https://www.duhello.fr/
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
163 utilisateur(s) en ligne (109utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 162

FRHE95, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Fleuret75)

BasBas



Re : La FFE n
#1
De passage
De passage


Citation :

Zcomme a écrit :
@Fleuret75

Des faits ? Allons-y.

Commençons par le problème de la baisse des pratiquants. L'historique est disponible sur le site de la FFE : https://www.escrime-ffe.fr/fr/ffe/pres ... -nombre-de-licencies.html

Qu'y voit-on ? Saison 2019-2020 = 52 337 licenciés (54 449 la saison précédente). Nous voilà ramenés quasiment à l'étiage du début des années 2000. Entretemps, et donc sur ces mêmes 20 ans, la France a gagné 7 millions d'habitants. Si la pratique de l'escrime, sans se développer, avait simplement garder le même poids proportionnellement à la démographie nationale, nous tournerions autour de 60 000 licenciés. Dès lors, nous ne stagnons pas (ce qui serait déjà dommageable en soi) mais nous baissons bel et bien...

Juste un trou d'air ? Non. Nous sommes clairement sur une tendance de fond. Et pour s'en convaincre, il convient de se comparer aux chiffres du sport licencié en général. La France comptait 10 millions de licenciés toutes disciplines confondues en 2020 avec un rythme de progression supérieur à l'évolution démographique de la population sur ces 20 dernières années. D'un côté le nombre de licenciés escrime baisse, et de l'autre, le nombre de licenciés sportifs monte. Au final, forcément, l'escrime perd pas mal de terrain et passe à la 36e place des disciplines pratiquées.
Croisons son destin avec celui, par exemple, du badminton. Les deux fédérations avaient le même nombre de licenciés au milieu des années 90. Aujourd'hui, la FFBAD flirte avec les 200 000 licenciés, 4 fois plus que l'escrime...

Pas convaincu ? Toujours sur le site de la FFE, je vous invite à aller voir les effectifs dans les catégories jeunes aux trois armes et à remonter les années, vous verrez la décrue. Il y a peu, sur ce forum, certains se désolaient des très mauvais résultats des fleurettistes filles aux championnats du monde cadets et juniors du Caire. Vous savez combien elles sont à figurer au classement national M20 ? 141... Pour toute la France...
Quand on a à faire à des cohortes qui s'éclaircissent à ce point, le très haut niveau s'éloigne parce qu'on a plus le volume critique suffisant pour "produire", régulièrement, de la championne et du champion. Mais ces pauvres petites troupes témoignent d'un échec plus grave encore, celui de l'attractivité de ce sport et du plaisir que l'on y trouve dans les conditions de pratique actuelles. Sur 10 filles qui commencent l'escrime en M7, il y en a même pas une qui continuera jusqu'en M17. Et c'est pire encore chez les garçons ! (Simplement, on le voit moins parce que, comme ils représentent les 2/3 de l'effectif global des licenciés, les chiffres sont moins spectaculairement bas.). Quand on parle de cohortes, une dispersion importante au fil du temps c'est normal. Mais pas à ce point. Et comme la difficulté technique de l'apprentissage de l'escrime n'explique pas à elle seule ce surplus de renoncements. Dès lors, c'est bien du côté de l'environnement général de ce sport qu'il faut aller chercher les causes du problème. Pas assez ludique, trop bêtement compétitif (avec des formules pyramidales qui découragent 80% des tireurs), trop onéreux, etc.
J'y reviendrai...

Ah, d'ailleurs. Puisque vous vous appelez Fleuret75, vous savez sans doute combien la ligue de Paris a perdu d'escrimeurs en 2 ans (juste avant le Covid) ? Près d'un millier ! Passant de 4 500 à 3 500 (je le répète, avant la pandémie). Soit quasiment 1/4 de son effectif total. Je vous laisse estimer ce qu'il reste aujourd'hui et la hauteur de la pente qu'il faudra remonter. Ici comme ailleurs, cela ne se fera certainement pas avec les recettes habituelles d'une escrime française qui coupent l'appétit plus qu'autre chose...

