https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/d2053_Page-51.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
103 utilisateur(s) en ligne (75utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 2
Invités : 101

Nath71, avatare, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Le_Farfadet_Spatial)

BasBas



Re: Liste des ouvrages recommandés aux élèves-maîtres
#91
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

scholie a écrit :
Oui le pdf existe : mais le droit d'auteur, et même 70 ans près la mort de l'auteur. C'est là le problème.


En France, ainsi que dans de nombreux pays, c'est 50 ans après la mort de l'auteur.

Pour répondre rapidement à ce que tu dis globalement : en effet, il faut se méfier du Castle mais, en tant qu'historien professionnel, tu n'ignores pas qu'il faut se méfier de tout ouvrage, quelqu'en soit le sujet. Raison pour laquelle la démarche de l'historien est de citer ses sources.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 03/01/2006 11:56
Haut


Re: Spectacle à voir : Les 3 Mousquetaires
#92
Accro
Accro



Salut à tous !

Je suis témoin, j'ai tout vu : je confirme !

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 22/12/2005 12:52
Haut


Re: Spectacle à voir : Les 3 Mousquetaires
#93
Accro
Accro


Salut à tous !

Oups ! J'ai lu un peu vite hier et j'ai oublié ça :

Citation :

MaryRead a écrit :
J'ai regardé vos bottes, comment tu les as faites alors ? (toi et ta troupe).


Elles ont été achetées a un fabriquant de bottes de théâtre en Allemagne.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 22/12/2005 00:24
Haut


Re: Spectacle à voir : Les 3 Mousquetaires
#94
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

jerome a écrit :
Boire et manger sans fin
c'est le plaisir des mousquetaires
Vivre et croiser le fer
C'est la chanson des mousquetaires...


Mais, mais, mais... À quoi cela a-t-il servit que je te poursuive en te hurlant les paroles pendant deux jours ? Enfin, c'est :

Boire et manger en frères,
C'est le plaisir des mousquetaires !
Rire et croiser le fer,
C'est la chanson des mousquetaires !

BOIRE ET MANGER EN FRÈRES,
C'EST LE PLAISIR DES MOUSQUETAIRES !
RIRE ET CROISER LE FER,
C'EST LE PLAISIR DES MOUSQUETAIRES !

DES MOUSQUETAIRES, DES MOUSQUETAIRES, DES MOUSQUETAIRES !!!


À bientôt.

Le Farfadet Spatial,
qui n'a pas la
chanson coincée dans
la tête mais non...

BOIRE ET MANGER EN FRÈRES...

Date de publication : 20/12/2005 00:44
Haut


Re: Spectacle à voir : Les 3 Mousquetaires
#95
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

jerome a écrit :
Bin non, la salle n'est pas assez grande.


Ben si, nous serons là... Mais, comme le faisait remarquer Jérôme, la salle étant petite, il va y avoir de sacré changements dans la partie escrime du spectacle, puisque nous allons devoir faire ça avec beaucoup moins de monde que ce que nous avons fait à Avon.

Cela dit, nous n'avons été prévenu que tout dernièrement que nous participons à la représentation de dimanche, raison pour laquelle l'information n'est encore pas trop passée. Cependant, ne vous en faîtes pas : nous allons faire en sorte que ce soit aussi léché que possible. De toute façon, comme le disait Jérôme, le spectacle est déjà, en soit, très sympathique.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 15/12/2005 18:15
Haut


Re: BOTTES MOUSQUETAIRES
#96
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

Pour ceux que cela intéresse, on fait un spectable plein aire public sur le theme des célebres bottes (tien ... des bottes ...) devant la mairie de Fréjus je croi, dansle Var

l'apres midi et le soir (2 représentations)


Plus précisemment, quand donc ? As-tu fait l'annonce dans l'angenda d'Escrime Info ?

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 04/12/2005 01:24
Haut


Re: Organisation des Championnats de France d'Escrime Artistique
#97
Accro
Accro



Re-salut à tous !

Au sujet des membres de l'Académie d'Armes de France, Fratus ecrivaient :

Citation :

ils ne nous lisent pas ?


Ce n'est pas tout à fait vrai...

À bientôt.

Le Farfadet Mystérieux

Date de publication : 28/11/2005 23:45
Haut


Re: Organisation des Championnats de France d'Escrime Artistique
#98
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

esca a écrit :
Personnellement l'EA est une passion que j'ai envie de partager, même s'il n'y a pas de carotte..
Je trouverai dommage qu'il faille forcement un titre ou une reconnaissance à la clé pour faire bouger certaines troupes, si c'était effectivement le cas.


Heu... As-tu lu les messages précédents, qui expliquaient assez largement pourquoi il était important de savoir dans quelle finalité on participe à une rencontre ? Après, tu peux ne pas être d'accord avec les arguments avancés et ont peut en discuter mais, là, on a juste l'impression de revenir en arrière, alors que cela a été exposé plus tôt dans le présent sujet, ce qui peu devenir un peu décourageant...

