https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/d2053_Page-51.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
10 utilisateur(s) en ligne (6utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 10

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (depicboyau)

BasBas



Re: Le déclin de l'escrime Française
#1
Accro
Accro


Je le répète encore:l'Ecole Française était une conception de la pratique du fleuret et non une méthode d'où sortaient des tireurs stéréotypés;la technique se devait d'être la plus élaborée possible à l'exemple de C.d'Oriola ce qui supposait le choix de la méthode par le Maître d'Armes.

Date de publication : 03/05/2013 12:21
Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française
#2
Accro
Accro


Le sujet est plus grave que beaucoup ne le pensent pour accepter les opinions de chacun en partant d'une réalité qui n'échappe à personne: le fleuret n'est plus pratiqué selon les règles en vigueur, après chacun peut apporter ses idées et faire des suggestions pour la sauvegarde de cette arme qui a fait la gloire de l'Escrime Française, ce n'est pas rien !

Date de publication : 03/05/2013 12:09
Haut


Re: Ecole Française !!!????
#3
Accro
Accro


18

cette attaque en marchant réalisée au ralenti pour les besoins de la photo ne fait apparaître aucun glissement du pieds arrière contrairement à ce qui se produit à vitesse normale pour toucher.
Le glissement du pieds arrière est fonction de l'impulsion de la jambe arrière qui suit immédiatement le fouetté de la jambe avant afin d' aller le plus loin possible dans une escrime moderne en mouvement.
Le blocage de la fente permettra d'assurer l'équilibre en fin de développement.

JCM

Date de publication : 02/05/2013 21:52
Haut


Re: Ecole Française !!!????
#4
Accro
Accro


cette monographie réalisée par le photographe de l'INS représente la décomposition d'une attaque en marchant : feinte du coup droit/coup droit.

JCM

Date de publication : 02/05/2013 21:37
Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française
#5
Accro
Accro


Je préfère évoluer avec le "risque" d'aller plus haut, plus loin et qu'il y ait du plaisir à pratiquer une arme ou une autre en appréciant leur spécificité.
Quel plaisir y a t-il à regarder un Cassara tirer sachant que dès qu'il commence à avancer avec la pointe au plafond il a peu de risque de se faire inquiéter pour atteindre sa cible.
Je refuse cette fatalité qui consiste à admettre l'inacceptable sous prétexte que nous devons nous adapter à ne pas respecter les règles établies !
Lorsque vous écrivez: "le fleuret a évolué vers plus de liberté et une interprétation des règles", je constate que nous n'avons pas la même culture sur le sujet; le fleuret pratiqué aujourd'hui est inintéressant, ce n'est plus du fleuret.
La dérive du fleuret se mesure à l'incapacité des fleurétistes d'aujourd'hui à faire jeu égal avec des épéistes, alors que les 2 armes sont sensées être complémentaires.
Quant aux règles elles sont établies pour être respectées, et, je veux bien respecter la décision d'un arbitre qui donnera l'attaque dès le frémissement du gros porteil, à condition que cette règle soit mentionnée. En attendant, ce n'est pas le cas; il faut faire bloc pour retrouver de la cohérence.
Lorsque vous caricaturez l'école Française, il me semble que vous confondez l'escrime pratiquée par les Français avec la conception que les Français pouvaient avoir de la pratique du fleuret ce qui à ce jour fait défaut à nos tireurs et certains entraineurs nationaux.
L'école Française n'était pas un carcan, au contraire, c'était un état d'esprit et une conception de la pratique du fleuret, très proche de celle des Russes.
La différence, les Russes sont ce qu'ils ont toujours été tout en s'adaptant aux problèmes posés par l'arbitrage et les derniers réglages des appareils, ce qui les place parmi les meilleurs.

Date de publication : 02/05/2013 20:28
Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française
#6
Accro
Accro


Patcha
le titre "le déclin de l'escrime Française" est celui donné dans un article rédigé par l'Italien Maestro Giancarlo Torân, à la suite des Jeux de Londres et paru le 21 Avril 2013.
Il est bien évident que le manque de résultats individuels depuis de nombreuses années et la déroute des Jeux de Londres ne mettent pas le fleuret Français dans une position enviable.
Le fleuret Français a été détourné de ses origines après les Jeux de Barcelone par le nouvel entraîneur, de sensibilité Teutone, émerveillé par l'escrime pratiquée outre Rhin.
30 ans après, il n'y a plus d'école Française et quand on parle d'école il s'agit de la conception que la France avait de la pratique et de l'enseignement du fleuret.
Aujourd'hui, la formation des Maîtres s'effectue en fonction de ce que chacun des formateurs croit bon à défaut d'être dans le vrai; l'enseignement en club n'ayant rien en commun avec le fleuret pratiqué au haut niveau, ce qui pose problème par rapport à d'autres sports dont le haut niveau représente l'excellence de la disciplines.