Dernier point. je n'ai rien contre les hommes. Et rien contre les femmes non plus. Simplement, quand ces dernières représentent 50 % de la population et 30 % des pratiquants de votre sport mais seulement 6 % des cadres techniques supérieurs de la FFE, ça m'interpelle un peu que cela ne vous étonne pas !


@Zcomme

Ne restez pas enfermé/e dans ce constat de « mauvaise santé » que personne ne conteste quant à la baisse de pratiquants, du manque d’effectifs chez les jeunes, des résultats insuffisants …

Sur l’analyse des causes que vous esquissez, vous dites :
. le manque d’effectif ne permet pas d’avoir « le volume critique pour produire du champion ». Curieuse formulation ! Vous me le faites combien au kilo ? Passons. Le quantitatif n’est pas discriminant. La preuve, des nations à podium qui ont bien moins de licenciés que nous, à commencer par l’Italie …
. difficulté d’apprentissage : Oui, et j’ajouterai que l’escrime n’est a priori pas un sport de plein air…
. pas assez ludique, bêtement compétitif, trop onéreux … on fait quoi ?

Ok, on vous suit, c’est quoi les idées ? Ca suffit pas de parler de naphtaline !

Je vous rappelle que vous n’avez toujours pas présenté d’idées relativement à votre sujet « féminin / masculin »
Question accessoire : Pensez-vous qu’il y ait un rapport avec la baisse des effectifs ?

Date de publication : 03/05 00:22
Haut


Re : La FFE n
#2
De passage
De passage


Citation :

Interception a écrit :
Citation :

Fleuret75 a écrit :
Citation :

Interception a écrit :
Citation :

Fleuret75 a écrit :
@Interception

Merci beaucoup, pour le lien à cette liste de fonctions et de personnes regroupées dans les entités :
DIRECTION TECHNIQUE NATIONALE (4),
PÔLE FRANCE INSEP (13),
PÔLE FRANCE RELÈVE (7),
PÔLE FRANCE ANTILLES-GUYANE (1),
CONSEILLERS TECHNIQUES RÉGIONAUX (16 hors relais fédéraux)
Soit 41 personnes

Vous dites :
« les fédérations sportives ont des cadres techniques qui sont placés auprès des fédérations pour mettre en oeuvre le projet de la fédé. Ces cadres sont des fonctionnaires ou bien des agents contractuels d'état dont leurs rémunérations est prises en charge par l'Etat. »

A vous lire, toutes ces personnes sont intégralement rémunérées par l’état. Ce qui n’aurait aucune incidence sur le budget de la fédération et le prix des licences …

Vous confirmez ?


@Fleuret75
Pourquoi me demandez vous de confirmer mon message? Il me semble clair.


@Interception
Votre texte : « toutes les fédérations sportives ont des cadres techniques qui sont placés auprès des fédérations pour mettre en oeuvre le projet de la fédé »
. il n’est d’une part que sous-entendu qu’ils sont pris en charge par l’état …
. il n’apparait pas évident que TOUS ces 41 cadres techniques de la FFE (ceux qui sont présentés dans le lien que vous avez fourni) en font partie.

Mais je déduis maintenant de votre étonnement, que vous affirmez que ces 41 personnes sont prises en charge (salaires) par l’état.

Pardonnez mon souci d’absolu.


@fleuret75
Avez vous réellement bien lu mon post initial?
Je vais le reprendre et vous faire une explication de texte:

1. « Bonjour fleuret75, ce que je sais c'est que toutes les fédérations sportives ont des cadres techniques qui sont placés auprès des fédérations pour mettre en oeuvre le projet de la fédé. Ces cadres sont des fonctionnaires ou bien des agents contractuels d'état dont leurs rémunérations est prises en charge par l’Etat. »
Donc ici je dis que ces cadres sont des fonctionnaires ou des agents contractuels d’Etat dont leurs traitements est pris en charge par l’Etat, donc pas part la fédération.

