https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
88 utilisateur(s) en ligne (69utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 88

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (hchupin)

BasBas



Re: nettoyage cuirasse
#1
Bavard
Bavard


pour eviter le frottement lors du lavage en machine, vous pouvez mettre la cuirssas dans un sac (vieile taie d'oreiller par exemple).

Date de publication : 23/08/2006 13:35
Quelqu'un qui n'aime ni les chiens ni les enfants ne peut pas être entièrement mauvais. (W.C. Fields)
Haut


Re: Tête de pointe de fleuret
#2
Bavard
Bavard


Quelques trucs pour éviter de perdre les têtes de pointe:

- utiliser vis et têtes de pointe du même fournisseur


- les têtes allemandes ont moins de problème de foirage (la bague ayant le filet femelle est en acier et non en laiton)

- collage des vis: utiliser une colle conductrice genre elecolit destinée en général à la réparation des pistes dégivrantes de lunettes arrière de voiture(Castorama, accessoiristes auto..). Chère (10 € pour 2 grammes), mais la consommation est faible, et elle se conserve longtemps.
Dégraisser vis, tete de pointe, embase (alcool à bruler). Mettre la tete en place, mettre une vis sans la coller pour maintenir la tete en place. Mettre une tete d'épingle de colle dans l'autre trou de vis (sans excès), visser la deuxième vis. La colle doit etre pour partie sur le filetage, pour partie au contact entre la tête de la vis et l'embase. Dévisser la première vis, et la remonter avec collage. Cela améliore en plus le contact électrique entre la bague de tête de pointe et l'embase, source courante de microcoupures détectées par les appareils de piste.

- enlever régulièrement le stoch couvrant la tête de pointe, vérifier que les vis sont bien serrées. au passage vérifier le serrage de l'embase sur la lame. Les pannes au fleuret sont souvent dues au fait que le scotch cache la misère.

Date de publication : 26/05/2006 12:53
Haut


Re: nettoyage du masque
#3
Bavard
Bavard


Vive le masque blanchi sur pré, à l'ancienne.

Et vive les Vosgespates.

Date de publication : 10/03/2006 06:05
Haut


Re: 16 février : Note urgente concernant les appareils de signalisation
#4
Bavard
Bavard


Pour les appareils qui ne sont pas 'à puce', les temporisations sont faites par des cellules "résistance/condensateur'.

Si vous trouvez un électronicien qui réussit à "lire" le circuit les composants à changer doivent valoir un ou deux euros par appareil.

Date de publication : 20/02/2006 18:29
Haut


Re: Reglementation Lames d'Escrime
#5
Bavard
Bavard


Cedric Dupas, arbitre international de sabre avait fait un dossier à ce sujet en math spé au lycée Eiffel à Dijon.
Malheureusment je n'ai pas ses coordonnées. Tu pourrais peut-être les avoir par son club (Monneteau, Yonne).

En recherchant sur Google, on trouve des choses, en particulier sur les aciers maraging, ou à titre historique sur les aciers damassés.le site déja mentioné est fort intéressant http://www.scenenvie.org/esc_metal.htm (par des élèves ingénieurs de Tarbes)

Tu peux aussi prendre contact avec les forgerons français (Bl.., Pr...)


Date de publication : 20/02/2006 18:23
Haut


Re: Nouvelle colle
#6
Bavard
Bavard


La colle reste souple. D'après la fiche de sécurité du fabricant, c'est une colle polyurethane. A voir le vieillissemnt, je n'ai que quelques semaines d'utilisation.

C'est une colle gel facile à appliquer proprement. La largeur de la buse convient bien pour les collages à l'épée.

Si on bave un peu sur les doigts, se laver les mains à l'eau et au savon dans les 5 minutes. Colle sèche: acétone.

Date de publication : 20/02/2006 18:12
Haut


Nouvelle colle
#7
Bavard
Bavard


Au webmaster: je cite des marques industrielles et grand public, non des marques ou fournisseurs spécialisés escrime, ce qu'interdit la déontolgie du site. J'espère donc que cette citation sera tolérée.

