http://escrime-institut-ffe.fr/
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Menu principal
Qui est en ligne
55 Personne(s) en ligne (46 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateurs: 0
Invités: 55

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Malicia)

BasBas



Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#1
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Alors, au bout de 285 cas, je suis encore étonnée de trouver des analyses d'arbitre totalement absurdes.
Pourtant, au bout de 285, je devrais être blindée.

(NB : rectification cas n°285 : gauche touchait non valable, et pas valable, n'empêche que c'est une violation du règlement).

CIP 2019, demi-finale

https://youtu.be/MpHvLOAKkPo

Cas n°286 : à 8 heures 27 minutes 50 secondes

Gauche touche valable, Droite touche valable.
L'arbitre donne précisément : "Préparation d'attaque (gauche), attaque (droite), touche valable point (droite)"
Demande d'abitrage vidéo : et confirmation de l'arbitre, je cite "préparation (gauche), attaque (droite), touche (droite)"

Image redimensionnée


Alors, évidemment, pas de contact des fers.
Et là, je vous montre la prétendue préparation de gauche... au moment où il touche son adversaire !!!

Image redimensionnée


Certes, gauche, il a un peu la pointe au plafond au début, mais voilà, à l'arrivée, gauche, il a le bras tendu pointe menaçante (forcément, vu qu'il est en train de toucher !!!), et droite, lui, il a la pointe à terre, et le coude dans le dos (et paraît qu'il attaquerait).

Alors, je pense qu'un enfant de 6 ans (allez me chercher un enfant de 6 ans) comprendrait tout seul que pour toucher, il faut viser son adversaire et allonger le bras.... et pas le raccourcir.
Gauche allonge, droite raccourcit... mais l'arbitre prétend que droite attaque !!! (Il n'a pas le niveau d'un enfant de 6 ans ?)

Image redimensionnée


Où est-ce que vous avez vu un quelconque art martial où on attaquerait en raccourcissant le bras : un truc pratiqué par des zombies ???

Raccourcir le bras, c'est préparer : putain, c'est droite qui prépare puisque qu'il raccourcit.
Droite a perdu un temps d'escrime, parce qu'il préparait, et c'est d'ailleurs cela se voit puisque au final, c'est gauche qui touche en premier.

Droite n'a jamais acquis une quelconque priorité. Oui, au début gauche a aussi préparé, mais après, c'est droite qui prépare, et gauche se rattrape et attaque (allongement du bras pointe menaçante).

Droite vient de se jeter sur la pointe de droite, il est mort.

Non, mais l'arbitre, il voit une préparation de gauche : n'importe quoi, il a été bavard, et n'a fait que montrer son niveau d'incompétence complète (puisqu'il confirme à la vidéo une analyse totalement fautive !).

L'arbitre a violé le règlement.

Date de publication : Hier 21:03
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#2
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


CIP 2019, demi-finale

https://youtu.be/MpHvLOAKkPo

Cas n°285 : à 8 heures 26 minutes 19 secondes

Droite touche valable, gauche touche valable.
L'arbitre donne l'attaque au fer de gauche, valable, point.

Image redimensionnée


Un peu le même problème que le cas n°284.
Là, oui, c'est sûr, gauche fait un battement.
Mais ensuite, il revient en garde, perdant un temps.
Droite part sur son retour en garde et gagne un temps d'escrime.

Image redimensionnée


Voilà, gauche touché sur son retour en garde.
Dans attaque par battement, il y a attaque. Pour avoir la priorité, il faut que le battement soit suivi d'une attaque... pas d'un retour en garde.

L'arbitre a violé le règlement.

Date de publication : 16/01 19:54
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Congres FIE 2018: Propositions de modification de la non combativité
#3
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

Valiullin a écrit :
Le titre d'un bouquin n'est pas la preuve que quelque chose existe. L'Esprit de l'épée est un ouvrage technique et tactique, pas un précis philosophique sur ce qu'est ou serait l' "esprit de l'épée" (d'où le sous-titre : une approche tactique et mentale).


Oui, ce livre, c'est bien une preuve (parmi d'autres) qu'il existe bien un esprit de l'épée.
Et c'est totalement le contraire de ce que vous dites. C'est un livre qui s'affirme comme centré sur la tactique et pas sur la technique, c'est clairement affirmé dans l'avant-propos. Et la tactique de l'épée, c'est justement ça, son esprit, ou même sa philosophie.
Cet ouvrage livre quatre profils tactiques, et la moitié (défensifs) doit disparaître avec cette règles de non-combativité : c'est vraiment atteindre à l'esprit de l'épée quand la tactique en est profondément bouleversée.

Citation :

Valiullin a écrit :
Bref le contexte n'est pas si différent.

Non, je redis que créer un sport à la fin du 19e siècle - début 20e, ce n'est pas du tout la même chose que bouleverser un sport installé au 21e... pour faire plaisir seulement au spectateur (et qu'à eux)

Citation :

Valiullin a écrit :
Mettez-vous dans la peau d'un mec qui regarde un par équipes à l'épée pour la première fois et tombe sur la finale féminine USA-Corée des derniers mondiaux.

Vous avez une pure vision de spectateur, pas d'escrimeur.
Pour qui est faite l'escrime : pour l'escrimeur, ou pour le spectateur.
(Je connais a réponse de la FIE).

Citation :

Valiullin a écrit :
Donner une date pour l'électrique, je trouve ça franchement ambitieux

De toute façon, le premier, c'est Robert-Houdin, et il est mort en 1871.
Donc, le principe et l'arrivée sur les pistes, il y a eu beaucoup de temps qui s'est écoulé.
Et ce temps-là, à bien lire, ce n'est pas de la réticence de principe plutôt que des problèmes techniques.

Citation :

Valiullin a écrit :
Si un jour je retombe sur des articles antérieurs qui en parlent je vous les ressortirai, mais là, pardon, je ne suis pas en train d'essayer de donner la leçon. Ce n'est qu'une discussion de forum, pas une conférence...

Un peu facile pour s'en sortir...

Citation :

Valiullin a écrit :
Bon, enfin on va dans tous les sens. En un mot comme en cent, pour moi, l'esprit de l'épée, c'est avant tout de dire merde au fleuret. La méthode de l'épée vient d'un rejet d'un fleuret trop conventionnel à la base.

Le fleuret est une arme dont la convention est profondément martiale.
Oui, il y a eu des périodes où la convention a beaucoup trop dérivée.
Et l'épée a été un très sain avertissement pour le fleuret.
Dommage que le fleuret se remette à dériver, sans qu'un élément extérieur ne l'aide à se sauver.
(en tout cas, pas le sabre laser, wouarf wouarf wouarf)

Citation :

Valiullin a écrit :
Alors dans un sens, une arme qui revient aux sources du combat, il me semble, gagne tout à avoir des règles pour réduire la non-combativité.