Date de publication : 02/05/2013 11:27
Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française
#7
Accro
Accro


je ne critique pas les arbitres mais les dérives de l'arbitrage qui sont la conséquence d'influences au sein de la commission d'arbitrage de la FIE.
Si les tireurs attaquent la pointe au plafond et le bras armé en arrière au cours de cavalcades interminables, c'est bien parceque l'arbitrage actuel le permet, voire même le favorise.
Les problêmes de ce type ont touché la génération 80/90, weidner, Schreck, Berh, Cérioni, Sanzo....,avec en plus les fouettés réalisés à foison grace à des lames très souples;
j'ai été sur les pistes pendant de nombreuses années aussi bien comme tireur, qu'arbitre Iternational, Président de la commission nationale de fleuret masculin ou entraineur ayant accompagné des élèves au plus haut niveau, pour avoir une vision objective de la dégradation de la conception des armes conventionnelles.
Si mes analyses dérangent certains c'est parcequ'ils n'ont pas une expérience et un vécu qui leur permettent de comparer pour se rendre compte des dérives qui ont entrainé les armes conventionnelles dans un dépouillement inquiétant.
Ce n'est pas un conflit de générations mais un contat réaliste.
La jeune génération n'est sensible qu'à ce qu'elle fait et va se faire, en occultant complètement ce qui s'est fait avant, ce qui ne doit pas justifier le non respect des règles établies, à moins de changer les règles qui doivent l'être, ce qui n'est pas le cas.
On n'interpète pas une règle, on l'applique !

Date de publication : 02/05/2013 10:57
Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française
#8
Accro
Accro


Le sabre n'échappe pas à la dérive de l'arbitrage, la preuve,au cours d'une interview de JF.Lamour aux Jeux de Londres, JF, en réponse à la question du journaliste : pourquoi les sabreurs ont toujours la main armée à hauteur du genoux ? la réponse: pour ne pas montrer à leur adversaire ce qu'ils vont faire; nous sommes dans une conception de déni de l'arme conventionnelle dont la finalité est de développer l'échange donc le jeu.
La démarche est aussi inverse de celle du fleuret pour arriver à un résultat similaire, en effet,l'arbitrage excessif du bras allongé (au lieu de l'allongement) pour accorder la priorité conduit à ce que les tireurs ont tous le bras raccouci dans leurs cavalcades (comme au fleuret) pour anticiper sur la contre-attaque;les arbitres sont bien obligés de tenir compte du premier qui part des jambes pour attribuer la priorité; il n'y a pas d'échanges, essentiellement des actions de parti-pris qui aboutissent au contre temps ou à la riposte ou la contre-attaque; plus de contre riposte et peu d'attaques sur préparation et encore moins d'attaques composées et ripostes ou contre ripostes composées.
Quant à la vidéo utilisée à l'excés, déconcentre l'arbitre plus occupé à regarder son écran de controle que le match dont la perception est différente de celle à la télé.
L'usage sans modération de cet outil par les tireurs mettent l'arbitre en situation de doute, ce qui l'incite à s'en remettre à ce qu'il perçoit à la vidéo.
L'arbitre est donc en permanence contestable et contesté, ce qui est en contradiction avec les campagnes menées pour les respect des décisions de l'arbitre.
L'usage de la vidéo, OUI, mais à petite dose, sans écran sous le nez de l'arbitre et sur doute de l'arbitre lui-même.
Nous en sommes réduit, actuellement, dans les armes conventionnelles, à toucher le premier pour marquer le point, donc bien loin de ce pourquoi ces armes ont été inventées, et, de plus en plus proche de l'épée, ce qui peut conduire à l'arme unique à plus ou moins long terme si rien n'est tenté pour préserver la conception d'origine de ces armes.

