des défis techniques, des vidéos à destination du grand public et pas seulement des initiés... En pratique, c'est difficile de faire fonctionner un truc pareil mais ça vaudrait le coup de le tenter un de ces jours.

Date de publication : 14/02 14:10
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#21
Bavard
Bavard


Plus je consulte ce fil de discussion, plus je suis révolté par ce que je vois. Je suis par ailleurs assez effaré par le déni et la mauvaise foi dont sont capables de faire preuve ceux qui tentent mordicus de démontrer à Malicia qu'elle mène un combat d'arrière-garde. Ses démonstrations sont limpides, argumentées et, j'ai l'impression, incontestables. Je m'étonne en conséquence qu'un vent de révolte ne souffle pas dans le fleuret pour remédier au plus vite à ce n'importe quoi. Quel plaisir y a-t-il à pratiquer une activité selon des règles en totale contradiction avec l'esprit même de cette activité ? Je ne me l'explique pas.

En tant qu'épéiste, je déplore qu'une des trois armes sombre dans de pareils travers... En effet, c'est toute l'escrime qui en pâtit.

Aussi, il faudrait peut-être s'interroger sur les moyens concrets de renverser cet état de fait ? Y a-t-il des modes d'action qui pourraient permettre de donner de l'ampleur à cette question ? Un reportage, avec des interviews de maîtres d'arme, d'anciens compétiteurs, par exemple ?

Date de publication : 14/02 12:45
Haut


Re : Pas de JO pour Daniel Jerent....
#22
Bavard
Bavard


Citation :

skiipy a écrit :

Dernier point a aucun moment lors de mes 2 derniers poste je dis Daniel Jerent est coupable. J'insiste sur un dénouement en demi teinte diffèrent d'un autre cas et sur des éléments qui pousse a se questionner.



Vous avez écrit : "Quand on signe un accord c'est que l'on est coupable."

Cela montre, en effet, que vous ne comprenez pas le droit. Non, signer un accord ne signifie pas qu'on est coupable. Plusieurs raisons, autres que la culpabilité, peuvent expliquer la signature d'un accord. A fortiori, on ne peut pas être considéré comme coupable lorsque l'on n'a pas été condamné. Point.

Date de publication : 18/11/2021 13:57
Haut


Re : St-Gratien
#23
Bavard
Bavard


Les résultats de l'épée homme ont-ils été publiés quelque part ?

Date de publication : 08/11/2021 09:27
Haut


Re : Race Imboden
#24
Bavard
Bavard


Race Imboden est sûrement un excellent tireur, mais ses postures militantes et son positionnement politique... Non merci. Il faut vraiment être d'une naïveté confondante pour trouver ça convaincant... Le mec est une caricature de la gauche californienne, qui se fait mousser en relayant un discours niais et formaté par le Parti Démocrate... La tolérance, l'anti-racisme, etc. C'est tellement convenu et vide...

Date de publication : 31/08/2019 14:32
Haut


Escrime et emploi
#25
Bavard
Bavard


Bonjour à tous,

Habitant de la région parisienne, je suis également diplômé d'un bac +5 (M1 en droit privé, M2 en droit public) et je peine à trouver ma voie dans le monde professionnel. Le droit m'intéresse finalement assez peu et je songe à bifurquer vers d'autres horizons.

Quand je passe en revue mes centres d'intérêts et ce qui, dans la vie, me fait "vibrer", l'escrime (je pratique l'épée à un niveau plutôt correct) arrive tout de suite dans les premières places. C'est pourquoi, logiquement, je réfléchis aux possibilités de trouver un emploi dans ce secteur qui me passionne.

Cependant, pour pratiquer depuis une dizaine d'années, je sais bien que l'escrime est un microcosme un peu opaque et en dehors des offres d'emploi de la Fédé pour des postes de maître d'armes, il n'y a pas beaucoup d'informations à se mettre sous la dent sur les différentes façons qui permettent de travailler en rapport avec l'escrime.

Entendons-nous bien : je suis prêt à tout considérer, pas uniquement des choses en rapport avec ma formation initiale ou mon cursus. J'en suis à un point où je songe à faire totalement autre chose... Par exemple, devenir forgeron pour Blaise Frères.

