https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
49 utilisateur(s) en ligne (31utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 48

Alatriste, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (FrankVissots)

BasBas



Re : Circuit Elite Valence
#1
Habitué
Habitué


Petite question : est-il normal que des chinoises (plus que) présentes à Valence mais sans appartenir à un club français (donc j'imagine non licenciées FFE) soient dans le classement national ? Cela semble en contradiction avec le règlement.

Date de publication : 09/10 17:54
Haut


Re : D***th*** Futur fournisseur de matériel
#2
Habitué
Habitué


Sur la page : https://www.decathlonpro.fr/sports-combat/escrime.html
des prix sont indiqués pour les kits d'initiation.

Date de publication : 02/08 12:39
Haut


Re : Cht Monde Seniors - 15-23/07/2019 - Budapest
#3
Habitué
Habitué


Citation :

Bukoko a écrit :
... depuis qu’elle est en pôle France, son niveau de jeu stagne voire régresse...

Cela paraît bien étrange de comparer des résultats juniors à ses premières saisons en seniors...
De plus, elle a fait un podium sur le circuit mondial cette année. Alors pour régresser, bien d'autres aimeraient 'régresser' comme elle.

Date de publication : 20/07 10:30
Haut


Re : Pointe sans vis HS
#4
Habitué
Habitué


Il faut utiliser du frein filet 'fort'.
Et après avoir remis l'écrou, il faut bien nettoyer la partie sommitale et retirer le frein filet excédentaire avant qu'il ne sèche. Celle qui en contact avec le ressort au fleuret. Sinon pas de contact...

Il faut détecter le début du desserrage pour démonter la tête avant qu'elle ne soit tordue par les contraintes.

Date de publication : 07/06 14:12
Haut


Re : *** Championnat de France Fleuret Sénior ***
#5
Habitué
Habitué


Bonsoir,

Cette compétition a été pleine de bonnes choses avec des éléments remarquables :
-une très belle salle bien barrièrée (!) et avec une audio de tout premier ordre,
-des bénévoles très sympathiques faisant de leur mieux bien qu'en nombre limité,
-des sandwichs de grande qualité (en nombre un peu réduit cependant),
-une gestion des déchets impeccable (cela nous change de certaines fins de compétition dépotoirs, le rappel des règles de vivre ensemble semble aider),
-des informations à jour sur internet tout le temps (le revers de la médaille c'est de voir des changements, mais on ne peut réclamer des mises à jour et se plaindre que l'organisation s'adapte aux conditions) ce qui aussi évité les bousculades devant des panneaux devenus inutiles aujourd'hui (comme c'est prévus au règlement),
-un peu de décalages dans les horaires mais sans plus,
-le tout bien organisé avec affiches dans la ville, des dépliants très clairs...

Donc bravo aux organisateurs et à leur équipe de nous avoir offerts un CF de qualité !

Date de publication : 28/05 22:12
Haut


Re : *** Championnat de France Fleuret Sénior ***
#6
Habitué
Habitué


Citation :

AntoineRODAT a écrit :
... Foconi, Imboden, Garozzo, les meilleurs internationaux seront présents !


Bonjour,

Je m'interroge sur quel sens sportif donner à cette disposition du règlement qui permet d'inclure des 'stars' étrangères dans une équipe aux CF.

Faire venir ces internationaux permet aux clubs assez riches pour se les 'payer' de revenir avec un titre national vers les entités qui octroyent leurs subventions. Preuve artificielle du bon usage qui est fait des moyens attribués... mais quelle preuve sportive ?

Cette pratique ancienne favorise encore davantage les clubs qui ont déjà les moyens de faire venir d'excellents tireurs formés ailleurs.

Et voir ces mêmes moyens financiers employés tout récemment en junior était vraiment peu satisfaisant (sauf pour les clubs qui 'achètent' le titre).

Alors, demain, en voyant ces tireurs excellents tirer, au delà du plaisir de les voir de près, je pense qu'il faudra se rappeler du sens surtout 'business' de cette clause du règlement sportif.