2.« Vous demandez à connaitre la liste, il suffit d'aller sur le site de la fédé et de les retrouver dans la partie réservée à la direction technique nationale:
https://www.escrime-ffe.fr/fr/ffe/gouv ... -technique-nationale.html
Ainsi pour pourrez connaitre leurs noms et quelles sont leurs missions. Je pense qu'il faut enlever ceux qui sont intitulés "relais fédéral" parce qu'il n'y a pas assez de postes de cadres techniques pour couvrir l'ensemble des ligues. »

Je vous ai mis le lien pour prendre connaissance des personnes et de leurs missions. Je précise également qu’il faut soustraire les personnes listées « relais fédéral » qui ne sont pas des fonctionnaires. En revanche je ne sais pas si ces personnes perçoivent une indemnité de la fédération.
Il vous suffisait de faire une simple soustraction…


3. « Maintenant, d'après ElvisPresley, "La fédération verse des sommes supplémentaires aux entraineurs nationaux car avec de telles responsabilités c'est normal qu'ils soient valorisés". Il faudrait que vous l'interrogiez si vous voulez en savoir plus.
Bonne journée »

Formidable vous n’avez même pas besoin de l’interroger il a posté des documents qui devraient satisfaire votre sagacité.


@Interception

1 . Voyez-vous, quand quelqu’un dit « ce que je sais, c’est que … » on ne prend pas toujours ça comme une affirmation définitive.
Bien sûr vous pourrez toujours m’opposer qu’en général on ne parle que de ce qu’on sait … même quand on dit « il y a … » ce qui a plus de poids.
Votre dernière phrase en gras à ce sujet est beaucoup plus claire.
Je vous avais prévenu sur le souci d’absolu … et vous n’êtes pas obligé de prendre les choses ainsi.

2 . J’ai utilisé, et je vous en remercie, le lien vers le site de la fédé.
J’ai consulté cette liste, et ai soustrait les relais fédéraux (47-6=41). C’est le chiffre que je reprenais dans mon post précédent. En retour, l’avez-vous bien lu ? Votre remarque à ce sujet est incompréhensible.

3 . J’avais vu, merci pour la remarque

Vous remarquerez, suite aux posts récents qui ont suivi, que les choses ne sont pas si claires que cela, chacun donnant certaines informations, voire en les interprétant. Alors, du calme !

Bonne soirée

Date de publication : 02/05 22:54
Haut


Re : La FFE n
#3
De passage
De passage


Citation :

Zcomme a écrit :
Ce déséquilibre total dit tout d'une fédération et d'un sport incapables d'avancer avec leur temps.
C'est un symptôme, et il y en a d'autres, de la maladie dégénérative qui frappe l'escrime française. Plus d'évolution, on se replie sur quelques certitudes dépassées, on vivote, pas de curiosité et de sens de l'ouverture, on refuse l'avenir par peur de ne pas y avoir sa place...
De (traditionnellement) conservatrice, l'escrime française est en train de virer réactionnaire et creuse sa tombe à grandes pelletées.

Pour faire illusion, ses dirigeants successifs mettent tout le pognon disponible sur le haut niveau mais la base, sans soutien, s'effrite inexorablement. Au bout d'un moment (qui arrive dans pas longtemps), celle-ci sera tellement étriquée qu'il n'y aura plus de quoi faire tenir debout la pyramide (et donc son sommet). Tant pis, après eux le déluge ! Tant que le microcosme qui vit bien de l'escrime pourra encore en profiter un peu (et là, je ne parle évidemment pas du MA qui se débat dans les difficultés quotidiennes de son club)...