La colle proposée par la plupart des revendeurs d'escrime est une colle nitrile Bostik.

Elle me donnait habituellement satisfaction mais j'ai rencontré des problèmes d'adhérence sur certaines séries de lames "club", malgré un décapage mécanique et chimique soigneux.

Le collage n'est hélas pas une science exacte, et il faut que la colle s'entende avec la nature et la structure des matériaux.

Je ne sais pas encore ce que l'acier ou l'état de surface de ces lames a de spécial, mais là où j'avais habituellement une résistance à la traction de l'orde de 800 g , elle était inférieure à 500 g sur ces lames.

Cela m'a conduit à reprendre mes test comparatifs de colle.

Actuellement le vainqueur est la "my Glue" Pattex, avec 1400 g de résistance (sur mes lames difficiles).
Il s'agit d'une colle polyuréthane, sans aucun rapport avec les "superglue" cyanoacrilates instantanées. A la main il faut vraiment tirer pour décoller le fil après séchage .

Avantages:
- transparente
- tres bonne adhérence
- souple
- disponible à Carrouf, Casto et autres, c'est plus facile à réapprovisionner.
- non toxique, sans solvant
- facile à appliquer proprement avec le bec fin du tube
- tube de 90g, correspond à une vingtaine de collages (les gros tubes on tendance à sécher si on ne les empoie pas assez vite)
- solvant colle sèche : l'acétone utilisée classiquement en trempage par les armuriers.

Inconvénients:
- assez chère (mais la Bostik n'est pas donnée)
- nécessite un séchage de 24 heures.

Pour le vieillissement, il faudra attendre.

Au passage mon dispositif à 2 ronds pour mesurer l'arrachement:
- prendre une bouteille en plastique solide de 1,5l (boisson gazeuse), avec un cutter faire un trou de 4-5 cm de diamètre dans le col de la bouteille
- percer le bouchon (en place) à l'horizontale, y passer un crochet en fil de fer pour suspendre la bouteille
- poser la bouteille sur une balance, la remplir progressivement d'eau en marquent au feutre une graduation tous les 50 g.

- faire un collage d'essai sur une partie de lame, avec une portion de fil. Le fil est arreté à ses deux extrémités en posant une allumette dessus pour le plaquer au fond, et en entortillant le fil sur l'allumette. On peut ainsi faire plusieurs essais sur une seule lame, en ne sacrifiant qu'un fil.

- mettre le collage témoin à l'étau, lame horizontale, rainure tournée vers le bas. Il faut des mordaches pour que la lame ne risque pas de glisser.
- décoller le fil sur 10 cm, y suspendre la bouteille vide en faisant un noeud solide
- remplir doucement la bouteille par l'ouverture dans le col, en l'empêchant de se balancer
- surveiller le moment où le décollage se produit, voir la graduation sur la bouteille.

Ce n'est pas la précision de laboratoire, mais cela suffit pour notre usage.

Le concours du collage le plus costaud est ouvert.

Date de publication : 02/02/2006 13:53
Haut


Re: Enlever la bague platsique sous le plot (épée)
#8
Bavard
Bavard


La famillle est en matériel allemand, et c'est vrai que je préfère.

Mais j'entretiens aussi les armes du club, qui pour raisons historiques et de cout sont en montage français.

D'où mes misères...

Bravo pour l'astuce consistant à utiliser l'épée retournée comme vis d'extraction: on ne peut rêver plus simple et efficace.


Date de publication : 02/02/2006 13:10
Haut


Re: Quel type de lame affectionnez-vous ?
#9
Bavard
Bavard


Attention quand vous choisissez une lame souple, à ce que l'amincissement de la lame en allant vers la pointe soit bien progressif.

Pour en avoir essayé plus d'une sur les stands, une lame souple est souvent en réalité une lame faible, avec une partie à épaisseur quasi-constante sur 30cm du coté pointe.

Ces lames là tourneront en chewing-gum ou casseront en quelques séances.

