https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
65 utilisateur(s) en ligne (43utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 65

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Papegai)

BasBas



Re: Prochain championnat de France ?
#91
Habitué
Habitué


Citation :

jerome a écrit :
Citation :
fratus a écrit :... puisque une rumeur dit que MO ne serait pas du tout contre une mutation de ce chamionnat...
Oui, avec Solo imposé, démonstartion de Saluts et un truc encore plus compliqué pour réglement !


Solos et mouvements d'ensemble imposés? Pour que tous ceux qui ne sont pas super doués en escrime puissent participer quand même?
Parce que là, j'imagine ce que ça va donner: on fait faire des saluts - super moches - à ceux qui sont à peine dégrossis...
Ne vous vexez pas: je sais parfaitement que pour faire un solo ou un mouvement d'ensemble d'un bon niveau, il faut beaucoup de travail - surtout pour le mouvement d'ensemble - mais c'est vrai aussi qu'un solo, ça peut permettre aussi de limiter les dégâts quand on est tout mou en combat et qu'on ne sait rien faire d'autre.
Bon, je me comprends, là: je sais que ça ne se fait pas, mais je fais des "private jokes" avec moi-même, maintenant.

Date de publication : 04/07/2005 13:31
Haut


Re: Prochain championnat de France ?
#92
Habitué
Habitué


Citation :

ThierryDaniel a écrit :
frejus ? grasse ? houla de chez nous c'est 12 h de route, faut traverser la france ! on vient de rennes


Ben quoi? Quand il faudra qu'on aille faire les championnats du monde au Brésil ou au Japon (quand l'EA sera super développée), ça sera encore plus loin pour tout le monde!
Autant s'habituer tout de suite!

Date de publication : 04/07/2005 13:22
Haut


Re: Prochain championnat de France ?
#93
Habitué
Habitué


Citation :

fratus a écrit :
Car si moins de six mois avant les championnats, le règlement subit de lourds changements ( entre autres les temps de prestation, ou d'escrime qui j'espère sera respecté et sanctionné en cas de manquement, plus ou moins), il sera très difficile et désagréable de devoir rechanger une bonne partie du numéro !



Tu dois être bien l'un des seuls à te soucier encore de respecter les temps d'escrime des prestations!
Si tu as le dvd ou une vidéo, amuse-toi donc à chronométrer les temps d'escrime des équipes: il doit y en avoir 3% qui le respectent vraiment.
Résultat: ce sont ceux qui ne s'en soucient pas qui finissent premiers, en général, parce qu'ils prennent le temps de jouer, et ont donc une meilleure note artistique...

Date de publication : 02/07/2005 16:23
Haut


Re: Prochain championnat de France ?
#94
Habitué
Habitué


Je crois en effet qu'on est parti pour le sud...
Je sais juste qu'il a longtemps été question de Toulouse, puis ç'a été Fréjus, maintenant il me semble qu'on parle de Grasse...

J'espère juste qu'ils ne vont pas annuler le stage final cette fois-ci!

Date de publication : 30/06/2005 11:36
Haut


Re: Baudriers et fourreaux rapiéres !
#95
Habitué
Habitué


Citation :

esca a écrit :
un tube d'alu, du sky et une ceinture de cuir et le tour est joué.


Oui, comme tu dis, le tour est joué... mais enfin pas tant que ça quand on n'est pas doué en travaux manuels!
Bon, je garde tes conseils, je vais quand même peut-être faire une tentative un jour ou l'autre.

Date de publication : 19/05/2005 14:59
Haut


Re: fourreaux et dague
#96
Habitué
Habitué


La dague toute droite derrière le dos, moi non plus, je ne trouve pas que ça donne un effet terrible. Soit je la porte devant, de l'autre côté de la rapière, ce qui donne un peu le style "cow-boy" (mais pourquoi pas, ça peut être sympa et on peut jouer avec ça), soit je la porte dans le dos, mais bien inclinée du côté de ma main gauche. Là, en général, ça tient bien, et si elle est bien fixée, c'est beaucoup moins gênant dans le combat que de la porter droite.
Maintenant, c'est un peu à chacun de trouver son style, pas vrai?