Cet entre-soi si petit, petit nous condamne tous. Rappelons-le, l'escrime est désormais au 36e rang des sports pratiqués en France (26e sport olympique). Certes, cela n'a jamais été un sport de masse mais de là à basculer dans la quasi marginalité, il y avait un gouffre que nous avons pourtant franchi allègrement en 20 ans et la pointe en avant !

Le (très faible) plan d'accompagnement des clubs que vient de pondre la FFE est à cet égard significatif du peu d'intérêt qu'a, dans l'escrime, son "élite" encadrante pour la (de plus en plus réduite) masse pratiquante. Persistons dans ce déni d'une réalité à réformer et, dès lors, ne nous étonnons pas de péricliter...


@Zcomme

Vous pouvez juger, mais les généralités, les impressions, les métaphores, le discours ce n’est pas suffisant !
Il faut des faits, des éléments tangibles.

Seuls sujets précis cités : le haut niveau, l’aide aux clubs.
OK développez avec des chiffres et des idées.

Je vous signale au passage que vous n’avez pas présenté d’idées relativement à votre sujet « féminin / masculin « du post précédent.

Date de publication : 01/05 20:11
Haut


Re : La FFE n
#4
De passage
De passage


Citation :

Interception a écrit :
Citation :

Fleuret75 a écrit :
@Interception

Merci beaucoup, pour le lien à cette liste de fonctions et de personnes regroupées dans les entités :
DIRECTION TECHNIQUE NATIONALE (4),
PÔLE FRANCE INSEP (13),
PÔLE FRANCE RELÈVE (7),
PÔLE FRANCE ANTILLES-GUYANE (1),
CONSEILLERS TECHNIQUES RÉGIONAUX (16 hors relais fédéraux)
Soit 41 personnes

Vous dites :
« les fédérations sportives ont des cadres techniques qui sont placés auprès des fédérations pour mettre en oeuvre le projet de la fédé. Ces cadres sont des fonctionnaires ou bien des agents contractuels d'état dont leurs rémunérations est prises en charge par l'Etat. »

A vous lire, toutes ces personnes sont intégralement rémunérées par l’état. Ce qui n’aurait aucune incidence sur le budget de la fédération et le prix des licences …

Vous confirmez ?


@Fleuret75
Pourquoi me demandez vous de confirmer mon message? Il me semble clair.


@Interception
Votre texte : « toutes les fédérations sportives ont des cadres techniques qui sont placés auprès des fédérations pour mettre en oeuvre le projet de la fédé »
. il n’est d’une part que sous-entendu qu’ils sont pris en charge par l’état …
. il n’apparait pas évident que TOUS ces 41 cadres techniques de la FFE (ceux qui sont présentés dans le lien que vous avez fourni) en font partie.

Mais je déduis maintenant de votre étonnement, que vous affirmez que ces 41 personnes sont prises en charge (salaires) par l’état.

Pardonnez mon souci d’absolu.

Date de publication : 01/05 19:57
Haut


Re : La FFE n
#5
De passage
De passage


Citation :

Zcomme a écrit :
A la lecture de qui compose la DTN, de qui fait partie des entraîneurs nationaux ou des gestionnaires du haut niveau et de qui fait fonction de conseiller technique régional, rien ne vous interpelle ?

DTN = 0 femme.
Entraineurs nationaux/gestion haut niveau = 0 femme sur 21 postes (!!!).
CTR = 3 femmes pour 19 hommes.
Total général = 47 hommes et 3 femmes.

Alors, certes, le nouveau DTN qui vient d'être nommé est une nouvelle...

Mais vous croyez vraiment que cela résout le problème vu son ampleur ?

Tant que l'escrime française se complaira dans son conservatisme étriqué, et le sexe de ses cadre n'en est qu'un exemple parmi d'autres, il n'y aura rien à espérer... Ca pue la naphtaline !

