https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/about.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
50 utilisateur(s) en ligne (36utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 50

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (velizien)

BasBas



Re: Pour ou contre l' élimination directe ?
#61
Dort sur place
Dort sur place


Tous les psychologues vous le diront, pour progresser, la carotte est plus efficace que le bâton.
C'est encore plus vrai pour les enfants, pour qui le sport doit rester un plaisir sans trop de frustration.
Et franchement, se sentir rejeté parce qu'on n'est pas aussi bon que d'autres, ce n'est vraiment pas stimulant, même si votre entraîneur vous explique pourquoi vous êtes mauvais.

Date de publication : 16/03/2012 14:32
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Pour ou contre l' élimination directe ?
#62
Dort sur place
Dort sur place


Effectivement, quand le spectacle est plus important que le sport, championnat du monde, Jeux Olympiques, le ted est meilleur car de lecture immédiate. Ca rappelle les jeux du cirque antiques, avec un seul survivant à la fin (en vrai ce n'était pas si fréquent).

Mais quelle frustration ce doit être pour des sportifs venus de très loin pour faire un seul match !

Date de publication : 16/03/2012 01:56
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Surclassement des pupilles...
#63
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

mortderire a écrit :
+1 patcha

moi j'adore la formule du velifleur car c'est raffraichissant.

mais d'un autre cote, on ne peut pas non plus obliger la foule à adhérer à ce qu'ils ne souhaitent pas

effectif du velifleur 2012 = 8 filles et garçons

Quand on demande aux parents et aux enfants qui y participent, les avis ne sont pas partagés: ils la préfèrent tous.
Pour le Vélifleur de cette année, ce fut effectivement un échec de fréquentation puisque nous ne sommes pas parvenus à faire venir des tireurs, sans doute à cause de la date très mal choisie, en fait pas choisie du tout à cause des contraintes de nos compétitions épée du lendemain et de la disponibilité du gymnase, et aussi parce qu'on ne parvient pas à passer la barrière des clubs pour informer directement les jeunes pratiquants.

Et d'ailleurs je n'ai pas utilisé la formule habituelle, car à 8 tireurs seulement elle ne se justifie pas: j'ai organisé à la place une poule unique avec des matchs en 20 touches à se partager en 3 fois 2 minutes, plus un match final de classement en 8 touches gagnantes et 3 minutes. J'ai utilisé mon logiciel juste pour faire les calculs et bien présenter le classement.

Les gamins étaient crevés à la fin, mais tous très contents de leur après-midi d'escrime intensive, malgré leur faible nombre. Les finances du club l'étaient moins puisqu'on a décidé de ne pas leur faire payer l'inscription.

Date de publication : 16/03/2012 01:44
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Surclassement des pupilles...
#64
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

PatCha a écrit :
...
Mais pour cela il faut "vouloir" l'admettre et ne pas partir du principe qu'il n'y a que les formules vélizéennes qui soient dignes d'intérêt.

Je n'ai jamais écrit ça. Il y a pléthore de formules intéressantes. J'en ai inventé une, mais on peut en imaginer plein d'autres.
Et même poule+ted, malgré ses défauts, peut être une formule intéressante dans certains cas. Ce pour quoi je la critique, c'est qu'on n'utilise jamais que cette seule et même formule, invariable, incontournable, inébranlable, et que dans la majorité des cas, le résultat n'est pas satisfaisant...mais parfois si.

Date de publication : 16/03/2012 01:05
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Surclassement des pupilles...
#65
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

PatCha a écrit :
Vélizéen, il n'y a pas de formule magique et idéale

Alors pourquoi utiliser toujours la même ?

Date de publication : 15/03/2012 19:24
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Un escrimeur président ?
#66
Dort sur place
Dort sur place


Je trouve cette idée de tirage au sort parmi les candidats très intéressante, et on pourrait l'appliquer facilement dans les instances de notre sport.
Ca aurait au moins le mérite de faire tourner les responsabilités, et on pourrait avoir d'heureuses surprises.
En effet, avec le mode d'élection classique, les gagnants sont toujours les meilleurs communicants (autrement dit les grandes gueules).

Au niveau national, ce ne sont pas les meilleurs gestionnaires, ni les économistes visionnaires, ni les abbés Pierre, qui remportent les élections, seulement les professionnels de la com, en gros les avocats.
Tenez, sans vouloir troller, voici juste un petit inventaire illustratif et absolument non partisan des éventuels candidats:
- Amanrich François: ?
- Arthaud Nathalie: enseignante
- Bayrou François: enseignement (entre autres)
- Dupont-Aignan Nicolas: études de droit (entre autres)
- Hollande François: études en droit, enseignant (entre autres)
- Joly Eva: magistrate
- Lepage Corine: avocate
- Le Pen Marine: avocate
- Mélanchon Jean-Luc: enseignant
- Poutou Philippe: ouvrier
- Sarkozy Nicolas: avocat
- Villepin Dominique: études de droit (entre autres)

Les parcours sont très divers mais, à part une exception, tous ont pratiqué ou ont été attirés par les métiers de la parole, à savoir l'enseignement et la justice.