Date de publication : 19/05/2005 12:21
Haut


Re: Baudriers et fourreaux rapiéres !
#97
Habitué
Habitué


J'aime bien la proposition d'Esca. Moi aussi, j'ai besoin d'un baudrier, mais j'aimerais bien que ça me coûte le moins cher possible.
Alors apprendre à le faire, pourquoi pas? Mais est-ce que c'est possible quand on n'a pas trop de dons pour les travaux manuels?

Date de publication : 19/05/2005 12:11
Haut


Re: ok
#98
Habitué
Habitué


Citation :

odel a écrit :

Hey les correcteurs d'othographe et tenants de la langue française, votre croisade n'est pas inutile mais n'est pas le sujet de ce fil. Il y a une autre règle qu'il serait sympa de respecter : eviter de polluer les discussions .


Maintenant on peut parler de duels, pour ceux qui veulent


T'as raison, mais l'occas' était trop belle, non? Maintenant, je me tais: pas grand chose à dire à propos d'escrime, en ce moment...

Date de publication : 14/04/2005 13:19
Haut


Re: ok
#99
Habitué
Habitué


Citation :

damlafleche a écrit :

voila je pense que je n'ai pas fais de fautes


Ben si, justement, plein, comme certains te l'ont fait remarquer...
T'es qui pour écrire comme ça?
Forcément un petit lycéen: on vous repère tout de suite, c'est quand même dramatique!

Bon, remarque, je ne vais pas te jeter la pierre, vu le niveau en orthographe de la plupart de ceux qui osent écrire sur ce forum...
Tout se perd, mes amis, tout se perd...

Date de publication : 14/04/2005 12:14
Haut


Re: Réconcilier escrime artistique et escrime historique
Habitué
Habitué


Merci à vous: ça évite des recherches aux gros parresseux...
C'est bien ce qui me semblait, mais bon, quand on est influençable, on finit par douter!

Date de publication : 01/03/2005 13:36
Haut


Re: Réconcilier escrime artistique et escrime historique
Habitué
Habitué


Tenez, puisqu'il y a beaucoup de spécialistes de l'histoire ici, j'ai une question à vous poser.
Cela va peut-être vous paraître ridicule, mais je croyais que l'arme utilisée au XVème siècle s'appelait "épée". Or quelqu'un vient de me faire sérieusement douter en me disant qu'il y avait sûrement un autre terme.
Pouvez-vous me donner les noms des armes que l'on utilisait au XVème (main droite). Je voudrais surtout savoir si c'est un contresens de dire "épée".
Merci à vous!