Bon nombre d'autres sports anciens, dans un environnement de plus en plus concurrentiel avec l'émergence de nouvelles pratiques, ont su évolué pour continuer de se développer. Le tennis, le foot, le basket, etc.
L'escrime française, elle, attend chaque 4 ans sa petite médaille aux JO comme la piécette qui relancera le juxebox le temps d'une chanson. Sauf que la musique ne s'écoute plus comme ça...


@Zcomme ... zépascompris …

Quelles incidences sportivement technico-organisationnelles y a-t-il d’après vous avec des intervenants féminins ou masculins à ces postes là ?
Quels changements effectifs dans les résultats et la promotion de l’escrime cela induirait ?

Est-ceci qui est à l’origine du « problème vu son ampleur » (sic)

Vous avez des idées ?

Date de publication : 01/05 17:59
Haut


Re : La FFE n
#6
De passage
De passage


@Interception

Merci beaucoup, pour le lien à cette liste de fonctions et de personnes regroupées dans les entités :
DIRECTION TECHNIQUE NATIONALE (4),
PÔLE FRANCE INSEP (13),
PÔLE FRANCE RELÈVE (7),
PÔLE FRANCE ANTILLES-GUYANE (1),
CONSEILLERS TECHNIQUES RÉGIONAUX (16 hors relais fédéraux)
Soit 41 personnes

Vous dites :
« les fédérations sportives ont des cadres techniques qui sont placés auprès des fédérations pour mettre en oeuvre le projet de la fédé. Ces cadres sont des fonctionnaires ou bien des agents contractuels d'état dont leurs rémunérations est prises en charge par l'Etat. »

A vous lire, toutes ces personnes sont intégralement rémunérées par l’état. Ce qui n’aurait aucune incidence sur le budget de la fédération et le prix des licences …

Vous confirmez ?

Date de publication : 01/05 17:44
Haut


Re : La FFE n'a plus de DTN (direction sportive nationale)
#7
De passage
De passage


Citation :

Interception a écrit :
Citation :

Fleuret75 a écrit :
Oui et comme ça on augmente les charges de structure ... et ... les licences par voie de conséquence.
Sympa, avec de moins en moins de pratiquants (voir les statistiques), des salles qui auront fermé, les ressources de club rescapés écornées par la pandémie.

Si on dit qu'il faut une élite pour attirer les pratiquants, le sujet c'est le développement d'une élite, et c'est à l'entrainement sur la piste que ça se passe, pas dans les bureaux et dans l'abstraction.
C'est pas en rajoutant des responsables que ça va changer.

A l'époque du Maître Cottard, il n'y avait pas toute cette ruche.


Ce sont des postes de fonctionnaires ou d’agents contractuels d’Etat donc ça n’impacte pas finances de la fédé.


Oui, bonjour,
Eh bien justement, où trouve-t-on la liste des postes (par catégorie) des structures opérant pour la FFE, et en regard, L'ORIGINE DU FINANCEMENT CORRESPONDANT (Etat, licences ... autres) ?
Il semble Interception (ne vous mettez pas en opposition ...), que vous soyez bien informé, êtes-vous donc en mesure de la fournir à gros traits, sinon d'indiquer où la trouver ?

D'avance merci ...

Date de publication : 01/05 10:17
Haut


Re : La FFE n
#8
De passage
De passage


Oui et comme ça on augmente les charges de structure ... et ... les licences par voie de conséquence.
Sympa, avec de moins en moins de pratiquants (voir les statistiques), des salles qui auront fermé, les ressources de club rescapés écornées par la pandémie.

Si on dit qu'il faut une élite pour attirer les pratiquants, le sujet c'est le développement d'une élite, et c'est à l'entrainement sur la piste que ça se passe, pas dans les bureaux et dans l'abstraction.
C'est pas en rajoutant des responsables que ça va changer.

A l'époque du Maître Cottard, il n'y avait pas toute cette ruche.