La lame souple bien fabriquée, où l'effort se répartit harmonieusement à la flexion est une denrée rare.


Date de publication : 27/01/2006 23:59
Haut


Enlever la bague platsique sous le plot (épée)
#10
Bavard
Bavard


Dans la plupart des tetes de pointe françaises, il y a une bague plastique qui va au fond de l'embase, sous le plot de contact.

Cette baque a tendance à se sertir au fond de l'embase.

J'ai beaucoup juré quand je voulais enlever cette bague à l'occasion d'un nouveau collage, en conservant l'embase:
- un petit crochet ne suffit pas
- si on chauffe ça fond
- si on perce, on risque d'abimer l'embase.

2 cas se présentent:

- ou le nouveau fil est du meme genre, avec bague sous le plot. Je vérifie avec une pige de profondeur que la bague est bien présente dans l'embase. (pige faite avec un boulon de 5 et deux contre-ecrous). Avant de commencer le montage, je déroule le fil et je jette la bague neuve (ça évite de superposer 2 bagues et de recommencer le collage). Je laisse l'ancienne bague et je ne me pose pas de problème.

- ou le nouveau fil a un plot "monobloc", sans base séparée. Il faut donc enlever la bague. Là l'idée a jailli cet après-midi: je mets l'embase à l'étau, serrée par le méplat de vissage de 6mm. Je visse une vis à méatux de 4mm dans la bague en entrant depuis le coté tête de pointe de l'embase. La vis se visse seulement 2 tours dans le plastique, sans aller dans le filet de l'embase métallique.
Il reste à tirer sur la vis, et la bague vient avec. Accouchement sans douleur.

Espérant rendre service à ceux qui se sont heurtés au même problème.

Salut et fraternité à tous les armuriers.


Date de publication : 25/01/2006 19:55
Haut


Re: 2 masques défectueux en moins d'un an
#11
Bavard
Bavard


Les masques 800 et 1600 sont en général les mêmes chez un fabricant donné. seule la bavette a plus d'épaisseurs de tissu kevlar.

Pour avoir un grillage costaud, voir quelles sont les masques qui ont le fil du diamètre le plus fort (la norme FIE laisse une fourchette de diamètres).

N'hésite pas à recontacter le distributeur, il fera en général profil bas quand il y a eu un problème de sécurité sur un équipement.

Date de publication : 10/11/2005 06:12
Haut


Rallonger une poignée cross
#12
Bavard
Bavard


J'ai un gamin avec des grandes mains, et certaines poignées cross, même neuves, sont un peu courtes, et il se blesse les doigts dans la coquille.

J'ai donc rallongé sa poignée avec un tronçon de 5 mm pris dans une vielle poignée (la partie du coté coquille).

Pour fixer cette rallonge, j'ai percée 2 trous de 2mm parallèles à la soie , qui traversent la rallonge, et pénètrent de 5mm dans la poignée. J'ai glissé deux morceaux de clous dans ces trous. J'ai mis de l'araldite à la jonction rallonge/poignée, et pour immobiliser les clous dans les trous.

J'ai donc un montage broché/collé, non démontable.

Cette poignée rallongée est-elle conforme au réglement ?

Date de publication : 25/10/2005 14:11
Haut


Re: Réglage tete de pointe
#13
Bavard
Bavard


Pour le gros ressort, son tarage varie d'un fabricant à l'autre, en allant de 800 g à 950 environ.

Les ressorts pour tête allemande sont tarés à environ 800 g, et peuvent s'utiliser dans la plupart des têtes de pointe des autres fabricants. Avec eux pas la peine de modifier le ressort. Par contre il faut les changer tous les 2-3 mois, ou avant une compète importante, car ils ne seront plus réglementaires quand ils seront tassés.

Pour avoir de la marge, j'effectue le controle avec un bout de ferraille de 5og ajouté sur le poids. Le ressort doit encore repouser la pointe, mais cela doit être limite.

Attention aux frottements tête/embase : il faut les éviter car ils s'ajoutent au poids du peson, et peuvent obliger à avoir un ressort plus musclé.