Date de publication : 26/02/2005 12:39
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Donc la question initiale était "trouvez-vous que l'escrime artistique évolue techniquement?" - oui et non. Claude Carliez, parce qu'il avait le cinéma pour s'exprimer, parce qu'il est président de l'AAF aussi, parce qu'il a encadré de nombreux stages, a pu imposer son style depuis un demi siècle. Mais pour revenir à ce que je disais un peu plus haut, s'il y en a un qui a fait évoluer la discipline, à mon avis, c'est son fils, Michel. Il a gardé le même style que son père dans tout ce qui est technique de base (pointes dessus dessous etc.), mais il y a ajouté tout ce qu'il a pu apprendre dans les différents sports de combat (arts martiaux + boxe). Avec lui, on oublie vraiment certaines bases de l'escrime (marches, mises en garde) pour retomber sur des déplacements plus réalistes. Si vous vous mettez à marcher dans un combat, il va vous dire "arrête! si tu es attaqué dans la rue, tu ne vas pas avancer comme ça sur ton adversaire". Pareil pour la mise en garde, souvent irréaliste pour lui (à part quand on a affaire à un "vrai" duel, évidemment). En gros, on a une cible (un ou plusieurs adversaires), et on va se déplacer quasiment tout le temps en courant, comme n'importe quel sportif, comme un joueur de foot face à son ballon. Mais il nous apprend à rester tout le temps en mouvement: le jeu hors combat s'apparente au jeu sans ballon d'un trois-quart de rugby (placement au millimètre sinon tout est décalé). Tout cela donne un style beaucoup plus libre et réaliste que les traditionnels déplacements d'escrime (sans compter qu'il joue avec esquives rotatives aussi, les poings, les pieds, par devant, par derrière...) Sans compter aussi qu'il excelle dans la composition chorégraphique. Son père avait déjà un style très chorégraphié dans les mouvements de groupe, mais lui, en 5 contre 1, 3 contre 8, 4 contre 12 etc. il n'a pas son pareil. Il est d'une inventivité absolue en ce qui concerne les déplacements des combattants, mais aussi, plus au près, dans le travail du corps à corps (et il amène là tout ce qu'il a pris à l'aïkido).
Ses films ne permettent malheureussement pas toujours de profiter pleinement des combats: filmés de trop près, cascadeurs à la technique rudimentaire (ils sont les premiers à le reconnaître), mais quand on a la chance de travailler avec lui et d'avoir un bon niveau, alors il se lâche et c'est un pied absolu. C'est une manière pour moi de lui rendre hommage!
Il est vrai aussi qu'il n'a pas tout à fait la même vision de l'EA que son père. L'un recherche la beauté, une escrime presque dansée, l'autre recherche le réalisme, jusque dans sa violence. Un exemple tout simple qui marque la différence entre les deux. Prenons le cas où un bretteur a le dessus sur son adversaire. Claude va se contenter de le menacer, s'arrêter à quelques centimètres, éventuellement dans une position super esthétique avec quart de volte et pied arrière sur demi pointe, par exemple, alors que Michel va jouer la mort: plus on rentre dans le lard (ou plus on en donne l'impression avec réalisme), mieux ce sera, et il va nous apprendre à retirer l'arme, jouer la douleur etc. Evidemment, c'est moins classe que chez son père, mais c'est très plaisant pour de grands enfants comme nous!

Alors, pour rebondir sur ce que vous disiez plus haut, il y a une réflexion que je me faisais à la fin de ces derniers championnats: si Michel Carliez présentait une troupe, avec son art de la chorégraphie de groupe, il ne finirait même pas premier (éventuellement sur le podium, et encore...), justement parce que c'est une certaine escrime que l'on attend aux championnats; les jurys sont habitués à un style et veulent voir tous les concurrents s'aligner sur ce modèle - et là je ne suis pas loin d'être d'accord avec l'idée de l'ouvreur de ski avancée par Jérôme. Je crois que le modèle en question vient d'un maître que vous ne voulez pas citer, si j'ai bien compris. Lui aussi fait de l'EA, ce n'est pas contestable, mais c'est une vision des choses beaucoup plus restreinte. Aller vite, c'est bien (il y en a tellement qui sont dramatiquement lents), mais ce n'est pas suffisant, et l'EA demande à mon avis que l'on invente chorégraphiquement sans fin. Cela dit, il a tellement su imposer sa marque de fabrique que les choses ne sont pas près de changer.
Voilà pourquoi il faut aller aux championnats juste pour le plaisir de faire des spectacles et de s'amuser.
Peu importe le reste.

Date de publication : 05/02/2005 13:49
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Ouh là là... je n'avais même pas vu...
Mais oui, Jérôme, on APPORTE des petits suisses, gagné!

Date de publication : 05/02/2005 09:53
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Le_Farfadet_Spatial a écrit :


Citation :


Donc, tu m'as expréssement cité comme faisant partie de ceux-là, ce qui fait que mes chevilles ont encore doublé de volume ! Du coup, je ne peux plus sortir de chez moi et j'ai été obligé de dresser ma souris (d'ordinateur bien sûr) pour qu'elle m'ammène des petits suisses afin que je puisse encore me nourrir !



Je trouve ça rigolo...
Si, si, j'adore cette image, elle m'amuse. Donc tes chevilles vont encore gonfler pour tes talents littéraires cette fois-ci!