Dans le monde de l'escrime ce n'est pas aussi évident, car après tout on peut trouver des hauts-parleurs dans toutes les professions, et l'escrime n'est pas très attractive pour les communicants professionnels.
Mais enfin ça montre que la tchache (sans doute aussi la capacité à monter ses réseaux) est plus importante que la compétence pour le poste.

Date de publication : 15/03/2012 19:14
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Pour ou contre l' élimination directe ?
#67
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

hubo46 a écrit :
C'est un sport les échecs?
2h d'échec en compet, ça te vide plus que 4h d'escrime. Essaie au moins une fois et tu vas voir.

Citation :

hubo46 a écrit :
ne partez pas sur la liste d'où il y a des élimination directe ou pas.
Le post de jeancri25 semblait signifier qu'aucun sport n'avait trouvé d'autre formule: c'était juste pour lui montrer qu'il avait tort.

Citation :

hubo46 a écrit :
A propos tu organises quoi vélizien,
cette année, pour mon club et pour d'autres, j'en ai géré directement 8, et 8 autres l'ont été selon ma formule; aucune de celles que j'ai gérées directement (plus de 25 ces 7 dernières années) ne s'est plantée, c'est-à-dire n'a eu plus de 1/2h de retard, et encore c'était parce qu'on avait perdu la clé du gymnase, d'habitude c'est à 10' près.

Citation :

hubo46 a écrit :
et quand (si) tu te déplaces tu aimes rentrer à point d'heure?
non, et pourtant c'est le cas pour la plupart des compéts classiques, sauf qu'en je me fais éliminer vite, ce qui est hélas trop fréquent à mon goût.

Date de publication : 15/03/2012 18:28
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Pour ou contre l' élimination directe ?
#68
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

jeancri25 a écrit :
...L'élimination directe n'existe pas qu'en escrime et ça ne semble pas poser de problème aux autres sports.
2 tours de poule et ted reste, pour moi, une formule tout à fait correct qui réduit la possibilité de "coup de pot"

Il n'y a pas d'éliminé aux échecs. Mais j'oubliais que c'est un sport de débiles.

Et puis Poule+ted a un gros avantage: ça repose les neurones des organisateurs.

Date de publication : 15/03/2012 12:25
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Surclassement des pupilles...
#69
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

cacawette a écrit :
quelle est la formule de ce fameux vélifleur?

On peut trouver des infos sur ce fil récent et sur ce fil de l'an dernier, ainsi que dans ce document.

La formule spécifique est gérée par un logiciel Excel dédié, que je mets à disposition de ceux qui souhaitent vraiment l'utiliser.

Date de publication : 15/03/2012 12:03
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Surclassement des pupilles...
#70
Dort sur place
Dort sur place


Il vaut mieux avoir, pour une piste, entre 4 (luxe) et 8 tireurs inscrits présents en même temps, comme pour les poules classiques.
Avec la formule Vélifleur/Vélipée, comme tu le dis les pistes sont occupées en permanence, il n'y a pas de temps mort, ce qui permet d'utiliser l'espace et le matériel (et les arbitres si on n'est pas en auto-arbitrage) au maximum.

Et comme on sait précisément (à 1/4h près) l'heure de fin, on peut enchaîner harmonieusement les catégories les unes après les autres.
C'est notre cas quand on a le Vélipée qui termine à 13h50, remise des lots comprise, et le Vélidouble dont l'inscription commence à 14h, malgré qu'on doive reconfigurer les pistes pour les adapter au double.

Regardez une compétition habituelle: certes pendant les poules c'est plein, mais dès qu'elles sont terminées, les pistes se vident alors que plein de tireurs voudraient continuer à faire du sport au lieu de buller dans les gradins. Et les tableaux qui suivent sont des gâcheurs d'espace.

Avec ma formule, l’enchaînement des matchs est fluide, et il est juste un peu plus lent quand l'effectif est plus grand par rapport au nombre de pistes.
On peut même synchroniser plusieurs petites catégories, qui, même si elles ne tirent pas entre elles, peuvent partager les mêmes pistes. C'est ce qui est fait depuis cette année aux entraînements des jeunes de la ligue de Versailles.

L'inconvénient est que ça donne plus de boulot à l'organisateur pendant la compet, car lui aussi est utilisé à fond.
Mais il peut facilement déléguer la saisie des résultats de matchs (à faire en permanence) à n'importe quel accompagnateur qui s'ennuie dans les gradins.

Date de publication : 14/03/2012 09:57
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Challenges pour le plaisir des tireurs à Vélizy ce week-end
#71
Dort sur place
Dort sur place


Ca y est, avec une heure de retard sur ma promesse de publier les résultats de nos challenges dès ce mardi.
Mais maintenant ils sont consultables et téléchargeables sur notre site.