ABSURDITE intégrale.
L'esprit même du combat, c'est sa propre préservation, avant que d'atteindre l'autre.
Donc, ce que vous appelez de la non-combativité, c'est juste de la prudence qui est d'une logique profondément martiale !

Vous voulez faire des références historiques, mais vous ne maîtrisez pas l'histoire. Les duels à l'épée, en UNE seule touche, pas 15, ont souvent été longs à très longs, avec plusieurs reprises (en plus, à l'épée, on pouvait ne risquer qu'une petite blessure, et tout s'arrêtait... donc la prudence était une notion relative).
Ce que vous appelez la non-combativité, historiquement, c'est justement le combat !!!
La tactique de base de l'épée, c'est la voie de la prudence.

Citation :

Valiullin a écrit :
J'ai déjà déploré le fait que la FIE fait ses règles dans l'entre-soi, avec des commissions bien fermées de quelques personnes qui débattent entre elles avec pour seul objectif de rendre l'escrime plus agréable à regarder à l'écran. Il n'y a pas grand chose à y faire... s'il fallait écouter les avis de chaque maître, de chaque escrimeur, on serait mal barrés.


Je note. Pas de grand débat, pas de démocratie. Juste de l'autocratie
(Cela dit, vu qui dirige la FIE, on peut deviner sa philosophie du pouvoir)
En force de croire à cela, c'est ce que vous obtiendrez, faudra pas vous plaindre.

Citation :

ces règles ne seraient applicables sur les compétitions nationales qu’à partir du 1er septembre 2019.
Serge PLASTERIE Secrétaire Général Adjoint

C'est marrant, dès le 23/12, j'ai écrit : "La FFE ne vaut pas mieux que la FIE. Si elle avait été correctement dirigée, elle aurait décider de ne pas appliquer les règles absurdes dans ses propres compétitions nationales"
Donc, rassurez-vous, l'aburdité est juste décalée.
On souffle.

Date de publication : 16/01 19:03
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Congres FIE 2018: Propositions de modification de la non combativité
#4
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

Gecko a écrit :
L'autre phénomène pour moi réside dans le fait que les gymnases aient des sols avec des pentes de plus de 10%. Du coup les assaut sont aussi dur que les ascensions des cols du tour de France


Moi, je pense qu'on devrait baisser le niveau de l'eau sur les pistes et augmenter le taux d'oxygène dans le mélangeur du masque.

Date de publication : 15/01 18:05
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#5
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

LeBouseux a écrit :
Et quand bien même on y verrait une parade riposte, elle perd un temps:


Oui et non.
Non, on ne peut pas y voir une parade de gauche, c'est bien un battement (si vraiment il y a contact des fer, et là, sans certitude).
Image redimensionnée


Par contre, OUI, gauche perd un temps.
Je le dis, je le répète : si on ne lit pas le règlement, eh bien, on peut quand même raisonner sur la théorie qui est à la base : la théorie des temps d'escrime.
Et là, gauche fait un battement pour gagner un temps, mais vu qu'il n'enchaîne pas par une attaque mais par un retour en garden il a en fait perdu le temps (dont droite a profité).

Et d'ailleurs, j'en profite pour signaler que les premiers articles du règlement technique international ont été supprimé, et que l'on commence dorénavant de manière bien plus logique par l'essentiel.

Et voilà le début du règlement dorénavant :

"Ce chapitre ne remplace pas un traité d’escrime et il est placé ici en vue de faciliter la compréhension du Règlement.
Le temps d'escrime est la durée d'exécution d'une action simple
".

C'est l'essentiel, dès le début.

Date de publication : 15/01 13:38
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Congres FIE 2018: Propositions de modification de la non combativité
#6
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

Valiullin a écrit :
C'est très très surfait l'esprit ou la philosophie d'une arme.


Image redimensionnée


Merde alors, il y en a qui vont devoir réécrire leur livre de 2018 pour 2019, et supprimer les tactiques défensives.
Tout ça, parce qu'un art martial n'aurait pas de philosophie, ni d’esprit...

Citation :

Valiullin a écrit :
A chaque changement de règle il y en a pour brandir cet argument comme s'il s'agissait d'une sainte écriture inviolable.

Cela peut arriver. Mais, c'est comme toute discussion, il faut voir si les arguments sont sensés ou pas (après tout, on a encore des gens qui croit que la Terre est plate).
Il y a beaucoup de discussion où les gens sont habitués à servir du prêt à penser. Donc, il faut en appeler à l'intelligence et à la discussion (-oui, je sais, c'est surfait l'intelligence).

Le seul problème, c'est que la discussion en ce qui concerne le règlement et la FIE = 0 (et aussi FFE = 0)

Et après, on s’étonne que tout pète parce qu’on n’a pas discuté avant et on se met à organiser des grands débats.

Citation :

Valiullin a écrit :
des années 1900 à 1930 et vous verrez que de tous temps, il s'en est trouvé pour pousser des hauts cris.

Non, c’est soit maladroit, soit malhonnête de dire cela.
L’escrime, elle s’est constituée en tant que sport à cette époque : tout était à faire, à organiser.
Vous ne pouvez pas comparer cette époque d’intense réflexion à notre temps où l’escrime est un sport déjà bien organisé, et depuis longtemps.
Les enjeux ne sont pas du tous les mêmes, maintenant et à l'époque.

Citation :

Valiullin a écrit :
Vous trouverez par exemple facilement des articles de cette époque prophétisant la décadence imminente de l'esprit de l'escrime lorsque les appareils électriques seront adoptés.

Ben, sortez-vos preuves.

Pour l'épée, non, c’est faux. Avant 1936, avant l’électrification de l’épée, un des problèmes majeurs étaient la matérialité de la touche. Si vous avez lu les revues de l’époque, vous devriez savoir ce que c’était qu’une pointe d’arrêt, pour justement faciliter la constatation de cette matérialité, au prix d’une certaine dangerosité. L’électricité et son arrivé a été un réel progrès.
Les critiques du tout début, (fin 19e siècle), c’était pour dire que l’honneur commandait d’annoncer les touches, et on pensait surtout à l’épée. Dans les années 30, l’escrime est devenue un sport, l’honneur n’est plus le problème (il n'y a plus vraiment de duel, le duel ne structure plus la pratique), on veut le résultat. Si vous voulez une critique des années 30, la voilà dans l’Escrime et le tir de nov-dec 1935 : « Il est peu loyal de nier les services que procurent, dans une certaine mesure, à la cause de l’escrime sportive, les enregistreurs électriques actuellement existants. Mais, est-ce là raison majeure pour considérer ces appareils et leurs appareillages comme « Tabous » devant lesquels tout esprit critique est tenu de s’incliner et toute plume de devenir aussi sèche que le sable du désert ? ». En fait les critiques portent sur le coût et sur la fiabilité : pas sur le principe.