Date de publication : 24/05 08:00
Haut


Re : classements FFE
#7
Habitué
Habitué


Exact : faute de frappe, c'est top 8 FFE et top 16 FFE qu'il faut lire.

Date de publication : 09/04 07:28
Haut


Re : classements FFE
#8
Habitué
Habitué


Bonjour, pour les femmes le calcul des points de force de Melun est incorrect.

(FIE 32) BOUBAKRI Ines, KIKUCHI Komaki, BLAZE Anita : 1000 x 3
(FFE top 16) RANVIER Pauline, BROT Coralie, JUBENOT Chloe, BUTRUILLE Solene, CATARZI Constance : 1000 x 5
(FFE top 32) BLUM Océane, MIENVILLE Julie, CASTANIE Rozene, CAMMILLETTI Marta, PATRU Morgane, HENAFF Ilona : 500 x 6

Soit 11.000 points pour les 14 premières + 100 x 18 pour les 18 restantes = 12.800 points de force.
Donc le classement national est (légèrement) faux, or c'est le final avant le CF.

La force pour les hommes est juste par contre. La dernière fois c'était l'inverse à Valence en juniors... comme quoi c'est pas facile.

Date de publication : 08/04 18:46
Haut


Re : classements FFE
#9
Habitué
Habitué


Oh !
Et parfois le classement d'un même tireur M20 d'une compétition seniors n'est pas le même que son classement Senior.
Cf. Bordeaux seniors de décembre...

Alors, des choses bizarres, il y en a (un peu).

Date de publication : 21/03 20:01
Haut


Re : classements FFE
#10
Habitué
Habitué


Idem...
Un résultat qui est tout juste, du premier coup. Il faut souligner quand cela marche aussi.

Date de publication : 18/03 18:23
Haut


Re : Fleuret M20 Valence
#11
Habitué
Habitué


J'ai la même force.

Par contre, serait-il possible de publier les résultats complets de samedi ?
Sur le site du CER, le résultat complet de samedi est le même que celui de dimanche (70 tireurs au lieu de 13 inscrits) et sur GREG rien pour le samedi.
C'est important pour les points des éliminés de samedi.

Merci.

Date de publication : 13/03 10:45
Haut


allezcom
#12
Habitué
Habitué


Bonjour,

quelqu'un a des détails sur ce site (en béta) ?
www.allezcom.com

Ils présentent des vidéos de matchs et permettent de chercher avec différents critères.

Date de publication : 04/03 19:37
Haut


Re : classements FFE
#13
Habitué
Habitué


Pour le classement FDS c'est tout à fait correct par contre (enfin, en partant du précédent CN qui était lui-même un peu faux... avec la force d'Anthony pas très juste). Mais bon, c'est nickel cette fois.

Par contre, quelqu'un peut m'expliquer comment les points M20 sont calculés à partir des résultats de la compétition seniors ?

Le règlement sportif n'est pas très clair sur ce point et peut s'interpréter de diverses façons. Seule la force est censée être évaluée sur base des M20 présents, mais cela n'est pas du tout le cas (on serait avec une force très faible, 2400 dans le cas de Bourg la Reine).
Les points sont assez importants (donc basés sur une force proche de celle de la compétition senior).

De plus parfois, la place atteinte en seniors reste la même pour la prise en compte en M20, parfois elle change (?).

Le résultat pour les M20 semble cohérent mais son calcul n'est pas clair pour moi.
Est-ce que cela l'est pour quelqu'un ?

Date de publication : 23/02 15:03
Haut


Re : CdM FDJ Mödling 16-17/02/2019
#14
Habitué
Habitué


3 des 4 tireuses sélectionnées ne sont pas du pôle... ce n'est donc pas un sésame.