Pour les photos, encore un peu de patience, je ne les ai pas encore toutes récupérées, et il faudra que je les mette en forme.

Nous avons eu près de 90 inscrits à nos challenges, et, comme à chaque fois, nous avons tenu les horaires prévus à quelques minutes près.

Pour donner des remords à ceux qui ne sont pas venus, voici le nombre de matchs que les participants ont TOUS fait (en équivalent de matchs en 5 touches, puisqu'en fait chez nous les matchs sont plus longs):
- Fleuret enfants: 19 matchs en 3 heures
- Epée adultes individuel: 21 matchs en 4 heures
- Epée adultes en double: 20 matchs en 3h

Et beaucoup d'adultes ont enchaîné le double juste après le simple, ce qui fait une quarantaine de matchs dans la journée !

Rappelez-moi combien on en fait pour un circuit national ? Moi je dirais une toute petite dizaine pour la grande majorité des tireurs.
Alors, laquelle des deux compétitions est la plus sportive ?

Bonne lecture, et à bientôt !

Date de publication : 14/03/2012 02:33
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Surclassement des pupilles...
#72
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

mortderire a écrit :
...
je pense que l'argument qui pourrait s'opposer à cette bonne idée est que beaucoup de tireurs partiraient dès leur première défaite en tableau.
...
idem pour les arbitres qui devraient être en nombre plus conséquent, sauf a faire de l'auto arbitrage mais qui contribuerait a devaloriser ces mini tableaux de classement, d'où désintéret

Sans t'en rendre compte, tes réflexions illustrent bien ce que je disais plus haut, car elles sont typiquement inspirées par un état d'esprit orienté vers le "haut niveau" !

Ce n'est pas vrai que les défaits s'en iraient, j'ai pu le constater. Mais à condition que l'organisateur continue de s'occuper d'eux, et ne se contente pas de leur dire: "vous pouvez continuer à tirer si vous voulez, trouvez des pistes libres et des arbitres, enfin débrouillez-vous, nous on s'occupe de choses sérieuses".

Et puis faire un tableau éliminatoire n'est pas la seule formule possible pour une compétition, un peu d'imagination que diable !

Date de publication : 14/03/2012 00:24
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Surclassement des pupilles...
#73
Dort sur place
Dort sur place


Effectivement, cette interdiction est idiote, car elle méconnaît complètement les différences de vitesses de développement des enfants de cette catégorie d'âge, même s'ils sont de la même année.
Et les différences de longueur des armes ne procurent pas forcément un avantage évident: si l'arme est plus longue, la pointe est plus loin de la main qui la dirige donc avec moins de précision, surtout au fleuret. Faites un essai et vous verrez que le gain pour des gamins est marginal.

Si le législateur voulait être un peu efficace, il imposerait une séparation par taille plutôt que par âge, comme dans d'autres sports de combat, et ce ne serait pas beaucoup plus difficile à gérer.

Mais en fait, le problème vient de la psychologie des décideurs: il ne savent penser que haut-niveau, même sans s'en rendre compte. Pour eux, une compétition est entre tireurs de force semblable qui se battent pour monter sur le podium. Donc toute différence initiale est un biais de sélection, et ils cherchent à la gommer en homogénéisant la population acceptée par l'âge ou le classement, et en éliminant le plus tôt possible les moins valeureux, grâce aux poules volontairement déséquilibrées et aux tableaux d'élimination directe, que je déteste (je sais, c'est une marotte chez moi, mais je me soigne pas, au contraire).

Ma proposition: on accepte plusieurs catégories, les matchs sont faits au début entre personnes proches, au choix par l'âge, la catégorie, la taille, un classement antérieur, l'ancienneté en escrime, enfin ce qu'on veut du moment qu'on recherche l'équivalence des adversaires.
Puis, par un système montant-descendant, les tireurs migrent vers un niveau correspondant mieux à leur force réelle ce jour-là.
Après un certain nombre d'assauts, ou à une heure dite, on s'arrête et on établit le classement général, duquel on peut extraire des classements partiels pour certaines catégories d'âge ou autre.

Ce serait intéressant pour tous les tireurs, des plus forts, qui gagneraient quand même, aux plus faibles qui s'amuseraient au lieu de se faire jeter rapidement, et ça fonctionnerait aussi bien dans les régions densément peuplées que dans celles à faibles effectifs, en mélangeant harmonieusement le loisir/plaisir avec le haut-niveau.

Mais que ceux que ma proposition scandalise se rassurent, elle n'a aucune chance d'être adoptée, ni même examinée par nos décideurs.

Date de publication : 12/03/2012 12:29
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Challenges pour le plaisir des tireurs à Vélizy ce week-end
#74
Dort sur place
Dort sur place


La méteo sur la région est très bonne pour ce week-end ... mais pour faire de l'escrime : couvert et brumeux, frisquet mais pas vraiment de pluie.
Alors notre douillet gymnase vous attend, samedi les enfants, dimanche les adultes.