Pour le fleuret (et ce n'est pas en 1930, mais 1956), cela n’a rien à voir comme enjeu. L'électricité est critiquée, ET A JUSTE TITRE. Les problèmes de règlement qu'on a actuellement au fleuret, et dans la manière de tirer qui en résultent, ils proviennent du fait qu'on ait des appareils électriques. Du mois, en partie... Parce qu'on pourrait faire les choses comme il faut, mais on a laissé les choses dériver.
Mais en gros au fleuret, la matérialité de la touche est une question seconde, la première étant la notion de priorité. : et ça, les appareils électriques ne résolvent pas la question de la priorité (du moins, si, à cause des temps de blocage…).
Mais à partir du moment où la matérialité de la touche n’est plus liée au simple fait qu’il faut que l’arbitre la voit, mais à un appareil électrique, cela pousse les tireurs à ne plus chercher à montrer leur touche à l’arbitre, et donc à aller de plus en plus vite. Or, au fleuret (contrairement à l’épée), ce n’est la vitesse qui compte mais « l’initiative » (comme dirait certains), la priorité plus exactement. Donc, en poussant la vitesse, la question de l’initiative devient de moins en moins évidente… à telle point qu’on se met à avoir besoin de vidéo avec ralenti pour juger (et oui, ça, c’est aux armes conventionnelles la vidéo, pas à l’épée).
L’exemple type de dérive, cela a été les coups lancés. Ils existaient certes avant l’électricité mais pas de la même manière. Là, plutôt que de porter le coup pour qu’il soit bien vu par l’arbitre, vous le lancez et il touche rapidement, sans qu’on le perçoive forcément clairement. Qui plus est le coup lancé est une aberration martiale, car on profite juste la flexibilité des armes qui existent pour des raisons de sécurité, et pas d’efficacité du coup !
Derrière les coups lancés, vous avez évidemment les bras armés, et donc encore derrière, la question de l'allongement du bras, pointe menaçante. Là, on pousse les tireurs à courir sur la piste sans viser, et c'est le coeur du problème actuel.
L’électricité au fleuret, c’est juste le début de la pente vers l’escrime absurde qu’on a obtenu au fleuret : je prends 10cm de fer dans le bide, puis je réagis, je touche, et l'arbitre me donne raison !
On peut faire de l’escrime au fleuret correcte à l’électrique, mais cela aurait demandé un travail de fond manifestement pas fait par la FIE, la FFE, l’arbitrage qui ont laissé dérivé.

En conclusion, vous citez des modifications de l’escrime passée, et les réactions parfois critiques suscitées. Mais la réalité, c’est qu’il existait un débat ouvert qui n’existe plus aujourd’hui…
Où avez-vous vu un vrai débat sur la vraie question : la non-combattivité ? Avant, on avait un début de débat dans la presse, avec des officiels qui s’exprimaient, qui posaient le cadre du débat, on avait des réactions, dans tous les sens.
Aujourd’hui, RIEN, on a une mesure qui tombe et que personne ne comprend.

Alors oui, il y a un débat sur Escrime-info… Mais à 10000 km de la FIE, à 1000 km de la FFE.
Regardez sur le fleuret : il y a un problème de violation du règlement. On a une membre de la FFE, commission arbitrage et règlement, Florence Ducarme. Présente sur le forum, elle a refusé de donner le moindre avis, elle refuse de participer au débat, elle l’évite, elle reste dans sa tour d'ivoire : c'est l'attitude de la FFE mais aussi de la FIE.

En gros, on dit que la dictature, c’est ferme ta gueule, et la démocratie, cause toujours.
Ben, je constate qu’on est en démocratie, il n’y a pas de débat constructif, et donc, c’est cause toujours.

Après, pour vous parler du fond de vos propos à vous, ce qui me gêne, c’est que vous avez exprimé une opinion de spectateur plus que d'escrimeur. Vous considérez que c’est chiant à regarder.
Ben, moi, je ne demande pas à ce qu’on me regarde, je demande juste à pratiquer, dans l'esprit de l'escrime, dans la phislosophie de mon art de combat.

Date de publication : 15/01 13:19
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#7
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


CIP 2019, demi-finale

https://youtu.be/MpHvLOAKkPo

Cas n°284 : à 8 heures 24 minutes 50 secondes

Gauche touche valable, droite touche valable.
L'arbitre donne l'attaque de gauche, valable, point.

Image redimensionnée


Bon, éventuellement, sans certitude, gauche ferait un battement sur la lame de droite.
Là, on se dit mais par quelle absurdité gauche fait-il un battement sur une lame qui est dirigée vers le ciel et non vers lui - mais passons.
Admettons que gauche fait un battement de sixte... Ensuite.
Ben, dans attaque par battement, il y a attaque. C'est-à-dire que le battement, en soi, c'est une préparation, ce qui donne la priorité, c'est l'attaque.
Et que fait gauche après son battement de sixte : il n'attaque pas.
Non, gauche revient en garde.
Et c'est précisément sur son retour en garde qui lui fait perdre un temps d'escrime, qu'il est touché par droite.

Image redimensionnée


On voit bien l'impact de la touche de droite sur gauche.
Gauche ne fait que réagir à cette touche a posteriori, il ne fait que toucher après avoir été touché, et sans priorité.

L'arbitre a violé le règlement.

Cela dit... La touche de Foconi est aussi volé puisque son coup lancé sur le flanc en main de prime est fait grâce à sa lame non-conforme qu'il a utilisé tout le long des phases finales sans réaction des arbitres
Image redimensionnée

Image redimensionnée
- voir)


Mais que voulez-vous, les arbitres se foutent ouvertement royalement du règlement. C'est la triste situation du fleuret dont certains se sont emparés pour en faire n'importe quoi.

Date de publication : 14/01 20:33
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#8
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

BVAJ66 a écrit :
c'est n'importe quoi ils tirent à 1 mètre c'est une catastrophe ils appelle cela une évolution des coups de tiroirs obligatoires à cette distance il vaut mieux arrêter et revenir à de l'escrime.


Cher BVAJ66,
Moi, je vous le dis, c'est encore plus grave que cela.
Je vous annonce, que cette évolution, elle va aboutir à des séries d'accidents graves au fleuret, d'ici quelques années.
Le rugby commence à en subir pour des motifs propres, le fleuret, cela viendra d'ici quelques années.
Si les tireurs sont poussés à ne pas allonger le bras pour toucher, ils fonceront sur leurs adversaires le tête la première : et cela tournera à des cas de percussions graves.
Pour l'instant, c'est raisonnable, on a vu au CIP quelques percussions, sans gravité.