Mais sans avoir aucune information sur les discussions ayant menées à la sélection, je me demande si les problèmes rencontrés encore récemment par Emeline en compétition n'auraient pas plutôt joués en sa défaveur au lieu d'un ostracisme quelconque.
C'est très dommage au vu de ses qualités et performances, mais crédible si le comité souhaitait réduire les risques d'un soucis lors des prochains championnats.

Après, il y avait aussi des cadettes qui ne sont pas sélectionnées non plus (sauf si Alice n'est pas remise à temps).
C'est donc qu'il a été jugé préférable de prendre une junior qui monte à leur place.

Les voies du comités sont impénétrables...mais pas dénuées d'une réflexion sportive si on y regarde bien.
On peut n'être pas d'accord ou dubitatif, mais ce choix n'est pas totalement incompréhensible.

Date de publication : 14/02 19:28
Haut


Re : championnats de la Méditerranée
#15
Habitué
Habitué



Date de publication : 03/02 14:07
Haut


Re : Calcul de Points pour le classement
#16
Habitué
Habitué


Bonjour jmc,

il faut regarder le règlement sportif page 63 : www.escrime-ffe.fr/download/rs-22-01-2019-pdf

"Les classements sont établis à partir des trois meilleurs totaux de points acquis lors des différentes épreuves comptabilisées, plus éventuellement les points des championnats de France."

Donc c'est : la somme des points des 3 meilleures PLUS (si participation l'an passé) les points du CF.
Vu les forces des CN, c'est évidemment les points de celles-ci qui sont pris en comptent par rapport aux autres compétitions (régionales).

Date de publication : 23/01 16:49
Haut


Re : Congres FIE 2018: Propositions de modification de la non combativité
#17
Habitué
Habitué


C'est juste.
Au judo, le règlement est bien appliqué à 100%. Il y a assez d'arbitres par combat pour cela.
D'ailleurs de mauvaises décisions arbitrales ont été changées après une période où elles étaient actives (saisie de pantalon non intentionnelle qui valait disqualification d'office).
Mais tout est dans le respect (ou non) des règles. Actuellement c'est... aléatoire ?

Date de publication : 21/01 18:29
Haut


Re : Congres FIE 2018: Propositions de modification de la non combativité
#18
Habitué
Habitué


Citation :

Malicia a écrit :

Mais, c'est signe d'un problème de fond avec l'évolution des règlement. On fait le règlement pour les spectacles sportifs et on ne pense pas pour les pratiquants.


Puisque l'on évoque le judo, son règlement sportif évolue constamment et (en prenant votre point de vue) à été totalement dévoyé depuis ses origines pour le rendre plus attractif, plus visuel, plus simple à comprendre pour les spectateurs.
Par exemple, pour en faciliter la lecture, les kimonos de couleurs ont été introduits (horreur !), les règles de prises de kumikata ont aussi évoluées pour rendre le combat plus attractif, la modification récente de l'Ippon, redevenu la seule marque de victoire, rend le statut du combat très simple à comprendre au néophyte... Un exemple des nombreux changements importants effectués pour le bien du sport afin de faciliter son exposition. Est-ce le dévoyer ? Je ne le crois pas, et dans ce dernier cas du Ippon on revient aux fondamentaux d'ailleurs.

C'est bien la preuve qu'un sport populaire peut garder ses valeurs et chercher à 'plaire' au plus grand nombre en modifiant son règlement, pour le plus grand bien de tous, ses pratiquants comme ses champions.

Citation :

Mais je pourrais aussi donner d'autres petits détails. Par exemple, le changement du masque de fleuret où on a rajouter la bavette. Il y a peut-être une logique FIE, mais c'est débile au niveau du pratiquant. Parce qu'on avait deux types masques, on passe à trois. Alors qu'on aurait passer le fleuret au masque de sabre (ou garder celui d'épée, peu importe)... ben concrètement, cela aurait facilité les choses pour les pratiquants et les clubs.

Eviter les bavettes trop 'profondes' avait du sens pour les pratiquants. Ajouter la tête au plastron comme cible valable était un tout autre évolution ; j'entends d'ici les cris d'orfraies des puristes (et des pratiquants).