Date de publication : 09/03/2012 13:57
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Challenges de Vélizy, Vélipée+Vélidouble, dimanche 11 mars 2012
#75
Dort sur place
Dort sur place


Pour ceux qui n'y ont pas encore participé et qui sont curieux des innovations possibles pour l'escrime, voici le principe de la formule qu'on utilise à Vélizy.

La compétition est divisée en tours où chacun fait un match (voire deux pour ceux arrivés en retard, ou si les participants sont en nombre impair).
La liste des matchs du tour N+1 est élaborée et affichée quand il ne reste que 10% des matchs du tour N-1 à finir, c'est-à-dire à peu près au moment où le premier match du tour N se termine.
Ainsi, les tireurs, dès qu'ils ont été conjointement donner le résultat de leur match à l'ordinateur, n'ont pas à attendre avant de se rendre sur la piste où ils vont rencontrer leur adversaire suivant.

La compétition commence donc à l'heure prévue puisqu'on n'attend pas les retardataires, qui rattraperont progressivement leurs matchs en retard, et se termine à l'heure dite, même si certains plus lents n'ont pas eu le temps de faire tous leurs matchs prévus, puisque le résultat est sur la moyenne des matchs, pas la somme.
Et on n'a pas le temps de se refroidir les muscles, car on n'attend jamais l'organisateur, on attend seulement que son adversaire soit prêt, que la piste soit libre ... et aussi d'avoir repris son souffle

On affiche au dernier moment pour disposer du plus de résultats possibles des tours précédents afin de mieux évaluer la force des tireurs.
En effet, contrairement au principe d'un tableau habituel où le plus fort rencontre le plus faible, là on fait se rencontrer des tireur de forces jugées proches et qui ne se sont pas encore rencontrés.
Ainsi chaque match est intéressant à tirer. Et même si le match est déséquilibré (premiers tours), il ne suffit pas de gagner, il faut mettre le plus de touches sans en prendre, puisqu'on ne compte pas les victoires, ce qui reste difficile.

Pour les rencontres des premiers tours, quand on a peu ou pas encore de résultats, le calcul initial des forces peut se baser soit sur un classement fabriqué à partir d'autres compétitions précédentes, soit par une auto-évaluation du tireur à l'inscription, soit par défaut sur l'âge du tireur (critère peu fiable).

Pour le calcul de la force d'un tireur en fonction des résultats des matchs, c'est un peu plus compliqué. Les premières versions de mon logiciel réalisaient une transitivité pour générer des matchs virtuels (en gros: A a battu B, B a battu C, donc, s'ils s'étaient rencontrés, A aurait battu C). Ca fonctionnait très bien, mais en induisant 2 problèmes: le calcul est quadratique (4 fois plus de tireurs donnent 16 fois plus de temps de calcul) et assez long (pas de formule Excel possible), mais surtout c'était mal compris par les participants (argument: on n'est pas des machines, si ça se trouve j'aurais gagné contre A...argument pourtant statistiquement faux).
J'ai donc changé pour une toute autre méthode: les points acquis sur un match sont égaux à la force de l'adversaire multipliée par le rapport entre les touches que j'ai mises et celles que j'ai prises (Pa=Fb*((Ta+2)/(Tb+2)). Le résultat est très proche, le calcul est très rapide avec des formules Excel, le temps de calcul n'est que proportionnel au nb de participants (4 fois plus nombreux donne 4 fois plus de temps de calcul), et surtout, bien que mathématiquement plus complexe à prouver, c'est paradoxalement bien mieux accepté par les tireurs.

Pour le résultat final, qui est aussi la force calculée à la fin, on fait la moyenne (et pas la somme) des points des matchs, celui qui a la plus forte a gagné.
Après on peut faire des sous-classements par catégorie, des primes selon l'âge et le sexe, des primes au mérite pour ceux qui ont progressé par rapport à l'évaluation initiale, etc, c'est du loisir et le sport pur s'arrête avant la remise des prix.


Date de publication : 06/03/2012 15:25
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Confluent 2012
#76
Dort sur place
Dort sur place


Merci aux bénévoles de Conflans pour cette journée bien remplie.
On a tous fait plein de matchs, au moins le double d'une compétition officielle, et c'est vrai pour tous les participants, puisqu'il n'y avait pas d'éliminé (on devrait éliminer les compétitions où il y a des éliminés, mais la justice n'est hélas pas de ce monde).

Comment les organisateurs de compétitions officielles peuvent-ils croire que leur invariable formule est la plus sportive, elle qui protège les plus forts en leur faisant rencontrer les plus faibles possibles, qui limite le nombre de matchs pour ne pas trop fatiguer les habitués des podiums, et qui congédie rapidement et sans pitié ceux qui pourtant auraient le plus besoin de faire des matchs pour progresser. D'ailleurs s'ils devaient rembourser la partie des inscriptions non consommée par les éliminés des premiers tours (la majorité), je suis sûr qu'ils réviseraient vite leur formule.