Mais je vous le prédis, on obtiendra des accidents graves, c'est la pente naturelle. C'est d'autant plus dommage que le simple respect du règlement éviterait cela.
Dans quelques années, faute qu'ils aient assumé à temps, certains devront répondre de leurs actes.

... Et le présent sujet, sur ce forum, ce sera une pièce à charge...

Date de publication : 14/01 18:18
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#9
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Je fais une précision sur le cas n°283, où l'arbitre donne l'attaque à gauche.

Image redimensionnée


En fait, il y a un ralenti ensuite, avec un autre angle de vue :
Image redimensionnée


C'est précisément le moment où gauche, celui qui attaque prétendument, vient d'être touché par droite.


En fait, gauche vient d'armer son coup.

Or, pour une arme d'estoc, on n'arme jamais un coup : tout simplement parce que la pointe entre facilement, sans nécessité d'une grande force.
Pour une arme de taille de ce type, oui, on peut être armé son coup :
Image redimensionnée


Mais dans le sabre moderne, qui est très léger, on n'arme plus les coups. A tel point que le règlement ne le permet plus vraiment au sabre.
Artcicle t101-2 : "L'attaque est correctement exécutée quand l'allongement du bras, menaçant continuellement de la pointe ou de la taille la surface valable, précède le déclenchement de la fente".
Et je ne vous cite même pas la floppée d'article qui suivent et qui parlent de l'allongement du bras.

Dans le règlement actuel, pour TOUTES les armes, l'attaque débute par l'allongement du bras.
Aticle t9-1 : "L'attaque est l'action offensive initiale exécutée en allongeant le bras et menaçant continuellement la surface valable de l'adversaire, précédant le déclenchement de la fente ou de la flèche"

Or, pour le fleuret, on se retrouve avec des arbitres, qui considèrent que l'armé du coup, par un retrait du bras est le début du coup.
C'est faux, au fleuret, le début de l'attaque, c'est l'allongement du bras (voir article t83-2-a et s). L'armé du coup n'est qu'une préparation et comme toutes les préparations, elle ne donne pas droit à la priorité dans la convention du fleuret.

ARMER un coup, c'est une préparation.

Et c'est une préparation qui tient de l'absurdité concernant une arme d'estoc.

A compter de ce soir, je posterai un cas par jour, puisque nous avons une abondance de matière scandaleuse.

Date de publication : 14/01 13:55
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Congres FIE 2018: Propositions de modification de la non combativité
#10
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

Agecanonix a écrit :
je prends une voix caverneuse, et je dis : "Je n'aime pas ce nouveau t.124 et je compte sur vous pour ne pas être obligé de l'appliquer, merci"


Ce style de plaisanterie, cela marchera un temps.
Bon courage pour la suite.

Date de publication : 14/01 13:39
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#11
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


CIP 2019, demi-finale

https://youtu.be/MpHvLOAKkPo

Cas n°283 : à 9 heures 23 minutes 7 secondes

Droite touche valable, Gauche touche valable.
L'arbitre donne l'attaque de gauche, valable point.

Image redimensionnée


Alors, je rappelle que la signalisation par incrustation étant gravement défaillante (bien trop décalé temporellement), il faut faire l'effort de voir quand cela touche.

Droite touche le premier, et c'est à ce momment précis :

Image redimensionnée


Analysons la phrase d'armes (il n'y a pas de contact des fers).

1. Gauche marche bras raccouci, avec des recherches de fer qui sont dérobés. Droite recule.
2. Droite s'immobilise, gauche continue à avancer.
3. Feinte de coup droite de droite, puis droite allonge le bras et touche.
4. Une fois touché, gauche allonge le bras et touche.

Je rappelle le moment où droite touche :
Image redimensionnée


Gauche est touché alors que sa lame part en arrière, sa pointe vise l'arrière, sa pointe est située derrière son dos.
Et l'arbitre dit qu'il aurait la priorité parce qu'il attaque !!! La bonne blague.

Mais n'importe quoi !

L'arbitre a violé le règlement.

Date de publication : 13/01 20:51
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : CdM FDS Katowice 11-13/01/2019
#12
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Malheureusement, compte tenu de la Violation systématique du règlement technique international par des arbitres, je pense que ce résultat est totalement invalidé.
Rassurez-vous, dès que j'en aurais fini avec le CIP, je me mettrai à trouver les violations d'arbitrage de cette compétition.

Date de publication : 13/01 18:04
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : CdM FHS Paris 11-13/01/2019
#13
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

Malicia a écrit :
Il me semble nécessaire de noter quand même, qu'une fois encore, la retransmission n'est pas à niveau.

Voilà, cherchez les erreurs :
Image redimensionnée


Alors, tout d'abord, la honte en haut à gauche :
Image redimensionnée


Et puis, c'est toujours le problème de certains compétitions (mais pas toutes !!!), c'est-à-dire que la touche n'est pas temporellement indiqué correctement.

Image redimensionnée


Les touches sont indiquées avec beaucoup trop de retard.
Et après, on se plaint que le fleuret n'est pas télégénique et qu'on y comprend rien...


Toujours aussi ridicule pour la finale d'aujourd'hui...

Image redimensionnée


Je précise que ces problèmes que j'ai constaté... n'existaient pas lors des tableaux !!!

Date de publication : 13/01 17:06
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : CdM FHS Paris 11-13/01/2019
#14
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Est-ce que quelqu'un voudrait bien dire à l'arbitre, que comme pour la finale de hier, la lame de Foconi n'est pas conforme au règlement.
(Et à mon avis, ce n'est pas la seule...)

Image redimensionnée


Image redimensionnée

Date de publication : 13/01 16:50
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#15
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Dès ce soir, je commencerais un bilan (très partielle) des nombreuses violations du règlement pendant le CIP 2019 (quand je dis nombreuses, ce n'est pas en variété, c'est à peu près toujours la même violation, mais un grand nombre de fois).

Mais je tiens à mettre en cause la qualité de la retransmission : on se moque des téléspectateurs, des spectateurs vidéos (et même un peu des spectateurs sur place...).

Le touches ne sont pas correctement indiquées, temporellement parlant (TROP TARD).

Voilà ce qu'on peut voir (demi-finale individuelle, à 9H16min19s https://youtu.be/MpHvLOAKkPo) :

Image redimensionnée


En fait, on a 3 indications de touches par tireurs (donc 6 indications en tout !) :
* La pointe qui touche (une flèche dessinée à la main au niveau de la touche)
* La lumière projeté sur le côté de la piste (donc derrière pour nous) (un cercle)
* L'incrustation en bas de l'écran (une flèche en bas de l'écran)

Image redimensionnée


Résultat : aucune simulténéité des 3.