Pour éviter au maximum les frotements (tete/embase et peson/lame) présentez votre lame à l'arbitre de façon que la pointe de la lame soit bien verticale. N'hésitez pas à mettre un genou en terre (en plus cela flatte l'ego de l'arbitre).

Date de publication : 25/10/2005 14:05
Haut


Re: Collage de lame
#14
Bavard
Bavard


Colle Bostik 1220:
Je n'ai pas pu m'approvisionner en dehors des revendeurs d'escrime. Sur Dijon, les distributeurs Bostik (fournitures industrielles ou automobiles) ne connaissent pas cette référence. Sa diffusion est peut-être limitée du fait des solvants employés ?

Son efficacité est plutôt meilleure que la colle néoprène. Elle nécessite un métal décapé impec (mécaniquement et chimiquement).
J'ai une méthode de collage qui l'utilise en colle de contact, plutôt qu'en colle mastic comme dans le procédé courant. Il faudra que je publie ça un de ces jours.

Souplissos:
Le mieux est d'utiliser les souplissos fins ("allemands"), qui permettent de les introduire (et les coller) dans la rainure de la lame et que la traversée de la coquille se fasse avec les fils protégés par cette gaine, et non pas nus. Si en plus on utilise un prise de garde "allemande" avec un canal permettant de faire passer les fils gainés jusqu'à proximité des plots, on élimine toutes les pannes à l'intérieur de la coquille. A condition bien sur que la poignée soit serrée et ne tourne pas.

Question de réglement:
Avec les prises francaises, j'ai essayé un montage mixte qui va bien: 3 cm de souplisso fin mis dans la rainure et à la traversée de la coquille, puis le gros souplisso français glissé sur le souplisso fin avec un recouvrement de quelques mm.. Le gros souplisso est serré sous la rondelle des plots de prise française. Pour les habitués des contrôles d'armes en compétition, ce montage est-il réglementaire?

Bouts de chandelle:
Les petites pièces (ressorts, souplisso,vis) sont bien chères au Kg. Mais elles représentent un budget bien faible devant les autres couts de notre sport (déplacements en particulier). Si vous voulez vous faire plaisir sans panne de matériel, n'hésitez pas à les remplacer.

Date de publication : 25/10/2005 13:54
Haut


Re: caoutchouc des poignées
#15
Bavard
Bavard


J'avais mis du ruban à guidon de vélo sur la poignée droite d'un de mes gamins. Son arme a été refusée à une interzone minimes par le directoire technique, qui s'est appuyé sur l'article m4.3 du réglement du matériel:
----------------------
Tout système de poignée est autorisé pourvu qu'il satisfasse au Règlement qui a pour but de
mettre sur pied d'égalité les divers types d'armes. Toutefois à l'épée, les poignées
orthopédiques métalliques ou autre ne peuvent être recouvertes de peau ou matière
quelconque permettant de dissimuler des fils ou des boutons.
-------------------------
L'ambiguité est sur "ou autre" s'applique -t-il à métallique (alors seules les poignées ortho sont concernées) ou à orthopédique (alors toutes les poignées sont concernées).

Bref, à l'épée, évitez les rhabillages maison des poignées.

Date de publication : 25/10/2005 13:32
Haut


Re: taille du sabre
#16
Bavard
Bavard


J'ai déja envoyé des lames d'épée (non montées) par la poste (en France). Les lames de sabre sabres étant plus courtes, cela ne doit pas poser de problème.

Pour l'emballage, j'ai récupéré un tube de carton chez un marchand de tissus. Les rouleaux de tissus sont enroulés sur ces tubes.

Date de publication : 08/08/2005 17:41
Haut


Re: lames maraging
#17
Bavard
Bavard


Les lames sortent des quelques forgerons (français ou est-européens), et sont distribuées par nos chers revendeurs, en général non forgerons eux-mêmes.

A forgeron identique, il pourrait y avoir une différence de qualité d'un distributeur à l'autre si les distributeurs élaboraient des cahiers des charges plus ou moins exigeants.