Date de publication : 04/02/2005 13:54
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Bon ben voilà: jean-Louis Bouglé a aussi été mon maître d'armes (qu'est-ce que j'en ai eu, finalement), et Marie-Clémence Perrot (puisqu'il s'agit bien d'elle)... je la connais très bien!
Seulement au départ, Fratus citait ce que l'on pourrait appeler les "incontournables" de l'EA, ceux qui font avancer la discipline...
Parce que, partis comme on est, on ne va pas tous les citer.
Marie-Clémence, par exemple, est MA, donc il n'y a aucun problème sur la valeur de son diplôme, mais il n'y a que PEU DE TEMPS qu'elle s'est mise à l'artistique - elle vient encore prendre des cours chez Claude Carliez. Donc c'est normal que nous ne l'ayons pas nommée...
Pendant qu'on y est, on ne va pas nommer un certain Marcello Magnasco - bonjour aux cgv!!!

Date de publication : 03/02/2005 13:05
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Citation :

Michael a écrit:
[quote]
Je les comprends, même si je faisait de l'EA, je ne participerait pas aux championnats ni à aucune compétition parce que je n'aime pas ça. Soit c'est amical et sans enjeux et j'en suis volontier, soit c'est sans moi.


Personnellement, je n'y vais pas pour la compétition, puisque je n'ai AUCUN esprit de compétition (voilà pourquoi ça m'arrange de faire de l'EA, donc avec spectacles à la clef, plutôt qu'un autre sport). J'y vais pour voir ce que font les autres, rencontrer les escrimeurs de France et de Navarre etc. Il est vrai qu'il y a certains concurrents (souvent MA, sans doute parce qu'ils ont un club à faire vivre...) qui prennent la compétition très au sérieux, mais ils ne sont à mon avis que 2 ou 3%. En fait, on y va tous pour s'amuser, il y a même des escrimeurs de différents endroits de France qui se revoient ensuite et font des spectacles ensemble - j'ai mes sources...
Donc s'il n'y a que le côté "compétition" qui te gêne, franchement, viens aux championnats, ça nous fera une connaissance de plus.

Date de publication : 02/02/2005 15:16
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Excusez-moi de toujours répondre avec un peu de décalage, mais je ne viens pas régulièrement sur le forum.
Donc, pour moi, Florence (pardon: maître Leguy) ne fait pas de l'escrime artistique. D'ailleurs elle le revendique - ou plus exactement elle le revendiquait, il y a pas mal d'années... je ne sais pas si elle a changé sa vision des choses. J'ai passé à peu près deux ans chez elle et... j'ai encore des cicatrices!
Je crois qu'elle voulait faire ce qu'elle appelait de "l'escrime ancienne": c'est un tout autre sport, respectable à condition d'avoir de bonnes protections... et à condition aussi d'avoir un adversaire qui maîtrise un minimum sinon ça tourne vite au carnage! Il me semble que ça se rapproche un peu de ce que fait Odel (que je ne connais pas), mais à cette différence près qu'elle axait quasiment tout sur le médiéval... L'idée c'était: vous avez les épées, les écus, allez hop, comme au bon vieux temps, on improvise!
Vous imaginez les impros en escrime médiévale: c'est sportif, on s'éclate autant qu'en moderne mais... on risque à chaque instant de perdre la tête, un bras etc.

Quand on travaille avec les deux Carliez, il y a une différence énorme dans leur vision de l'escrime artistique, pourtant on sent une filiation, quelque chose qui nous donne malgré tout l'impression de pratiquer la même discipline, tout comme avec les maîtres précédemment cités (Promard, Pradelle(s), Chevalier,Bravo). Evidemment, dans la même logique, je classerais Rostain et Camboni en maîtres d'escrime artistique, ainsi que Michael Hewer (je me rends compte à l'instant que j'en ai drôlement connu, des MA).
Mais pas Florence Leguy. Pour moi, elle partique une toute autre escrime.