Date de publication : 01/05/2013 12:26
Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française
#9
Accro
Accro


L'escrime RUSSE est très proche de celle que la FRANCE pratiquait ,il y a quelques années et ne peuvent se satisfaire des dérives actuelles de l'arbitrage; confirmation m'a été donnée par Romankov, lors d'une réunion sur la sauvegarde du fleuret, la veille du CIP en 2012.
Les Italiens et les Allemands ne tiennent pas trop à ce que la convention soit appliquée à la lettre mettant en avant l'évolution d'un fleuret plus rapide qui justifie une conception différente de l'arbitrage, ce qui est totalement faux; les cavalcades excessives sur la piste pour éviter l'échange ne rendent pas le fleuret plus rapide ! Et s'il y a cavalcades c'est bien parceque la tendance de l'arbitrage est de donner la priorité à celui qui démarre le premier des jambes, au lieu du bras.
D'autres Nations comme la CHINE, n'ont pas d'historique et s'adaptent très bien pour ne pas avoir à contester l'arbitrage actuel, qu'il y ait ou pas respect de la convention.
Le jour où le CIO imposera l'arme unique il sera trop tard pour convaincre de la richesse de chaque arme qui justifie leur pratique.

Date de publication : 30/04/2013 19:31
Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française
#10
Accro
Accro


J'ai déja communiqué sur les dérives de l'arbitrage et le réglage des appareils; il est évident que des règles ne s'interprètent pas, elles s'appliquent.
Quant aux réglages des appareils pour supprimer les fouettés et aider à l'arbitrage = foutaise ! les réglages actuels encouragent les contres qui ont pour effets d'empêcher l'allumage des attaques réalisées dans le temps d'escrime, donc d'occulter le temps d'escrime qui conditionne l'échange ( l'Ingénieur Mr.Baïocco, le démontre dans son rapport communiqué en 2003)
Pour supprimer les fouettés, il suffit de les interdire en rédigeant un aticle à cet effet; les Italiens y sont opposés.....
La France n'a pas mené l'action qu'elle aurait dû, lorsqu'elle était Nation N°1.
Aujourd'hui d'autres Nations se satisfont de l'arbitrage et des réglages des appareils; la France n'a pas la volonté, ni les résultats pour peser sur une éventuelle remise en question de la tendance actuelle.




Date de publication : 29/04/2013 12:24
Haut


Re: Le déclin de l'escrime Française
#11
Accro
Accro


Bonjour à tous,
j'ai lu avec beaucoup d'intérêt les différents échanges sur le "déclin de l'escrime Française" et retiendrai en premier l'analyse de nos voisins Italiens qui sont mieux placés que quiconque, étant à l'origine de ce qui a provoqué "une situation confuse et totalement foirée".
Dans les années 85/90,la commission d'arbitrage de la FIE était dirigée par un Allemand,ce qui se traduisait par une tendance à donner la priorité à l'attaquant qui partait le premier même si la pointe balayait le plafond en phase de préparation fondue dans l'attaque : WEIDNER,BEHR, SCHRECK....il y avait donc déja un gros problême de respect de la règle concernant l'attaque, de la préparation et de l'attaque sur préparation.
Les Italiens ont pris le relai avec la victoire aux Jeux de CERIONNI, un ancien sabreur de 1,95m, dont la conception du fleuret et la gestuelle était semblable à celles des Allemands.
CASSARA est le pure produit de l'adaptation Italienne au non respect des règles de la convention.
La commission d'arbitrage de la FIE étant sous influence Italienne,il est très difficile de faire admettre un retour à l'application à la lettre des règles de la convention, ce qui plonge le fleuret actuel dans une grande nébuleuse.
Qui plus est, Allemands et Italiens sont à l'origine des fouéttés qui ont conduit la FIE à imposer des temps de réglages des appareils qui occultent souvent le temps d'escrime, sous le prétexte de supprimer l'allumage des fouéttés et d'aider à l'arbitrage.
Je ne pense pas qu'il faille polariser sur telle ou telle méthode et école, mais espérer que la FIE réalise qu'en laissant faire n'importe quoi au fleuret, c'est une arme qui disparaîtra à défaut de rester une arme d'étude et d'échange, ce pourquoi elle a été inventée.
Une évolution ne peut s'imaginer en passant par une remise en question de la convention qui donnerait naissance à une nouvelle arme qui n'a pas sa place.
Quant au coté spectaculaire et médiatique, aucun doute c'est l'échange qui rend le mieux, ce qui a placé le sabre et le fleuret en tête des préférences à une époque contemporaine où le jeu primait dans les armes conventionnelles.
Aussi, il est très difficile actuellement de définir une méthode d'enseignement dans la mesure où les règles sont bafouées et qu'il n'y a aucune certitude sur la volonté de la FIE de trancher d'une façon claire et durable sur le respect des règle établies.
Il est bien évident que les règles concernent aussi bien le Ht.niveau que l'escrime pour tous, c'est la base de la convention.
Pour ce qui est des querelles de générations, je comparerai tout simplement à la révolte des Ados à l'égard des Adultes; il faut que jeunesse se fasse !