En ayant travaillé dans l'industrie (sans rapport avec l'escrime) nous fabriquions des produits pour une enseigne de la grande distribution, que les magasins vendaient sous cette marque, moins cher que les produits identiques vendus sous notre marque propre. Le cahier des charges de *** était tel que la qualité de ces produits "***" était plus controlée que celle des produits que nous distribuiions directement. *** était alors responsable de la qualité du produit pour les consommateurs.

Mais je ne crois pas que la culture de l'assurance qualité soit assez développée dans notre domaine pour que le distributeur devienne le reponsable de la qualité du produit qu'il vend.

Sans parler de controles évolués (mesure tridimensionnelle, courants de Foucault, radiographie, ultrasons) utilisés couramment dans l'industrie métallurgique, les lames qu'on nous vend devraient souvent être mises au rebut sur un simple controle visuel en fin de fabrication

Faites en particulier attention aux lames souples, ce souvent en réalité des lames présentant une faiblesse.


Date de publication : 18/07/2005 21:33
Quelqu'un qui n'aime ni les chiens ni les enfants ne peut pas être entièrement mauvais. (W.C. Fields)
Haut


Re: Masque bleu
#18
Bavard
Bavard


En souvenir de Pierre Dac:

Achetez un masque à pois et écossez le vous-même.

Date de publication : 18/07/2005 21:01
Haut


Re: Poignée sur mesure...
#19
Bavard
Bavard


Pour mon gamin, je suis parti d'une poignée crosse du commerce que j'ai retouchée à la scie et à la lime. Il voulait uns orte de spatule pour poser les doigts. J'ai utilisé de la résine de réparation à tout faire(rayon des colles à Castorama) vendue en baton de pate à modeler bi-colore qu'on malaxe pour mélanger les deux composants. Elle adhère bien sur l'aludécapé.Ensuite relime.. Et un peit coup de peinture pour faire joli.

Date de publication : 14/06/2005 19:43
Haut


Re: Qualité des lames ....scandaleux !
#20
Bavard
Bavard


Pour ne pas avoir de problème avec le frein filet ou autre colle, je procède ainsi:
- mettre le freinfilet
- passer le fil dans l'embase, en laissant le plot porte contact dépasser d'un cm.
-glisser le fil dans la fente de la lame
- visser l'embase
- entrer le plot en tirant doucemment sur le fil, puis en le poussant avec le poussoir spécial (ou avec un "gros ressort" et un bulon de 5)

Date de publication : 14/06/2005 19:38
Haut


Re: Qualité des lames ....scandaleux !
#21
Bavard
Bavard


Qualité des lames: scandaleux

Bien d'accord sur cette remarque.

Pour exemple les 2 dernières lames Maraging achetées par mes jeunes (une chez chacun des 2 grands distributeurs en France, pas de jaloux):

- une avec des piqures, un usinage en montagnes russes, et un collage en vrille (retournée avant usage)

- une avec une aile du V de la lame deux fois plus mince que l'autre (cassée au premier usage).

A noter que les dates de fabrication étaient anciennes (2004 et 2003). Nos chers fournisseurs videraient-ils leus fonds de tiroir? Quand on veut une lame souple, ne risque-t-on pas surtout de choisr une lame présentant une faiblesse.

Le bruit court que la fabrication manquerait de main d'oeuvre compétente. On peut s'étonner dans ce cas qu'il n'y ait pas d'effort d'automatisation permettant des résultats reproductibles. L'usinage en commande numérique, cela existe depuis des lustres.

Je continue à m'étonner que des équipements de sécurité (armes et tenues) ne portent pas de N° de lot de fabrication, alors que le moindre yaourt bénéficie d'une traçabilité.

Cela donne envie d'aller voir chez l'Anglois, qui avec sa lame en tole emboutie exploite un procédé plus industriel et reproductible que nos forgerons.

Comment faire remonter notre mécontentement aux distributeurs en situation de quasi monopole. Si on est provincial, on ne trouve pratiquement que des stands des 2 ténors. La vente par correspondance ne permet pas d'essayer la souplesse d'une lame.