Citation :

Enfin, on est dans une escrime dirigé par le haut, notamment sur le plan rélgementaire, et cela aboutit à des absurdités pour le pratiquants de base qui ne vit pas son sport comme consistant à regarder l'escrime à la TV une fois tous les 4 ans.

Citation :

Malicia a écrit dans un autre message :

...la FIE, elle ne sait pas ce qu'est un pratiquant. Donc, elle ne voit que le haut niveau et le spectacle et elle finit par abîmer la pratique sportive.


Le sport passe par son rapport au public, que vous le vouliez ou non.
Le tout est de trouver l'équilibre entre une exposition médiatique plus que nécessaire aujourd'hui pour l'escrime et le respect des fondamentaux qui doivent aussi évoluer (la pointe électrique a tout changé...et pourtant combien pratiquent aujourd'hui sans ?).
Si l'objectif est d'avoir un sport pur (sur quelles bases ? celles du XIVème siècle ?) pratiqué par le plus petit nombre, alors votre analyse est justifiée.
Si au contraire, il s'agit de l'adapter, de le faire évoluer dans un monde moderne alors il faut y ajouter d'autres dimensions.

Considérer que s'intéresser particulièrement à la portée de l'Escrime dans les médias (y compris dans les réseaux sociaux qui en sont aujourd'hui une partie intégrante) ne peut aboutir qu'à amener à en abîmer ce sport, est très étrange dans un monde hyper-connecté où le visuel influence tout.
Le judo a lui aussi une très longue tradition en France et pourtant il se 'sert' de ses champions et les médiatise pour attirer des jeunes dans les clubs en plus d'adapter son règlement (voir plus haut). Il suffit de jeter un coup d'œil au nombre de ses licenciés et à l'usage qui est fait des moyens médiatiques (où l'on trouve, tout comme l'escrime, toutes les compétitions, les infos, les news des sportifs, les vidéos des nombreux événements...) pour voir le bénéfice de cette pratique.

Donc dire que l'escrime peut se passer de communication (3.0 et pas 1.0, malgré vos dénigrements gratuits) est une conception passéiste.
Pour l'escrimeur de tout niveau, l'escrime aperçu dans les medias à une influence directe sur la pratique, sur le nombre de pratiquants, sur les moyens qui y sont accordés. Les clubs ne s'y trompent pas qui cherchent la publicité sur les exploits de leurs tireurs.

Citation :

Le règlement, c'est fait pour les pratiquants : qu'on satisfasse les pratiquants quant à leur pratique, le reste derrière, alors on peut en discuter.

Oui et non ; oui, car c'est la raison d'être du règlement, non car il n'y a pas que le pratiquant qui soit en jeu. L'oublier, c'est escamoter une grande partie du contexte autour de la pratique.

Date de publication : 20/01 18:42
Haut


Re : Congres FIE 2018: Propositions de modification de la non combativité
#19
Habitué
Habitué


Citation :

Malicia a écrit :

Citation :
FrankVissots a écrit :
Aujourd'hui, avoir du succès c'est passer à la télé ou être très présent dans les réseaux sociaux.


Vous ne vous rendez même pas compte que ce que vous dites n'est en aucun cas la réalité, mais une simple vision idéologoqie dont vous êtes peut-être imprégnée sans vous en rendre compte.

En France, qu'est-ce qu'il vaut mieux :
- Avoir plein de champions olympiques
- Avoir plein de pratiquants ce qui induit des effets sociaux et sanitaires bénéfiques.

Je vais vous dire : évidemment le second choix.
Les deux ne sont pas incompatibles, mais la vrai finalité, ce doit être des objectifs sociaux et sanitaires.

Evidemment, mais l'un ne va pas sans l'autre. L'activité sportive progresse aujourd'hui en dehors (marginalement) des fédérations.
Croire que l'on peut avoir une influence, au delà des déterminismes sociaux, sans passer par les médias est extrêmement réducteur.