Pour en remettre une couche : l'escrime artistique est pour moi une passion, comme c'est, je pense, le cas de la plupart des pratiquants de cette discipline qui postent sur ce forum. Je suis fondamentalement intéressé pour participer à toutes rencontres d'escrime artistique. Après, le puis-je ? Cela dépend des contraintes précédement exposées.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial,
avec un bel avatar !

Date de publication : 28/11/2005 23:42
Haut


Re: Organisation des Championnats de France d'Escrime Artistique
#99
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

jerome a écrit :
Sauf qu'aujourd'hui, ça ne rentre pas dans les cases des principes et réglements de la compétition !


Cependant, il faut bien se rendre compte d'une chose : un réglement limite nécessairement le champs des possibles. Aucun réglement ne permet de tout faire. C'est normal et c'est une bonne chose.

Une bonne chose parce que, justement, pour qu'un réglement fonctionne, il ne faut pas qu'il laisse faire n'importe quoi.

Alors, en effet, la créativité débridée ne peut qu'être l'apanage du pur spectacle. Dans l'optique d'un championnat, il faut accepter de se soumettre à un cadre, forcément limitatif.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 25/11/2005 20:55
Haut


Re: Organisation des Championnats de France d'Escrime Artistique
Accro
Accro



Re-salut à tous !

Citation :

fratus a écrit :
L'annonce des notes comme en patinage artistique semble une bonne solution, mais cela est-il possible ? PEut-etre avec un leger decalage, le temps aux responsables de rentrer les donnees dans l'informatique... pour la note.


En tout cas, en gymnastique, juste après le passage d'un concurrant sort la note de... celui qui l'avait précédé. Ça marche bien.

Citation :

Cela induit aussi que le jury qui decouvre les numeros n'a plus de possibilite de rectifications : si un numero passe derriere un de grande qualite alors que celui-ci est moyen, ne sera-t-il pas inconscienment sous-note de part la comparaison malgre tout involontaire.


C'est toujours un risque.

Je reprends l'exemple de la gymnastique : les six premiers sont qualifiés en final et, en gros, doivent alors refaire leurs classements. Au moins le jury a-t-il déjà vu les enchaînements des six premiers avant, ce qui permet de limitter ce problème.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 23/11/2005 00:01
Haut


Re: Organisation des Championnats de France d'Escrime Artistique
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

certaines techniques sont plus limites ou ont moins de rendu artistique que d'autres...
non ?


Autant je suis plutôt d'accord avec la plus grande partie de ton développement autour de la techniques des armes, autant je ne suis pas du tout d'accord avec ça : je pense que toute technique peut avoir un rendu artistique -- disons spectaculaire -- poussé. Pour moi, pour qu'une technique, quelle qu'elle soit, atteigne une vrai ampleur visuelle il faut, d'une part, que les tireurs maîtrisent la technique -- cela va de soit -- mais aussi qu'ils l'aient dépassée et qu'ils soient capable de donner un rendu aux actions techniques qu'ils effectuent.

Ce ne sont pas les techniques qui sont limitées artistiquement mais bien les tireurs.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 22/11/2005 23:55
Haut


Re: Organisation des Championnats de France d'Escrime Artistique
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

esca a écrit :
Il est bien dommage que les arguments financiers prennent une si grosse part dans l'organisation d'une rencontre entre troupes...


De toute façon, qu'on le veuille où non, l'argument financier sera toujours important.

Parce qu'une troupe, pour perdurer, à besoin d'argent. La troupe étant souvent le moyen de ses membres de se faire plaisir en faisant de l'escrime artistique, il est compréhensible qu'ils cherchent à faire en sorte que leur troupe soit pérenne...

Donc, la question sera toujours : est-ce que nous avons les moyens d'y participer. Plus encore, lorsque la troupe est un minimum développée, ce n'est qu'une partie des membres qui vont venir. La question devient alors aussi : vis-à-vis de la troupe, pourquoi fait-on ça ?

Si la réponse est : pour faire plaisir à la petite dizaine qui vont venir, c'est tout de même délicat. Donc, il est assez logique que l'on se demande, même si à titre individuel on est emballé, ce que ça va apporter à la troupe. Par exemple : des contacts, des subventions, etc. Pas forcément de l'argent mais il faut que, potentiellement, il y ait un intérêt pour la troupe.

Citation :

Du genre, chaque troupe paye ses frais,


C'est déjà le cas.

Citation :

l'idée que les compagnies d'escrime artistique ne se déplacent que lorsqu'elle sont appelées par un organisateur d'un évenement pouvant supporter tout ces frais, et non pas quand elles souhaitent se rencontrer entre elles, me fait sourire.


Encore une fois, ce n'est pas parce que les membres ont envie de venir que la troupe peu assurer la dépense que cela représente. On en revient au problème précédent.