Date de publication : 05/06/2005 16:13
Haut


Re: Qualité des lames ....scandaleux !
#22
Bavard
Bavard


Le frein filet faible (bleu) ne m' a pas semblé très efficace. Le fort (rouge) obligerait à chauffer fort pour le démontage, ce qui pourrait affaiblir la lame. Je crois que la prise du frein filet se fait par manque d'air entre ecrou et vis, dans le cas des têtes de pointe la gorge pour le fil ne donne pas une bonne étanchéité entre lame et embase.

Ce qui fait que je préfère la colle époxy genre Araldite, qu'il suffit de chauffer vers 80° pour dévisser sans forcer.

Mais nous sommes là dans les subtilités par rapport à ce qu'osent nous livrer les distributeurs.


Date de publication : 05/06/2005 15:55
Haut


Re: Qualité des lames ....scandaleux !
#23
Bavard
Bavard


Concernant le serrage des embases:
- clé dynamométrique: il faudrait une clé très spéciale. Les clés utilisées couramment en mécanique donnent des couples de serrage beaucoup trop élevés (genre serrage d'écrous de roue de voiture, ou de boulon de culasse). En plus les clés dynamométriques sont en général à douille et pas à fourche, et ne peuvent donc pas serrer une embase.

- les têtes allemandes ont un épaulement, ce qui fait que le vissage s'arrête proprement quand on atteint cet épaulement. L'arret pour les têtes francaises se fait en fin de filet, ce qui provoque une deformation conique.

- ma méthode pour le couple (à l'épée): serrer la lame à l'étau en laissant l'embase en haut, avec 5cm de lame libre au dessus de l'étau. Si votre étau a des mors aggressifs, intercaler des morceaux d'alu ou de bois pour ne pas marquer la lame et la fragiliser. Serrer jusqu'a avoir un très léger vrillage de la lame. La lame doit revenir à sa position initiale, gorge non vrillée, quand on relache la poussée sur la clé. On peut s'entrainer avec des bouts de lames cassées, pour bien sentir la résistance élastique. (remarque: vous verrez souvent des lames vrillées, memes celle vendues collées neuves. Le dépassement de la limité élastique fragilise la lame dans ses derniers cm).

- collage de l'embase (épée): un collage de l'embase sur la lame fait qu'on n'a pas besoin de la serrer comme une brute. J'utilise de la colle epoxy à 2 composants(araldite par exemple). Nettoyage préalable du filetage (taraud pour l'embase, brosse métallique fine pour la lame). Chauffer légèrement (60°) avant démontage.

- collage de l'embase (fleuret) Quand je réparais des fleurets, je mettais une goutte d'Elecolit. Cette colle conductrice est vendue aussi pour les cuirasses électriques. On en trouve couramment (sous diverses marques), en grandes surfaces de bricolage, ou chez les fournisseurs pour automobile. Son usage courant est la réparation des pistes de dégivrage sur les lunettes arrières de voiture. Au fleuret il faut que le contact électrique soit impeccable entre lame et embase . Ici aussi nettoyage préalable. Pour éviter tout court-circuit du à une bavure de colle conductrice sur le fil, enduire le fil de colle isolante avant montage sur les 3-4 cm en dessous du plot (avec la colle servant à coller le fil).

Date de publication : 27/05/2005 18:02
Haut


Re: flèche bizarre
#24
Bavard
Bavard


Mais peut-on considérer que le flecheur, en se retournant, ne tourne pas le dos à l'adversaire?

A-t-il alors le droit de parer la remise du tac au tac faite par le tireur attaqué ?

Date de publication : 26/05/2005 12:21
Haut


Re: Epée tunning -> Peut t'on peindre sa lame ?
#25
Bavard
Bavard


Les bleues ou dorées d'origine, je pense que c'est plutot une atmosphère avec des gaz lors du traitement thermique après le forgeage. On ne peut plus refaire de traitement thermique après la fabrication initiale, c'est interdit par le réglement (et cela pourrait rendre les lames dangeereuses).