Date de publication : 27/04/2013 18:23
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#12
Accro
Accro


Le sujet abordé est vaste, en partant du Languedoc Roussillon jusqu'à l'International, ce qui permet à chacun de participer au débat.
Il est vrai qu'à l'origine le sujet traitait de la situation du moment touchant la ligue, bien heureusement l'intérêt des échanges s'est orienté vers ce qui nous préoccupe tous: l'avenir de l'escrime, y compris avec des dirigeants dignes de confiance quelle que soit la tendance.

Date de publication : 01/03/2013 12:01
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#13
Accro
Accro


C'est ce qui me fait réagir et regrette qu'il n'y ait pas davantage de tireurs de Ht.niveau, de Maîtres d'Armes et d'arbitres qui manifestent leur inquiétude sur le devenir du fleuret.
J'étais très admiratif de l'escrime pratiquée par Romankov,Omnes, Goloubiski,Tucker,Numa, Guyart, Attely......et bien d'autres, et, si je regrette "le passé" c'est uniquement pour l'arbitrage qui respectait la convention à la lettre et permettait ainsi les échanges.
Le Cht.du Monde de Nimes arbitré en finale par Goloubiski est un grand souvenir pour moi aussi bien par le niveau des tireurs que celui de l'arbitrage....il y a seulmement 12 ans !
Je ne me suis jamais senti en décallage avec l'évolution du fleuret pour y avoir contribué en son temps et convaincu que c'est le propre de chaque génération, par contre je ne peux pas concevoir que l'on pratique une discipline sportive ou pas sans en respecter les règles en vigueur.
C'est le sens de ma démarche; tant pis si je dérange ceux qui s'accomodent facilement du déni de règles sous prétexte de vivre avec son temps pour avoir bonne conscience.
La convention a été définie pour donner leur place aux armes d'étude tout en préservant l'esprit de duel.
Faites tirer un CASSARA à l'épée face à un épéiste et vous comprendrez à quel point le fleuret s'est dangereusement éloigné de son cadre.
La principale cause en revient au détournement de l'action initiale, donc de la priorité qui ne peut être accordée qu'à celui qui démarre le premier de l'allongement du bras la pointe menaçant en permanence le tireur adverse.
Il suffit de se mettre dans la peau d'un duelliste avec de véritables armes pour admettre que la pointe au plafond ou le coude en arrière ne sont pas recommandés à moins d'être suicidaire.

Date de publication : 28/02/2013 10:32
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#14
Accro
Accro


que les Américains ou autres pratiquent une escrime efficace et performante ne ma dérange pas, pas plus que les Champions Japonais, Chinois, russes, Allemands, Italiens, Français.........je ne me suis jamais placé dans un conflit de génération ou d'école, mais dénonce tout simplement les dérives de l'arbitrage et les temps de réglages inadaptés des appareils de signalisations qui mettent en péril l'existence même du fleuret, c'est tout !
Bien évidemment la pratique et l'enseignement du fleuret m'intéressent pour avoir été et être sur le terrain, à me désoler de la dégradation du fleuret Français qui n'est que la conséquence de mauvais choix et d'absence de formation après la disparition des écoles militaires où l'Ecole Française d'Escrime était enseignée.
Brice Guyart, que j'apprécie beaucoup, a été formé par G.Rousseau, un inconditionnel de cette Ecole Française.
Mes critiques n'ont jamais visé les tireurs !
Il faut arrêter de caricaturer la réalité pour alimenter une tendance à éliminer des anciens qui peuvent témoigner et aider à la réflexion dans des périodes de doutes et de perdition.
Je le répète encore une fois, et ce ne sera certainement pas la dernière,les règles en vigueur doivent être respectées à la lettre sinon elle doivent être modifiées ou supprimées, ce qui conditionnera la conception du fleuret en toute clarté; il n'y a pas plusieurs façons d'interpréter des règles définies avec précision !
1/ la position de la FIE est primordiale; seule une action concertée avec les Nations fortes peut inciter la FIE à se positionner durablement.
2/ la France doit s'organiser pour contribuer à cette démarche.
3/ les techniciens, en collaboration avec la commission des éducateurs, devront être au premier plan pour définir le fleuret que nous souhaitons enseigner et voir pratiquer.
Comment peut-on accepter d'arbitrer, pratiquer et enseigner une discipline dont les règles sont bafouées ? Cela n'existe qu'en escrime !
Vous trouvez que je suis ringuard, agressif, aigri ?
c'est tout le contraire parceque j'aime l'escrime qui a toujours su évoluer, selon chaque génération, dans le respect des règles établies.