Date de publication : 02/02/2005 13:04
Haut


Re: La place du salut en escrime artistique
Habitué
Habitué


Pour répondre à ta question initiale, Michael, je te dirais que oui, le salut a beaucoup d'importance.
Il y a d'abord le salut de fin de spectacle (ça, beaucoup en ont déjà parlé), et c'est tout à fait normal de saluer le public, comme au théâtre, mais avec le style propre à l'escrime artistique - comme les danseurs, à la fin d'un ballet, saluent dans un style "dansé", et dans un style différent selon la danse qu'ils pratiquent.

Mais le salut qui a le plus d'importance, pour moi, c'est celui que se font (ou pas) les deux bretteurs avant de commencer à se battre. Oui, celui-là est très important en terme de spectacle, car il te donne tout de suite des renseignements sur le style de personnages que tu vois sur scène - il y a celui qui salue fièrement, celui qui garde les yeux baissés, celui dont on sent qu'il est mort de peur etc. Et, bien évidemment aussi, il y a celui qui ne salue pas, et cette absence de salut fait partie de son personnage.
On joue la comédie, quoi!

Date de publication : 15/01/2005 16:39
Haut


Re:
Habitué
Habitué


[quote]
inquisiteur a écrit :

Je vois que l'on parle de moi, aussi je me permet de réagir.
Le duo est composé de techniques des différents manuels (Fiore, Thallofer, Poème de Lichtenauer entre autre).
Au niveau technique je crois que l'on peu faire difficilement mieux (à part tuer son partenaire en direct... tiens, faudra y songer pour 2006). Donc pour moi je ne comprend pas ma note, à moins que les juges ne connaissent pas ces manuels ou ne veulent pas en entendre parler car pour eux l'escrime commence qu'au XVI ème.... (No comment).



Je tiens d'abord à préciser à tous les escrimeurs de ta troupe que je ne me permettrais pas de juger votre prestation pour la bonne et simple raison que je ne l'ai pas vue (j'étais sûrement en coulisses, et je n'ai pas eu le dvd).

Simplement, il y a une chose qui me choque un peu (et vous n'êtes pas les seuls à me faire cet effet): vous connaissez apparemment très bien tous les traités, mais alors je vous classifierais plutôt comme historiens de l'escrime, et vous devriez vous diriger vers la recherche historique (discipline à part) ou vers l'enseignement de l'escrime ancienne. Ce que je veux dire par là - et encore une fois, je ne vous ai pas vus - c'est qu'il ne suffit pas de connaître la technique sur le bout des doigts pour être bons. J'en connais un paquet qui sont capables de me parler technique pendant des heures, mais au résultat, quand on les regarde, ils sont mauvais (pas assez souples, pas assez rapides, etc... - pas assez crédibles, en somme).
Je crois que nous ne pratiquons pas la même discipline: ce qui compte, c'est de faire rêver le public en ayant l'air d'être de fines lames, d'être comédiens, en somme!
L'escrime artistique telle qu'ils l'attendent aux championnats, c'est du spectacle (même s'il y en a qui finissent premiers et qui ne font que du spectacle, étant très mauvais techniquement, on est bien d'accord là-dessus, mais j'ai quant à moi renoncé à comprendre la logique des notations).
On y va pour s'amuser, non?

Date de publication : 30/12/2004 14:01
Haut


Les pros de l'escrime artistique
Habitué
Habitué


Je sais qu'il en existe peu, mais pourriez-vous me dire quelles sont les troupes d'escrime artistique qui sont professionnelles (celles que l'on rencontre aux championnats sont à 90% amateur)?
En fait, je recherche des troupes qui arrivent à peu près à vivre de leurs spectacles, et qui pratiqueraient l'escrime artistique du moyen-âge au XVIIIè-XIXè siècle (peu m'importe), mais en France de préférence!
Je recherche aussi des troupes professionnelles qui aient un bon niveau technique: malheureusement, ce ne sont pas toujours les professionnels qui sont les plus forts, donc je me méfie!

Soyons clairs tout de suite: ce petit sondage n'est pas pour offrir un emploi à ces pros, mais pour tenter de me caser moi-même (!) Merci donc de me dire également si vous savez si ces pros sont ouverts et prêts à accepter de nouvelles têtes.