Et pire, une écart très important entre la touche effective et l'incrustation TV.

Donc, on se plaint que les téléspectateurs (ou les spectateurs à distance) ne comprennent rien au fleuret.
C'est normal puisque Les spectateurs à distance ne peuvent simplement pas percevoir correctement la touche.

Pour les cas qui suivront, évidemment, cela sera gênant - d'où cet avertissement préalable pour TOUT ce qui va suivre sur le CIP 2019.

Date de publication : 13/01 14:12
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : CdM FHS Paris 11-13/01/2019
#16
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Il me semble nécessaire de noter quand même, qu'une fois encore, la retransmission n'est pas à niveau.

Voilà, cherchez les erreurs :
Image redimensionnée


Alors, tout d'abord, la honte en haut à gauche :
Image redimensionnée


Et puis, c'est toujours le problème de certains compétitions (mais pas toutes !!!), c'est-à-dire que la touche n'est pas temporellement indiqué correctement.

Image redimensionnée


Les touches sont indiquées avec beaucoup trop de retard.
Et après, on se plaint que le fleuret n'est pas télégénique et qu'on y comprend rien...

Date de publication : 13/01 13:58
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : CdM FHS Paris 11-13/01/2019
#17
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Allez, spécial dédicace passadisotto, le zozo qui voit des recherches de fer partout.

Match Grande-Bretagne/France à 15-39.

Image redimensionnée


L'artbitre donne l'attaque de droite, qui a fait une belle recherche de fer, dérobée, puis complètement raccourci le bras (il a perdu le temps d'escrime), pendant que gauche l'allongeait et se fendait.

Article t89-5-b : L’attaquant seul est touché s'il cherche le fer, ne le trouve pas (parce qu'il est dérobé) et continue l'attaque ;

Date de publication : 13/01 11:18
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#18
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Alors, surtout que cet arbitre a récidivé puisqu'après le match Rigin/Loisel, il a arbitré le match Garozzo/Loisel.

La vidéo est là : https://www.youtube.com/watch?v=3BVd6YP5ixs

Ainsi, à 1H 48min 23sec :

Image redimensionnée


Et là, l'arbitre est impitoyable, il applique le règlement :
Image redimensionnée


Attaque incorrecte de gauche (avec arbitrage vidéo)
Image redimensionnée


Par contre, problème à 1H 46min 49 sec
L'arbitre donne la touche à gauche.
Image redimensionnée


Il est clair que droite allonge le bras en premier, gauche restant bras racccourci.

Mais en plus, si on nous parle des pieds, ben :
1. Gauche et droite avancent
2. Gauche et droite s'arrêtent
3. Gauche se permet même de ramener le pied en avant en arrière
4. Droite avance, du moins se fend (et allonge le bras)
5. Gauche avance

Comme dans mon message précédent, on voit un tireur (gauche) en retard sur tous les plans, tant du bras que des jambes, et la touche lui est malgré tout attribué.

Donc, je pose à nouveau la question de la cohérence de cet arbitrage... qui ne respecte pas le règlement (enfin... quand même, pour cet arbitre, il est un des rares à être capable de juger une attaque incorrecte, ce qui est remarquable, et montre quand même la nulité des autres en comparaison...).

Date de publication : 12/01 20:28
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : CdM FHS Paris 11-13/01/2019
#19
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Victoire de Foconi, on a évité le pire, avec Meinhardt.
Des tireurs incontestablement talentueux... auxquels on fait pratiquer par un arbitrage défaillant une escrime stupide.

Et dans l'ordre des violations du règlement, une bien grosse, bien évidente.

Voilà Foconi, immobile, en position de garde à 5-2, la lame n'est pas déformé par le mouvement.

Image redimensionnée


Le problème ? Ben, il se voit tout le long du match.

Image redimensionnée


Je ne pense pas avoir le pire angle de vue, parce qu'à des moments, on voit pire.

Donc, je rappelle le règlement matériel (article m8-6) :

Image redimensionnée


La courbure de la lame de Foconi est manifestement non conforme au règlement, très très largement supérieure au centimètre autorisé.

C'est aussi à cause de cela, de la défaillance de l'arbitrage qui n'applique pas le règlement, qu'on se retrouve avec des tireurs qui "tirent dans les coin", ne savent plus viser.

Ce qui aboutit à un escrime au fleuret qui n'a aucun sens, tant elle en devient stupide.

(attendez que je vous montre les types la lame derrière les oreilles, qui viennent de se faire toucher et auxquels on donne la priorité...)

Date de publication : 12/01 18:46
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : CdM FHS Paris 11-13/01/2019
#20
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Bon, si Lepechoux perd, ce n'est clairement pas à cause l'arbitrage...

Par contre, la demi-finale avec Meinhardt, quelle catastrophe : le grand retour des coups lancés, il n'y a que cela.

Allez expliquer après ce que c'est que viser avec une arme d'estoc..............

Même si Avola n'est pas exemplaire, j'espère que Meinhardt ne va surtout pas gagner : pour le fleuret, SVP.

Cela renforce ma conviction que le coup lancé est le grand responsable de la dérive au fleuret il y a 20 ans, et que la réforme de 2005 a été un échec.

Date de publication : 12/01 17:47
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : CdM FHS Paris 11-13/01/2019
#21
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Notre inoxydable Erwan Lepechoux est là.
Bon, c'est un excellent tireur, mais il ne gagnera pas le CIP. Tout simplement parce que les violations du règlement international par les arbitres vont le défavoriser, comme d'hab.
D'ailleurs, je pense que je ne tarderai pas à donner des illustrations... tant c'est prévisible - LePechoux (excellent tireur) est une des victimes type de ce style de mauvais arbitrage.

Date de publication : 12/01 16:13
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#22
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

Stf-Fencer a écrit :
On vous répondra que droite marque un temps d'arrêt dans sa progression vers l'avant et donc que la priorité passe à gauche.

Règlementairement, c'est une faute, mais la logique est toujours la même sur l'attribution de la priorité.


Que le jugement soit indubitalement fautif, je vous le concède.

Mais justement, justifiez cela par une progression vers l'avant de gauche, ce n'est factuellement pas vrai :

Image redimensionnée


Parce que temporellement, cela se passe ainsi :
1. Gauche et droite s'avancent.
2. Droite s'immobilise, gauche recule.
3. Droite repart en avant.
4. Gauche repart en avant.

Le premier a avancé, c'est droite. Et gauche se met à avancer ensuite (après avoir reculé et que gauche ait avancé).