Heureusement qu'il existe ces compétitions loisir, comme celle de Conflans et d'autres, qui respectent leurs "clients", elles, tous leurs clients, jusqu'au bout, en leur offrant l'occasion de rencontrer beaucoup de tireurs d'autres clubs et de toutes les forces, et ont à coeur de favoriser une ambiance conviviale.

Et si on faisait un genre de guide Michelin des compétitions sympa ?

En tous cas, merci Conflans, et à l'année prochaine !

Date de publication : 05/03/2012 11:46
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Challenges de Vélizy, Vélipée+Vélidouble, dimanche 11 mars 2012
#77
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

prime a écrit :
...
A St Maur, j'ai eu une conversation avec un épéiste, féru du jeu d'échecs, qui m'a parlé du système suisse. Ce système permet à plusieurs centaines de participants d'effectuer chacun une dizaine de rencontres qui, au fur et à mesure, font se rencontrer ceux de même niveau. Et le résultat final reflète assez fidèlement les forces qui étaient en présence.

Si je comprends bien, c'est le principe de ta compétition. Pourrais-tu nous en dire un peu plus ? Notamment comment tu effectues la prise en compte des résultats précédents pour déterminer les rencontres du tour suivant ? Car, au jeu d'échecs, il y a victoire, défaite ou match nul. Cette dernière situation n'existe pas en escrime; par contre, il y a des victoires 10/9 ...et des victoires 10/0. Le prends-tu en compte ?

Merci de nous éclairer et, en tous cas, je souhaite plein succès à ta compétition.


Le principe du système suisse aux échec, avec toutes ses variantes, consiste à se faire affronter des adversaires dont les forces sont les plus proches possibles et qui ne se sont pas encore rencontrés.

Pour ceux qui ne s'en seraient pas encore rendu compte, c'est exactement le contraire dans les compétitions d'escrime, qui protègent les meilleurs en leur donnant à affronter les plus faibles possibles non encore éliminés, aussi bien dans le tableau que dès les poules. Personnellement je ne trouve pas cela très sportif, car comme on dit: à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire (Corneille, pompant Sénèque).

Revenons au système suisse, qui comporte de nombreuses variantes (les joueurs d'échec seraient-ils plus imaginatifs que les escrimeurs ?).
Mais le principe général est le même: une compétition est constituée d'un nombre prédéterminé de tours (ou rondes), et il n'y a pas d'éliminé. A chaque ronde, chacun fait une partie contre un adversaire ayant le même nombre de points. Les points sont attribués selon qu'on a gagné, fait nul ou perdu. Parfois, on valorise la partie en fonction de l'adversaire: s'il est fort une victoire donne plus de points que s'il se révèle faible.
Pour la première ronde, on peut utiliser le classement Elo, en coupant la cohorte en 2 ou 4, et en faisant s'affronter le joueur x contre le N/2+x ou N/4+x (ex: 40 joueurs, le 5 affronte le 25 ou le 15).
A la fin, c'est celui qui a le plus de points qui a gagné.
Comme ce n'est pas toujours simple de respecter les règles, notamment éviter de rencontrer 2 fois le même joueur, l'ordinateur est très utile.

J'ai parlé du classement Elo, mais qu'est-ce donc ? C'est le classement international (en fait il y en a plusieurs) qui donne une note à tous les joueurs selon les résultats de leurs matchs officiels. Il va en gros de 1200 (débutant) à 2800 (champion du monde) et est très précis, c-a-d qu'un adversaire avec 100 points de plus est difficile à battre. Le calcul est très mathématique et les points de Elo gagnés ou perdus après un match sont basés sur la probabilité que vous aviez avant le match de gagner ou de faire nulle en fonction de la différence de forces (de Elo) avec lui.
Je vous rappelle qu'en escrime, on note non seulement les résultats obtenus, mais aussi l'assiduité, puisqu'une absence à une compétition peut vous coûter des points, alors que votre force n'est pas en cause. Rien de tel aux échecs, il faut juste un minimum de matchs dans l'année pour être classé.

Voilà en gros pour les échecs (si vous voulez en savoir plus, wikipédiez). On voit que ça n'a rien à voir avec l'escrime, mais les résultats obtenus sont au moins aussi représentatifs des forces des participants, malgré qu'on ne dispose pas d'un score aussi précis pour un match, et qu'il y a en plus le biais du choix (dont je n'ai pas parlé) de qui joue le premier coup d'un match (attribution blancs ou noirs).

Le système que j'ai adopté est inspiré de la philosophie du système suisse, pas d'éliminé, matchs équilibrés, classement significatif, mais avec une gestion très différente, utilisant la caractéristique d'un sport avec des matchs à scores et de durée courte.