Date de publication : 29/12/2004 13:46
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Réponse à Michael:

Je te remercie pour les adresses que tu donnes; je ne les connaissais pas.
En fait, je suis bien de ton avis, et ce n'est pas moi qui ai parlé des "moines" en premier. Disons qu'il y avait des moines qui étaient copistes, mais que tous les copistes n'étaient pas moines... voilà un résumé de la situation assez peu clair, mais tant pis.
Alors comme ça, c'est ton "boulot", de corriger ces manuscrits médiévaux? Je te salue, collègue, ç'a été mon boulot aussi il y a quelques années, mais je n'ai jamais eu de traités d'escrime entre les mains. Ce qui explique que je regrette un peu de ne plus avoir accès aux manuscrits.
Mais c'est vrai que dans ceux que j'avais entre les mains il y avait beaucoup de "sauts du même au même", et quelques copistes qui avaient tendance à ENORMEMENT romancer et broder à partir de leur texte de base; voilà pourquoi je me méfiais un peu.

Date de publication : 28/12/2004 13:54
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Hou là là! Calme-toi, Fratus: je te trouve un peu dur avec Bonne Fée et son équipe!
Vous n'allez pas vous fâcher pour des questions de terminologie, quand même!
Ou alors vous réglez ça sur le pré; nous, on veut voir ça!

Date de publication : 28/12/2004 13:45
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Citation :

Michael a écrit :
[quote] ils étaient parfois copiés par des moines qui n'avait pas une vision très clair du combat et faisait parfois des erreurs

Je n'ai pas l'impression que beaucoup de manuscrit de combat médiéval aient été copiés par des moines ignorants. Je dirait même aucun.


Réponse:
Alors tu as eu directement accès aux manuscrits de l'époque? Si c'est le cas, comment as-tu fait (ça me plairait bien, à moi, de pouvoir en consulter)?
Je pense effectivement que les moines étaient loin d'être ignorants (quoique... avaient-ils tous une grande expérience de l'art de se défendre? Peut-être...), mais ce qui est certain, c'est qu'ils faisaient de nombreuses erreurs en copiant leurs manuscrits, dues à la fatigue (copier toute la journée, à la lueur d'une bougie, forcément, au bout d'un moment, on n'y est plus...)
A mon avis, tu as dû avoir accès à des livres imprimés tirés de ces manuscrits, mais je t'assure qu'il y avait beaucoup d'erreurs dans les manuscrits eux-mêmes: le problème étant de savoir si ceux qui se sont chargés d'éditer ces manuscrits, ont réussi, en les comparant les uns avec les autres, à corriger toutes les erreurs des différents copistes, ou s'il en est resté quelques unes.
Je n'ai lu aucun manuel quant à moi (que voulez-vous, la paresse...), mais si tu dis qu'ils sont justes et fiables, c'est que ceux qui étaient chargés de l'édition ont réussi à rattraper toutes les erreurs des différents copistes.

Date de publication : 27/12/2004 12:47
Haut


Re:
Habitué
Habitué


[quote]
Le_Farfadet_Spatial a écrit :

La contre riposte n'est finalement que la parade riposte de la parade riposte. Je vous ai vu en faire aussi. Tu sais : mon adversaire attaque, je part et je riposte et il part et contre riposte...


Si mon adversaire "part" dès que je l'attaque, moi j'appelle plutôt ça une esquive, ou même, encore mieux, une FUITE.
Mais c'est sympa aussi quelques bonnes fuites dans les spectacles... Les gens adorent, en général!

Date de publication : 27/12/2004 12:28
Haut


Re: séance photos + films ?
Habitué
Habitué


Ben oui, ça peut être sympa, mais tous les escrimeurs n'habitent pas Paris!
Enfin au mois de Juin, avec pique-nique au soleil, il y aura peut-être des volontaires...
Merci de l'invit' !

Date de publication : 20/12/2004 13:42
Haut


Re: sabre d'abordage
Habitué
Habitué


C'est pour acheter? Pour t'en servir?
J'en ai vu d'assez beaux au Comptoir du Château, à Nantes, mais je ne sais pas s'ils sont assez solides pour le combat.
A toi de voir sur place.