Donc, justement, il n'y a pas cohérence, en tout cas avec une telle explication qu'on nous sert habituellement pour justifier de l'inacceptable (à savoir la violation du règlement).

Quant à la gestuelle de l'arbitre, le mystère continue :
Image redimensionnée

Date de publication : 12/01 15:37
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#23
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Evènement exceptionnel au CIP 2019.

On a vu un arbitre faire le geste.
Oui, il l'a fait, il doit être immédiatement dénoncé.

Image redimensionnée


Et oui, certains ne doivent même plus savoir ce que c'est, et pourtant, il est bien dans le règlement.

Image redimensionnée


Oui, c'est la fameuse attaque non-correcte, notamment du fait d'un bras qui est raccourci, conformément à l'article t83-2-d du règlement international.

Voilà la phrase d'armes complète du match Rigin/Loisel, piste verte T64 :
Image redimensionnée


L'arbitre juge donc que l'attaque de gauche n'est pas correcte, donc point à droite.
Demande d'arbitrage vidéo, et confirmation de la décision.

Bon, par contre, après, cela se gâte.

Image redimensionnée


Tout ce que je peux dire, c'est que l'arbitre donne la touche à gauche, cette fois-ci.
Demande d'arbitrage vidéo, et confirmation de la décision.

Voilà les gestes de l'arbitre (faute d'entendre), pour se justifier.

Image redimensionnée


Alors, là, mystère : on comprend que cela part de droite, et on finit par comprendre que gauche a le point.
Pourquoi ?

Tout ce que je vois, c'est que gauche raccourcit un bras déjà bien raccourci, pendant que droite allonge le sien.
Donc, d'après le règlement (art t83-2-a), priorité à droite...

Euh, l'arbitre, ces gestes : quésaco ?

Et in fine, y a-t-il la moindre cohérence dans cet arbitrage ?

Date de publication : 12/01 14:20
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : CdM FHS Paris 11-13/01/2019
#24
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Evènement exceptionnel au CIP 2019.

On a vu un arbitre faire le geste.
Oui, il l'a fait, il doit être immédiatement dénoncé.

Image redimensionnée


Et oui, certains ne doivent même plus savoir ce que c'est, et pourtant, il est bien dans le règlement.

Image redimensionnée


Oui, c'est la fameuse attaque non-correcte, notamment du fait d'un bras qui est raccourci, conformément à l'article t83-2-d du règlement international.

Voilà la phrase d'armes complète du match Rigin/Loisel, piste verte T64 :
Image redimensionnée


L'arbitre juge donc que l'attaque de gauche n'est pas correcte, donc point à droite.
Demande d'arbitrage vidéo, et confirmation de la décision.

Bon, par contre, après, cela se gâte.

Image redimensionnée


Tout ce que je peux dire, c'est que l'arbitre donne la touche à gauche, cette fois-ci.
Demande d'arbitrage vidéo, et confirmation de la décision.

Voilà les gestes de l'arbitre (faute d'entendre), pour se justifier.

Image redimensionnée


Alors, là, mystère : on comprend que cela part de droite, et on finit par comprendre que gauche a le point.
Pourquoi ?

Tout ce que je vois, c'est que gauche raccourcit un bras déjà bien raccourci, pendant que droite allonge le sien.
Donc, d'après le règlement (art t83-2-a), priorité à droite...

Euh, l'arbitre, ces gestes : quésaco ?

Et in fine, y a-t-il la moindre cohérence dans cet arbitrage ?

Date de publication : 12/01 14:20
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#25
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Attention, mesdames et messieurs, dès demain débute le Challenge international de Paris.
J'ai le regret de vous informer que compte tenu de l'inaction et du désintérêt profond de la FIE et de la FFE pour le respect du règlement au fleuret, j'aurai dans les prochains jours l'occasion de vous proposer des cas de violation du règlement tirés de cette compétition : prévisible avant même que cela ait commencé !
Qu'on se le dise, le scandale continue...

Date de publication : 10/01 18:13
Le fleuret ne tue pas, le ridicule, non plus...
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#26
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


CIRCUIT ELITE SENIOR FLEURET - DAMESTOY & SEGAN 2018, finale

https://www.youtube.com/watch?v=Z0ZXLZh9f5E

Cas n°282 : à 7 heures 23 minutes 55 secondes

Gauche touche valable, droite touche valable.
L'arbitre donne l'attaque de droite, valable point.

Image redimensionnée


Analysons.
Droite avance en visant les mouches, gauche recule.
Gauche fait une pointe en ligne, en visant son adversaire.
Mais au dernier moment, gauche fait un retrait du bras. Puis, gauche allonge le bras, visant son adversaire et touche. Pendant ce temps, droite avançait en visant les mouches, et a fini par se réveiller pour toucher gauche.

Cela pourrait paraître compliqué - du moins pour ceux qui ne lisent pas le règlement. Si on veut savoir qui a la priorité, il faut savoir qui attaque en premier.

Je rappelle ce qu'est une attaque - article t83-2-a : "L'attaque simple, directe ou indirecte est correctement exécutée quand l'allongement du bras, la pointe menaçant la surface valable, précède le déclenchement de la fente ou de la flèche".
L'attaque est donc composé de différents éléments qui ont une chronologie.
L'attaque débute par un allongement du bras pointe menaçante.
Donc, celle qui a allongé la première le bras pointe menaçante, a débuté en premier l'attaque et a donc la priorité.

On regarde deux arrêts sur images (car le retrait du bras de gauche peut troubler) :

Temps 1
Image redimensionnée


Temps 2
Image redimensionnée


Ces deux images prouvent que gauche allonge le bras en visant son adversaire, alors que droite continue à conserver le bras raccourci en visant les mouches.

Ainsi, gauche a indubitablement, réglementairement parlant, débuté l'attaque en premier. Gauche a donc la priorité, et donc devrait ce voir attribuer la touche.

Mais...

L'arbitre a violé le règlement.

Date de publication : 08/01 20:08
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#27
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

Bussy_Amboise a écrit :
(ensuite ça devient de la sodomie de diptère).

Juste une remarque : vous mettez en avant la notion de préparation. Mais avez-vous seulement vu que le mot "préparation" (il n'y a même pas le verbe "préparer") ne figure que 3 fois dans le règlement : et c'est uniquement à propos du fleuret (article t83 et t84 qui rappellent que marche et passe-avant ne sont que des préparations). Vous rendez-vous compte ? les épéistes n'ont pas une seule fois droit à la notion de préparation ! Par contre, le notion de temps d'escrime, on le trouve très présente dans le règlement.