Mais je ne sais pas absolument pas par où commencer, en quelle mesure cela est possible... Bref, je suis paumé. Je viens donc ici à la pêche aux renseignements, si certains d'entre vous ont des idées qui pourraient m'orienter.

Merci d'avance pour vos réponses.

Date de publication : 29/05/2019 11:55
Haut


Re : Championnats de France Seniors Amiens 2018
#26
Bavard
Bavard


Citation :

flo- a écrit :

Ainsi que, si vous pouviez générer les fichiers xml de vos compétitions, et les publier sur le module "résultats" d'escrime-info.

Merci !


+1

Date de publication : 11/06/2018 11:02
Haut


Re : Circuit National Elite Epée Seniors Nîmes 2018
#27
Bavard
Bavard


Les résultats seront-ils publiés sur GREG ?

Les PDF fournis ne sont, à mon humble avis, pas très lisibles.

Date de publication : 14/01/2018 20:56
Haut


Re : L'escrime et la télévision
#28
Bavard
Bavard


Citation :

NicoNunivu a écrit :
Qu'on le veuille ou non, l'escrime n'est pas accessible à tous. Regardez les prix du matériel (ce n'est pas un hasard si Décathlon et les autres n'en vendent pas) et des cotisations, surtout dans les grandes villes.
Pour courir, une paire de chaussures, un short et c'est parti. Une cotisation dans un club de course à pied coûte bien moins cher (70€ chez moi par exemple).


L'argument de l'investissement financier requis est à la fois pertinent et relatif. Pertinent car il est évident que les sports à faible investissement (course, athlétisme, football) drainent un plus grand nombre de pratiquants. Mais relatif car il y a beaucoup d'autres sports coûteux. Par exemple, le cyclisme. Dans les grandes enseignes, on vend bien des vélos qui coûtent une brique, bien plus chers que tout le paquetage pour débutant en escrime.

M'est avis que le défaut d'attractivité de l'escrime est dû en grande partie à un manque de culture historique et de l'incapacité de ceux qui en font la promotion à en expliquer les origines. Pour le plus grand nombre, l'escrime, c'est désuet. J'ai remarqué que l'une des remarques qui revenaient le plus souvent de la part des non-initiés étaient que l'escrime "ne sert plus à rien dans la vraie vie" (comme si faire du tennis était très utile par ailleurs). Si l'on faisait plus la promotion de l'escrime comme un authentique sport de combat (ce qu'il est), avec sa dose de violence, ses impacts, sa symbolique martiale, on y gagnerait plus en crédibilité qu'en mettant en avant l'escrime-fitness ou l'escrime-troisième-âge. Il faudrait faire comprendre au grand public que l'escrime c'est de la boxe avec une arme blanche, pas des chorégraphies en tutu blanc.

Date de publication : 30/10/2017 17:22
Haut


Re : L'escrime et la télévision
#29
Bavard
Bavard


Le documentaire réalisé par Canal + sur Ivan Trevejo était très intéressant. Mais l'escrime elle-même n'y était pas mise en valeur, techniquement.

Date de publication : 30/10/2017 14:32
Haut


Re : L'escrime et la télévision
#30
Bavard
Bavard


Citation :

Malicia a écrit :
C'est un moyen bien contemporain que d'envoyer à la face des autres sa propre existence, avec le sous-entendu qu'on est le centre du monde.
Votre parcours, il vous est propre et il ne démontre RIEN au-delà de votre propre personne.
Prenez un peu de hauteur par rapport au niveau de votre nombril.



Malicia, vous faites preuve d'une agressivité à mon égard qui, à mon avis, n'a pas lieu d'être. Mon nombril... Écoutez, j'ai fait part de mon expérience personnelle sans prétention. Je ne crois pas être représentatif d'un ensemble. Je ne cherche pas, contrairement à ce que vous écrivez, à démontrer quoique ce soit. Je note simplement que sans la télévision je n'aurais probablement jamais eu l'idée de faire de l'escrime. Je ne suis pas l'escrime à moi tout seul, ça vaut ce que ça vaut comme témoignage, mais ce n'est pas non plus me prendre pour le centre du monde que de le raconter.