Citation :

Ceux qui veulent des écrans, c'est juste qu'il voit pub, com, affaires, fric... en gros, c'est juste un business supplémentaires.
Et c'est bien de le fond de l'idéologie qui transparaît de votre discours.
Au fond, votre vision se résumera à faire du sport une affaire commerciale : ce qu'est le spectacle sportif, mais en aucun cas le sport.

Non, l'analyse des vidéos les plus appréciées montrent que se sont justement celles des matches, de l'action sportive qui sont favorisées devant tout autre contenu.
N'y voir que le démon des pubs... est là aussi idéologique si vous y réfléchissez.

Bien sûr, l'argent corrompt tout mais c'est l'équilibre qui doit être recherché.

Car sans moyens, il n'y a pas beaucoup de développement du sport, par exemple :
-la marche bénéficie des subventions des associations qui développent et maintiennent les sentiers
-les populations défavorisées ne peuvent pratiquer ou faire pratiquer à leurs enfants le sport de leur choix
-les sportifs de haut niveau vivent dans la misère s'ils n'ont pas la chance de briller face à un public
-... (et je ne parle pas des infrastructures nécessaires à de nombreuses disciplines comme l'escrime)

Donc le sport n'est pas une affaire commerciale mais rejeter ce domain a priori est une erreur majeure qui laisse aujourd'hui l'escrime dans un quant-à-soi pénalisant.

Citation :

Citation :

FrankVissots a écrit :
La course à pied (sport qui a un succès fou et croissant, et que beaucoup pratiquent dans un esprit non-compétitif) passe à la télé. Idem pour le judo,... ne serait-ce qu'un fois tous les 4 ans. Les autres n'en ont tout simplement pas.

Bon, c'est de la plaisanterie. Je ne sais pas trop où on voit de la course à pied à la télé (si il y en a qui trouve cela passionnant...) ; et le judo, un fois tous les quatre ans... enfin, c'est ridicule comme modèle :pensez le sport pour une semaine de diffusion par an !

Vos corrélations, elles ne fonctionnement pas : où voyez du sport sous-marin... pour les 305000 licenciés. Et les 154 289 licenciés pour le tir, et les 223 147 pour la randonnée...

Regardez un peu plus les médias et vous y verrez les marathons, les courses d'athlétisme (chacun ses goûts)...
Et vous oubliez que les très grosses présences médiatiques correspondent aux grandes masses des pratiquants (foot, tennis, basket, handball, golf, gymnastique...).
'Mes corrélations' fonctionnent très bien (cf. statistiques du ministère des sports de 2017) ne vous en déplaise. Au contraire, certaines disciplines ont réussies à devenir médiatiques avec peu d'adhérents. Un brillant avenir leur est réservé.

Alors vouloir cantonner l'escrime dans un carcan est un risque. Le risque n'est pas, comme vous semblez le croire, de dévoyer l'escrime en lui permettant de se développer (nous sommes loin d'être 'pourrissable' comme le foot), de le montrer sous un jour plus agréable, mais de laisser ce sport mourir en France le jour où il ne sera plus olympique.

Date de publication : 19/01 10:16
Haut


Re : Congres FIE 2018: Propositions de modification de la non combativité
#20
Habitué
Habitué


Citation :

Malicia a écrit :

Le spectacle sportif cela conduit à faire pratiquer le sport n'importe comment pour faire plaisir au spectateur.
Le sport, c'est fait pour faire plaisir au pratiquant.

Certes, mais le sport est tout de même très souvent 'orienté compétition'.
D'accord on le pratique pour son plaisir (quelque qu'il soit : exceller dans la pratique, rester en forme, être le meilleur, s'amuser, s'améliorer, ne pas décliner...) mais on ne se mesure pas qu'à soi-même, surtout pour un sport qui, par essence, ne s'exerce pas tout seul !