Non, mettre en avant la temps d'escrime, fondement de la théorie de l'escrime, ce n'est pas un détail ! Je l'ai écrit maintes fois, un règlement d'escrime n'est pas une théorie d'escrime : le règlement est là pour fournir une solution opérationnelle (un résultat sportif). Par contre, un règlement d'escrime est basée sur une théorie de l'escrime : la solution opérationnelle doit être justifiée, logique.

Et c'est là la source de tous nos déboirs actuels : en fait, le règlement n'est probablement plus lu, et quand il l'est, il n'est pas compris, parce que certains codes ne sont pas saisis.
Prenez Passatadisotto : il est incapable de distinguer une pointe menaçante (expression maladroite du règlement) d'une pointe non menaçante, parce qu'il ne maîtrise pas la théorie de l'escrime.

En fait, il existe beaucoup de sports de combat, d'arts martiaux : basée sur des théories.
L'escrime a une théorie qui lui est propre, qui est sa spécificité, et qui a été développée pendant des siècles.
La beauté et la grandeur de l'escrime, elle est là, dans cette spécificité : et c'est misérable que certains y soient tellement aveugles qu'ils tuent l'escrime.

Citation :

Bussy_Amboise a écrit :
J'insistais sur la préparation parce que c'est la phase qui va totalement à l'encontre de la prise de risque.


Là, je vous donne totalement raison sur ce point.
L'escrime, ce n'est pas l'école du risque mais l'école de la prudence : la notion de priorité, elle a été justement développé dans la convention du fleuret, pour mettre en avant la nécessité d'avant tout ne pas être blessé.

Lorsque passatatdisotto écrit "gauche à commencer son marche et fente, et donc sa prise de risque", on relève là tout le caractère fautif de sa conception.
La priorité n'est pas donné à la prise de risque : la priorité est donné pour forcer celui qui est attaqué à la prudence.
L'objectif de la priorité, ce n'est pas la prime au risque, mais le contraire, la prime à la prudence : forcez l'autre à ce défendre pour éviter l'affreux coup double.

A force de raisonner à l'envers comme Passatadisotto, on a abouti à une escrime à l'envers : on donne la priorité à ceux qui recoivent 10cm de fer dans le bide et qui vise et touche après... Absurde !

Date de publication : 07/01 16:32
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#28
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

Passatadisotto a écrit :
Votre réflexion a l'inverse n'a de sens que pour vous.

Je suis désolée d'apprendre que cela n'a pas de sens pour vous : prenez-vous en à vos insuffisances.
On appelle cela une démonstration par l'absude, et cela a juste quelques millénaires.

Citation :

Passatadisotto a écrit :
Si il est débile de parler de "pointe menaçante" et que cela n'a pas de sens, cela n'en a pas plus de parler de "pointe non menaçante".

Ah non, je suis désolée également.
Je dis que ceux qui ont rédigé le règlement ont utilisé un concept débile, mais je ne pense pas du tout qu'ils étaient débiles.
Ils savaient très bien ce qu'ils voulaient dire par l'expression pointe menaçante qui figure toujours dans le règlement.
Le seul problème, c'est qu'ils n'avaient pas anticipé qu'ils allaient s'adresser à des débiles qui ne comprendraient plus leur intention.

En fait, moi, je comprends très très bien la notion de pointe menaçante, et même je sais ce qu'est une pointe non menaçante. D'ailleurs, je sais l'expliquer, contrairement à vous.

Donc, pour ceux qui n'ont pas compris, pointe menaçante, cela veut dire clairement : lame dirigée vers l’adversaire.
Et il aurait mieux valu le dire comme je le dis, plutôt que fautivement, comme le fait le règlement.
Mais ne perdez pas espoir, on peut adopter ma proposition de règlement.

Citation :

Passatadisotto a écrit :
Malicia, si les personnes qui pratique le fleuret actuelle ne visent pas, comment expliquer qu'elles touchent et allument leurs lampes dans ces cas là ?

Oh, c'est pourtant tellement simple !
Ces personnes ne visent pas pendant qu'elles avancent, elles se contentent de viser après avoir reçu 10cm du fer adverse dans le bide.
Moi, je trouve ça... trop tard. Le règlement aussi, qui exige qu'on vise lors de l'allongement du bras, grâce à une pointe menaçante.

Oui, il faut viser pour attaquer, les épéistes l'ont compris, et je refuse d'accepter qu'on en vienne à penser qu'un fleurettiste, c'est un épéiste mais en plus bête.

Citation :

Passatadisotto a écrit :
Merci infiniment de votre pédagogie (IRONIE !).

Vous voyez de l'ironie dans vos remerciements, il n'empêche qu'il y a pourtant bien pédagogie pour vous apprendre ce qu'est un raisonnement pas l'absurde, ce qu'est une pointe menaçante (ou pas),

Citation :

Passatadisotto a écrit :
Dériver commençant il y a 20 ans ? A vous lire, c'est dans les années 80 que cela a commencé. Cela fait donc 40 ans Malicia.

Non, j'ai parlé des années 90 et d'une dérive du fleuret qui date d'une vingtaine d'années (2019-20 = 1999... donc une vingtaine, cela fait...).
Voyez, 40 ans, cela donne 1979, les années 70.
Non seulement vous avez des problèmes de compréhension avec les mots (ceux du règlement technique international en particulier) mais aussi apparement avec les nombres.

C'est pour cela qu'on fait nos efforts de pédagogies.

Citation :

Passatadisotto a écrit :
sauf que gauche à commencer son marche et fente


Euh ?
marche et fente = marcher-fente ?
On parle de la même chose ?

Le règlement réclame d'allonger le bras lors du marcher-fente, et à un moment précis.

Article t83-2-c : "L'attaque par marcher-fente ou marcher-flèche est correctement exécutée quand l'allongement du bras précède la fin de la marche et le déclenchement de la fente ou de la flèche."

Citation :

Bussy_Amboise a écrit :
Mais toute l'escrime, (aux trois armes), est basée sur la préparation.


Non, permettez-moi de réaffirmer ce sur quoi j'ai déjà insisté : l'escrime est basée sur une théorie de temps.
La préparation, c'est juste un petit bout de la lorgnette de ce temps. Dans la notion de préparation, il y a la notion d'avant (quelque chose), donc, derrière la notion de temps.
Toute notre escrime est basée sur une théorie du temps d'escrime, développée (et apparemement oubliée par certains...) il y a des siècles, et dont s'inspire le règlement.

Mais que voulez-vous... si Passatadisotto ne comprend déjà pas la notion d'apagogie, est-ce que je dois vraiment me fatiguer à lui expliquer que les premières théories de l'escrime repose sur la conception aristotélicienne du temps (Le livre IV de la Physique) ?
Il n'est déjà pas fichu de simplement lire le règlement actuel, alors, le comprendre..........