Bien sûr, les membres de la troupe peuvent prendre en charge leurs propres frais mais tous n'en ont pas forcément les moyens.

Alors, venir se rencontrer nous emballe, je pense, tous mais ce n'est malheureusement pas toujours possible.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 17/11/2005 23:48
Haut


Re: communiqué du FLED
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

GHB a écrit :
Petite précision, l'esrime artistique n'a rien d'historique non plus. C'est juste une adaptation spectaculaire des combats d'une époque.


Je ne suis pas totalement d'accord, je me permet donc une petite précision.

D'abord, dans un spectacle, tu peux ne pas t'attacher à une époque quelconque donc ce n'est pas forcément une adaptation des combats d'une époque.

Par contre, on peu faire un bon spectacle en étant totalement historique. C'était l'approche de Stanley Kubrick lorsqu'il a fait « Barry Lindon. » Dans ce cadre, la recherche historique fait partie de la démarche artistique.

À l'inverse, on peu donc décider de ne pas suivre une époque précise. C'était la démarche de Jean-Paul Rappenau lorsqu'il a tourné « Cyrano de Bergerac, » justement parce qu'il n'aime pas vraiment le XVIIème siècle.

Dans les deux cas, il s'agit de spectacles -- de films -- de qualités.

Donc, si, l'escrime artistique peut être très historique. Elle peut aussi ne pas l'être le moins du monde. Ce qui la définie, c'est que sa finalité est de produire un spectacle. Cependant, en effet, il ne faut pas confondre les autres escrimes -- autres que l'escrime moderne, -- qui sont un peu rapidement toutes amalgamés avec l'escrime artistique :

-- l'escrime artistique a pour objet de produire un spectacle ;

-- l'escrime historique a pour objet de reconstruire les affrontements d'une époque donnée ;

-- l'escrime de duel a pour objectif de travailler les techniques efficaces en combat à l'arme blanche -- à la différence de l'escrime moderne qui recherche les techniques efficaces en compétitions.

Trois démarche différentes, même s'il peut exister des ponts entre les uns et les autres.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 04/11/2005 02:17
Haut


Re: Démo EA à Fontainebleau
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

NightShade a écrit :
Eh non, Desproges disait que la culture était comme un parachute: si on n'en a pas, on s'écrase...


Hé bien non, tu t'es trompé car Desproges disait :

« L'intelligence, c'est comme les parachutes : quand on en a pas, on s'écrase ! »

C'était dans son deuxième (et dernier) one man show. Le sketch s'appelle « QI 130 » et commence par : « C'est vrai que je ne suis pas n'importe qui... »

Non mais !

Citation :

NightShade
- qui a beaucoup aimé les désarmements -


Si c'est en rapport avec mes farfadineries, je te remercie.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 01/11/2005 14:22
Haut


Re: Démo EA à Fontainebleau
Accro
Accro



Re-salut à tous !

Citation :

-Desproges disait de la culture...-


C'est comme la confiture : moins on en a, plus on en étale. Cependant, il me semble que c'est de Coluche.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial,
qui étale sa culture...

Date de publication : 30/10/2005 22:42
Haut


Re: Démo EA à Fontainebleau
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

jerome a écrit :
La multiplication étant commutative et en factorisant :


Tu ferais mieux de te méfier parce que la multiplication n'est pas nécessairement commutative. Par exemple, si A et B sont des matrices, en général :

A * B <> B * A

Par contre, dans un groupe abélien, c'est bien le cas.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 30/10/2005 22:40
Haut


Re: communiqué du FLED
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

toute fois je suis totalement daccor . Les duels d'escrime nee se pratiquent plus du tout et c'est un art qui se perd totalement .

Le dernier a eu lieux vers 1950 environ bien apres que les duels aientete totalement interdit en france


Alors, autant je ne remets pas en cause l'intérêt de la pratique que propose Odel, autant je trouve totalement stupide de véritablement se battre en duel. D'ailleurs, le dernier duel dont tu parles opposait un danseur à un journaliste qui avait écrit une critique défavorable sur le dernier spectacle du dit danseur. Ce n'est certainement pas un exemple d'intelligence ni de maturité.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 17/10/2005 22:25
Haut


Re: Cela bougerait du côté FFE...
Accro
Accro



Re-re-re-salut à tous !

Citation :

C'est probablement une différence de perception, mais pour moi en escrime artistique, tu incarne non pas un héro, mais l'acteur qui joue ce héro. On est Jean Marais, Tyrone Powell, Steward Granger, et pas Lagardère, Scaramouche, le Capitan...
En EA quand tu frappe tu espère que ton adversaire/partenaire parera et que ton coup ne s'enfoncera pas dans ton adversaire. C'est là une pensée d'acteur qui joue un rôle, mais le héro qu'il simule pense lui réellement à planter le méchant.
Les enfants quand ils jouent à star wars ne sont pas Ewan McGregor mais Obi wan kenobi.