Citation :

Et dans la réalité, les sports qui ont du succès ne passent tous sur les écrans.
Et il y a plein de pratiquants qui font d'un sport qui ne passe jamais sur les écrans.

Aujourd'hui, avoir du succès c'est passer à la télé ou être très présent dans les réseaux sociaux.
La course à pied (sport qui a un succès fou et croissant, et que beaucoup pratiquent dans un esprit non-compétitif) passe à la télé. Idem pour le judo,... ne serait-ce qu'un fois tous les 4 ans. Les autres n'en ont tout simplement pas.

Avoir du succès est surtout corrélé à la réussite de 'ses' sportifs nationaux (qui s'intéresse ici au Cricket, au Hockey sur gazon ou au Baseball, alors qu'ils soulèvent les foules ailleurs ?).
Et pour avoir des tireurs de niveaux internationaux qui attirent justement ces foules, il nous faut cette fameuse pyramide des sportifs coiffée par des champions. Voir cela autrement est très théorique ou rigoriste (voire passéiste ?).

Toutes les règles des sports évoluent continuellement (en bien ou pas), personne n'en disconvient, reste alors à proposer une "meilleure amélioration" à cette règle.
Car regarder 2 tireurs ne rien faire pendant 1 minute est simplement insupportable. Si au moins ils préparaient quelque chose...

Date de publication : 18/01 17:46
Haut


Re : Bilan des Crefed épée, et des pôles france..
#21
Habitué
Habitué


En effet, le rôle des parents reste pleinement d'actualité même (surtout) en cas de double projet sportif. Pourquoi en serait-il différemment ?

Les encadrants des CREFED/CREPS ne peuvent certainement pas les remplacer, ce n'est d'ailleurs ni leur rôle ni leur compétence directe. Les parents doivent continuer à jouer leur rôle en plein, malgré la distance.

Il faut y consacrer pas mal de temps car effectivement l'information n'est pas évidente à trouver, ni sur le quotidien ou les orientations possibles (celles compatibles ne ne sont pas légions), les sources fiables sur les filières d'études disponibles et compatibles sont difficiles à cerner... et ce en plus du suivi individuel quasi-quotidien (bobologie ou  médical quand c'est plus sérieux, entretien du moral, du Matos, gestion des  déplacements...).

Cela nécessite du suivi et ce ne sont pas les enseignants sur place ni les encadrants sportifs qui peuvent tout faire à notre place, même avec la meilleure volonté qu'ils déploient et les heures qu'ils alignent.

Ceux qui pensent que les structures CREFED/CREPS pourraient tout faire à la place des parents se trompent... C'est, comme avec l'école, un travail d'équipe en soutien du projet des jeunes qui y sont engagés. Masi l'investissement nécessaire n'est pas négligeable, c'est mon expérience.

Date de publication : 28/12 14:05
Haut


Re : Bilan des Crefed épée, et des pôles france..
#22
Habitué
Habitué


Je n'en disconviens pas, mais c'est jouable pour ceux ou celles très très motivés par les 2 projets.
Si l'étalement n'est pas possible en effet, une 2ème année allégée (c.a.d. sans suivre tous les cours) peut être proposée, ce qui convient bien pour cette période importante pour les J3.
Par contre, le redoublement implique une seconde 2ème année à fond (sans escrime,ou presque).

Après un retour d'expérience, je ne pense pas qu'il faille le conseiller mais, si les enseignants se montrent compréhensifs envers le double projet et le risque pris (rater ses concours), c'est quand même une option 'possible' si ce n'est souhaitable.

Date de publication : 24/12 12:10
Haut


Re : Bilan des Crefed épée, et des pôles france..
#23
Habitué
Habitué


Bonjour Manissa,

Toute petite précision au sujet des classes prepa. C'est très très compliqué de combiner l'entraînement de haut niveau et la prepa, mais ce n'est pas totalement impossible.
Il y a toujours des exceptions qui confirment la règle...