Date de publication : 07/01 14:31
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#29
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

olivier34 a écrit :
J'espère que tout le monde aura noté les efforts de patience et de pédagogie que nous déployons afin de permettre à Passadissoto d'en apprendre plus sur l'escrime.



Pour ma part, ma patience est infinie sur le sujet. Quant à la pédagogie, je peux toujours m'améliorer, et d'ailleurs...
... Ce je devrais ajouter, ce sont des évidences.

Ce que je reproche fondamentalement à la dérive du fleuret qui date d'une vingtaine d'année, c'est tout simplement que les fleurettistes ne visent pas (pendant leurs prétendues attaques / ils visent après, en ayant perdu le temps d'escrime).
En gros, avec ce fleuret-là (si on peut appeler encore ça du fleuret), marcher c'est attaquer. On marche, on vise ensuite.
Alors qu'à l'évidence (réglementaire), il faut viser d'abord, puis marcher, bondir, flècher, se fendre... Mais il faut d'abord être menaçant en visant. C'est ce que dit le règlement : "l'allongement du bras, la pointe menaçant la surface valable, précède le déclenchement de la fente ou de la flèche". Allonger le bras, c'est la démarche de viser ; pointe menaçante, c'est viser son adversaire et pas les tréfonds ou les cieux ; se fendre ou flécher, ENSUITE, c'est finaliser sa démarche offensive pour toucher.
MAIS on commence l'attaque en visant !!!
Le fleuret a une convention, qui définit des priorités : et la priorité, elle existe non par le fait de toucher, mais par le fait d'attaquer, c'est-à-dire de viser (= allongement du bras pointe menaçante).

C'est aussi une évidence en terme martiale, de logique de combat. Les épéistes, eux, l'ont compris.
Un épéiste actuel, il vise, puis il avance.
Alors qu'un fleurettiste actuel, il avance, puis il vise.
Et ce que donne le fleurettiste à voir comme résultat est lamentable : il avance, se prend 10cm de fer dans le bide, et ensuite, touche.
Et ça, ce ridicule, il y a des cas très nets qui le montrent (par exemple n°238). Le cas n°281, il y a beaucoup de "simultanéités" (au pluriel), c'est plus subtil, moins patent... mais c'est toujours le même problème, au fond.

VISEZ, bordel !

exemple cas n°38 (l'arbitre donne à droite)
Image redimensionnée

Date de publication : 06/01 12:00
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#30
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

Passatadisotto a écrit :
Pour les attaques avec une position de départ en tierce, ne vous en déplaisent, elles ont toutes à fait VALABLE et CORRECTE.

Jamais dit le contraire.
Peu importe la garde, sixte quarte ou même prime si cela vous chante.
Simplement, pour être valable, le règlement exige une pointe menaçante.

Je pense ques épéistes, par exemple, sont tout à fait capables de partir d'une garde de tierce et d'attaquer. Mais les épéistes, eux, savent ce qu'est une pointe menaçante.

Citation :

Passatadisotto a écrit :
Mais après, cela revient à poser la question : "que veut dire menaçant ?". Mais cela a déjà été fait et je n'ai pas l'intention de perdre mon temps avec vous.

Tout à fait, je l'ai déjà dit.
Aussi, je ne m'adresserai pas à vous mais à ceux qui nous lirait.
Il faut donc raisonner à l'envers : non pas chercher quand une pointe est menaçante, mais quand est-ce qu'elle ne l'est pas.

La réponse de nos arbitres qui violent le règlement, je la vois dans tous les plus de 280 cas.
JAMAIS.
Que la pointe soit au ciel, au sol, ou je ne sais où, ces arbitres la considèrent comme toujours menaçante.
JE viens de faire un raisonnement par l'absurde. Si la pointe n'est jamais pas menaçante, c'est donc que c'est un critère qui ne servirait pas.
Or, si le règlement exige pourtant bien ce critère et que ces arbitres ne le constatent jamais, c'est bien qu'ils ne savent pas ce qu'est une pointe menaçante.

Et au fond, messieurs mesdames, remarquez bien que Passatadisotto consteste confortablement, mais ne propose rien : il ne sait pas ce qu'est une pointe menaçante, moi si !

Citation :

Passatadisotto a écrit :
Vous posez votre postulat sur l'interprétation de pointe menaçant la surface valable. Vous voudriez faire dire à cette phrase : "l'axe coude - main - pointe en direction de la surface valable et sans cassure du poignet".

Non, pas du tout.
Dans la Proposition d’un nouveau règlement technique, j'ai dit que l'expression de "pointe menaçante" était débile, voire insuffisante, qu'elle n'a aucun sens : une pointe, c’est géométriquement un point, donc, effectivement, on ne peut parler de la menace d'un point.
Or devrait parler de lame menaçante (la lame correspond à un vecteur, avec une direction et un sens), c’est-à-dire lame dirigée vers l’adversaire (et je n'ai JAMAIS dit bras tendu... puisque l'attaque, ce n'est pas un bras tendu, mais un bras qui s'allonge).

Comme le dit Olivier34, vous raisonnez comme un sabreur, le fleuret ayant d'ailleurs été traité dans un article passé, de sabre de pointe.
Non, les épéistes qui font d'une arme de pointe, eux, ils continuent de savoir ce qu'est une "pointe menaçante".

C'est juste une partie du milieu fleurettistes qui a désappris l'escrime le fleuret.


Citation :

Passatadisotto a écrit :
Donc votre image 2 montre bien que le mouvement de gauche est déjà amorcé au moment où droite tente son attaque

On voit nettement que la lame de gauche est dirigée vers le ciel, là où celle de droite est dirigée vers son adversaire.
Vous savez, je vous dis quelque chose qui tient de l'évidence, sauf pour certains fleurettistes.
En fait, à ce moment précis, droite est menaçant, pas gauche.

Image redimensionnée


Si j'ai un couteau ou un pistolet, je suis menaçante non pas s'il est dans ma poche, mais si je le dirige vers vous.
La vie n'a même pas appris cela à certains fleurettistes...

Citation :

Passatadisotto a écrit :
J'aime beaucoup votre mépris pour les tireurs. "Nous nous contrefoutons de la réaction des tireurs".

Ah non, je ne méprise pas les tireurs (par contre peut-être les arbitres qui violent le règlement qu'ils se sont engagés à respecter).
Non, les tireurs, je considère que ce n'est pas leur avis ou leur décision qui compte pour arbitrer.
C'est juste celle de l'arbitre, et l'arbitre, il n'a pas à se baser sur la réaction des tireurs.

Juste encore une évidence que certains fleurettistes ont oublié.

Date de publication : 05/01 22:56
Haut



(1) 2 3 4 ... 37 »



Escrime-Info : Mentions légales