Date de publication : 03/05/2005 17:36
Haut


Re: Epée tunning -> Peut t'on peindre sa lame ?
#26
Bavard
Bavard


Compte tenu des chocs subis par les lames, la peinture risque d'être hs rapidement.

Il faudrait plutot penser à des traitements electrolytiques (cuivrage,chromage, nickelage et autres anodisations.

Mais je ne sais pas si ces traitements sont acceptés dans le règlement, ni surtout s'ils risquent de fragiliser la lame lors du décapage préalable.

Comme disait (à peu près) la Fontaine:

Si votre ramage vaut votre chromage, vous êtes le phenix des hotes de ces pistes.

Date de publication : 02/05/2005 16:56
Haut


Re: Masque bleu
#27
Bavard
Bavard


Aucun vernis ou peinture ne resistera à un choc violent.

Il vaut donc mieux une peinture la plus fine possible, qui ne fera pas d'écaille épaisse.

Un petit coup léger de bombe de peinture renouvellé régulièrement devrait convenir.

Date de publication : 25/04/2005 22:30
Haut


Re: lame cassé a l'embase
#28
Bavard
Bavard


Pour éviter une case à la racine de l'embase:

1) Montage

Ne pas trop serrer l'embase au montage. Un serrage abusif se voit au vrillage de la lame en arrière de l'embase. Il vaut mieux renforcer la fixation par une petite goutte d'araldite avant le vissage (chauffer un peu cas de démontage). Ceci évitera aussi des resserrages qui fragilisent la pointe de la lame. Les embases allemandes ont une butée en fond de filet qui évitent la mise en cône constatée au serrage sur les embases françaises.

2) usage

Eviter les choc inutiles, ne pas frapper la lame à terre sur les coups de colère.
Transporter la lame protégée par un tube en plastique.
Dès qu'une amorce de pliage se produit, redresser sans brutalité. Ne pas attendre un pliage trop prononcé.

Date de publication : 25/04/2005 22:26
Haut


Pose des vis de tete de pointe: trucs
#29
Bavard
Bavard


Trois trucs pour les aimants utilisés pour aimanter tournevis et vis pour la pose des vis de tete de pointe:

1) pour avoir un aimant super costaud pour aimanter le tournevis et poser les vis lors du démontage, recuperez celui du moteur d'un disque d'ordinateur HS. Les boutiques de vente et réparation de PC peuvent vous donner un tel disque.

2) glissez en permanence un petit aimant (récupéré sur un écouteur de walkman par exemple) dans votre sachet de vis.

3) evitez d'aimanter les autres pièces (tete de pointe, ressorts). Elles risquent d'attirer des limailles sources de faux contacts (surtout au fleuret).

Et utilisez un tournevis affuté à la taille exacte de la fente de vos vis (si vous faites du fleuret et de l'épée, deux tournevis différents).
Le mieux est de prendre un tournevis de qualité genre poignée ergonomique de 2,5mm et de l'affuter pour réduire son diamètre a 2mm et l'adapter à la fente de la vis(en vente autour de 3€ dans tous les magasins de bricolage). Les tournevis de qualité de 2 mm sont plus difficiles à trouver. Evitez les merdouilles taiwanaises (boites de tournevis dits de précision, imitant les tournevis d'horloger).
Et n'utilisez ce tournevis que pour les tetes de pointe, pas pour les connexions de fil de corps par exemple. Pour ces connexions un tournevis classique convient parfaitement.

Avec ces petites astuces, la pose des vis devient (presque) un plaisir.

Heureux les sabreurs qui n'ont pas de tête.


Date de publication : 01/03/2005 18:53
Haut


Re: caracteristique du materiel??!!
#30
Bavard
Bavard


Le réglement du matériel de la FIE donne un cahier des charges de ces matériels (meme s'il ne donne pas la composition ou le mode de fabrication°

Date de publication : 10/02/2005 22:02
Haut



(1) 2 3 »



Escrime-Info : Mentions légales