À lire cela, je pense que tu ne sais pas ce qu'est le travail du comédien, dont l'escrime artistique est un prolongement.

Si tu fais semblant d'être quelqu'un, tu seras faux... Lorsque l'on incarne un personnage, on est ce personnage pour la durée pendant laquelle on endosse sa peau. D'ailleurs, si tu interroge un comédien en travail -- pas pendant qu'il fait la promotion de la pièce ou du film -- tu remarqueras qu'il a tendance à parler de son personnage en disant « je. »

De même, sur un spectacle d'escrime artistique, si tu « fais semblant, » tu auras tendance à faire les choses techniquement, se ne sera pas convaincant. Il faut vraiment l'incarner, y croire. C'est alors que le travail de répétition est essentiel, afin que la sécurité soit devenu un réflexe, que l'on y songe même pas.

Lorsque tu joues un personnage en train de se battre, tu n'es pas Jean Marais incarnant d'Artagnan mais d'Artagnan.

Citation :

C'est à mon avis le grand avantage de l'escrime de duel vis à vis de l'ecrime artistique: elle permet de vivre réellement autre chose, de libérer les pulsions aggressives que la vie moderne bride, de se lacher, tout en laissant une partie à l'imagination via le décorum (costume (même imparfait, ambiance...). C'est ce qui fait le charme de l'opposition par rapport à la coopération et qui explique que l'EA reste marginale par rapport à l'EN


Si tu as des pulsions aggressives, c'est une autre affaire... Encore que j'en ai vu qui libéraient leur aggressivité en escrime artistique ou en danse (si), en peinture, etc.

Cela dit, tu peux parfaitement te lâcher et laisser partir ton imagination en escrime artistique, j'en connais des plétores qui le font, à commencer par moi.

Citation :

C'est en cela que l'escrime de duel ou de combat n'est pas réellement en concurence avec l'escrime artistique à mon avis. Elles sont trop éloignées pour ça et je ne suis pas sûr que les pratiquants d'EA doivent s'inquiéter outre mesure de sa future montée en puissance.


En effet, l'escrime artistique n'est pas en concurrence avec l'escrime de duel et même ses pratiquants peuvent parfaitement voir d'un bon œil l'expansion de l'escrime de duel.

Citation :

Non, elle fait concurence à l'escrime moderne dite nucléaire, parce qu'étant elle aussi une pratique d'opposition, mais bien plus efficace en terme de ludicité.


Et tu prétends ne pas être partisant...

Cela dit, non, aucune forme d'escrime n'est en concurrence avec les autres.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 06/10/2005 23:38
Haut


Re: Cela bougerait du côté FFE...
Accro
Accro



Re-salut à tous !

Citation :

jerome a écrit :
J'ai (un peu et sûrement pas assez) testé l'escrime ancienne et bien je trouve que ce n'est pas très différent de l'escrime moderne (il faut dire que j'ai commencé le sabre avant qu'il ne soit nucléaire et précisemment pour cette raison qu'il était l'arme qui se rapprochait le plus de ma pratique artistique notamment parce qu'il autorise le coup de taille) et si la seule différence c'est qu'on n'est pas obligé de resté en ligne, je trouve l'avantage bien faible, vu qu'au final le chemin le plus court vers la touche c'est quand même la ligne droite.


Alors là, pas du tout d'accord !

Prenons le cas des pratiquants de la cannes sportives. Eux aussi travaillent à la touche, donc pour eux aussi le chemin le plus court d'un point à un autre c'est la géodésique.

Pourtant, en compétitions, ils usent très souvent des décalages et régulièrement des voltes. S'ils le font, c'est bien parce que c'est efficace. Parce que cela permet de faire varier la distance, de changer les lignes, d'une manière différente que lorsque l'on reste sur la fameuse géodésique.

Certes, cela demande un apprentissage pour faire bien ce genre de chose mais c'est aussi le cas, par exemple, pour réussir un bon feinte de coup droit, dégagé.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 06/10/2005 23:21
Haut


Re: Cela bougerait du côté FFE...
Accro
Accro



Excusez moi, erreur de manipulation.

Date de publication : 06/10/2005 23:12
Haut


Re: Cela bougerait du côté FFE...
Accro
Accro



Salut à tous !

Odel, ma remarque ne s'adressait pas le moins du monde à toi. De toute façon, je ne remets pas en cause l'intérêt de ta pratique.

Citation :

Michael a écrit :
Sauf que moi je ne fais *pas* d'escrime de combat, mais je sais reconnaitre un truc bien et qui a du potentiel quand j'en vois, sans partisanerie


Hé bien, sans partisanerie, force est de constater que fort nombreux sont ceux qui déclarent être arrivé à l'escrime par les films de cape et d'épée et que tous, en parfaite bonne foi, affirment que leur pratique est celle qui s'approche le plus de celle de leurs héros.