Date de publication : 29/04 15:43
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#9
De passage
De passage


Citation :

Malicia a écrit :
Citation :

Fleuret75 a écrit :
Pratiquement, bien que le fleuret soit une arme conventionnelle, il est évident qu'en situation de duel y'en a un qui en prendrait plein la paillasse, et ne pourrait même pas envisager de contre attaquer.

Arme conventionnelle ? Parce que l'épée n'est pas une arme conventionnelle ? Non ?
Alors dites-moi, pourquoi vous n'utilisez pas la main non armée pour écarter la lame adverse en cas de corps-à-corps ? Si ce n'est... par pure convention !

Vous savez, mon discours a été toujours clair : pour moi, le fleuret est une technique pas une arme. Donc, pas un morceau de ferraille non pointu, mais une technique pour tuer. Et si le fleuret c'est d'abord ce qu'on appelle sa "convention", cette convention, elle a à mes yeux une utilité profondément martiale. Le fleuret (ou plutôt l'épée de cour), c'est pour le combat à outrance, l'épée pour le combat au premier sang.
Alors, la "convention" du fleuret, c'est fait d'abord pour sauver sa peau : ne pas être toucher et ensuite toucher si on peut. Alors qu'à l'épée, c'est plutôt toucher (et ne pas être toucher).

Mais dans ce cas, il est clair que c'est une attaque sur la préparation de gauche, et que droite ne fait que contre-attaquer... il est certain qu'avec une pointe acérée, droite se fait transpercer.



Image redimensionnée



Du calme Malicia !

Faut savoir lire, entre initiés …

Le fleuret dans sa pratique obéit à des conventions (parties valables/non-valables, règles de priorité …).

L’épée dans sa pratique est beaucoup plus réaliste. Je n’en ferai pas la démonstration. Oui vous pouvez chercher la petite bête. Vous auriez pu ajouter que c’est sur une piste limitée qui n’accepte que les déplacements longitudinaux.
Aie j’aurais pas du dire ça, elle va m’attaquer avec les esquives latérales …

Oui sur votre démonstration sur le fleuret qui n’est pas aujourd’hui une arme par nature … Vous admettrez bien cependant que dans le vocabulaire et la littérature technique moderne on emploie l’expression « les trois armes … »

Vous écrivez « il est clair que c'est une attaque sur la préparation de gauche, et que droite ne fait que contre-attaquer... il est certain qu'avec une pointe acérée, droite se fait transpercer. «

On attend la démonstration !

Allez, cherchez donc querelle ailleurs !

Cordialement

Date de publication : 26/04 13:50
Haut


Re : La FFE n
#10
De passage
De passage


Finalement je me demande si comme de nombreux politiques, la présidence ne cherche pas simplement à positionner des fusibles.

Parce que, la synthèse des comptes, la justification des performances et des initiatives, le rapport aux investisseurs ... c'est pas à la Présidence de s'occuper de tout ça par hasard ?

Ca suffira pas de se contenter de se balader de club en clubs, pour remplir une fonction de premier rang qui doit nous sortir de l'ornière !

Date de publication : 26/04 11:27
Haut


Re : Violation systématique du règlement technique international par des arbitres
#11
De passage
De passage


Pratiquement, bien que le fleuret soit une arme conventionnelle, il est évident qu'en situation de duel y'en a un qui en prendrait plein la paillasse, et ne pourrait même pas envisager de contre attaquer.

Sur le respect des principes, comment expliquer qu'au football on est très à cheval sur le réglement ?

==> Peur de l'invasion du terrain par les spectateurs des gradins ....

Date de publication : 26/04 11:14
Haut


Re : La FFE n'a plus de DTN (direction sportive nationale)
#12
De passage
De passage


Citation :

LAFOFO a écrit :
Fleuret 75 Si tu lis bien le profil de poste de Thobor tu verras qu'il correspond à ce que j'avais décrit . Je ne dis pas que c'est bien mais je pense que cela correspond aux tâches qui sont de plus en plus admininstratives et aux contrôles et évaluations demandées par les financeurs . C'est une évolution actuelle dans la conception des directions techniques fédérales , sachant que le terme DTN n'est peut être plus très approprié .