Date de publication : 25/02/2013 16:14
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#15
Accro
Accro


Fred

Avant de me mettre dans un bocal à formol, je te propose de venir tirer avec moi au fleuret ou à l'épée; tu risques de changer d'avis !

Date de publication : 22/02/2013 19:38
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#16
Accro
Accro


charlot 72

tous les tireurs que tu cites je les connais depuis des années et les apprécie d'autant plus que les asiatiques ont été formés par des Maîtres Français à l'origine; les Russes sont reconnaissables à leur style et leur conception du fleuret qui a évolué sans renier leurs acquits; quant aux italiens, depuis CERIONI et SANZO, nous subissons une conception du fleuret qui passe par le plafond dont les arbitres tiennent compte dans l'attaque alors que tant que le bras ne s'allonge pas, la pointe vers la cible nous sommes en phase de préparation,ce qui dénature l'esprit du fleuret et rend l'échange impossible; BALDINI, en grand Champion qu'il est a démontré qu'il savait tout faire, aussi bien passer par le plafond, faire une attaque sur la préparation et même de la contre-ripôste, alors qu'un CASSARA en poussant à l'extrême l'usage du bras raccouci, met en évidence l'incohérence de l'arbitrage dans son déni de convention.
Ce qui me dérange et m'inquiète,ce n'est pas le fleuret qui est pratiqué mais la dérive de l'arbitrage qui conduit à la dégradation du fleuret; ce n'est pas être rétrograde!
C'est avant tout être inquiet sur son devenir.
S'agissant des Français,je les connais depuis plus de 10 ans,ils sont en manque d'entraîneurs qui soient capables de les faire évoluer, et, de coachs à même de les relancer dans les moments difficiles.
Quant aux présences en compétitions, CIP, différents Chats.du Monde et les compétitions où j'accompagne mes jeunes tireurs depuis des lustres, me suffisent à comprendre les évolutions aprés des dizaines d'années de haut niveau, alors que je n'ai jamais pu admirer "Lafofo" sur une piste si ce n'est en dehors, il y a bien longtemps, comme médecin !

Date de publication : 22/02/2013 19:32
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#17
Accro
Accro


Bobosse 70

Je confirme ce que j'ai souvent déclaré et écrit, pour cela, il faut que la commission d'arbitrage et la commission des éducateurs agissent ensemble sur la démarche à mener pour retrouver une cohérence entre l'arbitrage et la pratique dans le respect des règles écrites, en vigueur(actuelles ou à venir).Il est nécessaire de sensibiliser toutes les Nations sur les risques de l'évolution actuelle afin de convaincre la FIE de prendre les mesures qui s'imposent pour la sauvegarde du fleuret; c'est une démarche que nous avions entreprise en 2012 avec la FFE et que nous avons interrompue dans la période pré-Olympique pour ménager les susceptibilités.Il sera possible, ensuite, de définir la méthode d'enseignement en gommant les cloisonnements; nous savons très bien que les différences se font par rapport aux fréquences d'entraînements physiques et techniques et en fonction de l'évolution du jeu selon la maturité et le choix de chacun.C'est la raison pour laquelle l'enseignement du fleuret doit s'adapter à chaque population sans être différent dans le fond.

Date de publication : 22/02/2013 18:36
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#18
Accro
Accro


SCHNEIDER 69

Effectivement ma vision du fleuret date et n'est pas en accord avec les canons internationaux actuels, et, je le regrette d'autant plus qu'il s'agit de maintenir le fleuret dans le concert Olympique, à une époque où nombreux sont ceux qui prônent l'arme unique; il est évident que si le fleuret évolue, comme c'est le cas, vers une arme où la priorité est donnée au premier qui touche, nous aurons 2 armes d'estoc identiques dont l'épée sera favorite. Il est donc vital pour le fleuret de revenir à un arbitrage qui permette de retrouver une pratique qui corresponde à ce pourquoi le fleuret a été inventé; si ce n'est pas le cas, il n'y a aucune raison de maintenir la convention, donc avec tous les risques que je ne suis pas le seul à dénoncer.
ROMANKOV, super Champion incontestable est tout à fait d'accord avec cette analyse, et bien d'autres.
Dans toutes les compétitions, nous nous retrouvons souvent à échanger entre enseignants sur cette évolution du fleuret due, en grande partie, au non respect de la convention.
Si vous voulez être en accord avec cette évolution, il faut modifier ou supprimer la convention; pourquoi ne pas supprimer le hors jeu au foot-ball ou l'en-avant au rugby ou les limites sur un cours de tennis?......Tout est possible, il faut en mesurer les conséquences !