Parce que, d'abord, chacun a son tempérament et que chacun va donner une signification différente à ce qu'il fait. De fait, certains se sentent plus d'Artagnan en faisant du moderne, d'autre en faisant de l'artistique, d'autre de l'historique, d'autre du combat, d'autre avec des armes en latex, d'autre en agitant des épées en bois...

Ensuite, comme le faisait remarquer Odel, parce que cela dépend aussi des rencontres que l'on fait tout au long de sa pratique.

Tiens, je connais même des gens qui font des arts martiaux pour faire comme les chevaliers...

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 06/10/2005 23:12
Haut


Re: Cela bougerait du côté FFE...
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

Michael a écrit :
Ne cherchez pas ailleurs, l'escrime qui fait rêver les foules, qui plait à ceux qui rêvent de faire comme d'artagnan ou zorro, ce n'est pas l'escrime moderne bien qu'elle se vende comme ça, c'est l'escrime de combat telle que la conçoit Odel (et d'autres)


C'est amusant : c'est le discours qu'emploi chacun pour défendre sa paroisse... Et chacun de dire, d'ailleurs, que si on le laissait faire, la plupart des gens pratiquerait comme lui !

Personellement, je suis venu à l'escrime artistique pour faire comme dans les films et l'escrime historique, si elle m'intéresse pour enrichir ma technique et pour me permettre d'inscrire un spectacle dans une époque, ne m'attire pas : je n'ai pas envie de me battre. Je pourrais, en aussi bonne foi que toi, tenir exactement le discours que celui que tu as écrit. D'ailleurs, je pratique l'escrime de d'Artagnan et Zorro ! En tout cas, celle des films...

Et je connais des personnes qui ont été attiré par l'escrime moderne mais pas par l'escrime historique, ni l'escrime de combat, ni non plus l'escrime artistique, justement en regardant les films de cape et d'épée. Eux aussi peuvent parfaitement affirmer la même chose que toi.

Alors, qu'elle est l'escrime des films ? L'escrime artistique, c'est certain : il s'agit de spectacle. Qu'elle est l'escrime préférée des gens, celle qui donne le plus envie de pratiquer, celle que, en majorité, on s'immagine pratiquer en regardant des films ? Je n'en sais rien et je pense que, à l'heure actuelle, personne n'en sais rien.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 06/10/2005 16:23
Haut


Re: les désarmement...
Accro
Accro


Salut à tous !

Escrime moderne (contemporaine devrais-je dire), escrime grands-siècles et romantique, je trouve que nous avons par trop oublié l'escrime médiévale. Je rajoute donc une pierre à l'édifice.

Désarmements classiques : lisez le Talhöfer, les I33 et consorts, ça m'évitera d'en recopier des passages !

Un désarmement de mon cru, à l'épée et au bouclier : parez une quelconque attaque de votre adversaire (de son épée) avec votre arme et assénez alors un bon coup du tranchant de votre bouclier sur son pied. Si votre adversaire se met à sautiller en tenant benoîtement son pied et en poussant des « houlà ! houlà ! » alors emparez vous de son arme, qu'il a bêtement lâché.

Cependant, il ne faut pas oublier l'escrime antique non plus. Et votre farfadet spatial préféré de mener l'enquête pour vous !

Désarmements classiques : cela devient délicat. Les sources sont très parcellaires, nous voilà réduit à nous perdre en conjectures. N'étant pas spécialiste, je me garde bien d'affirmer quoique ce soit.

Un désarmement de mon cru, au glaive et au bouclier : sur une quelconque attaque de l'arme de votre adversaire -- oui, parce qu'il pourrait bien chercher à vous lourder un vieux coup de bouclier, cela arrivait d'ailleurs sans doute bien plus souvent qu'on ne le pense de prime abord, -- parez de votre glaive et percutez le bouclier de votre adversaire avec le votre, en prenant soin de garder le bras près de votre corps. Vous voici rendu au corps-à-corps. Mordez alors goulument le nez de votre adversaire. Si ce dernier lâche tout pour se tenir convulsivement l'apendice nasal, vous avez réussit un bien beau désarmement !

Mais alors, quid de l'escrime préhistorique, me demanderiez-vous ? Interrogation bien légitime, vous réponderais-je. Je vais donc m'employer à lever un voile de cet art méconnu.

Désarmements classiques : alors là, c'est la cata ! La période préhistorique a lieu, comme son nom l'indique, avant l'Histoire, c'est-à-dire avant l'écriture, de sorte qu'à part des illustrations bien souvent très endomagées, nous n'avons rien et nous voilà obligés de tout réinventer, en se basant sur les différents objets d'époque que nous avons pu collecter, ainsi que leurs usures.