Très chère Lafofo,
J’ai très bien lu votre prose.

Je ne dis pas que c’est bien … mais c’est pas mal non plus … ou …. du coup droit avec fente arrière.
(je détecte les traces d'un passage parmi les politiques)

Je maintiens complètement mon point de vue.
Le positionnement possible de L Plumenail correspond à quelqu’un qui connait bien l’escrime et sera en syntonie avec les EN et les tireurs.
L’envie de vaincre dans l’effort et la sueur, CA N’A RIEN A VOIR AVEC LE TABLEUR EXCEL ET LE MINISTERE.

Alors lui c’est le Directeur technique ! L’autre c’est le Comptable en chef.

Vous indiquez « sachant que le terme DTN n'est peut être plus très approprié « Là je suis complètement d’accord avec vous !
Et si les résultats des tireurs étaient décevants et qu’il faille remercier ou écarter quelqu’un au sommet.
Quelle serait la victime ?
Surement pas le Comptable en chef.

Alors donnez les clés du camion au Directeur technique ! Le vrai !

Bise

Date de publication : 24/04 22:05
Haut


Re : La FFE n
#13
De passage
De passage


Citation :

LAFOFO a écrit :
Au risque d'être à contre courant de cette discussion je ne pense pas que la qualité principale d'un nouveau DTN soit d'étre forcément maitre d'armes , même si c'est bien évidemment un atout. .
Les DTN du'aujourd'hui n'ont plus rien avoir avec le profil de poste crée par le colonel Crespin après l'échec des JO de Rome .
C'est devenu plus un manager , compétent en administration , finances , dynamique de groupe et capable d'avoir une vision prospective dans beaucoup de domaines comme le développement de la discipline (féminisation ,problèmes de société , dopage)la stratégie nationale et internationale , et bien d'autres dossiers qui n'ont malheureusement rien à voir avec la technique pure .
L'important est qu'il soit capable de s'entourer d'un directeur des équipes et d'entraineurs de grande qualité et surtout , surtout et surtout qu'il soit en osmose avec le président .
Les expériences passées montrent que , quels que soient la qualité et le palmarès du DTN , il doit pouvoir trouver sa place , toute sa place . ET là tout dépend de la place occupée par le président .......



Désolé Lafofo, pas d’accord !

Management, administration, finances, dynamique de groupe, et pourquoi pas prendre tout simplement quelqu’un qui sort d’une école de commerce ?

On en crève de cette vision : la décalcomanie de la culture et des usages de l’entreprise sur le sport, domaine de l’éducation, de l’épanouissement, du loisir et de la performance des individus.

Le tireur de haut-niveau mobilise son corps, son jugement et les ressorts de son mental. Il ne fabrique pas un objet, ni un logiciel, ni ne vend un service. Il est tout entier dans son combat. La psychologie vient même parfois à son aide.
Les entraineurs, les encadrants doivent être en syntonie avec l’âme de cette pratique.
On est loin du monde de l’entreprise ! Et heureusement.

Evidemment le DTN ne va pas donner la leçon.
Il devra piloter, en s’appuyant sur la Direction administrative et sur la Direction comptable, car ce ne sont pas ses sujets d’excellence.
Quant à la vision prospective, on peut se demander si ce n’est pas plus le domaine de la Présidence.

Je ne sais s’il faut absolument être Maître d’armes, ce dont je suis sûr c’est qu’il faut être du monde de l’escrime et y être reconnu.
Car il y a peut-être intérêt à savoir de quoi on parle quand on pilote un staff d’entraineurs nationaux.

.