Date de publication : 22/02/2013 17:57
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#19
Accro
Accro


BLANCCARTON 66

s'agissant du fleuret, mes réactions ne datent pas d'aujourd'hui, et, il a fallu que cette arme en arrive à un point inquiétant et alarmant pour que je décide, avec d'autres spécialistes de l'arme, de réfléchir sur le constat qui met en avant aussi bien les dérives de l'arbitrage, que les réglages de l'appareil et le besoin d'harmoniser la formation des futurs enseignants, de l'initiation, du perfectionnement et du haut niveau.
Il est bien évident que l'enseignement doit tenir compte des différentes populations,et que, selon il faut permettre une formation continue à ceux qui en éprouvent le besoin et le désir.
Le concept actuel date des années 90, ce que je dénonce, non pas pour un retour en arrière mais une adaptation de ce qui a réussi, à l'épôque actuelle; Une méthode, de la rigueur, des compétitions dans l'esprit de la pyramide, pour répondre à tous les niveaux, ce n'est pas être ringuard mais lucide; il n'y a pas d'âge pour ça.
Nous devons avant tout nous préoccuper de l'escrime pour le plus grand nombre, ce qui n'a jamais été la priorité des DTN; des Champions il y en aura toujours, si les entraîneurs ont le niveau requis.

Date de publication : 22/02/2013 17:24
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#20
Accro
Accro


BLANCCARTON 65

Lorsque vous abordez le choix de la ligue concernée, de son Président, je vous rappellerai qu'en provence nous vivons sous un régime particulier (pour rester correct !)controlé par la communauté d'agglos du Pays d'Aix(Présidée par la député Maire d'Aix/ UMP) qui a désigné l'ancien CTR, membre du plus gros club, responsable de la répartition des subventions à l'égard des clubs de cette communauté d'agglos.
Aussi, quand il s'agit d'un vote, en CD ou en AG de ligue, vous pensez bien que les clubs soumis et dépendants de la distribution des subventions, ont tout intérêt à suivre les consignes de votes.
La preuve, le club qui avait licencié ce Président condamné en son temps, vote maintenant pour lui pour ne pas être sanctionné.
Encore si la ligue était bien dirigée et accusait une progression satisfaisante pour l'escrime, je pourrais passer l'éponge et m'en satisfaire, mais qu'en vous prenez connaissance des statistique d'évolution des licences de la ligue de Provence qui vous donnent une chute de près de 1000 licences (soit une moyenne de 250 par an) depuis que ce Président a été élu en 2010 et 2012,vous ne pouvez vous satisfaire de le voir figurer parmi le groupe de tête de la liste d'IL. Dans ces conditions le passé remonte à la surface d'autant plus qu'il semblerait que cela ne lui a pas servi de leçon!

Date de publication : 22/02/2013 17:01
Haut


Re: Difficile de choisir pour un président peu informé
#21
Accro
Accro


C'est bien Français...le changement!...le changement!...sans réfléchir, uniquement parcequ'il faut changer, sans penser que cela pourrait être pire ! Il suffit de faire des promesses et "le changement c'est maintenant"; vous avez oublié ?

Date de publication : 22/02/2013 16:32
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#22
Accro
Accro


Charlot 62

votre pseudo vous définit très bien !

Votre réaction prouve que vous ne suivez pas l'escrime et que vous n'y comprenez rien.

Je n'ai jamais été à la retraite et ne suis pas près de la prendre.

S'agissant d'un groupe de réflexion,à ma connaissance personne ne s'est soucié de l'avenir du fleuret si la dégradation qui fait l'unanimité, entrainait cette arme à disparaître.

Mon implication dans la réflexion n'a pour but que d'aider tous ceux qui se posent des questions sur son évolution et non de convaincre de revenir en arrière.

Si j'en juge par les déclarations des tireurs de l'équipe de France,au lendemain des Jeux de Londres, ils n'étaient admiratifs de ceux qui avaient la responsabilité de leur préparation et de leur encadrement technique, ni de leurs coachs dans les matchs difficiles.

Dans ces situations tous les avis sont bons à étudier, encore faut-il avoir quelquechose à dire !!