Un désarmement de mon cru : lorsque votre adversaire vous attaque avec son gros os, cassez la distance et empoignez à deux mains le bras de votre adversaire, avant de l'abaisser violement sur votre genoux. Dès lors, à vous de décider ce que, des effets que votre adversaire a abandonnés à cause de la douleur, vous voulez récupérer : le gourdin ou la femelle (qu'il tirait par les cheveux).

Bon, la dernière n'est vraiment pas fine, j'ai honte. Je demande pardon aux représentantes du beau sexe présentes sur ce forum !

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 29/09/2005 01:22
Haut


Re: les désarmement...
Accro
Accro



Salut à tous !

Moi aussi je veux participer au jeu-concours !

Donc, un classique :

Sur une parade de quarte du bras armé, on viens envelopper la lame de son adversaire du bras non-armé, en saisisant la coquille.

Un désarmement de mon cru :

Sur une parade de quinte, on donne un bon coup de pied dans les parties génitales de l'adversaire et on lui pique son arme tandis qu'il tente de reprendre son soufle. N'est pas adapté pour désarmer des demoiselles...

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 27/09/2005 23:35
Haut


Re: Escrime et simulation artistique
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

Michael a écrit :
Citation :

Attention : il n'existe pas, en Europe, d'école dans le sens des écoles d'arts martiaux en Asie.

Moi je dirais qu'il n'existe plus, mais ça a existé pendant longtemps en Europe.


Bon, là, il s'agit d'histoire, donc difficile d'avoir un avis ferme et définitif, d'autant qu'il faut bien connaître la situation en Europe et en Asie.

Cependant, pour ma part, je continue de dire qu'il n'y a pas d'école en Europe dans le même sens qu'en Asie. Entendons-nous bien : je ne nie pas qu'il y avait -- d'ailleurs il y a encore -- des différences entre la façon de tirer des français et des italiens, par exemple, ou même entre les tarbais et les parisiens, bien au contraire, c'est avéré, ce qui fait que l'on peu parler d'école française, italienne ou espagnole.

Cependant, il faut voir que les écoles d'arts martiaux, en Asie, c'est extrêmement spécifique et, relativement, récent. Il y a une volonté de ne pas faire la même chose que son voisin, à tel point que deux écoles pourtant géographiquement très proche peuvent être totalement contradictoire -- une école peut dire qu'il ne faut surtout pas faire une chose, tandis qu'une autre dira qu'il faut absolument le faire.

Il n'y a qu'à voir : bien que nous savons tous qu'il y a plusieurs écoles, nous n'avons pas réélement abordé le sujet. Chez des pratiquants d'art-martiaux, c'est la première chose mise en avant.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 25/09/2005 22:51
Haut


Re: Escrime et simulation artistique
Accro
Accro


Re-salut à tous !

Citation :

Forge a écrit :
Celle des deux veuves pourrait être utiliser en sacrifice pour couvrir la fuite d'alliés alors que l'on se trouve devant un meilleur tireur que soi... par exemple.


À l'origine, c'est un sobriquet pour se moquer de deux duellistes qui se sont embrochés simultanément...

Citation :

On peut tout imaginer tu sais bien.
Par exemple, qu'il y ai des écoles ou l'on apprendrais les trucs stratégiques (soleil dans le dos, tabouret dans la face, terrain accidenté, etc.) une autre école ou l'on apprendrai uniquement les coups mortels une autre ou ce serai les coups déstabilisant (désarmer, assomer, etc.).


Attention : il n'existe pas, en Europe, d'école dans le sens des écoles d'arts martiaux en Asie.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 22/09/2005 18:12
Haut


Re: Escrime et simulation artistique
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

Si par assaut d'escrime tu entends, assaut de compétition, on est bien d'accord, j'aimerais simuler des "combats" à deux ou plus suivant le niveau du bretteur.


J'te parle de gars qui s'tapent avec des épées... Globalement, les jeux de rôle sont loin de ça, en tout cas dans mon expérience -- et, crois moi, des jeux, j'en ai pratiqués pas mal.

Citation :

>Le_Farfadet_Spatial
>Il s'agit du dernier coup poussé, allongé ou tiré.

Allongé ? Tiré ?


Allongé : lorsque l'on tends le bras. Tiré : lorsque l'on allonge le bras et qu'en plus on se fend, la fente étant une action permettant de réduire la distance en tendant la jambe arrière. Bref, ce n'est pas très clair sans schéma -- et c'est encore mieux de l'expérimenter sois même -- et je crains que ça ne t'avance pas à grand chose. Disons juste que la botte est un coup de conclusion, soit certainement pas ce que présente les récits de cape et d'épée et, visiblement, pas non plus l'idée que tu t'en fait.

Citation :

Ouh là, interessant... en parlant de fantasme, je trouve que ces termes là en jette pour un inculte comme moi. Pourriez-vous expliquer ce qu'ils représentent ?


Là, je pense que sur le site de la ARMA tu trouveras plein de chose pour assouvir tes fantasmes guerriers.