(à suivre: comment fonctionnent le Vélifleur, Vélipée et Vélidouble)

Date de publication : 02/03/2012 15:43
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Challenges de Vélizy, Vélipée+Vélidouble, dimanche 11 mars 2012
#78
Dort sur place
Dort sur place


Eh oui, trouver une date idéale pour un challenge est un challenge en soi-même, tant les différents calendriers à prendre en compte laissent peu de place libre pour des rencontres loisir comme la notre.
Surtout que nous organisons, en plus des challenges épée adulte Vélipée et Vélidouble du dimanche 11, le samedi 10 (donc la veille) le Vélifleur, un challenge avec la même formule mais au fleuret pour les benjamins+minimes, et qu'il nous a donc fallu tenir aussi compte du calendrier correspondant.

D'ailleurs à ce sujet, pour ceux qui ont pu apprécier cette formule, n'hésitez pas à informer dans votre club de l'existence de notre Vélifleur, très apprécié aussi des participants et de leurs parents.
En effet, si le bouche à oreille (entre autres) fonctionne pas mal chez les adultes, ce sont les clubs et les maîtres d'armes qui doivent répercuter cette information vers les jeunes. Or ils privilégient souvent les compets officielles où pourtant, comme j'ai pu le constater, les jeunes tireurs s'ennuient fréquemment, au risque pour certains de décrocher de l'escrime (opinion personnelle, n'hésitez pas à me contredire).


NB: Prime, je n'ai pas oublié ta question, j'y répondrai en détail très bientôt.

Date de publication : 29/02/2012 13:19
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Challenges de Vélizy, Vélipée+Vélidouble, dimanche 11 mars 2012
#79
Dort sur place
Dort sur place


Dimanche 11 mars, le Cercle d'Escrime de Vélizy organise la 7ème édition de ses challenges annuels à l'épée.
Ils sont destinés aux dames et hommes, seniors et vétérans, les juniors surclassés étant acceptés, ouvert à tous les clubs.

+ le matin: Vélipée, épée individuel

+ l'après-midi: Vélidouble, épée en double (comme au tennis): 4 sur la même piste en même temps, on peut toucher l'un ou l'autre des adversaires


Ces challenges sont reconnus pour leurs qualités, grâce à leur formule originale et à la rigueur de leur organisation:

- pas d'éliminé, et tous les participants font bien plus de matchs que dans une compétition habituelle,

- les adversaires sont choisis de forces comparables pour pimenter les rencontres,

- pas d'attente, pas de pré-inscription, pas de scratch (les retardataires rattrapent progressivement),

- timing toujours respecté (pas un plantage en une vingtaine d'utilisation de la formule, qui dit mieux ?),

- ambiance conviviale dans un esprit purement loisir, et même récréative avec le double, une exclusivité vélizienne qu'il faut vraiment essayer (si vous venez seul, on vous trouvera un équipier sur place),

- résultats détaillés disponibles sur notre site dès le lendemain, avec tous les chiffres, l'évolution des classements, le trombinoscope, ...

- chaque participant est accueilli par un café et repart avec un lot, remis lors du pot final.


Il est tout à fait possible (et même conseillé) de participer aux 2 challenges successifs, car ils n'ont pas les mêmes exigences physiques.
D'ailleurs, l'année dernière, une majorité des participants a réalisé l'enchaînement sans problème, à part peut-être une belle fatigue à la fin.

Comme il n'y a plus de handisport cette année, faute de combattants (un seul handi inscrit l'année dernière), nous revenons à Vélizy-bas au gymnase Jean Macé qui, bien qu'un peu plus petit, est plus agréable et proche du RER C (station Chaville-Vélizy).

Tous les renseignements sont sur la plaquette de présentation et sur notre site.

Alors à bientôt !

Joindre un fichier:


pdf Taille: 143.50 KB; Vues: 25

Date de publication : 28/02/2012 11:00
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Quelle tendance concernant le nombre de licenciés, pour cette belle rentrée 2011 ?
#80
Dort sur place
Dort sur place


Voici la courbe annuelle des prises de licences au jour d'hui:

Image redimensionnée


On voit la presque parfaite superposition des courbes des 3 dernières années, ce qui indique que les effectifs dans nos clubs sont globalement très stables. Bon, allez, faites pas cette tête, c'est mieux que si ça plongeait.

Voici aussi la courbe à plus long terme (les années sont celles de fin de saison):

Image redimensionnée



Les valeurs sur ces deux graphiques sont tirées soit directement des statistiques annuelles présentes sur le site FFE, soit du fichier des licences téléchargé du site FFE, en pondérant les chiffres à cause des licences invisibles (secret internet je suppose) pour qu'ils soient comparables aux statistiques.

Date de publication : 01/12/2011 19:17
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Quelle tendance concernant le nombre de licenciés, pour cette belle rentrée 2011 ?
#81
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

MeGagny a écrit :
le pb n'est pas les mondes c'est l'évolution des licences..