Date de publication : 20/12/2004 13:40
Haut


Re: photos Chevalier Saint-Georges ?
Habitué
Habitué


Ben oui, avoir des photos des spectacles que l'on fait, c'est toujours l'éternel problème, pour tout le monde.
Et c'est dommage, parce que c'est super instructif: comme on est pris dans le mouvement, elles nous réservent toujours des surprises - on se rend compte d'un seul coup que, finalement, on n'est pas très bon...

Date de publication : 09/12/2004 12:44
Haut


Re: AVIS A TOUS!! un peu d'histoire...
Habitué
Habitué


Je me permets d'intervenir à mon tour dans ce débat de super-connaisseurs (ce n'est pas mon cas), pour vous rappeler que la tenue blanche n'est pas propre à l'escrime. Ex: les joueurs de rugby anglais, ou les joueurs de tennis en général portent le blanc. Pourquoi? Parce que c'est le symbole de la royauté, et comme les Anglais ont réglementé un bon nombre de sports (les joueurs de cricket aussi sont en blanc), on se retrouve avec du blanc un peu partout.
Mais je ne sais pas du tout si c'est la même histoire pour l'escrime.

Date de publication : 23/11/2004 15:43
Haut


Re:
Habitué
Habitué


[quote]
Le_Farfadet_Spatial a écrit :
Salut à tous !

C'est fastoche pourtant !

Je propose donc de calculer le cœficient de temps en faisant la division temps d'escrime effectif / temps d'escrime demandé. Une division, facile. Le truc c'est qu'en l'occurence, le temps étant positif, on a un cœficient qui varie entre 0 et tout plein beaucoup. Par exemple, si un numéro de troupe présente 5'30 d'escrime alors qu'on en demandait 4'30, le cœfficient fait plus de 1(à peu prés 1.22 en fait). Donc, disons que si le résultat de la division vaut plus de 1, le cœfficient vaut 1. Ce qui, en termes mathématiques, s'écrit : min(temps d'escrime effectif / temps d'escrime demandé, 1).

[quote]

Ah ouais, d'accord... Bon, j'y ai toujours rien compris, en fait: c'est grave, docteur?
Remarque, je ne fais aucun effort non plus pour essayer de comprendre... Le problème, c'est s'il y a des membres du jury qui sont un peu comme moi...


Date de publication : 18/11/2004 16:00
Haut


Re:
Habitué
Habitué


Je crois qu'il y a un petit problème: pour comprendre ton calcul de coefficient de temps d'escrime, il faut être un peu fort en maths (si, si, je t'assure...). D'autre part, un coefficient de difficulté, cela me semble une bonne idée, mais parfaitement irréalisable pour les juges. Je te rappelle qu'ils n'ont que quelques minutes pour noter, et des dizaines d'heures de spectacle dans la tête: tout doit un peu s'embrouiller. C'est vrai qu'on aimerait tous, pour une fois, que ceux qui ont une réelle recherche technique et de virtuosité d'escrime soient mieux notés que ceux qui se contentent des bases de l'escrime artistique, mais compliquer les calculs ne me semble pas être l'idéal... Je crois qu'il faut se résigner, et avoir confiance en leur bonne foi et en leur connaissance de l'EA
Quant à l'idée d'inviter des gens du spectacle, elle n'est pas neuve, mais il y a un petit risque, à mon avis: il y a quand même pas mal d'artistes disons "de bas étage" qui se la pètent et qui se la jouent "artiste" - style certains illuminés qu'on peut voir dans des émissions télé, par exemple. S'ils ont fumé un gros "pèt" avant de nous noter, je ne te garantis pas le résultat...
Bon, comme je sens que beaucoup d'artistes vont me répondre, évidemment qu'on peut aussi tomber sur des gens très bien, mais comment le prévoir à l'avance?

Date de publication : 15/11/2004 13:50
Haut



« 1 2 3 (4) 5 »



Escrime-Info : Mentions légales