Date de publication : 20/02/2013 17:17
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#23
Accro
Accro


l'objectif de notre sport c'est bien l'avenir de l'escrime dont il s'agit, et, en ce qui me concerne je ne l'envisage pas avec un personnage que vous défendez qui a été frappé en son temps d'inégibilité pour manquements graves à l'esprit sportif, qui a récidivé, en toute connaissance de cause, puisque Président, et qu'il a été mis en garde par un de ces voisins de la faute qu'il commétait en prenant part au vote; ces personnes sont prètes à témoigner en cas de poursuites, ce qui est le cas. Qui plus est ce Président a entraîné sa ligue à perdre près de 1000 licenciés depuis qu'il a été élu en 2010, avec la complicité des clubs de sa communauté d'agglo, majoritaires, dont le responsable de la répartition des subventions est un membre éminent de son club. Décidément quant c'est dans votre camp tout est acceptable et merveilleux !
Un titre de Cht.du Monde des Maîtres d'Armes obtenu au détriment de la profession, une condamnation pour faux et usage de faux en écriture et un vote émis en AG de la FFE à la place d'un suppléant, que faut-il de plus ? Heureusement que ce n'est pas tombé dans notre équipe !
Malgré tout je suis étonné qu'il ne mentionne pas ce titre de Champion du Monde des Maîtres d'Armes dans son palmares ! serait-ce par modestie ou par honte ?

Date de publication : 20/02/2013 17:01
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#24
Accro
Accro


Blanccarton 46

je suis très touché que tu penses comme moi, à savoir que: "quelle que soit l'équipe, nous souhaitons que la FFE soit dirigée par des responsables irréprochables et exemplaires" alors que penser d'un Président, colistier d'IL, qui a entrainé sa ligue à perdre près de 1000 licenciés depuis qu'il a été élu en 2010,a été sacré Cht.du Monde des Maîtres d'Armes en 1982 sans être détenteur du brevet correspondant,a établi un faux en écriture et imité la signature du Président de la FFE pour attester de ce brevet, ce qui a conduit à une condamnation, et, a récivé lors de la dernière AG de la FFE, en 2011, en se substituant au suppléant pour prendre part au vote alors qu'il n'était pas élu, ce qui a entraîné un dépot de plainte auprès de la FFE ?
Je suis persuadé que tu ne peux pas faire équipe avec ce genre d'individu !

Date de publication : 19/02/2013 21:22
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#25
Accro
Accro



BLANCCARTON 41

Tu me connais assez pour savoir que je n'ai jamais fonctionné avec des magouilleurs et des malhonnêtes.
Quelle que soit l'équipe qui l'emportera je souhaite que la FFE soit dirigée par des responsables exemplaires, sans faille et dignes de respect .

Date de publication : 19/02/2013 15:22
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#26
Accro
Accro


surcouff 40


la valeur d'un projet c'est une chose, ceux qui les présentent et demandent que nous leur fassions confiance mérite que nous sachions à qui nous avons à faire. Il n'y a pas à balancer, mais à refuser que notre discipline sportive soit dirigée par des individus ayant été frappés de quelconque condamnation pour manquements graves à l'esprit sportif. Est-ce trop espérer dans le sport où l'exemple, l'honnêteté et le respect de l'autre sont mis en avant pour l'encadrement de nos jeunes ?

Date de publication : 19/02/2013 15:13
Haut


Re: Elections fédérales, ligue Languedoc-Roussillon
#27
Accro
Accro



Chère LAFOFO 36


comme vous le rappelez s'agissant, d'obtenir d'autres nouvelles sur la liste des colistiers d'IL, je serais favorables à une enquête de moralité sur chacun des colistiers des 2 listes; cela permettrait de lever le doute et d'aider les électeurs à s'y retrouver parmi tous ces candidats dont certains méritent une attention particulière.
Formation-Parcours-Responsabilités-Titres-Décorations-Sanctions-Condamnations........