Date de publication : 24/12 10:38
Haut


Re : Congres FIE 2018: Propositions de modification de la non combativité
#24
Habitué
Habitué


Citation :

Malicia a écrit :

L'escrime, c'est pas les jeux du cirque. L'escrime, c'est deux zigs qui se combattent à l'arme blanche, et il n'y a qu'eux qui comptent à ce moment-là. La télé, les spectateus, désolés, mais on s'en fout.


Bonjour Malicia,

je comprends bien votre position, mais l'argent et la télé ne sont que des moyens d'atteindre un résultat.
Si pas d'argent, moins d'entraîneurs, moins de CTS, si pas de télé, pas de (nouveaux) tireurs ni de sponsors... pas d'équipements sportifs, moins subvention avec des cotisations plus chères donc avec moins de tireurs.

Alors, d'accord que cela ne doit pas être au détriment d'une escrime 'correctement' arbitrée ou tout du moins de manière consistante, mais l'un doit pouvoir aller avec l'autre.
Rejeter tout en bloc est quand même surprenant.

Date de publication : 23/12 12:29
Haut


Re : Bilan des Crefed épée, et des pôles france..
#25
Habitué
Habitué


Bonjour Estocade,

je comprends bien votre analyse mais ne suis pas totalement d'accord car on doit la moduler avec 2 paramètres :
-le pourcentage d'étudiants dans une des ces filières 'd'excellence' que vous citez par rapport aux classes d'âge considérées
-le fait que ces diplômes d'ingénieur, médecin... ne sont peut-être pas si adaptés que cela pour des doubles projets et que cela ne dépende donc pas des CREFED et autres CREPS

Il y a en France environ 15% des étudiants du supérieur en filières de niveau Master mais que 4% pour médecine, ingénieur et doctorat (stats ministère educ. nationale de 2008). C'est peut-être un peu plus de nos jours.
Or il n'y a que 40% de la population actuelle avec un diplôme du supérieur (60% en ne considérant que les classes d'âge des étudiants). Cela fait donc vraiment peu de monde (<3% des étudiants) avec ce type de cursus ultra-sélectifs.
Ne considérer que 3% des formations/diplômes pour estimer le (faible) accompagnement des CREFED, CREPS...de nos champions de France (et autres performeurs internationaux) est statistiquement biaisé.
Il y a certainement moins de 1% de la population des tireurs qui atteignent ces niveaux de performance.
Statistiquement ils sont donc ultra-minoritaires dans une de ces formations.

Alors si Brice Guyart (puisque Astrid vous semble sans résultat probant) ou plus récemment Ysaora Thibus sont à considérer uniquement comme des champions avec des diplômes de 2ème zone...(ingénieur, ESCP) il n'y a en effet pas beaucoup d'exemple de réussite de ces filières.

De plus, ne considérer que ces seuls diplômes comme marqueurs de réussite du système de formation est d'ailleurs réducteur. Les formations qui y mènent sont peu adaptées au double projet sportif ('étaler' une prépa relève du parcours du combattant, la charge de travail de médecine est gigantesque... j'en sais quelque chose avec mes propres enfants dans ces 2 cas) et cela ne relève que très peu des capacités de décision des CREFED et CREPS. Ils peuvent intervenir auprès des autorités organisatrices des études, mais cela relève encore de la seule autorité de ces dernières.

Je trouve donc que les possibilités de formations actuelles (étalement des licences depuis la réforme européenne de Bologne, considérations du statut de haut-niveau depuis ParcourSup jusqu'à l'entrée dans des filières Master...) sont des avancées.
Mais je vous rejoins sur le sentiment que le chemin reste très difficile pour mener à bien un tel projet.

Date de publication : 23/12 12:03
Haut


Re : Bilan des Crefed épée, et des pôles france..
#26
Habitué
Habitué


On peut quand même noter que les conditions actuelles faites aux sportifs se sont un tout petit améliorées.
Les universités et les écoles ont créés des filières qui prennent en compte les doubles projets et pas que pour faire joli d'après leurs enseignants.
Chantal Jouanno expliquait qu'à son époque elle avait du abandonner l'EdF de Karaté kata pour cause d'incompatibilité entre un stage national et ses examens universitaires. Est-ce encore le cas ?