Ben si, il me semble qu'on nous a vendu les Monde comme une vitrine de l'escrime qui attirerait de nouveaux adhérents, justifiant ainsi la dépense somptuaire par la promesse d'un retour sur investissement dans nos clubs.

Il faut rester ouvert à une initiative, même si elle parait osée, en considérant que si les gens qui la promeuvent semblent responsables, ils en ont sans doute bien pesé les avantages et les inconvénients.

Mais une fois qu'on a constaté que ça ne marchait pas, il ne faut pas hésiter à proclamer que l'idée était mauvaise et que les décideurs se sont trompés.

Se tromper est pardonnable, à condition qu'on reconnaisse son erreur.
Si le responsable reste dans le non-dit, voire le déni, il commettra des erreurs peut-être plus graves encore: le progrès est dans l'audace tempérée par la remise en question et l'humilité.

Un responsable qui n'assume pas ses erreurs ne mérite pas le qualificatif de responsable.

Au fait, que devient la réforme du mode d'élection fédéral ?

Date de publication : 28/11/2011 00:41
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Quelle tendance concernant le nombre de licenciés, pour cette belle rentrée 2011 ?
#82
Dort sur place
Dort sur place


Prévision un peu hâtive.
Ce n'est peut-être pas tant le nombre de médailles chauvines... euh françaises qui fait les nouveaux adhérents, mais plutôt le fait que beaucoup de gens voient de l'escrime à la télé, donc à une heure de grande écoute.

Si la performance des tireurs français est catastrophique, et si l'effet olympique se produit quand même, on pourra alors après se calmer sur le haut-niveau et s'occuper un peu plus de l'escrime-loisir.

Date de publication : 27/11/2011 01:41
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Quelle tendance concernant le nombre de licenciés, pour cette belle rentrée 2011 ?
#83
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

Markovitch a écrit :
...

Et je ne demande qu'à être démenti par les prochains chiffres que Vélizien ne manquera certainement pas de nous communiquer, avec le sens de la méthode et le souci de la rigueur qui sont les siens.

Merci du compliment, mon clavier en rougit.

Chez nous ça monte à l'épée et ça descend fortement au fleuret, peut-être à cause de turbulences internes ou bien à cause du mode dégradé qu'on va subir en fin de saison pendant que notre salle sera refaite à neuf et bien agrandie.

Au plan général, je confirme ce que j'ai annoncé depuis un certain temps (je publierai le graphique à jour bientôt), à savoir que la courbe de prise de licences suit exactement celle de l'année dernière, qui suivait déjà la précédente, après la redescente habituelle qui suit une année olympique faste.

Donc stabilité globale sur 3 ans, on verra ce que donnera l'année olympique prochaine.

Date de publication : 26/11/2011 11:18
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Touches d'handicapes en CN
#84
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

atlin54 a écrit :
...
mais quel pourcentage de loisirs dans les CN ?
...

A la louche, plus de 80% n'y participent que pour le plaisir de rencontrer des tireurs d'autres clubs, et en tous cas ceux qui bataillent pour les places qualificatives sont très minoritaires.

J'ai même le sentiment, basé sur des discussions ici et là, que ça pourrait être pareil pour les catégories de tous les âges, des plus jeunes aux seniors, et que des rencontres plus conviviales, encore plus que les CN vétérans déjà atypiques, pourraient booster l'escrime en France. Et plus il y aura de participants, plus on aura de chances d'en trouver de particulièrement doués pour représenter nos couleurs.
On pourrait donc marier le loisir et la championnite, les deux se fertilisant l'un l'autre.

Mais pour ça il faudrait abandonner des habitudes et des certitudes (trop) bien ancrées.


Date de publication : 05/11/2011 11:18
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Touches d'handicapes en CN
#85
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

prime a écrit :
...
Par contre, je trouve ses allusions à l’immobilisme ou susceptibilité quelque peu injustes, rappelant simplement que la Commission a toujours cherché à satisfaire le plus grand nombre. Ou alors ce sont les tireurs qu’il faut interpeller.
...

Ma remarque ne visait pas directement la commission, mais plutôt la communauté des tireurs qui est bien frileuse dès qu'on prend le risque de changer quelque chose, et ceux qui font preuve du plus de virulence sont les plus conservateurs, et hélas aussi les plus écoutés de peur des vagues qu'ils pourraient soulever.

La méthode des sondages serait théoriquement plus équitable, sauf qu'aujourd'hui on est obligé de les réaliser pendant les CN. Or ceux que la formule des CN indispose y sont justement peu présents, d'où un biais dans les résultats.

Il me semble qu'on avait envisagé de pouvoir réaliser des expériences lors d'un ou deux CN dans l'année, mais je crois que le veto était venu des instances fédérales, justement parce que le règlement ne doit pas changer en cours de saison, et comme on ne peut donc pas essayer les évolutions, on a peur de les promulguer et finalement rien ne change jamais.
C'est un cercle vicieux (un cercle d'escrime bien sûr).