Citation :

Dand d'autres activités d'opposition (les arts martiaux par exemple) il y a des "coups/techniques" spécifiques à chaque disciplines. Dans un combat opposant Un karatéka et un pratiquant de wu-shu (for example), les opposants auront certaines difficultés à ne pas être touché par les attaques de l'adversaire dont ils ne connaissent pas grand chose.
Ne peut-on pas imaginer que cela soit la même chose en escrime ?


Pour ma part, j'ai pratiqué un peu les arts-martiaux -- pas grand chose, karaté, kung fu, aïkido et taï chi et pas très longtemps -- et tel n'est pas mon ressentit. De plus, j'ai un ami qui lui, par contre, est vraiment versé la dedans et tel n'est pas son ressentit non plus. En gros, quelqu'un qui sait se battre sait se battre. Aprés, certains cherchent à surprendre leurs adversaires mais ce n'est plus vraiment un question d'école mais de tactique.

Cela dit, une chose qui vient coroborrer tes dires : un enseignement purement académique a tendance à restreindre le pratiquant dans une certaine routine. Or, c'est heureux, les occasions de se battre, de nos jours, sont rares, ce qui fait que l'enseignement des arts martiaux est très académique. Quand au principe des compétition, il impose par essence des règles qui sont aussi des limitations, ne permettant pas d'évaluer véritablement les qualités de machine de mort d'un individu.

Maintenant, si cette idée te plaît, je ne vois pas pourquoi tu t'en priverais...

Citation :

>Le_Farfadet_Spatial
>Par contre, ce que je reproche à l'ensemble des systèmes, c'est qu'il n'est pas vraiment possible de faire autre chose au court d'un combat que se battre à mort,

Je me permettrais de répondre sur ce sujet que je commence à bien le connaitre.
Toute l'action n'est que le fait de celui qui agit. Effectivement si le joueur se retrouve dans une situation de combat et qu'il ne pense à rien d'autre qu'à trucider son adversaire... alors le combat sera mortel pour l'un des deux c'est sur.
Mais les joueurs que j'ai autour de la table utilise bien d'autres méthodes pour gérer des situation dites de stress... et la fuite est l'une d'elles

> il n'est généralement pas prévu que l'un des belligérants décide, par exemple, d'éteindre la lumière, de se faufiler dans un coin et toutes ces genres de choses.

C'est bien sur à l'initiative de ceux qui jouent, et non pas décrit comme telle dans un livre de règles.


Je persiste et je signe, en te renvoyant une fois de plus à l'article d'Arnaud Cuidet que j'ai cité.

Bien sûr, lorsqu'un joueur décide de se faufiler, le meneur de jeu se débrouille mais, fondamentalement, les règles sont bien rarement prévu pour ça. Notament, l'initiative est souvent fonction de l'arme, ce qui fait qu'un individu non armé est dépourvu (en terme de règle) d'initiative et qu'on se demande parfois comment faire lorsqu'un joueur armé veut profiter de son tour d'initiative pour faire autre chose qu'utiliser son arme.

Pour te donner un exemple concret, les règles de Shadowrun ne prévoit rien en ce qui concerne l'infiltration or c'est le thème principal du jeu. Un vrai manque. Lorsque l'on se décide à modifier un peu les règles de combats, afin de les utiliser pour la totalité de la période d'infiltration, on se rend compte que d'un coup tout devient plus facile, même les decker ne posent plus de problème. Certes, il s'agit d'une cuisine que font la plupart des meneurs -- une fois de plus, je ne prétends pas à l'originalité -- mais on note tout de même que le système n'a pas, à la base, prévu que l'on puisse faire autre chose que taper pendant un combat.

Pour en revenir à un exemple plus proche de l'escrime, si ton objectif est de faire un jeu de cape et d'épée, il est bon de partir du principe que l'on décompose le temps en round et que l'on détermine l'ordre de résolutions des actions dès que les gardes du Cardinal débarquent dans la cour de l'auberge, alors que les joueurs se décident de barricader la porte avec des bancs, de mettre en place un système pour gérer les déplacements afin que l'on sache à quel niveau de l'escalier seront nos héros lorsque la porte volera en éclat et qu'ils puissent décider de combattre en rompant (reculant) jusqu'à la fenêtre afin de sauter sur leur chevaux. Voilà pour un exemple.

Souvent, les systèmes prévoient une méthode pour quand on se tape et, pour le reste, considèrent que les meneurs se débrouilleront. C'est une vision limitée des combats et il est dommage de ne pas prévoir une méthodologie pour toutes les scènes d'actions. Une fois de plus, je ne considère pas ma proposition comme originale.

Citation :

> En plus, souvent, ils sont dénués de tactiques, se limittants à des jets de dés successifs (autant jouer aux petits chevaux). Ce sont, à mon sens, les deux axes vers lesquels il faut se pencher pour un système de jeu sur table.
Michael répond très bien à cette partie, merci.