Ce n'est pas parfait aujourd'hui, évidemment, mais il y a des efforts, peut-être trop restreints, mais ils existent.
Les sportifs peuvent prendre le risque de faire de études difficiles en parallèle et ils sont (un peu) soutenus par certaines structures existantes (ex. Sorbonne, certaines prépas, sans parler de l'INSA Lyon) même si cela reste marginal. Par définition, cela reste des exceptions.
Reste que pour le très haut niveau et en période pré-olympique, il est normal que l'INSEP demande un engagement maximal... mais doit-on exiger l'arrêt des études pour un sport non professionnel ?

Date de publication : 23/12 09:32
Haut


Re : liste des sélectionnés - Cabriès 2018
#27
Habitué
Habitué


Citation :

Oldeb a écrit :
C'est simple le haut niveau chez les jeunes est financé par les parents ou les clubs quand ils en ont les moyens. Une saison de ma fille me revient en moyenne par an entre 10 000 et 12 000 euro en fonction du nombre de compétitions internationales où elle est sélectionnée.
pourquoi la fédé irait checher des financements pour ses jeunes tireurs papa et maman sont là.


C'est malheureusement bien vrai. Mais est-ce très différent ailleurs ?
Score indique que les besoins en financement sont moindres aux USA. Mais partout ailleurs, comme aux USA, en Grande-Bretagne, en Suisse..., les salles y sont chères, les leçons individuelles sont payantes (très chères) et il faut aussi défrayer les MA lors des déplacements (horriblement cher si pas couvert par les clubs riches ou les universités).

Le circuit international est hors de prix et il n'est donc pas étonnant de voir, à partir de M17 et certainement en M20, les 'meilleurs' se retrouver dans les 'grands clubs' (c'est à dire les plus subventionnés) qui leur assurent le financement partiel ou total de ces circuits. Discrimination par l'argent donc.

Notez que, là où les activités équestres ont une TVA réduite à 5,5%, le TVA est bien à 21% pour les équipements d'escrime, les déplacements, l'hébergement...

Date de publication : 05/12 20:01
Haut


Re : CN17 PARIS
#28
Habitué
Habitué


C'est sur leur site depuis mardi soir :
http://www.escrime-paris-13.com/cn_cep.html

Date de publication : 10/10/2018 14:10
Haut


Re : CN17 PARIS
#29
Habitué
Habitué


Et pour le filles, l'année prochaine, ce n'est pas la peine d'indiquer les poules pour 10h30 et ne rien mettre à jour par la suite.
Leurs résultats sont certainement bien moins importants que les ceux des garçons !

Date de publication : 07/10/2018 17:37
Haut


Re : France Strasbourg fleuret senior 2018
#30
Habitué
Habitué


Pourtant les idées et les moyens sont là :
-4 vidéos live (1 seule salle, mais c'est déjà ça)
-FB, Joinapp, Engarde

Mais, comme trop souvent, les publications s'arrêtent en cours de compétition, ne sont mises à jour qu'aléatoirement (le FDS-N1 est inexistant depuis le debut), voire plus du tout en fin de journée (nous verrons la suite).
Ici c'est un comble pour un CF.

On dirait que systématiquement les organisateurs oublient leurs bonnes intentions et sont noyés par l'ampleur des tâches de gestion de l'événement.
Il faudrait mieux viser plus simple et s'y tenir.

Une publication sur Engarde au bon moment éviterait déjà les bousculades devant les panneaux d'affichage, sans parler de la frustration de ceux qui n'ont pu venir.
Ou alors ne rien promettre du tout. Ce serait plus clair pour tout le monde, on serait à quoi s'en tenir à l'avance.

Date de publication : 26/05/2018 15:50
Haut



(1) 2 3 »



Escrime-Info : Mentions légales