Date de publication : 04/11/2011 23:52
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Motifs sur masque
#86
Dort sur place
Dort sur place


On pourrait suggérer à la FIE une solution de repli après le flop du masque à visière transparente: peindre sur le masque une photo du tireur, comme ça la télé serait contente.

Date de publication : 04/11/2011 13:51
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Touches d'handicapes en CN
#87
Dort sur place
Dort sur place


Oups, nous avons rédigé nos réponses en même temps, BaronNoir, et dans le même sens.

Et je plussoie aussi complètement sur l'injustice du handicap d'âge, et même de la séparation par catégorie, car même si on ne peut pas dire que l'âge ne fait rien à l'affaire, il en fait beaucoup moins qu'on ne croit et d'autres facteurs sont bien plus importants, comme par exemple l'âge de début de pratique, ou à l'épée la longueur du bras.

Il serait beaucoup plus judicieux de mélanger tout le monde jusqu'à la fin, avec un seul tableau mais sans éliminé, et seulement à la fin d'extraire un classement pour chaque catégorie en vue des sélections aux compétitions internationales.

Mais finalement je crois qu'on ne changera rien du tout, ça évitera de bousculer les habitudes.

Date de publication : 04/11/2011 13:48
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Touches d'handicapes en CN
#88
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

laruelle22 a écrit :
C' est exact, mais ce que tu proposes est également beaucoup plus compliqué ,et difficile a mettre en application.

Non, ce n'est quand même pas beaucoup plus compliqué de soustraire 49 de 61 si on prend l'âge, ou plutôt 50 de 62 en prenant l'année de naissance, ça fait 10+, donc 1 touche, que V3 de V1, ce qui fait 2 touches.
Et c'est quand même beaucoup plus juste, puisque si les âges sont 41 et 69, actuellement ça coûte aussi 2 touches pour 28 ans de différence.
Et déclarer sa catégorie ou son année de naissance, quelle différence ? Surtout qu'elle est connue à l'inscription.

J'ai aussi essayé de faire passer cette idée il y a quelques années, mais sans succès: très dur de changer les choses.

Date de publication : 04/11/2011 13:27
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Challenges de Vélizy, Vélipée+Vélidouble, dimanche 11 mars 2012
#89
Dort sur place
Dort sur place


Les 7èmes éditions des challenges annuels de Vélizy pour les épéistes juniors, seniors et vétérans auront lieu le dimanche 11 mars 2012.

- matin: Vélipée, épée individuel

- après-midi: Vélidouble, épée en double (comme au tennis)

Comme on ne change pas une formule qui plaît, ce sera toujours selon notre méthode spéciale sans éliminé, sans attente, sans scratch, avec bien sûr le trombinoscope et des lots pour tous, les principaux étant distribués par tirage au sort.



Pour ceux qui n'y auraient pas encore goûté, ça se passe comme ça à Vélizy:

+ la compétition commence et fini pile à l'heure prévue,

+ si vous arrivez en retard, vous rattraperez les matchs manqués sans retarder les autres tireurs,

+ la compétition est composée d'un certain nombre de tours,

+ à chaque tour vous faites un ou deux matchs en douze touches,

+ les tours sont affichés au fur et à mesure en flux continu et en avance, vous attendrez juste que votre adversaire suivant et la piste soit prêts,

+ chaque adversaire est choisi pour ses résultats voisins des vôtres,

+ chaque touche sur un adversaire est pondérée en fonction de ses résultats à lui,

+ deux classements à la fin, un absolu basé sur la moyenne des points de vos matchs, et un au mérite qui corrige l'absolu en fonction de votre âge (avec en plus une prime aux dames).

+ pour le double, c'est vraiment comme au tennis, c'est-à-dire quatre tireurs sur la même piste en même temps, et on peut toucher n'importe lequel des deux tireurs en face !



Bon, alors je résume, le dimanche 11 mars, venez participer au Vélipée le matin, au Vélidouble l'après-midi, ou aux deux toute la journée, comme l'ont fait la grande majorité des 72 participants de l'édition précédente.

Bon entraînement et à bientôt !





Date de publication : 02/11/2011 19:44
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut


Re: Quelle tendance concernant le nombre de licenciés, pour cette belle rentrée 2010 ?
#90
Dort sur place
Dort sur place


Pour info, à ce jour 38113 licences enregistrées dans le fichier fédéral, ce qui est pratiquement identique aux 2 années précédentes à la même date.
On se dirigerait donc vers une 3ème année de stagnation des effectifs.
Mais restons prudents, car en 2008 (année olympique) le chiffre était plus faible à cette date, et les courbes s'étaient croisées fin novembre.

Pour mémoire, revoici les courbes passées:

Image redimensionnée


Date de publication : 18/10/2011 17:25
A la fin de l'envoi, je louche.
Haut



« 1 2 (3) 4 5 6 ... 18 »



Escrime-Info : Mentions légales