Date de publication : 19/02/2013 11:56
Haut


Re: Ecole Française !!!????
#28
Accro
Accro


quelle que soit la politique sportive il y aura toujours des Champions encore faut il qu'il y ait des entraîneurs pour leur permettre d'évoluer et d'être performants....
L'Italie a toujours fait le choix de l'élite (sans Pôles), les résultats sportifs sont au rendez vous et ils n'ont que 23000 pratiquants environ, c'est une option !
Effectivement, une politique sportive, en particulier en France où nous comptons le plus grand nombre de licenciés, se doit de proposer une organisation qui réponde à l'attente du plus grand nombre.
Je m'en rends compte d'autant plus sur le terrain dans ma ligue de Provence qui a perdu près de 1000 licenciés depuis 2010, par manque d'animations et de compétitions dans les catégories à partir des Minimes.
La qualité de l'enseignement n'est pas mise en cause à ce niveau là, par contre dès qu'un jeune se distingue, la réaction devient automatique d'envisager un déracinement en Pôle sous prétexte qu'il sera mis dans les meilleures conditions de réussite. Le Maître d'Armes reste dans son club faire de l'initiation alors que son élève est confié au Maître d'Armes du Pôle qui n'est pas plus compétent, dispose d'une infrastructure et gère un groupe.
L'idéal c'est de développer les conditions qui permettront à cet élève de rester dans sa région et dans son club; son Maître d'Armes participera à sa progression en étroite collaboration avec l'entraîneur du Pôle (s'il y en a un) et l'EN.
C'est à mon avis la meilleure solution pour faire progresser le niveau des clubs concernés et permettre aux Maîtres d'Armes de poursuivre leur formation; cela implique une organisation régionale et une utilisation différente des Pôles.

Date de publication : 18/02/2013 18:39
Haut


Re: Ecole Française !!!????
#29
Accro
Accro


LExpert

je ne me prends pas pour le messie mais me rends disponible pour la bonne cause.
Ma passion pour l'escrime est intacte, c'est la raison pour laquelle j'ai pris l'initiative de créer un groupe de réflexion qui réunit un DTN,des Champions tous Maîtres d'Armes et un arbitre international Président de l'AFCAM.
Les réflexions que nous menons tous depuis des années, individuellement, sont regroupées et développées par la force des choses.
15 années d'équipe de France, un parcours bien rempli aussi bien comme dirigeant, entraineur et Maître d'Armes, je ne peux me faire à l'idée que ce fleuret,qui m'a tant apporté puisse disparaître sans que qui que ce soit ne s'en préoccupe.
Le groupe s'est constitué durant l'année 2010; les réflexions, les recherches et le constat ont permis de rédiger différents documents pour la réunion qui s'est tenue à Paris fin janvier 2012, à l'occasion du CIP, sur l'impulsion de la FFE, avec une délégation d'étrangers sensibles à notre démarche dont M.Romankov.
Un compte rendu de cette réunion de travail a été adressé à chaque délégation concernée.
Il est bien évident que la proximité des Jeux et les tentions pesantes au sein de l'escrime Française ne favorisaient pas une communication officielle qui ,aurait pu perturber la préparation des tireurs.
Les conclusions de nos travaux seront communiquées lors de la prochaine réunion de la commission des éducateurs.
Seule une action Fédérale peut être crédible aussi bien en interne qu'à l'International.
Si notre groupe est aussi réduit c'est tout simplement parcequ'il est plus facile est efficace de ne pas être trop nombreux pour dégager l'essentiel,ensuite d'autres relais permettront d'élargir la consultation et le débat.
Désolé de ne pas avoir été informé du débat sur EI, je n'étais pas inscrit à l'époque et personne ne m'en a parlé.
Quant aux information sur les débats à la FIE concernant les temps de réglages, il y a eu à différentes époques de nombreuses communications, y compris dans la revue Escrime internationale sur les propositions faites au congrès 2001, dans la revue N°34 (2002) de la FNMA et le rapport de l'ingénieur BAIOCCO chargé d'étudier les différents temps de réglages par la FIE (2003), la FFE, à l'époque de P.Abric était bien au courant de ce qui était en train de se mettre en place et des risques à suivre.

Date de publication : 18/02/2013 12:17
Haut


Re: Ecole Française !!!????
#30
Accro
Accro


Il n'y a aucune incompatibilité entre l'enseignement pour le haut niveau et celui de l'initiation, il faut tout simplement ne pas se tromper de population.
Aussi, je suis tout à fait d'accord qu'il ne faut pas faire du haut niveau trop tôt, dans les petites catégories, afin de laisser la place au ludique qui correspond à leur âge. Je suis contre la formule Chts.du Monde dès les Pupilles et contre la "Championnite" qui touche les Minimes.
Quant aux circuits nationaux seules alternatives dès les Cadets et la politique actuelle des Pôles, vous savez ce que j'en pense !
J'enseigne dans un club à Marseille de 65m2, fréquenté par une cinquantaine de jeunes à partir de 7 ans, dont une dizaine de compétiteurs,et, une vingtaine d'adultes qui pratiquent aussi bien le fleuret que l'épée. Un ancien Champion peut également s'intéresser aux jeunes et adultes loisirs, le Haut niveau n'est pas vital!

Date de publication : 18/02/2013 11:20
Haut



(1) 2 3 4 ... 7 »



Escrime-Info : Mentions légales