Justement, je trouve que non. Des systèmes comme le Basic Roleplaying System, par exemple, ne proposent pas vraiment de tactique. Des jeux plus récent proposent souvent un principe de manœuvres mais c'est souvent un peu flou et limité. De plus, cela implique un système avec plein de cas particuliers, ce qui allourdit la gestion. Pour ma part, je suis adepte de systèmes plus systématiques.

Le système de Rêve de Dragon, à mon sens, propose une voie intéressante pour la tactique, qui mériterait d'être développée.

Citation :

> D'ailleurs, si c'est pour des jeux sur tables, je te conseille de lire cet article, Forge.
Je peux le trouver ou cet article ?


Dans le numéro 29 de la revue Casus Belli, parue en décembre 2004.

Citation :

Bien sur une botte telle que je la conçois peut se faire avec une arme principale, mais aussi avec du "petit matériel", tel qu'une main gauche ou une dague, l'environnement comme un tabouret ou une porte.
On peut aussi l'utiliser bien évidemment pour désarmer, assomer (je garde le coup de pommeau sur mes post-it ), déséquilibrer ou pour prendre une position offensive plus interessante comme se placer en hauteur.


Hum... Pour moi, ce n'est pas vraiment une question de bottes que tout ça. Mais, encore une fois, l'essentiel c'est que cela ressemble à l'idée de ce que tu te fais du combat dans ton univers.

Citation :

PS: désolé de cette participation tardive.


Il n'y a pas de raison, aucun système de pointeuse n'est en place sur ce forum.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 22/09/2005 18:06
Haut


Re: Escrime et simulation artistique
Accro
Accro


Re-salut à tous !

Citation :

Michael a écrit :
Je te l'accorde, mais un combat vraiment réaliste en JDR c'est 30 secondes d'actions simulés en 30 minutes de vérification de tables, jets de dés et autres pinaillages.


Tout à fait d'accord, nous sommes donc bien du même avis.

Citation :

A partir de là, tout est affaire de compromis, mais pour moi l'idéal c'est un maitre de jeu (et tant qu'à faire les joueurs) qui connaisse parfaitement les tenants et aboutissants d'un vrai combat et qui sache faire jouer cela, en se basant à 90% au moins sur le roleplay, en oubliant les rêgles


Oui. Et pour les intrigues de cours, des titulaires d'une maîtrise de science politique. Et pour les enquêtes, des diplomés de criminologie. Et pour les soins, des docteurs en médecine...

Bref, pas du tout d'accord avec toi sur ce point : en jeu de rôle, on simule des choses que l'on ne connaît pas. Pour moi, l'objectif est donc d'arriver à faire en sorte que chacun arrive à se faire une idée de ce qu'il se passe et que l'ensemble soit ludiquement équilibré et intéressant.

Ah ! Si ! Un point sur lequel je te rejoins : les règles c'est important mais il faut savoir s'en affranchir.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 21/09/2005 13:50
Haut


Re: Escrime et simulation artistique
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

Michael a écrit :

La plupart des JDR proposent ça d'une manière ou d'une autre, souvent sous la forme d'une manoeuvre utilisant ou non une capacité spéciale. Le tout c'est que le maitre et les joueurs connaissent les rêgles suffisament bien et que la maitre sache évaluer la difficulté au coup par coup. J'ai fait et vu ça de nombreuses fois à Rolemaster, et même à AD&D(V1 et V2)


Ça quoi ? Des manœuvres pour désarmer ou assomer un adversaire ? Sur table, oui -- je ne prétends pas avoir fait dans l'original, au contraire, -- en grandeur nature moins souvent (même si ça arrive aussi). Maintenant, RoleMaster est l'exemple typique de jeu ou la tactique n'est rien et l'aléatoire tout. Maintenant, le fait que l'on ne peut pas faire grand chose d'autre que de se mettre sur la gueule avec les systèmes de jeux de rôles actuels, je ne suis pas le seul à faire se constat : voir l'article « un combat vieux de 30 ans » dans le Casus Belli N°29 (décembre 2004-janvier 2005). Pour une fois que je suis totalement d'accord avec Arnaud Cuidet, ça mérite d'être mentionné ! D'ailleurs, si c'est pour des jeux sur tables, je te conseille de lire cet article, Forge.

Sinon, AD&D et RoleMaster sont deux bons exemples de jeux ou le combat n'est vraiment pas réaliste. Et cela ne pose aucun problème.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 21/09/2005 12:18
Haut


Réponse à Scholie.
Accro
Accro


Re-re-salut à tous !

Scholie, dans la mesure où cela n'aide en rien Forge et que nous sommes tous les deux en train d'en dire de plus grosses que nous, je pense qu'il vaut mieux arrêter se débat de spécialistes, n'étant ni l'un ni l'autre spécialiste, ou alors le continuer en privé.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 20/09/2005 23:24
Haut



« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 10 »



Escrime-Info : Mentions légales