Citation :

Qu'il y ait eu des augmentations d'effectifs suite à des JO et de retransmission TV, oui, on ne le contestera pas.
Mais faisons quelques hypothèses : si l'escrime avait 1 million de pratiquant en France, ne serait-elle pas plus retransmise (même en étant peu télégénique).
En gros, est-ce la TV qui donne le succès d'un sport, ou le succès d'un sport qui attire la TV ? C'est aussi une question à méditer.

La FIE a choisi un mode de développement principal : la médiatisation, par la TV.
D'une part je trouve cela méprisant pour ceux qui à la base font l'effort de marcher les clubs au niveau de base.
D'autre part, je trouve que cela est un modèle dépassé du 20e siècle.

Prenons le tennis : imaginez qu'il y ait 50000 licenciés, avec peu d'infrastructures. LA FFT etla FIT rêve de se développer : peu imaginatif, il se dise, c'est la TV qui nous sauvera. Il se tourne vers la TV : on leur répond : NON, mais cela ne va pas, vos matchs avec 2 gus qui durent 3 à 4H, c'est trop long : une heure max, compris ? Et le tennis ne serait pas ce qu'il est, s'il devait s'adapter à la TV : c'est la TV qui s'est adaptée à l'époque à ces matchs qui durent des plombent.

Aujourd'hui, c'est ce qui arrive à l'escrime : on nous impose (la FIE...)des adaptations qui dénaturent notre sport au profit du seul télespectateurs, pas de l'escrimeur.
Et l'escrime, ce n'est pas le tennis. La baballe, on peut imlaginer n'importe quoi avec. Par contre, un combat à l'arme blanche, on ne peut pas faire n'importe quoi (comme attaquer bras court) : sinon, on détruit l'escrime.


Soit vous êtes quelqu'un de particulièrement belliqueux, soit il y a eu une mésentente sur mon propos. Je suis venu poser une question, en toute bonne foi. Je n'ai pas cherché à affirmer quoique ce soit. Encore une fois, je le répète, mon propos ne consiste pas à réclamer que l'escrime s'adapte à la télévision pour être diffusée plus largement. Ma question porte plutôt sur la possibilité d'une plus forte exposition en dehors de toute concession faite aux médias. Donc quelque chose qui, je crois, va plutôt dans le sens de votre envie de voir les bonnes traditions perdurer.

Citation :
Quand je lis "l'escrime à la télévision j'ai trouvé ça plus agréable que sur une chaîne Youtube en streaming", cela me fait rire. C'est exactement la même chose : tout dépend les moyens audiovisuels qu'on met en face (une caméra ou dix), mais c'est la mêm chose.
Et aujourd'hui, le streaming permet de voir beaucoup de compétitions... sans qu'on ait à attendre la TV pour cela.

Donc, la question de la TV, c'est juste la question de la médiatisation de l'escrime et plus largement de son développement.
Encore une fois, il faut arrêter de se baser sur des recettes la seconde moitié du 20e siècle, la TV, c'est dépassée.

Par contre, on en est à défendre notre escrime.
PArce que les gens qui pense TV, ils pensent fric et pouvoir, et pas à nous, les escrimeurs.


La télévision ne représente certainement pas l'avenir je vous le concède. Surtout si l'on considère que de plus en plus de gens, y compris moi, ont tendance à la regarder sur des ordinateurs. Et quand les chaînes Youtube auront autant de moyens et de caméras que les chaînes de télé, alors j'oublierai ces dernières aussitôt. Mais quand j'évoque la télévision, c'est précisément pour ce qu'elle offre en terme de moyens pour la qualité des retransmissions. Peut-être le terme est-il un peu trop précis et mal choisi. J'aurais dû dire les médias.

Surtout, ça me semblait une piste de réflexion intéressante, au-delà de la télévision elle-même, sur la concurrence ,en termes d'attractivité, entre l'escrime et d'autres sports "mineurs".

Date de publication : 30/10/2017 14:29
Haut



(1) 2 »



Escrime-Info : Mentions légales