Date de publication : 04/04 02:05
Haut


Re : La FFE n'a plus de DTN (direction sportive nationale)
#14
De passage
De passage


S’il y a plusieurs DTN envisagés, il faudra créer un poste au-dessus pour assurer la coordination, la gestion, l’arbitrage et le pilotage des 3 autres …
En tous cas, la nomination de ces gens-là va au moins faire croitre le nombre de licenciés.

Si on continue, il va bientôt y avoir plus de monde en responsabilité à la FFE qu'autour des tireurs de l'équipe de France ! Alors que c'est là que tout se passe !

Les conséquences probables de cette politique :
. Dilution et déresponsabilisation des acteurs
. Alourdissements des charges financières (incidence sur le tarif des licences...)
. Complexification des relations et des processus
. Et surtout, alignement de l’organisation d’un sport théoriquement d’amateurs, sur une logique d’entreprise, ce professionnalisme étant éminemment tourné vers le profit financier, dont c’est l’objectif absolument déclaré !

Croit-on qu’avec ça « ça va payer » ?

Date de publication : 06/03 15:54
Haut


Re : IFFE - Fermeture du site
#15
De passage
De passage


@ Malicia,

Content de vous retrouver Mal Icia.
Je souscris.

Je suis catégoriquement du même avis que vous sur un autre sujet du site EI relatif aux dérives d’arbitrage où je trouve que vos développements sont meilleurs que ceux que vous nous livrez ci-dessus …

Ces petites attaques personnelles naîves sont finalement sympathiques et font penser à « un contre-temps » … désolé, vous n’aurez pas la contre-attaque !
Je vous estime en mesure de comprendre la métaphore !

Pour ce qui est du © bien sûr qu’il a une valeur. Allez-donc vous frotter, par exemple auprès de tous les industriels ou entreprises qui l’utilisent …
Pour ce qui concerne la propriété de la création d’œuvres de l’esprit dans le cadre d’une mission, allez donc également vous frotter aux services juridiques des entreprises du domaine informatique par exemple … etc

Pour revenir à l’essentiel du sujet, si JP Philippon a bien rempli sa mission il faut le reconnaitre.
De même il ne peut être accepté qu’une quiconque personne tague une publication de son © nominatif s’il n’en possède pas les droits.
J’incrimine ce procédé qui dans ce genre de cas est intellectuellement choquant.

Bonne journée Mal Icia

Il fait beau dehors …

Date de publication : 06/03 14:00
Haut


Re : IFFE - Fermeture du site
#16
De passage
De passage


Je viens de vérifier sur le site IFFE, et il n'y a plus le copyright que j'incriminais.
Tant mieux, c'est celui de la FFE.
Ce n'étais pas le cas en 2016, je n'invente pas et n'ai pas de preuve à présenter.
Je suis d'accord, j'aurais du vérifier.

Deux autres remarques cependant.
Le copyright indique bien "tous droits réservés" - c'est clair ça !
Ces documents (revues ...) font partie du fonds documentaire de la FFE, si JP Philippon les a mis sur le site, je suppose que ça faisait partie de son travail ...
Dans tous les cas LES documents sont intéressants.
Merci IFFE, merci FFE.

Date de publication : 04/03 20:49
Haut


Re : IFFE - Fermeture du site
#17
De passage
De passage


Oui la doc de l'IFFE contient des choses intéressantes.
Des livres numérisés, les revues d'escrime depuis le 19eme siecle, des articles de professionnels compétents ...
Il est absolument choquant de trouver le copyright Jean-Pierre Philippon au bas de nombreux documents.
Comment cela se fait-il ? Il n'en est pas l'auteur ! Il faut corriger ça !
Que dit la Fédération ?
La majeure partie de ces documents fait partie du fonds documentaire de la FFE, ça fait partie de son patrimoine et non celui du photocopieur Philippon.
Scandaleux !

Date de publication : 03/03 22:16
Haut






Escrime-Info : Mentions légales